Exilium, livre 2 : Les legs noirs ( partie 2) de Frédéric Bellec.

 

[FANTASTIQUE – Nouveauté 2017]

Éditions BoD – auto-édition

Service presse

 

Je remercie BoD et Frédéric Bellec pour le service presse.

 


 

Résumé :

L’histoire reprend le lendemain de la première partie.

« C’était il y a quatre mois, lors de mon premier face-à-face avec les rigueurs de l’hiver saint-amandois. Trois discrets élèves du lycée où j’exerce comme pion m’ouvraient les yeux sur leur étrange faculté de se transformer en une improbable et redoutable créature. Je fus terrorisé. Mais ils m’aidèrent à surmonter mes peurs pour comprendre leur place dans l’ordre naturel des choses. Je devins leur meneur, et l’un d’entre eux mon gardien.

Partager cette expérience dans mon premier témoignage fut éprouvant mais me servit de thérapie post-traumatique. Je restai convaincu qu’après cela plus rien ne pourrait m’effrayer.

Jusqu’à ma confrontation avec quelque chose de plus grand, plus fort, imprévisible. Et pour la première fois : maléfique !

Cet ouvrage relate les événements survenus après ceux rapportés dans mon premier témoignage. »

 


 

Mon avis :

 

Oubliez tout, réapprenez tout.

 

Le premier tome nous posait les bases : rencontre avec les personnages, les éléments perturbateurs (des gentils perturbateurs), les enjeux, les risques et un pied dans les aventures développées dans le second volume. Ce dernier est beaucoup plus explosif : approche à ce qui s’apparente au méchant perturbateur, de nouveaux personnages viennent se greffer au groupe atypique. Et bien évidemment met l’eau à la bouche pour le troisième volet. Et ce dernier ne déroge pas à la règle des deux premiers : Frédéric Bellec sait patiemment jouer avec nos nerfs et à la manière in fino de vous frustrer. Je ne fais pas vous cacher que l’auteur ne délivre qu’au compte goutte les informations capitales. Je lui en veut beaucoup (enfin un peu beaucoup) de se jouer de nous, pauvres lecteurs que nous sommes, et avec notre patience. Mais rien ne va une fois de plus entacher ce moment de lecteur car nous tenir en haleine, il sait parfaitement le faire.

Dans ce troisième volet, j’ai été plongée dans l’univers des legs noirs ( créatures maléfiques à l’opposé de nos gentils « legs-doudou »). Aux côtés de l’Abbé Paul, on découvre les origines de ce mal, apparenté à de nouvelles légendes, notamment celle de la bête de Gévaudan. Leurs informations soulignent une nouvelle tournure dans les aventures à venir et ce qui s’apparentait à une balade de santé va tourner vite fait à l’apocalypse. Ces révélations vont être l’axe de référence des éléments à venir et où tous  les rebondissements vont partir.

Le groupe des « legs-doudou » est de plus en plus soudé et accueille dans leur nouveau rang Benoit, fraichement convertit à leur mode de vie. Leur meneur, Frédéric est toujours aussi génialissime. Son humour, ses sarcasmes et son franc parler ont eu raison de moi. Sous cette hilarité, cette fois ci son rôle va être mis à rude épreuve. S’improviser chef de guerre et faire face à la violence des legs noirs, il n’y était pas du tout préparé et personne ne va le ménager. La confrontation le met à mal et ses limites vont être dépassées mais pour l’équilibre de la vie, il devra se faire violence et écouter ses amis. Sa formation de meneur est rude, mais il a l’étoffe pour ce rôle.

Cette seconde partie regorge d’innombrables scènes d’actions et de réflexions. J’ai adoré suivre l’évolution de Frédéric et encore une fois sa façon incorrigible de s’approprier les éléments terribles. Notre joyeuse bande de « legs-doudou » s’affirme notamment dans leur relation amoureuse et sur leur perception de leur monde et dans celui où ils évoluent dans l’obscurité. Maïwenn affirme sa place dans ce groupe. La jeune fille aux capacités surnaturelles n’a pas dit son dernier mot et j’espère que par la suite elle aura une place à la hauteur et un rôle beaucoup plus approfondi. A eux tous ils forment « les 5 Magnifiques ». Super nom pour cette bande d’ados !

Une fois de plus c’est 200% addictif. Je me suis laissée prendre par tout cet imbroglio d’aventures. Conquise et impatiente d’en savoir encore plus. « Exilium » n’a pas délivré tout ses secrets ! Et Frédéric reste encore une énigme non résolu ! C’est un sans faute !

A découvrir sans aucun doute ! Un nouveau univers fantastique qui ne vous laissera pas indifférent, voire vous rendra accro !

 

-Vous voyez les gars, chacun trouve son bonheur dans les deux mondes. C’est cet équilibre qui vous permet de rester heureux. Les gens qui s’enferment égoïstement dans leur petit monde sont souvent aigris, sans rien à partager. L’être humain est fait pour vivre en société, pas en autarcie. La vie n’est pas une épreuve amère avec quelques bons côtés, mais une belle expérience juste entachée d’un peu de cruauté.

-Alors la vie est belle ! conclut Kevin, le sourire béat, la tête sur une des épaules de son cavalier blond pour se faire pardonner sa calotte.

Le silence s’installa, chacun perdu dans ses pensées.

La cérémonie était finie, demain serait un autre jour.

Je claquai  mes mains sur les cuisses pour m’encourager.

-Allez, on dégage, mon lit s’impatiente. On part ensemble ou je…

Je ne pus terminer ma phrase. Les trois garçons relevèrent la tête à une vitesse surprenante, leurs regards dirigés vers l’obscure forêt. Une telle synchro m’inquiéta.

-Qu’Est-ce qui se passe les gars ?

Ils ne répondirent pas. Je les observai, intrigué. Ils se mirent à inspirer de façon plus soutenue que la normale, comme pour aspirer le moindre d’indice.

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur : Exilium, livre 1 : l’Internat de Frédéric Bellec

Mon avis sur : Exilium, livre 2 : les legs noirs (partie 1) de Frédéric Bellec.

Tout savoir sur BoD !

Le site officiel de « Exilium » !

 

64391-episode

Même les roses blanches ont des épines de Flore Avelin.

 

[NOVELLA F/F – Nouveauté 2017 ]

Book Of Demand – Auto édition

Service presse

 

Je remercie Flore Avelin pour sa confiance.

 


 

Résumé :

Cette femme. Votre obsession depuis quatre ans.
Vous l’avez rencontrée dans les Balkans, vous la retrouvez à Saint-Malo.
Elle vous agace toujours autant, pourtant il vous est impossible de vous détacher d’elle.
Il vous faut encore lui écrire. Trouverez-vous un jour le moyen de faire autrement?
Il me semble que vous lui aviez promis des fleurs. Les avez-vous choisies? Vous devriez en prendre avec des épines..

 


 

Mon avis :

Une suite pour « j’avais pensé envoyer des fleurs ». Une première lettre que j’avais adoré et je pense bien que c’était ma première lecture d’une romance F/F.

Je suis totalement sous le charme de la plume de Flore. Elle arrive à faire ressentir toutes ces émotions qui touchent  et accablent ses personnages. Elle a cette facilité à utiliser les jolis mots de la langue française et à rendre sa narration sensationnelle. Cette seconde lettre s’apparente de façon plus prononcé à un roman épistolaire (même si la correspondance ne s’effectue que dans un sens).

Je retrouve Daphné aussi tourmentée que lorsque je l’ai quittée à la fin de la première lettre. Aussi déterminée à mettre un nom sur cette relation qui n’existe pas, sur cette attirance maladive, sur cette ignorance dans l’autre, dans ce dévouement toxique. Daphné est raide dingue de la Catherine qui continue inlassablement à l’ignorer. Daphné remet sa plume à son service dans une nouvelle lettre déchirante mais tellement d’espoir. Son but faire réagir Catherine, lui montrer les sentiments profonds qu’elle ressent. Une mise à nue bouleversante où Daphné sous le couvert de sarcasmes et d’un bel humour va se dévoiler sans concession en espérant provoquer enfin un électrochoc. Elle y décrit sa peine, ses espoirs, ses tourments, son incompréhension, son mal-être… Même si la narration se veut optimiste, j’ai vraiment été peinée de voir que cette relation devient de plus en plus en toxique. Daphné sombre dans cette envie maladive de conquérir Catherine, de la faire sienne. J’admire la force de caractère de Daphné : déterminée, colérique, affirmée. Et au contraire je déteste Catherine qui se montre lâche, menteuse et manipulatrice.

Daphné balance dans cette nouvelle lettre toutes les blessures que son cœur a subit, ses remises en question, ses souhaits, sa faiblesse, ses peurs et ses désillusions. Désabusée et encore plus tourmentée et effondrée par sa plus belle rose qui blesse inlassablement !

Une nouvelle fois je suis totalement envoutée par le récit de Flore Avelin. Une auteure que je vous invite à découvrir, même si ses textes sont tournés vers le saphisme, je trouve qu’ils sont inconditionnellement incroyables. Elle révèle ce qui à de plus profond dans l’être humain au détour de romance déchirante.

 

Alors, pourquoi tant d’actes manqués, me demanderas-tu ? Par ce que tu as peur. Peur de t’abandonner à ce désir que tu ne comprends pas et qui te pousse dans les bras d’une femme. Je ne le comprends pas non plus, tu sais, mais je m’en fiche, je l’accepte c’est tout. Toi pas. Et finalement, chaque fois, tu fais un pas vers moi avant de t’effrayer et te défiler. Voilà, je te l’avais dit, pour mon cœur, c’est aussi simple que cela.

Cœur ou raison, tu comprends qui j’ai envie de croire ? Evidemment, le plus simple serait encore que tu répondes à cette question…Mais tu ne le feras pas, je sais. Je l’ai compris après ces quatre jours en Bretagne. Le matin du dernier, surtout…Je t’avais dit que ça viendrait, nous y voilà, plus rien ne me fera reculer l’évocation de ce voyage. Je suppose que tu vas détester cette partie, mais fais l’effort. Tu y étais aussi, je te rappelle, tu es largement aussi responsable que moi…

[…]

Ca va être ton anniversaire, je ne l’oublie pas. L’an dernier je te parlais des fleurs que je n’envoyais pas, je ne savais pas lesquelles choisir. Cette année, c’est différent. Ou en tout cas, il faut que ce le soit. Ce bouquet, il faut que je me décide…au départ, je pensais prendre des lys blanches. Pas spécialement pour leur signification, mais pour leur parfum. Pour leur ambiguïté dangereuse : cette senteur qui plait, attire, fascine. Qui monte à la tête et étourdit lorsqu’elle est trop intense. Cela te convient bien, je trouve… Mais je crois que tes fleurs préférées sont les roses rouges, non ? En un sens, ce n’est pas mal non plus. Elles peuvent blesser…Mais puis-je vraiment t’offrir le symbole suprême de la passion ? Ton départ et ton mutisme semblent dire non… Je vais devoir choisir une autre couleur. Ou faire un mélange…

Ce n’est pas gênant…

Avec les roses, il y a quelque chose de bien. Même les blanches ont des épines.

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur la lettre 1 : « J’avais pensé envoyer des fleurs ».

Tout savoir sur BoD !

Vers la page Facebook de Flore Avelin !

L’auto-édition à l’honneur en Novembre !

 

textgram_1509457570

 

 

Nous voici de nouveau, pour un mois de Novembre consacré à l’ #autoédition. Nous remercions chaleureusement, auteurs et auteures, de leurs totales confiances dans nos avis et de nous avoir confiés leurs bébés. Ce mois ci sera riche en découverte : thriller, new-romance, romance contemporaine, fantastique, fantasy et romance érotique et autre … Quel programme ! Voici les livres que nous lirons.

 

Le programme de #LILIE :

 

Le jour où mon pénis est tombé par [Duranteau, David]

 

 

LE JOUR OU MON PENIS EST TOMBE de David Duranteau

Librinova

 

Résumé :

Je m’appelle Fabrice Carmen, j’ai 43 ans, je suis le présentateur vedette de la matinale d’une grande radio française.
J’ai du fric, je suis connu, les meufs m’adorent, je suis le mec que tout le monde rêve d’être…
Sauf que récemment les petits désagréments s’accumulent… Mon pénis, par exemple… Il est tombé, un matin, sous la douche… Ça fait un choc de le voir à côté de la savonnette…
Et cette nouvelle animatrice à la radio qui ne porte jamais de culotte, c’est la fille d’un cinéaste connu, je crois qu’elle essaie de me piquer ma place…
Et comme une apothéose, à l’instant où je vous parle, une femme est allongée sur mon canapé hors de prix, une coupe de champagne plantée dans la gorge… Je m’allumerais bien une clope, moi

 


 

Demain je pars par [Leoncini, Laurent]

 

 

DEMAIN JE PARS de Laurent Léoncini

Librinova

 

Résumé :

Cela ne vous est jamais arrivé d’avoir envie de tout plaquer, que vous ayez seize, vingt-cinq, quarante ou cinquante ans ? Changer de pays, de climat, de culture, de vie. Voir de nouvelles personnes, vivre sous un autre rythme. L’homme est-il fait pour vivre toute son existence avec la même femme ? Ai-je fait le bon choix ? Ne suis-je pas fait pour autre chose ? Après tout, je n’ai qu’une seule vie, je prends le risque ou pas ? Tout plaquer sur un coup de tête déjà trop réfléchi, remplacer ses habitudes quotidiennes pour découvrir quelque chose de nouveau. Pas comme une aventure de vacances pour faire un break, mais partir sans avoir l’idée de revenir, un départ sans retour possible dans le passé. Ça fait quoi de partir sans se soucier de payer son loyer, ses factures, de laisser ses meubles, ses souvenirs, ses vieilles pantoufles usées que l’on gardait sans savoir pourquoi, son bol de café. Est-ce de la lâcheté, ou du courage ? Plus aucun souci, finis les problèmes, une vie nouvelle t’appartient car je suis libre de faire ce que je veux, mon existence n’est pas celle de ma famille, elle est mienne. Ne vaut-il pas mieux regretter une chose que l’on a faite plutôt qu’une que l’on n’a pas faite ? Alors quoi faire, garder cette idée comme un beau rêve auquel on pense chaque nuit et que l’on oublie quand le réveil sonne, pour vivre une vie sans surprise dont on connaît déjà le déroulement ? Ou bien partir au risque de se ramasser la figure, et de gâcher sa vie ?

 


 

Ces oiseaux qu'on met en cage par [Levasseur, Marjorie]

 

CES OISEAUX QU’ON MET EN CAGE de Marjorie Levasseur

 

Résumé :

« Ces oiseaux qu’on met en cage » fait partie des dix romans sélectionnés dans la catégorie Réalisme pour Le Prix des Auteurs Inconnus

SAMUEL, FABRICE, MANON, FRANCK, ANNE-LISE…
Vu de l’extérieur, leur vie semble parfaite, mais doit-on toujours se fier aux apparences ?
Un jour, arrive le geste de trop, l’événement qui fait dérailler la marche routinière du train de l’existence. Les masques tombent, le vernis craque.
Au fil des rencontres, des tragédies, apparaît la nécessité pour ces jeunes gens et leur entourage d’évoluer, de retrouver une liberté perdue…
D’ouvrir la cage, quel que soit le prix à payer.

23023709_10155399625181917_1356130825_n


 

Harem: Aztèques par [Costa, Eric]

 

 

AZTÈQUES, saison 1 : Harem de Eric Costa

 

Résumé :

« Aztèque » fait partie des dix romans sélectionnés dans la catégorie Réalisme pour Le Prix des Auteurs Inconnus.

Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?
Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers.
Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée.
Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.
Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il une cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?

Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d’une civilisation aussi fascinante qu’effrayante.

 

23023709_10155399625181917_1356130825_n

 



 

 

Le programme de #ESMERALDA :

 

Entre les notes par [Bioret, Eric]

 

 

ENTRE LES NOTES de Eric Bioret

Librinova

 

Résumé :

Barthélémy a 50 ans, il va se marier, enfin, se remarier. À 15 jours de la cérémonie, il devrait être bien occupé. Il lui reste d’ailleurs un costume à essayer, du champagne à acheter, un DJ à rencontrer. Eva, sa future femme, le comble au-delà de ses espérances. Il a enfin mis un voile sur ses rêves de succès, elle a soigné ses désillusions.
Il est aujourd’hui apaisé. Alors, pourquoi se trouve-t-il, en pleine journée, dans le couloir blême d’une maison de repos, la main crispée sur une poignée glacée sans oser entrer ? Serait-ce cette petite musique qui le hante et ne l’a jamais quitté. La douceur d’une voix, celle de Chloé ?

 


 

Slave And Mistress: Quand les femmes prennent le pouvoir par [Delight, Daryl]

 

SLAVE AND MISTRESS de Daryl Delight

 

Résumé :

Quand Ophélie se fait jeter comme une vulgaire chaussette par son petit ami, elle cherche du réconfort sur internet. Elle rencontre une dominatrice qui va lui apprendre à devenir une maîtresse comblée.
Elle va entrer dans un monde où la femme prend le pouvoir. Un monde où le mot « tabou » n’est pas admis. Elle ne pourra plus se défaire de son nouveau rôle.
Sa vie privée et professionnelle devront accepter la nouvelle Ophélie qui ne se laissera plus marcher sur les pieds.
Mais ce ne sera pas aussi facile qu’elle le pense, de se faire entendre dans un monde dirigé par les hommes. Son féminisme sera mis à rude épreuve, surtout avec l’arrivée de Thomas dans sa vie. Elle devra choisir entre deux mondes différents.

Une histoire d’amitié entre deux femmes que rien ne pourra séparer.
De l’érotisme, de l’humour et un féminisme assumé.
Un regard sur notre société qui vous fera certainement réfléchir !

 


 

Exilium - Livre 2 : Les legs noirs (deuxième partie) par [Bellec, Frédéric]

 

EXILIUM, Livre 2 : Les Legs noirs (deuxième partie) de Frédéric Bellec

Book of Demand

 

Résumé :

L’histoire reprend le lendemain de la première partie.

« C’était il y a quatre mois, lors de mon premier face-à-face avec les rigueurs de l’hiver saint-amandois. Trois discrets élèves du lycée où j’exerce comme pion m’ouvraient les yeux sur leur étrange faculté de se transformer en une improbable et redoutable créature. Je fus terrorisé. Mais ils m’aidèrent à surmonter mes peurs pour comprendre leur place dans l’ordre naturel des choses. Je devins leur meneur, et l’un d’entre eux mon gardien.

Partager cette expérience dans mon premier témoignage fut éprouvant mais me servit de thérapie post-traumatique. Je restai convaincu qu’après cela plus rien ne pourrait m’effrayer.

Jusqu’à ma confrontation avec quelque chose de plus grand, plus fort, imprévisible. Et pour la première fois : maléfique !

Cet ouvrage relate les événements survenus après ceux rapportés dans mon premier témoignage. »

 


 

Même les roses blanches ont des épines par [Avelin, Flore]

 

MÊME LES ROSES ONT DES ÉPINES – Lettre 2 de Flore Avelin

Book of Demand

 

Résumé :

Cette femme. Votre obsession depuis quatre ans.
Vous l’avez rencontrée dans les Balkans, vous la retrouvez à Saint-Malo.
Elle vous agace toujours autant, pourtant il vous est impossible de vous détacher d’elle.
Il vous faut encore lui écrire. Trouverez-vous un jour le moyen de faire autrement?
Il me semble que vous lui aviez promis des fleurs. Les avez-vous choisies? Vous devriez en prendre avec des épines…

 


 

Toi. Moi. Et les étoiles: Tome 1 par [Weaver, Nelly]

 

TOI. MOI. ET LES ETOILES, tome 1 de Nelly Weaver

 

Résumé :

À 17 ans, Livie a tout quitté. Sa vie, sa famille, ses amis pour se construire une nouvelle vie. Elle n’a donné aucune explication à son geste et n’a laissé aucune adresse. 3 ans plus tard, quand elle croise un fantôme de son passé, ses angoisses ressurgissent. Alors qu’elle tente désespérément de ne pas rouvrir d’anciennes blessures, Ethan va s’y engouffrer et demandera des explications. Pourquoi la seule fille qu’il ait aimée l’a-t-elle abandonné de la sorte? Qu’a-t-elle tenté de fuir, et pourquoi ? Tant de questions restées sans réponses, qu’il compte bien percer à jour.

 

 



 

A très vite pour nos chroniques !

En attendant, nous vous souhaitons de belles découvertes livresques !

 

 

Exilium, livre 2 : les legs noirs (partie 1) de Frédéric Bellec.

 

[ROMAN FANTASTIQUE – Nouveauté 2017 ]

BoD – auto-édition

Service presse

 

Je remercie Frédéric Bellec et BoD pour ce service presse.

 


 

Résumé :

« C’était il y a quatre mois, lors de mon premier face-à-face avec les rigueurs de l’hiver saint-amandois. Trois discrets élèves du lycée où j’exerce comme pion m’ouvraient les yeux sur leur étrange faculté de se transformer en une improbable et redoutable créature. Je fus terrorisé. Mais ils m’aidèrent à surmonter mes peurs pour comprendre leur place dans l’ordre naturel des choses. Je devins leur meneur, et l’un d’entre eux mon gardien.

Partager cette expérience dans mon premier témoignage fut éprouvant mais me servit de thérapie post-traumatique. Je restai convaincu qu’après cela plus rien ne pourrait m’effrayer.

Jusqu’à ma confrontation avec quelque chose de plus grand, plus fort, imprévisible. Et pour la première fois : maléfique !

Cet ouvrage relate les événements survenus après ceux rapportés dans mon premier témoignage. »

Première partie : semaine 1 du lundi au vendredi.

 


 

Mon avis :

Une nouvelle fois je suis hyper conquise par cette suite !

Frédéric Bellec nous fait rentrer directement dans le vif du sujet. Ce second tome s’inscrit dans l’action mais toujours autant dans la réflexion. Il nous fait, un temps, voyager au Moyen-Age, à la rencontre de la première apparition du leg noir.

L’auteur mène parfaitement l’intrigue, nous livrant vraiment au compte goutte les éléments qui donnent du relief au roman. Le côté fantastique est beaucoup plus présent qu’au premier tome. Et ça, j’adore !!!

Notre cher pion, s’est fait à sa nouvelle mission. Mais quelquefois le doute vient le submerger. Il fait de nouvelles rencontres ! Certes elles sont discrètes mais je pense que le rôle de ces deux nouveaux personnages aura toute leur importance dans la suite. L’auteur sait nous mettre l’eau à la bouche sans rien dévoiler et c’est assez frustrant d’être toujours dans l’inconnu. On a envie de vraiment savoir !!!

L’auteur met toujours aussi bien en évidence les notions d’amitiés et de tolérance surtout avec une super révélation qui concerne deux de nos trois lycéens extraordinaires !

Ce second livre est magistral par tout ce qui recèle : action, questionnement, révélation, amitié, entraide, découverte…

Frédéric Bellec sait parfaitement jouer avec nos craintes ( sérieusement son leg noir m’a complétement fait flippé !!) et mettre en scène des moments aussi magiques qu’inquiétants !

Un super et fantastique coup de cœur !!!

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le livre 1 !

Pour tout savoir sur l’univers de EXILIUM : c’est par ICI !

Vers le site de BoD !

 

64391-episode

Chroniques d’une Princesse machiavélique, tome 1 : sans Valentin de Lily B Francis.

2017-06-29_17.47.48

 

 

[ COMÉDIE ROMANTIQUE – 2016 ]

AUTO-ÉDITION via BOD

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

 

Je remercie Lily B Francis pour ce service presse via Simplement Pro.

 

Résumé :

Agnès n’en revient pas !
Le voile du déni vient de se lever et elle réalise qu’elle est toujours amoureuse de son meilleur ami, le magnifique Phoebus Rolland.
Ce serait le début d’une superbe histoire d’amour s’il n’était pas en couple depuis 7 ans !
Tant pis, Agnès tente le tout pour le tout.
C’est fun, c’est frais, c’est fou, sauf qu’elle oublie complètement que si elle sème le vent, elle récoltera la tempête !

66112426

 

Mon avis :

Une histoire de cœur peu commune mais tellement courante dans la vie de tout les jours, du moins c’est ce qui me semble. Une histoire de cœur virevoltante qui nous transporte entre peines et joies. Une histoire de cœur d’une héroïne totalement atypique : d’ailleurs il m’a été difficile de la portée dans mon cœur cette Agnès. Et c’est ce point ci qui rend cette lecture incroyable irrésistible .

Agnès du jour au lendemain et après des péripéties plus ou moins douteuses décide ou se rend compte que l’homme de ca vie c’est lui, Phoebus. L’homme parfait, intelligent, bien dans ses baskets et super sexy. Malheureusement pour Agnès, ce dernier n’a d’yeux que pour la belle Esmeralda ( ca fait tout drôle de retrouver son pseudo dans une histoire). Vous voyez le contexte et bien ceci promet des étincelles tout au long de la lecture. Et vous avez vu le clin d’œil : eh oui un petit remake de la fabuleuse histoire d’amour de « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo, remastérisée à la sauce « soap opéra ». Mais quel programme : les actions s’enchainent vous laissant euphorique ou en pleine crise de larmes ou suspicieuse ou haineuse. Tout un méli mélo d’émotions intenses qui ne m’ont pas laissée insensible.

Les personnages secondaires ne sont pas reste et viennent ajouter ce surplus agréable à l’ambiance totalement catastrophique.

L’auteure a décidé d’écrire son histoire à la troisième personne du singulier et je l’en remercie car l’effet voulu renforce ce scénario digne de « Dallas ». Elle nous fait naviguer entre présent et passé avec application, nous dévoilant les éléments nécessaires à la compréhension de ce soudain revirement de situation.

Agnès a tout pour elle, sauf l’homme qu’elle chérit en cachette depuis de nombreuses années. C’est une fille plein de malice mais qui s’attire facilement les foudres de son entourage. Dire qu’elle est têtue est un euphémisme : elle fonce tête baissée pour les conséquences, elle verra plus tard. En vérité, Agnès n’est pas ma plus grande copine et d’ailleurs je ne l’ai pas soutenue tout au long de son périple. Je l’ai détestée, haïe et je lui en ai voulu énormément. Point de compassion pour Agnès ! Et c’est en cela que j’ai aimé cette lecture : une héroïne que je déteste et c’est la première fois. Allons donc ! Heureusement les personnages secondaires sont là pour m’aider à la supporter. Que dire sur Phoebus, il est juste un mec génialissime : la tête sur les épaules, fonceur, ingénieux, la main sur le cœur, d’une fidélité à toute épreuve et un sens de l’amitié innée. Aux antipodes d’Agnès, le noir et le blanc.

En bref, c’est une histoire avec beaucoup de surprises, de rebondissements inattendus, des scènes hilarantes et des émotions qui vous touchent en plein cœur.

Ce fut presque un coup de cœur, peut être à la lecture du prochain tome !

« Chroniques d’une princesse machiavélique » est atypique en tout point !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Le site de Lily B Francis

 

64391-episode

Exilium, livre 1 : l’Internat de Frédéric Bellec

2017-06-29_17.44.37

 

[FANTASTIQUE – 2015]

AUTO-ÉDITION via BOD

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

Je remercie Frédéric Bellec pour sa confiance et BOD.

 

66112426

 

Résumé :

« Cette semaine-là, une tempête de neige exigea la fermeture du lycée où je travaillais comme « pion », mais le maintien de l’internat permit l’hébergement des élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

Sauf que nous n’étions pas seuls !

Au début, j’expliquais aux internes effrayés que le vent et le froid étaient responsables des bruits étranges. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

Après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France. Mais j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand décrivit comme une contrée « où se passaient des choses étranges » ! »

 

66112426

 

Mon avis :

Il y a de ces livres qui vous marqueront à jamais. « Exilium » en fait parti, c’est un fait. Une histoire qui vous fait sortir de vos gonds. Une ambiance malsaine, où la peur viscérale pour sa vie est omniprésente mais également celle de l’inconnu. Car ici l’Inconnu a un visage indescriptible ou méconnaissable, il ne fait en aucun parti de ce que notre esprit peut admettre . Entre le réel et l’irréel, la frontière est bien trop floue.

Je vous en dis plus : 

Frédéric est, communément appelé, pion au sein d’un lycée dans le Berry. Il exerce dans la bonne humeur et sait être rigoureux quant il le faut. Il se retrouve par un heureux ou malheureux hasard à surveiller sept jeunes adolescents pendant toute une semaine à l’internat. Une semaine où la neige à décider de faire des siennes et paralyser la totalité des activés humaines. Sauf au lycée où semble t-il une mystérieuse et identifiable présence trouble cette tranquillité feinte.

L’auteur a cette plume sensationnelle qui mêle autodérision, humour, sarcasme, authenticité, conviction, amitié et amour avec légèreté et gravité. Une sensation étrange s’empare de vous au fil des pages : le focus sur ce lycée amplifie cette sensation d’oppression et la  peur s’empare des personnages ne leur laissant aucune sorte d’échappatoire. Leur sort semble jouer d’avance et là surprise !!!

Frédéric est un personnage que j’admire pour sa perspicacité, son optimisme et sa façon de rendre l’inimaginable possible. Il a une capacité d’adaptation hallucinante. C’est un personnage qui nous emmène de surprises en surprises et donne cet aspect de dimension humaine admirable. Sa verbe acidulé pimente ce décor figé dans le froid. A lui tout seul il nous donne cette image de tolérance, de respect et d’ouverture d’esprit.

Outre le fait que l’auteur nous offre un moment de lecture délectable, ce journal de bord nous offre bien plus que ceci : il ouvre le débat sur l’acception des autres, de l’inconnu et de l’inimaginable, la place de la nature dans la société et tout ceci ancré dans un contexte historique bien réel.

Tous les ingrédients sont réunis pour que le fantastique prenne une tout autre dimension : exit vampires ou autres métamorphes et Cie. Bellec nous offre une œuvre innovante et surprenante où le suspense régit chaque pages.

En bref, une lecture qui m’a surprise par tous les éléments qu’elle contient. Un final où les questions n’ont pas toutes trouvé une réponse adéquate.

Une lecture qui fait la différence !

Conseil de lecture : n’oubliez pas cette phrase guide : « Oubliez tout, réapprenez tout ».

Ça vous interpelle et bien ça le devrait !

 

 

 

 

liens-utiles

Lien Amazon.

Le site de Frédéric Bellec.

Pour Tout savoir sur BOD.

64391-episode

 

L’auto-édition à l’honneur en Juin

auto editions juin

Un nouveau RDV qui promet d’être riche en découvertes. Des lectures de tout horizon nous attendent pour notre plus grand bonheur et votre plaisir. En espérant que nos avis vous aiguilleront dans vos choix.

Nous remercions chaleureusement tous les auteures et auteurs qui nous ont gentiment confiés leurs bébés via différentes plateformes.

Retrouvez dans cet article tous les romans entre nos mains !

NOTRE PAL SPECIALE AUTO EDITION

 

« BLEEDING HEART » de Nikki Jenkins

Bleeding Heart par [Jenkins, Nikki]

 

Résumé :

Émilia Stark a enfin réussi à obtenir ce qu’elle voulait au plus profond d’elle : William Portman. Mais après quatre ans de bonheur, voilà que Will s’éloigne soudainement d’elle, sans aucune explication.

Pourquoi ce changement d’attitude ?

Au détour des interrogations de Mia, pénétrez dans ses souvenirs. Celui d’un premier amour, inconditionnel et unique, qui vous plonge brusquement dans le monde des adultes.

Lien Amazon.

 

 

 


« LA CLÉ DU BONHEUR » de Séverine Vialon

 

La clé du bonheur par [VIALON, Severine]

 

Résumé :

Le bonheur ? Qui est-il ? Comment le trouver ? Est-on sûr de l’avoir atteint ?
Virginie, jeune bibliothécaire, a pour seule passion de tenir compagnie aux vieilles dames de son village, six compagnonnes qu’elle rejoint tous les soirs.
Pourtant, une rencontre va perturber cet équilibre qu’elle croit être son bonheur.
Pourquoi l’oblige-t-on à remettre toute sa vie en question ?

Lien Amazon


 

« SUR LA LIGNE, tome 3 : Sur l’autre rive » de Bridget Page

Sur la ligne...: Tome 3 : Sur l'autre rive par [Page, Bridget]

Résumé :

Pour Emma Adam comme pour Constant Marceau, il y a un avant et un après.

Rien ne sera jamais plus pareil désormais. Il faut faire le deuil définitif de ce qui a été et accepter de risquer un pas vers un avenir encore bien incertain.

C’est le difficile travail sur eux-mêmes que vont mener nos deux héros, en s’isolant loin de tout et de tous, en quête d’une dernière chance.

Loin des lourds traitements thérapeutiques imposés à Emma, simplement armés de leur amour, ils tenteront de faire face au démon, soudés, indissociables.

Constamment sur le fil du rasoir, Emma livrera un courageux combat pour sa survie, mais également pour son nouveau couple. Car, elle en est certaine, Constant est son avenir. Pour lui, elle affrontera son pire cauchemar : le diable en personne, Stanislas Collignon.

Entre désespoir et passion, ce dernier tome nous entraîne dans la spirale d’un pari amoureux insensé : transcender le mal lui-même.

Lien Amazon


« ZEPHYRIA, tome 1 : épisode 1 » de Anaïs Guilmet

Résumé :

Après avoir échappé à la mort, Jessyca se retrouve confrontée à une toute autre réalité que la nôtre. Le ciel lui a fait cadeau d’une seconde nature pour l’empêcher de périr entre les mains d’un homme qui cherche à l’éliminer depuis sa naissance. Pour la protéger, son Ange Gardien doit l’emmener vers son nouveau foyer : une dimension peuplée de créatures ailées. Pendant que Jessyca sème son grain de sel parmi les Anges, une tempête se prépare. Un danger approche, pas seulement pour elle, mais aussi pour l’ensemble du peuple angélique.

Et si l’homme qui avait tenté de la tuer était revenu ?

A paraître le 2 juin.


« VAMPYRE MAIS PAS TROP : A fleur de sang » de Audrey Lardy

Vampyre mais pas trop: à fleur de sang par [Lardy, Audrey]

Résumé :

Rose quitte le château familial avec l’espoir de mener une vie plus normale .
Mais entre vampires (bons et mauvais), complots et rebondissements, elle aura du mal à échapper à son destin…
La Voix sera peut-être sa meilleure alliée …

La jeune femme fera-t-elle confiance à ses sentiments? Et surtout, l’amour peut-il survivre à tout dans cette vie ou dans une autre?

Lien Amazon


« ORAGE A L’OYAT DES DUNES » de Isabelle Bergi

Résumé :

Ronchon par nature, Antoine n’a pas les vacances dont il a rêvé. Est-ce une raison pour gâcher celle de sa femme et de ses amis? Au vu des caractères très hétéroclites des protagonistes, leur escapade finistérienne risque de devenir orageuse. Des conflits vont inévitablement surgir et les secrets éclater au grand jour… Un roman roman facile à lire qui vous garde en haleine et une question qui reste en suspend: l’amour et l’amitié peuvent-ils survivre à toutes les épreuves?

Lien Amazon


« AMISSEUM : les terres inconnues » de Maes Larson

Amisseum: Les Terres Inconnues par [Larson, Maes]

Résumé :

La « Sordide Guerre » est certes terminée, mais la paix n’a jamais été aussi instable pour les cinq Grands Royaumes:

Au royaume d’Elmeria, le souverain Klausmery reçoit des rapports sans équivoque : une menace plane au-dessus des couronnes, les alliances se délient et les complots se mettent en place.

La reine Astrid dans sa forteresse d’Heldgard compte bien profiter de la situation pour contester les forces dominantes et redorer le blason de sa famille.

Dans le même temps à Mirabilis, un obscur Osydian sème la mort et le chaos sur son passage. Le Roi Garamei garant de la paix et de la prospérité est pour la première fois sujet au doute. Pourra-t-il encore une fois maintenir ce fragile équilibre ? Et à quel prix ?

Dans ces moments de conspiration, de haine retrouvée et d’alliances guerrières, ce qui est un espoir pour les uns, peut être un malheur pour les autres. Et l’apparition soudaine de trois garçons, Adam, Isaac et Ryan ne fait que confirmer qu’un événement aux conséquences irréversibles est sur le point d’éclater.
Loin de leurs familles et de leurs proches, les trois héros s’interrogent : comment en sont-ils arrivés là ? Comment rentrer chez eux ? Et surtout pourquoi leur accorde-t-on tant d’intérêt ?

Embarqués dans une quête incroyable malgré eux, les trois garçons devront se montrer courageux et patients pour survivre à cette périlleuse aventure afin de trouver les réponses à leurs  questions.

Un aller qui pourrait bien être sans retour…

Lien Amazon


« EXILIUM, tome 1 : l’internat » de Frédéric Bellec

Exilium - Livre 1 : L'Internat: Oubliez tout ! Réapprenez tout ! par [Bellec, Frédéric]

Résumé :

« Cette semaine-là, une tempête de neige exigea la fermeture du lycée où je travaillais comme « pion », mais le maintien de l’internat permit l’hébergement des élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

Sauf que nous n’étions pas seuls !

Au début, j’expliquais aux internes effrayés que le vent et le froid étaient responsables des bruits étranges. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

Après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France. Mais j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand décrivit comme une contrée « où se passaient des choses étranges » ! »

Lien Amazon


« LUCKY BOUNCE » de Lola Berelle

Résumé :

Ève ne vient que très rarement chez ses parents. Elle a fuit la maison familiale en espérant que cela l’aiderait à prendre sa vie en main. Mais elle va de déconvenue en déconvenue. Son retour ne dérogera pas à la règle, surtout lorsqu’elle va croiser la route de Bastien son amour secret de jeunesse.

A PARAITRE LE 10 JUIN.

 


 

« CHRONIQUE D’UNE PRINCESSE MACHIAVÉLIQUE, tome 1 » de Lily B. Francis

Chroniques d'une princesse machiavélique Tomi 1: Tome 1 - Sans Valentin par [B. Francis, Lily]

Résumé :

Agnès n’en revient pas !
Le voile du déni vient de se lever et elle réalise qu’elle est toujours amoureuse de son meilleur ami, le magnifique Phoebus Rolland.
Ce serait le début d’une superbe histoire d’amour s’il n’était pas en couple depuis 7 ans !
Tant pis, Agnès tente le tout pour le tout.
C’est fun, c’est frais, c’est fou, sauf qu’elle oublie complètement que si elle sème le vent, elle récoltera la tempête !

Lien Amazon


« DIARY OF REBIRTH, tome 3 : Résister » de Bridget Page

Diary of Rebirth Tome 3: Résister par [Page, Bridget]

Résumé :

Annabelle et Greg découvrent la complicité et goûtent au bonheur simple de s’aimer au grand jour et de bâtir de doux projets d’avenir…

Mais la destinée ne semble pas disposée à leur faire de cadeau et un drame effroyable va tout remettre en question : la confiance, l’amour, l’espoir de voir leur histoire se clôturer sur un happy end.

La haine, la vengeance et la folie font irruption dans leur existence sans y être invitées et brouillent les cartes.

Qui est cette femme qui, au mépris de la vie, mettra tout en œuvre pour saccager leur amour ?

Le désir quasi obsessionnel de Greg d’assurer la sécurité de sa belle va se retourner contre lui de la plus douloureuse des manières.

Annabelle et Greg vont devoir affronter des défis dont ils pourraient bien ne pas sortir indemnes, des chagrins qui vont les déchirer et des dangers auxquels ils devront faire face.

Le bonheur a un prix et il se paie cash.

Lien Amazon


« TE RETROUVER » de Melody Gasnier

Te Retrouver par [Gasnier, Melody]

Résumé :

« Je pensais ne jamais te revoir. Que tu avais disparu pour toujours de ma vie, que tu m’avais rayé de la tienne. Mais tu es là, devant moi, et je ne sais pas comment réagir. Après toutes ces années, tu veux me parler, t’excuser. Mais moi j’ai avancer sans toi, et je ne suis pas certaine de vouloir t’écouter. Pourtant, il y a une chose que je sais : malgré tous ces jours sans toi, je n’ai jamais cessé de t’aimer. »

Camille ne pensait jamais revoir Lucas. Elle était certaine d’avoir tournée la page, à tout jamais. Mais maintenant, il est là devant elle, et malgré sa colère, elle ne sait pas si elle doit ou non l’écouter. Et si elle le faisait, que se passerait-il ?

lien Amazon


« LOVE IN LIVE » de Carine C.

Love In Live par [C., Carine]

Résumé :

Ferny a eu un drôle de cadeau pour ses 30 ans : une invitation pour un week-end rencontre en Gironde organisé par le site de rencontres Love In Live. Elle décide de tenter l’aventure sans vraiment croire que l’Amour sera au rendez-vous.
Jusqu’à sa rencontre avec David, le propriétaire des lieux…

lien Amazon

 

 


Résultat de recherche d'images pour "fleche vers le bas"

Retrouvez ICI les autoédités mis à l’honneur en février.

Retrouvez ICI les autoédités mis à l’honneur en avril.

Résultat de recherche d'images pour "bonne lecture"