DANSE DE SANG de Frédéric Livyns.

51Gp5vsmSPL._SY346_

 

[THRILLER HORREUR – Réédition 2018]

Lune Écarlate éditions – Collection Éclats de Lune

Service presse

 

 

Format numérique (184 pages) : 0.99€

Broché : 13.00€

Ma note : 5/5

 

 

 

 

Je remercie les éditions Lune Écarlate pour leur confiance.

 

 


 

 

Le résumé :
Veuve depuis peu, Véronique a l’étrange sensation de toujours ressentir la présence de son époux. En cherchant des réponses à ses questions, elle va libérer un démon aussi ancien que le monde lui même: le Dévoreur. Elle seule peut mettre fin à cette vague de meurtres cruels qui s’abat sur la ville mais le temps lui est compté car, à chaque âme absorbée, le démon devient plus puissant.
Un terrifiant thriller fantastique qui nous plonge dans l’univers du vaudou.

 

 


 

 

Mon avis :

 

On ne peut pas dire que Frédéric Livyns fait dans la demi mesure. L’horreur, il la met en scène dans toute sa splendeur. Il sème des graines un peut partout, les laissant lentement germer. Petit à petit, elles se font un place, d’abord dans l’ombre pour mieux exploser par la suite. Ca fourmille, ça saigne, ça déchiquète, c’est invisible, ça souffre, ça crie ! Ca te fout une sacré trouille au point que je n’ai pu lire une seule ligne la nuit tombée. Car une chose est sûre, t’es loin du monde des bisounours.

 

Ce thriller fantastique nous plonge dans le monde du vaudou. De son origine africaine, il existe à l’heure actuelle plusieurs sorte de pratique par exemple celui en Haïti. Je n’ai pas eu le temps de faire des recherches pour approfondir le sujet, mais il est clair qu’ici Livyns s’appuie sur des préceptes existants. La trame n’est en rien fantaisiste même si le monde exploré n’est en rien rationnel mais bien plus effrayant ! Du coup l’univers de Livyns et du vaudou se complètent à merveille. L’auteur n’hésite à aucun moment à confier des éléments sur cette pratique ou religion (je ne sais pas comment l’appeler).

 

Véronique a perdu son mari dans un accident de la route. Sentant sa présence tout au long de la journée, elle se confie à sa meilleur amie qui lui recommande de se rendre chez une de ses connaissances : un houngan. Il lui accorde un rite qui le mettra en relation avec son défunt mari mais sous certaines conditions. Malheureusement Véronique n’a pas respecté les règles. De ce fait le plus terrible démon est délivré. Des morts aux corps déchiquetés et exsangues font leur apparition. L’entourage de Véronique est peu à peu décimé. Avec l’aide de l’inspecteur de police, elle va tenter de mettre un terme à toute cette horreur.

 

Que dire sur ce roman ? C’est juste sensationnel ! La tension monte au fil des chapitres. L’horreur s’invite petit à petit. L’atmosphère étrange et lugubre s’insinue de pages en pages. T’es là à te ronger les ongles, car tu ne sais pas ce qui t’attends quand tu vas tourner la page. Tu retiens ton souffle, tu te crispes, tu serres les dents. Tout y est dur à affronter. Bref tu respires un bon coup au point final. Si t’adores toutes ces sensation, alors Danse de sang est fait pour toi !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Lune Écarlate, pour tout savoir !

Vers le site de Frédéric Livyns, pour suivre son actualité!

 

 

 

Publicités

ÂME à ÂME de Christian Perrot.

511k-rVrQOL._SX311_BO1,204,203,200_

 

[FANTASTIQUE HORREUR – Nouveauté 2018]

Lune Écarlate  – Collection Lune Ténébreuse

Service presse

 

Format numérique (166 pages) : 4.99€

Broché : 15.00€

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Lune Écarlate pour leur confiance.

 

 


 

 

Le résumé :
Un homme désespéré essaye de se suicider en se jetant du haut d’un toit. Par malchance, il fauche avec lui une âme innocente passant par hasard à cet endroit au mauvais moment. Les deux êtres vont se retrouver intimement liés pour un bien étrange voyage aux confins de l’esprit et de la démence. Ensemble, ils affronteront les plus horribles facettes de l’âme humaine jusqu’à l’ultime vérité, car, de cette rencontre fortuite, dépendra la vie de trois personnes diamétralement opposées… Public averti, 18ans + AVERTISSEMENT AU(X) LECTEUR(S) Ce roman est particulièrement angoissant, voire profondément dérangeant par les thèmes qu’il aborde : la mort, la haine, le meurtre, les violences sexuelles et morales. De nombreuses scènes psychologiquement et moralement éprouvantes attendent le lecteur. En vertu de quoi, cet ouvrage est fortement déconseillé aux enfants et aux adolescents pouvant se voir choqués. Parents, merci de prendre garde à ne pas laisser ce livre entre les mains des plus jeunes.

 

 


 

Mon avis :

 

Même une semaine après avoir terminé ce roman, il m’est toujours difficile d’en parler. Je me suis laissée quelques jours pour faire le point sur cette lecture et a bien y réfléchir et je ne sais toujours pas quoi en penser. Je n’ai pas détesté, je n’ai pas adoré, mon avis ne me semble pas mitigé. What else ???

 

Les premiers chapitres m’ont totalement décontenancée ! Je ne savais pas où j’étais : réalité, mirage, rêve, inconscience. C’était le flou total ! Je naviguai en eaux troubles comme ce personnage totalement déboussolé. Un univers sanguinolent, glauque, sombre, horrible. Un tableau bien plus effrayant que les limbes de l’enfer. C’est nauséeux, nauséabond, c’est bien plus que ça !

 

Cet homme vient de se jeter d’un immeuble. Depuis le décès accidentel de sa femme et de ses enfants, il est tombé dans la déprime. Il n’a plus la force de vivre et de survivre. Décidé d’en finir, il se jette dans le vide, mais tout ne se déroule pas comme prévu. La jeune femme aux yeux verts est au mauvais endroit au mauvais moment. Elle se retrouve fauchée par cet inconnu lui tombant dessus. Leurs âmes s’associent pour un voyage inattendu !

 

Les chapitres suivants m’éclairent afin sur ce scénario atypique offert par Christian Perrot. L’auteur explore ici, la mort, l’enfer qui s’entremêlent dans le réel et l’irréel. D’ailleurs il est impossible de les dissocier. L’un de va pas sans l’autre. La vie devient la mort, la mort devient la vie. Intransigeant, fourbu, écœurant, poisseux, ce duo a eu le mérite de me filer les jetons et bien plus encore. Dans le genre horreur, Perrot sonde à merveille l’univers. Malgré tout, j’ai été touché par la détresse des personnages, par leurs vécus, leurs peurs et leurs désarrois. Il dégage d’eux, d’une certaine manière, cette lueur d’espoir dans un avenir meilleur.

 

Ce roman a eu le pouvoir de me déstabiliser. Âme à âme a le mérite d’avoir laisser son emprunte dans ma mémoire. Je ne pense pas m’en défaire avant très longtemps.

 

Si t’es fan de roman d’horreur alors t’as trouvé ta future came !

 

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Lune Écarlate, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Christian Perrot, pour suivre son actualité !