DRIVE ME TO LOVE de N.C. Bastian.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE / New Adult – Nouveauté 2019]
Éditions HARLEQUIN – Collection &H
378 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 
Le résumé :

 

Avec lui, elle va repousser ses limites
Avec elle, il va ouvrir son cœur
Noah est la parfaite incarnation de tout ce que Mélissa déteste. Les étudiants ultra-populaires qui enchaînent les filles comme les soirées  ? Très peu pour elle, merci. D’autant que Noah ne se contente pas de la panoplie typique du bad boy du campus ― non,  ce serait trop classique  ! ―, il donne aussi dans l’illégalité en faisant des courses de voitures dangereuses et stupides. Clairement, il n’est pas son genre et elle est très, très loin de ressembler aux filles qu’il fréquente en général  ; pourtant, Noah s’est mis en tête d’«  apprendre à la connaître  ». Et il n’a pas l’habitude qu’on lui dise non.

 
Mon avis :

 

Je découvre pour la toute première l’univers et la plume de N.C. Bastian. J’ai enfin sauté le pas depuis le temps ! J’avoue que j’ai refermé ce roman avec des étoiles pleins les yeux sans toutefois avoir versée quelques larmes le long de ma lecture.

 

DRIVE ME TO LOVE est un de ces romans percutant où les mots et la douleur de l’âme humaine se mêlent pour donner un résultat époustouflant.

 

Noah avait tout pour réussir : une famille aimante, des amis soudés, intelligent et beau à croquer. Mais cela c’était avant que tout son monde s’écroule en un claquement de doigts. L’amertume, la colère et la haine ont pris le dessus. Sa vie est devenue un combat silencieux qu’il s’évertue de risquer dans des courses illégales. Il devient vite un gars hautain qu’il ne vaut pas mieux chatouiller. Rien ne lui résiste.

 

Et pourtant, il ne s’attendait pas qu’un petit bout de femme vient contrecarrer ses plans. Elle, c’est Mélissa. C’est une jeune femme qui en a bavé tout le long de sa vie. Les expériences de la vie lui ont forgé une carapace blindée. Ce n’est pas le genre de fille qui s’épanche et se confie. Elle doit d’abord analyser, étudier, trouver une échappatoire dans les relations qu’elle peut envisager. Introvertie, mal dans sa peau, elle doit batailler durement. Cependant derrière cette façade qu’offre sa timidité, se cache une fille qui n’a pas la langue dans sa poche, une fille qui va oser braver le maître des lieux.

 

Leur première rencontre est idyllique, pareil à cet instant capturé par une photo : elle, en arrière plan admirant la nature, lui accouder à sa rutilante voiture, émerveillé par cette silhouette apaisante mais aussi tracassé par ce sentiment de colère. Le bad boy au cœur tendre va pendre la situation en main et quelques semaines plus tard, débutera un périple loin d’être  reposant. La belle Mélissa ne veut pas se laisser attendrir par l’air angélique du bad boy et tomber dans ses filets machiavéliques. Loin de se décourager, ce dernier tente l’impossible, imagine des scénario improbables pour la faire sortir de sa réserve et la séduire. C’est alors que j’ai découvert un homme attentif, protecteur, romantiquement fou et passionné. Son côté dangereux cache de nombreuses qualités qui peu à peu font faire fondre la glace qui entoure le cœur et la raison de Mélissa.

 

Cette alchimie est incroyablement fondante surtout dans le monde dans lequel évolue Noah. Ce monde de pari, d’illégalité, d’adrénaline et de manipulation. Un duo explosif pour une histoire d’amour naissante.

 

N.C. Bastian offre au travers de ses deux héros, des péripéties, des rebondissements, de la passion, de la haine, de l’amour et de la folie, un récit émouvant et addictif. Une histoire sensible où le deuil et l’abandon ont une place prépondérante. Une histoire où les secondes chances existent. Une histoire où j’ai senti, j’ai vécu, un panel d’émotions allant de la plus douce à la plus effroyable.

 

Les amoureuses de romance seront complètement sous le charme de DRIVE ME TO LOVE. Une histoire palpitante et douce où les protagonistes avec leurs fêlures doivent se battre pour trouver enfin le véritable amour.
 
#Esméralda

Je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour sa confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir.

Publicités

POURQUOI IL NE FAUT PAS TUER (TOUT DE SUITE) SON VOISIN de Laure Allard-d’Adesky et de Fanny Bernard.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE ÉPISTOLAIRE – Nouveauté 2019]
Éditions Harlequin – Collection HQN
176 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle

 
Le résumé :

 

Chère voisine, je vous rappelle que vous ne vivez pas seule dans cet immeuble.
Le voisin est un être râleur, intolérant et, dans le pire des cas, aigri  : c’est un fait avéré et bien connu de tous. Le nouveau voisin de Sylvie, lui, est un spécimen particulièrement désagréable. Resté à l’état sauvage, cet individu n’a visiblement jamais appris les bases élémentaires de tout être civilisé. Déjà, il communique avec elle par lettres alors qu’un seul étage les sépare. Ensuite, il la traite de pachyderme et propose de lui offrir en cadeau de bienvenue… une paire de charentaises. Ça tombe bien, car Sylvie n’est pas vraiment une voisine comme les autres elle non plus…

 
Mon avis :

 

Rien de meilleur qu’un titre accrocheur au sens de l’humour, non dissimulé, pour titiller ma curiosité. En effet qui n’a jamais eu envie de tuer son voisin aussi sexy qu’il soit (afin ça dépend, il ne l’est pas toujours ou souvent), quand il met la musique à fond, pile au moment où tu t’endors (pour ne citer qu’un exemple).

 

Sylvie, resplendissante cinquantenaire, était loin de se douter du malotru que pouvait être son voisin de dessous. Insupportable, hautain, enquiquineur de première, tout du vieux garçon insatisfait par sa vie et qui décide de s’en prendre à sa voisine du dessus. Les talons de 10 cm qui claquent à pas d’heure, de la musique d’une autre époque qui retentit à n’importe quelle heure, cette femme a tout pour mettre les nerfs à vifs du voisin désagréable. Ce dernier décide de sa plus belle plume, d’écrire une lettre de bienvenue bien sentie où l’humour noir et bien corsé va ébranler Sylvie. Mais il ne faut pas se fier aux apparences, car Sylvie telle une boxeuse va rendre coup pour coup et elle ne manque pas d’idées pour se faire entendre.

 

Débute ainsi une correspondance tonitruante et épicée entre deux individus qui ne démordent pas d’un centimètre. Chacun, fier, campe sur ses positions et points de vues, se titillant un manifeste et secret intérêt pour la vie de l’un et de l’autre. Sous couvert de ces échanges épistolaires, une relation très atypique débute et aux périls de leurs santés mentales va bouleverser tant de choses.

 

Lorsque j’ai débuté cette lecture, j’étais loin de me douter que cette romance serait la coéquipière d’échanges épistolaires. Je ne suis pas une très grande adepte du genre et j’ai eu quelques difficultés à m’imprégner dès le départ de l’atmosphère que souhaite les auteures. Rien de mal en cela, car cet aspect est vite compensé par les histoires personnelles des deux protagonistes. Les auteures n’hésitent pas à partager quelques flash back tout en faisant évoluer leur histoire. Très vite, je me suis attachée à ces deux voisins qui ont vécu mille tracas et désillusions. Leurs forces de caractère s’entrechoquent pour des duels de feu de dieu. L’humour n’est jamais trop loin adoucissant les rigueurs de la vie. 

 

Ce quatre mains est un pur enchantement. J’ai été très sensible au fait que cette romance a osé mettre en scène des personnages matures et, surtout, que finalement les secondes chances ne font pas cas de l’âge. Cette histoire est à la fois bouleversante, prenante et révoltante par moment, je l’avoue. Mais il y a ce côté attendrissant qui ne peut que faire chavirer notre cœur. Dans un monde où la modernité règne et que la communication se fait uniquement par machine interposée, j’ai trouvé agréable ces échanges de lettres où une fois de plus prouvent que les mots ont ce pouvoir magique de réunir davantage et de créer des liens insoupçonnables.

 

Te voilà prévenu, avant de tuer ton voisin, tente (ou pas) de lui envoyer, couchées sur un papier, toutes tes rancœurs, qui sait peut être seras-tu surpris du résultat final !?

 


 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin pour tout savoir.

 

 

NE ME LAISSE PAS T’AIMER de Julia Nole.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
314 pages
Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »
Lien Kindle
 

 
Le résumé :

 

Il espérait la faire fuir. Maintenant, il ne veut plus qu’elle parte.
Ça fait des mois qu’Alexander ne s’est pas senti libre. Et les gardes-malades que sa sœur s’entête à lui imposer n’aident pas. Il a beau les faire fuir l’une après l’autre, elle continue de les embaucher sans lui demander son avis. Tout ça parce qu’elle ne veut pas qu’il reste seul. Une fois de plus, il va devoir se montrer exécrable pour faire décamper la petite nouvelle. Sauf que Lizzie est pleine de surprises… et beaucoup plus coriace que prévu. Sous ses dehors fragiles, cette femme a du cran et ça lui plaît. Son sourire, sa douceur et son audace lui feraient presque du bien. Mais Alexander n’a pas le droit de tomber amoureux. Pas maintenant.

 
Mon avis :

 

En ce mardi ensoleillé, je te parle de ma dernière lecture qui m’a tenue en haleine pendant une journée. Je suis une inconditionnelle fan des romances de Julia Nole et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

 

Tout démarre sur les chapeaux de roue. Pas le temps de broder, je suis vite mise dans le bain par une effroyable nouvelle, celle qui bouleverse la vie de Lizzie. Comment se remonter d’un tel choc ? Comment retrouver un sens à sa vie quand son monde s’écroule, à ses envies et à son avenir ? Lizzie est une jeune femme qui sous ses airs tout à fait convenable cache un tempérament de feu résultant de ses blessures personnelles. Loin des clichés de bimbo à tout va, Lizzie tente de survivre dans un monde qui n’arrive pas à comprendre ses états d’âme. Survivre n’a rien de complaisant. Survivre c’est prendre les jours un par un et arriver à sortir la tête sans se noyer. Survivre c’est mettre de côté ses émotions sous peine d’être écraser par un trop plein. Survivre c’est se lever la tête fasse aux comportements compatissants si pathétique.  Depuis un an, Lizzie est devenue un vraie pro. Une survivaliste à toute épreuve ! Pourtant rien n’y fait, ce qui lui tient le plus à cœur est entrain de sombrer, seul un nouveau choix s’impose. Ce dernier va la mener droit dans les bras d’un être abominable, Alexander.

 

Alexander est la bête noire de la famille : capricieux, égoïste, malpoli, roublard et j’en passe. Le beau ténébreux est dévoré par la haine. Il se bat continuellement avec son entourage. Il n’aspire qu’à un véritable chose : la liberté. La liberté d’accepter son passé. La liberté de vaincre son avenir. La liberté de respirer. La liberté d’affronter le danger. La liberté d’aimer ? Lorsque la nouvelle nurse, Lizzie, apparaît dans sa vie, elle chamboule tout. Leur rencontre est empreinte de nervosité et de dangerosité. S’apprivoiser l’un l’autre s’avère un véritable parcours du combattant. Un sacré choc de titan !

 

Julia Nole offre avec sa nouvelle romance, une magnifique histoire où tes émotions ne peuvent qu’être chamboulées. Ses personnages hauts en couleur et aux blessures éprouvantes sont au centre d’un scenario qui ne pourra pas te laisser indifférente. Julia Nole explore les sentiments qui ravagent la vie. Accepter la violence du passé, se reconstruire, avancer pas à pas et s’ouvrir à l’autre. Tout autant d’actions qui prennent un sens véritable au fil des chapitres. Julia Nole exacerbe volontairement tous les ressentis des personnages. Très vite, j’ai été submergée par ce flot continuel d’émotions. J’ai autant pleuré que j’ai été attendrie et j’en ai encore le cœur serré. Impossible de lâcher ma tablette tant que je n’était pas arrivée au point final.

 

C’est d’une telle puissance ! So addictif ! So cute !

 

Julia Nole confirme avec sa nouvelle romance son talent. Une plume exquise et fluide qui t’envoute en un tour de main. J’ai tant adoré que j’ai râlé à la fin car je l’ai trouvée trop rapide. J’en voulais encore et encore !

 

Si t’es une accro des romances palpitantes alors je voudrais te convaincre de découvrir celle-ci. Je voudrais que tu découvre cette romance bouleversante, éprouvante et magnifique. Si je pouvais via cet article te communiquer mon enthousiasme, alors j’aurai le smile pour tous les jours à venir. Alors est ce que j’ai réussi ?

 

#Esméralda

 
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Découvre mon avis sur un autre roman de Julia Nole : « I know you ».

Découvre mon avis sur autre roman de Julia Nole : « WALKING FOR ABSOLUTION ».

 

 

BAD BOYS de Sandra Marton.

 
[ROMANCE CONTEMPORAINE – 2018]
Trilogie intégrale
Éditions HARLEQUIN
464 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 
Le résumé :
Fiers et indomptables, les frères Wilde ne reculent devant aucun défi. Sauf devant celui de l’amour… 
 
« Vous n’êtes qu’un mufle égocentrique et arrogant ! » Lorsque ces mots franchissent les lèvres d’Addison McDowell, Jacob Wilde reste interdit. S’il ne se souvient plus de la dernière fois où quelqu’un a osé le défier de la sorte, il doit avouer que le tempérament de feu d’Addison a le pouvoir d’éveiller son intérêt – et son désir. Aussi, séduire la sublime jeune femme lui apparaît soudain comme le plus savoureux des défis…
 
Avocat de métier, Caleb Wilde est chargé de convaincre une jeune femme de céder la garde de son enfant à naître à la puissante famille du père. Mais, lorsqu’il découvre le visage de la femme en question, la fureur l’envahit. Sage Dalton… Celle qui, quelques mois plus tôt, l’a séduit avant de se jouer de lui. Caleb refuse pourtant de renoncer à cette affaire. Car une question le hante : cet enfant pourrait-il être le sien ?
 
Juste une expérience ? Travis Wilde est hors de lui. Ainsi, ce qui a été pour lui la nuit la plus torride et inoubliable de son existence n’était pour Genevieve qu’une vulgaire expérience ? Blessé, il jette sans ménagement la jeune effrontée hors de chez lui. Pourtant, il doit se rendre à l’évidence : Genevieve lui a fait perdre la tête. Et, s’il veut l’oublier, il doit d’abord assouvir son désir et la remettre dans son lit…

 
Mon avis :
Entre deux lectures conséquentes et éprouvantes, BAD BOYS a été ma lecture détente voire cocooning. Ce roman est la lecture idéale pour passer de belles heures en compagnie de trois héros qui n’ont pas froid aux yeux mais qui surtout ont un sacré problème avec l’amour. Evidemment lorsqu’on est un coureur de jupons ou qu’on a le cœur écorché et l’âme à vif, l’amour devient alors très compliqué pour des intrépides comme les frères Wilde. Un trio inséparable qui a de sérieux problèmes d’égo et plus si affinités. Tout s’emballe ( cœur et tête en même temps) quand trois belles sirènes viennent mettre un boxon dans leur vies bien tranquilles et menées à la baguette. Sandra Marton sait parfaitement mettre les papillons dans le ventre (oups !) et envouter sa lectrice. Trois histoires simples mais qui ont le mérite de chambouler les émotions. Des histoires d’amour comme on les apprécie avec des coups de gueule, de la tension, des regards évocateurs, de l’embarras, de l’incompréhension, de l’explosion et de l’amour, celui qui broie véritablement les tripes. Trois histoires qui différent selon le caractère de cochon des protagonistes. Alors certes les histoires sont rapides mais l’intensité bouleverse de suite.
 
L’ORGUEIL DE JACOB WILDE
C’est l’histoire qui m’a le plus marquée. Jacob est un héros et blessé de guerre. La guerre a le pouvoir de détruire les plus aguerris des soldats. Après un accident Jacob rentre. Les mois passent et s’écoulent avec la haine accrochée aux tripes. Blessé au visage, il tarde à rejoindre son Texas natal. Pourtant, il le faut. Et lorsqu’il pose les pays dans le ranch familial, il ne voit qu’elle. Une parfaite inconnue qui va lui mettre de sacrés bâtons dans les roues et qui va avoir le mérite de bousculer tous les apriori de Jacob. Sera t-il à la hauteur et gagner la partie qui s’avère bien plus ardue que prévu ?
LA FIERTE DE CALEB WILDE
Caleb Wilde est un grand avocat réputé. Colle à son image, la parfaite panoplie du gars qui ne mélange pas les torchons avec les serviettes. Prétentieux, il ne veut pas s’accommoder de banales futilités comme l’amour. Lors d’une soirée mouvementée, il sauve des griffes d’un prédateur, la belle serveuse, Sage Dalton. Une apparition éclair dans une vie bien trop remplie mais qui lui laisse un merveilleux souvenir. Les semaines s’écoulent lorsqu’elle réapparaît au cœur d’une affaire dont il est en charge. Dépité, sera t’il renouer avec sa belle et être l’homme de la situation ?

 

LE DEFI DE TRAVIS WILDE
Son histoire est la plus émouvante des trois. Travis travaille dans les finances. Il voyage beaucoup et s’acoquine de temps à autre. Un soir alors que ces deux frères l’ont lâchement abandonné pour leurs femmes, il se retrouve dans un bar malfamé peut être pour chercher la baston et ressentir l’adrénaline courir son corps. Ce qu’il ne  tardera pas en à faire l’expérience, lorsqu’une belle demoiselle, qui n’a rien à faire ici, débarque. Le bon chevalier qu’il est l’extrait des problèmes à venir. Geneviève jette alors son dépourvu sur lui. Geneviève cache de biens tristes secrets et compte à tout prix réaliser sa liste quitte à mentir. Travis sera t-il prêt à relever le défi ? Sera t-il prêt à reconnaître qu’il ne s’est jamais senti aussi bien à ses côtés ?
Laisse toi embarquer dans les folles et doucereuses aventures de ces trois frères !
#Esméralda

 
Je remercie les éditions Harlequin et Mélanie pour leur confiance.

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin pour tout savoir.

Son séduisant ennemi de Katee Robert

son séduisant ennemi

Romance sexy – Livre sorti le 1er décembre 2018

Editions Harlequin – Collection Magnetic

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, qui m’a confié ce roman en service presse.

Résumé : « Sera-t-elle capable de lui résister ? »

Roman Bassani, ici ? Allie n’en revient pas : l’impitoyable homme d’affaires qui cherche à s’approprier son entreprise l’a suivie sur la petite île des Caraïbes où elle pensait couler quelques jours tranquilles, loin de ses problèmes quotidiens. S’il croit pouvoir la faire capituler, il se trompe ! Mais c’est compter sans son charme magnétique et sensuel, qui fait bientôt vaciller toutes les certitudes d’Allie…

 

Mon avis : J’avais lu, l’été dernier, le précédent roman de Katee Robert paru dans la collection Magnetic. Complètement subjuguée par les protagonistes, j’ai foncé lorsque j’ai vu celui-ci, qui est un spin-off. Encore une fois, j’ai passé un bon moment de lecture.

Nous faisons ici connaissance avec Allie, une jeune femme qui a des difficultés dans son travail et qui, motivée par sa meilleure amie, part en vacances sur une île isolée des Caraïbes. Arrivée là-bas, elle tombe sous le charme d’un bel « Apollon » qui se révèle être Roman Bassani, celui qu’elle cherche à fuir à New-York. Mais leur attirance mutuelle peut-elle être ignorée ? Plaisir et affaires font-ils bon déménage ? Est-ce qu’une passion de vacances peut survivre au retour « dans la vraie vie » ?

Allie est une héroïne forte, comme toutes celles de la collection Magnetic, et elle a aussi des failles qui la rendent touchante. Propriétaire d’une salle de sport et d’un foyer pour femmes battues, Allie ne voit pas d’un bon œil l’intérêt que lui porte Roman. En effet, elle s’est construite seule et elle n’ose pas demander de l’aide. Par moment, je l’ai trouvée énervante car trop orgueilleuse et incapable de faire la part des choses. Concernant Roman, il semble être le stéréotype du beau gosse à qui tout réussit : homme d’affaire brillant, il n’a pas l’habitude qu’on lui résiste et il aime séduire. Pourtant, derrière ce physique se cache un homme sensible, qui a souffert du manque de ses parents quand il était enfant. Par rapport à Allie, je l’ai trouvé sincère et arrangeant vis-à-vis d’elle. Néanmoins, j’ai eu un peu de mal avec ce séducteur qui range son costume de coureur dès qu’il rencontre notre héroïne…

Ce roman m’a plu mais il m’a beaucoup moins embarqué que le précédent. Le couple Allie/Roman est torride mais les scènes érotiques sont un peu gâchées par l’usage de termes vulgaires. De plus, comme je l’ai mentionné plus haut, Allie a parfois des réactions un peu puériles qui m’ont fait lever, assez régulièrement, les yeux au ciel. Pourtant, l’écriture de l’auteure est fluide, efficace et la trame de l’histoire est intéressante. Mais même si j’ai apprécié ma lecture, je suis restée un peu sur ma faim car certains éléments auraient mérité d’être un peu plus poussés.

Pour conclure, « son séduisant ennemi » est une romance sexy qui se lit facilement et qui permet de retrouver Roman, que l’on avait déjà croisé dans « son ami, son amant ». L’idée de départ du roman est séduisante, les protagonistes ont de la personnalité mais quelques petits détails m’ont dérangée. Néanmoins, je recommande cette lecture à tous ceux qui chercheraient une romance épicée, facile à lire et qui fait rêver.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ma chronique de « Son ami, son amant » ici

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez également ce roman sur Amazon

Ma folie la plus sage de Charlotte Orcival

ma folie la plus sage

Romance contemporaine – Livre sorti le 2 janvier 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

Je remercie Charlotte Orcival ainsi que les éditions Harlequin pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Le cœur est libre quand il aime

Elle, étudiante qui s’oublie dans les corps à corps et le tourbillon des nuits parisiennes.

Lui, acteur de renommée internationale qui commence à découvrir le prix amer de la célébrité.

Eux, pour une nuit, d’oubli et de caresses. Mais avec le jour revient la réalité et ses obstacles. La distance, les secrets, les blessures. Et une question : peuvent-ils vraiment reprendre la vie qu’ils menaient avant cette nuit hors du temps ?

 

Mon avis : J’ai déjà eu l’occasion de lire la plume de Charlotte Orcival l’année dernière et lorsqu’elle m’a proposé de lire son dernier roman, je n’ai pas hésité une minute ! Je ne le regrette pas car cette première lecture de 2019 est un premier coup de cœur !

Nous faisons ici connaissance avec Léonard, dit Lenny, acteur britannique qui vient rendre visite à sa sœur Courtney qui s’est installée depuis quelques mois à Paris. Au réveil, il rencontre Julia, une amie de Courtney, et entre eux, un lien se crée, une alchimie semble exister. Ils se revoient donc dès le soir-même puis passent la nuit ensemble. Pourtant, au réveil, plus rien ne sera comme avant pour l’un comme pour l’autre. Mais, lui vivant à Vancouver et elle à Paris, ont-ils un avenir ensemble ? Quand l’amour frappe à la porte, est-on vraiment prêt à tout pour le vivre à fond ? La célébrité permet-elle réellement de le vivre comme on l’entend ?

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler en premier du protagoniste masculin qui est, pour moi, le personnage principal de cette histoire. Lenny a pendant longtemps souffert d’un grand manque de confiance en lui suite à ses échecs scolaires. Un jour, il se découvre une passion, et un talent pour la comédie. Repéré par Netflix, il endosse le rôle phare d’une série produite par eux et le voilà devenu une star du petit écran. A la ville comme dans la série, il partage sa vie avec Abe, une actrice superbe avec qui il vit sa première grande histoire. Pourtant, à Paris, la ville de l’amour, toutes ses certitudes vont s’envoler et sa rencontre avec Julia va tout changer pour lui. Lenny est un personnage touchant car il manque cruellement de confiance en lui et même si c’est un « jeune » adulte, il a encore des craintes de petit garçon : il a peur de décevoir, il essaie de faire ce qu’on attend de lui, fait tout pour maintenir le lien dans sa famille… en effet, sa sœur jumelle Courtney et leur mère ne s’entendent pas du tout et lui essaie de jouer le médiateur entre les deux. Concernant Julia, de premier abord, je l’ai trouvée superficielle. Fille d’une star de la musique et d’une aristocrate parisienne, elle vit dans une chambre de bonne au-dessus de l’appartement de sa mère, de son beau-père et ses deux petites sœurs. Elle aime profondément cette famille mais ne voit plus son père avec qui elle a coupé les ponts six ans auparavant. Du coup, Julia aime s’amuser mais ne cherche plus à s’attacher à un homme. Echaudée par une histoire du passé, elle ne veut plus souffrir et veut juste vivre au jour le jour. Pourtant, Lenny va bousculer ses certitudes et ce qu’elle pensait établi.

Ces deux personnages qui se rencontrent sur un coup de foudre m’ont émue et j’ai adoré en apprendre toujours plus sur eux. En effet, plus les pages passent, plus on se rend compte qu’ils ont tous les deux des fêlures, des pensées que l’on n’aurait pas envisagé de prime abord. En se côtoyant, ils vont grandir, évoluer et essayer de passer pleinement à l’âge adulte. J’ai trouvé ce couple équilibré et j’ai adoré passer un moment avec eux.

Ce roman est mon premier coup de cœur de l’année. En effet, adepte des romans romantiques, je n’ai pas été déçue : un coup de foudre à Paris, deux protagonistes qui essaient de faire face pour vivre une grande histoire, des obstacles qui se dressent devant eux, bref, je ne me suis pas ennuyée ni lassée de leurs aventures. La plume de Charlotte Orcival est fluide et nous fait ressentir tout un tas d’émotions fortes, sans nous laisser beaucoup de répit. Les nombreux flashbacks permettent d’en apprendre toujours plus sur les protagonistes et nous permettent de mieux comprendre certaines réactions. En revanche, je préfère prévenir, cette romance contemporaine est, contrairement à ce qui se fait de plus en plus, très soft. Les scènes qui pourraient être érotiques sont tout en suggestion, donc très soft, laissant place entièrement à notre imagination. J’ai trouvé cela rafraichissant de miser sur les émotions et sur notre imaginaire plutôt que dans la description des scènes intimes à tout prix. Enfin, j’ai aimé le fait que les protagonistes voyagent beaucoup et nous transportent avec eux vers d’autres cultures.

Pour conclure, je ne peux que vous recommander la lecture de ce nouveau roman de Charlotte Orcival. Cette romance contemporaine est un bijou pour les amateurs d’histoire d’amour, tout en suggestion et en beaux sentiments. De Paris à Vancouver, en passant par Londres et Dublin, venez suivre les aventures de Lenny et Julia, trembler, vibrer et espérer à leurs côtés.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Charlotte Orcival ici

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez-le également sur Amazon

Et si tu restais ? de Sara Agnès L.

et si tu restais

 

Romance contemporaine – Ebook sorti le 5 décembre 2018

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

Je remercie Sara Agnès L. pour sa confiance et pour m’avoir confié sa nouvelle en service presse.

 

Résumé : Elle ne va plus vouloir le laisser partir.

Gaby a eu tellement peur. Quand elle a vu l’agresseur fondre sur elle pour lui voler son sac à main, elle était prête à tout lui donner sans même se défendre. Mais Léo, cet homme devant lequel elle venait de passer sans même le regarder, est venu à son secours et, sans hésiter, a risqué sa vie pour la protéger. Alors, la moindre des choses était de l’accueillir chez elle pour soigner sa blessure. Mais, face à ce corps musclé et ce regard envoûtant, Gaby perd soudain tous ses moyens. Et, même si elle ne connaît rien de Léo, elle lui proposerait bien de rester un peu plus…

 

Mon avis : J’avais déjà eu l’occasion de lire la plume de Sara Agnès L. il y a quelques temps. A la lecture du résumé, je me suis laissée tenter par cette nouvelle qui semblait tout à fait dans l’esprit de noël et qui sentait la légèreté et les bons sentiments. Je vous rassure tout de suite, je n’ai pas été déçue !!

Nous faisons ici connaissance avec Gaby, une jeune urgentiste célibataire, qui, peu de temps avant noël, se fait agresser juste devant chez elle. Son agresseur lui vole son sac à main quand un SDF, qui était assis non loin de là, s’interpose pour récupérer son sac. Ce dernier réussit à « sauver » le sac à main mais est blessé par un coup de couteau. Confuse, Gaby invite l’inconnu chez elle pour le remercier de l’avoir sauvée. Gaby a-t-elle raison d’inviter un SDF chez elle ? Que cache ce mystérieux sauveur ?

Gaby est une jeune femme pétillante qui aime son métier mais qui se sent seule. Sa famille est loin, elle est célibataire et pourtant, elle aime venir en aide à ceux qui en ont besoin et par dessus, elle adore l’esprit de noël. Pour elle, il semble inconcevable de renvoyer Léo dans la rue juste après l’avoir soigné ! Elle lui propose donc un toit et le couvert le temps de noël. Tout de suite, elle va se sentir à l’aise avec lui alors qu’elle ne le connait pas…. et de son côté, Léo va se sentir, au début, très mal à l’aise face à toute cette gentillesse. Lui qui vit dans la rue car il pense n’être plus personne, il va avoir des difficultés à renouer des liens sociaux et à admettre qu’il a le droit, lui aussi, de vivre normalement. Sa personnalité est au départ difficile à cerner mais on sent chez lui un grand manque de confiance en lui et une culpabilité qui semble le ronger.

Je ne vous en dirai pas plus car le format nouvelle fait que le dénouement est très rapide et je ne veux pas vous gâcher la surprise. Car des surprises, il y en a dans cette courte histoire. Comparativement aux autres lectures écrites par cette autrice, il y a ici peu de scènes de sexe et elles sont très softs. L’histoire est mignonne, tout à fait dans l’esprit de noël, et elle nous plonge dans la magie du moment. Le dénouement est un peu rapide mais la nouvelle oblige à une évolution rapide des situations. Néanmoins, j’ai trouvé les deux protagonistes attachants et avec des fêlures et des personnalités bien étudiées. Un dernier point positif, c’est l’écriture à deux voix de l’histoire, qui nous permet de bien comprendre les personnages, leurs raisonnements et suivre leurs interrogations.

Vous l’aurez compris, c’est avec une grande joie que j’ai relu un écrit de Sara Agnès L. et je me suis régalée !! Cette nouvelle, tout à fait dans l’esprit de noël, est une ode à l’amour et nous incite à rêver qu’en cette période de l’année, il faut croire en notre bonne étoile et penser que les miracles sont possibles. Venez découvrir l’histoire de Gaby et à l’issue de celle-ci, vous aussi, j’en suis sûre, vous aurez envie de proposer à Léo « et si tu restais ? ».

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Sara Agnès L. ici!

Retrouvez cette nouvelle sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez-la également sur Amazon