GREEN OAK de Emma Landas

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
BLACK INK Éditions
298 pages
Ma note : 5/5 mentions « à dévorer » et « petit coup de cœur »
Lien Kindle
 
Le résumé :
La vie de Victoria bascule un jour d’été ensoleillé, quand son cœur sombre en même temps qu’elle au fond du lac.
Lui, le sang-mêlé mis à l’écart par son peuple, lui le beau Tsigane aux yeux gris et à la peau trop mate pour les gadjos mais trop pâle pour les siens, est aux antipodes de la jolie blonde issue de l’aristocratie.
Et pourtant ! Le destin se joue des conventions et des apparences. Le vieux chêne vert sera témoin de cet amour hors du temps qui unit deux âmes que tous cherchent à séparer.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Deux adolescents sortis à peine de l’enfance. Un chêne. Et des souvenirs. Une multitude de souvenirs. Un accident. Des remords. Des vacheries. Des rires. Des mots. De la tendresse. De la compassion. Et des regards. Des regards où peu à peu une lumière si intense s’installe. Des regards uniques qui veulent tout dire dans ce silence si pur. Des regards où l’innocence se perd dans une immuable mélodie de bonheur et d’apaisement.

 

Des rendez-vous manqués, des secrets et des douleurs vont les éloigner. Mais ce souvenir de jours d’été, aussi fugace est-il, restera malgré tout gravé à jamais en eux et ayant pour seul témoin ce chêne.

 

Les jours passent, les semaines défilent, les années les ont éloignés. Et puis comme si le destin avait une revanche à prendre, remet sur ce chemin ses deux âmes. Rancœurs et colère s’affrontent provocant des étincelles. Et alors cette complicité renaît. Mais, il est loin le temps de l’insouciance. Les responsabilités incombent à chacun.

 

Lui ne rêve qu’une seule chose : prendre son destin en main et voler de ses propres ailes. Mais quand on est lié à sa famille par ce pacte secret qu’elle a induit. Rien n’est facile et tout est éprouvant. Une communauté soudée mais si dépréciant à son égard. Demi-sang, ou sang-mêlé, il n’est pas un véritable Tsigane. Ces discrétisations, il les supporte depuis sa plus tendre enfance. Pourtant au sein du clan, il peut compter sur Yaya et son oncle. La vie lui a forgé un caractère brut, une empathie extraordinaire, une volonté farouche et un sens inné du respect et des valeurs auxquelles il croit. Lui qui croyait tout connaître de la vie, se trouve fort démuni face à ce petit bout de femme.

 

Elle, aussi blonde que les blés, est née dans une famille aristocratique. Une éducation stricte où le plaisir n’est pas un loisir. Sous ces airs candides, se cache une âme téméraire et rebelle. Fougueuse et intrépide, quand elle n’est pas chez elle ou sous la protection de son frère, elle trépigne, rie, joue, parle sans cesse. Elle est une explosion de couleurs ! Elle devient au fil des années une belle et jeune femme tout aussi farouche qu’étonnante. Mais la magie et les étincelles ont disparus de ces yeux. Lorsque ce secret éclate, alors leur univers se morcèle. Qu’adviendra-t-il d’eux ?

 

Emma Landas signe une nouvelle romance tout à fait exquise. Deux univers opposés qui s’entrechoquent, se lient, se bousculent et s’aiment. Une alchimie sans équivoque émanant de ce duo improbable, captive et éblouit. La sincérité transparaît de la plume d’Emma Landas. Cette dernière est animée par un flot d’émotions qui ne se tarit pas tout au long de l’histoire. Une romance sans chichi qui décrit avec honnêteté le meilleur comme le pire. Différence, jalousie et convoitise sont au cœur d’une histoire qui vous arrachera le cœur. Une immersion aussi fabuleuse que destructrice où l’amour est le moteur primordial d’une seule et unique passion. Le respect et les valeurs se confrontent à l’ignominie.

 

J’ai totalement adoré. Difficile de dire le contraire. GREEN OAK se lit comme une belle balade romantique semée d’embûches qui laisseront des marques aux protagonistes. Il se dégage de cette lecture quelque chose de puissant et de bouleversant et de magique ! Oui une histoire magique : où le bien affronte le mal et où le prince tente de sauver sa princesse.

 

A découvrir illico presto ! Et latcho drom !

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Black Ink éditions.

… Mon avis sur un autre roman d’Emma Landas : « WILL« .

… le book-trailer !!!

Publicités

WILL de Emma Landas.

 

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Spin off de « Chirurgicalement Vôtre » paru en 2017
BLACK INK Éditions
298 pages
Ma note : 5/5 « à croquer »
Lien Kindle

 

 

 

Le résumé :

 

Dire que William Auguste n’a pas toujours fait les bons choix, c’est l’euphémisme du siècle !
Pour fuir cette part sombre qu’il a eu du mal à assumer, il s’est exilé à Chicago, où il exerce son activité de chirurgien.
Mais rien ne sert d’aller si loin, Will ! Car le passé finit toujours par nous rattraper, et nous oblige un jour ou l’autre à affronter nos démons, même les plus anciens…
Comme par exemple, durant un vol Chicago-Bordeaux, un matin de juillet, en choisissant de mettre sur ta route ton tout premier amour. Tu sais, cette fille, celle que tu appelais « Miss Baskets » en fac de médecine ?
Montez vous aussi à bord de cet avion, et voyagez entre le passé et le présent de ce cher William Auguste. Il n’a pas fini de vous surprendre…

 

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Mesdames, Mesdemoiselles, veuillez attacher correctement votre ceinture, zone de turbulences en vue !
 
Oui, oui vous avez bien lu ! Croyez-vous que la vie a ce petit « je ne sais quoi » et qu’elle peut mettre sur ta route une personne ? Moi j’y crois fortement. Un peu comme si le destin ou le karma ou les étoiles (bonnes ou mauvaises) ou le bon Dieu décidaient de te tendre un bout de ficelle qui serait facile à tisser à l’image de cette seconde chance qu’on t’offre. Chose pas si facile que ça, surtout quand les aléas viennent entacher la situation.
 
Will a carrément bousillé mon cœur. Mille fracas pour mille morceaux ! Je l’ai détesté pour tout ce qu’il est mais je l’ai adoré pour ce qu’il est devenu. Deux émotions contradictoires qui bourlinguent mon cœur et mes émotions. Je dois dire que c’est une sacrée torture. Pour te tirer son portrait : Will c’est le preux chevalier sur son cheval blanc qui au lieu de te sauver de ta tour, il tergiverse, promet et t’oublie.
 
Vol direct : retour dans le passé !
 
Will est un sacré charmeur, dragueur invétéré, fêtard, queutard … bref tu peux rajouter tout autant d’adjectifs que tu tomberas dans le mille. Étudiant en médecine, il vogue entre plaisirs, études et examens. C’est le portrait craché d’un séducteur sur pattes qui a du mal à tenir en laisse ce qu’il a entre les jambes. Il attire autant qu’il rebute. Tu sais à quoi t’attendre si tu tombes dans ses filets : à rien ( à part du plaisir, à ce niveau là, il est au top. Il s’est beaucoup, beaucoup exercé !) Voilà qui est Will. Un espèce de mirage qui une fois t’as eu, disparaît. Et qui dit Will, dit Terence. Son acolyte de toujours depuis les couches. Eux deux, ce sont des sangsues. Impossible de les séparer. L’un entraine l’autre dans toutes sortes de débauches. Deux vrais pots de colle ! C’est dingue deux mecs collés comme ça ! Je me suis même posée la question s’ils fricotaient pas ensemble (enfin dans une certaine mesure si !). Il y a cette espèce de lien fort, bien plus que fraternel qui engendre un certain malaise, voire de la jalousie. C’est très flippant ! Mais revenons à notre joli mouton qu’on a juste envie d’étriper (promis juré aucun animal n’a été maltraité). Will… Will… mais que faire de toi ? Te zigouiller pour ton attitude de salaud ? Te crucifier pour ta mauvaise foi ? Te dépecer pour ton attitude abjecte ? Te congeler pour te faire vivre mille douleurs ? Voilà à quoi tu m’as réduite : à être obligée d’imaginer tout un tas de scenario où ta souffrance serait ma délivrance !
 
Malgré tout Will tu n’es pas le centre du monde ! Ben oui ! Parlons de la jolie « Miss Basket », Célia. Elle est la douceur incarnée. La pureté même ! Elle est jolie comme un cœur sans aucun artifice. Intelligente, passionnée, têtue, persévérante, c’est une jeune femme entière qui a la tête sur les épaules et les idées bien placées. Elle se méfie carrément des types comme toi, William Auguste. Elle les déteste pour de très bonnes raisons. Plus jamais elle ne veut avoir à faire à ce genre de gars. Mais Will est carrément hyper sexy. Il hante ses rêves, ses fantasmes, au point d’imaginer les sensations qu’elle pourrait ressentir dans ses bras. Elle fait une sacrée fixette sur lui, mais se garde bien de l’approcher.
 
Alors que les vacances sont entamées, cette rencontre providentielle va ouvrir une page de leur vie. Une page indélébile, tatouée à jamais dans leur cœur. Si l’amour met les paillettes dans les yeux, la haine peut vite tout détruire.
 
Et la vengeance est un plat qui se mange froid. Dans cet avion qui les mène tous deux à Bordeaux, les souvenirs resurgissent, mordent les âmes et meurtrissent les cœurs.  
 
Entre l’amour et la vengeance qui sera le véritable gagnant ?
 
Je sors maintenant les trompettes pour féliciter Emma Landas. Grâce à elle j’ai passé une nuit blanche. Quand on est veille comme moi, dur dur dur le lendemain pour aller au boulot. Je n’ai pas eu l’occasion de lire « Chirurgicalement vôtre » avant de débuter ce spin-off. Point de problème de compréhension et ça c’est génial. Du coup, dès que j’aurais un peu plus de temps, je saurais quoi lire ! La plume d’Emma Landas est incroyablement addictive, envoutante et fluide. Une fois que j’ai trouvé le bon rythme de croisière, zou j’y étais à fond ! Elle a su créer une atmosphère à la fois romantique et anxiogène. J’ai été à l’affut du couperet qui signait le point de non retour. Je me suis accrochée désespérément à tous ces petits moments merveilleux. Et quand le malheur tombe, ouchhh ! T’as juste envie de sortir la hache de guerre ! Elle a crée une magnifique osmose entre Will et Célia. C’est magique, trépidant et merveilleux. Je ne sais pas vous, mais pour moi du moment ou j’arrive à faire partie « corps et âme » d’un roman, alors c’est le grand jackpot !
 
Will est à croquer sans modération ! Une romance virevoltante où l’amour n’a que pour compagne la haine. Une histoire sublime qui fait vivre une multitude d’émotions. Prévois juste un parachute si tu veux survivre au crash !
 
#Esméralda

Je remercie Black Ink éditions pour leur confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… le site de Black Ink Editions.

… l’avis de Marlène du blog Le Monde Enchanté de Mes Lectures.