les Sorties de mai chez Harlequin : épisode #5 – La Collection &H.

maj_enmai_final

 

 

Pour finir en beauté ce mois rempli de surprises, voici des sorties poches qui une fois de plus vont vous enthousiasmer !

 

 

 

 

 

∞∞ Collection &H ∞∞

 

 

 

Le résumé :

Série Les parisiennes – Tome 3

Attention : un homme peut en cacher un autre

Un goujat égocentrique ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l’écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n’est pas très reluisante. Après tout, s’il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n’a qu’à pas les lire ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d’août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d’Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard…

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

Le résumé :

Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). En cloque (j’ai donc officiellement le droit d’être grosse). Et complètement larguée.

Vous y croyez ? Moi, Lola, je vais me marier. Et pas avec le premier venu, non, avec mon Sexy-Fossettes rien qu’à moi, l’homme le plus hot de toute la planète. Comme je ne fais rien comme tout le monde, j’ai décidé d’ajouter à la préparation de notre mariage : un déménagement de New York à Montpellier, un bébé qui me transforme en grosse baleine et… la rencontre officielle de Jerry et de mes parents. N’importe quel homme normalement constitué se tirerait en vitesse pour échapper à tout ça – et surtout à ma famille de dingues –, mais, heureusement, mon futur mari est tout sauf un homme comme les autres ! De toute façon, s’il lui prenait l’envie de s’éloigner, il aurait intérêt à courir vite. Très, très vite…

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

 

Le résumé :

Série Coup de foudre à Manhattan – Tome 2/3

Si c’est l’amour inconditionnel que tu cherches, adopte un chien.

Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour : ce n’est pas pour elle. La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

CLASH #2 : Passion coupable de Jay Crownover.

20180514_163159.jpg

 

 

 

[NEW ROMANCE – 2017]
réédition – 2018 – format poche
Editions Harlequin – Collection&H
Service presse

 

Format numérique (369 pages) : 9.99€
Broché : 15.90€
Poche : 7.50€
Ma note : 5/5 mention « à dévorer »

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 


Le résumé :

 

Le désir n’obéit à aucune loi
Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…

 


 

Mon avis :

 

Si tu suis activement le blog, tu sais d’ores et déjà que je porte une admiration sans faille aux talents de Jay Crownover. Un nouveau roman qui a une nouvelle fois fais chavirer mon petit cœur de romantique et de fleur bleue. Je ne me lasse pas de retrouver son univers où les opposés s’attirent, où l’amour triomphe malgré les péripéties, où le meilleur triomphe sur les catastrophes. Une plume fluide addictive, extraordinaire et envoutante. Bref quand t’as un roman de Jay Crownover dans les mains, je t’assure tu ne le lâches plus d’une semelle. Il est là, il te colle, il te poursuit et il envahit ta vie jusqu’au point final. Dément, non ?! Si t’es pas encore accro, t’inquiètes ça va venir, il te suffit de lire une seule page !  😉

 

 

Contexte

 

Avett, c’est le jeune fille aux cheveux roses qui se met perpétuellement dans des galères pas possible. Un aimant à problème, des relations chaotiques. Elle attire le pire, pour le meilleur. D’ailleurs sa dernière frasque l’a envoyée à la case prison. Pas terrible n’est ce pas ! Avett est la fille du biker qui a vendu son bar à Rome et Asa ( voir saga Marked Men). Avett est fille unique et donc dorlotée et choyée par un père qui ne voit que par elle. Elle a été élevée aux sons des Harley Davidson et à la bonne cuisine de sa mère. Avett est une fille sensible qui cherche toujours les ennuis là où il n’y en a pas. Garçon manqué, elle n’hésite pas à se jeter dans la gueule du loup. Fille téméraire, joyeuse, insouciante, cascadeuse, boudeuse, têtue, casse pieds, aucun filtre verbal et j’en passe. C’est la fille qui se donne une image de « bad girl » pour de mauvaises raisons dont le traumatisme qui l’a fait tombé silencieusement dans l’auto destruction. Donc voilà, case prison pour Avett, la tenue orange ne lui convient pas mais surtout elle sait qu’elle a franchi la ligne rouge et que de nombreuses personnes, dont son père, vont être déçues. Mais la famille d’Avett, sa grande famille, est toujours présente à ses côtés, au point d’embaucher le meilleur pénaliste de la ville, Quaid Jackson.
Lui c’est le beau gosse. Costume cravate. Des yeux à te faire fondre la banquise et une prestance qui met à mal la gente féminine. Quaid, c’est le pénaliste qui ne fait qu’une bouchée des jurés. C’est le meilleur. Quaid, sous ses airs charmants, est une personne têtue, caractérielle, mais passionnée, perfectionniste, ambitieuse. Quaid cache en lui beaucoup d’éléments, dont sa jeunesse dans les montagnes. Anéanti par un divorce difficile, remonter la pente lui est assez difficile. D’ailleurs les femmes ne sont là que pour son bon plaisir. Les sentiments et les relations, il n’en veut plus.
Lorsque la tornade aux cheveux roses rencontre l’homme aux yeux bleus, les étincelles jaillissent, les joutes verbales éclatent et les cœurs s’ouvrent, s’épanouissent pour ne plus jamais tomber dans la noirceur.

 

 

1,2,3… je me lance !

 

Ce second tome est totalement démentiel. Les personnages hauts en couleur, ne peuvent pas te laisser indifférents. Tu t’attaches à eux. Tu vis leurs chamboulements, leurs peurs, leurs espoirs et leurs envies, puissance mille ! Tu ressens tout un tas d’émotions qui soit te fais pleurer ou rire aux éclats, soit te peines ou t’exploses de bonheur, soit te fais frissonner ou te donnes un coup de chaleur. Une nouvelle fois, Crownover explore l’amour, avec ces deux personnes opposées par leurs vies, leurs caractères, mais qui au final s’attirent. Et elle y arrive à la perfection ! J’ai été surprise par le scénario. Elle donne une place importante à tout ce qui se rapproche à l’esprit de famille, avec ce lien incommensurable qui unis les membres entre eux. D’ailleurs la famille d’Avett est omniprésente. Il ne me semble pas avoir trouvé cet aspect là dans ses autres romans, du moins pas autant. Ce dernier donne une nouvelle dimension à l’histoire, toute autant appréciable. De nombreuses péripéties viennent mettre à mal ce tout nouveau couple. Leur relation va en souffrir mais ils en ressortent plus fort.

 

Une nouvelle fois j’adore !! Lorsque j’ouvre un roman de Jay Crownover, je sais que je vais m’éclater !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Mon avis sur le premier tome : « Passion brûlante » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Jay Crownover, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

Les sorties de mai chez Harlequin : épisode #2 – la Collection &H.

maj_enmai_final

 

 

Des nouvelles sorties en ce jour pour un maxi plaisir et à petit prix !

Découvrez 4 romans tous beaux en format poche !

 

 

 

 

Collection &H

 

 

 

Le résumé :

Et si l’imprévu avait du bon ?

France est la reine de l’anticipation, de la prévision et du contrôle. Sauf qu’elle n’avait pas prévu que le jour où elle se déciderait à dévoiler enfin ses sentiments à Jules, son meilleur ami, ce dernier la prendrait de vitesse en annonçant son mariage. Ce qu’elle n’avait pas prévu non plus, c’est qu’à son retour à Paris, Jules enverrait Émile, le meilleur ami de la future mariée, pour l’accueillir à l’aéroport. Résultat, elle se retrouve coincée avec ce rugbyman tout en muscles et en tatouages pour rejoindre en 4L le lieu de la cérémonie, à Bordeaux. Un long, très long voyage qui va vite se révéler plus plaisant qu’elle ne l’imaginait. Car Émile est vraiment charmant et… imprévisible !

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

 

Le résumé :

L’amour sera-t-il plus fort ?

Je l’ai tout de suite remarquée. Arrogante, hautaine, fringuée avec des vêtements de luxe, Gaëlle n’avait clairement rien à faire ici, dans une zone de guerre. Pourtant, elle était là, défiant du regard quiconque osait poser les yeux sur elle, se tenant bien droite parmi les autres bénévoles qui affluaient.

Quand j’ai percuté qu’elle faisait partie du groupe humanitaire dont on m’avait confié la responsabilité, j’ai compris que j’étais dans la merde. Je suis un soldat, j’ai dédié ma vie à mon pays, mais cette fille… Cette fille m’attire et m’obsède au point de me détourner de ma mission. Au point de me faire oublier que l’amour n’a pas sa place ici.

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

 

Le résumé :

Il n’est jamais trop tard pour recommencer à vivre

La main sur la poignée de la porte d’entrée, Valérie sent son cœur se serrer. Combien de fois l’a-t-elle rêvée, cette scène où elle trouverait enfin le courage de quitter les siens et de partir pour se retrouver, pour respirer à nouveau, loin de cette vie où elle étouffe ? Soudain prise de vertige, Valérie pose un instant son front sur le bois glacé de la porte. Il n’y aura pas de retour en arrière, elle le sait. Franchir ce seuil, c’est renoncer au seul monde qu’elle connaisse, c’est laisser derrière elle Alain, qui dort encore dans le lit conjugal et qui ignore tout de ses aspirations les plus secrètes. Et puis, parce que, cette fois, elle a trouvé en elle la force de suivre enfin ses vrais désirs, elle inspire profondément et quitte l’appartement. Le cœur battant d’excitation…

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

 

Le résumé :

Et si l’amour se trouvait de l’autre côté du palier ?

Lorsqu’il emménage dans son appartement lyonnais, Maxence a vraiment le sentiment de débuter une nouvelle vie. Car pour se rapprocher de son petit garçon, il a choisi de tout quitter : son travail qui le passionnait, ses amis, sa ville de toujours ; un sacrifice qu’il oublie vite devant le sourire rayonnant de son fils. Et dans cette nouvelle vie, pas le temps ni la place pour une nouvelle femme ! Heureusement, ce n’est pas sa voisine qui risque de mettre à mal ses bonnes résolutions. Il faut dire que leur première rencontre a été plutôt…surprenante : pyjama en pilou, grosses chaussettes en laine et coiffure post-cyclonique, Armelle n’était pas vraiment à son avantage ! Pourtant, plus il la croise et plus il se surprend à se laisser envoûter par la chaleur de sa voix et sa beauté singulière…

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

MY FAVORITE MISTAKE de Chelsea M. Cameron.

20180122_161241-1

 

[ NEW ADULT – 2018 ]

Traduction : Typhaine Ducellier

Format poche

Éditions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse et leur confiance.

 


 

Le résumé :

Une erreur va changer sa vie pour le meilleur ou pour le pire.
Taylor est furieuse. Comment l’université a-t-elle pu lui imposer de partager sa minuscule chambre d’étudiante avec un colocataire homme ? Et pas n’importe lequel : Hunter Zaccadelli.
Un bad boy tatoué, terriblement sexy, qui joue de la guitare comme un dieu et qui ne perd pas une occasion de lui dire à quel point il a envie d’elle. Autrement dit, le genre de type trop beau et trop sûr de lui, à fuir comme la peste sous peine de tomber amoureuse et de souffrir atrocement. Elle n’a donc qu’une solution : tout faire pour qu’il déménage, avant qu’il soit trop tard… 

 


 

Mon avis :

« My favorite mistake » est un livre qui se dévore au chaud sous sa couette. Une lecture palpitante qui réchauffe les cœurs et qui montre que malgré les blessures tout peut être encore possible. Rien n’est perdu.

Taylor est cette jeune adulte qui n’a pas connu l’insouciance de l’adolescence, qui a connu la dureté de la vie bien trop tôt. Sa reconstruction depuis cette nuit terrible n’a été qu’une succession d’échecs et de rendez-vous de psychologues en psychologues. Elle vit dans l’angoisse perpétuelle. Agressive et asociale, elle continue nonchalamment sa vie de jeune universitaire. En colocation avec deux tornades de la vie, Renée et Darah, elle s’ouvre davantage au monde. Mais lorsque la nouvelle colocataire débarque, ses habitudes quotidiennes vont souffrir. Car ce n’est pas elle, mais lui. Bon spécimen avec son air assuré de beau mec. Des airs de j’ai tout le monde à mes pieds ! Une prestance à couper le souffle. Lui, c’est Hunter Zaccadelli. Mystérieux, humour vache, blague douteuse et graveleuse : en gros l’obsédé lourdingue et collant  qui s’accroche comme la moule à son rocher. Dès les premières secondes, les alarmes de Taylor sonnent l’alerte maximale : ne t’approche surtout pas de ce mec ! En quelques minutes elle lui colle l’étiquette :  » à éviter à tout prix ». L’exclure de cette colocation va être le but ultime de Taylor. Et si seulement pour une unique fois, la vie lui aurait présenté sous ses yeux consternés sa seule chance ?

 

♥♥♥ ZOOM SUR LES PERSONNAGES ♥♥♥

Taylor surnommée Missy par Hunter, est à la fois exaspérante et attachant. J’ai compris très vite qu’un bouleversement assez conséquent à entacher sa vie. L’auteur nous laisse dans le suspense plus des 3/4 du livre. Missy est une personne tout de même assez sûre d’elle et avec beaucoup de convictions et de principes. Ces derniers d’ailleurs sont assez contraignant surtout quand il s’agit de relation avec le sexe opposé. J’ai beaucoup apprécié ses reparties et sa franchise à toute épreuve. Elle a un sacré répondant et une sacré droite. Elle est assez farouche mais teintée d’une certaine timidité et retenue. Elle est une jeune femme qui doit apprendre à vivre avec ses démons et j’ai ressenti tout cette histoire comme un processus de guérisson. Elle surmonte petit à petit tous ses tourments. Quant à Hunter, il est juste génial ! J’adore son côté revanchard, je m’en foutiste. Limite rebelle ! Poétique dans l’âme et romantique à ses heures perdues, il vit également avec son passé sombre. Sa noirceur n’est pas omniprésente, elle la tenaille essentiellement la nuit. Contrairement à Missy, il a su très tôt mettre en place des moyens d’apaisement. Musicien éperdu, la chance il y croit fortement ! Son plus beau porte bonheur, sera t-il Missy ?

 

♥♥♥ 1+1 = AMOUR ? ♥♥♥

Tout au long du livre, on suit Missy et Hunter. Ils se cherchent, se trouvent, se détestent et s’attirent ! Tout est question d’alchimie et de moments opportuns. C’est un véritable ballet artistique à suivre ces deux là ! Ca crie, ça rit, ça parle, ça se titille et ça se chatouille. Une osmose parfaite pour un début plutôt compliqué. Une intitation à l’amour et surtout qu’à deux tout est bien plus merveilleux. Les amis, Renée, Darah, Mase et Paul jouent un rôle essentiel : entremetteurs, parafoudre et amitiés, rien n’est plus important !

 

∞∞ EN BREF ∞∞

« My favorite mistake » est totalement attendrissant. Même si le roman n’exploite rien de nouveau en terme de thème. Je me suis prisse d’affection pour nos deux protagonistes. C’est une histoire charmante où l’humour, le désarroi et l’espoir viennent magnifier la vie de deux jeunes gens qui n’auraient jamais du se croiser ! En tant que grande amoureuse de belles romances, j’ai été séduite par celle de Chelsea M Cameron !

 

………EXTRAIT………

 

Je tentai de me concentrer sur l’écran mais j’étais encore plus distraite qu’avant. Il avait fait germer l’idée dans ma tête et à présent elle grandissait à la vitesse d’un haricot magique. L’heure suivante fut un véritable supplice. Une partie de moi se demandait s’il l’avait fait exprès pour me torturer. Ça n’aurait pas été la première fois. Nos mains ne s’effleurèrent plus en prenant du pop-corn et il se comportait comme si on était deux bons amis qui se faisaient une soirée télé.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site officiel de Chelsea M Cameron !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

Marked Men, tome 3 : Rome de Jay Crownover.

 

 

[NEW ROMANCE – 2017 ]

Editions J’ai Lu – réédition format poche

Traduction : Charlotte Connan de Vries

Lecture personnelle

 

 

 

 

 

 

 


 

Résumé :

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis « bad boys » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front… Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.

 


 

Mon avis :

Ce week-end, je me suis encanaillée avec le fils ainé des Archer ! Et bien évidemment j’ai adoré ! J’adore la plume de Jay Crownover. Elle dénote par sa sincérité et rend les émotions tellement intense ! Une pure merveille, le temps de s’évader pendant un week-end ! Ce troisième volet des aventures du Marked Men est, à mes yeux, bien différent des deux premiers. Un sujet sensible et d’actualité !

Rome est une montagne de muscles ! Soldat de formation, son quotidien sont le désert, la survie et les balles qui sifflent. Le grand frère Archer est un guerrier celui qui ne faut pas emmerder mais où derrière cette énorme carapace se trouve un cœur énorme et bon. Se battre lui est venu naturellement. Déjà chez lui, il est le médiateur et le protecteur. Le combat pour un monde meilleur était la voie qu’il ne pouvait que suivre. Des années dans le désert changent un homme, le façonnent, le culpabilisent, le détruisent inlassablement. De retour chez lui, les repères détruits, les habitudes bafoués tout est source d’angoisse et d’agressivité. Stress post traumatique, la vie de l’ancien soldat désillusionné est un vrai calvaire. Les ombres et l’alcool l’accaparent de plus en plus. Son frère et ses amis l’entourent mais cela ne lui suffit pas à ouvrir les yeux sur son état. Mais les nombreux événements de cette nouvelle vie vont lui remettre du plomb dans la cervelle et surtout la rencontre d’une personne va tout changer !

Quand « Clochette » (comprendre la merveilleuse Cora) lui balance sa bière, elle était loin d’imaginer la suite. La grosse brute au mauvais caractère ne lui fait pas peur et ces sarcasmes en ce jour particulier ne sont pas les bienvenus. Du haut de sa petite taille, elle ose affronter « Captain Grognon » ( comprendre Rome) en lui balançant les quatre vérités. Efficaces comme des lames aiguisées, l’électrochoc est en route ! Cora est la bonne fée du Marked Men. Elle chouchoute ses hommes, tatoueurs un peu siphonnés sur les bords. Elle est la voix de la raison. Toujours de bons conseils, sa grande gueule a le mérite de percuter ses adverses et ami(e)s. Mais tous et toutes l’aiment pour sa franchise. Derrière son franc parler, se cache une femme blessée par un ex-fiancé malhonnête et un père qui malgré toute son adoration, ne lui a jamais donné un foyer stable. De ses faiblesses, elle en a fait une force qui émane de tout son être. Pimpante, enthousiaste, joyeuse, elle est une boule à facettes qui fonctionnerait en permanence. Son objectif est de trouver l’homme parfait, celui dont on énumère sur une liste toutes les qualités requises pour nous en mettre plein les yeux. Mais parfois l’homme parfait se cache derrière un homme bourru !

Une nouvelle fois Jay Crownover joue sur les contraires s’attirent. Et je dois avouer que dans ce troisième volet, ils sont bien mis en évidence. Captain Grognon (j’adore ce surnom !) est entrain de plonger dans les ombres de son ancien métier et Minimouss (Cora) grâce à sa joie de vivre va le tirer en dehors. L’auteur explore parfaitement leurs différences pour finalement en faire un tout. Elle renforce leurs disparités par leurs traits de caractères. Le scénario est totalement époustouflant : à part l’histoire d’amour où les péripéties viennent la chambouler, la mise en place d’une histoire de vengeance aux couleurs des SONS ( gang de motards) vient pimenter également l’histoire d’amitié invraisemblable. On croise Brite, ancien soldat qui va aider d’une façon totalement informelle Rome. Le contexte familial des Archer est approfondi. Jay Crownover nous tend la perche pour le quatrième opus en intégrant davantage Nash et Phil.

On se demande toujours si les opus peuvent être lu séparément quand il s’agit d’une saga aussi imposante. Et c’est un NON catégorique pour celle des Marked Men. Même si chaque tome est consacré à un des personnages, l’auteur n’hésite pas à les approfondir dans les autres. Donc se serait vraiment rageant de zapper des détails supers croustillants et surtout ne pas comprendre leurs intérêts !

Ce troisième tome est juste intense en émotions. Addiction garantie ! Impossible de décrocher ! J’aurai aimé être à la place de Cora (bon sans les inconvénients ) ! Rome est un homme solide qui doit affronter ses démons, se reconstruire et surtout accepter l’aide des personnes aimantes qui l’entourent. Ce roman est rempli d’optimisme même si de nombreux zones noires viennent éclaboussées cette quiétude qui semble être à sa portée de main.

Rome devra mener ce dernier combat ! Cora le sauvera t-il ?

 

Je l’ai regardé en silence car je ne trouvais pas la moindre chose à dire. Tout ce que je voulais était qu’un mec soit à cent pourcent avec moi, et voilà que cet homme extraordinaire demandait la même chose que moi.

-Je vois tout ça, Rome, et peu importe à quoi ça ressemblera, c’est déjà parfait. Ca…

J’ai posé ma main sur son cœur et me suis assurée qu’il pouvait sentir que je le serrais de l’intérieur.

-C’est le plus parfait qui existe. Tu es mon homme, personne d’autre ne me fait ce que tu me fais, et c’est tout ce qui compte. Je ne savais pas ce que voulait dire « parfait » avant toi.

Je ne pouvais pas encore lui dire que je l’aimais. Je n’étais pas encore prête à faire ce saut dans le vide, mais je pouvais bien lui montrer et espérer qu’il comprendrait le message que j’essayais de transmettre. Je voyais Rome Archer aussi clairement que je voyais mon propre visage dans le miroir. Il était simplement la meilleure des choses imparfaites dont je pouvais rêver. Je ne pouvais qu’espérer qu’il n’en aurait pas marre d’attendre que je mette les craintes de côté pour lui dire exactement ce que je ressentais

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 « Rule » !

Mon avis sur le tome 2 « Jet » !

Lien Amazon !

Vers le site officiel de Jay Crownover !

64391-episode

 

Marked Men, tome 2 : Jet de Jay Crownover.

51pn59bfurL._SX307_BO1,204,203,200_

 

 

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2017]

Éditions J’ai Lu / format poche

Lecture personnelle

 

 

 

 

 


 

Résumé :

Avec ses pantalons moulants et son air provocant, Jet Keller est l’incarnation du fantasme. Lorsqu’il monte sur scène avec son groupe de métal, il réussit même à envoûter la fan de country qu’est Ayden Cross. Question bad boys, la belle du Sud a pourtant eu sa dose. Par ailleurs, si ses jambes interminables pourraient troubler le chanteur, elle reste néanmoins bien trop sage pour lui. Contre toute attente, l’arrivée de ce dernier dans la colocation de Cora et Ayden éveille un désir nouveau entre eux, et y résister sera bientôt une véritable épreuve. Très différents l’un de l’autre, ils étaient loin de se douter que, derrière les apparences, ils auraient tant en commun. Il leur faudra maintenant trouver un moyen de cohabiter : en étouffant la flamme naissante, ou en l’attisant pour de bon.

 


 

Mon avis :

C’est avec un plaisir non feint que je retrouve la plume épicée, tranchante et san filtre de Jay Crownover. Dans ce deuxième tome, elle nous plonge dans les aventures de Ayden Cross et de Jet Keller.

Ayden Cross vient du Sud avec ses airs de rebelle et ses bottes de cowboy, il faut bien dire qu’il est difficile de ne pas se retourner sur cette beauté naturelle. Son franc parlé et son accent charment indéniablement. Depuis que Shaw s’est mis en couple avec Rule ( mon chéri), Ayden vit en colocation avec Cora et le séduisant métalleux Jet. Il va s’en dire que ces deux là lui mènent la vie dure mais avec légèreté. Les mois passent et Jet devient une évidence aux yeux de Ayden et ceci est réciproque. Jet le chanteur de métal, avec son look atypique qui souffle le froid et le chaud en un clignement de paupière. Séduisant mais sans provocation, il attire. Pour ma part je n’ai pas fondu comme neige au soleil face à ce personnage, je crois que le vernis noir sur les ongles en est le motif principal. Mais ce n’est absolument le cas pour la belle Ayden.

Un couple aux antipodes, dont les univers semblent les opposer. Mais c’est bien connu les différences s’attirent.

Tout au long de ce roman, j’ai découvert les personnages avec leurs passés, leur espoirs, leurs craintes et leurs doutes. L’auteure s’étend sur les problèmes familiaux qui prennent une place essentielle et dont vont en découler de nombreux rebondissements. Bien évidemment j’ai haï Ayden qui vogue sur les sentiments et qui réagit face aux événements par la fuite. Jet est trop choupinou à mon goût : il m’a manqué ce côté provocateur beaucoup plus prononcé, même si la colère est omniprésente. J’en voulais plus !

J’ai apprécié les clins d’œil faites au couple Shaw/Rule et l’auteure pose également les bases pour le troisième tome « Rome ».

Ce deuxième tome se lit toujours aussi rapidement. Je me suis laissée prendre dans les tourments de ces deux personnages et dans cette passion naissante.

Une fois de plus la plume de Jay Crownover fait des merveilles : une addiction sans limite !

A moi bientôt « Rome » !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le 1er tome : Rule, c’est pas ICI !

Lien Amazon

Le site officiel de Jay Crownover !

Vers le site J’ai Lu pour Elle !