CUPCAKES & CO(CAÏNE) #2 et #3 de Fleur Hana.

[ CHICK-LIT – Nouveautés 2019]
Novella tomes 2&3/3
Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »
263 pages
Lien Kindle
Lu dans le cadre du RDV #MonMarathonIndé de juillet
 
Le résumé (tome 2) :
Votre cupcake, avec ou sans cocaïne ?
J’allais enfin pouvoir reprendre mon business avec la vente de mes cupcakes.
Ma priorité était vraiment de me recentrer sur ma petite boutique.
Tout était parfait, les touristes commençaient à arriver et ma recette glacée leur plaisait déjà.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà à nouveau embarquée dans une sombre affaire de drogues dures avec mon lieutenant sexy, une grand-mère italienne, la réincarnation de Tolstoï et la version naine de Jolly Jumper.
 
Le résumé (tome 3) :
Observer, enquêter, coffrer. J’avais tout prévu. Sauf Charlotte Monroe.
Je bossais sur cette affaire depuis des mois.
L’objectif était de démanteler le plus gros trafic de cocaïne de la Côte d’Azur.
Ma couverture était parfaite et j’étais à ça, juste ça, de coincer ces mafieux russes.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Comédie romantique déjantée, Fleur Hana est là pour vous servir. Après un premier tome tonitruant et totalement génialissime, les deux derniers tomes, dans la même veine, m’ont mis une fois de plus plein les yeux et les zygomatiques n’ont jamais autant sollicité.

 

Charlotte, alias Charlie, cafouilleuse de première et aimant à embrouille, n’est absolument pas prête à retrouver un quotidien serein. Depuis sa rencontre avec le lieutenant sexy et leur virée dans l’arrière-pays, rien ne va plus. Roulette de la malchance, Charlie subit de plein fouet un retournement de situation dont elle aurait pu se passer. Un lieutenant sexy toujours aussi grognon, mais toujours aussi sexy, une meilleure amie présente et sa boutique chérie qui ne roule pas sur l’or mais qui vaut celui du monde entier. Cupcakes en folie, sa boutique est son monde et elle lui rend bien, enfin ça s’était avant d’avoir pris une décision aussi stupide que stupide, laissant entrer le loup déguisé dans la bergerie. Nouveau roulement de tambour, faites vos jeux, rien de va plus, catastrophe éminente. Charlie reste fidèle à elle-même, à son caractère saugrenu et à son tempérament de folie.  Joyeuse furibonde et verbe aussi acérée qu’épicée, Charlie va connaître de nouvelles joies de la vie. En même temps, elle a bien cherché le bâton pour se faire battre et en guise de bourreau, je nomme le lieutenant sexy. Enfin ce n’est plus le seul, la mafia russe et la mafia italienne s’invitent aux côtés de ce duo atypique pour une course poursuite à travers la France. Revirement de situation, quiproquo, scènes hilarantes, l’intrépide Charlie n’a qu’à bien se tenir, il ne faudrait pas qu’en plus le lieutenant sexy tombe amoureux de la belle tornade. Enfin ça c’est une autre histoire, celle après « le après ».

 

Comment ne pas craquer ! Enfin, moi, je n’ai pas la solution, car j’ai complétement succombé à ce duo infernal. Humour, dérision, catastrophe en tout genre et personnages attachants de quoi passer quelques heures de lecture à se poiler et à savourer. Une comédie romantique qui met la pêche.

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… l’univers de Fleur Hana.

… mon avis sur le tome #1 (clique sur la couverture).

Publicités

CUPCAKES & CO(CAÏNE) #1 de Fleur Hana.

 

[ CHICK-LIT – Nouveauté 2019]

Novella – Tome 1/3

139 pages

Ma note : 5/5 mention « à croquer »

Lien Kindle

Surprise dans le cadre du RDV #MonMarathonIndé de Juin.

 
Le résumé :
Comment suis-je passée de la farine à la cocaïne ?
Au départ, je voulais juste vendre mes cupcakes.
Ils sont délicieux, vous savez.
J’avais même prévu une version glacée pour l’été. Un cupcake spécial Côte d’Azur.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Enfin ça, c’était la théorie.
La pratique ? Aujourd’hui, me voilà en cavale avec un flic sexy, des mafieux russes, un poney nain et un trafic de drogue dure !
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Charlie a toujours voulu une vie tranquille. La Côte d’Azur et sa boutique de cupcakes, voici son paradis sur terre. Charlie est une solitaire qui adore sa meilleure pote et se la couler pépère, à tel point que son sac de sport connaît tous les petits recoins de la malle de sa vieille bagnole depuis maintenant deux bonnes années. Elle et le sport c’est dans une autre dimension parallèle. Charlie est fidèle à elle même : pleine de surprises ! Humour mordant, verbe assassine pleine de bon sens, phobie atypique, angoisse euphorique, quiproquo rocambolesque et mise en danger hors du commun. Vous l’aurez compris Charlie est une casse bonbon mignonnette dont on ne peut que tomber sous le charme. Il n’existe aucune bonne raison valable pour prouver sa mauvaise foi. En même temps comment lui en vouloir, un mec débarque, la kidnappe dans un souterrain. Ce soi disant mec qui aurait du s’appeler Lionel, est en fait un flic hyper sexy qui se la joue rambo de la mort sous ses airs de durs à cuire. Qui aurait pu garder son calme devant cette situation inédite ? Personne ! Et Charlie n’échappe pas à la sentence ! Couperet final : la voici impliquée dans un trafic de drogues : de la cocaïne à la place de la farine. Vous voyez le topo ?!

 

Fleur Hana signe à nouveau une romance qui sent bon l’été et en met plein les mirettes. C’est drôle, c’est pimpant, c’est acidulé et c’est épicé ! De délicieuses saveurs auxquelles il m’a été impossible de résister. C’est drôle, c’est frais, c’est clinquant, c’est tordant et c’est passionnelle ! Un histoire pittoresque où j’ai découvert une Charlie borderline qui frôle la tachycardie à maintes reprises. Je l’adore c’est juste ma chouchou ! Son franc parler, ces pensées et ses manières sont tout bonnement à croquer. Le flic véreux (ou pas) kidnappeur et bien trop gaulé reste un mystère. Il n’a guère voix au chapitre. C’est un homme charismatique au tempérament de feu et de surcroît d’une patience exemplaire (enfin presque parce que la tornade Charlie est une exception).

 

CUPCAKES & CO(CAÏNE) est une chicklit totalement dingos ! De l’humour pinçant, des personnages acrobatiques et un suspense tonitruant ! De quoi passer une soirée à se tordre de rire ! Si vous ne connaissez pas la plume de Fleur Hana, je peux vous dire qu’elle est juste succulente ! Une plume fluide qui sait nous transporter dans un univers décalé, qui nous envoûte et qui nous fait craquer. J’adore encore et encore ! C’est aussi simple que ça ! Fleur Hana fait partie de mes auteurs que je lis en toute confiance et dont j’achète les romans les yeux fermés.

 

Un coup de cœur à croquer avec passion et envie ! Et cerise sur le cupcake, la suite est disponible dès demain.

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… l’univers de Fleur Hana.

… mes avis sur d’autres romans de Fleur Hana (clique sur la couverture).

IMG_20180426_160220_117

AVEC TOI, M’ENVOLER de Fleur Hana.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE New Adult – Nouveauté 2019 ]
Éditions HARLEQUIN- Collection &H
346 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Elle est son ancre, il est son ciel

 

Elle s’appelle Adeline. La première fois que Matt la voit, il perd toutes ses certitudes. Car Adeline a quelque chose de moins que les autres. Et quelque chose de plus. Un plus qui la rend unique, captivante, et fait douter Matt  : doit-il aller au bout de la mission de séduction que son boss lui a confiée  ?
Il s’appelle Matt. La première fois qu’Adeline le voit, elle sent monter en elle l’amertume. L’amertume à l’idée qu’il n’éprouve à son égard que compassion et pitié, qu’il ne voie que le corps malade et oublie la femme qui l’habite. Mais Matt persévère, comme s’il voulait vraiment la connaître. Alors, Adeline le laisse petit à petit entrer dans son quotidien régi par les contraintes médicales. Et elle en vient à se demander si elle ne pourrait pas, elle aussi, se laisser emporter par la douce légèreté qui guide la vie de Matt…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Les Golden Boys font à nouveau parler d’eux, pour le meilleur et surtout le pire. No panic ! Si vous n’avez pas lu Nous deux à l’infini, il n’y a aucun problème de compréhension. Ses spin-off peuvent parfaitement se lire indépendamment.

 

Mon avis s’avère délicat aujourd’hui et c’est bien la première fois que cela m’arrive. Je ne remet pas du tout en cause le talent de Fleur Hana (bien au contraire, je l’adore), mais cette histoire fait écho à une bonne partie de vie, d’où la difficulté d’apprécier cette lecture.

 

Adeline n’est plus la femme d’avant. Sa vie en un claquement de doigt a basculé dans l’horreur. Des médecins et toute la panoplie assortie sont là quotidiennement pour lui rappeler sans cesse qu’elle ne pourra plus jamais rien faire comme avant. Malgré les bons petits soins de ses parents et de son grand frère,  Adeline ne vit plus, ne goûte plus à cette liberté qu’elle aimait tant. Routine et encore routine : sa chambre, ses soins, son chauffeur, son petit café, le refuge pour chien, son domicile et de temps à autre le club de lecture. Adeline s’est renfermée en elle même, maugréant, rouspétant bien plus que nécessaire. Elle ne laisse personne s’approcher, se lier d’amitié et dans le meilleur des cas ravir son cœur. C’est une armure sur patte qui va droit au casse-pipe. Pourtant sa rencontre avec Matt va raviver cette petite flamme qui se mourait de jour en jour. Matt, le beau jeunot de la bande des Golden Boys, est d’une nonchalance à faire pâlir un moine. Matt croque la vie à pleine dent se souciant peu de son avenir. Scotché chez ses parents où la cuisine de la mama est généreuse et saine, le garage aménagé en studio lui convient parfaitement. Matt est un jeune homme qui se la coule douce sans se soucier de grand chose. Pourtant Matt est loin d’être superficiel, vaniteux ou égocentrique. Matt se cache derrière se laisser aller, peut être car le moment opportun de prendre sa vie en main ne s’est pas présenté et qu’il ne côtoyait pas la bonne personne. Alors que son boss lui confie une mission immorale où Adeline est la cible, Matt va se découvrir auprès d’elle. Alors qu’Adeline va petit à petit panser ses blessures invisibles. Alors que chacun apprend à connaître l’autre, Adeline prend peur et fuit pour se réfugier dans des profondeurs que seule une lumière éblouissante pourra la sauver. En aura t-elle seulement la force ?

 

Fleur Hana signe une romance déchirante et émotionnellement intense où la peur et la passion se confrontent dans un combat inégal arbitré par l’auto-apitoiement. Et c’est avec ce dernier que j’ai eu beaucoup de mal et par la force des choses avec le personnage d’Adeline. Je peux comprendre pourquoi cet état, je peux comprendre le mécanisme qui la pousse à réagir ainsi, je peux comprendre son sentiment de vulnérabilité, je peux comprendre sa peur immense, je peux comprendre sa colère, je peux comprendre Adeline de A à Z, mais je ne peux absolument pas concevoir son abattement, je ne peux rien concevoir. Alors c’est peut être un jugement obtus de ma part, mais j’ai été longtemps à la place de Matt et comme lui, j’ai jeté l’éponge, j’ai abandonné, car quand la personne en face n’est pas prêt à accepter l’autre et son aide, il est impossible d’avancer.

 

Fleur Hana met beaucoup d’intensité dans ses propos, beaucoup de hargne et de colère. Fleur Hana orchestre ce duo dans une sorte de corps à corps où tout est bon à prendre et prêt à construire quelque chose de meilleur et de serein. Fleur Hana joue avec les émotions, elle les fait exploser et moi ça m’a explosé à la gueule. C’est dur, c’est juste, c’est réel, c’est percutant, c’est horrible, mais la vie est faite ainsi injuste et fastidieuse. Je ne serais pas honnête si je vous cachais que j’ai surkiffé les dernières pages où enfin j’étais en accord avec le personnage D’Adeline.

 

Fleur Hana a osé une romance qui ne fait pas dans la dentelle et qui délivre un véritable message : rien n’est impossible à celui qui se donne le droit de vivre.

 

C’est le cœur lourd que je termine cette chronique pas tout à fait comme les autres. AVEC TOI, M’ENVOLER saura vous séduire, je n’en doute pas ! Je l’ai été mais d’une manière bien plus douloureuse.

 

#Esméralda

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… le site des éditions Harlequin.

… le site de Fleur Hana.

 

Mon avis
Mon avis

ET TU EMBRASSSERAS MES LARMES de Fleur Hana.

 

[ ROMANCE NEW ADULT – Nouveauté 2018]
Éditions HARLEQUIN – Collection &H
335 pages
Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « à dévorer »
Lien Kindle

 


Le résumé :

Il va lui apprendre à pleurer.
Elle va lui apprendre à aimer.

Depuis le drame qui a bouleversé sa vie quelques semaines plus tôt, Angie est perdue. Elle en est convaincue, son cœur est détraqué : elle réagit au quart de tour pour des broutilles, mais est incapable de verser les larmes qui la rongent de l’intérieur.
Depuis qu’il a compris qu’aimer quelqu’un, c’est prendre le risque de souffrir, Valentin a décidé de verrouiller ses sentiments. Les potes, il les garde à distance  ; les filles, il les consomme à la chaîne, sans jamais s’attacher. Parce que c’est bien plus simple de ne rien ressentir.
Lorsque Angie et Valentin se croisent ce soir-là, chacun reconnaît sa propre douleur dans le regard de l’autre. Et si, en dépit des apparences, ils étaient très exactement ce dont ils ont besoin  ?


 
Mon avis :
 
« Je regarde tout autour de nous, puisque son fils est là, je vais bien finir par le voir. Il n’a jamais trop spécialement parlé de lui, mais il l’a mentionné et puis … cette moto ! C’est radical avec moi, je suis aussi superficielle que ça… Mais c’est aussi l’effet bad boy qu’elle confère à qui la fait vibrer, il faut bien l’avouer. Pour ma défense, Elizabeth Bennett elle-même, si sage et rationnelle, a craqué pour Darcy, le précurseur du bad boy. Froid, distant, et carrément grossier à ses heures perdues, il se révèle doux, juste tendre et incroyablement romantique quand on apprend à le connaître. Finalement, le bad boy est un peu comme le crottin de fromage de chèvre : il se bonifie avec le temps. Ou du bon vin, ça marche également et c’est plus flatteur. Malgré mon investigation visuelle, aucun bad boy à l’horizon. »
 
J’adoooooooore la plume de Fleur Hana. Vraiment je t’invite à découvrir ses romans et plus particulièrement celui-ci. Fleur Hana a cette sensibilité innée enrobée d’un délicieux sens de l’humour et de dérision. Ca se croque avec gourmandise et on ne peut que s’en délecter. Tel un bonbon où douceur et acidité côtoient le coté corsé et tendre à l’intérieur. Ils fusionnent au cœur d’une romance qui ne peut absolument pas te laisser indifférente.

 

Angie et Valentin, un paradoxe à eux deux. Personnages haut en couleur où douleur et tristesse sonnent le glas d’un quelconque espoir. Et pourtant ! Personnages touchants, attachants qui hérissent le poil des lectrices par leurs discours et attitudes discordantes. Souvent j’ai voulu leur botter les fesses pour leur montrer ce qu’ils ont sous les yeux. Fleur Hana a cette fichu habitude de faire languir ses lectrices et de les mettre hors d’elle. Mais en même temps on adore quand l’histoire prend mille et un chemins et que de nombreux rebondissements jalonnent ce périple. Alors, je n’en veux pas à Fleur Hana car bien évidemment elle m’a fait passée un excellent moment de lecture. Et comment ne pas craquer lorsque tu lis ça :
 
C’est facile pour moi de lui parler, ce soir. C’est facile parce qu’il n’est pas complétement lui, et je compte sur son état pour me donner le courage de lui dire ce que je ne pourrais jamais lui avouer en temps normal. C’est prendre mon cœur, l’arracher à ma poitrine et le lui tendre. Avoir le cœur sur la main ? Non. Avoir le cœur en lambeaux, palpitant et ruisselant de sang dans sa paume, oui. Il est parvenu, je ne sais pas trop comment, à avoir un pouvoir immense sur moi. Plus il me repousse, plus j’ai besoin de lui. Et lui de moi. J’en suis sûre. Il le sait, il refuse juste de l’admettre.
 
Perso je craque et je pleure aussi. ( Je ne peux même pas mettre mon état sur mes hormones !) La plume de Fleur Hana est tel un uppercut. Elle te mitraille avec tout un tas d’émotions et te percute le cœur en plein dans le mille. C’est éprouvant mais tellement beau. Aujourd’hui je te parle ni d’Angie ni de Valentin. De qui ils sont et de quoi souffre t ils. Non pas que je sois fainéante, mais, car je pense à juste titre qu’ils méritent amplement que tu les découvres au fil de leur histoire et de leur aventure aussi passionnantes que déchirantes.

 


 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Découvre l’univer de Fleur Hana sur son site !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

 

NOUS DEUX A L’INFINI de Fleur Hana.

20180329_161309-1.jpg

 

[ROMANCE CONTEMPORAINE / NEW ADULT – Nouveauté 2018]
Editions Harlequin – Collection &H
Service presse

 

Format numérique (324 pages ) :9€99
Broché : 14€90
Ma note : 5/5 Mention « Coup de Coeur »

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 


 

Le résumé :
Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.
Il est incapable d’aimer tout court.
Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

 


Mon avis :

 

Je découvre pour la toute, toute, toute première fois l’univers de la pétillante Fleur Hana. Auteure incontournable de la romance française. J’ai toujours cœur à dire que les premières rencontres sont à la fois fascinantes et inquiétantes. Que les premières pages sont un sacré défi : aimer ou pas aimer, telle est la question ! Comme philosopher n’est pas ma tasse de thé, autant rentrer dans le vif du sujet !
Je me dois de commencer par cette couverture : Mon Dieu ! Elle est juste sublime. Cet homme, cette femme, en miroir, comme si leur personnalité se reflétait, se fondait. Une position incitant le pardon, la peine, la résignation. Et ces couleurs : sobres et douces. Je craque complétement, une invitation à peine voiler, pour découvrir cette histoire.

 

Dante, jeune trentenaire (oui on est toujours – jeune – quand on a dépasser la barre des 30 :p ), est un homme peu commun. Sa vie est un immense foutoir, quoique assez bien organisé. Elle se résume aux femmes d’un soir, les relations longues sont bannies ; à son boulot d’aide soignant et de gogo dancer. Oui, oui vous avez bien lu. De suite il me vient à l’esprit, Channing Tatum, qui, en passant, en prend  pour son grade tout au long de l’histoire toujours avec une pointe d’humour et surtout autour d’une histoire de string !! Dante aime danser, mais n’apprécie guère les dames du troisième âge qui vivent une seconde jeunesse en voyant se trémousser ces jolis petit culs mis en valeur dans les costumes totalement ringards mais hyper attrayants. Le fantasme des pompiers …. !! Dante a pour habitude de s’éclater et surtout d’empocher du fric. Sa vie est partie complétement en cacahouète lorsqu’il découvre sa future femme dans une position absolument pas catholique avant de lui filer la bague au doigt. Depuis Dante se refuse toutes effusions sentimentales, toutes relations. Le plaisir, pour le plaisir ! Dante s’est forgé une personnalité en adéquation à son mode de vie. Arrogant, prétentieux, exécrable, exigeant, insensible… Mais une jeune fille va bouleverser son monde en un claquement de doigt. Il l’a vu grandir, se mettre dans des situations délicates, avoir de relations douteuses. Une princesse pourrie gâtée mais qu’il a toujours protégé et soutenu. Son rôle de grand frère protecteur lui tenait à cœur, mais peut-être se voilait-il la face 8 ans plutôt ?

 

Elle refait surface dans sa vie, telle une furie. Lola est devenue une jeune femme indépendante. Toujours aussi casse couille, elle a une tendance accrue à se mettre dans des situations cocasses. Et celle dont elle a planifié ne va pas tout à fait se dérouler selon son plan. Mais elle se devait de revenir dans sa vie. Elle devait savoir. Le revoir, le charmer, l’envouter, lui dire ce que cache son cœur. Elle n’est plus cette adolescente turbulente. En adulte responsable, elle se doit d’affronter sa plus grande crainte : Dante. J’adore le personnage de Lola. Fleur Hana la dépeint avec beaucoup d’honnêteté. On se retrouve un peu en elle. Malgré son franc parler, c’est une femme timide, qui ne sait plus aligner deux mots quand elle est en face de lui ; et qui a une tendance à s’enliser dans des foutus mensonges. C’est une catastrophe ambulante mais qui a tout un tas d’idées derrière la tête. Aider par son meilleur copain, elle tente, malgré la difficulté, à faire tourner la tête à Dante. On la trouve très vite sympathique et attachante. Elle est loin d’être une potiche. On découvre au fil des pages, l’étendu de ses sentiments envers Dante. La tâche va s’avérer très compliquée mais on l’encourage de tout notre cœur. On l’accompagne dans ses déboires, on la booste, on rigole avec elle, on pleure, on déprime.

 

Lola et Dante sont un duo explosif, détonnant et charismatique. On les suit dans une histoire émouvante et fracassante. Une histoire impossible, difficile. Une histoire où une flopée d’émotions te prend par surprise et ne lâche plus jusqu’au point final.

 

J’allais oublier de vous parler des personnages principaux. L’entourage familial de Lola et Dante qui plombe l’atmosphère. En même temps les histoires de famille sont toujours compliquées. A contrario, les potes de Dante, les gogos dancer, apportent de la détente et de l’humour surtout avec leur histoire de string !

 

Vous aurez vite deviné que cette première rencontre avec l’univers de Fleur Hana est un véritable coup de foudre ! Une plume envoutante, simple et efficace. Elle dépeint parfaitement les émotions de ses personnages, les rendant inévitablement accessibles. Je me suis prise vite au jeu de nos deux protagonistes. Vivant chaque scènes et rebondissement avec intensité. J’aime beaucoup l’atmosphère qui s’en dégage à la fois tendre et désespérante. Les scènes totalement clichées ont eu le mérite de me faire rire au larmes ! Le texte à deux voix est très judicieux et m’a permis de suivre aisément le fil conducteur des pensées de Lola et Dante.

 

NOUS DEUX A L’INFINI est une magnifique romance ! Celle qui te liquéfiera. Celle qui t’envoutera. Celle qui t’enchantera ! Celle qui te plongera dans les méandres des cœurs abimés et remplis d’espoir.

 

 

EXTRAIT
J’arrive à lui tirer un léger sourire. Et puis elle se met à sangloter. Une chance qu’elle ne soit pas maquillée, étant donné qu’elle enfouit la tête contre ma chemise. Blanche. Repassée. Neuve. Je lui tapote la tête comme je le fais souvent. Cette nana est un aimant à catastrophes et elle a un cœur gros comme ça. Donc cette scène, nous l’avons déjà vécue un nombre incalculable de fois. Et pourtant je n’arrive pas à me résoudre à la laisser se débrouiller. Même ce matin, alors que j’ai une liste longue comme le bras de choses à faire, établie par Carmen.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tour savoir !

Vers le site officiel de Fleur Hana !