L’Organisation, tome 3 : Révoltée de Lindsey T.

 

[ROMANCE SUSPENSE- Nouveauté 2017]

Tome 3/3

Éditions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme Netgalley.

 


 

Résumé :

Depuis l’assassinat de son père, chef russe mafieux, Aleksandra vit traquée. Pourchassée par la mafia qui la considère comme une traîtresse, mais aussi par Sam, dernière recrue de l’Organisation, qui a juré de la protéger, coûte que coûte. Quand il la retrouve enfin, Sam s’aperçoit qu’Aleksandra n’est pas la fille de son père pour rien. Révoltée, indomptable, elle n’accorde sa confiance à personne et est prête à tout pour protéger ses secrets. Au risque de se mettre elle-même en danger. Assurer sa protection ne sera pas de tout repos, surtout si les sentiments s’en mêlent. Mais d’ailleurs, Aleksandra souhaite-t-elle vraiment être protégée ?

 


 

Mon avis :

Résultat de recherche d'images pour "GIF Oh mon dieu"

 

J’avais adoré le premier tome, surkiffé le second mais alors le troisième surpasse les deux premiers ! Jake, Ryan et Mia ont su m’enthousiasmée, là, Sam Connor a carrément fait exploser le thermomètre.

Avant de développer mon ressenti : ces trois tomes peuvent se lire indépendamment. Mais me bon avis de lectrice, je conseille de lire les trois tomes : on apprécie au fil des lectures les clins d’œil et pour le coup, de savoir de quoi il en retourne et puis finalement ça donne une sorte de petit conclusion aux histoires respectives de Jake et Ryan.

Ce troisième volet est consacré au quatrième collègue de l’Organisation. Fraichement débarqué, on a fait connaissance de sa personne dans le second tome (du moins survolé). Sam Connor a tout du gentleman, bien sous tout rapport, il semble courtois, posé, calme et ayant un sens aigu du respect. Sam a tout du garçon idéal, de l’homme a qui on pourrait se jeter dans les bras sans aucune crainte. Beau gosse, sex appeal…et en plus espion…bref on craque complétement. Le danger, il a toujours fréquenté. Il surf sur cette frontière où tout peut basculer. Fils de riches entrepreneurs, il est dès son jeune âge capable de se débrouiller tout seul. Adolescent, il est scolarisé dans un internat en Angleterre, où il goute à tous les travers : les filles et la drogue. Frôler le danger pour donner un sens à sa vie. Repérer par les agents du MI5, il rejoint très vite les rangs pour partir en mission. Missions qui vont tout redéfinir : avenir, espoir, croyance… Le désert est venu à bouts de ses forces. Il quitte le MI5 pour bosser pour d’autres et atterrit à l’Organisation. Après ce petit CV, vous comprendrais que la façade qu’il montre cache beaucoup de dégâts, notamment ceux de la guerre et des missions d’infiltrations. Il est sauvage, impulsif, colérique, hyper protecteur, anti sentimentaliste, possessif, ravagé par la haine et détruit par les actes auxquels il a eu recours. Expert dans le comportement, il déchiffre tout ce que votre visage peut laisser apparaître, manipulateur, il arrive à soustraire tous les renseignements qu’il souhaite. Sam est un homme sournois sous son apparence d’ange. Deux hommes en un ! Mais un jour, voilà, une belle jeune femme va venir le chambouler. Elle se prénomme Aleksandra Vironov, fille du mafieux Vironov (voir dans le tome 2). Elle a du s’enfuir suite aux meurtre de son père qu’elle a commandité. Aleksandra est détruite par les années d’enfermement cautionnées par son père, aux maltraitances endiguées, à la solitude perverse, à l’abandon de sa mère. Père tortionnaire et milieu qui ne pardonne pas : Aleksandra n’a rien d’une jeune femme de cœur. Elle est en mode survie et a toute les qualités pour manigancer toutes sortes d’actions pour se protéger et camoufler sa vie. Sam veille au loin sur sa sureté, jusqu’au jour où rien ne va plus et la prend sous son aile. Aleksandra cache beaucoup de chose, meurtrie au plus profond de sa chair, elle ne se laisse pas faire et va combattre jusqu’au bout pour retrouver sa liberté illusoire. Peut-elle avoir confiance en Sam et à l’Organisation ?

La psychologie des personnages est extra ! Sam et Aleksandra sont deux êtres déchirés par leurs passés respectifs. Et quel passé ! L’expression de leurs sentiments n’est pas vraiment un exercice facile pour eux. Seul leurs corps, leurs caresses permettent de transmettre leurs émotions et les non-dits. C’est à la fois sauvage et sensuel. Et c’est tout un paradoxe que l’on retrouve tout au long du roman. L’auteure joue sur les contradictions en permanence, mettant le lecteur en émoi perpétuel et lui collant les frissons d’effrois et d’excitation. Lindsey T nous offre un troisième volet explosif. Sa plume est beaucoup plus agressive jouant avec des notes douces. Son style a évolué : affirmé, vibrant et bouleversant.

« Révoltée » est un condensé d’actions et de rebondissements à vous couper le souffle. Un melting-pot de sentiments et d’émotions où les personnages sont pris dans un tourbillon incessant de remise en question et où la crainte et l’espoir viennent semer le doute et empoisonnent sans cesse la réalité.

« Révoltée » est placé sous le signe du combat ! Ce troisième opus s’ancre dans une dimension beaucoup plus sombre. Il clos cette trilogie sur une note intense !

Sam devient mon chouchou N°3 !! Je suis vraiment triste que cette trilogie se termine : sans vous le cachez il y a encore matière à exploiter !!

« L’Organisation » nous offre un panel d’histoires aussi bouleversantes les unes des autres. Trois histoires narrant les aventures d’hommes et de femmes où la vie ne leur offrait que le néant, mais à force de combat et de persévérance, elle leur a donné le plus merveilleux : l’Amour !

A découvrir sans aucun doute !

Coup de cœur pour cette fin qui l’a sans aucun doute brisé (mon cœur) !

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : « Piégée » !

Mon avis sur le tome 2 : « Traquée » !

Vers le site des éditions BMR !

Vers la page Facebook de Lindsey T !

 

Saga Taddeuz Miller, tome 1 : Kamikaze de Eva Davios.

51kiODZxuyL

 

 

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS REINES-BEAUX

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

 

 

Je remercie Eva Davios et les éditions Reines-Beaux pour leur confiance.

 

66112426

 

Résumé :

Clara Cardigans voit sa paisible vie d’étudiante chamboulée par l’arrivée d’un jeune homme étrange. Et bien que Taddeuz Miller ne cesse de souffler le chaud et le froid, Clara ne peut s’empêcher d’être attirée par lui et va tout faire pour en savoir un peu plus sur ce garçon si différent des autres.

Mais lorsqu’ils se retrouvent isolés au cours d’une soirée un peu trop arrosée, Taddeuz tente de l’assassiner au moment où ils échangent un baiser. Pourtant, il n’arrive pas à aller au bout de sa basse besogne et s’enfuit dans la nuit, disparaissant brutalement.

Cinq ans plus tard, tandis qu’elle travaille sur une thèse concernant la régénérescence cellulaire Clara est victime d’inquiétantes agressions. Et alors qu’elle se retrouve complètement seule, l’énigmatique Taddeuz Miller réapparaît dans sa vie pour lui révéler un secret qui va tout changer.

 

66112426

 

Mon avis :

Une nouvelle découverte extraordinaire !

Une couverture alléchante et un synopsis intriguant en voilà assez pour me jeter sur ce roman. Surtout qu’après lecture et bien, j’ai été loin à m’attendre à ceci.

Une belle surprise, une énorme surprise !

Allez, je crache le mot : c’est un coup de cœur ! Il va s’en dire qu’aux premiers abords, l’histoire semble banale, une histoire d’amour comme les autres avec quelques méchants pour semer la zizanie… Et bien non, re non et re non ! Certes il y a une romance extrêmement compliquée à vous filez des cheveux blancs avant l’heure, mais c’est sans compter sur l’imagination débordante de l’auteure qui nous aspire dans un scénario alambiqué par des rebondissements incessants. Le point fort de cette romance est les différents genres qui viennent se greffer : on retrouve de la science-fiction, de l’espionnage et de l’action. Une lecture où l’ennui ne vous accapare à aucun moment. La plume fluide l’auteure m’a envoutée littéralement et m’a fait enchainer les pages sans aucun point mort. On frôle la crise cardiaque au cours de plusieurs scènes. Elle arrive avec subtilité à nous faire ressentir toutes sortes d’émotions entre la peur, la haine, l’amour, le désespoir, l’envie et la hargne. Dans tous les cas, c’est explosif, un arc en ciel de sensations qui ont fait palpiter mon petit cœur.

Si le livre débute alors que Clara a 18 ans. Sachez que l’action se déroule sur plusieurs années. Ce que j’apprécie énormément est que cette dernière ne soit pas figée dans un temps restreint. C’est plutôt un bon point et donne un mouvement intéressant à la lecture. Clara est une jeune femme studieuse, intelligent, pas spécialement sociable : elle s’entoure de quelques amis qui lui sont chères. Elle a un sacré tempérament et ne prend pas des gants quant elle doit dire la vérité entre quatre yeux. C’est un personnage qui détonne et assez têtu. Mais sa vie est loin d’être de tout repos. Des tuiles vont lui tomber sur la tête et l’entraîner dans une aventure où sa vie sera en péril. Beaucoup d’interrogations vont la submerger. Elle va vivre des moments de plénitudes tout autant désastreux. Et tout ceci grâce à deux homme énigmatiques et super séduisants dont l’un deux n’est autre que le fameux Taddeuz Miller. Ce dernier est difficilement cernable, on ne sait pas sur quel pied danser. On aurait tendance à lui faire confiance, mais plusieurs points le remettent trop en cause.

Tous ces ingrédients réunis en font une lecture fougueuse. Sans vergogne, on tourne les pages et le final a fini de m’achever.

Une lecture au rythme effarant, avec beaucoup d’embuches, de l’amour à profusion et un scénario abasourdissant.

J’ai hâte que le tome 2 sorte !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon

Lien vers les éditions Reines-Beaux

 

64391-episode

La chimiste de Stephenie Meyer.

20161229_154329

 

[THRILLERS – 2016 ]

EDITIONS JC LATTES

LECTURE PERSONNELLE.

 

 

Résumé :

Elle était l’un des secrets les mieux gardés – et des plus obscurs d’une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l’éliminer au plus vite…
Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d’effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission… ou dernière trahison ?
Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n’est plus seule ?
Dans ce roman palpitant et original, Stephenie Meyer a imaginé une nouvelle héroïne aussi émouvante que fascinante. Avec La Chimiste, elle révèle encore une fois tout son talent qui la place parmi les auteurs les plus reconnus au monde.


 

Mon avis :

Me voici plonger dans l’univers de Stephenie Meyer. Je n’ai jamais lu ses livres, même la fameuse saga que tout le monde adore (je sais vous pouvez m’en blâmer 😉 ).

Le dernier roman de l’auteure s’inscrit dans un genre littéraire tourné vers le thriller et le polar, pour mon plus grand plaisir.

Je fais la connaissance d’Alex, de son vrai prénom Julianna, une fuyarde qui vit depuis de nombreuses années sous le couvert de plusieurs pseudonymes et de petits boulots plus ou moins honnêtes. Sa vie se résume à surveiller ses arrières à tous les instants de la journée et de nuit. La paranoïa s’installe insidieusement, l’enveloppe dans ses moindres faits et gestes et l’incite à parcourir des milliers de kilomètres dans une Amérique où les plus hauts  gradés mènent une conquête au pouvoir sans états d’âmes et scrupules. Malgré tout les protagonistes de sa fuite lui tendent Le piège  qui lui sera fatal psychologiquement et physiquement.

Je ce que j’ai le plus aimé dans ma lecture : c’est cette atmosphère pesante où la psychose, la méfiance sont omniprésentes et le personnage d’Alex qui frôle la perfection. Ce dernier évolue au fur et à mesure que je tourne les pages. D’une personne totalement renfermée, sûre d’elle même, égoïste, sur la défensive, machiavélique et solitaire, je retrouve à la fin une femme ouverte au monde et sociable. Il faut que je vous précise qu’Alex est une tortionnaire sous le couvert de l’Etat, on la nomme « La Chimiste » et est redoutée par tout le monde car ses méthodes ne laissent aucune chance à la malheureuse victime. Ce revirement est du à une seule et unique rencontre, sa cible, Daniel, qui va bouleversée sa vie du tout au tout. Kévin, le super-soldat et le frère jumeau de Daniel, rejoint notre duo. Ces trois personnages ont des caractères tous différents mais se complètent à merveille.

Tout un mécanisme se met en route : la plume parfaite de l’auteure nous fait vivre des rebondissements et des situations d’une telle intensité, que je pouvais ressentir les émotions, telles que la peur, la haine et la joie, de tous les protagonistes. J’ai carrément été aspirée dans un tourbillon de folies où j’ai ri face à des situations tellement cocasses et pleuré face à la dureté des mots.

L’auteure m’a carrément époustouflée par toute cette mise en scène et ses personnages attachants. Ce livre aspire à un renouveau, à l’espoir que les pires choses peuvent amener au meilleur.

A LIRE ABSOLUMENT !!!