Cœur de biker de Florence Gerard.

Coeur de Biker par [Gérard, Florence]

 

 

 

[ROMANCE SUSPENSE – Nouveauté 2018]

(sortie le 15 janvier)

Amarante Editions

Service presse

 

 

 

 

Je remercie les éditions Amarante pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Amis d’enfance, Harley et Manus ont grandi dans la petite ville de Maumee dans l’Ohio, unis par la passion de la moto et des sensations fortes.

Elle rêve de sauver des vies en devenant médecin et lui ne cherche qu’à perpétuer la tradition familiale en intégrant les Blacks Mummies, le club de motards de son père. Sortis de l’enfance, la vie les sépare, du moins jusqu’à ce qu’un drame touche personnellement Harley et bouleverse son existence.

Manus saura-t-il l’épauler dans cette épreuve, la protéger et surtout, lui ouvrir les yeux sur l’amour qu’il lui voue depuis toujours ?

 


 

Mon avis :

J’ai un très grand faible pour les histoires de biker ! C’est mon côté rebelle qui doit parler ! Et pour rien vous cacher, cette histoire a répondu à toutes mes attentes.

Harley est fille de biker. Elle veut avoir une situation autre qu’être femme de biker, elle rêve de devenir médecin. Son père et sa mère sont là pour l’encourager. Mais Harley n’est pas une fille comme les autres : elle sait réparer les motos et voiture et le comble de tout, elle roule en Ducati. Son meilleur ami depuis de nombreuses années est Manus. Ce dernier est le fils du chef du club Les Black Mumies (dit BM) ! Sa vie est destinée à reprendre les rennes du club à la suite de son père, mais pour cela il doit faire ses preuves et montrer qu’il a la carrure de ce poste. Manus respire « Bm » du matin au soir. Il ne pourrait être nulle part ailleurs qu’avec ses frères Le club vivote grâce aux trafics et autres sombres manigances. Manus vient de passer un an en prison afin de passer un pacte avec un mafieux de Détroit.

La liberté enfin acquise, Manus respire la liberté. En route vers le bar du club, il ne pense qu’à Harley. Sa Harley car si elle ne se doute rien, il lui voue un amour profond depuis des années déjà, mais a toujours tu ses sentiments car elle n’aspire pas à son monde. Leur retrouvaille a tout pour mettre les flammes à ce bar. Bouleversée Harley part se réfugier sur sa moto pour fuir ce maelstrom d’émotions qui n’auraient jamais du exister. Mais quelques heures plus tard, un coup de téléphone de sa mère va bouleverser à jamais sa vie : de retour chez, elle y découvre sa mère assassinée et son père a disparu. Ainsi s’engage un quête de vengeance qui a un sacré goût de sang !

Harley sait être une fille raisonnable mais qui contre tout attente sait se montrer agressive et extrêmement têtue. Sa quête de vengeance et savoir à tout prix les cachotteries des BM deviennent très vite une obsession. Une raison vitale qui va vite déterré des vieux secrets que cachaient son père. La présence protectrice de Manus s’installe au fil des pages et ce dernier va tout faire pour qu’elle découvre ses sentiments. Je dois vous dire que Manus est un piètre prince charmante, au contraire elle s’arrange toujours pour que tout foire. Manus est un monstre de sex appeal : tatoué, brun ténébreux, intelligent (il parait qu’il a un QI élevé !). Rien ne lui résiste. Mais il semblerait qu’il soit dépourvu de vocabulaire lorsqu’il se trouve en face d’Harley : souvent il lui crache son venin à la figure ! Son fichtre caractère est accentué par un quotidien harassant et bagarreur : le bar et les combats illégaux pour maintenir le contrôle sur leur territoire.

J’ai beaucoup aimé les personnages : ils dégagent à la fois la passion et la haine, la complicité et l’attirance. Leurs blessures sont mis en avant par des excès de colère ou au contraire d’abandon et de désespoir. Ils forment un duo explosif. L’auteur joue sur leur ambiguïté et leur désir grâce à sa narration à deux voix Elle leur fait vivre des montagnes russes émotionnelles. Comment ne pas être sensible à tous ces éléments ? J’ai succombé dès les premières pages, les dévorant inlassablement. La trame est très bien menée ainsi que l’intrigue qui nous tient en haleine jusqu’au dénouement final. La plume de Florence Gerard est un vrai délice, multipliant les scènes érotiques et les scènes romantiques pour mon plus grand plaisir.

« Cœur de biker » est un combiné de scènes sensationnelles et de personnages complexes. Une histoire d’amour comme je les aime dans un monde dangereux où le moindre faux pas est impardonnable, où l’amour semble t-il soit la seule source de lumière !

A découvrir sans aucune hésitation si vous aimer les bad boy biker au cœur sensible malmené par une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux !

 

Le charme est définitivement rompu lorsque mes cils battent comme des ailes de papillons. Mon rêve est bel et bien terminé, et la réalité est loin de lui arriver à la cheville. Manus est penché sur mon canapé, et son air est un mélange parfait de fatigue et de contrariété.

-Ce n’est pas trop tôt? Ca fait bien cinq minutes que je tente de te réveiller, mais tu as le sommeil plutôt lourd…Et agité !

Je ne veux pas m’attarder sur ce dernier mot de peur qu’il avoue m’avoir vu excitée devant lui, ou pire encore ! Et si j’avais murmuré son prénom, ou si ma main s’était placée sur mes seins ou mon entrejambe. Je vérifie rapidement leurs positions : sagement croisées sur mon ventre, tant mieux ! […]

Son ton est autoritaire et avec les dernières bribes de mon rêve pour le moins chaud, les battements de mon cœur s’accélèrent. Je me mords la lèvre inférieures comme à chaque fois que je suis stressée. Je dois me reprendre, mais son regard s’attarde sur ma bouche et cela ne m’aide pas vraiment. Peu à peu, la fatigue et l’impatience sur les traits de mon ami se changent en quelque chose d’autre. Cela m’effraie un tantinet, et c’est sans doute ce qui me pousse à cracher le morceau.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Amarante éditions, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Florence Gerard !

 

 

 

Alexia Hope, tome 1 : La Prophétie d’Agata de Florence Gérard.

lexie

 

[ ROMAN FANTASTIQUE – BIT-LIT – 2013 ]

ÉDITIONS LASKA

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Laska pour ce service presse.

 

Résumé :

Alexia Hope, Lexie pour les intimes, a perdu son mari et son fils il y a deux ans. Depuis, elle vit comme un zombie, enfermée dans sa solitude, entre son boulot et les cours de tir qui lui permettent d’évacuer sa rage.

Sa triste routine bascule le jour où elle est sauvée d’une attaque de vampires par… un autre vampire ! Lexie pénètre alors un monde où ange, démon, néphilim, elfe, vampire, métamorphe et loup-garou se côtoient. En effet, il semblerait que selon une ancienne prophétie, elle soit celle qui doit sauver l’humanité. Mais comment faire pour sauver les autres quand on a soi-même perdu l’envie de vivre ?

 


 

Mon avis :

 

Me voici à nouveau plonger dans les méandres de la bit-lit. Je prends de plus en plus goût à ce genre. Et cette dernière lecture n’est que pur ravissement.

Florence Gerard nous plonge sans répit dans le quotidien d’Alexia Hope, jeune femme brisée par la vie qui lui a pris son mari et son jeune fils. Alexia est totalement résignée dans ce monde dépourvu de ceux qu’elle aime. Elle vie et flirte souvent avec le danger. Jusqu’au jour où tout bascule vers ce monde totalement inconnu mais dont elle est plus proche qu’elle ne l’imagine. En effet elle découvre avec surprise qu’elle est une prophétesse. Elle est invitée à rejoindre la « guilde » composée de Hunter, le vampire taciturne et terriblement sexy, Conan dit Wolf, le craquant loup-garou, Kelen, le semi-démon au cœur pas si insensible que ça, Sienna également un loup-garou, Sébastian le métamorphe, Meiling, la pimpante et la joyeuse néphilim et Siam et Xion, les jumeaux elfes.

Les présentations faites, qu’en est-il vraiment ?

Ce qui m’a le plus frappé, c’est cette renaissance qui est offerte à Alexia. D’un personnage totalement transparent, nous la voyions revivre, grandir et prendre de plus en plus de place dans cette histoire hors du commun. J’appelle ce groupe la guilde, car vraiment ils forment à l’unisson un tout. L’entraide est primordiale et chacun à son mot à dire. Cet esprit d’équipe est à l’épreuve de ce qu’ils doivent combattre pour sauver l’humanité. Chaque personnages ont leurs caractéres s’imbriquant parfaitement entre eux et pimentant de façon sans équivoque cette histoire au rythme acharné.

J’ai complètement adhéré à la plume de Florence Gerard qui m’a non sans mal, dévoilé son univers aux multiples facettes. Entre angoisse, actions, peur, enseignement, révélations et amour : cette histoire est une pure merveille.

Une lecture addictive dès les premières pages, ponctuée de scènes totalement torrides et une fin qui promet une suite totalement attrayante et éprouvante.

 

 


 

Pour tout savoir sur Florence Gérard et les Editions Laska : c’est par ICI !

 

 

Mes prochaines lectures de cette série :

 

Retrouvez les 5 tomes dans l’intégrale :

ahintegrale_petit-1