L’utopie des fous d’Anthony Boucard

lutopie-des-fous-ebook

Littérature française – livre sorti en juin 2018

IS Editions

Service presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les organisateurs du Prix des Auteurs Inconnus qui m’ont permis de découvrir ce roman sélectionné dans la catégorie « littérature blanche ».

Résumé : « Il faut que je me souvienne encore et encore de ce que nous avons été, de ce jour où tout a basculé et de ce que nous sommes devenus. Il faut que je me rappelle, pour que les belles choses me donnent la force et que les mauvaises me condamnent. »

Si Roméo et Juliette avaient vécu au vingtième siècle, ils se seraient appelés Jules et Jeanne.

Tous deux ont grandi dans un petit village du Sud Touraine durant la Seconde Guerre mondiale. Jeanne est issue d’une famille résistante, Jules vit quant à lui dans la collaboration avec l’ennemi allemand.

Et c’est dans cet univers d’affrontement et de règlement de compte que les deux enfants vont devoir s’aimer. Mais à quel prix ?

Pour continuer de vivre leur amour impossible, les deux jeunes amants ne choisissent ni le couteau, ni le poison, mais la folie pour armure, et l’hôpital psychiatrique comme refuge… Ainsi pourront-ils vivre l’un près de l’autre malgré les lourds secrets qui rongent Jules.

Ce roman raconte leur folle utopie.

 

Mon avis : Lors de la présélection des romans pour la session 2018-2019 du Prix des Auteurs Inconnus, « l’utopie des fous » m’avait intrigué mais n’avait pas fait partie de mon top 5. Finalement sélectionné, je suis contente de l’avoir lu car ce roman est une belle découverte.

Ce roman à plusieurs voix nous permet de suivre Jules/Marius, Jeanne et Angèle. Jules et Jeanne se sont connus enfants, se sont aimés pendant la Seconde Guerre Mondiale puis ont été séparés. Ils se retrouvent des années plus tard dans un hôpital psychiatrique où Jules se fait appeler Marius et se fait passer pour un simplet. Angèle est infirmière dans cet hôpital et elle est étrangement proche du couple. Que cache-t-elle ? Pourquoi Jules et Jeanne ont-ils été séparés à l’issue de la guerre ? Pourquoi Jules a-t-il dû fuir son village ? Pourquoi Jeanne a-t-elle perdue la tête ?

Jules et Jeanne sont des adolescents qui s’aiment. Malheureusement, le père de Jeanne ne veut pas entendre parler de cet amour car il en veut au père de Jules, qu’il pense être un « collabo ». Obstiné, têtu, Jules est fou amoureux de Jeanne et il sera prêt à tout pour vivre son histoire avec elle. Quant à elle, elle est coincée dans un dilemme entre son amour pour Jules et sa loyauté envers sa famille. Internée à l’issue de la guerre alors que Jules a pris la fuite, il la retrouve des années plus tard et se fait interner à son tour sous le nom de Marius. Les raisons de ce changement d’identité sont distillées peu à peu mais on comprend rapidement qu’il est rongé par les remords. Quand à Jeanne, devenue amnésique et atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle va pourtant chaque jour retomber amoureuse de Marius et ils vont ainsi pouvoir vivre côte-à-côte. Quand à Angèle, c’est une infirmière adoptée à la naissance qui vit pour son travail. Mariée à un homme insupportable, elle se donne corps et âmes pour ses patients et elle trouve un confident en Marius. J’avoue avoir rapidement compris pourquoi et découvert son secret assez facilement.

Le roman est écrit de manière originale. En effet, les chapitres alternent entre le passé de Jules et Jeanne au moment de la 2nde Guerre Mondiale, la vie de Jules après la guerre et le point de vue d’Angèle. Cela m’a beaucoup déstabilisée au départ et finalement, au fil des chapitres, cela donne du rythme et donne l’envie de tourner les pages de plus en plus vite. L’écriture de l’auteur est très plaisante et précise ; il utilise un vocabulaire riche et soutenu, ce qui nous permet d’enrichir le nôtre. J’ai trouvé ses descriptions percutantes et je me suis retrouvée en plein cœur de l’action lors de nombreuses scènes. Le seul reproche que je pourrais lui faire est l’utilisation de phrases parfois longues et de chapitres denses. Néanmoins, j’ai pris beaucoup de plaisir lors de cette lecture et n’hésiterai pas à replonger dans un de ses romans.

Ce livre aborde le thème de la France durant la 2nde Guerre Mondiale et du dilemme entre collaboration et résistance. Certaines scènes vous glacent le sang mais sont assez représentatives de ce qu’ont pu vivre les populations à cette époque. Les autres thèmes abordés sont ceux de la vieillesse, la vie dans un hôpital psychiatrique et les remords.  Tout cela n’est pas très léger mais est abordé avec émotions et nous amène à réfléchir.

Pour conclure, ce roman est une belle découverte assez inattendue pour moi. Foncez découvrir les vies de Jules, de Jeanne et d’Angèle, qui ont tous les trois un destin assez incroyable. Les thèmes abordés font que la lecture est loin d’être légère mais elle est très prenante et vous laissera sûrement sans voix.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site d’IS Edition
Retrouvez-le également sur Amazon

chroniqueur du pai

Publicités

Anthologie de nouvelles sur la folie : Histoires de…..Folies de collectif

histoires de folie

Anthologie – recueil de nouvelles – sortie le 15 décembre 2014

Editions Lune Ecarlate

Service Presse

Je remercie les éditions Lune Ecarlate de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : Vous prendrez bien de nos nouvelles !

“Histoires de…” des anthologies variées, de la nouvelle au roman court, des auteurs venus de toute la francophonie, des thèmes venus des quatre coins de l’Imaginaire. Lune Écarlate Éditions présentent le plaisir de lecture à l’état pur !

Histoires de… Folie. L’instant où tout bascule. La spirale vous emporte. La réalité se déchire. La peur s’impose. Sous la plume de Sophie Dabat, Johanna Almos, Kwamé Maherpa, Patrick S. Vast, Jacques Mercier, Arnauld Pontier, Bruno Pochesci et JB Leblanc.

Coup de folie, graine de folie, déséquilibre passager, état permanent, dansez sur le fil des cauchemars ou de la réalité, frissonnez devant l’incontrôlable, l’inacceptable, l’incompréhensible. Oserez-vous succomber ?

Mon avis : la lecture de nouvelles autour du thème de la folie n’est pas une lecture habituelle pour moi. Néanmoins, je me suis laissée tenter afin d’élargir mes lectures et découvrir un nouvel univers. Ce recueil de nouvelles est composé de 8 nouvelles écrites par 8 auteurs différents et qui nous embarque dans 8 univers totalement différents. Je vais donc vous présenter ces différentes nouvelles :

  • Le choix de l’hippocampe : Rowan se cache dans une valise suite à l’assassinat de sa famille. Il a peur de sortir de sa cachette et reprend confiance en lui grâce à une tache d’humidité, ressemblant à un hippocampe, qui va devenir son nouvel ami. Enfant traumatisé et prostré dans son silence, Rowan arrivera-t-il à « survivre » à ce drame ?
  • Peur filiale : la narratrice est revenue vivre dans sa maison d’enfance car sa mère, terriblement diminuée, ne peut plus vivre seule. Durant toute son enfance, sa mère était un véritable tyran qui les martyrisait. Alors qu’elle est maintenant infirme, la narratrice va se faire agresser par sa mère et revoir à cette occasion son frère disparu depuis tant d’années.
  • Manta 131 : Idrissa Kounate est un homme d’affaire qui cache un passé de caïd des cités. 10 ans plus tôt, il avait participé à un viol et un assassinat. Comme son ADN n’était pas répertorié, il n’avait pas été inquiété. Un soir, sortant d’un rendez-vous d’affaire, il prend le RER et est retrouvé mort le lendemain matin. Un policier va s’interroger sur ce meurtre et se retrouver au milieu d’une folle histoire de vengeance…..
  • L’empailleur : Jean Leclerc est invité par Félix Croquet, un de ses amis, dans sa nouvelle maison en Ardèche. Il est passionné par les êtres vivants empaillés. Une nouvelle qui fait froid dans le dos….
  • Laure : la nouvelle la plus surprenante de ce recueil. Une jeune femme, prénommée Laure, travaille sur les chouettes et rêve qu’elle en devient une. Elle se retrouve hospitalisée dans l’hopital psychiatrique de son fiancé Thomas…. Une nouvelle où l’on a du mal à démêler le vrai du faux.
  • La marelle de Hopscotch : c’est l’histoire d’un homme qui fait sa vie, qui vit dans un monde à part, avec sa réalité et ses réflexions. Avec son jumeau, ils sont liés mais très différents. Il devient un « tueur en série » au fil des années et on suit son parcours meurtrier avec plaisir et angoisse.
  • Comme un passage à niveau : un dentiste, auteur de polar, accomplit des meurtres pour alimenter son futur livre. Il souffre d’une phobie antiportable et a tendance à ne pas pardonner ceux qui passent leur temps dessus….
  • Passage à l’acte : Thibault est un jeune homme dans son monde. Il travaille dans une entreprise en open space, il ne parle à personne et est très bizarre. Il écœure ses collègues. Un soir, en rentrant du travail, sa DRH a un accident de voiture. Il décide alors de l’enlever pour qu’elle le supplie.

J’ai lu toutes ces nouvelles avec plus ou moins de plaisir. Les deux premières m’ont laissé très perplexe tandis que « Manta 131 » m’a littéralement embarquée. Je n’ai pas été convaincu par Laure tandis que « l’empailleur » m’a fait froid dans le dos.

Pour moi, les trois dernières nouvelles sont les meilleures. Elles nous plongent vraiment dans un univers de folie « construit », qui donne envie d’en savoir plus et surtout, jusqu’où peuvent aller leurs auteurs.

Pour conclure, j’ai trouvé cette lecture très plaisante même si tout ne m’a pas plu. Je recommande donc ce recueil à tous les amateurs de nouvelles et de lectures où on plonge dans la folie de l’esprit.

Pour en savoir plus sur les éditions Lune Ecarlate, c’est par ici!