LE SILENCE DU MOTEUR de Olivier Lebé.

 

[ LITTÉRATURE CONTEMPORAINE – Rentrée littéraire 2018 ]

ALLARY Éditions

 

 

Format numérique (171 pages) : 11.99€

Format broché : 13.90€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Un père et sa fille adolescente. Ils sont français, installés à Los Angeles. Elle est « borderline »; il a perdu sa passion pour la musique. Ensemble, du matin au soir, ils roulent sans destination sur les freeways. Au bout de l’errance, sauront-ils renouer avec la vie ? Dans une très belle langue, à la fois précise et musicale, l’auteur retrace une forme de disparition, d’exténuation, prélude à une liberté nouvelle. Un roman lumineux, délibérément optimiste d’O.Lebé, Prix du premier roman 2013 .
 » Notre itinérance a commencé il y a quelques semaines. Romy venait d’être admise dans un hôpital de jour. Une nouvelle équipe, une nouvelle approche. Une de plus.
– Qu’est-ce que tu fais de tes journées, papa ?
– Rien. Je roule sur l’autoroute en attendant de venir te chercher.
– Emmène-moi. »

Un père et sa fille adolescente. Ils sont français, installés à Los Angeles. Elle est malade, « borderline »; il a perdu sa passion pour la musique. Ensemble, du matin au soir, ils roulent sans destination sur les freeways. Au bout de l’errance, sauront-ils renouer avec la vie ?
Dans une très belle langue, à la fois précise et musicale, l’auteur retrace une forme de disparition, d’exténuation, prélude à une liberté nouvelle.
Un roman lumineux, délibérément optimiste.
Olivier Lebé, Prix du premier roman 2013 pour Repulse Bay

 


 

Mon avis :

 

LE SILENCE DU MOTEUR est un roman remarquable. Emprunt d’une liberté prenante, telle une ode j’ai vogué au grès des tourments d’un père atypique et prêt à tout.

 

Romy est une adolescente  » borderline ». Mot moderne pour assouplir une réalité, celle de la dépression juvénile. Désespoir, crainte, un quotidien morose où la fatalité n’en est pas une. Une mère qui ne suit plus, un père qui prend la relève. Un père qui parcourt les instituts, les hôpitaux, pour sauver sa fille. Un père qui calque sa vie sur celle de sa fille. Qui peu à peu s’accapare du mal-être de cette dernière pour qu’enfin elle puisse vivre, qu’elle puisse rêver et respirer librement sans aucune entrave moralisatrice et formatrice. Loin de l’image sacralisée de la société où le résultat est synonyme de stress et de perdition individualiste. Aucun remède ne soigne Romy. Ce père désespère, a peur qu’un jour elle n’ouvre plus les yeux.

 

Et puis un jour, la liberté prend l’image de la route, un road trip sensoriel qui met les pendules à zéro. De déconvenues en expériences positives, ils s’arrêtent dans un village qui ne paye pas de mine, louent une maison. Maigres bagages posés, Romy et son père sont enfin eux. Romy s’épanouie et lui s’autorise enfin à vivre pour lui.

 

D’emblée, j’ai été séduite par la plume efficace d’Olivier Lebé. Lire son roman est une expérience qui m’a semblée unique. Tu me diras que chaque roman est unique, mais je ne sais pas … il y a ce quelque chose de saisissant et de merveilleux. Des mots rustres dotés de poésie. Des personnages attachants et percutants. Des petites histoires dans l’histoire parfaisant un tableau complet d’un récit dramatique et métaphorique. L’optimisme est une bouffé bienfaisante. La route un oasis éternel.

 

Cette lecture fut pour moi un véritable coup de cœur, une sacrée balade touchante et poignante. J’ai été séduite par la prose et par l’univers que propose Olivier Lebé. Le silence prend alors une autre dimension. Une dimension universelle où l’absence de mots ou de sons traduisent les aspérités d’une vie hors norme.

 

LE SILENCE DU MOTEUR se découvre, se savoure, se vit !

 

 

 


 

 

Je remercie les éditions Allary pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Allary, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

Publicités

IRRESISTIBLEMENT TOI, épisode 1 : tome 3 de Cécilia City.

Irrésistiblement toi - épisode 1 - tome 3 par [City, Cécilia]

 

[ ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2018]

Tome 3/3 de l’épisode 1

Editions Albin Michel – Collection MA Next Romance

 

Format numérique (254 pages) : 3.99€

Episode 1 disponible en version intégrale : 8.99€

Ma note : 4,5/5

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Il est grand temps d’éclaircir les motivations de l’inconnue qui cherche à porter atteinte à la vie de Chloé. Même si les diverses tentatives de déstabilisation dont elle a été victime ont fini par détériorer le couple qu’elle forme avec Sébastien. C’est à Megève qu’elle part faire une pause dans le luxueux chalet de son père, avec Matt et son fidèle ami, le policier Mario.
Loin des ennuis, se laissera-t-elle attendrir par le paysage idyllique des Alpes ? Réussira-t-elle à vivre « son » conte de fées ?
Rien n’est moins sûr, car avec Chloé le rêve peut rapidement tourner au cauchemar !

 


 

Mon avis :

 

C’est avec une grande joie que je retrouve la plume de Cécilia City et surtout son héroïne tout feu tout flamme, Chloé.

 

Dans le premier tome, j’ai découvert une Chloé toute pimpante malgré ses angoisses, ses peurs et ses doutes. Les bons soins de Sébastien, l’homme le plus chanceux au monde, l’ont quelque peu apaisée. Si ce n’est que le mauvais sort s’acharne sur elle, un mystérieux complot. Dans le second tome, je retrouve une Chloé totalement abattue, craintive, peureuse. Retournement de personnalité saisissant et surtout inattendu. Confrontée à un déchainement de violence, elle s’en prend plein la figure. Si le final s’ouvre sur une note plus optimiste, le couple Sébastien-Chloé a souffert. Ce début de relation atypique se construit sur des bases instables, qui seront une nouvelle fois mises à dure épreuve dans le troisième volet.

 

Ce dernier débute avec une Chloé prise au dépourvue et pour une fois en colère. En colère contre une belle mère qui a tout du tyran, une ex petite copine trop envahissante, une rôdeuse improbable qui va révéler une super conspiration perverse attentant à sa personne. Une Chloé combattive, guerrière se réveille d’un profond sommeil. Telle une acharnée prête en découdre, les révélations vont l’ébranler, mais solide sur son piédestal, elle va trouver la force de les contrer. Emotionnellement fragilisée, fatiguée par la proportion que les prennent les événements, énervée de tout et de rien, elle s’en remet entièrement à son amoureux prêt à tout pour sauver sa belle princesse qui lui offre l’amour tant espéré et un autre avenir (mystère… !).

 

Matt, son demi-frère, fait une apparition un peu plus conséquente. On n’en sait guère davantage sur lui. J’espère que son personnage sera approfondit pourquoi pas dans un prochain épisode, de plus qu’une relation avec une des meilleures copine de Chloé ferait une trame sensationnelle.

 

De plus, le personnage de Mario, le policier prévenant me laisse sur la touche et ne m’inspire pas du tout confiance. Affaire à suivre donc !

 

Une nouvelle fois Cécilia City joue la carte du rebondissement et de la surprise. Changement de ton, elle met en évidence un autre aspect de la personnalité de Chloé. On découvre également un Sébastien protecteur, un chevalier servant qui met tout en œuvre pour que sa belle soit le plus épanouie. Un Sébastien attendrissant, reconnaissant ses erreurs et ses maladresses et surtout prêt à tout pour surmonter ces terribles épreuves.

 

Ce n’est pas coutume, le final se clos sur une nouvelle question et donne qui seront, peut être, approfondies par la suite. LE chemin est long, le suspense très sympa et surtout j’ai envie de connaître cette fin qu’elle soit happy ou bad, je veux savoir. Cécilia City adore faire tourner en bourrique ses lectrices. L’attente est terrible.

 

 


 

Je remercie MA Next Romance pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le 1er épisode !

Mon avis sur le second épisode !

Lien Amazon !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

 

 

DANCERS de Jean-Philippe Blondel.

 

 

[ LITTERATURE JEUNESSE – Nouveauté 2018]

Editions ACTES SUD Junior – Collection Romans Ado

 

 

Format numérique (176 pages) : 9.99€

Broché : 13.90€

Ma note : 5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Un triangle amoureux. Une fille et deux garçons. Amour, amitié, séparation. Mais ce qui les relie irréductiblement l’un à l’autre est la danse, le hip-hop. La seule passion du mouvement, de la circulation dans et entre les corps, d’un art vécu comme une sérénité. Anais, Adrien et Sanjeewa : l’ancienne gymnaste à la carrière contrariée, le garçon en colère contre l’injustice familiale et le fils d’immigrés Tamoul que l’on ne sait pas trop où caser. Le trio réinvente les lois de l’attraction dans la vie comme sur un plateau. Nourri de culture musicale, Jean-Philippe Blondel n’a pas son pareil pour mettre en scène l’adolescence avec énergie, sensualité et confiance.

 


 

Mon avis :

 

Une nouvelle lecture #youngadult pour mon plus grand plaisir, une fois de plus. L’auteur n’est pas à son premier essai et si l’on regarde de plus près on découvre une bibliographie étonnante.

 

La danse a fait partie de mon enfance : des rêves de tutu, de représentation, de petites acclamations et de petite gloire. Un petit coin de paradis où l’on se sent telle une très grande princesse et qui , pour certaines, très vite perd de sa splendeur.

 

L’auteur nous plonge dans le quotidien de trois adolescents. Trois mois où le lecteur arpente leurs quotidiens faits de doutes, de tourments, de questions, d’euphorie, d’avenir, d’amitiés et d’amour. Quand ce dernier est aux prémices d’une relation naissante destructrice, douloureuse mais si bienheureuse.

 

Trois adolescents, trois vies, trois destins entrecroisés, liés pour le meilleur et le pire.

 

Anaïs, gymnaste affirmée qui après un échec et une désapprobation au sein de l’équipe nationale, quitte le navire sur un affront qui la plonge dans un profond désarroi. Elle a perdu toute confiance en elle. Danseuse talentueuse, la rigueur et la technicité sont le seul moyen d’exprimer ses émotions. Anaïs est aux premiers abords, une personne peu amène, amère, sournoise et narquoise. Elle semble emprunte d’une grande frigidité ou rigidité. Alors que sous son armure se cache une jeune fille blessée et qui ne demande qu’à être écoutée.

 

Adrien est un danseur inné (si je puis dire). Il invente, crée, construit, bâtit la danse. Il la respire, la vit. Il joue avec elle, elle se glisse dans ses mouvements qu’il transforme aux rythmes de ses émotions. Il est elle. Elle est lui. Une communion, une osmose féerique, magique et merveilleuse. Pourtant, il ne l’assume pas vraiment. La colère le grignote. Celle qui durcit l’âme. Une colère sournoise née depuis son enfance. Une colère induite par un combat, celui du paraître. Des parents sourds et muets, croulant sous le poids du silence, des non-dits, de la peur d’être différent.

 

Sanjeewa est fils d’immigrés Tamoul (Inde). Arrivé en France à l’âge de sept ans, il garde comme souvenir, ces danseurs qui évoluaient sans musique aux rythmes des tintements des bracelets. L’arrachement à sa terre natale a été un très grand traumatisme. Mutique, réservé, il ne se relève de son marasme qu’à la naissance de sa petite sœur. C’est avec un second souffle qui s’ouvre au travers de la danse, à cette terre d’accueil. Une danse tel un prolongement de son être déraciné et qui s’est reconstruit ailleurs, ici. Un mixage de cultures hallucinant et épatant.

 

Un trio confronté aux turpitudes et aux précocités induites à l’entrée à l’âge adulte. Un trio qui dans ce ballet improvisé et non contrôlé va s’épanouir, s’épancher dans cette recherche innée, inconsciente autour de ce questionnement « qui sommes-nous et qui deviendrons-nous ? ». Une danse évoquant le désir, l’amour, l’amitié, le pardon, l’avenir, l’espoir. Un jeu de son et lumière miroitant aux grès d’une musique silencieuse, délicieuse et envoutante.

 

Jean-Philippe Blondel a réussi à me surprendre. J’admire la manière dont il transcrit ces confrontations. Trois personnages aux trois portraits saisissants liés par le même amour, la même passion pour la danse qui entrouvre une fenêtre sur l’acceptation de soi, des autres, de la peur, de la honte et où il en résulte, finalement, une belle force.

 

Une nouvelle fois, si le lectorat visé par ce roman sont les adolescents, j’ai été vraiment charmée par cette lecture. J’ai été saisie par les émotions qui s’en dégagent. L’auteur touche une corde sensible.

 

Je t’invite à découvrir DANCERS, pour une soirée, une danse virevoltante qui ne te laissera pas de marbre.

 

 


 

Je remercie les éditions ACTES SUD Junior pour leur confiance via la plateforme NetGallley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site d’Acte Sud, pour tout savoir !

Un petit tour sur Lisez.com, pour en savoir davantage sur Jean-Philippe Blondel !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

LE ROMAN DE ROMY, livre 1 de Lou Marceau.

le roman de Romy par [Marceau, Lou]

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE / NEW ADULT – Rentrée littéraire 2018]

Éditions BMR

 

 

 

Format numérique (498 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La vie de Romy n’est clairement pas un long fleuve tranquille. Côté boulot, elle est avocate et aussi prof de yoga. Côté cœur, c’est le calme après la tempête  : à la suite d’une histoire douloureuse, elle a enchaîné les relations sans lendemain… et finalement opté pour l’abstinence  !
Aujourd’hui, direction la salle de sport pour un cours d’initiation à la boxe. Mais Romy a à peine le temps d’apprendre quelques coups qu’elle est mise KO debout. Vaincue par un seul regard. Sous le choc face à l’homme le plus canon qu’elle ait jamais vu.
Raphaël, lui, n’obéit qu’à une règle  : tout oser sans se restreindre  ! Il est aussi déterminé à séduire Romy que celle-ci l’est à lui résister. Du chat ou de la souris, lequel cédera le premier  ?

 


 

Mon avis :

 

LE ROMAN DE ROMY est juste irrésistiblement addictif !

 

Romy n’a rien d’une bimbo écervelée ou ayant un passé traumatisant. Romy est l’icône même du mouv’ naturel ! Romy est aussi extravagante qu’un nounours de guimauve ou bien aussi incisive qu’une bande dépilation. L’honnêteté est son leitmotiv. Le filtre, elle ne connaît pas forcément et souvent les conséquences sont aussi inattendues que savoureuses. J’adore Romy pour son langage fleuri et ses pensées philosophiques qui ne tiennent pas forcément dans la durée et/ou la route mais qui s’effondrent à la moindre occasion. Romy est charmante dans sa négligence et touchante dans ses principes qui donnent l’image qu’elle est coincée du c.. (pip pip pip). Working girl moderne et adepte de la position du lotus (idéal selon Raphaël pour les positions du Kamasutra), elle a une vie bien remplie sauf côté sentimental où c’est le désert (très très aride).  Romy attend juste le bon bonhomme (où le super dessert qui la fera fondre) qui remplira toute les qualités requises. De ce côté là, j’avoue elle est terriblement exigeante qu’elle compense par des tonnes de tablettes au chocolat.

 

Raphaël part du principe qu’il faut tester la marchandise avant tout. Salle goujat ! Raphaël aurait pu être une icône de la mode, mais il s’est dirigé vers un métier honorable. Pour lui une relation durable n’est absolument pas envisageable. Les rencontres intimistes d’un soir sont son dada. Baragouineur, charmeur, dandy, romantique, tout est bon pour que Romy tombe dans ses filets. Mais la belle a plus d’un tour dans son sac. Elle le fait languir des plus belles des manières, en ne s’offrant pas à lui. Le jeu du chat et de la souris est lancé. Pour le plus grand bonheur et malheur des deux protagonistes. Je ne suis pas sure qu’il est un vainqueur au final.

 

La plume de Lou Marceau a tout pour plaire : pétillante, une verbe addictive et usuelle pour parfaire des situations aussi cocasses que romantiques. C’est un pur régal que de découvrir cette lecture. Les personnages sont d’un magnétisme assez impressionnant. L’auteur a choisi de cultiver le mystère autour du personnage de Raphaël alors que Romy est au cœur de l’histoire. Le lecteur découvre toutes ses pensées, ses envies, ses craintes, ses doutes, ses espoirs, sa douce folie et son optimisme teintée parfois de négativité. Je vois Romy comme une fleur qui s’épanouit. Au côté de Raphaël, elle se trouve en tant que femme. Malgré ses attentes, elle arrive à dépasser sa rigidité émotionnelle.

 

J’ai pris énormément de plaisir à découvrir cette romance. C’est à la fois léger, intriguant, addictif, touchant et les personnages sont aussi désespérants qu’attachants. Une romance pétillante et fraîche, idéale pour attaquer l’automne. Je recommande vivement !

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry ClechTAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

TERRE DE BRUME, #1 : Le sanctuaire des dieux de Cindy Van Wilder.

Terre de Brume - Le Sanctuaire des dieux (Grand Format Ados) par [Van Wilder, Cindy]

 

 

[ FANTASY / Young Adult – Rentrée littéraire 2018]

RAGEOT Éditeur – Collection Grand Format Ado

 

Format numérique (288 pages) : 12.99€

Broché : 16.90€

Ma note : 3.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire des Prêtres de l’eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s’est levée… et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.

 


 

Mon avis :

 

Héra et Intissar vivent dans un monde dévasté, anéanti par la Brume, sorte de brouillard mortel au moindre contact et grouillant de monstres et autres entités malveillantes. Survenu à la suite d’un cataclysme puissant et inconnu,  les communautés habitent sur les pentes de montagnes émergeant ici et là. Seuls îlots survivant aux conditions extrêmes : promiscuité, manque de nourriture et d’eau.

 

Héra est une apprentie guerrière chevronnée. Elle maîtrise l’eau à la perfection. Rebelle, imposante, son parcours est semé d’embuche. Orpheline à sa naissance, un passeur la prend sous son aile. Unis par un lien puissant, leurs rencontres au sein de Taho sont rares mais ne les privent aucunement de passer de très bons moments de retrouvailles.

 

Intissar appartient à la communauté des Sœurs et Frères de Feu. Jeune fille exceptionnelle, elle mène avec courage et témérité tous les combats qu’elle entreprend. En plus de maitriser le feu, elle possède un don unique : celui de communiquer avec les esprits qui voguent dans les abimes de la Brume. Attachée à de très fortes valeurs, elle n’hésite pas à braver les interdits. Son dernier esclandre la mène à Taho, pour les prévenir d’un très grand danger. Aussitôt prise pour un imposteur, la communauté ne prête pas attention à ses avertissements.

 

Devant  ce grand désastre, Héra et Intissar se lient d’amitié et partent sur le chemin dangereux d’une quête au cœur de la vérité.

 

Ce premier tome est axé sur les bases d’une histoire, qui je pense au fur et à mesure des tomes, sera fabuleuse. J’ai fait connaissance d’un monde avec ses règles, ses lois, ses différences et ses combats. Les personnages sont authentiques et très attachants. Ces jeunes héroïnes sont au cœur d’un combat qui perdure et peut être détiennent-elles finalement les clefs pour que leur monde survive à ce déferlement d’horreurs. Leur complicité naissante met en évidence les relations complexes qu’entretiennent les différentes communautés. Au fil des chapitres les enjeux deviennent plus pressant, cette quête périlleuse et les subtilités prennent une place capitale dans le dénouement futur.

 

Si cette lecture est avant tout adressée à un lectorat jeune, j’ai apprécié la teneur de ce premier tome. De l’action en pagaille, des héroïnes passionnantes et un final très alléchant quant à la suite de cette fabuleuse aventure. Cindy Van Wilder use d’une atmosphére typique de la Grèce antique et moyen orientale. Elle expose une nouvelle vision assez contrastée à celle connue. Et cela j’adore !

 

Une superbe lecture que pourront adorer ou apprécier les plus jeunes et les plus grands !

 

 

 


 

Je remercie les éditions Rageot pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Rageot éditeur, pour tout savoir !

Vers le site de Cindy Van Wilder, pour suivre son actualité !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry ClechTAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

Ensemble. Maintenant. Pour toujours d’Emily Blaine

ensemble maintenant pour toujours

Romance contemporaine – Livre sorti le 6 juin 2018

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin qui, via la plateforme NetGalley, m’ont permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Elle est la femme de sa vie.

Il doit juste la convaincre qu’il est l’homme qu’il lui faut.

Théo sait tout de Summer : il a passé une partie de sa jeunesse à la protéger de son père violent, à la tirer des pires situations. Peu à peu, il est tombé amoureux d’elle, de l’éternelle optimiste et de la femme forte qu’elle est devenue. Summer a quant à elle toujours refusé une histoire avec lui : ses relations avec les hommes sont chaotiques et leur amitié est trop précieuse pour qu’elle coure le risque de l’abîmer. Respectueux de ce choix, Théo est resté à distance : il a veillé sur elle, en protecteur discret et bienveillant. Mais, grâce à son frère Jérémiah, il prend conscience qu’à trop attendre, il pourrait bien perdre la femme de sa vie… S’il veut un jour être heureux, il doit prendre les choses en main et convaincre Summer qu’il est l’homme qu’il lui faut.

 

Mon avis : Grande fan de la plume d’Emily Blaine, c’est avec joie que j’ai découvert la suite de « toi, moi, maintenant ou jamais ». Enfin, une suite, pas vraiment si on considère qu’elle est centrée sur Théo et Summer. Néanmoins, on retrouve, avec joie, nos deux amoureux et on en apprend davantage sur la relation du frère de Jérémiah avec la meilleure amie de Charlotte. En effet, ils m’intriguaient depuis un moment et je suis ravie d’avoir, enfin, percé tous leurs secrets !!

Nous retrouvons donc Théo, le frère de Jérémiah, et Summer, la meilleure amie de Charlotte. L’intrigue se passe quelques semaines après « toi, moi, maintenant ou jamais » et comme toujours, Summer et Théo ne sont pas au clair avec leurs sentiments. Entre amour et amitié, la frontière est souvent mince…. Quel lien unit réellement Théo et Summer ? Une relation amoureuse ne risquerait-elle pas de mettre en péril leur complicité ?

On sait depuis longtemps que Summer est une jeune femme qui s’est construite dans l’adversité, devant fuir face à un père violent. Avec l’aide de Théo, Jérémiah, Charlotte et son frère David, elle a fini par quitter la maison familiale pour faire ses études et trouver un super boulot à New-York. Craintive, elle cloisonne tous les pans de sa vie et se refuse de ressentir des sentiments forts. Néanmoins, face à Théo, toutes ses certitudes vacillent. Summer ne sait pas trop comment gérer l’afflux émotionnel qu’elle ressent en sa compagnie. Complices depuis de nombreuses années, ils ont construit une relation ambiguë, faite de non-dits et de rendez-vous manqués. De son côté, le jeune homme ne veut plus perdre de temps. Suite à son accident qui l’a défiguré et qui lui a laissé de nombreuses cicatrices sur tout le corps, il n’a plus qu’une obsession : faire succomber Summer ! Pour cela, il va mettre en application les conseils de son frère et surtout ne rien lâcher pour essayer de faire tomber les murailles qu’elle a construites pour protéger son cœur et son âme.

Cette suite était attendue par tous les fans du premier tome. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Jérémiah et Charlotte et  je suis ravie d’avoir enfin pu en apprendre plus sur Théo et Summer qui, je dois bien l’avouer, avaient piqué ma curiosité. L’écriture à deux voix permet une vision complète de leur relation et les flashbacks dans le passé nous montre à quel point ils ont évolué. Comme toujours, la plume d’Emily Blaine est efficace. Elle arrive parfaitement à doser les rebondissements, les scènes d’amour et les transitions. Aucun temps mort n’est à noter dans ce roman un peu court mais qui apporte toutes les réponses à nos questions. Il reste une possibilité de spin-off avec le couple Gemma-David mais cela ne semble pas à l’ordre du jour… dommage car ils cachent eux aussi une part de mystère qu’on aimerait lever.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Théo et Summer. Tous les deux blessés par la vie, ce roman est une ode aux secondes chances. Il permet également de retrouver la fougue de Jérémiah et une Charlotte complètement transformée. Cette romance contemporaine comblera tous ceux qui ont lu « toi, moi, maintenant ou jamais ». En revanche, si vous n’avez toujours pas lu cette saga, foncez-vous la procurer et laissez l’adrénaline vous emporter maintenant et pour toujours.

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique pour « Toi. Moi. Maintenant ou jamais » de Emily Blaine

Retrouvez ici tout l’univers d’Emily Blaine

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Retrouvez le également sur Amazon

 

sans-titre (28)          sans-titre (27)          reviews_25_120          netgalley_challenge_2018_120

VELINE, #3 : Sexe, crime et confusion de Avril Sinner.

Véline - tome 3 - Sexe, crime et confusion (BMR) par [Sinner, Avril]

 

 

 

[ POLAR ÉROTIQUE – Nouveauté 2018]

Tome 3/4

Éditions BMR

 

Format numérique (364 pages) : 9.99€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Son cercueil à peine refermé, me voilà déjà embarqué dans une nouvelle affaire. Mauvaise idée. Surtout quand tout se détraque chez moi. Entre insomnie, paranoïa et confusion, je tourne en rond dans ma tronche comme dans Paris.
Deux cadavres calcinés, un site de rencontre, des libertins étranges, un réseau de prostitution barbare et une brigade criminelle au top de sa désorganisation. Comment je démêle ce merdier ?
Je suis pas patient, ça m’énerve. Résultat : je fais des conneries. Sauf que là, je suis vraiment pas le seul à me barrer en vrille.
Bienvenue chez les dingues et que l’enquête commence !

 


 

Mon avis :

 

Je ne te présente plus Véline, à moins que t’es loupée mes review sur les deux précédents tomes. Véline est mon chouchou depuis plusieurs mois et passer quelques heures en sa compagnie est aussi euphorisant qu’un bon shoot au mojito virgin. Véline c’est l’homme viril et bad boy dans toute sa splendeur : pas de prise de tête, mode fuite face à touts problèmes insolubles et casse bonbon, hyper macho, humour noir ou ravageur ( c’est à volonté), joliment vulgaire, le connard dans toute sa splendeur, un peu « je m’en foutiste » et surtout il a le charme irrésistible du flic tzigane. Alors je suis une accro, une sacrée accro qui en veut toujours davantage. Une fois dans la lecture, je ne peux pas m’en décrocher. C’est juste un truc de dingue ! Avril Sinner a su crée un personnage borderline et qui assume. Et ça, c’est génial !

 

Une nouvelle enquête pour Véline qui va lui mettre une fois de plus les nerfs à vif. Une plongée dans le monde libertin. Nouveaux codes, nouveaux tabous, un monde clinquant et luxurieux. Véline va perdre le contrôle et ça le fout vraiment en rogne. Des têtes tombent, des clients disparaissent, un réseau d’albanais qui n’hésite pas à jouer de la gâchette. Ça fuse dans tous les coins. De plus Mila  déraille complétement.

 

Cette nouvelle enquête à de quoi dérouter autant la Crim’ que le lecteur. L’imagination fertile de Sinner, en fait quelque chose d’assez glauque mais totalement vraisemblable. Elle met à mal Véline, qui n’hésite pas à foncer tête baissé dans les embrouilles qui ne peuvent arriver qu’à lui. Outre cette enquête, Véline est de plus en plus tendu du slip. Les tuiles lui tombent dessus et lui font rapidement perdre pied. Une petite faille apparait dans cette carapace hyper blindée qui est prête à éclater. Son personnage est davantage travaillé avec quelques scènes sombres où le désespoir est assez poignant.

 

Le duo Véline/Mila est toujours explosif et plus que jamais au bord de la brèche. J’attends avec impatience que Sinner explore cela.

 

Je déplore juste le manque de nouveauté et cela à coûter un coup de cœur. Sinner a du mal à se renouveler : le même schéma, le même ton employé, peu d’évolution dans les personnages. Et c’est vraiment dommage que d’autres horizons ne soient pas explorer. Peut être que le prochain répondra à mes attentes en tout cas le final de celui-ci  est VRAIMENT INCROYABLE, INATTENDU ET EXPLOSIF !

 

Il serait vraiment dommage de passer à côté des aventures de Véline ! Ce mec en faut franchement la peine !

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme NetGalley.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome #1 : « Sexe, crime et thérapie » !

Mon avis sur le tome #2 : « Sexe, crime et paranoïa » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook d’Avril Sinner, pour suivre son actualité !

 

 

 

 

.