TE PROTÉGER A TOUT PRIX de Emilia.

 
[ ROMANCE FANTASTIQUE F/F – Nouveauté 2019]
Tome 1/3
179 pages
Ma note : 2,5/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre de Mon Marathon Indé de mars.
Découvre son portrait.

 

Le résumé :
Un seul soir et la vie d’Angie va basculer. De nouvelles facultés mais surtout cette fille, Hannah, qu’elle ne connaît pas et qui insiste pour être à ses côtés
Découvrez ce qu’a vu Angie et qui la met en danger
Demandez-vous pourquoi Hannah doit la protéger mais en aucun cas, la toucher
Laissez votre cœur accélérer, et suspendez votre respiration au risque de ne plus savoir où se trouve la réalité
Note de l’auteure : Si après cette lecture, vous ne voulez plus les lâcher, retrouvez prochainement Angie et Hannah dans deux autres tomes où la vérité ne sera pas forcément celle à laquelle vous vous attendez
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 

SUITE A LA DEMANDE DE L’AUTRICE L’ARTICLE A ÉTÉ RETIRÉE.

 
#Esméralda
 

Je remercie Emilia pour sa confiance.

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Publicités

DIS-MOI QUELLE AUTRICE INDE ES-TU, Emilia ?

 
Hello,

 

En ce jeudi matin je te présente la troisième autrice mise à l’honneur dans le cadre du rdv mensuel Mon Marathon Indé.

 

J’ai découvert Emilia il y a quelque temps avec son premier roman, une romance FF qui a été publiée par une maison d’éditions toulousaine qui a malheureusement fermé. Cette première rencontre a été un sacré coup de cœur. Emilia a une plume sensationnelle et chargée en émotions.

 

Voici ses réponses que j’adore !

 

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p480x480/54222346_363073631207853_464293923271999488_n.png?_nc_cat=111&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=577367999d8263e84ffb126e1e3a0adb&oe=5D074118

 

 

 

 Emilia

Page Facebook

Wattpad : emilia_auteure

 

 

 

 

 

 

  • Que genre d’autrice es-tu ?
E : Écrire fait parti de moi. C’est gravé au plus profond. Écrire m’aide à tenir debout, à m’évader et à vibrer avec mes protégées. Je ne prévois rien, tout s’écrit à l’instant sous mes doigts. S’il il y a une vérité à révéler, je la connaitrais en même temps que vous, au passage où je l’écrirais. J’écris avec chaque battement de cœur, je ne sais pas faire autrement, j’écris mes doutes, mes désirs et mes peurs, mes blessures et mes douleurs. J’écris en espérant transporter, et toucher, montrer que peu importe quels sont mes protégés, ils auront la même palette d’émotion que vous et moi. Et je ne remercierai jamais assez ceux qui me lisent de laisser résonner ce que mes écrits peuvent provoquer chez eux.
 
  • Un livre préféré ?
E : J’ai commencé à lire des livres dès que j’ai su lire. Et puis je ne me suis plus jamais arrêtée. Je n’ai pas de livres préférés, disons plutôt qu’ils m’ont marqués : « Nos étoiles contraires » parce qu’il révèle une histoire difficile. J’avais peur qu’il le soit trop, mais c’est une magnifique histoire pleine d’humour et de…vie. « Silence » de Benoit Séverac , il m’a inspiré ma plume, ma façon d’écrire. Une plume à laquelle j’ai accroché comme je rêvais de faire accrocher ceux qui seraient peut-être mes lecteurs un jour
 
  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
E : Le portrait de Dorian Gray, tout le monde me l’a conseillé pourtant. Mais j’ai eu beaucoup de mal à m’y plonger. Je réessayerai un jour, quand je le verrais autrement, avec d’avantage de sagesse peut-être.
 
  • Des petites manies quand tu écris ?
E : Mettre de la musique, je peux mettre des heures à chercher la musique qui me transportera dès les premières secondes et décuplera mes émotions et ce que je ressens à chaque mot que mes doigts font glisser sur le clavier.
  
  • Plume ou ordinateur ?
E : Ordinateur, j’adore la plume mais sincèrement, quand je vois les heures de corrections d’un manuscrit, je me dis qu’il y aurait pas mal de ratures. ^^
 
  • Plutôt jour ou nuit ?
E : Jour, je ne suis pas un oiseau de nuit. Le noir m’angoisse, sauf quand j’écris tellement que je ne vois pas la nuit tomber. C’est quand je me dis que « Tiens, j’ai du mal à y voir » et que je relève la tête que je m’aperçois que « Ah oui, en effet, il fait un petit peu noir »
 
  • Auto édition par conviction ?
E : J’ai été édité en maison d’édition et je me suis aperçue que ça ne correspondait pas à mes valeurs personnelles. Alors oui, aujourd’hui auto-édition plus que jamais.
 
  • Ton pire défaut ?
E : Il ne faut en citer qu’un ? Parfois le manque de patience je dirais. Impatiente que le travail avance, impatiente d’en voir le résultat.
 
  • Ta plus grande qualité ?
E : Ça, je laisserais cette réponse aux gens qui m’entourent et à mes lecteurs qui ont appris à me connaître. Mais si j’avais à remercier la vie pour quelque chose, je dirais cette hypersensibilité, elle me fait souffrir mais elle me fait voir ce monde avec passion et magie, me relever et avancer que je tombe
 
  • Passionnée ou persévérante ?
E : Passionnée, bien évidemment. Une plume qui part de mon cœur jusqu’au bout de mes doigts où l’encre devient mon cœur qui bat. Une palette d’émotion en guise de composition, et une partition jouée par mes lecteurs qui me font le privilège de laisser mes mots résonner.
 
  • Tu écris …..?
E : F/F ( Féminin/Féminin), romance, fantastique
 
  • Ton rêve le plus fou ?
E : Rêver personnel : une maison, mes enfants, des chats plein la maison, une bibliothèque et un bureau, et une terrasse en bois avec vue sur les collines pour écrire. Rêve en rapport avec l’écriture : Que le FF soit mis en rayon à côté d’autres romances et que les gens ne fassent plus la différence (mais je crois bien que c’est plutôt une utopie).
 
  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
E : Fantastique (genre du livre et non compliment, je ne me permettrais pas) , émotionnel (Je suis passée par toutes les émotions en l’écrivant) , intrigant (Même moi je me demande : C’est moi qui ai écrit ça ?!)

 

 

Te protéger à tout prix par [Emilia]

 

 

 


 

Je remercie chaleureusement Emilia pour ses supers réponses ! N’hésitez pas à vous sur sa page Facebook ou sur son profil Watpadd pour découvrir son univers !
 
#Esméralda

 

IMG_20180426_160220_117

Rencontre avec les auteures des Editions Dreamcatcher – Salon du livre de Corronsac

salon du livre corronsacIl y a un an, j’étais déjà allée au Salon du Livre de Corronsac afin de rencontrer Caroline Sam’s et GH David. La vie étant faite de rencontres inattendues, c’est aussi lors de ce salon que j’ai rencontré #Esméralda. Nos affinités livresques étant bien là, je l’ai rejointe un mois plus tard et mon aventure de chroniqueuse a ainsi commencé.

Cette année, de nouveau sous la pluie, je me suis de rendue à ce salon du livre afin de passer l’après-midi avec les auteures des Editions Dreamcatcher. Partenaire de notre blog, cette maison d’édition regorge d’auteures que nous aimons lire avec #Esméralda. Ici, j’ai eu la chance de retrouver Nessa, auteure de « Raphaella » et « Elles », Emilia, auteure d' »Oser t’aimer », Sandra Léo, auteure de la duologie « Anna, héritière de lumière » et enfin GH David, l’auteure du « le Projet Phénix » et de la saga fantastique « Âmes captives ».

En plein dans la lecture du tome 2 d' »Anna héritière de lumière : trahison », j’ai eu le bonheur d’échanger avec Sandra Léo sur son histoire mais aussi sur ses projets à venir. J’ai la joie de vous annoncer que nous n’avons pas fini de la lire mais sur de nouvelles histoires. En effet, a priori, l’histoire d’Anna est terminée….. mais, on ne sait jamais!! Je l’ai remerciée d’avoir écrit une histoire se déroulant à Montauban et à Toulouse, villes que j’affectionne particulièrement. Elle m’a avoué avoir vu un beau manoir un jour à Montauban et a décidé que ce serait la maison d’Anna. De plus, en décidant de laisser l’action se dérouler là-bas, on a une originalité de plus dans l’histoire qui, pour une fois, ne se déroule pas dans une grande capitale ou aux Etats-Unis.

Pour la cinquième fois, j’ai retrouvé avec joie GH David et ai pu partagé mon ressenti sur le « Projet Phénix ». Le tome 1,5 arrive bientôt et il me tarde de l’avoir entre les mains !! Je n’ai pas de grosse nouvelle à vous annoncer la concernant sauf qu’on n’a pas fini de la lire… pour notre plus grand bonheur!! Entre le « Projet Phénix », le tome 2 des « Âmes Captives » et son projet de nouvelles autoédités, elle n’a pas le temps de s’ennuyer et nous, on ne se lasse pas de la lire!!

Encore une fois, j’ai passé un bon moment en compagnie de la « team Dreamcatcher ». J’ai passé une après-midi riche en discussions livresques et en éclats de rire ! Je suis également repartie avec quelques livres pour remplir ma bibliothèque (le numérique c’est bien, mais des beaux livres dans le salon, c’est mieux!!) En souvenir de cette après-midi, je partage avec vous une photo en compagnie des auteures et mes selfies avec Sandra Léo et GH David.

 

liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique de « Le Projet Phénix – tome 1 : Liz » de G.H. David

Retrouvez ici ma chronique des « Âmes captives : Les messagers » de G.H. David

Retrouvez ici ma chronique d »Anna héritière de lumière – tome 1 : fais un vœu » de Sandra Léo

Retrouvez la chronique d’Esméralda d »Oser t’aimer » de Emilia.

Retrouvez ici toutes l’univers des Editions Dreamcatcher

 

Oser t’aimer de Emilia.

 

 

51di57fOisL

 

 

 

 

[ROMANCE F/F Young Adult – Nouveauté 2017 ]

(A paraître le 2 octobre)

Éditions DreamCatcher

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions DreamCatcher pour leur confiance.

 


 

Résumé :

Décider de révéler son homosexualité à ses parents et se retrouver à la porte de chez elle. Voilà ce qui arrive à Heather, dix-neuf ans.

Sa route va croiser celle d’Ava qui cherche quelqu’un pour emménager avec elle.

Ava sent qu’Heather ne la laisse pas indifférente et sera plus qu’une locataire.

Comment gérer toutes ces nouvelles sensations qu’elle ignorait ? Comment oser ce que les autres ont dû mal à accepter ? Pour avancer, elles vont devoir se protéger, en prenant tout simplement le risque d’aimer…

 


 

Mon avis :

« Oser t’aimer » est une histoire tendre et porteuse de sens. C’est une histoire qui a su fendre mon petit cœur. Tout y est subtil, mélancolique. Un univers où se mélangent le pouvoir des mots à ceux des caresses. Un histoire où chaque baiser est une preuve que l’amour peut être pur quelque soit les choix.

Heather est une jeune femme fougueuse, au tempérament de guerrière. Elle ne fait pas fi de son orientation sexuelle. Elle assume pleinement et pour le coup elle se retrouve jeter de chez ses parents. Après quelques jours de déconvenues, elle répond à une annonce pour une colocation. C’est ainsi qu’elle fait la connaissance d’Ava.

Ava est une jeune fille très introvertie. Discrète de nature, elle n’aime pas s’afficher et surtout moins être le sujet des ragots incessants qui font le quotidien des journées remplies des lycéens. Amoureuse et en couple avec Justin, elle pense avoir trouver sa route et son âme sœur. Mais c’est sans compter sur la présence tonitruante d’Heather qui vient bouleverser son quotidien dès plus banal.

La cohabitation se déroule pour le mieux, mais le lecteur sent parfaitement qu’il suffirait d’une étincelle pour que cette pseudo amitié prend une tournure bien différente. Emilia, l’auteure, va jouer avec ses personnages. Lentement et insidieusement, l’espoir d’un regard ou autre, va mettre à rude épreuve les sentiments d’Heather et d’Ava. Un jeu de séduction va débuter, tout d’abord muet puis de plus en plus prononcé. J’ai adoré être spectatrice de ces premiers émois. Rien n’est rapide. Tout va au rythme lent d’une balade et j’avoue que la plume de l’auteure est y pour beaucoup. D’une sensualité exquise, d’une tendresse charmante et d’un respect déconcertant, elle nous plonge dans les méandres d’un amour interdit encore au jour d’aujourd’hui.

Cette romance est inscrite également dans un contexte familial très tendu que ce soit du côté d’Ava ou d’Heather. D’autres péripéties viennent parachever l’histoire.

« Oser t’aimer » est porteuse de liberté ! Un hurlement qui vient du fond des entrailles pour combattre toujours et encore ces préjugés dégradants, incessants et inexplicables.

Cette romance est juste magnifique !

Je frôle le coup de cœur ! J’ai trouvé que certains points nécessitaient davantage de développement ( c’est vrai je suis parfois exigeante, mais lorsqu’on voit le potentiel qui se cache, je ne peux que le dire ) !

Petite note particulière : un gros coup de cœur pour la première de couverture et la mise en page !

 

liens-utiles

 

Vers le site de la maison d’édition !