EMMÈNE-MOI A L’OCÉAN de Nelly Weaver.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – New Adult – Nouveauté 2019]
387 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Marathon Indé de Mars
 
Le résumé :

 

La vie peut être aussi monotone qu’excitante. Le but est de trouver ce petit truc, ce détail insignifiant qui vous fait vibrer. Celui qui vous fait dire : je suis vivant.
Je n’ai longtemps été qu’une âme vagabonde sans trouver un sens à ma vie. Il faut parfois s’armer de patience et un jour, vous vous levez et vous dites que c’est aujourd’hui que tout doit changer. Vous retroussez alors vos manches et vous ne désirez qu’une chose, donner un sens à votre existence.
L’océan, c’est ma came. Chaque jour, je laisse l’adrénaline me parcourir comme une envie irrésistible. Je ne peux pas m’en passer. Aujourd’hui, j’ai tout ce dont j’ai besoin. Des amis sur qui je pourrai toujours compter, un travail qui me comble et bien évidemment, mes vagues.
Je pensais ma vie parfaite.
Et puis, je l’ai rencontrée.
Et puis, tout a changé.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Une nouvelle fois Nelly Weaver casse la baraque !

 

Direction la Californie, Big Sur, une ville côtière qui ne peut que laisser pantois devant l’évidente beauté du paysage. Tout semble se réaliser à Big Sur, et notamment les rêves d’enfants brisés. L’océan a cette faculté d’émouvoir et de panser les plaies de la vie. Aiden en a fait sa raison de vivre. Il ne fait qu’un avec et cela semble si magique quand tu les contemples. Une osmose et une communion parfaites. Aiden est un joyeux luron qui croque la vie à pleine dent. Cohabiter avec ses amis de toujours au bord de l’eau est une évidence. Nate, Reese et Don sont ses piliers, ses délires, ses frères d’armes. Pour rien au monde leur amitié pourrait être détruite mais cela n’empêche pas quelques gros coups de gueule. Je te laisse imaginer quatre mecs célibataires dans une maison ! Malgré leurs déboires, le respect et l’entraide restent essentiels à leur yeux. Donc quand Leslie débarque chez eux par ce que son appartement est sous l’eau, accompagnée de Lina et Lilly, rien ne va plus et tout part en cacahouète.

 

Lina est la colocataire de Leslie (la sœur de Reese). Lina est très secrète, intrigante, sensible, courageuse et brave. Lilly est le plus merveilleux des cadeaux qu’elle a pu avoir et elle le préserve jalousement. Protectrice, elle ne peut pas se confronter à quelconque danger ou sentiment. La survie et le bonheur de Lilly sont ainsi son ultime but. Lina n’aime pas être vu comme un boulet ou comme une opportuniste. Elle se débrouille depuis longtemps seule. Lorsqu’elle se retrouve chez Aidan et sa bande de potes, elle ne se sent pas du tout à sa place. Pourtant elle est accueillie à bras ouvert. Et surtout, elle n’aurait jamais pensé que sa vie allait prendre un tournant radical et découvrir que l’océan recèle des merveilles.

 

Nelly Weaver signe une nouvelle romance de toute beauté. Une apnée sensuelle, romantique et bouleversante au cœur d’âmes blessées et meurtries par les turpitudes de la vie. Addictive, cette romance est une balade émouvante et accaparante. Les chapitres s’enchainent à une vitesse folle. Les points de vue alternent. Le passé et le présent se confrontent. Nelly met un accent particulier sur la psychologie des personnages. Il est agréable de suivre l’évolution des personnages tels qu’Aiden et Lina. Pour autant Nelly ne joue pas dans le dramatique pur et dur. Lilly et Cal portent un élan de fraicheur et d’euphorie.

 

EMMENE-MOI  A L’OCEAN est grisant et magnifique. Une belle romance qui a déchiré mon cœur. A découvrir !

 

#Esméralda

Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance et sa patience.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… l’univers de Nelly Weaver.

… le portrait de Nelly Weaver.

IMG_20180426_160220_117

LES AFFRES, tome 2 et tome 3 de Antoine Delouhans.

Murmures (Les Affres t. 2) par [Delouhans, Antoine]
Lien Kindle
110 pages

Le résumé :

James se remet difficilement de la perte de sa femme lorsqu’il rencontre Léa. Elle est fatiguée, bouleversée, et va l’entraîner dans sa remise en question du monde tel qu’ils le connaissent.
Instincts (Les Affres t. 3) par [Delouhans, Antoine]
Lien Kindle
106 pages

Le résumé :


Léa se retrouve perdue dans la nature sauvage. Seule, elle doit apprendre à écouter et à ressentir la Terre-Mère pour survivre.

Après InLife et Murmures, Instincts vous embarque plus loin dans la quête de l Équilibre.
[ SF – POST APOCALYPTIQUE – 2018]
Novella
Ma note 5/5 mention « à découvrir »
Lu dans le cadre de Mon Marathon Indé de mars

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

Bienvenue dans le monde d’Antoine Delouhans. Ce n’est pas un monde onirique, mais un monde sans dessus dessous où la Vérité n’est pas celle que vous voyez, que vous vivez. Alors non ce n’est pas un remake de Matrix, il n’y a pas de petites gélules et des chiffres verts partout mais bien un monde apocalyptique dirigé par de sombres créatures venues tout droit de l’enfer.

 

Un monde, an 3333, quelque part sur Terre, parmi les îlots de vie où règne un monde moderne comme nous le connaissons. Les habitants vivent sans trop se poser de question, enchaînés dans une banale routine. James est psychologue et tout récemment veuf. Sa femme est décédée dans d’atroces souffrances et le deuil est une dure réalité et épreuve. Obligé de maintenir son activité, il rencontre l’intrigante Léa avec qui il noue, malgré lui, une relation atypique. Léa va alors l’entraîner dans une aventure qu’il n’aurait pu jamais soupçonner !

 

Je n’ai qu’un mot d’ordre : foncez ! mais depuis le premier tome.

 

Si vous adorez l’univers post apocalyptique où surprises, complots, manipulations sont légions alors vous ne serez pas déçus. Mais la série des Affres, ce n’est pas que ça, Antoine Delouhans y véhicule des messages de bons sens, percutants et essentiels. La liberté est le leitmotiv principal : la liberté de savoir, d’être soi et de comprendre.

 

MURMURES est axé sur le deuil : la perte de l’être cher, l’amour véritable, le pardon et la reconstruction. A travers un cheminent plein de bon sens, James franchit les étapes. Les mots qu’il griffonne sur son journal y sont pour grand chose. Il y retranscrit mots pour mots, les rêves étranges, révélant ainsi la clé essentielle à son bien être.

 

INSTINCTS est la suite des conséquences des actions menées dans le précédent tome. Ce second tome est axé sur la nature, la communion avec elle, ce qu’elle a de merveilleux à nous offrir. Je retrouve une Léa épanouie dans un rôle d’Eve qui lui va à ravir. Si dans un premier temps, elle semble avoir atteint le paradis et la parfaite osmose avec Mère Nature, le bonheur s’effrite rapidement quand des Sanguinaires lui tendent un piège de mauvais gout. Léa va rencontrer son Adam, elle ne va pas croquer la pomme interdite pourtant les ténèbres n’ont jamais été aussi prêtes à tenir leurs plus sombres promesses.

 

Il est vrai que comme je vous raconte là, comme ça, ca n’a pas l’air très compréhensible. Et pourtant un fois plongé dans cet univers, tout est cohérent. J’ai très vite cerné les personnages. J’ai très vite compris que l’univers de Delouhans recèle de sombres secrets mais qu’à contrepartie le bonheur et la liberté sont atteignables à ceux qui savent voir et écouter. Les rebondissements et les actions ne dérogent pas à la règle. La jolie plume de Delouhans est une pure merveille qui aime jouer avec les émotions contradictoires et de ceux qui a de plus sombre et beau de l’âme humaine.

 

LES AFFRES est une plongée aussi hasardeuse que sensationnelle. Venez pousser les portes d’un monde surprenant !

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… mon avis sur le tome 1 : « In Life ».

… le portrait d’Antoine Delouhans.

… mon avis sur un autre roman : ‘Indomptables ».

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

IMG_20180426_160220_117

TE PROTÉGER A TOUT PRIX de Emilia.

 
[ ROMANCE FANTASTIQUE F/F – Nouveauté 2019]
Tome 1/3
179 pages
Ma note : 2,5/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre de Mon Marathon Indé de mars.
Découvre son portrait.

 

Le résumé :
Un seul soir et la vie d’Angie va basculer. De nouvelles facultés mais surtout cette fille, Hannah, qu’elle ne connaît pas et qui insiste pour être à ses côtés
Découvrez ce qu’a vu Angie et qui la met en danger
Demandez-vous pourquoi Hannah doit la protéger mais en aucun cas, la toucher
Laissez votre cœur accélérer, et suspendez votre respiration au risque de ne plus savoir où se trouve la réalité
Note de l’auteure : Si après cette lecture, vous ne voulez plus les lâcher, retrouvez prochainement Angie et Hannah dans deux autres tomes où la vérité ne sera pas forcément celle à laquelle vous vous attendez
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 

SUITE A LA DEMANDE DE L’AUTRICE L’ARTICLE A ÉTÉ RETIRÉE.

 
#Esméralda
 

Je remercie Emilia pour sa confiance.

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

LE MAISTRE ÉCUYER ROYAL, tome 1 : Eléa de Léa Northmann.

 
[ FANTASY / ROMANCE ÉROTIQUE – Nouveauté 2019]
Publishroom
183 pages
Ma note : 3,5/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Marathon Indé de mars

 

 

Le résumé :
Jeune écuyère, Eléa doit fuir un amour interdit et se rendre au Palais Royal pour accomplir son destin.
Au royaume d’Argalh, dans le Duché de Noshaïa, la jeune Eléa rêve de chevaliers et d’aventures. Elle devient l’apprentie de l’intransigeant Maistre Écuyer Maï-Lo. Pour parfaire sa formation, elle entre au château ducal, où le séduisant chevalier de Tuhr devient son référent. A travers les entraînements équestres et les jeux de l’amour, la jeune femme s’épanouit. Mais sa relation avec le chevalier est révélée et le Seigneur de la Province de la Licorne Blanche s’oppose à la validation de la fin de son apprentissage. Aidée par un vieux Maistre Écuyer, une jeune palefrenière et un étrange bibliothécaire, Eléa parvient à rejoindre le Palais Royal. Son destin est irrémédiablement lié par le sang au Prince Héritier Calh lors de la cérémonie de leur double adoubement. Il fait partie des disciples de Maïa, la déesse du désir, du plaisir et de l’amour…

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

 

Allier la fantasy et la romance érotique, il fallait oser et le résultat est sympa et très réussi.

 

Eléa est née le jour même où la guerre a été déclarée fini. Ses parents prennent soin de cette petite fille espiègle. Elle aime l’aventure et les chevaux. Dès son plus jeune âge, elle est prise sous l’aile de l’intrigante Maï-Lo, une femme caractérielle qui mène son monde à la baguette. Son entrainement façonne cette nouvelle apprentie pleine de volonté et d’endurance. Chaque épreuve la rapproche peu à peu de son rêve le plus fou, devenir elle aussi un jour maistre écuyer. Ces heures de durs labours à souffrir, à encaisser lui forgent son caractère et son avenir. Elea en grandissant devient une belle jeune femme. Sa première rencontre masculine éveille en elle des sensations étranges et toutes aussi chaleureuses. C’est lorsqu’elle rejoint le château ducal pour terminer sa formation, que la rencontre avec le séduisant chevalier Tuhr, qu’elle explore le désir. Découverte, leur liaison va soudainement s’arrêter et mettre en péril l’obtention du titre tant convoité par Eléa. Une fuite orchestrée plus tard et un adoubement avec le prince héritier Calh, la vie d’Elea semble sereine, entre l’amour des chevaux et la folle passion, il n’y a plus qu’un pas.

 

Lea Northmann m’ouvre les portes de son univers totalement incroyable. Un monde intrigant et intéressant. Un monde anéanti par la guerre et qui a réussi à se reconstruire à l’aide d’alliances entres les différents royaumes. J’ai beaucoup apprécié l’illustration le représentant au début du roman. Ce premier roman pose des bases essentielles pour que le lecteur ne se sente pas déstabiliser par les noms, etc. Elea est une héroïne très attachante d’abord par son innocence et puis par cette passion qu’elle a pour le monde équestre. L’autrice n’hésite pas à utiliser le jargon adéquat à cet univers qui m’est totalement inconnu. J’aurai apprécié avoir un lexique pour le comprendre davantage et mieux me familiariser. Tout au long de cet apprentissage Eléa rencontre de belles personnes où l’amitié sera le point central de leur relation. Le vieux maistre écuyer qui se rapproche le plus d’une père. La jeune palefrenière qui l’aide sans jugement dans tout ce qu’entreprend Eléa. Une belle relation fraternelle les lie. Et le vieux bibliothécaire (qui n’est pas si vieux que ça) qui l’aide à se sortir de sa mauvaise situation. Beaucoup d’hommes tombent sous le charme de la belle écuyère. Elle n’en joue pas du tout, heureusement. Car complot et jalousie ne sont loin guère d’elle. Eléa est curieuse de tout et plein de bonne volonté. Hargneuse et têtue, elle ne recule devant aucune difficulté. Le vieux roi Calh admire cette force qui émane de la jeune maistre écuyer et il croit fortement en son destin.

 

Eléa semble prédestiner à une vie magnifique et royale. J’espère que le seconde tome lui sera entièrement dédié pour en découvrir davantage.

 

Ce premier roman de l’autrice laisse présager de nouvelles aventures aussi aventureuses que érotiques. Effectivement, elle sème par ci par là des scènes à croquer qui font chauffer les joues ! La plume de Léa Northmann est addictive et envoutante. Elle manque cependant de maturité mais je suis persuadée que les prochains romans seront sensationnels.

 

Ce premier tome est un voyage épique où Eléa, jeune héroïne, est passionné par les chevaux et découvre l’amour.

 

#Esméralda

 

Je remercie Léa Northmann pour sa confiance et sa patience.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

 

… le portrait de Léa Northmann !

 

 

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

DIS-MOI QUEL AUTEUR INDE ES-TU, Antoine Delouhans ?

 
Place aujourd’hui au dernier portrait des auteurs mis en avant au cours du rdv mensuel #MonMarathonIndé.

 

J’ai eu la chance de découvrir l’univers d’Antoine Delouhans, fin 2017, lors de l’opération « mois du fantastique » organisée par BoD. J’avais été conviée à lire sa light novel, premier tome de la saga Les Affres, InLife.

 

Une découverte que j’ai grandement appréciée et qui avait fait l’objet d’une première interview.

 

J’ai récemment lu de cet auteur « Indomptable » et « Echos« , une des nouvelles du recueil de l’association Les Plumes Indépendantes.

 

Pour ce #MarathonIndé, j’ai choisi de lire le tome 2 et 3 de la saga Les Affres. Il faut dire que cela fait un moment qu’elles attendent patiemment dans ma tablette. Mes avis seront publiés d’ici quelques jours.

 

Place maintenant au portrait d’Antoine !

 


 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, barbe et plein air

 

Antoine Delouhans

Auteur éclectique : romance, SFFF

Son site

Sa page Facebook

Présent sur Instagram et Twitter

Membre de l’association Les Plumes Indépendantes

 

 
  • Que genre d’auteur es-tu ?
AD : Un auteur libre et indépendant qui n’aime pas les codes.
 
  • Un livre préféré ?
AD : Tellement… si je dois choisir, je dirais Les chroniques des crépusculaires de Mathieu Gaborit
 
  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
AD : Si je ne l’ai pas fini, c’est qu’il ne m’a pas enivré… et de ce fait, je ne m’en souviens absolument pas ^^
 
  • Des petites manies quand tu écris ?
AD : La mise en page. Pour écrire, mon manuscrit doit être agréable à mes yeux.
 
  • Plume ou ordinateur ?
AD : Ordinateur, hélas. J’aime tellement écrire à la main. Mais le travail de recopiage est très fastidieux.
 
  • Plutôt jour ou nuit ?
AD : Plutôt jour. Le sommeil, c’est sacré.
 
  • Auto édition par conviction ?
AD : A 200%. Cela fait écho à ta première question 😉
 
  • Ton pire défaut ?
AD : Mon impatience
 
  • Ta plus grande qualité ?
AD : Ma loyauté
 
  • Passionné(é) ou persévérant(e) ?
AD : Passionné.
 
  • Tu écris ….?
AD : Romance, Low Fantasy, Un peu de science-fiction et je travaille sur un roman historique actuellement.
 
  • Ton rêve le plus fou ?
AD : Voyager dans mes univers.

 

  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
AD : Tu en lis deux, mais si je dois les résumer tous les deux ça serait : « Deuil ; amour ; nature (sous toutes ses formes »

 

 


 

L’image contient peut-être : texte

N’hésitez pas à découvrir son univers intriguant sur son site ou en lisant les avis des lecteurs.
 
#Esméralda

IMG_20180426_160220_117

 

DIS-MOI QUELLE AUTRICE INDE ES-TU, Emilia ?

 
Hello,

 

En ce jeudi matin je te présente la troisième autrice mise à l’honneur dans le cadre du rdv mensuel Mon Marathon Indé.

 

J’ai découvert Emilia il y a quelque temps avec son premier roman, une romance FF qui a été publiée par une maison d’éditions toulousaine qui a malheureusement fermé. Cette première rencontre a été un sacré coup de cœur. Emilia a une plume sensationnelle et chargée en émotions.

 

Voici ses réponses que j’adore !

 

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p480x480/54222346_363073631207853_464293923271999488_n.png?_nc_cat=111&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=577367999d8263e84ffb126e1e3a0adb&oe=5D074118

 

 

 

 Emilia

Page Facebook

Wattpad : emilia_auteure

 

 

 

 

 

 

  • Que genre d’autrice es-tu ?
E : Écrire fait parti de moi. C’est gravé au plus profond. Écrire m’aide à tenir debout, à m’évader et à vibrer avec mes protégées. Je ne prévois rien, tout s’écrit à l’instant sous mes doigts. S’il il y a une vérité à révéler, je la connaitrais en même temps que vous, au passage où je l’écrirais. J’écris avec chaque battement de cœur, je ne sais pas faire autrement, j’écris mes doutes, mes désirs et mes peurs, mes blessures et mes douleurs. J’écris en espérant transporter, et toucher, montrer que peu importe quels sont mes protégés, ils auront la même palette d’émotion que vous et moi. Et je ne remercierai jamais assez ceux qui me lisent de laisser résonner ce que mes écrits peuvent provoquer chez eux.
 
  • Un livre préféré ?
E : J’ai commencé à lire des livres dès que j’ai su lire. Et puis je ne me suis plus jamais arrêtée. Je n’ai pas de livres préférés, disons plutôt qu’ils m’ont marqués : « Nos étoiles contraires » parce qu’il révèle une histoire difficile. J’avais peur qu’il le soit trop, mais c’est une magnifique histoire pleine d’humour et de…vie. « Silence » de Benoit Séverac , il m’a inspiré ma plume, ma façon d’écrire. Une plume à laquelle j’ai accroché comme je rêvais de faire accrocher ceux qui seraient peut-être mes lecteurs un jour
 
  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
E : Le portrait de Dorian Gray, tout le monde me l’a conseillé pourtant. Mais j’ai eu beaucoup de mal à m’y plonger. Je réessayerai un jour, quand je le verrais autrement, avec d’avantage de sagesse peut-être.
 
  • Des petites manies quand tu écris ?
E : Mettre de la musique, je peux mettre des heures à chercher la musique qui me transportera dès les premières secondes et décuplera mes émotions et ce que je ressens à chaque mot que mes doigts font glisser sur le clavier.
  
  • Plume ou ordinateur ?
E : Ordinateur, j’adore la plume mais sincèrement, quand je vois les heures de corrections d’un manuscrit, je me dis qu’il y aurait pas mal de ratures. ^^
 
  • Plutôt jour ou nuit ?
E : Jour, je ne suis pas un oiseau de nuit. Le noir m’angoisse, sauf quand j’écris tellement que je ne vois pas la nuit tomber. C’est quand je me dis que « Tiens, j’ai du mal à y voir » et que je relève la tête que je m’aperçois que « Ah oui, en effet, il fait un petit peu noir »
 
  • Auto édition par conviction ?
E : J’ai été édité en maison d’édition et je me suis aperçue que ça ne correspondait pas à mes valeurs personnelles. Alors oui, aujourd’hui auto-édition plus que jamais.
 
  • Ton pire défaut ?
E : Il ne faut en citer qu’un ? Parfois le manque de patience je dirais. Impatiente que le travail avance, impatiente d’en voir le résultat.
 
  • Ta plus grande qualité ?
E : Ça, je laisserais cette réponse aux gens qui m’entourent et à mes lecteurs qui ont appris à me connaître. Mais si j’avais à remercier la vie pour quelque chose, je dirais cette hypersensibilité, elle me fait souffrir mais elle me fait voir ce monde avec passion et magie, me relever et avancer que je tombe
 
  • Passionnée ou persévérante ?
E : Passionnée, bien évidemment. Une plume qui part de mon cœur jusqu’au bout de mes doigts où l’encre devient mon cœur qui bat. Une palette d’émotion en guise de composition, et une partition jouée par mes lecteurs qui me font le privilège de laisser mes mots résonner.
 
  • Tu écris …..?
E : F/F ( Féminin/Féminin), romance, fantastique
 
  • Ton rêve le plus fou ?
E : Rêver personnel : une maison, mes enfants, des chats plein la maison, une bibliothèque et un bureau, et une terrasse en bois avec vue sur les collines pour écrire. Rêve en rapport avec l’écriture : Que le FF soit mis en rayon à côté d’autres romances et que les gens ne fassent plus la différence (mais je crois bien que c’est plutôt une utopie).
 
  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
E : Fantastique (genre du livre et non compliment, je ne me permettrais pas) , émotionnel (Je suis passée par toutes les émotions en l’écrivant) , intrigant (Même moi je me demande : C’est moi qui ai écrit ça ?!)

 

 

Te protéger à tout prix par [Emilia]

 

 

 


 

Je remercie chaleureusement Emilia pour ses supers réponses ! N’hésitez pas à vous sur sa page Facebook ou sur son profil Watpadd pour découvrir son univers !
 
#Esméralda

 

IMG_20180426_160220_117

DIS-MOI QUELLE AUTRICE INDE ES-TU, Léa Northmann ?

 
Hello !

 

Seconde interview dédiée aux auteurs indés que je me en avant avec le RDV mensuel Mon Marathon Indé.

 

Aujourd’hui je vous propose dé découvrir une toute « jeune » autrice qui a publié son premier roman au mois de février.

 

Elle allie sa passion des chevaux et le monde imaginaire pour notre plus grand des plaisirs.

 

Place maintenant au portrait de Léa Northmann !

 


Aucune description de photo disponible.

 

 

Léa Northmann

Sa page Facebook

Amazon

 

 

 

  • Quel genre d’autrice es-tu ?
LN : Débutante, car c’est mon premier roman😬
 
  • Un livre préféré ?
LN : Il y en a tant qui m’ont fait rêver, voyager, aimer, chacun m’a donné quelque chose, je ne pourrais pas choisir😳
 
 
  •  Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
LN : Aucun. Je lis toujours les livres une première fois en diagonale. Je les finis donc tous. 😋 Par contre ceux que j’aime je peux les lire normalement deux fois d’affiler pour mieux les savourer. Et ceux que j’adore je peux les lire une troisième fois juste pour le plaisir des mots.😍
 
 
  • Des petites manies quand tu écris ?
LN : Le silence, la solitude, parler toute seule à haute voix et ne plus savoir où je suis quand je relève la tête. Hum dit comme ça ça peut faire un peu peur 🤔
 
 
  • Plume ou ordinateur ?
LN : Plume pour les deux premiers tomes, et j’ai mis quatre mois à les retaper à l’ordinateur 😰donc après cet entraînement intensif ordinateur directement pour le troisième tome 😂
 
 
  •  Plutôt jour ou nuit ?
LN : Jour sans hésiter, je suis une grande dormeuse 😴
 
  • Auto édition par conviction ?
LN : Pas pour le premier tome pour être honnête. Mais oui pour les tomes en cours de finalisation car cela correspond à mon envie d’indépendance, de liberté, de création 😇
 
  • Ton pire défaut ?
LN : Têtue 🙃
 
 
  • Ta plus grande qualité ?
LN : Têtue 🙂
 
  • Passionnée ou persévérante ?
LN : Les deux . J’ai évolué pendant plus de vingt ans dans le milieu équestre et la passion et la ténacité ont été mes alliées au quotidien. D’ailleurs toutes les scènes liées aux chevaux dans mes romans sont autobiographiques : la Grande Chevauchée, le débourrage d’un étalon blessé, le sauvetage d’un poulain, même les entraînements de chevalerie car j’ai eu la chance de rencontrer une troupe de cascadeurs 😊
 
  • Tu écris ?
LN : De la Fantasy Érotique 😏
 
 
  • Ton rêve le plus fou ?
LN : J’ai eu de la chance car beaucoup se sont réalisés : participation à des championnats du monde avec des chevaux, trouver le grand amour de ma vie, avoir une fille merveilleuse, et maintenant que des lecteurs apprécient mon roman 🤩
 
  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire
LN : Chevaleresque, romantique et sensuel

 

 
L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

 

 
Je remercie chaleureusement Léa Northmann d’avoir pris le temps de répondre à ces petites questions. N’hésitez pas à visiter sa page Facebook en attendant de pouvoir lire mon avis sur son premier roman !
 
#Esméralda

IMG_20180426_160220_117