L’ÉPOUSE DU HIGHLANDER de Natacha J. Collins.

[ ROMANCE HISTORIQUE – 2019 ]
Tome 2/3 – Saga Le souffle des Highlands
Éditions HARLEQUIN – Collection Victoria
384 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Écosse, XIIIe siècle
Je vous donnerai tout, je ferai tout ce que vous voulez. Amère, la promesse que Brianna avait faite à Shaw McAsgaill quelques jours plus tôt lui revint en mémoire. Au moment où elle avait engagé sa parole pour sauver son cousin Rory, grièvement blessé après l’attaque viking qu’ils venaient d’essuyer, elle s’attendait à une demande de rançon auprès du clan Fraser pour leur libération. Pas à ce qu’un sauvage des terres du nord, un rustre inconstant tel que Shaw, la force à l’épouser pour son nom, son titre et le bénéfice qu’il en retirerait pour son clan. Pourtant, elle avait prêté serment. Et si ce serment permettait de sauver Rory, elle devait accepter la noce avec ce monstre aux yeux de glace…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Bienvenue en Écosse du début du XIIIe siècle. Une Écosse rustre où les nombreux clans tentent de cohabiter et faire vivre au mieux leurs membres. Si les menaces sont nombreuses, celle des Vikings est bien plus effrayante. Une paix qui aurait du les protéger et pourtant les faits sont là : les pillages et les villageois morts sont de plus en plus nombreux. Le Clan McAsgaill met tout en œuvre pour faire face aux sauvages mais leurs requêtes d’aide ne sont entendues par personne. Dirigé par Shaw (le loup), son clan connaît des heures sombres. La famine guète, entraînant sur son sillage la mort. Ses excursions avec ses highlanders mettent davantage en péril son clan, faisant d’eux des cibles faciles à atteindre. Lors d’une de ses campagnes, il doit à nouveau faire face aux envahisseurs qui s’étaient pris à un autre clan. Une bataille sanglante comme chaque fois et les blessés sont nombreux. Parmi eux se trouve Rory Fraser, frère de Murtagh Fraser, laird. Il escortait sa cousine Brianna vers les noces de son amie. Désappointée face à la fureur des sauvages, bouleversée par la perte de sa servante, effrayée par tout ce sang et la possible perte de son cousin Rory, elle fait une promesse dont elle n’en tient pas la teneur. Une promesse de la dernière chance, une promesse du cœur, une promesse qui la mène droit dans les bras de Shaw qui sans un remord l’oblige à devenir son épouse.

 

Lui, le feu et elle, le vent, ensemble il font attiser les braises. Un duo uni dans de mauvaises conditions qui contre toute attente font trouver un terrain d’entente. Un terrain d’entente et une osmose qui font provoquer la convoitise et la jalousie. Au cœur de la lande sauvage, Brianna va apprendre à vivre selon son rang d’épouse. Elle découvre les membres du clan et leurs métiers. Mais elle va également s’imposer d’une manière peu habituelle par le combat. Alors que les mauvaises nouvelles affluent en tout sens, elle convainc le second de Shaw et les femmes du clan d’apprendre à se battre et à manier l’épée. Trouvant les mots justes, elle convertit de nombreuses femmes qui en cachette viennent auprès de Brianna pour s’entraîner.

 

Ce second tome (qui peut se lire indépendamment du premier même si il y a quelques clins d’oeil) est une magnifique histoire. Natacha J Collins joue sur les opposés et cela fonctionne à merveille : la belle et la bête, la douceur et la brutalité, la sournoiserie et l’innocence, la convoitise et l’humilité. L’amour et la passion s’invitent dans les bains de sang. Ces deux être qui s’apprivoisent vont devoir rassembler leurs forces pour faire face à l’horreur et exterminer le mal. L’ambiance et l’atmosphère sont très bien décrites avec ses petits détails dont je raffole : les tenues (dont le kilt !!), ce château pittoresque, le village, les gestes du guérisseur… A cela se rajoute une héroïne qui ne lâche rien et qui est finalement prête à tout. Son empathie démesurée la pousse dans des situations périlleuses et elle en sort la tête haute.

 

Une romance historique que j’ai beaucoup appréciée et où le dépaysement est garanti 😉

 

Sans ça, il mourra …, termina-t-elle pour lui en pensée. Tourmentée par l’angoisse, désorientée, elle se précipita auprès de son époux et s’empara de sa main. Celle-ci était gelée, comme s’il se trouvait déjà aux portes de la mort. Elle ravala les larmes qui menaçaient. Si elle voulait lui être utile, elle ne pouvait flancher ni se laisser aller au désespoir. Agir, c’était la meilleure chose à faire. Elle s’adressa à Aidan, déterminée.
-Comment puis-je aider ?
-Parlez-lui, pour commencer. Qu’il sente votre présence. Ensuite, nous verrons.
Sentir sa présence ? Le pouvait-il, seulement ? Néanmoins, elle obéit et se pencha vers lui. Avec délicatesse, tout en lui parlant doucement, elle dégagea une mèche poisseuse de sang de son front. Avec un mouchoir humide, elle s’appliqua à lui nettoyer le visage. Il n’eut aucune réaction. Si elle avait déjà rêvé qu’il puisse mourir, être réellement confronté à cette cruelle éventualité la terrifiait.
 
Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

…le site des éditions Harlequin.

… mon avis sur le premier tome (clique sur la photo).

LES VŒUX SECRETS DES SŒURS MCBRIDE de Sarah Morgan.

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]
Editions HARLEQUIN – Collection &H
504 pages
Ma note : 3,5/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Dans la région enneigée des Highlands d’Écosse, Suzanne McBride est impatiente que ses trois filles adoptives la rejoignent pour fêter Noël. Hannah, elle, se passerait bien de ces festivités familiales : elle croule sous le travail et, surtout, sous le poids du secret qui va bientôt changer sa vie. Beth, quant à elle, est en pleine crise existentielle et tout ce que la mère de famille souhaite pour l’instant c’est du temps pour elle et du calme afin de décider si elle est prête à reprendre le travail. Posy, enfin, doit composer avec la sensation tenace qu’elle passe à côté de sa vie ; mais changer de voie est risqué quand on a la charge de ses parents. Enfin, toujours moins risqué que de craquer pour Luke, son nouveau voisin… Face aux problèmes de ses filles, Suzanne n’a d’autre choix que de compter sur la magie de Noël pour que ces fêtes se passent bien. Avec un peu de chance et plein d’amour, peut-être comprendront-elles qu’ensemble elles sont assez fortes pour affronter tous les obstacles…y compris un Noël en famille !
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Les sœurs McBride sont un condensé de plein de choses. Aussi différentes les unes des autres, elles évoluent chacune dans leur univers propre et tentent de se retrouver pour les fêtes de Noël au cœur des Highlands. Pas de sexy Higlander en kilt à aller secourir, enseveli sous une tonne de neige, mais ce rendez-vous immanquable est source de nombreux soucis. Il faut dire que la famille McBride a ce petit quelque chose de particulier : le passé. Un passé douloureux et synonyme de silence. Un passé qui les a poussés à arpenter des sentiers caillouteux où le bonheur les a accompagnés malgré leur tristesse. La famille McBride en a affronté des épreuves et elle a su les surmonter avec une force surhumaine. Le silence, les non-dits, les mots blessants, les peurs, les doutes et les cauchemars sont pourtant toujours là des années après.
Un nouveau Noël se prépare chez les McBride et les angoisses resurgissent. Mais ce Noël à l’odeur du changement. Un changement qui débute sur les chapeaux de roues avec les arrivées précipitées des deux sœurs new-yorkaise, Hannah et Beth.

 

Hannah est la sœur aînée. Intelligente, surdouée, elle manie les chiffres avec une avidité effrayante. Elle est la meilleure dans son domaine. Hannah pourtant souffre en silence. Sous cette carapace de froideur se cache une petite fille blessée et apeurée. Les sentiments pour elle, sont des choses inutiles et futiles. D’ailleurs elle ne les comprend pas et se refuse le moindre effort pour les assimiler. Son monde c’est le travail encore et toujours. Pourtant depuis quelques mois un homme s’est faufilé dans sa vie. Il a les bons mots pour l’apaiser. Ses bras la rassurent. Et son aura la réconforte. De là, à être tomber amoureuse, elle n’y croit pas une seconde. Et puis c’est quoi l’amour ? L’amour blesse et trahit, et elle n’a pas besoin de ça dans sa vie. Hannah a peur. Elle ne maîtrise plus rien. Elle fuit, elle court loin de cet homme qui pourrait lui offrir le bonheur. Et maintenant voilà qu’une nouvelle donnée pointe le bout de son nez. Non, elle n’en peut plus. Elle a besoin de réfléchir, de s’éloigner de lui et de tout. Réussira t-elle à ouvrir son cœur et consentira t-elle à recevoir ce bonheur qu’elle mérite tant ?

 

Posy la sœur benjamine est une sacrée tornade. Sa joie de vivre, son humour et sa gentillesse font d’elle une personne avenante et attachante. Posy est restée auprès de ses parents. Guide et sauveteuse, elle aide également sa maman dans son coffee shop. Posy est l’incarnation de la générosité. Elle donne sans retour. Fonceuse, elle rêve cependant d’une autre vie et peut être que son nouveau locataire pourrait l’aider à s’épanouir.

 

Beth, la cadette est une super maman au foyer qui a en marre ! Crise existentielle, elle perd pied dans cette vie qui ne lui ressemble plus. Avant, elle était une working girl efficace qui avait des idées à la minute. Elle s’imposait dans le monde du travail. Elevée ses filles, elle en rêvait et elle l’a fait. Mais son monde, son idéal s’effrite. Elle n’en peut plus. Elle veut s’épanouir tout en étant une maman hyper géniale mais elle veut retrouver une vie en dehors de son foyer. Elle a perdu confiance en elle et c’est un vrai désastre. Elle ne sent pas écoutée et ses désirs ne sont pas pris en considération. Alors qu’une dispute éclate entre elle et son mari, elle plie bagage et abandonne sa famille. Cela lui fend le cœur, mais son mari doit constater par lui même ce qu’elle endure. Trouveront-ils un terrain d’attente ?

 

Sarah Morgan signe une romance de Noël où les personnages sont au cœur de leurs tourments et de leurs désirs. L’atmosphère de noël contribue à délier les cœurs et les mots et peu à peu j’ai pu découvrir la face cachée de chacun des protagonistes. Une histoire tout aussi merveilleuse que douloureuse. J’ai toutefois été décontenancée par la nette différence avec sa trilogie Snow Cristal. Il vrai que je m’attendais à quelque chose de plus ou moins similaire, mais que nenni. Sarah Morgan narre ici une histoire de personnes sans artifice empêtrées dans leurs soucis et leurs problèmes personnels. Elle narre ces difficultés avec une certaine profondeur. Alternant les voix entre les sœurs et leur maman, Suzanne, c’est une histoire qui prend son temps. Il n’y a pas véritablement de rebondissements pour la rythmer, à part ce fameux twist final qui bien évidemment fait son boulot à merveille. C’est un roman qui se lit sans précipitation. Un roman qui se savoure pour faire durer le plaisir. Sarah Morgan a un talent inouï pour peindre les sentiments et l’âme humaine. Elle véhicule ainsi l’espoir sur le chemin de la résilience.

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Harlequin.

… nos avis sur d’autres romances de Sarah Morgan.

Je te ferai aimer Noël de Caro M.Leene

Comédie romantique – Format papier sorti le 16 octobre 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Ma note : 4,5/5 mention « à dévorer »

 

Avant de commencer, je voudrais remercier les éditions Harlequin et plus spécifiquement Mélanie, pour m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : Ma mission : vous réconcilier avec les sapins verts et les bonnets de Père Noël.

Noël. Pour certains, c’est l’enfer des dîners de famille, pour d’autres le casse-tête des idées de cadeaux… mais, pour moi, c’est tout simplement la meilleure période de l’année et ma fête préférée. Et, quand le patriarche de la famille Sullivan a proposé de m’embaucher pour recréer l’esprit de Noël dans son foyer et l’initier à toutes les traditions incontournables, je n’ai pas hésité une seconde. Sauf qu’il n’a pas précisé que Josh, son fils trentenaire et râleur hors pair, faisait une crise d’urticaire à la vue de la moindre guirlande et qu’il n’était en aucun cas disposé à me faciliter la tâche. La mission s’annonce donc un peu plus compliquée que prévu. Mais à Noël tous les miracles sont possibles, non ?  

 

L’avis de #Lilie : J’ai découvert Caro M.Leene et sa plume l’an dernier et le moins que je puisse dire, c’est que j’étais tombée à la renverse! En effet, « tu es mon horizon » fait parti de mes gros coups de cœur de l’année 2018 et j’avais donc hâte de la découvrir dans une comédie de noël. Autant le dire de suite, la magie de noël a opéré sur moi et j’ai été totalement conquise par cette histoire !

Nous faisons ici connaissance avec Andie, une jeune londonienne qui a monté une entreprise de service un peu particulière : en effet, son travail consiste à faire les achats pour ses clients, voir même de trouver des idées cadeaux pour eux ! Un jour, elle reçoit une demande de la part de M.Sullivan : insuffler l’esprit de noël dans sa famille et l’aider, avec son épouse, à organiser noël dans leur grande demeure. Cette incroyable mission va s’accompagner d’un obstacle de taille : le fils Joshua, dit Josh, qui ne compte pas faciliter la tâche à notre « personnal shoppeuse ». Mais que pense-t-il réellement ? Andie va-t-elle réussir à lui faire aimer noël ? 

Andie est une jeune femme pétillante, moderne, qui profite de la vie même si son entreprise a une activité fluctuante. Néanmoins, elle prend très à cœur les missions qui lui sont confiées, quitte, parfois, à connaitre quelques déceptions. C’est une héroïne comme je les aime car on sent qu’elle a un grand cœur et que ce qu’elle veut avant tout, c’est faire plaisir à tout le monde, ne décevoir personne… même si parfois, elle souffre en silence. Narratrice de l’histoire, on la suit dans sa mission, ses pensées et tout ce qu’elle peut ressentir. Joshua est beaucoup plus mystérieux, ambivalent dans son attitude envers Andie. En effet, il souffle le chaud et le froid et, par moment, il est un peu difficile de le suivre. Récemment séparé de sa fiancée, on comprend rapidement qu’il a souffert mais son attitude un peu macho est, par moment, un peu exaspérante. Néanmoins, c’est un tonton complètement « gâteau » de sa nièce Colleen et un grand sensible qui se cache. Enfin, je voudrais parler de la famille Sullivan, dont les autres membres sont tous très touchants et vont accueillir chaleureusement notre héroïne au sein du clan. Mention spéciale à Colleen, la petite dernière de la famille, tellement touchante et pleine de vie.

J’ai dévoré cette romance de noël car tous les ingrédients pour passer un bon moment sont réunis : l’ambiance de noël, des personnages attachants, une histoire qui met des papillons dans le ventre. En effet, au cours de cette lecture addictive, que j’ai eu du mal à lâcher, j’ai prolongé la magie de noël et j’ai, une nouvelle fois, était victime de la plume de Caro M.Leene. Dynamique, visuelle et efficace, elle nous entraine dans cette jolie histoire qui ravira tous les amoureux du genre. Elle est également l’occasion de mettre en lumière le business qui existe autour de cette fête populaire mais aussi de rappeler l’importance de la famille dans ces moments qui sont, souvent, l’occasion de se retrouver et de partager.

Pour conclure, vous l’aurez compris, j’ai adoré « Je te ferai aimer Noël ». C’est une romance tendre, efficace et pleine de bons sentiments. Je dois avouer que ce type de livre fait du bien dans le climat morose actuel car là, non seulement la magie de noël opère mais en plus, vous passez un moment dans une bulle remplie de bonheur et d’amour. A dévorer sans modération !

 

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite! de Juliette Bonte

Romance contemporaine – Livre sorti le 16 octobre 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : « Encore plus près de son ennemi »… manquait plus que ça !
Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés. Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue. Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

 

L’avis de #Lilie : Grande amatrice de la plume de Juliette Bonte, je n’ai pas hésité une minute lorsque j’ai appris la parution de sa nouvelle comédie romantique. A l’issue de cette lecture, je suis conquise! En effet, la magie a opéré et j’ai voyagé en compagnie de Blade et Charlie.

Nous faisons ici connaissance avec une bande de copains qui se retrouvent tous les vendredis soirs au Misc. Il y a Sally, Grayson, James, Blade, Savannah et Charlie. Ces deux dernières viennent d’intégrer la bande et dès le départ, entre Charlie et Blade, ça a fait des étincelles ! C’est bien simple, ils se détestent et font de grands efforts pour se le prouver ! En effet, n’est-ce pas Blade qui propose d’aller fêter Noël en Laponie alors que Charlie a une sainte horreur de cette période de l’année ? Pourquoi se détestent-ils autant ? De la haine à l’amour, il parait qu’il n’y a qu’un pas mais le franchiront-ils ?

Charlie est une jeune femme moderne, avec un caractère bien trempé mais également des failles et des blessures qu’elle tente de cacher derrière des réparties bien choisies. Elle n’a pas eu une enfance facile, ayant passé son enfance dans un orphelinat avec Savannah. C’est là-bas qu’elles sont devenues si proches et que leur lien si particulier s’est crée. Rapidement, on se rend compte que Charlie a besoin d’être rassurée et qu’elle n’accorde pas sa confiance facilement. De son côté, Blade est un beau jeune homme, nonchalant, conscient de ses atouts physiques et un peu arrogant. Pour lui aussi, on comprend rapidement que derrière l’apparence séduisante se cache des fêlures protégées par une épaisse carapace. Entre les deux protagonistes, les vacheries sont de mises et leur relation si particulière m’a beaucoup plu. En  effet, ils ont une imagination débordante et mettent tout en œuvre pour essayer de se gâcher la vie. Pourtant, un évènement inattendu va tout faire basculer et va modifier à tout jamais la perception qu’ils ont l’un de l’autre. L’évolution de la relation est progressive et on distingue bien les changements d’état d’esprit grâce à la narration alternée,

Une nouvelle fois, j’ai été piégée par la plume de Juliette Bonte. Vive, directe et dynamique, elle vous embarque dans cette comédie de noël qui nous emporte de Chicago au fin fond de Laponie. Pour cette partie, on est d’ailleurs totalement immergé dans l’atmosphère du pays du père noël et cela m’a donné envie d’y aller ! En effet, sa plume visuelle nous fait ressentir l’ambiance de noël et les merveilles de ce pays. Comme toujours, l’autrice profite de son roman pour nous parler de thèmes de société, comme le poids des douleurs de l’enfance dans la construction de l’adulte. Au fil des pages, on prend conscience que des douleurs nées dans l’enfance ont bel et bien un impact sur l’adulte que nous devenons. Néanmoins, cela ne prend pas le pas sur l’intrigue de l’histoire et cette lecture reste un moyen de s’évader et de se détendre.

Pour conclure, je me suis régalée lors de la lecture du dernier roman de Juliette Bonte. Préparez-vous un chocolat chaud, des sablés et un plaid, vous êtes prêt pour cette lecture de saison qui nous met dans l’ambiance des fêtes, qui nous procure des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre.

 

Retrouvez tout l’univers de Juliette Bonte ici
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

COMMENT J'AI BOYCOTTE NOËL (ET SURVÉCU A L'ALASKA) de Julia Nole.

[ COMÉDIE ROMANTIQUE DE NOËL – Nouveauté 2019 ]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
249 pages
Ma note : 5/5 mention « à croquer »
Lien Kindle
 
Le résumé :
A situation désespérée, solution… radicale.
L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
1. Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
2. Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
3. Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Okay, okay … j’échauffe mes doigts et je remets en ordre tout ce que je dois vous dire sur cette comédie romantique « spéciale noël » aussi hilarante qu’émouvante.

 

Courtney est une jeune femme sans histoire. Beaucoup rêveuse, un peu trop romantique, un peu trop fleur bleue et irrémédiablement attirée par les hommes qui ne méritent aucunement son attention. Courtney rêve de l’homme, du vrai, celui qui sera la rendre heureuse et non pas celui qui l’abonne à son canapé accompagnée d’un (voire beaucoup) pot de glace géant. Courtney, la tête dans les étoiles et le reste sur un nuage duveteux, est le genre de femme que j’adore. Simple, bordélique, maladroite, intelligente … la femme parfaite dans un monde un peu trop macho ! Courtney est attachante et irrésistiblement rigolote. Le plus dur dans sa vie c’est la solitude et les noël chez sa mère qui passe de février à décembre son temps à préparer l’événement majeur de l’année. Une mère un brin trop protectrice et beaucoup monomaniaque, qui ne rêve qu’une chose que sa fille adorée trouve chaussure à son pieds et bague à son annulaire. Oui mais Courtney a un léger problème, ses histoires de cœur ne dépasse guère le troisième rendez-vous, et la bague a beau briller dans ses yeux elle est loin d’être sur son doigt. Et si elle avait mis tous ses espoirs dans son patron hyper sexy au diable, la chute en est bien plus douloureuse. Courtney rêve mais ses illusions virent souvent au cauchemar. Et elle n’en peu plus ! Elle sature, elle débloque, elle rumine, elle mange trop de glace, elle ne va pas bien du tout ! Alors que tout son monde s’écroule comme un vilain château de cartes, une proposition saugrenue vient la sauver : faire un remplacement en Alaska. Ni une ni deux, la voici bagages en main, direction un petit village de rien du tout perdu au fin fond de l’Alaska. Parée à toutes éventualités, elle a oublié de prendre en considération la présence exceptionnelle d’un ours mal léché.

 

Brad, le barbu et taciturne, tout le temps, n’a que faire de cette citadine venue se perdre dans son monde. Lui ce qu’il aime avant tout c’est : la solitude, le calme, le vide, rendre service, travailler le bois et peut être par la force des choses aller secourir la belle. Peu bavard mais d’une gentillesse sans pareil, Brad fait peur. Sa carrure imposante, son pick-up qui a des allures de guet-apens pour y réaliser un kidnapping voire un meurtre, sa manière de s’exprimer, il y a de quoi flipper pour la brave Courtney. Tout ceci aurait pu continuer sur cette lancée désastreuse, si une bande de mamies olé olé n’avaient pas mis leur grain de sel ou de neige dans cette histoire. Oui parce que toutes les mamies voient ce que nous ne nous voyons pas. Et le pire c’est qu’elles ont raison !

 

Une chaudière malmenée, une terrible tempête, un blizzard à couper le souffle et la vue et un ours brun mal léché ont suffit que ces deux têtes brûlées se rapprochent. Cela suffira t-il à surpasser leurs erreurs et leurs peurs ?

 

Une nouvelle fois c’est un sans faute pour Julia Nole. Sa dernière comédie romantique a de quoi vous faire chauffer les zygomatiques. Une histoire aussi douce qu’hilarante. Une histoire aussi charmante que accaparante. Un humour dosé avec suffisance et un personnage sympathique et extraordinaire. J’ai rigolé pour les petits tracas de Courtney, ses déboires et sa manière de les affronter, sa maladresse et sa façon de se les approprier, ses piques non pas assassines mais qui témoignent de sa gêne, sa manière de courir dans la neige et de s’y affaler de toute sa longueur, ses décisions rocambolesques et sa façon de se dépatouiller de sa maladresse, de ses mensonges et de ses peurs. Une aventure exotique au pays de la neige où Courtney va enfin trouver la femme qu’elle est et la fille aimée par ses parents. Un parcours houleux où les ours auront sa peau !

 

Une comédie romantique pétillante qui enjolivera cette période de noël ! A découvrir et à croquer sans modération ! Julia Nole a su me faire pleurer de rire !

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Harlequin !

… mes avis sur d’autres romances de Julia Nole.

UN NOËL A PARIS de Nicolas Chastain.

[ ROMANCE DE NOËL – Nouveauté 2019 ]
Éditions HARLEQUIN – Collection HQN
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Quand Paris est sous la neige, tout redevient possible.
Romancière, Gloria a pris l’habitude d’écrire des histoires plutôt que de les vivre, car elle a fermé son cœur à double tour il y a bien longtemps. Pour autant elle refuse de laisser Abigaïl, la petite-fille de ses voisins, suivre le même chemin : jour après jour, elle la voit perdre espoir à force d’attendre, en vain, le retour de son père. Alors, à l’approche de Noël, Gloria décide d’agir : elle va partir elle-même à la recherche du père d’Abigaïl ! Même si ce voyage doit la ramener à Paris, la ville de l’amour. Là où elle a laissé une partie de son cœur et où elle s’était juré de ne plus jamais revenir.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
En règle générale, je ne suis pas une très grande adepte des romances de Noël. Tous les ans, je laisse tout de même la chance à quelques lectures de me prouver le contraire. Mes choix sont sans doute très restreints par peur de trouver cela vraiment trop gnangnan ! Pour le coup j’ai plongé mon nez dans les sorties de la collection HQN de novembre et je me suis laissée tenter par deux titres dont celui-ci.

 

Nicolas Chastain et son résumé ont su me convaincre d’ouvrir cette belle romance. Une romancière, Gloria, enfermée dans son rôle d’autrice, qui ne vit que par procuration la vie qu’elle édulcore au travers de son héroïne. Gloria a su me toucher. Une femme à l’imagination débordante, un brin loufoque et qui se met cesse dans des situations rocambolesques. Elle aime beaucoup la période de noël et la neige. Il faut dire qu’à New York elle a de quoi satisfaire son admiration. Gloria est une femme qui aime la solitude par défaut suite à une très mauvaise expérience amoureuse. Elle n’a plus confiance aux hommes en règle général sauf en son petit frère adoré et peut être son voisin, une ancienne gloire du cinéma. Ses voisins sont sa bouffée d’oxygène. Elle éprouve un certain attachement pour la petite Abigail, 10 ans, élevée par ses grands parents maternels. Abigail est choyée et aimée, mais l’absence de son père et une cruelle épreuve qui au fil des ans devient pesante. D’ailleurs Abigail a une extraordinaire idée. Avec son petit air malicieux et coquin, un brin attristé, elle décide de convaincre Gloria de ramener son père. Ni une ni deux, Gloria décide de partir à Paris et ramener illico presto cet homme qui ne s’est jamais soucié de sa fille quitte à surmonter ses mauvais souvenirs. Paris ville romantique ou romanesque ? Sous la neige tout est possible et peut être qu’enfin Gloria sera en parfaite harmonie avec elle-même et s’octroiera enfin sa part de bonheur ?

 

NOËL A PARIS c’est l’histoire de neuf vies qui se croisent et se décroisent et où au centre gravite la belle Gloria. Une histoire que j’ai beaucoup apprécie. D’une pour sa simplicité, idéale pour prendre du bon temps tout en décompressant. De deux, le personnage de Gloria est très attachant. Je l’adore pour son petit côté maladroit et inoffensif, pour son imagination sans limite, et,  pour sa générosité et son altruisme. Et surtout j’ai adoré voir son sourire s’épanouir. De trois, les huit autres personnages secondaires sont aussi adorables que hilarants. Un imbroglio de personnalités qui se confrontent, se déchirent et s’aiment sans limite. De quatre, une atmosphère et un décor idyllique conférent à l’histoire cet aspect chaleureux et cocooning. Et de cinq, la magie de Noël omniprésente mais sans être rébarbatif.

 

NOËL A PARIS est un merveilleux conte où les secondes chances se doivent d’être réalisées et où la générosité à sa place entière dans ce décor enneigé où il fait bon de s’abandonner.

 

Une petite lecture que je vous recommande chaleureusement.

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions Harlequin !

 

LA CONJURATION D’UN VIKING de Anna Lyra.

[ ROMANCE HISTORIQUE – Nouveauté 2019]
Tome 3/3 – Trilogie « Viking »
Éditions HARLEQUIN – Collection Victoria
448 pages
Ma note : 5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
 
Le résumé :
Royaume de Sogn, actuelle Norvège, l’an 845
Trahie ! Alfie est traversée de sentiments contradictoires depuis qu’elle sait que Sven lui ment : rage, révulsion, désespoir… Ce Viking au passé trouble, pour qui elle a pris des risques en dupant les autorités et qu’elle a recueilli dans leur ferme avec tant de bonté, l’a poignardée sans vergogne. Elle sait désormais qu’elle ne peut plus se fier à cet homme tatoué, malgré le désir latent qui la consume. Doit-elle pour autant le chasser au loin alors que la saison froide a déjà recouvert de son manteau blanc toute la Norvège ? Ou taire ce que ses visions lui ont appris du passé de Sven, pour qu’il continue à protéger les siens contre les troupes pillardes du terrible Halfdan le Noir ? 
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Dernier opus de la trilogie « Viking » de Anna Lyra, il a totalement ravi mon cœur. Pour information, sache que les tomes peuvent se lire indépendamment même si au fil des livres tu retrouveras forcément plus au moins les mêmes personnages. Pour ma part, je n’ai toujours pas lu le premier tome, cela n’a en rien entaché la compréhension du fil conducteur.

 

Sven court derrière son passé. Un passé incommodant qui cache bien de sombres secrets. Sven est un viking, un guerrier certainement, tatoué, qui doit se dépatouiller avec un sortilège qui ne lui laisse guère de répit. Sur ces terres inconnues, il tente d’échapper à des hommes portés par un colère noire. Il court littéralement pour sauver ses fesses et se retrouve à quémander la charité à la petite Alfie en échange de services pour l’hiver qui arrive. Sven est soulagé de se trouver un toit sur la tête en attendant que sa mésaventure soit résolue. Il découvre un monde de dur labeur. Une ferme où il fait bon vivre et dirigée par une main de maître par la husfreyja. Le froid envahit rapidement les terres, poussant Sven à se poser de nouvelles questions sur lui et son passé. Une nouvelle menace s’approche et met en péril la maisonnée. Sortilège et dangers n’ont jamais fait bon ménage, et quand les forces se déchaînent, il est vite évident qu’il faut mieux passer son chemin, car quand le grand Tatoué se réveille, il ne jure que par une seule chose, Elle.

 

La petite Alfie, n’a rien d’une petite. Apparence trompeuse plus ou moins par nécessité, Alfie a déjà connu une terrible vie. Une vie de violences et d’injures. Une vie d’humiliation qu’elle a aussitôt rejetée. Uns situation méprisante qu’il la place directement aux côtés des esclaves. Elle fait selon le bon vouloir de sa mère qui sous ses airs implacables et durs, l’adore plus que tout. Alfie n’est pas une femme ordinaire, elle a des dons qu’elle utilise avec parcimonie et délicatesse. Alors lorsqu’elle aperçoit l’homme de ses rêves, Sven, elle sait ce qu’elle doit faire et se laisse guider par ses rêves. Elle ne pensait jamais ressentir des émotions provoquées par une autre homme. Elle n’aurait jamais cru que l’amour pouvait renaître des cendres. Elle en espérait pas tant. Pourtant l’évidence est là et les terribles épreuves qu’ils affronteront ensemble, les porteront à la porte des désillusions.

 

J’adore ce qu’Anna Lyra écrit. On est vraiment loin de la romance historique caricaturale avec le beau viking tatoué qui défie les Dieux et enlève la femme pour la faire sienne. On est loin des clichés ambulants et sanguinaires. Tout au contraire, LA CONJURATION D’UN VIKING est une romance historique inscrite dans une réalité documentée. Dans ce tome ci, Anna Lyra dépeint la vie familiale, la vie paysanne, la ferme, les lois qui régissent ce monde et, bien plus encore, la dimension religion a une place prédominante. La romance est jalonnée par de minutieux détails qui confèrent un décor réaliste et impressionnant. L’atmosphère s’adapte aux personnalités des personnages surtout lorsque l’aspect divinatoire est présent. C’est tout ce que j’adore découvrir dans les romans historique qu’ils soient romances ou documents. J’aime beaucoup ce côté instructif tout en prenant du plaisir à lire et découvrir un univers qui n’est plus du tout accessible. Anna Lyra s’est beaucoup documentée et en fait profité son lecteur. J’ai vraiment été accaparée par cette histoire, son univers intrigant et ses personnages qui n’ont rien de lisse. Une immersion agréable portée par une plume qui sait vous prendre par les émotions. Une romance aussi pétillante que glaciale. Une romance aussi magnifique qu’éprouvante. Une romance aussi sensuelle qu’irrésistible.

 

A découvrir sans aucun doute ! Et pour ma part, dès que je peux je me lance dans la lecture du premier tome.

 

∞ EXTRAIT ∞

Sven se leva. Il la dominait de toute sa taille mais paraissait attendre quelque chose de sa part. Un encouragement pour le travail restant ? Un signal de départ ?
Alfie s’était méprise. Il lui tendit la main, la remit sur ses pieds et lui demanda si …
Quoi ?
-Tu retrouveras ton chemin jusque chez toi ? Ta mère m’en voudrait beaucoup si tu te perdais en route. Je peux t’accompagner un peu, si tu veux, ou alors tu peux attendre que j’aie fini et tu monteras sur le mulet pour rentrer.
Le feu de la colère embrasa ses veines. Pourtant Alfie se sentait glacée de l’intérieur.
Il la prenait décidément pour une enfant ! Elle allait le détromper, et sans plus tarder. Les dents serrées, elle plongea son regard furieux dans le sien.
-Tu as vraiment de la bouse de vache dans les yeux, Sven. Coupe ton bois, et sois à l’heure pour le repas ! Si tu n’es pas rentré à la tombée de la nuit, j’enverrai Strutir te chercher et je te préviens : il est dressé pour mordre les baquillir.
 
Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… Le site des éditions Harlequin.

… le site de Anna Lyra.

… Mon avis sur le tome 2 (et je n’ai pas encore lu le tome 1…).