La cerise sur le gâteau d’Aurélie Valognes

20190307_205443.jpg

Littérature française – livre sorti le 6 mars 2019

Editions Mazarine

Service presse

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur » et « incontournable »

 

Je remercie les éditions Mazarine et le site Babelio qui m’ont permis de découvrir ce roman en avant-première à l’occasion de la soirée de lancement de ce livre.

Résumé : La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…

Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.

Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants.

Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !

Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !

Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…

Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?

Un cocktail explosif  pour une comédie irrésistible et inspirante.

 

Mon avis : Pour ceux qui me connaissent, vous savez qu’Aurélie Valognes fait partie de mes autrices favorites. Néanmoins, c’est toujours un petit stress de recevoir le nouveau roman de celle qu’on adore lire. On a, pendant une fraction de secondes, un petit doute qui nous assaille : vais-je toujours prendre du plaisir à lire ce nouveau roman ? A-t-elle réussi à se renouveler ? Ne vais-je pas lire du « réchauffé » ? Rassurez-vous, ces questionnements se sont envolés dès la fin du premier chapitre ! Ce roman ne ressemble à aucun autre car pour moi, il réunit tout ce qui a fait le succès de ses précédents ouvrages ; en effet, vous trouverez ici de l’humour, de l’émotion et des thématiques qui font réfléchir.

Nous faisons ici connaissance avec Bernard et Brigitte. Mariés depuis 37 ans, ils ont, pendant la majorité de leur vie commune, vécu en se croisant. En effet, Bernard est un acharné de travail donc il s’est peu impliqué dans son couple et dans sa vie de famille. Sa mise à la retraite, il la vit comme une punition, contrairement à Brigitte qui considère ce moment comme un renouveau. Lors d’une visite de ses petits-enfants, Bernard prend conscience des dangers qui menacent notre planète et il va se lancer dans une nouvelle mission, l’opération « zéro plastique ». Finalement, cette nouvelle lubie ne va peut-être pas permettre la paix du couple….

Bernard est un obsédé du boulot qui a peur de cette nouvelle vie qui s’ouvre à lui. Très rapidement, on se rend compte que c’est un obsessionnel du contrôle, un peu extrême dans ses prises de décision. Pourtant, au fil des pages, on voit son évolution et on s’attache à ce personnage un peu bougon. Sa femme Brigitte est son parfait opposé : heureuse d’être à la retraite, elle s’investit dans une maison de retraite, a envie de partir en voyage et de profiter de ses petits-enfants. A certains moments, on se demande ce qui a pu unir ces caractères si opposés. Pour ma part, je suis convaincue que pour certains couples, ce sont les opposés qui s’assortissent le mieux. Le fils du couple, Nicolas, et son épouse, Alice, ont aussi une part importante dans cette histoire. Alice est webmaster free-lance, elle a tout quitté pour suivre son mari, et Nicolas travaille comme un acharné dans un groupe hôtelier. Leur couple commence à battre de l’aile et Nicolas se rend compte qu’il reproduit le modèle paternel. Aura-t-il le déclic qui l’empêchera de passer à côté de sa vie de famille ? Un autre duo important, ce sont les enfants du couple, Paul et Charlotte, deux enfants qui n’ont pas leur langue dans leur poche et qui, avec leur innocence, vont amener une touche de douceur dans le quotidien morose des adultes qui les entourent. Enfin, je me dois de vous parler des voisins de Bernard et Brigitte. Il s’agit de M. et Mme Dugrin, le stéréotype des voisins envahissants, insupportables et qui sont toujours en train de mettre leur grain de sel dans votre quotidien. Certains diront qu’ils sont caricaturaux….. Pour moi, ils sont le reflet de voisins qu’on a tous connus et qui existent dans la vraie vie !

Ce roman est, pour moi, le plus abouti d’Aurélie Valognes. En effet, l’équilibre entre l’humour et « les sujets qui font réfléchir » est parfaitement trouvé. On retrouve tout au long du roman de nombreuses expressions de notre belle langue française.  L’écriture est vive et portée par des chapitres courts qui vous incitent à tourner les pages. Ce livre est l’occasion de soulever la question du changement de vie et du futur de la Terre. Très bien documenté, il met en lumière l’urgence dans laquelle nous sommes, c’est à dire que notre planète va mal et que si nous ne changeons pas notre manière de consommer, nous courrons à notre perte.

Pour conclure, c’est un gros coup de cœur pour ce roman qui est, pour moi, le meilleur de l’autrice. Tous les ingrédients pour passer un bon moment sont réunis et pourtant, il ne vous laissera sûrement pas indifférent et vous regarderez sûrement votre poubelle d’un œil différent après l’avoir refermé.

image-principale-page-liens-utiles

Envie d’en savoir plus sur l’univers d’Aurélie Valognes ? Rendez-vous sur son site officiel !
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Mazarine ici !
Retrouvez également ce roman sur Amazon ici !

 

Le journal des boulettes de Rose J. Kalaka et Marie Luny.

 

 

 

[HUMOUR – 2017 ]

Auto-édition

Service presse

 

 

 

 

 

 

Je remercie Rose et Marie pour cette merveilleuse découverte !

Le résumé :
Premièrement, il faut savoir ce que le concept de “boulette” veut dire. Une boulette, est une fille qui bien souvent fait des gaffes sans même s’en rendre compte. Dans sa vie de tous les jours, dans son travail, les gaffes font partie intégrante de sa personnalité. Elle ne le fait pas exprès, ne contrôle rien et ne peut qu’apprendre à assumer. À toutes les boulettes qui se reconnaîtront, vous n’êtes pas seules, nous sommes comme vous. Cet ouvrage est une compilation de nos anecdotes, pour la plupart sous format sms.

 


 

Mon avis :
Détente et belle partie de rigolade. Voici ce que m’inspire ce bouquin génial. A lire dans le bus, métro, tramway, train, avion…en fait n’importe où, où que vous soyez ! Vous passerez un moment juste délicieux à vous bidonner. Parce que les boulettes, on a fait toutes. Des grosses, des petites, des phénoménales et des inoubliables. Sous la forme de sms, Rose et Marie vous livrent leur quotidien et on s’aperçoit très vite qu’il est rempli de ce boulettes.
C’est drôle, c’est frais, c’est clinquant, c’est à mourir de rire. C’est la juste réalité des choses et sans aucune prétention. C’est le livre qui vous fera décompresser ! Pour tout vous dire, je l’ai lu au boulot (pendant une période très calme de mon activité professionnel), et je pense que le chef a dû me prendre pour une folle dingue. A me voir sourire à tout va sans aucune raison, il a du se poser de sacrées questions !
C’est le livre à offrir à votre meilleure pote où à votre copine frigide (pour la dérider rien de mieux) ! Surtout que les auteures reversent leurs bénéfices à une association ! Et en plus c’est pour la bonne cause !
 De l’humour sincère, sans fard ! Quoi de mieux pour illuminer nos journées moroses !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !