Les yeux couleur de pluie/Entre mes doigts coule le sable de Sophie Tal Men

sophie tal men perso

Littérature française – Édition sortie le 15 juillet 2018

France Loisirs

Lecture personnelle

Ma note : 5/5 mention « incontournable » et « coup de cœur »

 

Résumé : Étudiante en médecine, Marie-Lou est, du jour au lendemain, affectée à Brest. Autant dire le bout du monde pour celle qui n’a jamais quitté sa Grenoble natale. Une nouvelle existence commence alors, loin des siens, de ses montagnes : il va falloir s’habituer au climat, à la région, à la colocation, aux collègues… Surtout, c’est l’insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans qui vont être confrontées à la dure réalité du monde hospitalier. Une nuit, elle croisera Matthieu, interne en ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t-il à lui faire une place dans sa vie ?

 

Mon avis : Sophie Tal Men fait partie de cette « nouvelle » génération d’auteurs qui nous transportent dans des histoires qui peuvent trouver un écho en chacun de nous et qui nous embarquent en quelques pages dans leur univers. Séduite par cette édition France Loisirs « 2 en 1 » des premiers romans de l’autrice, j’ai eu beaucoup de mal à poser mon livre avant de l’avoir terminé.

« Les yeux couleur de pluie » : Nous faisons ici connaissance avec Marie-Lou, jeune interne en neurochirurgie qui quitte Grenoble et ses montagnes pour rejoindre Brest et son océan. Pour la jeune fille, le dépaysement est total surtout qu’elle va rencontrer des personnages hauts en couleur ! Entre Matthieu, l’interne en ORL, sexy et mystérieux, Anna, la colocataire secrète et en même temps un peu excentrique, Farah, la collègue bienveillante et le professeur Daguain, le chef de service exigeant, Marie-Lou sera bien entourée mais surtout, elle ne sera pas au bout de ses surprises ! C’est une jeune fille ambitieuse, qui sait ce qu’elle veut et qui fait ce qu’il faut pour y arriver. J’ai beaucoup aimé ce personnage, sa sensibilité, sa volonté de bien faire et son sérieux. Je me suis un peu retrouvée en elle et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ses aventures.

En commençant le roman, j’avais peur que l’histoire tourne un peu en rond ou nous donne un air de « Grey’s Anatomy » ou de « Chicago Med ». Mais pas du tout ! Adeptes des séries sur l’univers hospitalier, vous pourrez en apprendre encore beaucoup en lisant ce roman car Sophie Tal Men, neurologue de profession, nous immerge complètement dans l’univers des internes et nous montre l’envers du décor. Néanmoins, elle ne laisse pas de côté la vie personnelle des protagonistes et le dosage vie professionnelle/personnelle est parfait. On s’attache rapidement à toute cette petite bande et on rit, on tremble et on est ému avec eux. Concernant la plume de l’autrice, elle est fluide et addictive. Comme je l’ai déjà dit, impossible de poser le livre avant de savoir ce qui attendait Marie-Lou.

« Entre mes doigts coule le sable » : Quelle joie de poursuivre les aventures de Marie-Lou et ses amis ! On retrouve notre héroïne qui part faire un semestre en psychiatrie tandis que Matthieu débarque en neurochirurgie. Entre eux, la relation n’est pas un long fleuve tranquille surtout quand la mère de ce dernier ou Josic, l’ami du « Gobe-Mouche », s’en mêlent….

Marie-Lou n’a rien perdu de son optimisme et de son perfectionnisme. Elle essaie toujours d’aider tout le monde et de faire de son mieux. On découvre un peu plus Matthieu dans ce roman grâce à la double narration. On peut se rendre compte qu’il est très tourmenté, qu’il se pose beaucoup de questions et surtout qu’il n’est pas tout à fait au clair dans sa tête. J’ai aimé en savoir plus sur lui même si ses décisions sont loin d’être toutes, pour moi, rationnelles. C’est un jeune homme sensible, qui souffre de l’abandon de son père, de la maladie de sa mère et qui ne sait donc pas trop comment se situer par rapport à Marie-Lou.

Ce deuxième roman est pourtant un peu plus sombre que le premier et aborde des thèmes compliqués tels que l’abandon familial, l’alcool ou les maladies psychiatriques. En effet, en envoyant l’héroïne dans un hôpital psychiatrique, Sophie Tal-Men en profite pour nous faire découvrir ce service méconnu et la large palette de pathologies qui peuvent être rencontrées. Elle nous sensibilise aussi aux ravages de l’alcool, fléau de notre société actuelle, mais sans jamais en faire trop. Encore une fois, sa plume est fluide et agréable à lire et le choix d’alterner la narration entre Marie-Lou et Matthieu nous permet d’éviter la lassitude et d’en apprendre un peu plus sur ce loup solitaire.

Pour conclure, vous l’aurez compris, ces deux romans sont des coups de cœur pour moi. Bretonne d’origine, j’ai adoré ce voyage à Brest, cette immersion en Bretagne mais aussi dans les hôpitaux, où j’ai découvert l’envers du décor. Je me suis beaucoup attachée aux protagonistes et il me tarde de les retrouver dans « de battre la chamade », l’ultime tome des aventures de Marie-Lou et Matthieu. Si vous aimez les romans qui font du bien au moral et les jolies histoires pleines de bons sentiments, n’hésitez plus et venez découvrir la plume de Sophie Tal Men !!

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez les dernières parutions de Sophie Tal Men sur le site des éditions Albin Michel
Retrouvez également ses trois premiers romans aux éditions « Le livre de poche »
Retrouvez cette magnifique édition sur le site des éditions France Loisirs

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Publicités

Ma folie la plus sage de Charlotte Orcival

ma folie la plus sage

Romance contemporaine – Livre sorti le 2 janvier 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

Je remercie Charlotte Orcival ainsi que les éditions Harlequin pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Le cœur est libre quand il aime

Elle, étudiante qui s’oublie dans les corps à corps et le tourbillon des nuits parisiennes.

Lui, acteur de renommée internationale qui commence à découvrir le prix amer de la célébrité.

Eux, pour une nuit, d’oubli et de caresses. Mais avec le jour revient la réalité et ses obstacles. La distance, les secrets, les blessures. Et une question : peuvent-ils vraiment reprendre la vie qu’ils menaient avant cette nuit hors du temps ?

 

Mon avis : J’ai déjà eu l’occasion de lire la plume de Charlotte Orcival l’année dernière et lorsqu’elle m’a proposé de lire son dernier roman, je n’ai pas hésité une minute ! Je ne le regrette pas car cette première lecture de 2019 est un premier coup de cœur !

Nous faisons ici connaissance avec Léonard, dit Lenny, acteur britannique qui vient rendre visite à sa sœur Courtney qui s’est installée depuis quelques mois à Paris. Au réveil, il rencontre Julia, une amie de Courtney, et entre eux, un lien se crée, une alchimie semble exister. Ils se revoient donc dès le soir-même puis passent la nuit ensemble. Pourtant, au réveil, plus rien ne sera comme avant pour l’un comme pour l’autre. Mais, lui vivant à Vancouver et elle à Paris, ont-ils un avenir ensemble ? Quand l’amour frappe à la porte, est-on vraiment prêt à tout pour le vivre à fond ? La célébrité permet-elle réellement de le vivre comme on l’entend ?

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler en premier du protagoniste masculin qui est, pour moi, le personnage principal de cette histoire. Lenny a pendant longtemps souffert d’un grand manque de confiance en lui suite à ses échecs scolaires. Un jour, il se découvre une passion, et un talent pour la comédie. Repéré par Netflix, il endosse le rôle phare d’une série produite par eux et le voilà devenu une star du petit écran. A la ville comme dans la série, il partage sa vie avec Abe, une actrice superbe avec qui il vit sa première grande histoire. Pourtant, à Paris, la ville de l’amour, toutes ses certitudes vont s’envoler et sa rencontre avec Julia va tout changer pour lui. Lenny est un personnage touchant car il manque cruellement de confiance en lui et même si c’est un « jeune » adulte, il a encore des craintes de petit garçon : il a peur de décevoir, il essaie de faire ce qu’on attend de lui, fait tout pour maintenir le lien dans sa famille… en effet, sa sœur jumelle Courtney et leur mère ne s’entendent pas du tout et lui essaie de jouer le médiateur entre les deux. Concernant Julia, de premier abord, je l’ai trouvée superficielle. Fille d’une star de la musique et d’une aristocrate parisienne, elle vit dans une chambre de bonne au-dessus de l’appartement de sa mère, de son beau-père et ses deux petites sœurs. Elle aime profondément cette famille mais ne voit plus son père avec qui elle a coupé les ponts six ans auparavant. Du coup, Julia aime s’amuser mais ne cherche plus à s’attacher à un homme. Echaudée par une histoire du passé, elle ne veut plus souffrir et veut juste vivre au jour le jour. Pourtant, Lenny va bousculer ses certitudes et ce qu’elle pensait établi.

Ces deux personnages qui se rencontrent sur un coup de foudre m’ont émue et j’ai adoré en apprendre toujours plus sur eux. En effet, plus les pages passent, plus on se rend compte qu’ils ont tous les deux des fêlures, des pensées que l’on n’aurait pas envisagé de prime abord. En se côtoyant, ils vont grandir, évoluer et essayer de passer pleinement à l’âge adulte. J’ai trouvé ce couple équilibré et j’ai adoré passer un moment avec eux.

Ce roman est mon premier coup de cœur de l’année. En effet, adepte des romans romantiques, je n’ai pas été déçue : un coup de foudre à Paris, deux protagonistes qui essaient de faire face pour vivre une grande histoire, des obstacles qui se dressent devant eux, bref, je ne me suis pas ennuyée ni lassée de leurs aventures. La plume de Charlotte Orcival est fluide et nous fait ressentir tout un tas d’émotions fortes, sans nous laisser beaucoup de répit. Les nombreux flashbacks permettent d’en apprendre toujours plus sur les protagonistes et nous permettent de mieux comprendre certaines réactions. En revanche, je préfère prévenir, cette romance contemporaine est, contrairement à ce qui se fait de plus en plus, très soft. Les scènes qui pourraient être érotiques sont tout en suggestion, donc très soft, laissant place entièrement à notre imagination. J’ai trouvé cela rafraichissant de miser sur les émotions et sur notre imaginaire plutôt que dans la description des scènes intimes à tout prix. Enfin, j’ai aimé le fait que les protagonistes voyagent beaucoup et nous transportent avec eux vers d’autres cultures.

Pour conclure, je ne peux que vous recommander la lecture de ce nouveau roman de Charlotte Orcival. Cette romance contemporaine est un bijou pour les amateurs d’histoire d’amour, tout en suggestion et en beaux sentiments. De Paris à Vancouver, en passant par Londres et Dublin, venez suivre les aventures de Lenny et Julia, trembler, vibrer et espérer à leurs côtés.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez tout l’univers de Charlotte Orcival ici

Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin

Retrouvez-le également sur Amazon

Une proposition inattendue de Léane Coste

une-proposition-inattendue-perso.jpg

Littérature sentimentale – Livre papier sorti le 1er octobre 2018

Editions Harlequin

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance et plus particulièrement Mélanie qui m’a permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Anna n’en revient pas ! D’abord, il y a eu cette rencontre avec Hugh Evans, riche homme d’affaires américain dont le garde du corps a violemment bousculé Anna alors qu’elle se promenait avec ses deux enfants. Ensuite, cette invitation à l’hôtel luxueux de M. Evans, avec piscine pour les enfants et examen médical pour elle-même. Et enfin, cette proposition, inattendue, insolite, incroyable. Jouer le rôle de la compagne officielle de Hugh durant l’été. Une proposition qui séduit particulièrement Anna. Après tout, ses enfants seront en vacances chez son ex-mari, et accompagner le bel homme d’affaires à des soirées et des galas, le tout en étant payée, paraît être un moyen très agréable d’occuper le temps. Et si elle se laissait tenter ?

 

Mon avis : Une couverture aux couleurs chaudes, un résumé alléchant, il ne m’en fallait pas plus pour attirer mon attention. Avec le début de la fraicheur, une romance à savourer sous le plaid s’imposait !

Nous faisons ici connaissance avec Anna, mère de famille divorcée, enseignante, qui s’apprête à passer un été toute seule puisque ses enfants s’envolent pour la Réunion en compagnie de leur père. Au détour d’une ballade sur les Champs-Elysées, elle se fait bousculer par un garde du corps de Hugh Evans, homme d’affaire américain de passage à Paris. Voulant se lancer en politique, il cherche une « compagne » pour gagner une part de l’électorat et sa rencontre avec Anna est une évidence : elle est celle qu’il lui faut ! Il va donc lui proposer de jouer le rôle de sa compagne pendant deux mois. Pourtant, arriveront-ils à s’en tenir aux termes du contrat ou la complicité qui va se développer entre eux va tout bouleverser ?

Anna est une jeune femme moderne : divorcée, elle équilibre sa vie entre le travail, ses enfants et un « plan cul », en attendant de pouvoir retrouver celui à qui elle pourra faire de nouveau confiance. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu car elle est pragmatique mais aussi très romantique et entière dans tout ce qu’elle fait. Quand à Hugh, il a tout pour plaire : homme d’affaire divorcé, il a la garde de son fils pour qui il ferait tout. Blessé en amour, il a peur de refaire confiance et cache ses failles derrière son statut d’homme public. Avec Anna, ils forment un duo qui se complète et ensemble, ils vont évoluer et peut-être, enfin, retrouver le bonheur. J’ai apprécié de voir des personnages avec des fêlures et qui ne réfléchissent pas qu’avec leur corps. L’accent étant mis sur l’aspect sentimental, c’est rafraichissant de lire une histoire d’amour qui ne se construit pas qu’autour de scènes de sexe répétées.

Ce roman sentimental est exactement ce dont j’avais besoin, une bouffée d’air frais qui donne le sourire et plein d’optimisme. La plume de l’auteure est efficace, le narrateur suit en alternance les deux protagonistes ce qui donne une vue complète de l’histoire. Vous le savez, j’aime quand le lecteur a toutes les cartes en main et je me suis donc régalée. J’ai eu un peu peur, au début, de retomber sur du déjà-vu, l’histoire me faisant penser à « Pretty Wife » de Cécile Chomin mais aussi à « 50 nuances de Grey » d’EL James. Néanmoins, l’auteure arrive à nous surprendre et à nous emmener là où elle en a envie. Jusqu’au bout, on est surpris et on tremble de voir l’histoire ne pas se terminer comme on l’espère.

Pour conclure, ce livre est une belle découverte et je me laisserai volontiers tentée par un prochain roman de l’auteure. C’est une romance sans prise de tête, qui fait du bien au cœur et au moral et qui redonne envie de croire en l’amour. À tous les adeptes de romans sentimentaux, n’hésitez pas à vous laisser tenter par cette « proposition inattendue » qui vous permettra, le temps de sa lecture, de vous enfermer dans une bulle d’optimisme hors du temps.

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Retrouvez également ce roman sur Amazon

Love in Live de Carine C.

love in live

Romance – Paru le 19 mai 2017

Auto-Edition

Service Presse

 

Je remercie Carine C. et la plateforme Simplement de m’avoir confié ce livre en service presse.

 

Résumé : Ferny a eu un drôle de cadeau pour ses 30 ans : une invitation pour un week-end rencontre en Gironde organisé par le site de rencontres Love In Live. Elle décide de tenter l’aventure sans vraiment croire que l’Amour sera au rendez-vous.
Jusqu’à sa rencontre avec David, le propriétaire des lieux…

 

Mon avis : Un résumé qui donne envie, une couverture colorée qui suscite la curiosité… je n’ai pas hésité longtemps avant de sélectionner ce livre pour notre mois « auto-édition à l’honneur ». Ferny, de son vrai nom Fernande, est une jeune trentenaire qui ne sort plus de chez elle depuis une agression quelques mois plus tôt. Elle s’occupe de promouvoir des produits de beauté de chez elle et son enfermement n’est pas le meilleur moyen de rencontrer quelqu’un…. sa meilleure amie lui offre alors un week-end dans le bordelais afin de, peut-être, rencontrer l’amour.

De son côté, David est le propriétaire d’un hôtel-château dans le bordelais. Après avoir mené une vie agitée sur Paris et souffert de relations amoureuses désastreuses, il est parti vivre dans le Sud-Ouest (entre nous, en voilà une bonne idée!). Avec son frère Sam et sa belle-soeur Amandine, ils gèrent un hôtel qui fonctionnent bien. Un week-end, son ex-petite-amie Cindy lui demande d’organiser un séminaire « Love in live » afin d’aider des célibataires à trouver chaussure à leur pied. Suite à un désistement de dernière minute, David se retrouve propulsé dans cette aventure. Malgré son look geek (il porte un tee-shirt Dark Vador le premier jour!!) et une barbe fournie, sa rencontre avec Ferny va sonner comme une évidence.

Je n’irai pas plus loin dans la présentation des personnages sous risque de vous spoiler ce livre qui est un hymne au romantisme et à la joie de vivre. J’ai beaucoup aimé ces deux personnages car ils sont loin des clichés habituels : Ferny est une jeune femme rousse, qui n’a aucune confiance en elle, que ce soit à cause de son physique ou en conséquence de son agression; quand à David, il ne joue pas sur le côté « je suis un mec riche ». Il vit en toute simplicité et sa relation avec Ferny va se faire en tout naturellement.

Cette histoire m’a fait passé un excellent moment. Il y a beaucoup d’humour et les personnages secondaires ont tous leur rôle à jouer et une importance non négligeable dans l’évolution de l’histoire. Si je devais émettre une réserve, l’histoire va trop vite par moment. Malgré mon amour des histoires romantiques, j’ai trouvé dommage que les actions s’enchainent si vite, que les sentiments des personnages évoluent aussi rapidement. Je recommande néanmoins ce roman, parfait pour cet été. C’est une lecture légère, malgré l’épreuve qu’a connu Ferny, et on referme cet ouvrage le coeur léger, avec l’envie de croire que l’amour peut nous tomber dessus, même quand on ne l’attend plus….

liens-utiles

Retrouvez Love in Live sur Amazon par ici!