TAKE YOUR CHANCE, tome 3 de Kessilya.

Take your chance - 3 - Harley par [Kessilya]

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]

Tome 3/3

Éditions BMR

 

 

Ma note : 5/5 mention « à découvrir »

Lien Amazon !

 

 

 


 

Le résumé :

 

Harley Black n’a pas choisi de naître dans une puissante famille de trafiquants. Elle a beau rêver d’une autre vie, Harley sait que son futur sera fait de terreur et de meurtres. Car on ne se défait pas des chaînes de la rue.
Mathieu Aniel est flic. Depuis qu’il a perdu celle qu’il aimait, il n’a qu’une seule obsession  : lutter contre les réseaux de corruption qui empoisonnent sa ville. Malgré lui, pourtant, la jeune Harley l’émeut et occupe toutes ses pensées…
Quand l’empire des Black s’étiole sous le poids de complots, Mathieu est prêt à tout pour protéger Harley et la rallier à son camp. Ensemble, ils peuvent découvrir ce qui se cache derrière ce jeu de pouvoir souterrain. À condition de se faire confiance… Mais Harley est-elle prête à céder au désir, à trahir les siens pour goûter à la liberté  ?

 


 

Mon avis :

 

Qui a dit que le gentil flic ne pouvait pas fricoter avec la bad girl ? Personne, non ! Et si pour une fois les rôles s’inversaient. Est ce que cela te dérangerais ? Après tout, les femmes aussi peuvent être des rebelles dans l’âme même si elles cachent un gros cœur. Après tout, elles peuvent avoir les yeux revolver dans un corps de Barbie, côtoyer des hommes pas recommandables, tâter de la cachette, être une pro des arts martiaux, se fondre dans le décor, assister à des complots pas nets, soutenir sa famille même si elles savent qu’aucune moralité, justice, loi et honnêteté sont de rigueur. Que seuls la loi de la rue et de l’honneur prévalent dans cette vie de gang. Elles, c’est plutôt elle, Harley. Barbie blonde, rebelle, attachée aux valeurs familiales même si elles rêvent d’un monde beaucoup plus juste. Harley a grandi dans le milieu, a fait ses armes. Sa parole n’a aucune valeur, elle suit le mouvement non par conviction mais plutôt par honneur et fierté. Harley tente de s’émanciper, mais c’est bien compliqué quand trois frères et un père tyrannique veillent sur ses faits et gestes. Harley ne dénoncera jamais les siens, elle préfèrera se tirer une balle, plutôt qu’être une balance. Elle ne connaît que la violence, les règlements de compte, la manipulation … Comment construire son avenir dans un tel monde ? Si ses rêves sont inaccessibles, un porte s’entrouvre lorsque le gang des Black subit sa plus terrible épreuve. Entre honneur et vengeance, Harley devra prendre des décisions, mettre de côté son désir, ses rêves et ses principes. Le sang versé sera sa seule rédemption.

 

Avec la bad girl, voici le gentil flic, Mathieu. L’uniforme lui sied à merveille. Mathieu est un homme compliqué, droit dans ses bottes et emprisonné par un épisode malheureux de sa vie . Il s’y attache comme une sangsue, comme si c’était son unique salut, son avenir. Il a arrêté de vivre pleinement depuis belle lurette. Se donnant corps et âme à son métier, il en a oublié le simple bonheur. Mathieu est un homme intransigeant, entier et qui a en horreur la corruption et les sévices qu’endurent sa ville. Sa détermination le pousse à provoquer l’empire des Black. Il tente à tout prix d’amadouer la belle Harley dans le but que cette dernière dénonce les agissements de son père. Cette fille est un véritable casse tête pour le super flic. Un casse tête car il n’arrive pas à lui délier la langue et surtout il éprouve une certaine attirance. Certes incompréhensible, mais il a vraiment du mal à lutter. Si le destin les réunis pendant une période cruelle, il leur mène la vie dur. Pour le meilleur et le pire, surtout le pire, le cœur gagnera t-il l’amour ?

 

Ce dernier tome est à la hauteur des mes attentes. Cette trilogie est vraiment géniale. L’auteur narre avec perfection ses trois histoires. Des personnages aux traits de caractères attachants, des histoires éprouvantes et pimentées par des scènes sensuelles, des enjeux primordiaux. A chaque fois les personnages sont confrontés à des choix qui détermineront leur futur. Les doutes et les tourments viennent contrecarrer les plans. Des cris, des pleurs, de la passion et de l’amour ouvrent une porte de sortie que les personnages se doivent de saisir. Kessilya a une plume extrêmement addictive et envoutante. Elle touche par sa sensibilité, sa force, sa détermination et son optimisme.

 

TAKE YOUR CHANCE, ce sont ni des histoires de princes charmants et de princesses en détresse, ni des contes de fées, seulement des histoires d’hommes et de femmes qui doivent se battre avec conviction et affronter leur choix pour connaître le véritable et unique amour.

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 !

Mon avis sur le tome 2 !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

 

 

PROJET FRIENDZONE, tome 1 de Margot D. Bortoli.

51+077O62yL

 

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2018]

Editions BMR

 

 

Format numérique (469 pages) : 9.99€

Ma note : 3/5

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Samuel Craven est l’objet de tous mes fantasmes depuis que j’ai treize ans. Sauf qu’à cette époque j’avais un appareil dentaire, au moins quinze kilos en trop  et une estime personnelle en dessous du niveau de l’océan. Lui ? La vingtaine, du style et le monde à ses pieds – surtout des filles !
Outre ces différences fondamentales, Samuel est aussi le meilleur ami de mon grand frère. En clair :  pas dans ma catégorie.

Dix ans plus tard, rien n’a changé, enfin si,  moi  j’ai changé. Mais, clairement, lui  me considère toujours comme la petite sœur rigolote de son pote.
Enfin… jusqu’à ce qu’une nuit bien arrosée fasse vaciller mes certitudes.  Et si Monsieur n’était pas indifférent ?
Il n’y a qu’un moyen de le savoir : lancer le « Projet Friendzone », ou comment passer d’une  gentille amitié à une passion débridée !  Au programme : me transformer en femme fatale pour  que Sam succombe enfin…

 


 

Mon avis :

 

Il était une fois une ado, Grace, follement amoureuse du meilleur pote de son frère. A 13 ans, pas facile de se faire remarquer par ce garçon bien plus âgé. Boulotte et mal dans sa peau, Grace en rêve tous les jours. Prince Charmant dans toute sa splendeur, Samuel la regarde comme étant uniquement la petite sœur de Damien. Impossible pour lui d’imaginer quoi que ce soit d’autre. Abattue mais pas résignée, elle grandit en pensant que peut être un de ces jours elle sera vu autrement.

 

Le petit crapaud a bien grandi et s’est transformé en une belle princesse. Malgré tout, Grace a toujours, d’elle même, une image négative : ses formes tentatrices, sa maladresse qui lui ont valu quelque sobriquet pendant son adolescence planent encore autour d’elle. Elle se sent toujours rabaissée provoquant ainsi un grand malaise. Avec sa meilleure amie, Jane, elles forment un duo décapant et prêtent à surmonter les épreuves. Fou rire et engueulades mémorables, rien de mieux pour fortifier une amitié de tonnerre.

 

Grace n’a pas beaucoup d’objectif dans sa vie. Elle se laisse vivre le long d’un grand fleuve tranquille. Elle habite toujours chez ses parents et croque la vie sans se soucier de rien. Lorsqu’elle hérite de l’appartement de sa grande tante adorée, sa vie prend un tournant radical.

 

Grace est un personnage totalement fantasque. Comédienne dans sa plus grande mansuétude et combinée à sa maladresse légendaire et maladive, elle offre à son public de grands moments de solitudes où l’hilarité prend par surprise. Cascade en tout genre, situation palpitante, réplique fondante et piquante, tu ne peux absolument pas t’ennuyer à ses côtés. Une fois désinhibée, personne ne la tient et offre souvent un spectacle de toute beauté. Le ridicule ne tuant pas, elle s’adapte à toutes les situations dans lesquelles elle s’entraine elle-même. J’adore la manière dont elle rebondit. Attachante dans ses grands moments de solitude, j’en suis arrivée à avoir pitié d’elle. Sa forte personnalité la rend combative. Elle est souvent dépassée par ses émotions. D’ailleurs elle a vraiment du mal à les gérer. Rigolote, adorable, gentillette, elle charme tout le monde. Seule ombre au tableau : sa non relation avec Samuel. Recroisé depuis, au mariage de Damien où elle a fini nue dans son lit et qui est loin d’assumer. Sentiment d’échec total, elle le maudit d’autant qu’elle n’a aucun souvenir de cette nuit.

 

Recroisé quelques mois plus tard, dans les rues de Washington, les amis de Grace décident d’opter pour le projet friendzone qui consiste à le séduire en mode « femme fatale » sans trop en faire et surtout lui montrer qu’elle peut très bien se passer de lui. Projet aussi hilarant que loufoque qui va mettre à mal nos deux héros.

 

Sans vouloir spolier, tu devines quelque peu les tenants et les aboutissants. Cette histoire mêle quiproquo et maladresse. Elle va te faire fondre, je n’en doute pas.

 

L’histoire se veut simple, pas de rebondissement grandiose. La trame se déroule en toute quiétude sans effet de surprise. Si le personnage de Grace est non conventionnel et à croquer, celui de Samuel m’a fait hérisser les poils. Il faut dire que Monsieur Sexy ne jure que par son caleçon, enfin ce qui s’y cache. Obnubilé par la poitrine généreuse de Madame, le « mini-Sam » ( dixit l’auteur) n’arrive pas en tenir en place. Il doit au petit déjeuner et peut être aux autres repas se nourrir exclusivement de Viagra. Ses réparties sont la plupart du temps crues. Sa personnalité est juste effleurée et même si le dernier chapitre est entièrement consacré à son point de vue, je ne lui ai rien trouvé d’extraordinaire. J’avoue c’est en grande partie à cause de lui, que la mayonnaise n’a pas pris.

 

C’est extrêmement ennuyeux ce sentiment de désolation et qui m’a carrément fait passer à côté d’une super lecture. Cela reste une très belle histoire d’amour mais il y a à mon gout trop d’éléments surfaits et clichés.

 

Je ne pense pas m’atteler à la suite des aventures de Grace. J’ai trop peur que cela soit du même acabit. A ma part si on me convainc du contraire.

 

En bref : un romance exaltante combinant à merveille chick-lit et érotisme.

 

 


 

 

Je remercies les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR pour tout savoir !

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE ROMAN DE ROMY, livre 1 de Lou Marceau.

le roman de Romy par [Marceau, Lou]

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE / NEW ADULT – Rentrée littéraire 2018]

Éditions BMR

 

 

 

Format numérique (498 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La vie de Romy n’est clairement pas un long fleuve tranquille. Côté boulot, elle est avocate et aussi prof de yoga. Côté cœur, c’est le calme après la tempête  : à la suite d’une histoire douloureuse, elle a enchaîné les relations sans lendemain… et finalement opté pour l’abstinence  !
Aujourd’hui, direction la salle de sport pour un cours d’initiation à la boxe. Mais Romy a à peine le temps d’apprendre quelques coups qu’elle est mise KO debout. Vaincue par un seul regard. Sous le choc face à l’homme le plus canon qu’elle ait jamais vu.
Raphaël, lui, n’obéit qu’à une règle  : tout oser sans se restreindre  ! Il est aussi déterminé à séduire Romy que celle-ci l’est à lui résister. Du chat ou de la souris, lequel cédera le premier  ?

 


 

Mon avis :

 

LE ROMAN DE ROMY est juste irrésistiblement addictif !

 

Romy n’a rien d’une bimbo écervelée ou ayant un passé traumatisant. Romy est l’icône même du mouv’ naturel ! Romy est aussi extravagante qu’un nounours de guimauve ou bien aussi incisive qu’une bande dépilation. L’honnêteté est son leitmotiv. Le filtre, elle ne connaît pas forcément et souvent les conséquences sont aussi inattendues que savoureuses. J’adore Romy pour son langage fleuri et ses pensées philosophiques qui ne tiennent pas forcément dans la durée et/ou la route mais qui s’effondrent à la moindre occasion. Romy est charmante dans sa négligence et touchante dans ses principes qui donnent l’image qu’elle est coincée du c.. (pip pip pip). Working girl moderne et adepte de la position du lotus (idéal selon Raphaël pour les positions du Kamasutra), elle a une vie bien remplie sauf côté sentimental où c’est le désert (très très aride).  Romy attend juste le bon bonhomme (où le super dessert qui la fera fondre) qui remplira toute les qualités requises. De ce côté là, j’avoue elle est terriblement exigeante qu’elle compense par des tonnes de tablettes au chocolat.

 

Raphaël part du principe qu’il faut tester la marchandise avant tout. Salle goujat ! Raphaël aurait pu être une icône de la mode, mais il s’est dirigé vers un métier honorable. Pour lui une relation durable n’est absolument pas envisageable. Les rencontres intimistes d’un soir sont son dada. Baragouineur, charmeur, dandy, romantique, tout est bon pour que Romy tombe dans ses filets. Mais la belle a plus d’un tour dans son sac. Elle le fait languir des plus belles des manières, en ne s’offrant pas à lui. Le jeu du chat et de la souris est lancé. Pour le plus grand bonheur et malheur des deux protagonistes. Je ne suis pas sure qu’il est un vainqueur au final.

 

La plume de Lou Marceau a tout pour plaire : pétillante, une verbe addictive et usuelle pour parfaire des situations aussi cocasses que romantiques. C’est un pur régal que de découvrir cette lecture. Les personnages sont d’un magnétisme assez impressionnant. L’auteur a choisi de cultiver le mystère autour du personnage de Raphaël alors que Romy est au cœur de l’histoire. Le lecteur découvre toutes ses pensées, ses envies, ses craintes, ses doutes, ses espoirs, sa douce folie et son optimisme teintée parfois de négativité. Je vois Romy comme une fleur qui s’épanouit. Au côté de Raphaël, elle se trouve en tant que femme. Malgré ses attentes, elle arrive à dépasser sa rigidité émotionnelle.

 

J’ai pris énormément de plaisir à découvrir cette romance. C’est à la fois léger, intriguant, addictif, touchant et les personnages sont aussi désespérants qu’attachants. Une romance pétillante et fraîche, idéale pour attaquer l’automne. Je recommande vivement !

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry ClechTAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

VELINE, #3 : Sexe, crime et confusion de Avril Sinner.

Véline - tome 3 - Sexe, crime et confusion (BMR) par [Sinner, Avril]

 

 

 

[ POLAR ÉROTIQUE – Nouveauté 2018]

Tome 3/4

Éditions BMR

 

Format numérique (364 pages) : 9.99€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Son cercueil à peine refermé, me voilà déjà embarqué dans une nouvelle affaire. Mauvaise idée. Surtout quand tout se détraque chez moi. Entre insomnie, paranoïa et confusion, je tourne en rond dans ma tronche comme dans Paris.
Deux cadavres calcinés, un site de rencontre, des libertins étranges, un réseau de prostitution barbare et une brigade criminelle au top de sa désorganisation. Comment je démêle ce merdier ?
Je suis pas patient, ça m’énerve. Résultat : je fais des conneries. Sauf que là, je suis vraiment pas le seul à me barrer en vrille.
Bienvenue chez les dingues et que l’enquête commence !

 


 

Mon avis :

 

Je ne te présente plus Véline, à moins que t’es loupée mes review sur les deux précédents tomes. Véline est mon chouchou depuis plusieurs mois et passer quelques heures en sa compagnie est aussi euphorisant qu’un bon shoot au mojito virgin. Véline c’est l’homme viril et bad boy dans toute sa splendeur : pas de prise de tête, mode fuite face à touts problèmes insolubles et casse bonbon, hyper macho, humour noir ou ravageur ( c’est à volonté), joliment vulgaire, le connard dans toute sa splendeur, un peu « je m’en foutiste » et surtout il a le charme irrésistible du flic tzigane. Alors je suis une accro, une sacrée accro qui en veut toujours davantage. Une fois dans la lecture, je ne peux pas m’en décrocher. C’est juste un truc de dingue ! Avril Sinner a su crée un personnage borderline et qui assume. Et ça, c’est génial !

 

Une nouvelle enquête pour Véline qui va lui mettre une fois de plus les nerfs à vif. Une plongée dans le monde libertin. Nouveaux codes, nouveaux tabous, un monde clinquant et luxurieux. Véline va perdre le contrôle et ça le fout vraiment en rogne. Des têtes tombent, des clients disparaissent, un réseau d’albanais qui n’hésite pas à jouer de la gâchette. Ça fuse dans tous les coins. De plus Mila  déraille complétement.

 

Cette nouvelle enquête à de quoi dérouter autant la Crim’ que le lecteur. L’imagination fertile de Sinner, en fait quelque chose d’assez glauque mais totalement vraisemblable. Elle met à mal Véline, qui n’hésite pas à foncer tête baissé dans les embrouilles qui ne peuvent arriver qu’à lui. Outre cette enquête, Véline est de plus en plus tendu du slip. Les tuiles lui tombent dessus et lui font rapidement perdre pied. Une petite faille apparait dans cette carapace hyper blindée qui est prête à éclater. Son personnage est davantage travaillé avec quelques scènes sombres où le désespoir est assez poignant.

 

Le duo Véline/Mila est toujours explosif et plus que jamais au bord de la brèche. J’attends avec impatience que Sinner explore cela.

 

Je déplore juste le manque de nouveauté et cela à coûter un coup de cœur. Sinner a du mal à se renouveler : le même schéma, le même ton employé, peu d’évolution dans les personnages. Et c’est vraiment dommage que d’autres horizons ne soient pas explorer. Peut être que le prochain répondra à mes attentes en tout cas le final de celui-ci  est VRAIMENT INCROYABLE, INATTENDU ET EXPLOSIF !

 

Il serait vraiment dommage de passer à côté des aventures de Véline ! Ce mec en faut franchement la peine !

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome #1 : « Sexe, crime et thérapie » !

Mon avis sur le tome #2 : « Sexe, crime et paranoïa » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Avril Sinner, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

.

LILLY THE KID de Lisa Mars. Le conte pour les grandes filles !

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE / NEW ADULT – Nouveauté 2018]

Éditions BMR

 

 

Format numérique (200 pages) : 4.99€

Broché : 12.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Lilly est amoureuse de Simon depuis qu’elle est enfant. Il est beau, intelligent, joue de la guitare, compose ses propres chansons et… a neuf ans de plus qu’elle.
Le prince charmant idéal (ou presque).
Simon ne regarde pas Lilly comme elle le voudrait. Pour lui, elle ne sera jamais que «  Kid  »  : la petite sœur complice qu’il n’a jamais eue, celle avec qui il passe tous ses étés. Pourtant, le jour des dix-sept ans de Lilly, tout va basculer…
Lorsqu’ils se retrouvent, sept ans plus tard, plus rien ne les lie. Simon est devenu une star internationale de rock  ; Lilly travaille dans l’événementiel en province.
À défaut de rattraper le temps passé, pourront-ils changer le futur  ?

 


 

Mon avis :

 

Il était une fois, une très très jeune fille qui était folle amoureuse d’un beau prince qui n’avait rien de très charmant. Il l’ignorait totalement sous prétexte qu’elle était bien trop jeune pour lui. Pourtant sa féminité s’imposait peu à peu. Son rire illuminait tout. Sa simplicité naturelle ne pouvait que le charmait. Une innocente à la pureté bien réelle. Elle était tout simplement elle. Une Lily rêveuse, joyeuse, téméraire, enjouée et surtout folle amoureuse de ce jeune homme à la guitare et à la voix magnifique.

 

Simon aime la vie, la croque en pleine dent avec beaucoup d’excès. Il a vu grandir Lily : des petites couettes tout mimi à cette jolie fille. Céder à la tentation serait immorale, surtout sa carrière sur le point de débuter. Mais qui sait, peut être le début d’une très belle histoire ?

 

Sacrée Lisa Mars ! Une auteur au punch girly a écrit une belle histoire dans le style conte pour les grandes filles. Une romance rock’n’roll qui a fait chaviré mon petit cœur. Aussi acidulée qu’un bonbon rose et aussi fondante qu’une guimauve. Lisa Mars maitrise à la perfection le je t’aime moi non plus et je te hais plus que tout. Quelques petites complications viennent pimenter le tout pour une explosion d’émotions (j’allais dire de fraicheur… mais ça fait trop la pub !!). Des personnages attachants et sincères dans leurs émotions tumultueuses. Une histoire pimpante et toute mignonette. C’est juste à croquer ! C’est une histoire simple mais tellement efficace que j’en redemande encore et encore et encore. Une fois tombée dedans, je n’ai pas pu décrocher une seule seconde ! L’auteur a su me faire passer un super moment de lecture. C’est agréable et surtout c’est explosif ! Et puis qu’est ce que j’ai pu rire. Une dose d’humour qui est juste génial. Et le gros point positif : l’alternance entre les deux points de vues. Simon et Lily n’auront plus de secret pour toi et tu ne pourras que craquer face à leurs émois.

 

LILY THE KID est la romance idéale pour un moment cocooning juste parfait !

 

A dévorer sans modération ! Parole de Miss Chocolatine !

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Lisa Mars, pour suivre son actualité !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

HOT BLOOD de Angel Arekin.

Hot blood (BMR) par [Arekin, Angel]

 

 

 

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Editions BMR

 

Format numérique (501 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

On va régler nos dettes, Siana. On va s’aimer, se faire souffrir et reprendre le cours de nos vies. Voilà ce qui se passe quand dix ans plus tôt, j’ai chassé la femme que j’aimais hors de ma ville, et que celle-ci décide d’y revenir pour y foutre un beau merdier. Siana, c’est ma tornade, mon ange des ténèbres. Où qu’elle aille, le chaos menace. Ma vie bien rangée est sur le point d’exploser comme une bulle de savon et j’attends ce moment avec une impatience redoutable. Rien ne peut en sortir de bien, mais on jouera nos rôles jusqu’au bout, comme les deux êtres passionnés et orgueilleux que nous sommes. J’ai toujours pensé qu’à la fin, l’un de nous en crèverait. Pas d’autres solutions, puisqu’on ne peut pas s’aimer ou se pardonner nos conneries. De l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas, et ça fait longtemps qu’on l’a franchi.

 


 

Mon avis :

 

Dans le genre romance qui fouette le sang, je te conseille CE livre. Une lecture qui m’a rendue totalement dingue de chez dingue voire même chèvre. (Une Miss Chocolatine qui devient chèvre c’est rare ! Je sais #jaipasdhumour !)

 

Sienna est la fille rebelle par excellence, un brin extravertie, un peu fofolle, vraiment têtue, acharnée, grande gueule, fonceuse, jalouse. C’est le genre de personnage que j’aime beaucoup tout simplement car c’est ce que je ne suis pas et ce que j’aurai aimé être. Sienna est sûre d’elle, elle aime tenir tête et fait en général le contraire de ce qu’on lui demande de faire. Sienna est une grande sœur attentive et protectrice. Une fille aimée par ces deux parents. Sienna est loin d’être une fille facile aux mœurs légères. Elle a une force de caractère épatante. Elle a une forte capacité à se mette dans des embrouilles, mais son courage et son acharnement lui permettent de ne jamais baisser les bras. Elle est une fille entière. J’admire son parcours. Surtout que ce dernier est plutôt semé d’embuches et de mauvaises épines bien venimeuses !

 

Morgan est le roi du monde. Légèrement mégalomane, imbu de lui même, un brin protecteur. Morgan est le fils de celui qui tire les ficelles de la ville. Tout lui est apporté sur un plateau d’argent. Argent, sexe, drogue : un monde de luxure parfait. Lorsque Sienna vient bouleverser son monde, il ne s’attendait pas à ce que cette gamine lui donne tout son amour, son corps et son cœur. Et eux deux c’est destructeur, ravageur, toxique. Une relation explosive.

 

Ceci résume le début de leur rencontre, 10 ans plutôt. Une idylle parfaite avant que la haine prenne le pas sur l’amour. Un clash, des mensonges, des vérités non avouées, deux vies brisées à tout jamais.
J’adore la plume d’Angel Arekin, une première découverte. Une plume 100% addictive ! Sensationnelle, éprouvante, magnifique ! Emotionnellement intense. Ca chavire le cœur. J’ai été à fleur de peau. J’ai eu une légère envie de meurtre essentiellement envers Morgan à qui j’aurai bien aimé faire ravaler son entêtement monstre et son égo de m…. (tut, tut, tuuuutttt ).

 

L’auteur a choisi de narrer son histoire à l’envers. Disons que dès le départ tu connais les aboutissants d’une action antérieure. Du coup il est hyper intéressant de découvrir le pourquoi du comment. Et Angel Arekin assure complétement. Pas de fausses notes, une maîtrise totale de la situation et du suspense. Sa plume est acerbe. J’adore le punch qu’elle donne aux répliques. Ses personnages sont justes, honnêtes et explosifs. Elle leur fait vivre mille tourments et désagréments. Elle n’est pas vraiment tendre avec eux. C’est pas romantique, c’est plutôt une histoire douloureuse. C’est pas poétique, c’est crash ! C’est pas fleur bleue, c’est alcool, sexe, vengeance et drogue.

 

Un romantic suspense que j’ai adoré dévorer ! C’est juste intense comme j’adore ! Une romance que je t’invite à découvrir !

 


 

 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Angel Arekin, pour suivre son actualité !

 

 

 

NOT EASY, tome 4 : Take me de Pascale Stephens.

Not easy - 4 - Take me par [Stephens, Pascale]

 

 

[ROMANCE M/M – Nouveauté 2018]

Éditions BMR

 

Format numérique (342 pages) : 9.99€

Broché : 18.00€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Connor, James, Vale et Travis. Ils étaient les quatre mousquetaires, les quatre tombeurs, et il ne reste plus que lui, Travis, à être célibataire. Ce constat lui donne l’impression de faire du surplace.
Alors quand on lui propose un travail de six mois à Glasgow – l’occasion rêvée pour impressionner Andrew, son patron, et, pourquoi pas ? rencontrer une belle Écossaise –, Travis n’hésite pas une seconde. Voilà qui donnera un nouvel élan à sa vie !
Seul problème, en plus de la supervision d’un chantier, Andrew confie à Travis la surveillance de Tommy, son neveu tête-brulée de 22 ans.
Face à ce gamin aussi insupportable que craquant, Travis, homme à femmes s’il en est, perd pied.
La cohabitation promet d’être électrique, et de faire voler en éclats tous les plans de Travis.

 


 

Mon avis :

 

Des quatre mousquetaires, il ne restait que Travis célibataire. Travis, ancien militaire, papillonne de jolies fleurs en jolies fleurs. Il n’a rien du salaud, mais il n’a jamais eu le souffle coupé à la vue d’une femme. Il les adore, il les vénère, il les choie, mais sans promettre davantage d’aucune sorte style relation exclusive. Après sa rapide carrière militaire, il se dirige vers la sécurité où il rencontre Andrew qui au fil des années devient son mentor et ami. Andrew lui confie davantage de responsabilité et la dernière l’envoi directement à Glasgow pour suivre les travaux précédents l’ouverture de la nouvelle boite de son boss. Travis est un homme droit dans ses bottes. Il n’aime pas le mensonge et le préfère à l’honnêteté. Travis se bat pour ses convictions et est de bons conseils. Il est sympathique, parfois rustre mais il sait rire de tout et de rien. Peut présent auprès de ses 3 potes, il accourt au moindre SOS venant de leur part. Il les envie, cette vie qui leur a offert l’amour. Même si ses potes ont du batailler dur pour l’obtenir, il les voit bien plus qu’heureux. Etre le seul et le dernier célibataire de la bande, lui fout les boules. Il faut dire qu’ils sont sa seule famille et qu’il éprouve envers eux une profonde et sincère amitié. Travis est clash il ne mâche pas ses mots. Il reste  tout de même une personne abordable, gentille, avenante et protectrice. Une nouvelle mission émanant d’Andrew va l’envoyer pendant près de 6 mois en Ecosse et le comble de tout ça il va devoir jouer le rôle de baby-sitter. Le neveu, Tommy, 22 ans, a tout d’une tête brulée. Tommy semble ne pas accepter les règles. Travis pressent que la cohabitation sera tendue. Mais peut être que cette rencontre sera la bonne ?

 

Tommy est à l’image même du jeune adulte arrogant à qui rien ne fait peur. La fumette, l’alcool et le sexe semblent ses seules dispositions. Tommy pris sous l’aile de son oncle, n’a pas le droit de faire un seul pas de travers. Ce stage loin de Londres n’a pour seul but de l’éloigner de sa vie trépidante londonienne et d’évaluer son potentiel afin d’être intégrer rapidement l’entreprise de son oncle. Il ne porte pas dans son cœur ce dernier. Il le hait et le méprise. Il a détruit sa vie. Tommy est un jeune homme mystérieux et introverti. Durant cette cohabitation, il va se révéler, s’épanouir et surtout s’afficher tel qui l’est envers sa famille. Tommy derrière sa gueule de sauvage fait preuve d’une sagesse redoutable. Il va mettre à mal les barrières de Travis.

 

Si t’es fan de romance M/M, alors voici le roman que tu vas adorer et dévorer. Pas besoin d’avoir lu les 3 premiers tomes, tu peux te jeter corps et âme dans celui ci sans aucun soucis de compréhension. Pour moi cette lecture a été un sacré coup de cœur et il est de loin le meilleur de la saga. Pascale Stephens a su mettre parfaitement en exergue toutes les difficultés dans les relations homo. D’autant plus que Travis est un homme 100% hétéro et qu’il est loin de s’imaginer que l’amour aurait les traits d’un homme. L’auteur met à mal ses personnages dans une relation difficilement acceptable. Elle n’hésite pas à opposer le désir contre la conscience. Elle tourmente Travis, le faisant danser un pied sur l’autre, le faisant tantôt exécrable tantôt adorable. Elle joue parfaitement sur les deux tableaux, mettant son lecteur dans une place inconfortable. En fait elle joue carrément avec tes nerfs. Cette relation est aussi passionnelle que destructrice. Le contexte familial tendu n’arrange absolument pas leur situation et l’envenime au contraire.

 

Un véritable coup de cœur pour ce dernier opus. J’ai adoré les personnages attachants. J’ai retrouvé dans cette lecture tous les ingrédients que j’affectionne : un amour impossible, un désir fulgurant, une passion extrême, des scènes croustillantes, du romantisme et bien évidemment la touche mélodramatique. La psychologie de Travis est superbement adaptée à l’histoire avec tout le côté acceptation de soi, acceptation vis à vis des autres et dépassement de soi.

 

 

C’est une histoire à la fois tendre et dure. Pour moi elle est juste merveilleuse malgré la fin trop rapide à mon goût. Je pense que l’auteure a eu véritablement du mal à quitter ses personnages donc je ne lui en tiens pas rigueur.

 

La saga EASY NOT est excellente et je la recommande fortement. Tu y retrouveras l’amour sous toutes les coutures associé à bon nombre de malheurs. Mais c’est connu l’amour vainc toujours, mais il faut combattre et s’y accrocher comme si c’est ta dernière bouchée d’air.

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : « Show Me ».

Mon avis sur le tome 2 : « Help Me ».

Mon avis sur le tome 3 : « Save me ».

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la pages Facebook de Pascale Stephens, pour suivre son actualité  !

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T