MINUTHE de Elline Baudry.

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]

Éditions LIBRINOVA

313 pages

Ma note : 4/5

Lien Kindle

Lu dans le cadre du rdv #MonMarathonIndé de Juin.

 
Le résumé :
Prenez un séduisant boulanger-pâtissier rencontrant la ravissante propriétaire d’un salon de thé.
Ajoutez-y un éclat de coup de foudre, un bouquet d’émotions inédites pulvérisé par un navrant malentendu.
Remuez doucement.
Incorporez à la préparation une mesure de concurrence et un zeste d’orgueil. Additionnez d’une vieille rancune de voisinage.
Tournez délicatement, puis parsemez de quelques pépites de provocations impertinentes.
Saupoudrez d’une pincée de compétition, d’un soupçon d’audace et délayez avec une âme canine espiègle et un petit village pittoresque vendéen à la population truculente.
Épicez de quelques traits d’humour et d’amour à volonté.
Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une petite comédie romantique, divertissante et gourmande qui ne mange pas d’pain !

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Amély a toujours cru en ses rêves. Elle a eu le courage de prendre sa vie en main et pu affronter la dure vie d’une entrepreneuse. Son rêve le plus cher, ouvrir un salon de thé où convivialité, échanges et gourmandises s’allieraient avec la volupté de sa boisson préférée. Pari risqué mais pari réussi. Amély s’installe à Montsablé, petit village vendéen, dans le local sous l’appartement d’une grand-mère bienveillante et curieuse. Les premiers temps sont difficiles. La gentillesse d’Amély, son dévouement, sa perspicacité et son écoute ont comblé les premiers clients. Amély s’épanouit dans sa nouvelle activité qui accapare tout son temps et son esprit. Soucieuse du détail, elle propose des pâtisseries à déguster : moelleux aux chocolat et autres mignardises et le gâteau régional, le minuthé. Amély est ravie et est aux anges. Ses efforts sont enfin récompensés.

 

Le bouche à oreille fonctionne à merveille et les curieux se faufilent dans son salon de thé. L’un d’entre eux est quelque peu agacé lorsqu’il constate que son gâteau fétiche est proposé. Alexis l’artisan boulanger-pâtissier du village a bien peur pour sa boutique. Si seulement la belle Amély ne lui avait pas tapé dans l’œil.

 

Entre passion, espièglerie, quiproquo, manipulation, secrets et envie, nos deux apprentis amoureux vont devoir soulever des montagnes pour surpasser tout cet imbroglio. Est-ce que l’amour arrivera-t-il à les réunir ?

 

Elline Baudry signe une quatrième romance toute en finesse et avec gourmandise. Une comédie romantique où les petits détails vont mettre la zizanie au sein d’un couple qui se recherche, se perd et se trouve. Une longue et cruelle route où certaines médisances et anciennes querelles vont semer le doute et la colère. Amély est un personnage admirable par son côté créatif, son empathie et sa force de caractère. Aussi têtu l’un que l’autre, Alexis se montre jaloux et envieux. Si, elle, elle incarne la patience, lui est caractérisé par la fougue et l’impulsivité.

 

Dans un cadre romantique, la plume bucolique d’Elline Baudry m’a baladée dans un décor merveilleux invitant à la flânerie. Un brin d’humour et des personnages cocasses apportent légèreté et frivolité. Des chapitres cours et l’alternance des points de vue confèrent un joli rythme à une histoire qui se veut attendrissante, passionnante et drôle. Le malentendu offre à la trame de jolis rebondissements. Peut-être manque-t-il quelques développements car j’ai eu le sentiment que l’histoire se déroulait bien trop rapidement ? Mais en même temps, elle est si délicieuse que je ne peux en vouloir à l’autrice d’avoir été à l’essentiel.

 

MINUTHE est à déguster sans modération. Un décor qui ne pourra que vous séduire, des personnages attendrissants, une histoire magnifiquement menée et des gourmandises à chaque page.

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… l’interview de Elline Baudry.

Mes avis sur ses premières romances (clique sur la couverture pour les découvrir).

 

IMG_20180426_160220_117

Publicités

Interview de Elline Baudry.

 
 
Bonjour,
Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous faire découvrir une autrice que j’apprécie. Une jolie plume charmante qui embellie les émotions. Autrice de romance, je m’apprête à découvrir son troisième roman « Minuthé ».
Mais avant de vous en parler, Elline s’est prêtée au jeu de mes questions et je la remercie sincérement.

  • Quel genre d’autrice es-tu ?
Une auteure dont l’inspiration se manifeste à l’occasion de coups de foudre. Dès que je tiens un sujet, je suis à fond dedans. Le problème est que mon imagination vagabonde bien plus vite que ma faculté à écrire, engendrant un décalage inévitable entre les deux. Ce qui fait que je prends énormément de notes et donc une grande consommation de brouillons, carnets, post-it. Mais lorsque je débute un roman, j’ai déjà une bonne structure de base.
 
  • Un livre préféré ?
Difficile de n’en citer qu´un. Un jour de David Nicholls, déchirant, aussi bien en mouchoirs qu´en émotions ! L´empreinte de toute chose d´Elisabeth Gilbert, richement documenté. Dans les classiques, La peste de Camus… et bien d’autres encore.
 
  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
Avant d’abandonner je m’accroche au maximum, mais il m’arrive de finir par renoncer quand le déplaisir devient trop intense. On ne peut pas plaire à tout le monde et heureusement. Vive la diversité.
 
  • Des petites manies quand tu écris ?
J’écris surtout au crayon à papier. Je raye, je gomme, toujours à la recherche de corrections et de retouches à apporter à mon texte. Et le silence, indispensable.
 
  • Plume ou ordinateur ?
D’abord plume et ordinateur ensuite. J’écris un premier jet à la main que je laisse dormir un peu avant de le reprendre à nouveau pour un deuxième jet que je tape ensuite à l’ordinateur. Donc au total, trois écritures pour un même roman que j’améliore à chaque étape. Une procédure assez lente, je le reconnais, mais dont je ne peux me passer pour le moment.
 
  • Plutôt jour ou nuit ?
Jour. Matin ou après-midi, je m’adapte en fonction de l’emploi du temps familial. J’ai besoin de calme pour me concentrer, pour rentrer dans mes histoires et trouver les mots justes pour les retranscrire.
 
  • Autoédition par conviction ?
Non. Seulement parce que cela s’est imposé. L’autoédition demande à l’auteur de s’impliquer dans tout un tas de formalités diverses qui grignote beaucoup sur son temps d’écriture. J’aimerais pouvoir me concentrer davantage sur mes histoires sans avoir à penser marketing, promotions, dates de sortie, couvertures… En même temps, il m’est difficile de comparer vu que mes romans n’ont encore jamais été publiés par une maison d’édition.
 
  • Ton pire défaut ?
Altruiste. Je ne sais pas dire non, à mon détriment. (Oui je sais, ce n’est pas censé être un défaut !)
 
  • Ta plus grande qualité ?
Optimiste.
 
  • Passionnée ou persévérante ?
Les deux. L’écriture est une activité que j’exerce avec passion. J’y mets toute mon énergie et mon cœur. Et plus je rencontre d’obstacles, de refus et d’appréciations négatives pas toujours très bien formulées et plus je m’accroche. J’apprends peu à peu à passer outre et je persévère avec toujours le même objectif en ligne de mire.
 
  • Tu écris …?
De la romance dans laquelle j’aime y glisser de l’évasion, des émotions intenses et vraies additionnées d’un brin d’humour.
 
  • Ton rêve le plus fou ?
Mon rêve, que mes romans rencontrent le succès.Le plus fou, un monde en paix et en totale harmonie avec la nature.
 
  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
Gourmand, romantique et divertissant.

Le roman mis à l’honneur ce mois ci !
Mon avis sur un autre roman d’Elline Baudry.
Mon avis sur l’intégrale du roman d’Elline Buadry.

IMG_20180426_160220_117

LES CLÉS DE TA LIBERTÉ, l’intégrale de Elline Baudry.

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]
Auto édition

 

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Uniquement disponible sur Kobo (également sur la Fnac) :
Lien tome 1.
Lien tome 2.

 


 

Le résumé (tome 1) :

 

Laure et Hugo ont deux vies aux antipodes l’une de l’autre.
Elle jouit de toute sa liberté alors que lui, au contraire, l’a perdue.
Elle a grandi au sein d’un milieu privilégié pendant qu’il affrontait les premiers tourments marquants de son existence.
Il a suffit d’une rencontre accidentelle, d’un regard plus fascinant que n’importe quel autre pour que leurs vies basculent définitivement.
Quel courage faut-il avoir pour se confronter à un monde inconnu, ou de choisir de se préparer à une vie nouvelle?
Celle où elle l’attend de l’autre côté…

 

 


 

Mon avis :

 

 

LES CLÉS DE TA LIBERTÉ est divisé en deux tomes. Ma chronique d’aujourd’hui est sur les deux. D’ailleurs, je n’ai mis que le résumé du premier tome pour éviter de spolier la suite. Le suspense et la curiosité sont ainsi davantage marqués.

 

Ce qui m’a littéralement séduite dans un premier temps est le discours que ma tenue Elline sur son roman. Il faut avoir beaucoup d’audace et de subtilité pour l’aborder. Connaissant la plume d’Elline et poussée sur le chemin de la curiosité, j’avais hâte (malgré mon délai impressionnant avec cette énorme PAL qui déborde de tous les côtés) de découvrir la manière dont elle allait se l’approprier. Je reste encore mystérieuse pour quelques lignes de plus !

 

Cette romance soulève de nombreuses interrogations et Elline apporte les réponses avec beaucoup de délicatesse.

 

Laure est une jeune femme indépendante, malgré une désillusion amoureuse, elle s’accroche à la vie. Secrétaire médicale, son temps libre, elle le passe avec ses amis, son petit frère et sa famille. Laure est une personne débordante de sincérité et d’honnêteté. L’image qui la décrit à son avantage est celle d’un ange. C’est une personne attachante, gentille, passionnée, aimante et généreuse. Elle donne sans compter : c’est son bonheur à elle. Elle se donne corps et âme à ses projets et le dernier à de quoi dérouter.

 

Il s’appelle Hugo. Son parcours personnel a tout du combattant. Élevés avec sa petite sœur uniquement par leur mère débordante d’amour. Sa vie aussi agréable soit elle est rude. Et lorsque sa famille est frappée de plein fouet par le chaos, Hugo est poussé par la colère au pire. Résultat, il se retrouve très jeune à purger une peine de treize ans. Malgré l’enfer de son environnement, son dossier est retenu par un centre de détention innovant qui inclue l’autonomie, le travail et la responsabilité des détenus. Ce centre offre une semi liberté tout en « rééduquant » ces pensionnaires. Malgré tout la vie en prison reste une épreuve éprouvante. Hugo par un fou sentiment et une opportunité, s’échappe de cet endroit immonde. Les circonstances désastreuses et précipités le mènent directement à se retrouver sous les roues de la voiture de Laure. Quelques dommages, une belle frayeur et une très belle rencontre avant de retourner à la case prison.

 

Cette rencontre émeut Laure. Consciente que ce jeune homme est seul au monde, elle se donne comme mission à l’encourager et à accepter une vie loin de la haine et de la colère. Ainsi débute de nombreuses rencontres et échanges épistolaires. Ces multiples rencontres offrent à Hugo les clés d’un avenir plus reluisant, une petite ouverture sur le monde extérieur et lui permettent de créer des liens puissants avec cette femme intrigante et bravade. D’un homme refermé et peu communicant, se dévoile un homme protecteur, ouvert et bienveillant. Une métamorphose significative qui ouvre peu à peu les portes de l’amour.

 

Cette histoire m’a beaucoup émue et bouleversée. Le sujet fort et passionnant agrémentée d’une prometteuse histoire d’amour m’a littéralement séduite. La plume d’Elline met en exergue toutes les problématiques liées à l’emprisonnement, à la perte d’humanité, à l’exclusion, à l’abandon et à la violence. Elle insuffle dans son écriture une grande bouffée d’optimisme, sans oublier toutefois la rudesse de la désolation. Elle agrémente son histoire avec de grandes descriptions de plages d’oyat, du centre de Bordeaux, des Landes, ou de la Camargue sans oublier des manifestations, comme le marché de Noël ou la visite du Musée du Vin.

 

Les éternelles romantiques seront séduites par cette magnifique histoire où le destin n’est pas synonyme de facilité et où les rencontres inopinées peuvent changer à tout jamais une vie.

 

 


 

Je remercie Elline pour sa confiance et sa patience.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Mon avis sur un autre roman d’Elline Baudry : « L’AMOUR, NOTRE MEILLEUR MILLÉSIME ».

 

 

IMG_20180426_160220_117

MON PETIT MARATHON SPÉCIAL « INDE » D’OCTOBRE.

 

Cher abonnée, cher abonné,

 

Il est temps pour moi de reprendre en main mes lectures consacrées à l’auto-édition. Rappelle-toi, il y a quelques mois en arrière, un mois sur deux était dédié uniquement à la lecture de romans indés. J’ai revu mon processus, car il devenait évident pour moi, que je ne pourrais jamais tenir le rythme et que je devais m’adapter à toutes les demandes que je reçois.
Donc voici un nouveau RDV mensuel : MON PETIT MARATHON SPÉCIAL INDE !
Où je lirai entre 3 et 4 romans auto-édités à la fin de chaque mois .

 

Trêve de bavardage, je présente maintenant, mes 3 lectures du mois d’Octobre.

 


 

 

La clef des portails (Akalie t. 1) par [Phaeton, Jupiter]

 

 

 

LA CLEF DES PORTAILS, Tome 1 : Akalie O’Lys de Jupiter Phaeton – Fantasy paranormale

 

 

 

 

J’ai beaucoup aimé LA DERNIÈRE EMPATHE et je suis ravie de pouvoir découvrir ce nouveau roman de l’auteur.

 

De quoi ça parle :

 

Je m’appelle Anna et je vis depuis 4 ans dans le village de Sona, sûrement le plus calme et tranquille du monde depuis l’ouverture des portails. Enfin, ça c’était jusqu’à ce que Vlad, un fichu chevalier – oui, je les déteste – décide de venir mourir sur mon pas de porte. Bien sûr que je n’ai pas pu le laisser rendre son dernier souffle. Mais peut être aurais-je mieux fait ? Avec lui, les ennuis ont débarqué : en plus d’avoir des mercenaires aux fesses, Ersera, la servante des dieux, ne me lâche plus. Je n’ai plus le choix, je dois retourner à Washington. Si j’avais su que fuir cette ville m’aurait ramené à elle dix ans plus tard…
Fichu karma.
Fichu passé.
Une héroïne sarcastique, de l’action, de la magie : en bref, un roman d’urban fantasy où l’ennui n’a pas sa place !

 


 

Et soudain la vie bascule ! par [Marche, Perrine]

 

 

 

ET SOUDAIN LA VIE BASCULE ! de Perrine Marche – Littérature contemporaine – young adult

 

 

 

 

De quoi ça parle :

 

Maeva est une jeune adolescente de treize ans pleine de vie. Elle déborde d’énergie et pratique intensément le sport depuis quelques années. Elle a commencé à l’âge de cinq ans. Emplie de motivation et talentueuse, elle a intégré une section sport-études ayant pour objectif d’accéder au plus haut niveau, c’est-à-dire le pôle France. Ses disciplines de prédilection sont le hand-ball, et l’athlétisme, et, surtout, c’est bien plus qu’une passion, c’est sa raison de vivre. Un jour, elle surprend une conversation entre sa mère et sa grand-mère qui va la bouleverser. Elle quitte le domicile précipitamment et — en une fraction de seconde — sa vie, ainsi que sa famille, va voler en éclat.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’INTÉGRALE – LES CLÉS DE LA LIBERTÉ de ELLINE BAUDRY – Romance contemporaine

 

J’ai découvert la plume de l’auteur dans son précédent roman « L’AMOUR, NOTRE MEILLEUR MILLÉSIME « , et j’ai été charmée par sa plume et sa belle histoire d’amour.

 

 

De quoi ça parle :
Tome 1 :
Laure et Hugo ont deux vies aux antipodes l’une de l’autre.
Elle jouit de toute sa liberté alors que lui, au contraire, l’a perdue.
Elle a grandi au sein d’un milieu privilégié pendant qu’il affrontait les premiers tourments marquants de son existence.
Il a suffit d’une rencontre accidentelle, d’un regard plus fascinant que n’importe quel autre pour que leurs vies basculent définitivement.
Quel courage faut-il avoir pour se confronter à un monde inconnu, ou de choisir de se préparer à une vie nouvelle?
Celle où elle l’attend de l’autre côté…
Tome 2 :
Deux ans se sont écoulés durant lesquels la vie carcérale de Hugo n’a cessé d’évoluer doucement. Une vie constellée de problèmes qu’il lui faut surmonter sans se rebeller, mettant sa volonté à rude épreuve.
Laure et Hugo avancent côte à côte, se préparant pour le jour J, sans avoir la certitude que cette échéance passée, leurs destins seront encore liés. Tout pourrait être si simple s’ils osaient exprimer librement leurs sentiments.
Pourquoi Hugo refuse-t-il de laisser s’épanouir ce lien particulier qui les unit? Qu’est-ce qui le retient encore?
Laure parviendra-t-elle de nouveau à lui montrer le chemin à suivre? Celui de l’espoir et du bonheur auxquels elle croit tant.

 

 


 

A présent voici les romans d’auteurs indés que je lirai et chroniquerai d’ici la fin de l’année.

 

 

20181018_184311

L’AMOUR, NOTRE MEILLEUR MILLÉSIME de Elline Baudry.

L-amour-notre-meilleur-millesime

 

 

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – 2017]

Auto – édition

Format numérique : 3.99€

Uniquement disponible sur Fnac.com et Kobo

Ma note : 4,5/5 mention « petit coup de cœur »

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :
Suzanne ne peut nier l’évidence, être tombée sous le charme de Simon Duprat. Il est beau, doté d’un physique de rêve, cultivé et propriétaire d’un somptueux domaine viticole dans le Médoc, en Gironde. Tout aurait été merveilleux si, à la minute où elle a croisé son regard troublant bleu-azur, il n’était pas également devenu son nouveau patron !
De son côté, sensible à sa présence à ses côtés, Simon a du mal à maîtriser son attirance pour elle, malgré la promesse douloureuse qu’il s’est fait, il y a bien des années, d’éradiquer l’amour de sa vie, pour ne plus avoir à en souffrir. Alors pourquoi exiger que Suzanne l’accompagne absolument lors d’un déplacement professionnel à Munich ?
Plongés pourtant quotidiennement au sein d’une nature intransigeante, d’un terroir singulier, d’un métier passionnant et exigeant, quelle sera leur plus grande difficulté ? Combattre et se tenir à distance du désir suscité par l’autre, ou affronter leurs propres peurs ?

 


 

Mon avis :

 

L’AMOUR, NOTRE MEILLEUR MILLESIME est une très belle histoire d’amour. Sympathique, légère, rafraichissante, une lecture idéale pour un moment cocooning.
Direction les vignobles bordelais, non loin de l’estuaire de la Garonne. Simon Duprat est un vigneron. Il a tout appris de son défunt grand-père. Comment analyser le temps à venir, s’occuper de la vigne, prévenir les champignons et autres nuisibles susceptibles de porter atteinte à la récolte. Outre le travail manuel, il est également au point pour ce qui est de la vendange jusqu’à la mise en fût. C’est un homme rigoureux, attentif et surprenant. Il allie à la perfection ce métier traditionnel à la modernité ouverte par la mondialisation. Présent sur tous les fronts, c’est un passionné. Un homme authentique, rustre et tendre à la fois, borné, intransigeant mais quelque peu reclus sur lui même suite à un évènement passé douloureux. C’est un homme blessé qui a du mal à gérer ses émotions surtout face à une nouvelle arrivée. Elle, c’est Suzanne recrutée pour faire face à l’augmentation de la charge de travail. Assistante de Simon, elle aide également la secrétaire présente depuis toujours. Suzanne n’est pas une novice et connaît très bien ce monde dans lequel elle évolue depuis de nombreuses années. Suzanne est une remarquable jeune femme. Convenable, elle paraît timide au premier abord, alors que quand la situation se prête elle est pétillante. Sincère, franche, introvertie, elle n’hésite pas à dire les quatre vérités quand cela s’avère nécessaire. Leur première rencontre souffle le chaud et le froid. Une sorte de coup de foudre. Ce dernier est mal assuré par les deux parties. C’est une relation langoureuse qui petit à petit va se mettre en place au grés de nombreux aléas, de moments romantiques et de discussions intenses.

 

J’ai beaucoup apprécié ce couple. Leur indécision, leur timidité, leur souhait et leur hésitation sont tout autant touchants. Leur façon de se convoiter, de s’apprivoiser, de se découvrir a tout du romanesque. Sans oublier les paysages bucoliques.

 

C’est une lecture tendre, douce, agréable et magnifique. Loin des romances aux rebondissements incessants. C’est une lecture où le temps se savoure avec délice, où le respect prédomine et où chaque gestes ont leur importance.

 

J’ai également découvert le monde de la vigne grâce aux descriptions précises. C’est un univers très intéressant et assez complexe : le bon vin ne se fait pas en un claquement de doigts. Outre cela, la ville de Bordeaux est mis à l’honneur avec les grands monuments qui font de cette cité un joyau. Pour finir sur la côte ou au bord de l’estuaire avec ces petits villages atypiques qui font la beauté de la région.

 

J’ai été émerveillée par cette romance autant par les personnages attachants que par les paysages décris et le contexte de l’histoire. Une lecture idéale pour cet été. Moment délicieux garanti en compagnie de ce roman. A découvrir !

 

 


 

Je remercie Elline Baudry pour sa confiance et sa patience.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Fnac.com !