LAIT ET MIEL de Rupi Kaur.

[ POÉSIE – 2017 ]
LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE – illustrations
Éditions Pocket – Éditions Charleston
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sabine Rolland
208 pages
Ma note : 5/5 mention ‘incontournable 2019″
Lien Kindle
 

 

Le résumé :
voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

 

– rupi kaur –
 » lait et miel est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d’une honnêteté et d’une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d’une femme du XXIe siècle.  » Erin Spencer –​ Huffington Post
 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

 

A mes yeux, en lecture, il n’y a pas d’occasion ratée, il n’y a que ces moments intimistes entre les mots et moi. Ce recueil me faisait de l’œil depuis sa sortie, 2 ans auparavant. Il était là gravé dans un coin perdu de mon cerveau et ce qu’il y a de génial c’est que les libraires sont là pour vous rappeler pendant votre balade (où vous faite en sorte de pas ruiner votre compte en banque et mettre en rogne votre mari), que ce livre vous fait de l’œil depuis belle lurette et qu’il est temps de le lire.

 

Je ne suis pas une grande fan de poésie. Je trouve cela difficile de saisir le sens caché et surtout la poésie reste celle que j’ai été obligée d’apprendre par cœur à l’école et à laquelle je ne pigeais que dalle ( oui j’ai été traumatisée par la poésie !).

 

Bref après cet aparté d’aucune utilité, LAIT ET MIEL de rupi kaur a quelque chose de magique, de majestueux et de splendide.

 

Ce recueil de poésie est axé sur quatre émotions, quatre états d’âme et est illustré merveilleusement bien. Ces émotions transpirent d’honnêteté : celle qui pique, celle qui passionne, celle qui déchire et celle qui réconcilie. A travers le style propre de rupi kaur et ses illustrations, j’ai voyagé d’un état à l’autre me laissant portée par ce flot musical unique et où ricoche tant de chose au travers de ces mots percutants. Chaque femme trouvera un écho à sa propre expérience et existence et c’est en cela qu’il est majestueux : il réunit.

 

Cette expérience de lecture est magique et grandiose à mes yeux. Ces mots m’ont scotché, tétanisé, ému, transcendé, apaisé. LAIT ET MIEL fait parti maintenant de ces livres que je lirai encore et encore et encore.

 

Voici à présent quelques extraits :

 

SOUFFRIR (page 15)
on
t’as appris
que tes suisses
sont un arrêt au stand
pour les hommes qui ont
besoin d’un lieu où se reposer
un corps vacant assez vide
pour accueillir des hôtes
mais où personne
ne souhaite
demeurer

 

AIMER (page 63)
je mentirais si je disais
que tu me laisses sans voix
en vérité tu rends ma
langue si défaillante qu’elle oublie
dans quelle langue parler

 

ROMPRE (page 134)
la nuit après ton départ
je me suis réveillée si brisée
le seul endroit où mettre les morceaux
était les poches sous mes yeux
 
GUERIR (page 202)
tu dois
vouloir passer
le reste de ta vie
avec toi-même
d’abord

 

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous envie de lire ce recueil ?
 
#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Rupi Kaur.

Publicités

Juliette de Anne Fortier

Juliette perso

Littérature internationale – édition poche sortie le 16 juin 2017

Editions Charleston

Lecture personnelle

 

Résumé : À la mort de sa tante préférée, Julie ne reçoit pour héritage qu’une mystérieuse clé, accompagnée de l’adresse d’une banque à Sienne. Elle s’envole aussitôt pour l’Italie et y trouve une liasse de papiers jaunis relatant les amours d’un jeune homme prénommé Roméo avec celle qui est sans doute son ancêtre, la belle Juliette Tolomei. La Juliette de Shakespeare.

Alors que Julie déchiffre les parchemins, elle comprend que la sinistre malédiction prononcée six siècles plus tôt plane encore sur sa famille… Pourra-t-elle échapper au danger qui la guette à vouloir ainsi découvrir son destin ?

Une poignante histoire d’amour : Shakespeare en a tiré sa plus belle pièce, Julie y découvrira son destin.

 

Mon avis : J’ai connu ce roman grâce à ma cousine, également grande lectrice et bloggeuse, avec qui je participe, régulièrement, à des défis lecture. L’une de nous propose un thème commun à deux livres de sa PAL et l’autre en choisit un à lire. Cette fois, le thème proposé était « histoire de famille » et j’ai choisi de lire « Juliette ».

Nous faisons ici connaissance avec Juliette, une jeune américaine qui vient de perdre sa tante. Elle découvre alors une lettre lui apprenant ses origines italiennes et lui disant de se rendre à Sienne afin de découvrir un trésor de famille. Arrivée là-bas, elle se rend compte que la famille Tolomei, dont elle fait partie, est une des grandes familles de la ville, et que les rivalités interfamiliales sont toujours d’actualité. Juliette va alors se plonger dans une quête qui l’amènera à fouiller dans le passé de sa famille et à découvrir des secrets qu’elle ne soupçonnait même pas.

Juliette est une jeune fille déterminée qui part en Italie en ne sachant pas ce qu’elle va y trouver. Sa rencontre avec Eva Maria et Alessandro va l’aider à comprendre les us et coutumes de la ville mais aussi les légendes qui s’y rattachent. Alessandro est un officier de police mystérieux, terriblement séduisant, mais dont on sait peu de choses. Le roman fait des va-et-vient avec le passé et avec les véritables Roméo et Juliette. On apprend ici que ces héros auraient, en vérité, vécus dans la région de Sienne et que Shakespeare s’en serait inspiré pour écrire sa célèbre pièce.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Tout d’abord, les allers-retours entre les personnages originaux et la Juliette du présent donnent du rythme à l’histoire. En effet, même si cela peut paraître déstabilisant, on est vite pris dans un tourbillon d’actions, d’émotions et d’intrigues qui nous font voyager du moyen-âge au 21ème siècle. Ensuite, j’ai trouvé l’écriture très réaliste et visuelle. Ainsi, au fil des pages, j’avais l’impression de me balader en Toscane et d’assister aux actions des personnages. Cela m’a d’ailleurs donné envie d’aller faire un tour à Sienne cet été et de voir de visu certains lieux décrits. Enfin, j’ai beaucoup aimé ce roman car jusqu’au bout, on est dans l’incertitude et on ne peut être sûre à 100% de l’issue de l’histoire.

Vous l’aurez compris, ce roman est une très belle découverte. Amateurs d’histoires mettant en scène des secrets de famille, n’hésitez pas à vous lancer dans ce roman qui vous transportera en plein cœur de la Toscane et qui vous fera également voyager au fil des âges !

Juliette est retournée à Sienne et est allée faire un tour sur la Piazza del Campo et devant le palais Tolomei.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici l’avis de ma cousine sur son blog « la caverne d’Ankya »

Si vous souhaitez acheter ce livre sur le site des éditions Charleston, c’est par là

Retrouvez également « Juliette » sur Amazon