SCANDALOUS de L.J Shen (tome 3 de la série Sinners of saints).

 

 

[ROMANCE ÉROTIQUE / NEW ADULT – Nouveauté 2018]

Tome 3/4

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduction (Anglais – États-Unis) : Tiphaine Ducellier

 

Format numérique (448 pages) : 9.99€

Broché :15.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de coeur »

 

 

 


 

Le résumé :

 

Le tome 3 de la série SINNERS.
L’interdit n’a jamais été aussi irrésistible.
Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.

 


Mon avis :

 

Je ne crie plus mon admiration sans faille pour cette auteur et pour les romans qu’elle propose. La Série Sinners a eu raison de moi. Addicte jusqu’au bout de la nuit (disons même blanche, la nuit) !

 

Un nouveau opus, une nouvelle histoire d’un des quatre Hot Heroes. Trent a toujours éveillè ma curiosité. Toujours un peu en retrait, silencieux. Il semble observateur de son environnement, mais par contre quand il a gros sur la patate, tu l’entends. Rappelles-toi, suite à un accident qui avait tout du sabotage, sa carrière sportive a été reléguée aux oubliettes. Et puis dans le second tome, si tu te souviens, il est parti en catastrophe car sa copine avait laissée sa fille Luna, seule dans l’appartement. Quelques années plus tard, quand les hot hereos décident de s’installer sur la côte ouest, je retrouve tout ce beau monde peinard avec femmes et enfants. Trent fait figure d’ovni dans la bande à Bono, père célibataire endurci qui n’hésite pas à prendre du bon temps quand ça lui chante. Trent est métisse, bâti comme un dieu grec et des yeux à damner n’importe quelle jouvencelle. Trent est têtu, coriace, malin, manipulateur… Il dispose de nombreuses cordes à son arc. Parmi ses potes, je trouve qu’il est le plus réfléchi et pieds à terre. En tout cas, il ne se laisse aucunement influencer. Jusqu’au jour où sa rencontre avec Edie, fille de son pire ennemi et tout juste dix huit ans, va bousculer le bel abruti qu’il est.

 

Une attirance foudroyante, irréelle et surtout irresponsable. Le jeu du chat et de la souris n’a jamais été aussi malsain et si irrésistible. Edie, fille de riche, mais qui assume totalement son côté borderline et surfeuse. Edie n’a jamais eu la vie facile. Confrontée très jeune à l’exclusion et aux tourments familiaux, elle grandit très vite et à 18 ans fait preuve d’une très grande maturité. elle place son combat au centre de ses intérêts et ne démords aucunement. Elle se bat bec et ongle pour s’offrir un avenir serein et loin d’un père manipulateur et narcissique. Pour cela elle emprunte des chemins chaotiques : le vol et le chantage font partis courante de son quotidien. Elle ne roule pas dans une voiture clinquante, ne porte pas de vêtements de marques et ne mange pas dans les restaurants de luxe. Elle est habitée par la rancœur et la haine. Un moteur essentiel quand elle est jetée dans le bassin aux requins. Edie est une rebelle animée par de nobles intentions.

 

Cette rencontre de deux forts caractères donne à cette romance une dynamique explosive. Des dialogues épicées au sous entendus déchirants. Et des enjeux douloureux, car au centre de ce duo inédit, se trouve une petite fille repliée sur elle même. Elle n’use plus de sa parole pour se faire comprendre et ses barrières font peu à peu s’étioler au contact d’Edie.

 

Une nouvelle fois L.J Shen a su créer une nouvelle atmosphére avec de nouveaux enjeux. Même si la romance reste le moteur central de l’histoire, le fait d’inclure l’histoire de la petite Luna intensifie toutes les émotions que j’ai pu ressentir tout au long de ma lecture. Le petit côté suspense donne une nouvelle dimension à l’histoire.

 

Que te dire de plus : je suis juste charmée par cette saga. L’auteur se renouvelle d’un tome à l’autre et  offre à ses lectrices de nouvelles perspectives tout en restant dans l’histoire d’amour pimentée. Sa narration a tout pour plaire et ses personnages sont à la fois attachants et détestables. Chaque rencontre apporte son lot de conflits mais se finit sur une touche romanesque.

 

C’est divinement sexy !
C’est divinement so cute !
C’est divinement happy !
C’est divinement bouleversant !

 

 

Laisses toi convaincre et rejoins vite les fans des Hot Hereos !

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : « VICIOUS »

Mon avis sur le second tome : « DEVIOUS »

Mon avis sur le préquel de la saga : « SULFUROUS »

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de L.J Shen, pour suivre son actualité !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

 

 

 

Publicités

Good girls love bad boys – tome 1 de Alana Scott

good girls love bad boys tome 1

New adult – Sortie le 14 février 2018

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance et pour m’avoir permis, via la plateforme NetGalley, de découvrir ce roman.

Résumé : Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car, dans ce nouvel environnement régi par la loi du plus fort, la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

 

Mon avis : Voilà un premier tome de trilogie qui s’annonçait prometteur. Un titre percutant, une couverture et un résumé mystérieux, tous les ingrédients étaient réunis pour que ce roman soit une bonne surprise. Pourtant, arrivée au bout, je ne suis pas totalement conquise.

Tout d’abord, concernant les personnages. Quand on lit le titre, on se dit que l’héroïne va être une « blanche colombe », un peu comme Bella dans « Twilight », Ana dans « 50 nuances de Grey » ou Tessa dans « After »….. mais en fait, pas du tout !! Elodie est certes une fille bien, qui emménage à St Louis suite au déménagement de ses parents mais quand elle arrive dans son lycée, où il ne faut pas se laisser marcher sur les pieds, elle n’est pas la dernière pour tenir tête aux garçons du lycée. Pratiquant la boxe, elle ne se laisse pas faire et n’hésite pas à frapper si besoin. On se rend vite compte qu’elle a beaucoup de caractère, elle change de garde-robe pour se faire accepter et elle a un côté têtu qui est très pénible. Je m’interroge donc sur la personnalité d’Elodie car présentée comme une bonne élève, sage, studieuse, elle va nous démontrer au fil des pages qu’elle n’hésite pas à enfreindre les règles. Concernant Zack, le « bad-boy », on en sait peu sur lui. Beau gosse avec de beaux yeux bleus et un sourire à faire craquer les filles, personne ne l’a jamais vu avec une fille. Pourtant, rapidement, il va prendre la défense d’Elodie, va accepter de travailler avec elle dans le cadre d’un exposé mais au final, on en apprend peu sur lui dans ce tome donc même s’il semble tremper dans des affaires louches, on en sait peu sur lui et c’est très frustrant !!

Concernant l’écriture, je dois dire qu’Alana Scott a une plume très efficace et elle m’a totalement embarquée dans son histoire. On ressent très bien les émotions qu’elle nous décrit et certaines scènes sont glaçantes de réalisme. Pourtant, je reste sur ma faim car il y a encore trop de zones d’ombre. Certes, il y a encore deux tomes à lire mais je trouve qu’on n’a pas beaucoup avancé dans l’histoire et j’espère qu’il y aura un peu plus de rebondissements dans les prochains.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment de lecture mais je dois dire que ce roman ne m’a pas embarquée comme j’aurais pu l’imaginer. Peut-être que j’en attendais trop ? Dans tous les cas, je vais poursuivre cette trilogie car ma curiosité a été piquée mais j’espère qu’Elodie ne va pas se montrer trop pénible, sous peine de me perdre avant la fin…. Quant à Zack, j’attends d’en savoir plus et espère découvrir tout ce qu’il cache. Rendez-vous très rapidement pour la suite des aventures de Zack et Elodie.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez le tome 1 de « good girls love bad boys » sur Amazon

pro_reader_120                        reviews_25_120                         favorited_reviews_120

64391-episode

 

Les sorties Harlequin de Mars : épisode #2 – Collection &H.

Image-de-coeur-1

Comment vous annoncez qu’aujourd’hui c’est de la pure folie aux éditions Harlequin. Des nouveautés qui nous mettent des étoiles pleins les yeux et qui démangeant la CB de faire une razzia. Des rééditions poches. De l’amour, de la bonne humour : des livres qui font palpiter nos pauvres cœurs de RomancAddictt !

Allez autant se plonger dans les profondeurs euphorisantes sans plus attendre !

 

Belle découverte !

 

 


 

 

Comédie romantique !

Elle fleurit les mariages, lui les détruit.

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d’un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée… Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

 

Comédie romantique !

Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.

Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d’un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent… ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe…

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout avoir !

 


 

 

Comédie romantique !

 

Série « From NewYork with Love » – Tome 1/3

Voici Molly.
Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien.
Et voici Daniel.
Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien…

Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

 

New Adult ! (format broché)

Il n’est pas l’homme qu’il lui faut, il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

Le tome 2 sort également aujourd’hui en version numérique. Pour ne rien vous spoiler, si vous n’avez pas lu le premier volet, vous trouverez toutes les informations ICI !

 


 

 

        New Adult !

Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.
Il est incapable d’aimer tout court.

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

Vers le site de éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

 

Comédie romantique ! (inédit édition poche)

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras… pas ?

Depuis qu’elle a abandonné son ancienne vie de tradeuse à Boston pour se lancer dans l’événementiel, Liz peine à joindre les deux bouts. Aussi, quand la célèbre famille Banks lui propose de prendre en charge l’organisation de leur gala annuel, elle saute sur cette occasion inespérée. Mais le patriarche des Banks lui impose bientôt d’être la cavalière officielle de son fils Peter à la soirée, moyennant un généreux dédommagement. Déchirée entre son besoin d’argent et l’envie de remettre à sa place cet odieux personnage, Liz est d’autant plus agacée par ce dilemme qu’elle vient de rencontrer un charmant professeur aux allures de bûcheron canadien. Saura-t-elle prendre la bonne décision ?

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

 

Comédie romantique ! (Nouvelle édition poche)

Série « Coup de foudre à Manhattan » TOME 1/ 3

Un nouveau projet, une nouvelle vie, et le ciel de Manhattan pour seule limite.
Même si l’entreprise d’événementiel qu’elle vient de lancer avec ses deux meilleures amies est encore au point mort, Paige veut y croire. Mieux, elle a un plan : ne plus jamais laisser la peur de l’échec la paralyser, manger sainement et se tenir aussi loin que possible de Jake Romano – mieux connu sous le nom de « Celui qui lui brisa le cœur ». A partir d’aujourd’hui, Paige ne pense plus au passé, seulement à l’avenir. Sauf que, dès sa première commande, son passé et son avenir se télescopent violemment.

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

Comédie romantique ! (Nouvelle édition Poche)

Quand une rencontre improbable conduit à un repas de famille très… particulier

Parce que, dans la vie, rien n’est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l’aéroport d’Heathrow avec sa sœur Mélie l’avant-veille de Noël.
Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par erreur dans les toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d’attente leur permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente, mais qui va conduire les deux jeunes femmes au cœur d’un réveillon riche en émotions et en surprises de taille…

Pas si simple aborde avec intelligence et délicatesse les thèmes de la famille, du deuil, de l’amour et de l’engagement. Une comédie romantique pleine d’humour et d’espoir dont les valeurs universelles parleront à chacun.

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

New Adult ( Uniquement en format numérique, broché sortie le 4 Avril)

 

Série Sinners – Tome 2/3

Jusqu’où ira-t-il pour obtenir une seconde chance ?

Devious. Un nom synonyme de danger, de désir, de décadence. Le nom de celui qui lui a brisé le cœur. Rosie n’avait que dix-huit ans lorsque Devious l’a trompée avec sa sœur. Cette expérience l’a détruite, et elle s’est juré de ne plus jamais avoir affaire à lui. Mais voilà que, dix ans plus tard, Devious revient dans sa vie, encore plus sexy et surtout plus déterminé que dans ses souvenirs. Car, s’il est revenu, c’est pour une raison bien précise : obtenir une deuxième chance. Et Rosie sait qu’avec Devious la fuite n’est pas une option ; alors il ne lui reste qu’une seule solution : faire face au démon de son passé.

 Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

CRUSH de Maya Banks.

 

20180301_160033-1.jpg

 

[ROMANCE – 2017]

Éditions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

Format numérique (342 pages) : 6€99

Broché : 14€90

Poche : 7€50

Ma note : 2/5

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour le service presse.

 

 


 

Le résumé :

 

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.
Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.
Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

 


 

Mon avis :

 

Pour la première fois de l’année, je suis vraiment déçue par cette romance. Déçue de chez déçue. Pourtant la couverture est attrayante. Le résumé laisse miroiter une histoire à rebondissements, avec de l’amour et quelques scènes biens senties par ci, par là. Et bien rien ! Nada !

 

Eliza Cunnings est une warrior, à tel point que pendant 10 ans elle s’enferme dans une sorte de mascarade qu’elle sert tous les jours à ses collègues de boulot. Boulot assez bestial et masculin, puisqu’il s’agit de retrouver des personnes et de leur infliger une certaine sentence. Bref, elle fait pas dans la dentelle, c’est plutôt flingue et sang ! Eliza est en plus de ça une bombe atomique (bon ok alors là je m’identifie pas du tout à elle). Son entourage est très restreint, les mâles alpha du boulot et leurs femmes qui, O miracle, ont des aptitudes surnaturelles ! What else ? Et la je me dis dans quoi me suis embarquée ? L’auteure ne s’épanche pas trop sur ces dames, mais tout de même on ressent l’insistance sur ces capacités extraordinaires. Et puis voilà le terrible coup de téléphone qui retentit aux aurores afin d’annoncer la terrible nouvelle. Tadam …. Il va être libérer de prison ! Nom de dieu il avait pris perpétuité…mais voilà qu’il a usé de son don !!??!! Eliza anéantie, va devoir tout quitter pour se venger. Mais le pire dans tout ça c’est qu’elle ressasse le passé, mieux encore elle radote. Et là, c’est une suite inépuisable de répétitions et encore de répétitions. Du coup la situation s’enlise dans un marasme suffocant et étouffant. Mais voila que surgit de nulle part, le beau chevalier sur son cheval blanc. Non mais en fait, il se connaisse depuis quelque temps ! Et il en est tombé amoureux au premier regard à tel point qu’il ne peut plus utiliser à sa guise son épée bienfaitrice ! En valeureux chevalier qu’il est, devient son protecteur ! Non mais attendez dans la famille, je me pète grave je voudrais le fils. Wade est la caricature en puissance de l’homme alpha. Arrogant, possessif, jaloux, intrusif, tenace, désespérant, inépuisable….Bref, je ne suis fan de ce genre de personnage. Du moins ici, l’auteure insiste tellement sur cette forte personnalité, qu’elle en est arrivée à m’en dégouter.

 

Le scénario en lui même est extrêmement simple : un méchant, la fille fragile, le chevalier blanc et les acolytes hyper forts. En tout et pour tout l’intrigue ne prend pas plus de la moitié de l’histoire. Rien de surprenant, pas de rebondissements, le calme plat ! C’est vraiment dommage car il y a là matière à exploiter et la plume de Maya Banks est plutôt sympathique.

 

Grosse déception ! Je sais que je suis parfois très exigeante dans mes lectures (surtout quand c’est une auteure renommée qui l’a écrit), mais là, je n’ai rien trouver de bon à dire. Peut être que vous, vous avez adoré et j’en serais ravie d’en discuter avec vous.

 

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Maya Banks !

 

 

Hate To Love de Penelope Douglas.

 

[NEW ADULT – Nouveauté 2017]

Éditions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute  : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

 


 

Mon avis :

Avant de débuter ce nouveau roman, je me permet de vous donner quelques conseils qui vous seront bien utiles et surtout évitera de méchamment vous frustrer :

  1. Prendre sa journée : posez un RTT ou un congé (il sera bien compensé) ;
  2. Préparez-vous une tonne d’encas avec une bonne réserve de cafés, thés ou autres (ça vous évitera de vous lever inutilement) ;
  3. Installez-vous confortablement sur quelque chose de moelleux (ça serait dommage que votre popotin souffre) ;
  4. Bannissez toutes choses nuisibles qui viendraient vous enquiquinez toutes les 5 minutes ;
  5. et surtout n’oubliez pas les papiers mouchoirs (oui oui vos larmes vont surgir).

Et bien voilà vous êtes parées pour débuter votre lecture !

 

Nous nous sommes toutes dites au moins une fois dans sa vie que les relations au lycée fussent toujours compliquées : faisiez vous parties de ces filles idolâtrées ou bien celles qui s’effaçaient et essayaient de passer inaperçu ? Cool ou losers ? Méchantes ou souffres douleurs ?

Pour certaines ce roman fera resurgir de bons ou mauvais souvenirs. Et c’est dans cet état qu’excelle le nouveau roman de Pénélope Douglas : la beauté, l’arrogance sont-elles préférables à la gentillesse ? En quoi le jugement cruel et méchant peut détruire la vie d’un jeune ? Comment se faire accepter dans cette société de jeunes aux codes bien établis ?

Ryen est la fille vénérée par son lycée, pom-pom girl, magnifique, intelligente mais pas trop, elle surplombe tout le monde par son arrogance et son aplomb à vous faire ravaler votre sourire en moins d’une seconde. Populaire, elle entretient son personnage en la compagnie de jeunes amis qui semblent la mettre sur un piédestal. Fourbe et cruelle, elle n’hésite pas à rabaisser les plus faibles. L’image de soi a toute son importance et si la méchanceté est de mise c’est pour une bonne raison. Car Ryen petite était exclue de ce milieu, seule ou très peu accompagnée, elle s’admonestait de ce manque d’attention. Et cela la pesait tant, la rendant triste. C’est par ce manque de reconnaissance qu’elle décida de mettre tout en œuvre pour séduire les filles populaires et dénigrer les autres. Mais ses choix auront des conséquences plutôt inattendues car se cacher sous des couches de mesquinerie peuvent détruire l’essence même de soi. Ryen est détestable aux premiers abords mais on comprend vite les enjeux et surtout ses craintes. Et on les perçoit nettement dans cette correspondance qui débuta sept années plus tôt avec Misha. Ce jeune homme est le mouton noir de la famille. Éduqué par son père célibataire, suite à la fuite de sa mère, il ne veut absolument pas rentrer dans les cases confortables que son père lui impose. Issu d’une bonne famille,  ce jeune hipster ne ménage pas son paternel quitte à ce que les relations deviennent conflictuels. Misha est un poète dans l’âme, un romantique incontournable. Il a cette âme généreuse et tourmentée. Son plus grand plaisir sont de chanter et surtout d’écrire des textes magnifiques et percutants. Son inspiration, il l’a trouve dans les lettres de Ryen. Une jeune fille qu’il admire au plus au point. Il ressent sa sensibilité, son altruisme et son désarroi. Ces lettres ouvertes auront un effet indéniable. Elles leur permettent de survivre face aux tourments des jeunes adolescents. Ils grandissent ensemble et se portent mutuellement vers un avenir plus serein. Mais les mots perceront leurs cœurs à tout jamais car ils seront leurs uniques amours.

Ils s’étaient promis de ne jamais se rencontrer. Mais parfois ces dernières sont faites pour être trahies. Misha la rencontre à tout hasard lors de son dernier concert. Elle, ne sait pas qui il est. Elle le fascine mais il n’aurait jamais pensé que la vérité le blesserait autant. Mais la vie a ses imprévus et tragiques rebondissements, Misha parti dans sa quête de vengeance va tenter de découvrir la fille qui faisait palpiter son cœur dans ses lettres.

Penelope Douglas nous offre un nouveau roman étonnant et 200% addictif. Sa plume est un pur ravissement : fluide à volonté, elle apporte ce côté frais avec une note acidulé et nous fais vivre un panel d’émotions intransigeants. Il ressort de ses personnages une authenticité et une sensibilité à toute épreuve. Elle change les codes en nous proposant une héroïne atypique et un héros non conventionnel. J’ai adoré suivre leurs évolutions, leur rencontre, leur découverte et leur apprivoisement. C’est une sorte de jeu « attrape moi si tu peux » ou « si tu me veux viens me chercher ».

Ce fut une lecture magnifiquement intense et incontournable. Un livre qui touche à l’amitié, à l’estime de soi, à la cellule familial. Les enjeux sont considérables. Penelope Douglas a cette facilité de nous émouvoir et de nous surprendre de pages en pages. J’avais adoré « Dark Romance » mais « Hate to Love » est vraiment un cran au dessus.

 

Je contemple le mur à mon tour. Je l’ai recouvert de peinture ardoise noire il y a un an et, depuis, je m’en sers pour gribouiller, dessiner et écrire. Il est parsemé des paroles de chansons de Misha, et de mes propres pensées aussi.
Il y a des photos, des posters et beaucoup de mots. Chacun a une signification spéciale à mes yeux. Toute ma chambre est comme ça, et je l’adore. Je n’y invite jamais personne, surtout pas mes amis. Je sais qu’ils se moqueraient de mes dessins (que j’adore en dépit de mon absence de talent), et des mots de Misha et moi.
J’ai compris il y a longtemps que ce n’était pas nécessaire de se dévoiler entièrement aux personnes qui nous entourent. Les gens aiment juger, et je préfère éviter de leur en donner l’occasion. C’est pour ça que certaines choses restent cachées.

 

 

liens-utiles

 

Vers le site officiel de Penelope Douglas !

Vers le site des éditions Harlequin !

Mon avis sur « Dark Romance », un autre roman de Penelope Douglas !

 

What is it : La Box Ebook ?

photo-romance

Certains d’entre vous ont peut-être déjà vu passer sur Twitter ou Facebook une publicité sur la nouvelle Box Ebook ?

Il est temps de vous présenter ce nouveau concept créé par TEA – The Ebook Alternative – et avec qui les éditions Harlequin sont partenaires pour la toute nouvelle Box Ebook 100% Romance.

 

La Box Ebook, c’est quoi ?

 

–          Une innovation qui dynamise le livre numérique et qui permet de réconcilier le numérique (Box Ebook) et le papier, en étant diffusée par des librairies partenaires tels que Decitre, Furet du Nord, Cultura ou encore U Culture.

–          Un système d’abonnement très simple : un livre numérique par mois pendant 6 mois, sélectionné parmi les pépites éditoriales dans nos collections, au tarif de 29.99€.

–          Pour viser encore plus juste dans la sélection des romans, chaque lecteur doit choisir 3 sous-genres dans la Box :

 Romance classique

Romance contemporaine / Comédie romantique

New Adult / Sexy

 

Le 5 de chaque mois, le lecteur recevra donc son ebook ainsi qu’une surprise (Bonus, chapitre découverte, etc…) parmi une sélection de romans de qualité et adaptée à ses envies de lecture !

Une Box qui pourrait donc fortement intéresser les lectrices qui suivent vos blogs respectifs. Je dirais même que c’est LE cadeau idéal pour les amoureux de la lecture !

 

 

MAIS QUI EST…?

Aucun texte alternatif disponible.

 

 

LA BOX EBOOK donne rendez-vous aux lecteurs chaque mois avec un livre numérique sélectionné pour eux par un éditeur de référence, validé par des libraires, le tout accompagné de bonus numériques pour une expérience de lecture unique.

 
★ UNE INNOVATION QUI DYNAMISE LE LIVRE NUMÉRIQUE

Tout d’abord, nous souhaitons proposer un beau produit qui plaira aux lecteurs. Nous espérons avoir atteint ce but avec nos BOX colorées aux accents geeks !
Les boxs sont en vogue actuellement, et permettent de simplifier le contact entre des prescripteurs (sommeliers, stylistes, créateurs, experts bien être,…) et des utilisateurs avides de conseils personnalisés.

Avec la BOX EBOOK, nous recréons du lien entre les éditeurs, les libraires et leurs lecteurs, tout en utilisant les avantages du numérique.

En effet, la BOX EBOOK c’est avant tout des pépites éditoriales sélectionnées pour des lecteurs par des professionnels du livre, pour retrouver l’expérience d’une librairie. La BOX EBOOK permet en plus de lire partout, tout le temps , grâce au téléchargement possible des ebooks sur tous les supports de lecturenumérique (liseuse (sauf kindle), application mobile, ordinateur…).

LA LECTURE EST PAR NATURE UNE EXPÉRIENCE DE DÉCOUVERTE, LA BOX EBOOK AUSSI

Choisir une box, c’est se laisser conseiller et surprendre dans ses choix. Pour que les utilisateurs de la BOX EBOOK acceptent cet effet de surprise, nous leur garantissons la qualité des livres qui leurs seront proposés. Cette qualité est incarnée par les prescripteurs de confiance qui nous accompagnent dans cette aventure : Albin Michel, Harlequin et Bayard Jeunesse / Editions Milan .

Pour viser encore plus juste, nous demandons aux utilisateurs de la BOX EBOOK de préciser leurs goûts afin d’adapter la sélection de livres à leurs véritables envies de lecture .

Pour que la surprise soit totale, nous proposons une expérience d’utilisation simple et efficace pour que chacun puisse accéder rapidement à ses livres surprises, sans difficultés.

DÉCOUVREZ LA BOX EBOOK EN AVANT-PREMIÈRE !

Aucun texte alternatif disponible.

 

Aucun texte alternatif disponible.

 

 

LA BOX EBOOK …. C’EST :

1 EBOOK SURPRISE PAR MOIS PENDANT 6 MOIS

★ 3 GENRES, POUR QU’IL Y EN AIT POUR TOUS LES GOÛTS
AVEC DIFFÉRENTS PROFILS DE LECTURE PAR GENRE
★ 3 MAISONS D’ÉDITION, EXPERTES EN LEUR DOMAINE,
QUI S’ENGAGENT SUR LA QUALITÉ DES LIVRES
★ 30€ EN MOYENNE POUR 6 LIVRES, SOIT 5€ LE LIVRE
★ PLUS DE 200 POINTS DE VENTE, ET DES LIBRAIRES QUI SE RÉAPPROPRIENT LE
NUMÉRIQUE

 

LE CADEAU ORIGINAL DONT LES AMOUREUX DES LIVRES VONT PARLER À NOËL

 

 

liens-utiles

 

Vers le site de BOX EBOOK !

 

 

 

Vicious de L.J. Shen (tome 1 Série Sinners of Saint).

 

[ DARK ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduction : Barbara Versini

Série 1/4

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour le service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution  : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

 


 

Mon avis :

Cette couverture est juste WOOOOWWWW ! Une couverture qui invite à la luxure ( bien sur qu’on aimerait être cette petite chose qu’il tient entre ses doigts, juste pour espérer une petite caresse de ces lèvres) ! La couverture n’annonce que des bons moments et et supers bons moments !! Non, non…je ne suis pas du tout accro à cette nouvelle série que nous offre la collection &H qui en tout, compte quatre tomes (si mes recherches s’avèrent exactes).

Vicious aurait pu être le nom d’une chanson romantique, lancinante qui se serait terminée je ne sais où ( en fait si…mais je ne vous le dirais pas !!) ; mais non c’est le prénom que s’est donné Baron Spencer pour se dénoter de son diabolique de père. Ouais porter le même prénom que son père ça craint !! Vicious, fils unique d’un riche entrepreneur, est livré à lui même depuis la mort suspecte de sa mère. Sa belle-mère, Jocelyne, est la caricature parfaite de la marâtre qui se fout totalement de lui. Ne voyant que l’intérêt financier pour embellir sa vie, Jocelyne embourbée dans une situation totalement incongrue et malsaine devra affronter Vicious pour son plus grand déplaisir. Vicious gère sa vie comme il entend, il obtient tout ce qu’il désire et souhaite. De nature et de charisme imposants, son charme indéniable et son aura attirante, rien ne lui résiste, tout le monde est à ses pieds. Tel le roi sur son trône d’or, les filles se pavanent devant ses irrésistibles yeux et ses caresses ensorcelantes. Défilé permanent de toutes les jolies midinettes des environs, sa vie est un long fleuve tranquille où plaisirs en tout genre l’agrémentent. Jusqu’au jour (tandammmm…) une nouvelle arrive ! Fille des domestiques de son royaume, Emilia LeBlanc, dite Millie, elle débarque de la Nouvelle-Angleterre. Sous ses airs de fille inintéressante et à bannir de toute relation sociale, Millie est la pureté incarnée. Trop gentille, trop niaise, trop merveilleuse, trop parfaite pour intéresser qui que ce soit ! Millie vie dans son petit monde où les bisounours sont rois et ne comprend pas absolument l’attitude détestable de Vicious. Pour qui elle ressent l’inexplicable présence de papillons dans le ventre à chaque rencontre et à chaque regard. Qu’on se le dise Millie est amoureuse de celui qu’elle déteste. Ce dernier est un vrai salaud : l’humiliant à chaque occasion ! Lui infligeant des paroles blessantes et surtout lui proposant l’inimaginable qui l’obligera à s’enfuir.

Détruite, anéantie, Millie se fait une autre vie à l’autre bout du pays, New York, Big Apple, où les rêves s’autodétruisent à petit feu. Les études, le boulot, quelques amourettes de passage, l’arrivée de sa sœur, Rosie atteinte de mucoviscidose, la plonge dans un combat permanent pour survivre. Alterné deux boulots, une vie exaspérante ce sont les conséquences de son exil forcé. Mais ce dernier va prendre une tournure inattendue, alors qu’elle bosse dans ce bar, elle recroise l’orgueilleux Vicious. Elle ne souhaite qu’une seule chose, qu’il la laisse en paix et surtout ne vient pas s’insinuer dans sa vie ! Vous pensez qu’il la laissera en paix ? C’est mal le connaitre car il a toujours voulu la faire sienne ! Va t-elle résister ? Et surtout que manigance t-il ?

Vous l’avez peut être compris : j’ai adoré, j’ai surkiffé cette lecture !! Impossible de la lâcher avant de connaitre tous les enjeux et surtout les aboutissants. Vicious est détestable à un tel point qu’on lui arracherait ses cheveux face à son arrogance. C’est connu les femmes aiment les salauds, et là mesdames vous allez être conquise. On sait toutes que derrière les carapaces de ce genre se cache un autre homme, son opposé. Vous allez aimer le découvrir et le détester. Vicious en tient une sacré couche : niveau machiavélique il tient le palmarès. C’est un être tordu, il adore fomenter des séditions et torturer psychologiquement son entourage.

Les personnages secondaires donnent également le change : Rosie la sœur délurée qui ne tient pas sa langue dans sa poche. Les meilleurs amis de Vicious : Trent, Jaime et Dean qui n’hésitent pas )à lui dire les quatre vérités et à le déstabiliser quand c’est nécessaire.

Petit bémol : pas si dark que ça ! Vous pouvez vous lancer les yeux fermés (enfin non…c’est mieux ouverts pour lire )!!

L.J Shen nous entraine dans une histoire palpitante où les rebondissements incessants donnent un rythme effréné à la lecture. Un plume efficace et acérée qui nous fait voguer sur toutes les émotions existantes. Un panel de sensations qui garanti une lecture envoutante du début à la fin. On dévore littéralement Vicious. On le goute , on apprécie son caractère acide. C’est comme une tablette de chocolats où chaque carré que l’on avale nous fait découvrir de nouvelles saveurs. On s’abandonne carrément dans ce méli-mélo de sentiments tourbillonnants.

« Vicious » c’est de la jalousie, de l’amour, des découvertes, des complots machiavéliques et une vérité.

« Vicious » : la bad cool attitude !

 

liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin !

Vers le site officiel de L.J. Shen !

Lien Amazon !

 

 

 

64391-episode