Dossier classé X : « Deux aventures de Carole » de Gina Monte-Corges.

 

 

 

[PORNOGRAPHIE – Nouveauté 2017]

Evidence Éditions – Collection Indécente

Service presse

Interdit aux -18 ans

 

 

 

 

 

Petite nouvelle catégorie sur le blog : « Dossier Classé X », elle regroupe toutes mes lectures dans le genre pornographie. Du moment que vous voyez  apparaître ce dénominatif, vous pourrez aisément sauter la lecture de l’article à moins évidemment que cela ne vous intéresse !

 

Je remercie les Evidence Éditions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Carole et la brute:

Dans la grande maison, où elle a trouvé son job d’été, Carole est au service des De Condé, famille d’aristos. La comtesse, une dilettante et le comte, un homme d’affaires sulfureux. Carole va faire usage de ses charmes pour occuper la comtesse à tuer l’ennui et pour aider le comte à convaincre des clients libidineux dans d’âpres négociations. Elle va rencontrer en ce lieu Pavel, un colosse innocent. Elle va lui faire découvrir les joies de la chair et l’emmener dans tous ses jeux interdits, sans se douter que ce jeune homme est au cœur d’un terrible secret.

Carole dans l’emprise des sens

Carole a enfin épousé David, à qui elle a promis fidélité. Les deux jeunes mariés convolent vers une île paradisiaque, mais très vite le rêve va devenir cauchemar. Au cœur d’une machination orchestrée par un esprit diabolique qui va transformer Carole en nymphomane qu’il peut utiliser à sa guise. Le couple va subir manipulation, humiliations et tortures mentales.

 


 

Mon avis :

 

J’ai adoré le premier volume des aventures de Carole où cette dernière se découvre une sexualité plus fougueuse et exubérante. Coup de cœur également pour la plume de Gina Monte-Corges qui assume avec beaucoup de subtilité et de grâce à aborder le genre pornographie.

Revenons-en à ce nouveau roman qui contient deux nouvelles aventures de Carole. Nous retrouvons une Carole affirmée et certaine de ses envies. La voici aux abords de nouveaux horizons et de nouvelles découvertes.

 

« Carole et la brute »

Carole a trouvé un drôle de boulot pendant les vacances d’été : femme à tout faire dans une somptueuse demeure dont les propriétaires ne sont que des bourgeois aux mœurs, disons plus ou moins surprenantes. Si les apparences revêtent un costume classe dans les mondanités, ce qui se cache à l’intérieur de ces murs épais n’en sont pas. Voici Carole immergée dans un monde inconnu où les secrets, les coups bas, la traîtrise et le sexe font plutôt bon ménage. Elle va découvrir les délices des relations entre femmes, les jeux de rôles, une relation inattendue et enfin ce que j’appellerai « le sexe marchandé ». Une drôle de déconvenue qui ne va pas faire prendre la poudre d’escampette à notre belle demoiselle qui a des envies de plus en plus torrides et surtout pour protéger son bel et tendre amoureux David. Cette nouvelle est assez tragique à mes yeux. L’auteure montre ce qui a de plus beau et de plus laid dans ces scènes aussi fantasques. Elle joue avec la moralité de Carole, la poussant toujours plus loin dans ses règles et frontières. Je suis bien heureuse que Carole ai su garder la tête froide.

Une nouvelle aventure à la fois tendre et douloureuse !

« Carole dans l’emprise des sens »

Ma lecture a débuté par un fou rire lorsque l’auteure nous annonce que Carole se marie enfin avec le beau David. Connaissant le personnage de Carole, je me suis dit : « ok là, je vais bien me marrer de voir Carole fidèle !! » Nous voici donc embarquer dans leur voyage de noces, direction une île paradisiaque aux mœurs prudes. Mais leurs noces ne vont pas ainsi dire se dérouler comme convenu. Les voici pris dans une sorte d’expérience sexuelle menée par un savant fou qui met au point une drogue qui agirait sur les pulsions sexuelles. Carole se retrouve dans l’antre du sexe : soumission, gang bang… Sous l’emprise de la drogue elle adore et jubile. J’avoue que j’ai un peu tiqué devant l’avant dernière scène. On retrouve une Carole nymphomane complétement délurée et assoiffée de sexe.

Cette seconde nouvelle est assez délirante dans le sens où la mise en scène est assez comique et où les scènes pornographiques deviennent révélatrices de celles qu’on peut voir en visionnant des films. Un contraste saisissant ! Peut être l’auteure dénonce ces films et en les réduisant à la grossièreté. C’est tellement différent des deux autres histoires que j’en est déduis ça ! En tout cas j’ai beaucoup apprécié la référence au film « la femme objet » réalisé par Frédéri Lansac et sorti en 1980, un film pornographique de référence.

Gina Monte-Corges nous offre un second opus des aventures de Carole très diffèrent et abordant de nouveaux sujets. Je confirme mon coup de cœur pour la plume de l’auteure qui manie avec subtilité les mots et arrive à donner une autre dimension au mot « pornographie ».

 

Message de garde : lecture pour public très averti.

 

 

liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des Evidence Editions !

Mon avis sur le tome 1 : « Les 2 Carole » !

 

 

Publicités

Rouge désir de Julia Rolin.

 

[NOUVELLE ÉROTIQUE – Nouveauté 2017]

Evidence Éditions – Collection Indécente

Service presse

 

Je remercie les Evidence éditions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Eva, romancière sexy de trente ans, toujours distraite, envoie par erreur un mail à un inconnu. Il lui répond en lui envoyant la vidéo torride d’une fessée érotique. Loin d’imaginer qu’elle pouvait être attirée par les pratiques SM, Eva cède pourtant rapidement à l’envie de le rencontrer et il réveille sa libido en berne depuis une séparation difficile. Il s’avère cependant qu’il est si beau, si blond, si riche, si trop… trop tout, c’est Ken quoi ! Et elle se sent si peu Barbie qu’elle se replonge dans son travail et l’oublie.

Les sens maintenant éveillés, Eva ne s’interdit plus rien. Elle découvre le plaisir avec une fille et une autre nuit, s’encanaille dans un club libertin. Mais Ken/David ne lâche pas l’affaire et il s’obstine tant et tant pour la revoir, qu’Eva fini par croire qu’il est possible qu’il soit sincère…

 


 

Mon avis :

J’adore la couverture et ce qui se cache dans les pages de cette novella est sublime. De la romance érotique tout en subtilité. Le terme BDSM est évoqué dans le synopsis, mais je vous rassure de suite, l’auteure ne relate aucune scène relative à cette pratique. Du moins l’aspect est tellement léger que ceci ne peut pas choquer le lecteur.

Eva est une jeune romancière qui a rencontré le succès. Repliée sur elle même depuis la douloureuse rupture, elle donne l’impression de vivre recluse chez elle, ne sortant que pour les choses essentielles de la vie. Le monde, elle le côtoie via son ordinateur. Des rencontres inattendues et enrichissantes. Alors qu’elle croit envoyer son mail à l’interlocuteur concerné, il atterri dans la boîte mail de David. Cet homme avec un égo surdimensionné va lui répondre par une vidéo qui va remuer Eva. Contre toute attente et poussée par une curiosité mordante, elle se laisse tenter et accepte cette invitation originale. Si l’homme, lui même, lui pose, dés le départ, un certain problème de compatibilité avec sa personnalité, il n’en est rien lorsque les choses sérieuses débutent. Une soirée extraordinaire qui lui a permis de raviver la flamme éteinte depuis longtemps et de laisser libre cours à ses fantasmes enfouis.

Cette novella narre l’épanouissement d’Eva, quelle soit personnelle, sociale ou sexuelle. J’adhère totalement à la plume de Julia Rolin qui a ce coté osé mais qui ne dépasse pas la frontière de la vulgarité. Piquante et pimentée, elle donne du charme aux innombrables rebondissements et scènes érotiques. Si je suis conquise par la plume de l’auteur et par son histoire, je reste néanmoins frustrée par le manque de développement des scènes ( oui je sais je suis gourmande !) et également dans le cheminement des pensées d’Eva.

Cette novella est idéale pour celle qui souhaite se faire une idée précise du genre. Une romance érotique voguant sur différents tableaux aux suggestions efficaces. Où le lâcher prise est reine sans toutefois tomber dans la vulgarité !

 

liens-utiles

 

Vers les site des Evidence éditions !

Vers la page Facebook de Julia Rolin !

 

Crack & love: tome 1 de Lety MT

crack and love

 

New romance – livre sorti le 12 juillet 2017

Evidence Editions – Collection Vénus Rouge

Service Presse

 

Je remercie Evidence Editions et Lety MT de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Gisèle est une femme au caractère dur et dominateur. La vie ne l’a pas épargnée. Pour se construire, elle doit tremper dans de sales affaires. Sa vie chaotique est bouleversée par un homme de la haute société, Ashton Curtis. Ce P. D.G., dont l’enfance s’est déroulée dans une petite bulle d’or, n’a jamais trouvé chaussure à son pied et a des critères exigeants en matière de femmes. Jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Gisèle, Ashton pense être un homme de poigne, mais cette dernière est plus forte et plus attirante que les autres. Entre le sexe, l’amour, le danger et les affaires, il va falloir faire des choix et en assumer les conséquences. Est-ce une relation temporaire ? Le grand amour ? Les deux ? À vous de le découvrir…

 

Mon avis : Pour commencer, je dois avouer que je suis un peu embêtée pour le classement de ce roman. C’est une romance mais on voit également des aspects de plus en plus Dark au fil de l’avancée du roman. En effet, des thèmes relativement sombres pour une romance sont abordés : le trafic de drogues, les abus de pouvoir sur personnes faibles, le problème des trafics au Mexique…. Pourtant, ces aspects sombres se marient très bien avec la romance tourmentée d’Ashton et Gisèle.

                Au départ, nous suivons Gisèle dans une course poursuite puis confrontée à l’explosion de sa maison…. Dès le début, le ton est donné : on ne va pas s’ennuyer au cours de cette lecture !! Nous faisons ensuite connaissance avec Ashton, un bel homme, PDG d’une société immobilière qui signe un contrat avec le président du Mexique pour la construction d’un complexe hôtelier. Avant de repartir pour les Etats-Unis, il fait un tour sur le marché et croise Gisèle. Entre eux, c’est le coup de foudre…. Mais rien ne sera facile pour eux et leur histoire ne sera pas un long fleuve tranquille.

                Asthon a tout du PDG orgueilleux : il est beau gosse, il enchaine les conquêtes et ne cherche pas à s’attacher. Pourtant, quand il rencontre Gisèle, son cœur fait « boum ! » Attentionné et protecteur envers elle, il a un côté macho qui va faire des étincelles avec le caractère bien trempé de l’élue de son cœur. En effet, Gisèle est une jeune femme qui est à la tête d’un gros trafic de drogue mais qui cache cette vie à son amoureux….pr sa sécurité ! Elle aussi va agir, à de nombreux moments, pour le protéger et elle va se rendre compte que l’amour est possible pour elle. Les personnages secondaires sont aussi très intéressants : Ivy, l’ancienne assistante, est une garce qu’on adore détester ; Doug est le garde du corps fidèle et protecteur d’Ashton ; Kyle est le meilleur ami d’Ashton, blagueur et soucieux du bien-être de son ami ; Silver, le nouvel assistant d’Ashton, dévoué, efficace et aussi très drôle ; et enfin Diego, le second de Gisèle qui semble cacher tant de choses.

                J’ai beaucoup aimé ce tome 1. A la lecture du résumé, je ne savais pas trop dans quelle direction ce roman allait m’amener. J’ai adoré alterner les moments de romance avec des moments d’action. L’auteure ne nous laisse aucun répit et il faut avoir le cœur bien accroché pour suivre les péripéties de nos deux protagonistes. L’écriture à deux voix amène un véritable dynamisme au roman et nous plonge au cœur de l’action. Comme je le disais précédemment, ce roman est un patchwork de styles et cette lecture m’a transportée dans un univers loin de ma zone de confort. Pourtant, je me suis régalée et j’ai hâte de suivre de nouveaux les aventures de Gisèle dans le tome 2 paru au mois d’octobre chez Evidence Editions.

                Pour conclure, je conseille ce roman à tous ceux qui cherchent une romance qui sort du commun, qui mêle romantisme et suspense. Tous les ingrédients sont réunis pour vous passiez un bon moment de lecture. Alors, laissez-vous tenter !

 

liens-utiles

Retrouvez Crack & love tome 1 sur le site d’Evidence Editions

Retrouvez également Crack & love tome 1 sur Amazon

64391-episode

Dangerous Bikers, tome 2 de Jean-Louis Stéphanie.

 

[ROMANCE SUSPENSE – Nouveauté 2017 ]

Evidence Editions

Service presse

 

Je remercie les éditions Evidence pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Après l’agression des membres de sa famille, Chloé Evans s’est renfermée sur elle-même. La culpabilité la ronge et rien ne semble l’aider à aller mieux. Pire que tout : l’arrivée de nouvelles personnes va l’obliger à renouer avec un passé qui la plongera dans un univers dangereux. Entre doutes et désespoir, trahison et amour, la frontière semble bien mince. Et si Tony le chef du gang des Rebel Bikers a toujours détesté Chloé, désormais il n’a plus qu’elle en tête, quitte à prendre des risques pour la protéger.

 


 

Fort seul, ensemble plus fort.

 

Mon avis :

Vous voulez de l’action, des rebondissements incessants, de la romance, de la haine au son doux de la vengeance, de l’amour et du désespoir ? Et bien ce second tome « Dangerous bikers » ne pourra que vous comblez. C’est le cas pour moi ! Un roman hyper addictif où tout est fait pour accrocher le lecteur jusqu’aux derniers mots.

Jean-Louis Stéphanie nous propose un second volet époustouflant !

Chloé Evans vit à deux cent à l’heure depuis quelques semaines. Tout va trop vite. Le temps ne l’épargne pas seulement. Les motards deviennent son quotidien et sa peine. Après sa rencontre avec les Hell Riders, rien ne va plus. Tony et Ayden ne donnent plus signe de vie. Son père et son frère ont été gravement blessés. Tout part en vrille dans sa vie. Et quand le chef des Rebel Bikers et celui des Hell riders refont surface ce n’est par pour faire causette. Les chose sérieuses commencent. Confrontations, mensonges, révélations et séductions font lui faire tourner la tête. J’adore beaucoup le personnage de Chloé : c’est une femme forte, teigneuse, grande bouche, hargneuse. Elle ne se laisse pas démonter par tous ces motards qui gravitent autour d’elle. Notamment par le ténébreux Tony qui lui souffle constamment le chaud et le froid. Les apparences doivent être sauvées : un chef de gang n’a pas le droit de se lancer dans une relation sérieuse surtout avec la fille qu’il déteste le plus au monde. Tout devient compliqué et s’ajoute à cela un sentiment de vengeance oppressant.

Tony est toujours fidèle à lui-même : macho, coureur de jupon, sauvage, hargneux, agressif et ultra sexy. D’ailleurs on le voit flanché quelque fois car la belle Chloé a su fendre sa carapace. Il lui arrive donc d’être attentionné, protecteur, charmeur et gentil. Mais ses obligations de chef le rattrapent toujours. Ses décisions détermineront son futur.

Dans ce second tome on fait la connaissance du troublant Jackson. Alors je ne le sens pas du tout. Trop honnête pour être vrai, sa présence me rend méfiante. Par ailleurs il vient pimenter l’histoire Tony-Chloé en s’immisçant dans le couple.

La psychologie des personnages est époustouflante et tient la route du début à la fin. Leur évolution est judicieuse et rend l’histoire bien plus intéressante.

Ce second tome est juste explosif, caliente, sanglant, tourmenté, passionnant et déchirant ! Un cocktail explosif au milieu des gangs rivaux où amour, trahison et vengeance deviennent incontournables.

Pour le coup je suis bien plus conquise que le premier tome ! La plume de Jean-Louis Stéphanie fait des merveilles et nous immerge dans cette histoire brulante ! Et puis un final qui annonce un troisième tome tout aussi intriguant avec encore plus de révélations et j’espère d’amour !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome : »Rebel Bikers ».

Vers le site des éditions Evidence !

 

Brown Sugar : Descente en enfer de Eva Adams.

 

[DARK BDSM -Nouveauté 2017]

Evidence Éditions – Collection Indécente

Service presse

 

Je remercie les Evidence Editions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

« Elle est tout ce que j’ai. Elle détient au creux de ses reins mon existence. Je lui dois tout. Je serais prêt à tout pour elle. J’ai déjà usé de force, de menaces et je serais prêt à tuer s’il le fallait. Personne ne l’aura, elle est à moi et elle le sait. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’aller se faire baiser ailleurs. Pourquoi ? J’ai cherché des réponses longtemps. Je n’ai trouvé que des pleurs et de la détresse. Je me suis retrouvé devant une femme en manque. En manque de sexe, en manque de violence, en manque d’amour. Je ne serai jamais les autres. »

Huitième livre de Eva Adams, entrez dans un monde obscur où l’amour a raison de tout.

Oeuvre destinée à un public averti et majeur.

 


 

Mon avis :

Eva Adams devient incontournable sur la scène littéraire érotique/Bdsm. Se nourrissant de ses expériences et du monde Bdsm, elle tente malgré tous les préjugés de nous offrir des histoires fortes en émotions. Et le petit dernier ne déroge pas à ses intentions.

« Brown Sugar » s’inscrit dans un nouveau registre beaucoup plus sombre, plus intense. Il a été écrit avec les tripes. Cette nouvelle force se ressent parfaitement et l’immersion n’a été plus que délicieuse. Une immersion déraisonnable, dérangeante, fantastique, sensationnelle. Un vraie torture. Son personnage principal, anonyme, un homme dont on ne perçoit aucune caractéristique physionomique. Seul trait de caractère imposant, la violence qui l’habite et le dirige. Cette dernière compense des sentiments d’abandon et de persécutions. Ses folles pensés s’inscrivent dans un réalité regrettable qui ouvrent un débat sur la société actuelle, les persécutions, le sexe au sein du couple, la représentation du sexe et de l’individualisme. Un livre riche en réflexions et agrémenté de scènes Bdsm digne du nom. Elle m’a fait vivre un truc de dingue. C’est bien la première fois que Eva Adams nous offre un tel spectacle.

Si le personnage principal est un réceptacle à la voix tonitruante de l’auteure, ce dernier est accompagné d’une jeune demoiselle Lula, son ancre intemporelle. Une accro au sexe depuis ses mésaventures, elle noie son chagrin dans ses diverses conquêtes lui permettant d’échapper à sa mélancolie chronique. J’ai vraiment adoré ce personnage qui m’a incontestablement marquée et émue: femme fatale à la fois fragile, perdue dans un cercle infernal et sapide. Un duo de choc dans un monde où leur présence dérange et inquiète.

Une nouvelle fois, la plume de Eva est pertinente, choquante, ravageuse, combattante et agressive. Elle nous plonge dans un univers où l’abandon est preuve de faiblesse. Elle m’a fait enchainer les pages à un rythme effréné vers un final explosif, attristant, peinant et surtout inattendu. Une dernière mise en scène théâtrale à la hauteur de ses personnages qui dans un dernier scénario prouvent à la barbe de tous que leur amour aussi intense, dramatique, sincère et démesuré était véritable.

Cette lecture s’adresse à un lectorat connaisseur et avertit. Les scènes peuvent heurter la sensibilité des lectrices.

Je tire mon chapeau à Eva qui une fois de plus m’a conquise.

Une lecture perturbante et merveilleuse qui m’a fait couler ma petite larme.

Nouveau coup de cœur !

 

liens-utiles

 

Lien vers le site de Evidence Editions !

Lien vers le site de Eva Adams.

 

J’en parle dans mon dernier #MardiConseil !!

 

 

Home Sweet Love de Mariam Catche.

 

[ NOUVELLE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

EVIDENCE EDITIONS

Service presse.

 

Je remercie les Evidence Editions pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Une ambiance feutrée, un dîner concocté avec amour, une lingerie affriolante pour une nuit enivrante. Tels sont les ingrédients savamment préparés par Nathalie, pour sa soirée romantique avec son compagnon. Mais lorsque ce dernier fait preuve de mépris, en ignorant leur rendez-vous, c’est la fois de trop. La jeune femme décide alors de lui donner une petite leçon, qu’elle espère mémorable.

 


 

Mon avis :

Avez vous déjà eu cette désagréable sensation que votre amoureux vous délaissez et vous tenez à l’écart, que la communication entre vous deux était au point mort ? Nathalie veut remédier à cette situation morose qui s’envenime jour après jour. Rien de mieux qu’un dîner fait avec beaucoup d’amour, des bougies et une tenue adéquate et séduisante. Mais voilà, l’homme en question qui se fait tant désirer et dont ses caresses vous manquent, fait une nouvelle fois faux bond. Au lieu de s’apitoyer sur sort, elle orchestre un scénario diabolique pour que cette soirée devienne inoubliable. Pour cela Nathalie va faire appel à sa voisine qui est en autre sa meilleure amie.

Un diner élégant se profile en bonne compagnie, lorsque celui ci devient un jeu érotique entre Nathalie et son compagnon. Toute la subtilité du texte tient en cette phrase : « tel est pris qui croyait prendre ».

La plume de l’auteure est séduisante et enivrante. Elle est à la fois moqueuse, titillante et joueuse. Une vrai partie de plaisir.

Cette nouvelle est d’une fraicheur exquise. A découvrir pour les adeptes de petits jeux coquins 😉 !

 

liens-utiles

 

Lien vers le site de la maison d’éditions Evidence Editions !

 

 

Les 2 Carole de Gina Monte-Corges.

Les deux Carole: Tome 1 par [Monte-Corges, Gina]

 

 

 

[NOUVELLE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

EVIDENCE EDITIONS – Collection Indécente

Service presse

Texte pour un public majeur et averti.

 

 

 

 

Je remercie les éditions Evidence pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Carole est une jeune fille effacée et timide. Sa vie bascule quand, un soir, elle surprend deux cambrioleurs dans la maison où elle travaille. Contrainte de céder aux caprices des deux inconnus pour ne pas perdre son emploi, elle cède avec délice au plaisir de la luxure et se métamorphose en un volcan de désir. Elle va éveiller une autre femme en elle, une alter ego Elle va bousculer tous les tabous, bouleverser les codes de l’érotisme et de la pornographie traditionnelle.

 


 

Mon avis :

C’est une agréable découverte qui ne s’adresse qu’à un lectorat adepte du genre. Bien évidemment, les curieux peuvent toujours y jeter leur dévolu, mais je me devais tout de même émettre un petit avertissement.

Cette courte histoire débute sur un prologue qui mérite un coup d’œil attentif : l’auteure expose son point de vue et ses motivations. Cet aparté est le bienvenue car il m’a permis d’aborder cette lecture avec un autre point de vue.

Carole est la gentille fille bien sous tout rapport qui lors d’une nuit va dévoiler son alter-ego : une femme sûre d’elle, bien dans sa peau et qui contre tout attente va adorer le « sexe tabou » et va en abuser.

C’est une lecture courte donc l’auteure s’attarde peu sur le développement psychologique inattendu de son personnage. Elle va à l’essentiel et j’ai suivi en parallèle des scènes classées X, l’évolution de cette femme. Les scènes montent crescendo en sensation et nous offrent un final d’extases. Outre ces moments qui ne m’auront pas laissées indifférentes, j’ai fait la connaissance d’une plume extraordinaire qui ne rentre pas du tout dans la vulgarité (du moins comme je l’entends). Elle a la délicatesse de jouer avec les mots et de les faire vibrer. Une verbe a faire pâlir les poètes, créant une atmosphère de luxure et véhicule un message beaucoup plus subtil.

Ces lectures là sont souvent tabous et génèrent par manque de connaissance beaucoup trop de polémiques. Bref, tout ceci est autre débat.

Ce que je retiens de cette lecture est une plume avec beaucoup de caractère et je dirais même (et ceci n’engage que moi) que « les 2 Carole » est un manifeste à la liberté sexuelle assumée !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon

Lien vers le site de Evidence Editions !