A LA VIE A LA MORT de Gaya Tameron.

41UXao6lYIL

 

 

[FANTASTIQUE – Nouveauté 2018]

Éditions DreamCatcher

 

 

Format numérique : 0.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « à découvrir »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions DreamCatcher pour leur confiance.

 


 

Le résumé :

 

Coincée entre deux mondes, Ixa veille sur son mari inconsolable depuis sa mort.
Prête à tout pour retrouver sa place auprès de lui, elle mettra tout en œuvre pour lui signifier sa présence, quitte à bouleverser l’ordre des choses et commettre l’irréparable.
L’amour est-il vraiment plus fort que la mort ?

 


 

Mon avis :

 

Je trouve souvent à rechigner après le format nouvelle, et bien ici non ! Une vingtaine de pages intenses qui vraiment m’ont touchée en plein cœur.

 

Ixa est morte suite à une maladie. Une mort injuste, douloureuse et surtout non voulue. Elle se rattache au souvenir de son mari. A l’amour qu’elle lui porte. A tout ce qu’ils les ont rendu heureux. Elle se retrouve dans une autre dimension où des règles très strictes régies ce monde. Elle est enfermée dans leur maison. Elle assiste impuissante à la déprime de son mari ébranlé par sa disparition. Mue par une force insoupçonnée, elle va tout mettre en œuvre pour le réconforter et retrouver un semblant de relation. Si de prime abord, l’euphorie des retrouvailles est éprouvante et merveilleuse, les mois s’écoulent et apportent son lot de désolation.

 

Gaya Tameron t’offre un récit littéraire de très haute qualité. Entre réflexion, désir, idéologie, mœurs et croyance, un aparté sensationnel sur la vie et la mort. Des questionnements sans équivoque sur l’au-delà : est-il question de vie après la mort ? La mort peut elle prendre possession de la vie, a t’elle le droit d’un ascendant ? Il est également question d’acceptation, de reprendre goût à la vie et de reconstruction.

 

Son récit est très sombre, mélancolique et colérique. Une immersion dans un monde dont personne ne connait les tenants. Elle réinvente et imagine un précepte aussi vieux que le monde sans idéologie agnostique. C’est une lecture à la fois déconcertante et très intéressante. Une nouvelle fois la particularité du texte m’a séduite. Une trame atypique bien loin des dogmes littéraires et finalement moralisatrice. C’est très rafraichissant !

 

« A la vie à la mort » fait figure d’un petit OVNI littéraire et je suis bien heureuse de l’avoir découvert.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers la page Facebook de Gaya Tameron, pour suivre son actualité !

Vers le site des éditions Dreamcatcher, pour tout savoir !

 

 

Publicités