HELL RIDERS : Ayden de Stéphanie Jean-Louis

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]
Evidence Editions – Collection Venus Dark
Spin off de la trilogie Rebel Bikers
216 pages
Ma note : 4/5
Lien : Kindle

 

 


 
Le résumé :
À tout juste 22 ans, Ayden a connu des moments difficiles. Son père, T.J, chef de gang de motards corrompus, lui a mené la vie dure. Après la mort de celui-ci, Ayden se doit de reprendre les rênes des Hell Riders. Aucune place pour la pitié, il va devoir faire ses preuves dans un univers sombre, dangereux ou règne le chaos. Mais lorsque l’on a plus rien à perdre et que la rancœur nous submerge, peut-on vraiment être sauvé ?

 


 
Mon avis :

 

Ayden est un des personnages secondaires de la trilogie Rebel Bikers. Ce spin off lui est entièrement consacré pour la plus grande joie des fans de l’auteur.

 

Ayden, outre l’apparence du bikers qui ne faut pas chatouiller, est remarquable par sa gentillesse et sa prévenance. Certes protecteur, il aspire à une vie loin de tout soucis. Aimant envers sa famille et ses amis, la violence ne l’attire pas plus que ça. Seulement la vie a sonné le glas et le jugement finalement n’a rien de glamour et d’héroïque.

 

Suite au décès de son père, il reprend les rênes du gang de motards. L’immersion dans ce monde fait de violence et de manipulation, le bel agneau va transformer en loup teigneux et hargneux. Ayden va être confronter à la pire cruauté. Il n’y a aucune place pour les faibles, la colère l’envahit peu à peu. Une colère sournoise qui fait ressortir son côté dangereux. Les péripéties s’enchainent, la passion se meurt, le cœur se désagrège, il ne lui reste plus que ses yeux pour apercevoir un monde qui ne lui correspond pas.

 

 
Stéphanie Jean-Louis frappe une nouvelle fois très fort. Au travers d’Ayden, personnage charismatique et attachant, elle me fait vivre des situations intransigeantes où la violence et la cruauté règnent en maitresse. Une atmosphère sombre et glaçante imprègnent les lieux qui n’ont rien d’idyllique mais sont plutôt  nauséabonds. La peur, la colère, la haine suintent de toute part. Elles transforment un Ayden en une personne méconnaissable. Luttant pour une survie vaine, il s’accroche à une paire d’yeux qui n’on égal son salut. Son paradis, sa repentance, son pardon. Ayden bousculé, balancé dans un monde où le sang coule sans cesse.

 

Mes émotions ont été bousculées. Je ne pouvais pas mieux rêver qu’à ce final qu’accorde Stéphanie J-L à son Ayden. Un final où les mots ne peuvent pas exprimer cet amalgame de soulagement et de pénitence. Seul le silence ne peut lui rendre honneur.

 

Je recommande vivement de lire la trilogie avant de t’attaquer à ce spin-off afin de mieux le savourer. De plus il a été annoncé un prochain spin off courant 2019 sur les héros principaux de cette dernière.

 

 

 


 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur REBEL BIKERS, tome 1.

Mon avis sur DANGEROUS BIKERS, tome 2.

Mon avis sur BIKERS FOREVER, tome 3.

Vers le site d’Evidence Editions, pour en savoir davantage.

 

Publicités

Ma femme…. Ce monstre de Crystal Cossey

ma-femme-ce-monstre

Témoignage – livre sorti le 20 janvier 2018

Evidence Editions

Service presse

 

Je remercie Evidence Editions qui, via la plateforme Simplement Pro, m’ont confié ce roman en service presse.

Résumé : Rien ne prédestine ce charmant jeune homme, militaire, à rencontrer celle qui va le détruire durant presque trente ans. Obligé de l’épouser seulement quelques mois après l’avoir rencontré, il endosse une paternité qui n’est pas de son fait. Nous sommes dans les années quatre-vingt. Elle n’aura de cesse de le frapper, l’humilier, le bafouer, salir le nom et la position sociale qu’il lui apporte. Sur fond d’alcoolisme et de sexualité salace et scabreuse avec des amants de passage, des « baltringues », cette femme va tenter de l’entrainer dans cette vie dépravée. Jamais il ne tombera dans ce précipice, au grand désespoir de Hyacinthe. Bien qu’il essaie de parler de ce qu’il vit, des coups, des blessures, dont il gardera à jamais les blessures psychologiques, dès qu’une personne intervient afin de le sortir de cet enfer, la seule réponse qu’il peut fournir est « Ce n’est pas de sa faute ». Faudra-t-il attendre qu’elle attente à sa vie pour qu’il sorte enfin de cet abîme ?

 

Mon avis : Adepte de la lecture de témoignages, j’ai été très intriguée en lisant le résumé de ce livre. En le refermant, je dois avouer que j’ai été bouleversée.

Nous faisons ici connaissance avec Pierrick, un jeune homme de bonne famille qui entre dans l’armée. Un soir, il rencontre Hyacinthe, une jeune femme aux mœurs légères. Quelques mois plus tard, elle vient le retrouver en lui annonçant qu’elle est enceinte et qu’il est le père du petit. Se sentant obligé de l’épouser, le soldat s’engage dans un mariage aux bases très instables et il va vite découvrir qu’en plus d’avoir une morale douteuse, son épouse est une femme violente, alcoolique et qui va faire de sa vie un enfer.

Pierrick a tout du gendre idéal : travailleur, sérieux, impliqué dans sa vie de famille, il a tout pour lui. Quand il se fait piéger par Hyacinthe, il décide de prendre ses responsabilités mais il va surtout faire preuve d’une grande naïveté. En effet, la jeune femme va vite se montrer violente, autant physiquement que psychologiquement avec lui mais par amour pour ses enfants, il va tout accepter. De plus, quand il essaie de la quitter, elle joue tellement bien la femme éplorée qu’il doute et n’agit pas. Hyacinthe est le stéréotype de la « pauvre fille ». Vulgaire, aguicheuse, elle arrive à piéger Pierrick puis profite de son train de vie. Tout au long de leur mariage, elle va faire preuve d’une violence incroyable envers lui mais aussi envers ses enfants. On voit sa décrépitude et sa déchéance.  J’ai surtout été surprise de constater à quel point son mari avait supporté, pendant tant d’années, la violence qu’elle lui imposait.

Savoir que ce témoignage est une histoire vraie rend ce livre d’autant plus touchant. L’auteure a une plume addictive, sincère et elle traite avec beaucoup tact ce sujet très sensible. On ne peut s’empêcher d’avoir le ventre qui se serre ou des frissons lors de notre lecture. En effet, certaines scènes sont très violentes et on ne peut qu’être interloqué devant ces épisodes. Les violences conjugales sont souvent résumées aux violences faites aux femmes mais la preuve en est que certains hommes en sont également victimes. Le harcèlement qu’a dû supporter Pierrick est tout bonnement hallucinant et heureusement que le roman prend une tournure optimiste sur la fin car je pense que je n’aurais pas supporté de savoir que sa vie avait été définitivement gâchée par cette femme.

Pour conclure, ce témoignage est  un coup de cœur et je remercie « Evidence Editions » de m’avoir sollicitée pour cette lecture. La plume de l’auteure est touchante et elle décrit à la fois avec pudeur et précision le calvaire vécu par cette homme qui voulait juste être heureux et faire les choses correctement. Ce récit mérite d’avoir une large audience car il traite d’un sujet méconnu. Parfois, certains hommes épousent des marâtres, des femmes qui ne pensent qu’à leur propre intérêt tout en négligeant leur époux et leur reprochant tout et n’importe quoi. J’ai été touchée par l’histoire de Pierrick et espère que désormais, il vit dans un bonheur bien mérité !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce témoignage sur le site d’Evidence Editions

Retrouvez-le également sur Amazon

 

Mon combat de Jocelyne Tribot

mon combat

Littérature générale – livre sorti le 3 juin 2017

Evidence Editions

Prix des Auteurs Inconnus – Catégorie Réalisme

 

Je remercie les organisateurs du Prix des Auteurs Inconnus qui m’ont permis de découvrir ce roman.

Résumé : À la suite d’un accident, Abby souffre d’une amnésie après s’être réveillée du coma. Aucun souvenir de son passé ni même de son mari, sa mémoire a été totalement effacée. Des images vont alors resurgir, ils la mettront face à des instants inconnus qu’elle seule pourra déchiffrer pour découvrir toute la vérité.

 

Mon avis : A la lecture des dix premières pages, lors de la pré-sélection des titres pour le Prix des Auteurs Inconnus, ce roman m’avait intriguée. Après la lecture du roman, je ressors mitigée.

L’idée de départ du roman est géniale : une jeune femme se réveille amnésique et retrouve, peu à peu, des pans de son passé. A cela se mêle une enquête sur des disparitions d’enfants, bref, cette lecture s’annonçait palpitante !! Au fil des pages, les rebondissements se succèdent mais la fin arrive beaucoup trop vite.

Cette rapidité a, pour moi, été le principal défaut de cette lecture. Le livre est très court et tous les évènements se précipitent. C’est vraiment dommage car encore une fois, l’idée de départ est excellente. Pourtant, l’auteure ne prend pas le temps de développer les différents éléments et ne s’attarde pas sur les descriptions. Du coup, on a du mal à se représenter les personnages, leur environnement et cela m’a gênée.

Néanmoins, l’écriture de l’auteure est fluide et j’ai pris du plaisir à lire ce roman. Le rythme est soutenu et on a envie d’aider Abby à percer les secrets de son passé. On la suit au fil dans cette entreprise puis on se prend de passion pour la quête qui entoure la nuit de son accident.

Pour conclure, je ressors frustrée de cette lecture car j’aurais voulu en savoir plus. Ce roman était plein de promesse, le style de l’auteure est agréable mais la rapidité de l’enchainement des évènements me laisse un gout d’inachevé. J’ai néanmoins été contente de pouvoir découvrir ce roman et me laisserait peut-être de nouveau tenter par la plume de l’auteure.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site d’Evidence Editions

Envie d’en savoir plus sur le Prix des Auteurs Inconnus ? Rendez-vous ici !

chroniques-rc3a9alisme

CŒUR A PRENDRE #1 : La découverte de Eva Adams.

413YbT5lHCL

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2018]

Evidence Editions – Collection Indécente

Service presse

 

 

Format numérique (384 pages) : 7.99€

Broché : 20.00€

Ma note : 2/5

 

 

 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 


 

Le résumé :

 

Spin-off de la trilogie Panama !
Chloé est une jeune femme qui rêve de fonder une famille, mais cette amoureuse de l’amour va d’échec en échec. Alors qu’elle essuie une énième rupture, elle tombe sur un trio des plus détonnant qui l’aidera à s’échapper des griffes d’un petit ami manipulateur. Au fond du gouffre, elle fait la connaissance de Richard, un policier très protecteur, dont elle tombe amoureuse sans mal. Mais comme dit Camille : « On ne couche pas avec un flic, ils ont tous les alibis du monde pour faire disparaître quelqu’un ».

 


 

Mon avis :

 

Eh bien il se trouve que j’ai été vraiment déçue par ce premier tome. Eva Adams explore la romance contemporaine est ce n’est pas vraiment une réussite à mes yeux. On est loin de l’univers érotisé ou BDSM qui m’a fait vibrée dans ses derniers romans. Ce fut une lecture toute gentillote, tranquille. Je fus à mille lieux des papillons dans le ventre ! Je ne sais pas ce qui s’est passé dans la tête d’Eva Adams, mais je voudrais bien retrouver celle qui fait mouiller les petites culottes.
Je crois que c’est ma première grosse déception de l’année. Eva Adams a essayé, tout le mérite lui revient, d’arpenter un chemin avec de nouveaux codes et elle a trébuché pas mal de fois.
Si t’as lu la trilogie Panama, comme moi, tu situeras ce spin off bien avant le début de la saga. Tu retrouveras tes personnages adorés : la belle Emma, le calculateur Jules et la pétillante Camille. Pour moi ce fut un pur bonheur de les retrouver, ils m’avaient manqué. Si tu ne l’as jamais lue, ne t’inquiètes pas, tu ne seras point perdu.

 

Chloé est une jeune femme, la vingtaine bien avancée, qui cherche désespérément l’homme de sa vie, qui lui mettra la bague au doigt, à qui elle préparera de succulents repas et surtout qu’il engrossera. Son désir d’enfant la bouffe littéralement, la mettant souvent dans les bras de fourbes. Elle tombe rapidement amoureuse et fait des plans sur la comète. C’est une femme désespérante qui n’aspire qu’à construire sa famille pour combler le manque affectif du à ses parents. Elle est trop gentille et ne sait pas s’imposer. Elle a du mal à prendre ses propres décisions. Lorsque notre trio d’amis viennent la secourir dans un bar alors qu’elle se morfond, il va lui insuffler une petite dose de courage. D’ailleurs ils la prennent sous leur coupe et protection pour l’aider à surmonter tout le bordel présent dans sa tête comme dans sa vie. Lorsque son ex petit ami la mêle à un trafic de drogue, elle est charmé par Richard, le flic qui va jouer le super héros très viril et protecteur. Il n’en faut pas plus à Chloé pour tomber amoureuse et se projeter dans une vie illusoire. Richard est un homme mystérieux, trop protecteur et trop jaloux. Souvent absent à cause de son métier, il lui fait croire que leur relation est idyllique. Bref c’est un fin manipulateur, un brin narcissique qui va se la jouer super connard.

 

Je n’ai absolument pas pu m’attacher aux personnages. Chloé est une fille qui passe son temps à se morfondre et à vouloir absolument un enfant. Vraiment, elle m’a insupportée du début à la fin. Elle se plaint toujours ! Je ne l’ai pas trouvée intéressante mais plutôt très pathétique. Elle n’a pas su me toucher. Quant à Richard, dés le départ je ne l’ai pas piffé. Trop beau pour être honnête, sa compassion et son désir m’ont paru suspect. Je n’ai ressenti aucune émotion à travers leur histoire.
Le roman présente beaucoup de maladresses sur certaines situations ou dans les repères temporels. Certains points ne collent pas. J’ai eu l’impression qu’Eva Adams ne savait pas très bien gérer cette histoire. Ca manque de fluidité. Je n’ai pas retrouvé la plume talentueuse et sensationnelle qui m’avait conquise quelques mois auparavant et ça c’est le gros point négatif.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de la Collection Indécente, pour tout savoir !

Vers le site de Eva Adams, pour suivre son actualité !

 

 

 

OBSESSION DANGEREUSE #1 : Nouveau départ de Lily Bloom.

51uKYPjrfJL

 

[NEW ROMANCE – 2017]

Evidence Editions – Collection Vénus Rouge

Service presse

 

Format numérique (384 pages) : 7.99€

Broché : 18.00€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 


 

Le résumé :
On oublie jamais celui qu’on aime !
Zoey Wayatt est une jeune avocate franco-américaine commençant à se rendre compte que la vie qu’elle mène à Nice n’est pas celle qui la rend heureuse. Un évènement malheureux survenant quelques jours avant son mariage la bouleverse profondément. Cette tragédie lui ouvre les yeux, elle quitte alors Ben son futur mari, le laissant devant l’autel. Puis elle décide de repartir vivre à New York pour échapper à la possessivité malsaine de son père. Mais ce départ pour la « Grosse Pomme » cache un autre but que de s’affranchir de son géniteur : Jake, le seul qu’elle a toujours aimé. Les retrouvailles ne seront pas une partie de plaisir, mais plutôt un jeu dangereux. Entre manipulations et trahisons, Zoey et Jake sauront-ils garder la tête froide ?

 


Mon avis :

 

Voici une belle histoire d’amour. Simple et délicieuse, cette romance te fera vivre au rythme des aventures de Zoey et Jake.

 

Zoey est fille unique. Sa mère, médecin, et son père, avocat renommé sont l’unique attache familiale. Son père a tout du bourreau autoritaire et manipulateur. Il règle au centimètre près la vie de Zoey, telle qui l’a prévu. Zoey semble heureuse sous son masque serein, mais elle ne l’a jamais oublié, son premier grand amour, celui qui fait vibrer son cœur et son corps à l’unisson. Malgré le mariage prévu avec Ben, un collègue avocat du cabinet de son père, elle ne se sent pas en accord avec ses sentiments, et l’image de Jake la hante toujours autant. Elle décide donc de tout laisser, annuler le mariage et se rendre à New York, pour fuir sa vie, tenter de se reconstruire et surtout retrouver Jake. New York est loin d’être une ville inconnue pour Zoey. Elle y a fait ses études d’avocat. C’est donc dans les bras de sa meilleure amie et de son meilleur copain qu’elle tombe. Les liens d’amitié sont toujours aussi présent ce qui va lui permettre de reprendre pied dans cette nouvelle vie. Elle trouve très vite un boulot dans un cabinet d’associés tenu par trois hommes. Elle continue ses recherches sur Jake et cette quête semble plus corser que ce qu’elle pensait. Les semaines s’écoulent sans aucun résultat. Et c’est par un heureux hasard, une soirée entre collègues, qu’elle croise sa route. Mais seulement Jake est fiancé à une magnifique créature qui n’a pas l’air commode. Zoey et Jake, c’est fulgurant ! Les émotions et les sentiments surgissent comme au premier jour. Mais les enjeux vont mener à mal cette relation inespérée. Leur amour va t-il survivre à cette unique chance ?

 

Je dois dire que j’ai très vite été emballée par cette histoire. La magie s’est opérée dès les premières pages. La plume de Lily Bloom est fluide, addictive et cette simplicité m’a de suite charmée. La trame est sensationnelle et les rebondissements présents donnent du piment à l’histoire. Lily Bloom mêle avec brio l’audace, la passion, l’amour et le suspense. Cette touche de dangerosité est parfaitement maitrisée sans tomber sur du lourd dingue ou de l’improbable. La personnalité des personnages est honnête sans tomber dans le caricatural. Zoey est une femme épanouie, intelligente, mais qui perd vite pied face à ses émotions et arrive souvent à se mettre dans des situations très inconfortables. Jake reste un homme mystérieux qui est tiraillé par son but, ses émotions et sa conscience. Les personnages secondaires apportent tour à tour légèreté, amitié, passion et protection.

 

Lily Bloom t’emporte sur les rives de l’amour et de la passion. Une flopée d’émotions te saisis tout au long des pages. T’es vite envouté et il ne te tarde qu’une chose c’est de découvrir tous les tenants et les aboutissants. L’auteur a eu le choix judicieux de faire parler ces deux protagonistes et te fais plongé également dans leurs souvenirs.

 

Obsession dangereuse : c’est frais, c’est dynamique ! C’est surtout fais pour toi qui aimes les belles histoires d’amour où tout est possible.

 

 

Et le comble, le tome 2 est déjà sorti : pas besoin d’attendre pour les impatientes !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Evidence Editions, pour tout savoir !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

COEURS ECORCHES #1 de Stéphanie Jean-Louis.

51DfL1fzDML._SY400_

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2018]

EVIDENCE EDITIONS – Collection Vénus Rouge

Service presse

 

Format numérique (312 pages) : 7.99€

Broché : 16.00€

Ma note : 3/5

 

 

 

 

Je remercie les Evidence Editions pour leur confiance.

 


 

Le résumé :
Lexie et Cameron sont amis depuis l’enfance. Mais alors qu’ils entrent à l’université, leurs chemins se séparent. Cameron fait face à une terrible tragédie et rejette sa meilleure amie.
Meurtrie et secrètement amoureuse de lui, elle prend la décision de s’en aller pour l’oublier.
Mais trois ans plus tard, alors que Lexie mène une vie bien rangée, Cameron refait surface par le plus grand des hasards.
Quand deux cœurs se rencontrent à nouveau, mais que l’un est en mille morceaux et l’autre est plus rigide que la pierre, peuvent-ils espérer battre à l’unisson ?

 


 

 

Mon avis :

 

J’ai découvert la plume de Stéphanie Jean-Louis avec sa trilogie « Rebel Biker », un romantic suspense qui avait su me conquérir. Lorsque j’ai vu son nouveau roman disponible, j’étais toute heureuse, en plus les extraits étaient alléchants et l’enthousiasmes des autres lectrices encore plus convaincants. Donc ce fut plein d’entrain que je me suis attaquée à « Cœurs écorchés ». Mais voilà j’ai vite déjanté ! Alors bien évidement j’émet beaucoup de réserves, car j’ai eu la même impression pour le premier volet de « Rebel Biker » et la suite m’avait laissé sans voix. Donc je croise très fort les doigts pour la suite qui j’espère m’enchantera davantage.

 

Contexte

 

Lexie et Cameron se connaissent depuis l’adolescence. Voisin, ils sont inséparables : escapades, coups fourrés, bêtises en tout genre, ils grandissent ensemble. Cameron devient un beau jeune homme qui fait chaviré le cœur de plus d’une et Lexie devient une jeune fille remarquable mais qui reste toujours aux yeux de son ami, la petite sœur qu’il n’a jamais eu. Lexie a de plus en plus de mal à maitriser ses sentiments envers lui, et la jalousie s’invite de plus en plus dans leur relation amicale. Si Cameron n’a jamais rien entrepris avec elle, c’est qu’il pense qu’il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Son foyer renferme des secrets qui le rongent petit à petit et le font tomber dans un enfer qu’ignore Lexie. La fin du lycée sera l’ultime période qui anéantira leur relation. Des non-dits, des mensonges vont écorchés leur cœur.
Lexie part à New York pour se reconstruire loin de lui, elle deviendra une adulte responsable et mature. Engagée dans son boulot et auprès d’un mari qui lui apporte tout ce qu’elle souhaite. Son mariage arrive à grand pas, mais son passé ne cesse de la hanter et s’invite même dans son présent, sous forme de vision. Son pressentiment se révèle juste, quand Cameron surgit à l’église. Comment va t-elle gérer le retour de Cameron ? Va t-elle lui résister ? Est-il honnête ? Joue t-il un rôle ? Va t-il la délivrer de son quotidien ? Car en effet, la bague passée, le mari se révèle sous son vrai jour : un mari autoritaire, manipulateur et violent.
Cameron est le mec très mystérieux. Un gars sur de lui (un peu trop tout de même), attirant, manipulateur, baragouineur, un peu salaud sur les bords. Bref, il n’a eu à aucun moment ma confiance. Tu ne sais pas sur quels pieds danser avec lui : un coup, tu le sens honnête, et un autre, tu doutes. C’est vraiment le gars pas instable du tout et qui te fais tourner en bourrique à chaque instant.
Eux deux, c’est l’attraction immédiate, mais qui cache un double jeu très malsain.

 

1,2,3….je me lance !

 

Malgré que la trame de l’histoire soit intéressante, malgré que les personnages soient à peu près correctes, je n’ai malheureusement pas accroché. Alors oui, ça se lit très vite, mais par ce qu’en fait j’ai toujours été à l’affut du moment qui te fais dire : « oui ça déchire quand même » ! Que nenni, il ne sait pas présenté (peut être au second tome). Ce que je reproche : c’est trop rapide, alors que certain moment devrait être davantage approfondi ne l’est pas ; il y a beaucoup de zones floues où je n’ai pas trop compris le pourquoi du comment ; la tournure de certains événements m’ont apparu surfaite ; les traits de caractère des personnages m’ont semblé contradictoires ; en résumé c’est un méli mélo de supers idées qui n’ont, peut être, pas été apportées d’un façon adéquate. J’ai le sentiment que l’histoire a été écrite sur le qui vive (les idées au fur et à mesure) ; du coup la fluidité en pâtit par moment. Encore une fois y a le potentiel, mais l’idée n’est pas très bien maitrisée. Maintenant que je me suis attirée les foudres de Stéphanie Jean-Louis, j’attend avec impatience le second tome pour apprécier l’évolution de cette relation interdite entre Lexie et Cameron.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Evidence éditions, pour tout savoir !

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

Dossier Classé X : CAROLE DANS LES PARADOXES DU PLAISIR, tome 4 de Gina Monte-Corges.

41QPRm2tFDL

 

 

[ PORNOGRAPHIE – Nouveauté 2018]

Evidence Editions – Collection Indécente

Service presse

 

 

Formant numérique (128 pages) : 4.99€

Broché : 11.00€

Ma note : 5/5

 

 

 

 

 

 

Je remercie Evidence Editions pour le service presse.

 


 

Le résumé :

 

Le quatrième volet des aventures de Carole
De retour de son voyage de noces, Carole retrouve la mémoire. Le souvenir de toutes les humiliations subies dans la clinique de Berg revêt un sens étrange. Le fantôme de son tortionnaire n’a de cesse de la hanter dans des libidos nocturnes. Pire ! Elle réalise que le plaisir qu’elle a pris dans ces outrages n’est pas le fait exclusif des drogues qu’on a pu lui administrer. Dès lors, comment pourrait-elle redevenir la femme forte et dominante ? Les expériences vont se multiplier. Un voyage au bout de ce tunnel de luxure pour réussir à changer… ou à s’accepter ! Elle va pousser plus loin encore les limites de sa nymphomanie pour le plus grand plaisir de tous ses partenaires. Ce que vous connaissez de la sexualité de Carole n’est rien, elle n’était jusqu’alors qu’une bombe dont le détonateur ne s’était pas encore enclenché.

 


 

Mon avis :

 

Voilà un quatrième tome qui conclu à merveille les aventures de Carole. Une femme libre, soumise à ses pulsions et ses désirs, mais qui malgré tout ne trouve pas tellement sa place notamment auprès de son mari David et qui également ne sait comment assouvir les plaisirs de sa femme. Ce quatrième tome pose beaucoup de questions notamment : comment vivre en couple lorsque certains désirs semblent non partager, existe t-il une normalité dans ce genre de désir, comment partager ces moments intenses, le regard des autres et comment se sentir libre avec ces pulsions. Tout autant de questions qui trouvent tout autant de réponses, notamment au travers de rencontres impromptues.

 

Première rencontre : un duo d’hommes fougueux qui viennent se venger de la mort d’un savant fou (voir tome 3 « Carole et le piège infernal »). Ces deux là vont prendre en otage Carole et David et vont faire vivre au mari sa première scène de candaulisme. Des scènes hautement érotiques pour ne pas dire pornographiques. Beaucoup d’éléments y passent pour faire grimper la température : whisky, glaçon, sex fooding, voyeurisme… Carole se soumet de nouveau pour son plus grand plaisir et celui de son mari. Carole devient la reine de la manipulation pour assouvir ses besoins impériaux.

 

Seconde rencontre : une dame, fine psychologue, qui va par plusieurs expériences démontrer à notre heureux couple que l’amour n’a pas d’égal aux désirs du corps. Que parfois offrir et accepter le désir de l’autre ne veut pas dire que l’on n’aime pas ou qu’on ne chérit pas cette personne. La confiance, le respect et l’amour peuvent trouver une place dans l’abandon à l’autre. Elle va également apporter des réponses sur ce sujet qui taraude Carole « la normalité ». Du fait de ses désirs : est-elle une personne normale, dans les codes de la société ? Je trouve la réponse donnée très perspicace et honnête.

 

Carole continue de se perdre dans des background où elle se soumet à beaucoup d’hommes : gang bang, urophilie…

 

L’auteure m’a posée cette question : as tu trouvé les scènes trash ? Ma réponse en toute honnêteté est non, un grand non. Bien évidemment on est dans un registre traitant la pornographie. Mais je trouve que Gina a l’audace et la grâce. Audacieuse avec ses scènes très réalistes faisant monter la tension. Gracieuse car ça n’est jamais vulgaire et dégradant. C’est un tout, mettant en scène les fantasmes des uns et des autres. Explorant maintes manières d’assouvir les pulsions. Une aventure charnelle, délicate, fougueuse et urgente. J’ai beaucoup de peine que Carole tire enfin sa référence. C’est une femme plein d’entrain, douce, courageuse, pulsatile et aventurière.

 

Les aventures de Carole est à découvrir en solo, en couple ou à plusieurs pour découvrir mille et une tentations !

 

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

 

Mon avis sur le 1er tome : « Les 2 Carole » !

Mon avis sur le 2nd tome : « Deux aventures de Carole » ! 

Mon avis sur le 3eme tome : « Carole et le piège infernal » !

Lien Amazon !

Vers le site des Evidence Editions, pour tout savoir !