Rencontre avec les auteures des Editions Dreamcatcher – Salon du livre de Corronsac

salon du livre corronsacIl y a un an, j’étais déjà allée au Salon du Livre de Corronsac afin de rencontrer Caroline Sam’s et GH David. La vie étant faite de rencontres inattendues, c’est aussi lors de ce salon que j’ai rencontré #Esméralda. Nos affinités livresques étant bien là, je l’ai rejointe un mois plus tard et mon aventure de chroniqueuse a ainsi commencé.

Cette année, de nouveau sous la pluie, je me suis de rendue à ce salon du livre afin de passer l’après-midi avec les auteures des Editions Dreamcatcher. Partenaire de notre blog, cette maison d’édition regorge d’auteures que nous aimons lire avec #Esméralda. Ici, j’ai eu la chance de retrouver Nessa, auteure de « Raphaella » et « Elles », Emilia, auteure d' »Oser t’aimer », Sandra Léo, auteure de la duologie « Anna, héritière de lumière » et enfin GH David, l’auteure du « le Projet Phénix » et de la saga fantastique « Âmes captives ».

En plein dans la lecture du tome 2 d' »Anna héritière de lumière : trahison », j’ai eu le bonheur d’échanger avec Sandra Léo sur son histoire mais aussi sur ses projets à venir. J’ai la joie de vous annoncer que nous n’avons pas fini de la lire mais sur de nouvelles histoires. En effet, a priori, l’histoire d’Anna est terminée….. mais, on ne sait jamais!! Je l’ai remerciée d’avoir écrit une histoire se déroulant à Montauban et à Toulouse, villes que j’affectionne particulièrement. Elle m’a avoué avoir vu un beau manoir un jour à Montauban et a décidé que ce serait la maison d’Anna. De plus, en décidant de laisser l’action se dérouler là-bas, on a une originalité de plus dans l’histoire qui, pour une fois, ne se déroule pas dans une grande capitale ou aux Etats-Unis.

Pour la cinquième fois, j’ai retrouvé avec joie GH David et ai pu partagé mon ressenti sur le « Projet Phénix ». Le tome 1,5 arrive bientôt et il me tarde de l’avoir entre les mains !! Je n’ai pas de grosse nouvelle à vous annoncer la concernant sauf qu’on n’a pas fini de la lire… pour notre plus grand bonheur!! Entre le « Projet Phénix », le tome 2 des « Âmes Captives » et son projet de nouvelles autoédités, elle n’a pas le temps de s’ennuyer et nous, on ne se lasse pas de la lire!!

Encore une fois, j’ai passé un bon moment en compagnie de la « team Dreamcatcher ». J’ai passé une après-midi riche en discussions livresques et en éclats de rire ! Je suis également repartie avec quelques livres pour remplir ma bibliothèque (le numérique c’est bien, mais des beaux livres dans le salon, c’est mieux!!) En souvenir de cette après-midi, je partage avec vous une photo en compagnie des auteures et mes selfies avec Sandra Léo et GH David.

 

liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de « Le Projet Phénix – tome 1 : Liz » de G.H. David

Retrouvez ici ma chronique des « Âmes captives : Les messagers » de G.H. David

Retrouvez ici ma chronique d »Anna héritière de lumière – tome 1 : fais un vœu » de Sandra Léo

Retrouvez la chronique d’Esméralda d »Oser t’aimer » de Emilia.

Retrouvez ici toutes l’univers des Editions Dreamcatcher

 

Publicités

Anna héritière de lumière – tome 1 : fais un vœu de Sandra Léo

anna héritière de lumière tome 1

Fantastique – Livre paru le 27 juin 2016

Editions Dreamcatcher – collection plume bleue

Service presse

 

Je remercie les Editions Dreamcatcher pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : « Je m’appelle Anna. Je viens tout juste de souffler ma dix-huitième bougie. Je menais une vie tout à fait banale avec mes amis et vivais même ma première grande histoire d’amour. Tout ça c’était avant que ma famille ne me révèle mon passé. Un passé lourd de secrets liés à la mort de ma mère alors que je n’étais qu’une enfant. Aujourd’hui, je dois apprendre à me battre car je suis en danger, je ne suis plus tout à fait comme les autres, je suis un Être de Lumière. »

 

Mon avis : A la lecture du résumé, j’ai été intriguée. En commençant ce roman, j’ai été transportée dans l’univers d’Anna et des sorciers/sorcières. Anna est une lycéenne comme les autres, qui a des amis et qui vient d’avoir un coup de cœur pour un de ses camarades. Pourtant, le jour de ses 18 ans, tout va changer. En effet, elle va apprendre qu’elle est une sorcière de lumière et que ses pouvoirs avaient été bloqués par sa mère car un danger les menaçait toutes les deux. Sa maman ayant disparu, elle va devoir apprendre à apprivoiser ses pouvoirs en compagnie de Suzanna, sa protectrice, son père et sa grand-mère. Pourtant, Anna est loin de se douter des dangers qui la guettent et des secrets qu’elle va découvrir.

                Anna est une jeune fille avec une existence banale jusqu’au moment où elle découvre qu’elle est une sorcière de Lumière. C’est une élève brillante et une jeune fille qui sait ce qu’elle veut. Même si elle est peu perdue quand elle apprend qui elle est réellement, elle va vite se prendre en main pour apprivoiser ses pouvoirs. Elle va également chercher à comprendre d’où elle vient en essayant notamment de se rappeler ce qui est arrivé le soir de l’accident où sa maman a disparu et en essayant de retrouver l’arbre généalogique du côté maternel. Elle est amoureuse de William, qui se révèle être…. un sorcier noir !! Bien sûr, les sorciers noirs et les sorcières de lumière ne peuvent s’aimer mais leur attirance saura-t-elle surmonter les obstacles ?? William est un beau jeune homme qui se retrouve au centre d’un dilemme moral quand il apprend qu’Anna n’est pas une jeune fille comme les autres. Tiraillés entre sa nature et son amour, ses questionnements sont une des intrigues de ce roman.

                Je ne peux pas laisser de côté les autres personnages : Suzanna, la protectrice d’Anna, est une jeune femme qui veut bien remplir sa mission et qui va se révéler d’une grande aide pour Anna. La famille d’Anna va l’aider et la soutenir dans sa quête afin de découvrir qui elle est et quel est le grand danger dont sa maman voulait la protéger. Enfin, je suis obligée de parler de Julie, la meilleure amie d’Anna et David, l’ami et confident d’Anna, qui est amoureux d’elle depuis des années. Tous les deux, ils vont se révéler être des appuis sur lesquels notre héroïne pourra compter.

                J’aime bien lire du fantastique mais je ne suis pas une spécialiste du genre. Néanmoins, j’affirme que ce roman est un vrai coup de cœur et une très jolie découverte pour moi. La plume de Sandra Léo est fluide et ce roman vous embarquera dans son univers merveilleux sans même que vous vous en rendiez compte. Le roman est écrit principalement du point de vue d’Anna. Cependant, l’auteure a fait le choix d’écrire quelques chapitres du point de vue d’autres personnages, William et Suzanna. Cela enrichit le texte, le dynamise et nous permet de mieux comprendre ou mieux appréhender certains évènements. J’ai été complètement conquise par cette histoire d’amour impossible et cette quête d’Anna afin de mieux comprendre qui elle est. Ce roman, qui pourrait s’adresser à un jeune public du fait de la jeunesse des personnages, saura ravir tous les lecteurs qui cherchent à s’évader dans une lecture magique où l’amour et le fantastique se côtoient.

                  Pour finir, d’un point de vue personnel, je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié que l’action principale du roman se passe à Montauban, la préfecture du Tarn et Garonne où j’ai grandi, et à Toulouse, ville où je vis actuellement. Du coup, je me suis bien représentée les actions des personnages et les lieux où ils pouvaient se rendre. Dans tous les cas, même si vous ne connaissez pas ces endroits, Sandra Léo saura vous y transporter au côté de nos protagonistes. Ne passez pas à côté de cette « romance fantastique » qui emplira vos yeux et votre cœur de lumière.

 

liens-utiles

Retrouvez Anna héritière de lumière tome 1 sur le site des Editions Dreamcatcher

Retrouvez également Anna héritière de lumière tome 1 sur Amazon

64391-episode

 

Le Projet Phénix – tome 1 : Liz de G.H. David

projet phénix.png

 

Dark Romance – Livre sorti le 18 septembre 2017

Editions Dreamcatcher

Service Presse

 

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : 2003, Toulouse, dernière année de fac, trois destins se croisent.

Liz, qui parait pleine d’assurance, dissimule de profondes blessures et de sombres secrets.

Max, populaire en apparence, est un jeune homme terriblement solitaire.

Que dire d’Alex, dont on ne sait absolument rien : à croire qu’il n’a jamais existé.

Une mystérieuse mission, des secrets bien gardés, d’inquiétantes menaces : lorsque les fantômes oubliés ressurgissent, quand l’attirance s’en mêle, s’opèrent de curieuses métamorphoses.

Aucun d’eux n’est ce qu’il prétend être. Victimes ou prédateurs, qui sont-ils vraiment et surtout, que cachent-ils ?

 

Mon avis : Ce roman est une réédition. Que dire sinon qu’encore une fois, j’ai pris une claque en redécouvrant les aventures de Liz, Alex et Max. en apparence, nous voilà plongés dans une romance classique : une étudiante, Liz, rencontre Alex en soirée. Il a un air sombre et bad boy mais elle craque complètement pour lui…. En sachant qu’elle-même, elle semble avoir un passé lourd derrière elle… peu de temps après, elle fait connaissance avec Max, un fils de diplomate d’origine italienne et qui a l’air d’être l’opposé d’Alex. Entre les deux, son cœur balance… cependant, au fil du roman, on en apprend un peu plus sur chacun de nos protagonistes et ce qui semble être une romance classique nous plonge dans une dark romance : drogue, violence et traumatismes apparaissent peu à peu et vont noircir ces jolies histoires de cœur.

Liz est une jeune femme difficile à cerner. Pourtant, ce que j’adore chez elle, c’est que ce soit une femme forte. Qu’est-ce que ça fait du bien de croiser une héroïne qui a du répondant, qui s’assume et qui n’a pas peur d’assumer ses décisions. On comprend rapidement qu’elle n’a pas eu une enfance facile, qu’elle s’est forgée à travers un bon nombre de traumatismes. Le voile sur son passé devrait être levé au cours des différents tomes de la saga mais les premiers éléments que nous découvrons ici montrent à quel point Liz est une femme forte. Ce qui est plus dérangeant, c’est son incertitude concernant Alex et Max. en même temps, comment lui en vouloir : deux beaux garçons, mais deux caractères tellement opposés… D’un côté, on a Alex, ancien militaire reconvertit dans la sécurité privée qui fait beaucoup de mystères sur ses activités et sur son passé. De l’autre, on a Max et son coté « fils d’ambassadeur poli et parfait ». J’avoue qu’à la place de Liz, je ne serai peut-être pas sûre de moi non plus !

J’ai vraiment adoré cette réédition. L’écriture à deux points de vue enrichit vraiment l’histoire et nous permet d’en savoir un peu plus sur les pensées d’Alex…. même s’il reste très mystérieux !! La lecture de ce premier tome est fluide, agréable et on ne voit pas les pages défiler. Ici, GH David s’amuse avec talent à déconstruire tous les stéréotypes de la romance classique en nous embarquant peu à peu dans un univers dark dans lequel on ne pensait pas prendre tant de plaisir à la suivre. Les prémices de la saga sont posés, on a découvert un grand nombre de personnages, plus complexes les uns que les autres, et le roman se termine sur un cliffhanger qui nous laisse en haleine. En tant que toulousaine, je suis également sensible au fait que ce roman se passe dans la ville rose. C’est un régal de déambuler avec nos personnages dans ces endroits familiers et c’est un plaisir de découvrir notre ville pour cadre d’une telle saga.

Je ne saurai que vous conseiller la lecture de cette réédition du tome 1 du « projet Phénix ». Les amateurs de Dark Romance ne devraient pas être déçus, tout comme les amoureux de lecture qui recherchent une histoire non-conventionnelle.

Pour conclure, je voudrais également tirer mon chapeau à la maison d’édition qui a fait de cette réédition un véritable bijou : couverture magnifique, mise en page claire. Ce roman fait partie de ces livres que vous prendrez plaisir à ranger dans votre bibliothèque si vous succombez à la version papier.

 

liens-utiles

Retrouvez le projet Phénix – tome 1 : Liz sur Amazon

Pour vous procurer Le projet Phénix – tome 1 : Liz en version papier, rdv sur le site des éditions Dreamcatcher

Oser t’aimer de Emilia.

 

 

51di57fOisL

 

 

 

 

[ROMANCE F/F Young Adult – Nouveauté 2017 ]

(A paraître le 2 octobre)

Éditions DreamCatcher

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions DreamCatcher pour leur confiance.

 


 

Résumé :

Décider de révéler son homosexualité à ses parents et se retrouver à la porte de chez elle. Voilà ce qui arrive à Heather, dix-neuf ans.

Sa route va croiser celle d’Ava qui cherche quelqu’un pour emménager avec elle.

Ava sent qu’Heather ne la laisse pas indifférente et sera plus qu’une locataire.

Comment gérer toutes ces nouvelles sensations qu’elle ignorait ? Comment oser ce que les autres ont dû mal à accepter ? Pour avancer, elles vont devoir se protéger, en prenant tout simplement le risque d’aimer…

 


 

Mon avis :

« Oser t’aimer » est une histoire tendre et porteuse de sens. C’est une histoire qui a su fendre mon petit cœur. Tout y est subtil, mélancolique. Un univers où se mélangent le pouvoir des mots à ceux des caresses. Un histoire où chaque baiser est une preuve que l’amour peut être pur quelque soit les choix.

Heather est une jeune femme fougueuse, au tempérament de guerrière. Elle ne fait pas fi de son orientation sexuelle. Elle assume pleinement et pour le coup elle se retrouve jeter de chez ses parents. Après quelques jours de déconvenues, elle répond à une annonce pour une colocation. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance d’Ava.

Ava est une jeune fille très introvertie. Discrète de nature, elle n’aime pas s’afficher et surtout moins être le sujet des ragots incessants qui font le quotidien des journées remplies des lycéens. Amoureuse et en couple avec Justin, elle pense avoir trouver sa route et son âme sœur. Mais c’est sans compter sur la présence tonitruante d’Heather qui vient bouleverser son quotidien dès plus banal.

La cohabitation se déroule pour le mieux, mais le lecteur sent parfaitement qu’il suffirait d’une étincelle pour que cette pseudo amitié prend une tournure bien différente. Emilia, l’auteure, va jouer avec ses personnages. Lentement et insidieusement, l’espoir d’un regard ou autre, va mettre à rude épreuve les sentiments d’Heather et d’Ava. Un jeu de séduction va débuter, tout d’abord muet puis de plus en plus prononcé. J’ai adoré être spectatrice de ces premiers émois. Rien n’est rapide. Tout va au rythme lent d’une balade et j’avoue que la plume de l’auteure est y pour beaucoup. D’une sensualité exquise, d’une tendresse charmante et d’un respect déconcertant, elle nous plonge dans les méandres d’un amour interdit encore au jour d’aujourd’hui.

Cette romance est inscrite également dans un contexte familial très tendu que ce soit du côté d’Ava ou d’Heather. D’autres péripéties viennent parachever l’histoire.

« Oser t’aimer » est porteuse de liberté ! Un hurlement qui vient du fond des entrailles pour combattre toujours et encore ces préjugés dégradants, incessants et inexplicables.

Cette romance est juste magnifique !

Je frôle le coup de cœur ! J’ai trouvé que certains points nécessitaient davantage de développement ( c’est vrai je suis parfois exigeante, mais lorsqu’on voit le potentiel qui se cache, je ne peux que le dire ) !

Petite note particulière : un gros coup de cœur pour la première de couverture et la mise en page !

 

liens-utiles

 

Vers le site de la maison d’édition !

Chicago Requiem de Carine Foulon

chicago requiem

Suspense – Livre sortie le 1er juillet 2017

Editions Dreamcatcher / collection plume violette-black

Service Presse

 

Je remercie les Editions Dreamcatcher de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : À la fin de l’année 1923, un corps est repêché dans le fleuve Chicago. Les années qui suivent, chaque mois, à la même date, un homme arpente les allées du cimetière. Il vient fleurir la tombe de la victime. Comment celle-ci a-t-elle filé sa corde ? L’histoire commence deux ans plus tôt, en 1921. Elle relate les événements qui ont conduit au drame.

 

Mon avis : à la lecture du quatrième de couverture, j’ai été très intriguée par ce roman. Portée par une GH David enthousiaste après sa lecture, je me suis donc lancée ! Et je n’ai pas été déçue !

Ce roman se passe au début des années 1920, à Chicago, à la période où Al Capone et la pègre faisaient la loi dans les rues et dans bon nombre de commerces. Grâce à Carine Foulon, on entre en plein cœur de cette mafia et on découvre les horreurs et les choix difficiles qui découlent du fait de la côtoyer.

Au départ, j’ai été un peu perdue face au nombre de personnages. En effet, l’action se situe au cœur d’une famille bourgeoise de Chicago où il y a bon nombre de membres. Du coup, j’ai trouvé le début du roman un peu lent mais cela s’avérait nécessaire pour que le lecteur se familiarise avec chaque protagoniste, comprenne un peu son passé et son présent et ses interactions avec les autres personnages.

Justement, faisons le point sur les personnages principaux du roman : tout d’abord, nous avons le couple William et Susan. William est un héritier d’une famille riche et il est tombé amoureux de Susan. Ancienne actrice, Susan cache beaucoup de secrets et elle est l’ancienne petite amie d’Edward, le mari de Rose, qui est la cousine de William (vous suivez toujours ?).  William est un personnage très intéressant car il est à la fois une personne intègre mais aussi une personne qui aime sa famille. Du coup, il va être confronté à des choix moraux compliqués qui vont le mener à flirter avec les limites. Au premier abord, Susan est insupportable mais on finit par s’attacher à elle, au fur et à mesure qu’elle laisse tomber sa carapace. Le couple Edward/Rose est très important et ils m’ont beaucoup touchés tous les deux. Enfin, vous ne pouvez pas passer à côté de Mérédith, la sœur de William, qui est complètement folle. Incarcérée suite à un témoignage de son frère, elle n’a plus qu’une idée en tête à sa sortie de prison : se venger et faire payer tous ceux qui se sont mis un jour en travers de son chemin.

En fait, tout le roman tourne autour de l’évolution du couple William/Susan mais ce que j’ai trouvé très intéressant, c’est le fait que l’auteure fasse le choix de nous présenter des évènements du point de vue de plusieurs personnages. En effet, par moment on a le point de vue de William, puis on suit Mérédith, puis Rose et Edward….. bref, cela donne un vrai rythme au roman et permet d’éviter une certaine monotonie.

Une fois qu’on est entré dedans, impossible de lâcher le roman. On est embarqué dans le Chicago des années 20 et on n’a qu’une envie, savoir comment tout ça va se terminer !! Je ne peux pas trop vous en dire pour ne pas vous gâcher le suspense mais j’ai envie de vous dire : préparez-vous, les certitudes n’ont pas leur place dans cette histoire !

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce roman malgré la difficulté relative de rentrer dedans. Encore une fois, avec du recul, ces premiers chapitres sont nécessaires pour poser le décor et ainsi bien comprendre tous les enjeux qui se joueront ensuite. Une fois la lecture lancée, on ne décroche pas et les chapitres défilent à grande vitesse. Malgré sa noirceur, c’est un livre qui a toute sa place dans vos lectures d’été. Il vous permettra de passer un moment hors du temps, dans une époque un peu méconnue.

 

liens-utiles

 

Retrouvez Carine Foulon sur le site des éditions Dreamcatcher

Pour commander Chicago Requiem, c’est par ici!

Entre les mondes, tome 2 : Les Descendants de Maëlle Andals.

 

 

 

[ ROMANCE FANTASTIQUE / Bit-lit – Nouveauté 2017 ]

Éditions DREAMCATCHER

Service presse

 

 

Je remercie les éditions Dreancathcer pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Alors que la paix est sur le point de régner à Méenne, Adrian est obligé de retourner dans la famille qui l’a vu naître. Il sait ce qu’il doit à son pays d’adoption ; alors ce sacrifice ne lui semble pas si grand après tout. Quant à Néva, elle a survécu… S’il est heureux de la retrouver, il va devoir pourtant lui dire adieu, encore une fois.

Dans le monde de Néva, la mission des SDO semble terminée. Néva est bien décidée à s’expliquer avec Joshua sur leur relation. Elle veut son indépendance et refuse l’idée d’appartenir à qui que ce soit et encore moins à un vampire. Mais rien ne se passe comme prévu… Pourquoi refuse-t-il de sortir de sa vie ? L’affaire est-elle vraiment terminée ? Peut-elle vraiment arrêter de rencontrer Adrian comme il le lui a demandé ?

 


 

Mon avis :

Je faisais partie des quelques lectrices qui n’avaient pas accroché au premier tome pour maintes raisons que vous retrouvez dans ma chronique (voir lien plus bas). A l’annonce de la sortie par la maison d’éditions, j’ai longtemps hésité à accepter : allais-je aimer ou pas ? Puis j’ai accordé une seconde chance à Maëlle Andals, va t-elle me conquérir ? C’est donc avec beaucoup de craintes que j’ai débuté ce deuxième tome « les Descendants ». Tiens donc, un titre accrocheur qui me met de suite la puce à l’oreille, l’auteure va t-elle nous dévoiler enfin les réponses aux questions énoncées dans le premier volume ? Avec nonchalance je m’y jette enfin et je met de côté tous mes aprioris.

Les chapitres s’enfilent à mon grand étonnement aussi rapide que l’éclair. Et j’en suis la première soufflée. Malgré la longueur de ces derniers que je désapprouvais au premier tome, ici elle n’est aucunement gênante et au contraire j’ai beaucoup apprécié car l’action très présente a pris la place aux descriptions quelquefois trop longues et imposantes (toujours dans le premier tome). Premier bon point !!! Autant que je vous le dise dés maintenant je vais en distribuer beaucoup de bon point !

Je retrouve donc notre trio d’enfer : Néva, la guerrière intrépide, Adrian, le beau chevalier et Joshua l’irrésistible vampire. Quels beaux mondes ! Un trio d’amoureux qui jouent parfaitement leurs rôles de possessifs, de jaloux et d’intransigeants. Honnêtement, mon cœur n’a pas su les départager : je les aime tous les deux. Leurs traits de personnalités, leurs défauts et leurs qualités réunis en feraient un homme parfait. Par ailleurs Néva, également joue sur les deux tableaux, la coquine. Oui quelle coquinette cette Néva ! Elle nous offre des scènes torrides (rien de vulgaire, elles sont magnifiquement enjolivées par la plume de Maëlle Andals). Elles apportent une touche sensuelle dans ce monde de brut. En effet, elle va être confronter à de terribles événements tragiques et morbides. Néva va souffrir physiquement et psychologiquement. Tout se déchaine autour d’elle. Pour le coup j’admire cette force qu’émane de ce petit bout de femme. Elle mène son monde en désolation par le bout du nez et insuffle une énergie vitale. C’est une tornade à elle toute seule. Elle améliore ses capacités surnaturelles et nous en met plein les yeux. Ce deuxième tome permet aux personnages de s’affirmer et de se dévoiler. Leurs assurances magnétiques et écrasantes rendent la lecture encore plus addictive. La plume de l’auteure n’est pas en reste car elle m’a totalement hypnotisée. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteure glisse quelques clins d’œil sortis du premier volume. Il est vrai qu’en l’absence de prologue, j’ai eu peur d’avoir oublié l’essentiel et que ceci nuirait à ma compréhension de cette suite. Mais que nenni tout est parfaitement ficelé pour rendre la lecture d’autant plus agréable.

Ce deuxième tome m’en a mis plein les yeux et m’a conquise. L’action omniprésente avec une intrigue bien menée et la révélation du secret d « Entre les Mondes«  m’ont enchantée et émerveillée. Un pur régal pour un final tonitruant et qui bien évidemment m’a laissée sur ma faim.

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le 1er tome : c’est par ICI !

Lien vers le site des éditions Dreamcatcher : c’est par ICI !

Lien vers Amazone (1er tome )

 

 

Raphaëla de Nessa.

 

 

[ NOUVELLE ROMANCE – Réédition 2017 ]

ÉDITIONS DREAMCATCHER

SERVICE PRESSE

 

 

 

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour ce service presse.

 

Résumé :

Vous voyez la jeune femme assise là-bas, près du bar ? Vous vous demandez sûrement ce qu’elle attend, ou plutôt… qui ? Allez lui demander, elle vous racontera peut-être son histoire, celle d’une rencontre destructrice qui a changé sa vie

 

66112426

 

Mon avis :

Une nouvelle qui vous emporte littéralement, comme quoi la longueur d’une histoire ne fait pas forcément sa force. J’ai découvert la plume de Nessa dans une autre de ses nouvelles « le constat » (une romance F/F). Ici je retrouve une plume tout aussi fluide et délicate. Elle dépeint à merveille l’état psychologique de son personnage. Cette jeune femme, Raphaëla va vivre ce que l’on appelle communément, le coup de cœur. Une danse et un regard après, le désir s’insinue.

Cette lecture m’a beaucoup chamboulée. Les non-dits et les mots sont blessants. Une belle histoire d’amour dont le final vient nous surprendre. C’est un condensé d’émotions à la fois plaisante et destructrice.

J’adore ce genre de format : assez court pour se détendre dans les transports en commune ou entre deux lectures et surtout si vous avez des enfants vous êtes certaine de finir la lecture.

Certes mon avis est assez court, mais il bien difficile ici d’en dire beaucoup au risque de vous spolier.

Les seuls mots d’ordre : amour et larmes !

 

L’avis de #Lilie :

J’ai eu la chance d’obtenir cette nouvelle en cadeau lors de la séance de dédicace de GH David le 9 septembre dernier.

J’ai dévoré cette nouvelle et je l’ai adoré. Comme l’a très bien dit Esméralda, cette nouvelle est une magnifique histoire d’amour et de non-dits. On ne peut pas rester de marbre au cours de cette lecture qui vous happe littéralement.

Raphaëla est attachante, entière dans ce qu’elle fait et touchante. C’est une jeune femme comme on en croise tant, qui tombe amoureuse suite à une rencontre au cours d’une soirée. Elle va alors se lancer dans son histoire à corps perdu jusqu’à ce final qui ne peut que vous toucher. En quelques pages, on est emporté dans un tourbillon d’émotions qui vous prend aux tripes et au cœur.

Cette nouvelle était une rencontre avec la plume de Nessa. Je n’hésiterai pas à me lancer de nouveau dans la lecture de ses différentes nouvelles.

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Vers le site de la maison d’éditions.