KISS OF DEATH de Nathy

51nB1jEPBvL

 

[NOUVELLE FANTASTIQUE – Réédition 2018]

Lune Écarlate Éditions – Collection Lune Ténébreuse

Sortie le 25 avril

Service presse

 

Format numérique (8 pages)  : 0.99€

Ma note : 4/5

 

 

 

 

Je remercie les éditions Lune Écarlate pour leur confiance.

 

 


 

 

Le résumé :

 

Dmitri, célèbre et talentueux chanteur du groupe Kiss of Death avait tout pour réussir, tout sauf un destin bienveillant…
Nouvelle version de la nouvelle Fix, précédemment éditée dans le recueil Funestes Murmures.

 


 

 

Mon avis :

 

Dmitri est le chanteur star du groupe KOD, Kiss Of Death. Dmitri vit sa vie de rock star à 200 à l’heure, profitant des bonnes et mauvaises choses. Surtout les mauvaises : alcool, drogue et sexe. Son image scandaleuse fait souvent la une des magazine people. Des groupies tout aussi dingue que lui le poursuit. Une rock star adulée tout autant répugnée par ses frasques. Frôlé la mort devient son quotidien jusqu’au jour où tout bascule. Sans en avertir personne, il décide de suivre une cure de désintoxication qui fait de lui un nouvel homme à l’inspiration débordante. Le groupe vogue sur une nouvelle vague de succès. Mais pour combien de temps.

 

Kiss of Death est déjà paru sous le titre de Fix dans le recueil Murmures Funestes. Pour ma part c’est la première fois que je la découvre. Mise à part que c’est vraiment trop court à mon goût, cette nouvelle traite de la déchéance, celle due au succès et son environnement néfaste. Malgré le fait que le personnage reprenne sa vie en main, dans l’ombre de sa vie se terre quelque chose de malveillant et maléfique : l’ange de la mort ?

 

Jusqu’à présent, j’ai toujours été conquise par la plume de Nathy, elle ne m’a jamais déçue, et une nouvelle fois j’ai pris plaisir à découvrir cette histoire. Cette fois point d’hémorragie sanguine mais elle nous offre ici, un récit davantage gothique et sombre avec une touche de surnaturel. Si vous êtes fan de Nathy vous en aurait peut être pas assez à vous mettre sous la dent, mais si vous êtes curieux, sans prendre trop de risque, Kiss Of Death vous mettra le pieds à l’étrier. Une fois l’univers découvert vous en voudrait davantage, promis juré !!

 

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Lune Écarlate, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Nathy, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

La Voie Rubis de Jean-Michel Calvez.

 

 

[SCIENCE-FICTION – ANTICIPATION – Nouveauté 2017]

Éditions Lune Écarlate

service presse

 

Je remercie les éditions Lune Ecarlate pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Joshua, jeune diplômé d’une école de commerce, effectue son stage de fin d’études à la Rubynergy. Cette société appartient à la très discrète dynastie Honken, qui a le monopole de la fourniture d’énergie grâce à la Voie Rubis, un flux laser émis depuis Jupiter et récupéré sur Terre par des miroirs. Joshua se voit proposer un voyage sur Jupiter, censé régler les soucis de la Rubynergy avec une bande de pirates locaux qui ponctionnent la Voie Rubis. Or cette menace n’est pas forcément la pire, car les motivations du clan Honken ne sont pas exemptes de tout soupçon, ce que Joshua avait déjà décelé avant son départ grâce à sa vision dopée par un implant. Bien plus que les exactions locales de simples pirates, il semblerait qu’au-delà de Jupiter et de la Voie Rubis soit aussi en jeu l’avenir de la planète Terre tout entière. Aventures ébouriffantes, combats et virées en aéroscooter entre les lunes de Jupiter, paysages à couper le souffle d’une sorte de « western spatial » énergique – ou énergétique – transposé dans le système solaire, La Voie Rubis est tout cela vu au travers des yeux dopés d’un étudiant pas aussi innocent qu’il n’en a l’air.

 


 

Mon avis :

La science-fiction est un genre que j’affectionne particulièrement, même si j’en lis ces temps-ci rarement, j’adore me plonger dans un univers où tout est y différent, une nouvelle vision du monde, de nouveaux codes. Bref ça me fait voyager !

Le synopsis de ce roman a tout pour me plaire et c’est pour cette raison que je me suis laissée tenter.

C’est avec enthousiasme que je me plonge dans cette lecture. Et là c’est le choc ! Outre le fait que les descriptions techniques sont bien trop présentes à mon goût et qu’elles cassent le rythme de lecture. Le reste est époustouflant : un décor détonnant, un sujet  intriguant, une technologie époustouflante, des personnages intrigants et une intrigue qui a le mérite de m’avoir bluffée.

Si l’histoire débute sur Terre, l’essentiel se déroule à des milliards de kilomètres sur Jupiter et ses satellites, Io et Europe. Imaginer une station géostationnaire, baignant dans les gaz toxique de Jupiter, des hommes en combinaison, des aéroscooters, des navettes spatiales et des pirates. Ces derniers étaient les premiers à construire cette station où démarre cette fameuse Voie Rubis, source de convoitises et de pouvoirs.

Joshua est un jeune stagiaire qui sous ses airs de gentil bonhomme, se cache un homme d’une grande intelligence et qui va poser le doigt sur de nombreux faits louches. Par un heureux hasard, il se retrouve sur Jupiter avec son chef et la secrétaire de ce dernier. Mais des événements et de nombreux rebondissements viendront troubler la quiétude de ce voyage fabuleux.

Le décor a le mérite d’être époustouflant, j’ai eu l’impression d’y être et d’y vivre un voyage fabuleux. Et je pense que le point fort de ce roman réside dans cette évasion que nous offre l’auteur. Les planètes et les étoiles ont toujours été pour moi un élément fascinant et je retrouve ici ces mêmes sensations. Voyager dans l’espace. Outre ce fait, l’auteur nous fait vivre un rodéo galactique jusqu’au final qui m’a ébahie. Alors je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement et j’adore être surprise. L’auteur se lâche dans les touts derniers chapitres et c’est d’un pur régal.

 Même si j’ai eu extrêmement de mal avec les descriptions trop techniques, le reste sera vous séduire, notamment pour les fan « sans limite » de science-fiction.

 

liens-utiles

 

Vers le site de la Maison d’éditions !

Pour tout savoir sur l’auteur !

 

Sang d’ombre, tome 2 : D’Ombre et de Braises de Nathy

textgram_1490198359

 

[ ROMANCE FANTASTIQUE / BIT-LIT  — NOUVEAUTE 2017]

EDITIONS LUNE ECARLATE

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Lune Ecarlate pour ce service presse.

 

Résumé :

« Il serait l’homme qui ferait vibrer le cœur d’Angelyne, celui qui lui arracherait des cris, celle qui lui appartiendrait corps et âme, quoi qu’ait pu prétendre Thomas. Jamais il n’accepterait qu’elle soit à un autre ! Jamais ! Il ne laisserait pas Thomas la marquer de son empreinte indélébile, comme il le lui avait déclaré. Il avait beau se débattre contre les paroles du psychopathe, il ne pouvait s’empêcher d’y apporter un certain crédit… »

Le départ brutal d’Angelyne jette Swann dans les affres d’une douleur sans nom. Entre désespoir et folie furieuse, le vampire plonge dans l’abime de la cruauté et de la dépendance. Mais la communauté ichorienne traumatisée par les récents événements n’est pas au bout de ses surprises. Quels terribles secrets les Immortels découvriront-ils ?

Et qu’adviendra-t-il de Swann, alors qu’Angie a disparu, emportant avec elle le cœur de l’immortel ?

stickers-frise-floraleMon avis :

Je n’avais qu’une hâte me replonger dans l’univers de Nathy. Et une fois de plus je n’ai pas été déçue. J’ai été totalement surprise par la tournure que prend ce second volet. Ce dernier point a chamboulé mon état d’esprit.

Nous retrouvons nos personnages principaux Swann, le terrible vampire autant sexy qu’effrayant, et Angelyne sa tentation humaine. Une bonne partie du livre est consacrée à Swann et à son entourage. Nous y découvrons un homme perturbé et traumatisé. L’auteure nous y dévoile dans des sortes de flash back, les secrets qui le rongent. Un parcours chaotique baigné dans le sang et des actes inavouables et cauchemardesques. Ses démons reviennent le hanté, ils le percutent avec une telle puissance qui va lui faire perdre ses moyens. Tout un paradoxe : nous y discernons un homme d’une force herculéenne mais faible aussi ; faible aux émotions et aux sentiments qui le submergent. Vous dire que Swann est attachant, oui et non ; je l’ai détesté une bonne partie de ma lecture, j’ai méprisé sa faiblesse et sa lâcheté. Je l’ai maudit pour ses paroles acerbes et sa répugnance. J’ai abominé ses addictions. J’ai voulu le secouer pour le remettre dans le droit chemin. Je l’ai exécré. Mais tous ces ressentis s’annihilent aux fils des pages grâce aux précisions que nous amène l’auteure. Il est vrai que ce deuxième volet est recentré sur Swann, c’est un personnage extrêmement complexe aux multiples personnalités : du plus adorable homme au plus parfait monstre sanguinaire. Les scènes sont à la hauteur du protagoniste : violentes, sanguinaires, irraisonnées, macabres, immorales et insoutenables. Un univers parfaitement manié par la plume parfaite de Nathy. Tout est mis en œuvre pour que le malaise vous saisisse par la gorge, s’insinue en vous et vient vous broyer les tripes. C’est vraiment grisant mais tellement succulent car dans les ténèbres, les plus noires, même la lumière y pénètre pour les chasser. Je ne veux pas vous spoiler l’histoire, mais l’auteure nous fais vivre continuellement entre feu et eau. Entre rebondissements, passions, trahisons, passés et futur, les chapitres s’enchainent à une vitesse folle.

J’ai eu vraiment de la peine de laisser ce livre, je pense que j’en voulais plus mais en même temps tout a été exploité et une suite gâcherait certainement le cachet de l’histoire. Je me contenterai des spin-off.

Petits mots pour la fin : certaines scènes peuvent choquer ! Et à ne pas prendre à la légère.

A découvrir et à s’abreuver sans modération.

Les plus belles histoires d’amour naissent souvent de la haine.

stickers-frise-florale

Mon avis sur le premier tome : c’est par ICI !

 

Pour tout savoir sur le diptyque « Sang d’Ombre » et Nathy : c’est par ICI !

 

 

Sang d’Ombre, tome 1 : De Larmes et de Sang de Nathy.

sans-titre (22)

 

[ROMANCE BIT LIT – NOUVEAUTE 2016 ]

EDITIONS LUNE ECARLATE

SERVICE PRESSE

Je remercie les Editions Lune Ecarlate pour ce merveilleux service presse.

Résumé :

« Je le hais. Je veux qu’il crève comme un chien ! Je veux qu’il souffre les sept enfers… ceux qu’il m’a fait traverser… Je veux le voir implorer qu’on le mette à mort. Maman, il m’a tout pris… jusqu’à mon âme… »
La vie d’Angelyne, jeune humaine née au sein d’un clan d’Ichoriens, verse dans les affres de l’horreur le jour où Thomas refait surface. Sauvée in extremis du martyre par Cathal, un Chevalier-Vampire, sa réhabilitation s’annonce lente et douloureuse, d’autant que Swann, le procureur, la poussera dans ses derniers retranchements…

Que choisira la jeune femme, l’amour ou la haine face au froid et très particulier frère d’Edern, le Prince des Immortels ?

stickers-frise-florale

Mon avis :

Vampire, quand tu nous tiens …. tu nous tiens !

Dès qu’on parle de vampires, première chose qui me vient à l’esprit c’est Twilight (le film, je n’ai jamais lu les livres). Bon je pense que Twilight est vraiment dépassé maintenant et que les histoires de vampires deviennent beaucoup plus hard et glauques. Du moins, c’est que le cas avec le livre de Nathy. Je n’ai aucune comparaison avec ce genre puisque c’est mon TOUT PREMIER.

Comme je suis novice, je m’attendais à un château style celui de Dracula en Transylvanie avec des ombres ou morts-vivants, le cliché basique. Je dois avouer que ce genre de cliché est fait pour être banni et revisité. Ce que réalise à merveille Nathy.

Une société vampirique bien hiérarchisée, des clans plus ou moins alliés, et primant avant tout à se fondre dans la société et à cohabiter le plus normalement possible.

J’ai été abasourdie par le début de cette lecture : une séquestration violente, des sévices physiques et psychiques. Nathy emploie des mots peignant avec exactitude les situations : nous faisant souffrir et ressentir le désarroi de cette pauvre Angelyne. Son sauvetage in extremis est salvateur. On respire enfin et on se prête facilement à un renouveau et à cette bouffée d’air à laquelle on s’accroche désespérément. Mais qui reviendrait à la vie aussi facilement ? Une nouvelle relation aux bras du beau Swann, vampire au plus haut point, pourrait être salvatrice ?

Une lecture mouvementée, fantastique et frénétique : on a envie de pleurer, de crier, de vivre, de soutenir Angelyne, d’aimer, d’espérer…

WOUAHHHHH, j’ai été littéralement mordue.

J’attends le tome 2 avec impatience (courant 2017) ; en espérant qu’Angie se relève et devienne une super guerrière !

stickers-frise-florale

Anthologie de nouvelles sur la folie : Histoires de…..Folies de collectif

histoires de folie

Anthologie – recueil de nouvelles – sortie le 15 décembre 2014

Editions Lune Ecarlate

Service Presse

Je remercie les éditions Lune Ecarlate de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : Vous prendrez bien de nos nouvelles !

“Histoires de…” des anthologies variées, de la nouvelle au roman court, des auteurs venus de toute la francophonie, des thèmes venus des quatre coins de l’Imaginaire. Lune Écarlate Éditions présentent le plaisir de lecture à l’état pur !

Histoires de… Folie. L’instant où tout bascule. La spirale vous emporte. La réalité se déchire. La peur s’impose. Sous la plume de Sophie Dabat, Johanna Almos, Kwamé Maherpa, Patrick S. Vast, Jacques Mercier, Arnauld Pontier, Bruno Pochesci et JB Leblanc.

Coup de folie, graine de folie, déséquilibre passager, état permanent, dansez sur le fil des cauchemars ou de la réalité, frissonnez devant l’incontrôlable, l’inacceptable, l’incompréhensible. Oserez-vous succomber ?

Mon avis : la lecture de nouvelles autour du thème de la folie n’est pas une lecture habituelle pour moi. Néanmoins, je me suis laissée tenter afin d’élargir mes lectures et découvrir un nouvel univers. Ce recueil de nouvelles est composé de 8 nouvelles écrites par 8 auteurs différents et qui nous embarque dans 8 univers totalement différents. Je vais donc vous présenter ces différentes nouvelles :

  • Le choix de l’hippocampe : Rowan se cache dans une valise suite à l’assassinat de sa famille. Il a peur de sortir de sa cachette et reprend confiance en lui grâce à une tache d’humidité, ressemblant à un hippocampe, qui va devenir son nouvel ami. Enfant traumatisé et prostré dans son silence, Rowan arrivera-t-il à « survivre » à ce drame ?
  • Peur filiale : la narratrice est revenue vivre dans sa maison d’enfance car sa mère, terriblement diminuée, ne peut plus vivre seule. Durant toute son enfance, sa mère était un véritable tyran qui les martyrisait. Alors qu’elle est maintenant infirme, la narratrice va se faire agresser par sa mère et revoir à cette occasion son frère disparu depuis tant d’années.
  • Manta 131 : Idrissa Kounate est un homme d’affaire qui cache un passé de caïd des cités. 10 ans plus tôt, il avait participé à un viol et un assassinat. Comme son ADN n’était pas répertorié, il n’avait pas été inquiété. Un soir, sortant d’un rendez-vous d’affaire, il prend le RER et est retrouvé mort le lendemain matin. Un policier va s’interroger sur ce meurtre et se retrouver au milieu d’une folle histoire de vengeance…..
  • L’empailleur : Jean Leclerc est invité par Félix Croquet, un de ses amis, dans sa nouvelle maison en Ardèche. Il est passionné par les êtres vivants empaillés. Une nouvelle qui fait froid dans le dos….
  • Laure : la nouvelle la plus surprenante de ce recueil. Une jeune femme, prénommée Laure, travaille sur les chouettes et rêve qu’elle en devient une. Elle se retrouve hospitalisée dans l’hopital psychiatrique de son fiancé Thomas…. Une nouvelle où l’on a du mal à démêler le vrai du faux.
  • La marelle de Hopscotch : c’est l’histoire d’un homme qui fait sa vie, qui vit dans un monde à part, avec sa réalité et ses réflexions. Avec son jumeau, ils sont liés mais très différents. Il devient un « tueur en série » au fil des années et on suit son parcours meurtrier avec plaisir et angoisse.
  • Comme un passage à niveau : un dentiste, auteur de polar, accomplit des meurtres pour alimenter son futur livre. Il souffre d’une phobie antiportable et a tendance à ne pas pardonner ceux qui passent leur temps dessus….
  • Passage à l’acte : Thibault est un jeune homme dans son monde. Il travaille dans une entreprise en open space, il ne parle à personne et est très bizarre. Il écœure ses collègues. Un soir, en rentrant du travail, sa DRH a un accident de voiture. Il décide alors de l’enlever pour qu’elle le supplie.

J’ai lu toutes ces nouvelles avec plus ou moins de plaisir. Les deux premières m’ont laissé très perplexe tandis que « Manta 131 » m’a littéralement embarquée. Je n’ai pas été convaincu par Laure tandis que « l’empailleur » m’a fait froid dans le dos.

Pour moi, les trois dernières nouvelles sont les meilleures. Elles nous plongent vraiment dans un univers de folie « construit », qui donne envie d’en savoir plus et surtout, jusqu’où peuvent aller leurs auteurs.

Pour conclure, j’ai trouvé cette lecture très plaisante même si tout ne m’a pas plu. Je recommande donc ce recueil à tous les amateurs de nouvelles et de lectures où on plonge dans la folie de l’esprit.

Pour en savoir plus sur les éditions Lune Ecarlate, c’est par ici!

 

La Romancière, tome 1 : Le Clan Tarran de K.Sangil

la-romanciere

Roman fantastique et paranormal – sortie le 15 décembre 2016

Editions Lune Ecarlate

Service presse

 

Je remercie les éditions Lune Ecarlate de m’avoir confié ce livre en service presse.

– Présentation de l’éditeur : Annie Virene, jeune auteur spécialisé en romance vampiresque, remporte une audience grandissante auprès du public. Surfant sur la vague du succès, elle vient même de décrocher une interview à la radio dans une émission littéraire très prisée. Au cours de cet événement médiatique, elle émet le souhait très ironique de rencontrer un jour l’une des créatures qu’elle met en scène.

Quelque temps plus tard, elle reçoit, par l’intermédiaire de son éditrice, une bien mystérieuse invitation qui bouleversera à jamais son existence.

S’il s’agit incontestablement d’une histoire d’amour, ce roman plein de rebondissements vous ravira par l’originalité avec laquelle il vous mènera hors des sentiers battus du genre…

– Mon avis : depuis Twilight, j’avoue que je n’avais pas eu l’occasion de relire un roman se passant dans l’univers des vampires. Ainsi, quand #Esmeralda m’a confié ce service presse, j’étais partagée entre appréhension et excitation. La « magie » serait-elle au rendez-vous ? Allais-je être de nouveau être embarquée dans cet univers fantastique ? je commençais donc fébrilement ce roman et faisait la connaissance d’Annie Virene, jeune écrivaine spécialisée dans les romances dans le milieu des vampires. Elle écrit sous le pseudo Aio et a un grand succès. Au cours d’une interview, elle émet le souhait de rencontrer un vampire. Quelques jours plus tard, elle reçoit une invitation pour se rendre à Genève. Après des hésitations, elle s’y rend et rencontre Deniel et Breven qui lui apprennent que l’hôtel est rempli de vampires issus de trois clans différents. Si Breven se montre courtois et prévenant, Deniel est au départ très froid avec Aio même s’il se sent concerné par elle. Mais très vite, il ressent le besoin de la protéger en tant qu’humaine au milieu de tous ces vampires mais aussi de son ex, Alexia.

Dans ce roman, j’ai beaucoup aimé les personnages. On suit successivement Aio et Deniel, les deux protagonistes. Ainsi, cela nous permet d’en apprendre un peu plus sur eux hors de leurs entrevues. Aio m’a beaucoup touchée car on sent que derrière sa façade assurée, elle est une jeune femme fragile et qui, comme beaucoup d’entre nous, a besoin d’être aimée et rassurée. De son coté, Deniel est un personnage complexe, tiraillé entre sa nature de vampire et ses sentiments pour Aio.

Même si le roman est essentiellement centré sur l’histoire d’amour, il y mêle également l’univers de la bit-lit et du suspense. Les pages défilent, les évènements s’enchaînent et des nouveaux personnages arrivent tout au long du livre afin d’enrichir mais aussi complexifier cette histoire. Les rebondissements sont nombreux, parfois un peu trop surtout vers la fin du roman, mais je prendrai un réel plaisir à découvrir le tome 2 de cette saga afin de redécouvrir tous ces personnages qui m’ont accompagné pendant quelques jours.

Pour tout savoir sur Lune Ecarlate, c’est par ici!

 

Ahriman de Gwenn Aël.

ahriman

[ THRILLER FANTASTIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS LUNE ÉCARLATE – COLLECTION ÉCLAT DE LUNE

SERVICE PRESSE.

 

Je remercie les éditions Lune Ecarlate pour ce ténébreux service presse.

 

Résumé :

Alors que Toulouse sombre dans un déferlement d’intempéries inexplicables, le lieutenant Éliot Bénin est confronté à la plus sordide affaire de sa carrière. Des meurtriers aussi déterminés que sanguinaires s’inspirent des méthodes de l’Inquisition et de la mise à mort du Christ pour assassiner des hommes. Bénin ressent immédiatement le caractère hors norme de cette enquête qui le mènera, deux millénaires en arrière, au jour lointain où tout a réellement commencé : en l’an 33 après J-C…


 

Mon avis :

Ahriman, Ahriman… ce nom vous évoque t-il des souvenirs ? Pour moi oui : nous le retrouvons essentiellement dans les jeux vidéos mais également dans la littérature et ma seule référence est la saga A.N.G.E. de Anne Robillard.

Ahriman est entouré d’une aura mystique et religieuse, ce qui offre aux écrivains un large champ pour leurs imaginations fertiles. Et je dois bien avouer que Gwenn Aël, dans son livre a exploité le sujet d’un tour de main majestueux.

Elle nous plonge dans un monde aux bords de l’apocalypse où tout ce qui semble de plus normal va s’effondrer. Des meurtres d’une violence extrême vont devenir le quotidien de ce lieutenant de police, Eliot Bénin qui est vite dépassé par les événements de plus en plus sordides. Les questionnements incessants envahissent ses pensées. Des amitiés défaites et perdues à jamais vont le chambouler irrémédiablement. Dans ce monde inconnu qui lui saute au visage, sera t-il prendre la bonne décision, celle de sauver l’humanité ? Ses actions représenteront-elles le Bien contre le Mal ? ( Petit clin d’œil au patronyme du lieutenant). Voici le fil rouge de toute l’histoire.

L’auteure nous projette aussitôt, les premières pages tournées, auprès des différents protagonistes, dont l’un reste une énigme jusqu’à la fin, même si j’ai des soupçons à partir des deux tiers du roman. Tel un journaliste nous suivons les pensées des différents personnages et leurs ressentis pour nous concentrer au fil des chapitres uniquement sur le lieutenant et la personne mystérieuse. J’ai beaucoup apprécié cette alternance de point de vue qui donne un charme (sans jeu de mot) indéniable à la lecture.

Grâce à la plume fluide de l’auteur et à ses descriptions d’un réalisme, je suis prise à mon propre jeu et devient actrice de cette enquête. Je ponctue ma lecture de :  » ah non c’est pas lui…mais si c’est lui…attend mais non ca peut pas être lui… dépêche toi elle va se faire massacrer… mais si c’est lui ça veut dire que c’est lui le méchant… ». Vous voyez le raisonnement ….!

Chers lecteurs et chères lectrices, adeptes de thriller fantastique et gothique, de magie noire sur fond de religion, vous trouverez dans cette lecture un mélange explosif mêlant enquête policière, suspicion, cadavres mutilés, beaucoup de sang, une atmosphère étouffante et sordide, des personnages attachants mais également perdus et remplis d’une quête spirituelle et mystique. Des scènes à en perdre haleine et à vous étourdir, des rebondissements inimaginables et une fin à la hauteur de mes espérances.

Une lecture haletante et tourmentée. A quand la suite ?

 

 


 

Pour tout savoir sur Gwenn Aël et sur les édition Lune Ecarlate : c’est par ICI !