Monsieur d’E L James

Monsieur

Romance érotique – livre sorti le 29 mai 2019

Editions JC Lattès

Service presse

Ma note : 2,5/5

 

Je remercie les éditions JC Lattès qui, via la plateforme NetGalley, m’ont confié ce roman en service presse.

Résumé : Après le phénomène Cinquante Nuances, E L James nous offre, avec Monsieur, une nouvelle histoire d’amour pleine de passion et de suspense.

LONDRES, 2019. Le séduisant Maxim Trevelyan a toujours mené une vie facile. Riche aristocrate, il n’a jamais travaillé et a rarement dormi seul. Et lorsque la tragédie frappe, son existence est bouleversée. Maxim hérite du titre, de la fortune et des domaines familiaux, avec toutes les responsabilités que cela implique. Un rôle auquel il n’est pas préparé.

Mais son plus grand défi est de lutter contre son irrépressible attirance pour une jeune femme au passé trouble, dénuée de tout, qui vient d’arriver en Angleterre. Fasciné par cette mystérieuse musicienne, aussi discrète que belle, Maxim voit son désir se transformer en amour ; un sentiment qui lui est encore inconnu.

Qui est vraiment Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger du péril qui la menace ? Et comment réagira-t-elle, lorsqu’elle découvrira que lui aussi cache des secrets ?

Du cœur de Londres aux Cornouailles sauvages en passant par la beauté austère des Balkans, Monsieur est un thriller érotique qui tiendra le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

 

Mon avis : Comme beaucoup de lectrices, quand j’ai entendu parler d’un nouveau roman d’EL James, j’ai oscillé entre « quoi ? Et le tome 3 de 50 nuances version Christian, c’est pour quand ?? » et « chouette, une nouvelle histoire !! ». J’avoue, je n’ai pas eu beaucoup de patience et j’ai été ravie d’avoir l’occasion de découvrir cette nouveauté grâce à la plateforme NetGalley.

« Monsieur » est l’histoire de Maxim Trevelyan, un aristocrate anglais qui n’a jamais eu à beaucoup travailler et qui collectionne les conquêtes féminines. Mais le jour où il fait la connaissance d’Alessia, sa nouvelle femme de ménage venue d’Albanie, elle devient une obsession pour lui. Pourtant, il ne sait rien d’elle et de son passé. Malgré leur différence de statut, une histoire d’amour est-elle possible entre eux ? Alessia est-elle celle qu’il faut pour aider Maxim à assumer son nouveau rôle ?

Alors, je me dois d’être honnête, je n’ai pas du tout accroché avec les deux protagonistes. Autant, dans « 50 nuances de Grey », le côté nunuche d’Anastasia et la folie de Christian ne m’avaient pas dérangé, autant là, j’ai eu beaucoup de mal. Maxim est un coureur de jupons qui est né dans une famille aristocratique. Avant la mort de son frère, il n’avait aucune responsabilité et jonglait entre une activité de DJ et sa passion pour la photo. Arrogant, sûr de lui, il est aussi très protecteur avec ceux qui lui sont chers. Néanmoins, il a peu de personnes dont il est proche et sa rencontre avec Alessia va tout changer. Cette dernière est une jeune albanaise, arrivée clandestinement en Angleterre afin de fuir son pays. Au fil des pages, on en apprend plus sur elle et sur les épreuves qu’elle a endurées. Malgré tout ce qu’elle a vécu, je n’ai pas ressenti de tristesse ou d’empathie pour elle. De plus, son côté fleur bleue, encore pire que celui d’Anastasia, m’a franchement fait lever les yeux au ciel…. Tous les deux, ils vont tomber amoureux avant même d’être ensemble et une fois qu’ils se sont trouvés, ils vont jouer à deux la mélodie du bonheur. Je ne sais pas si je deviens exigeante dans mes lectures mais je n’ai pas du tout cru à leur histoire. En effet, le tombeur qui, en l’espace de quelques regards, abandonne tout pour sa femme de ménage vierge et dans les ennuis jusqu’au cou, je n’y crois pas du tout. Je suis d’accord avec le fait que les romances sont là pour nous faire rêver mais là, c’était trop gros pour moi.

Concernant la plume d’EL James, ce n’est toujours pas de la grande littérature. La présence d’un narrateur externe qui passe de Maxim à Alessia est une bonne idée. Néanmoins, je ne sais pas si cela vient de la traduction mais par moment, certains paragraphes étaient construits de manière un peu maladroite et cela m’a gêné dans ma lecture.

J’ai vu que ce roman était classé comme thriller érotique… pour moi, ce n’en est pas un car il y a, en effet, du suspense autour du passé d’Alessia mais rien qui vous donne le frisson. Quant à l’érotisme, il est bien présent, parfois un peu trop. Le roman se termine de façon un peu abrupte et de nombreuses questions restent sans réponses. Je ne sais pas si EL James a prévu une suite mais cela paraitrait logique car il y a encore des zones d’ombre notamment autour de la mort de Kit, le frère de Maxim, et même sur le devenir du couple. Néanmoins, je ne suis pas sûre de me laisser tenter si elle devait être écrite.

Vous l’aurez compris, « Monsieur » a été une déception pour moi. Ce thriller érotique n’a pas réussi à m’emporter ni au niveau de l’intrigue ni au niveau des personnages. Pour ceux qui espèrent ressentir de nouveau le frisson, comme lors de leur lecture de « 50 nuances de Grey », j’ai bien peur que vous soyez déçus car finalement, la magie n’opère pas ici.

 

liens utiles

Retrouvez l’univers d’E.L. James sur son site officiel
Retrouvez ce roman sur le site des éditions JC Lattès
Retrouvez-le aussi sur Amazon

 

pro_reader_120     favorited_reviews_120     reviews_50_120     netgalley_challenge_2018_120     netgalley_challenge_2019_120

LES FUREURS INVISIBLES DU COEUR de John Boyne.

[ LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE IRLANDAISE – Nouveauté 2018]
Éditions JC LATTES – Collection Littérature Étrangère
Traduit par Sophie Aslanides
Titre original : The heart’s invisible furies.
580 pages
Ma note : 4,5/5 mention « pépite »
Lien Kindle


Le résumé :
Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.
Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine.


Mon avis :

Quand John Boyne parle de son Irlande, on ne peut que ressentir son attachement à ces terres. Rudes, intransigeantes, inhospitalières, violentes, malgré cela il en résulte un sentiment de bienveillance.


John Boyne que je découvre est un auteur extraordinaire. Il insuffle une dose de magie dans un univers, dans une Irlande rigoriste et dirigée d’une main de maître.


Alors que l’actualité irlandaise annonce la légalisation de l’avortement, John Boyne, lui, nous fait découvrir l’enfer d’un jeune homme orphelin, Cyril Avery, qui ne peut pas assumer sa véritable personnalité. Etre homosexuel est alors considéré (et peut être encore de nos jours) comme étant une maladie mentale. Les passages à tabac, les meurtres sont tout simplement impunis quant les agresseurs sont adulés et innocentés. Cyril Avery est élevé par une père et une mère qui n’assume pas tellement leur rôle de parent. Tel une sorte de trophée pour parachever l’image d’une famille normale. Cyril grandit et s’interroge. Ses pulsions deviennent incontrôlables le mènent sur des chemins dangereux. Il souffre de son incapacité à être normal, se morfond, s’isole, s’imagine même être une bête. Survivre dans une Irlande catholique où l’Eglise dirige tout, le pousse à s’afficher avec la gente féminine, notamment avec la sœur de Julian Woodbead qui subira de plein fouet les remords de Cyril. Julian incarne l’homme idéalisé. Cyril ne peut rien lui refuser et est prêt à tout pour garder au moins son amitié. Julian est un homme à femmes, trop de femmes et cela lui sera fatal. Caricature parfaite du bon vivant, Julian détonne par son caractère nonchalant et bienheureux.


Cyril est un homme d’une gentillesse extrême et innée, bienveillant, certes un peu perdu mais tout au long de l’histoire il va s’affirmer et assumer toutes ses erreurs. 


LES FUREURS INVISIBLES DU COEUR est une pépite, de celle qui témoigne des difficultés dues à l’ignorance et à la différence. John Boyne avec tact, humour et honnêteté relate l’histoire d’un homme qui en aime d’autres, qui se cherche, se trouve et se perd. Un homme qui doit fuir, se reconstruire et aimer. La pureté de l’amour entre deux personnes est si belle. Un amour qui prend une dimension significative et sensible dans les différents voyages qui prennent alors la dimension de la quête initiatique, de soi, de l’autre. Un quête contre l’ignorance, les préjugés et contre la maladie. Celle qui foudroie, qui intrigue et qui subjugue. Une quête rédemptrice. Si John Boyne ne tombe pas dans le mélodramatique, il insuffle une dose d’optimisme et d’humour à bien de scènes. Les dialogues pimpants et ingénieux viennent contrecarrer les monologues déprimants. John Boyne confronte la haine et le pardon. Les murs sont si difficiles à abattre.


Après un début difficile car je suis sortie de ma zone de confort, la suite a été un véritable délice. Les aventures de Cyril sont à la fois émouvantes et déconcertantes. La vie et son sens de l’humour s’invitent dans un décor sinistre et violent. Comment ne pas succomber et apprécier à sa juste valeur le dernier roman de John Boyne ? Une pure merveille tout simplement à dévorer !

#ESMERALDA



Je remercie les éditions JC Lattés pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

image-principale-page-liens-utiles


Vers le site des éditions JC LAttès pour tout savoir.

Vers Wikipédia pour tout découvrir sur John Boyne.


Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

Darker de E L James

Darker

Romance érotique – Livre paru le 6 décembre 2017

Editions JC Lattès

Service Presse

 

Je remercie les éditions JC Lattès, via la plateforme NetGalley, de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Après une liaison passionnée qui s’est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d’oublier Anastasia Steele.  Il l’a dans la peau. Décidé à regagner son amour, il s’efforce de réprimer ses désirs les plus troubles et son besoin de tout contrôler pour enfin aimer Ana selon ses conditions.

Hélas, son enfance continue de le hanter, d’autant que Christian comprend que Jack Hyde, le patron sournois d’Ana, la veut clairement pour lui seul.

Le Dr Flynn, confident et thérapeute de Christian, parviendra-t-il à l’aider à affronter ses démons ?

Ou est-ce que l’amour exclusif d’Elena et l’adoration insensée de son ex-soumise, Leila, finiront par le retenir dans le passé ?

Et si, malgré ses tourments et ses obsessions, Christian réussit à reconquérir Ana, sera-t-il capable de la garder ?

 

Mon avis : Comme beaucoup, j’attendais avec impatience la sortie de ce nouveau tome de la saga « 50 nuances ». Pourquoi ? Car cette saga est la première romance érotique que j’ai lu et que je ne pensais pas aimer ce type de lecture. De plus, après la déception du deuxième film, j’espérais au moins que ce deuxième tome du point de vue de Christian répondrait à toutes les questions qui sont en suspens. Enfin, « 50 nuances plus sombres » est mon tome préféré donc j’espérais beaucoup de cette réécriture.

Nous retrouvons donc Christian dans son entreprise de reconquête d’Anastasia. Ravagé par son départ, il se rend compte que sa présence est plus importante que ses besoins. Il va donc tout mettre en œuvre pour la reconquérir. Cependant, passé et présent vont s’entrechoquer et mettre en péril le futur de notre couple. Toute la difficulté sera d’arriver à gérer ces obstacles et à construire un avenir sur de bonnes bases.

Je ne vais pas vous raconter de nouveau le déroulement de ce tome. Je vais m’en tenir à l’analyse des protagonistes. Tout d’abord Christian. Comme on s’en doute, c’est un maniaque du contrôle et ses peurs sont ici exposées au grand jour. Ce qui peut nous sembler abusif quand on lit les romans du point de vue d’Ana sont ici plus clairs. Car Christian n’a qu’une peur : celle de perdre de nouveau Ana. Avec elle, il a fait le grand plongeon dans le monde des sentiments amoureux et il ne peut s’empêcher de s’inquiéter…. Surtout que la liste de ses ennemis s’allonge à vue d’œil ! On constate ici à quel point il voue un « culte » à Ana et à quel point il l’aime. Il m’a touché dans ce tome tandis qu’Ana m’a profondément énervée !! Mais qu’est-ce qu’elle est pénible avec lui !! Je ne m’étais pas rendue compte lors de la lecture de « 50 nuances plus sombres » de cet aspect de sa personnalité. Christian est très maladroit car il a du mal à communiquer et elle, elle lui fait des scènes pour un oui et pour un non. Certes, son côté surprotecteur est étouffant mais je trouve qu’elle n’essaie pas de se mettre à sa place. Malgré tout, on peut voir à quel point leur amour est passionnel et à quel point ils s’aiment. J’ai ressenti des papillons dans le ventre en relisant certaines scènes !

J’ai beaucoup aimé ce nouveau tome de la saga « 50 nuances ». J’ai trouvé l’écriture plus poussée que dans « Grey » qui reprenait beaucoup de passages de « 50 nuances de Grey ». Ici, on en apprend beaucoup sur le passé de Christian et sur sa personnalité. Des sceptiques pourront toujours dire qu’E L James aurait pu aller plus loin…. C’est vrai, mais je me suis quand même régalée pendant une grande partie de ma lecture. Je le recommande donc à tous les fans de la saga ou à tous les curieux qui voudraient en savoir plus sur la personnalité du mystérieux Christian.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez la chronique d’Esmaralda sur la Saga « Cinquante nuances de Grey » de E L James ici

Retrouvez « Darker » sur le site des Editions JC Lattès

Retrouvez « Darker » sur Amazon

pro_reader_120                     reviews_10_120                    favorited_reviews_120

La chimiste de Stephenie Meyer.

20161229_154329

 

[THRILLERS – 2016 ]

EDITIONS JC LATTES

LECTURE PERSONNELLE.

 

 

Résumé :

Elle était l’un des secrets les mieux gardés – et des plus obscurs d’une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l’éliminer au plus vite…
Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d’effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission… ou dernière trahison ?
Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n’est plus seule ?
Dans ce roman palpitant et original, Stephenie Meyer a imaginé une nouvelle héroïne aussi émouvante que fascinante. Avec La Chimiste, elle révèle encore une fois tout son talent qui la place parmi les auteurs les plus reconnus au monde.


 

Mon avis :

Me voici plonger dans l’univers de Stephenie Meyer. Je n’ai jamais lu ses livres, même la fameuse saga que tout le monde adore (je sais vous pouvez m’en blâmer 😉 ).

Le dernier roman de l’auteure s’inscrit dans un genre littéraire tourné vers le thriller et le polar, pour mon plus grand plaisir.

Je fais la connaissance d’Alex, de son vrai prénom Julianna, une fuyarde qui vit depuis de nombreuses années sous le couvert de plusieurs pseudonymes et de petits boulots plus ou moins honnêtes. Sa vie se résume à surveiller ses arrières à tous les instants de la journée et de nuit. La paranoïa s’installe insidieusement, l’enveloppe dans ses moindres faits et gestes et l’incite à parcourir des milliers de kilomètres dans une Amérique où les plus hauts  gradés mènent une conquête au pouvoir sans états d’âmes et scrupules. Malgré tout les protagonistes de sa fuite lui tendent Le piège  qui lui sera fatal psychologiquement et physiquement.

Je ce que j’ai le plus aimé dans ma lecture : c’est cette atmosphère pesante où la psychose, la méfiance sont omniprésentes et le personnage d’Alex qui frôle la perfection. Ce dernier évolue au fur et à mesure que je tourne les pages. D’une personne totalement renfermée, sûre d’elle même, égoïste, sur la défensive, machiavélique et solitaire, je retrouve à la fin une femme ouverte au monde et sociable. Il faut que je vous précise qu’Alex est une tortionnaire sous le couvert de l’Etat, on la nomme « La Chimiste » et est redoutée par tout le monde car ses méthodes ne laissent aucune chance à la malheureuse victime. Ce revirement est du à une seule et unique rencontre, sa cible, Daniel, qui va bouleversée sa vie du tout au tout. Kévin, le super-soldat et le frère jumeau de Daniel, rejoint notre duo. Ces trois personnages ont des caractères tous différents mais se complètent à merveille.

Tout un mécanisme se met en route : la plume parfaite de l’auteure nous fait vivre des rebondissements et des situations d’une telle intensité, que je pouvais ressentir les émotions, telles que la peur, la haine et la joie, de tous les protagonistes. J’ai carrément été aspirée dans un tourbillon de folies où j’ai ri face à des situations tellement cocasses et pleuré face à la dureté des mots.

L’auteure m’a carrément époustouflée par toute cette mise en scène et ses personnages attachants. Ce livre aspire à un renouveau, à l’espoir que les pires choses peuvent amener au meilleur.

A LIRE ABSOLUMENT !!!


 

Saga Cinquante nuances de Grey de E L James

 

[ ROMANCE ÉROTIQUE ]

Cinquante nuances de Grey, tome 1 :

Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu’il tient à dissimuler…

Cinquante nuances plus sombres, tome 2 :

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie…

Cinquante nuances plus claires, tome 3 :

Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité… Un happy end est-il possible pour Christian Grey et Anastasia Steele ?

Cinquante nuances vu par Christian, tome 4 :

CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?


Mon avis :

Les trois premiers tomes sont justes éblouissants. Pas une seule fois je me suis ennuyée : à chaque page attend un rebondissement . Les héros sont attachants et exceptionnels. Anastasia, l’ange, est celle finalement qui mène inconsciemment la danse  et Christian, l’irrésistible démon, n’est pas si fou que l’on pourrait imaginer. Tout au long de ces trois tomes les rôles vont petit à petit s’inversés : l’ange va dompter le démon. Je me demande qui est vraiment le dominant et le soumis. Les personnages ne font pas que l’histoire, bien entendu les scènes de sexe sont omniprésentes mais rien de choquant pour les amatrices de ce genre de lecture !

Ne faites pas comme moi de regarder le film avant d’avoir lu : l’adaptation ne rend pas du tout hommage aux caractères des personnages et beaucoup de scènes sont  plus attrayantes dans le livre (tome 1).

Le tome 4 est une ABERRATION. C’est un ouvrage écrit juste à des fins commerciales : copie/ coller du tome 1, mais avec le point de vu de Christian. Ç’aurait été vraiment plus intéressant, pour nous lecteurs, que certains aspects de sa vie et de son caractères soient justes présentés dans le tome 1. Le tome 4 est vraiment décevant. On n’apprend rien de plus que ce que l’on pressent dans Cinquante nuances de Grey.

Pour ma part les titres des 3 tomes ne correspondent pas. Pourquoi « Cinquante nuances de Grey » : dans ce premier tome il surtout question d’Anastasia qui découvre finalement le sexe et l’amour. Un titre du style « ne tombe pas amoureuse je suis pas net » aurait été plus approprié. Pourquoi « Cinquante nuances plus sombres » : dans ce deuxième tome justement Christian se livre un peu plus et devient romantique. Tout devient plus clair pour lui et pour Anastasia tout s’assombrit. Pourquoi « Cinquante nuances plus claires » :  dans ce troisième tome le passé sombre de Christian resurgit. Pour Anastasia sa situation avec Christian est un peu plus claire. Certainement un effet voulu par E L James, pour nous dérouter et nous signaler que c’est vraiment Anastasia la super héroïne de « la chambre rouge de la douleur ».


 

Tout sur l’auteur : E L James

Edition JC Lattes et également disponible ( tome 1 à 3 ) chez Livre de poche.