VEUX-TU DINER AVEC MOI ? de Maxime Morin.

20181015_160727

 

[ ROMAN POLICIER – Nouveauté 2018]
Éditions de Mortagne
Format numérique (422 pages) : 16.17€
Broché : 18.00€
Ma note : 4,5/5 mention « à découvrir »

 

 


 

Le résumé :

 

Maxence Verlomme a récemment vu sa vie s’effondrer. Il y a trois mois, sa carrière de flic s’est brisée avec l’annonce du cancer de sa femme. Pour vivre ses derniers instants avec elle, il a dû abandonner sa traque du Marchand de sable, un tueur en série activement recherché. Ayant enterré Marion le matin même, l’homme se réveille, quelques heures plus tard, prisonnier d’un autobus fuyant la capitale. Deux ravisseurs, neuf otages. Lorsque le premier captif est ramené sain et sauf à son domicile par ses bourreaux, plutôt que de profiter de sa liberté, il préfère se tirer une balle en pleine tête. Dès lors, chacun comprend que le danger ne se trouve pas à l’intérieur du bus, mais bien à l’extérieur. Un road trip macabre où chaque arrêt se révèle fatal. Et quand les affres du passé resurgissent, le compte à rebours est déjà lancé, ne laissant à Verlomme que peu de temps pour découvrir le lien qui les unit tous. À la fin du voyage, la rédemption. Ou bien la mort.

 


 

Mon avis :

 

Halloween approche, alors, pourquoi pas s’offrir un moment lecture adéquat à l’atmosphère voulue ? Et bien j’ai pour toi un thriller décapant et étonnamment effroyable.

 

A première vue, le résumé qui m’a tout de suite fait penser à un certain film (Speed, 1994), ne laisse absolument rien présager à ce qui se cache parmi ces pages.

 

Et je ne peux m’exclamer : Aaaaa l’abordage !

 

Maxence Verlomme est un flic bon sous tout rapport, peu apprécié par ses pairs, mais les résultats sont là. Il reste malgré tout un loup solitaire. Sa femme, Marion, est son seul et unique rayon de soleil. Gravement malade depuis des années, il tend à lui rendre la vie plus facile et agréable. La maladie emporte Mario et c’est alors que le monde de Maxence vrille.

 

Quelques heures après l’enterrement de sa femme, il se retrouve pris en otage avec 8 autres personnages dans un bus. Deux personnes cagoulées font régner la terreur dans ce bus bringuebalant vers une destination qui se précise au fil des heures. Maxence a pris sa retraite anticipé de flics il y a trois mois de cela. Mais quand t ‘es flic un jour, t’es flic pour toujours. Par la force et la volonté (amen !), Maxence reprend « du service ». Les méninges s’activent, les hypothèses fusionnent : Que fait-il ici ? Quels liens les unis tous ? Pourquoi ses souvenirs sont-il vagues ? Que va t-il m’arriver ?

 

Tout autant de questions pertinentes pour une urgence vitale : la survie.

 

Road trip macabre, huit clos effrayant : un duo sans équivoque qui a eu le mérite de me faire vivre des heures de lectures addictives. Pendue aux mots, la recherche de la vérité tient en haleine. Les péripéties de Maxence, ses flash back, ses souvenirs, ses questions, ses doutes, sa peur, sa colère, son désarroi m’ont assaillie d’une force surprenante. Au fil des pages le personnage de Maxence s’affirme et se révèle.

 

Et il arrive le moment où tout dérape et l’histoire prend une nouvelle dimension hallucinante et inattendue ! Et la c’est le OH MON DIEU !, le OH PURÉE ! le NOOOOOON !, le C’EST PAS POSSIBLE ! …. qui résonnent dans les limbes de ton cerveau. Scotchée, tu deviens !

 

VEUX-TU DINER AVEC TOI ? est incommensurablement un page turner de tonnerre ! Un clifhanger de malade qui a eu le don de m’épater. Le seul petit bémol, mais qui en soi n’est pas forcément dramatique, est le fait que bien des questions restent sans réponses. Rien ne t’empêche toi, lecteur, de fomenter tout un plan pour combler cette petite lacune. Et j’avoue l’exercice est plutôt sympathique.

 

Mystère, rage, colère, énigme, sang, horreur, amour, drame, manipulation, suspense deviendront pendant cette lecture tes meilleurs amis.

 

Les mordus du genre s’en mordront les doigts et seront charmés par l’atmosphère glaçante à la Stephen King (pour donner une image … n’est ce pas … !!).

 

A découvrir … sans aucun doute !

 


 

Je remercie Pascale pour sa confiance et sa patience.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions De Mortagne, pour tout savoir !