EMMÈNE-MOI A L’OCÉAN de Nelly Weaver.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – New Adult – Nouveauté 2019]
387 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Marathon Indé de Mars
 
Le résumé :

 

La vie peut être aussi monotone qu’excitante. Le but est de trouver ce petit truc, ce détail insignifiant qui vous fait vibrer. Celui qui vous fait dire : je suis vivant.
Je n’ai longtemps été qu’une âme vagabonde sans trouver un sens à ma vie. Il faut parfois s’armer de patience et un jour, vous vous levez et vous dites que c’est aujourd’hui que tout doit changer. Vous retroussez alors vos manches et vous ne désirez qu’une chose, donner un sens à votre existence.
L’océan, c’est ma came. Chaque jour, je laisse l’adrénaline me parcourir comme une envie irrésistible. Je ne peux pas m’en passer. Aujourd’hui, j’ai tout ce dont j’ai besoin. Des amis sur qui je pourrai toujours compter, un travail qui me comble et bien évidemment, mes vagues.
Je pensais ma vie parfaite.
Et puis, je l’ai rencontrée.
Et puis, tout a changé.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Une nouvelle fois Nelly Weaver casse la baraque !

 

Direction la Californie, Big Sur, une ville côtière qui ne peut que laisser pantois devant l’évidente beauté du paysage. Tout semble se réaliser à Big Sur, et notamment les rêves d’enfants brisés. L’océan a cette faculté d’émouvoir et de panser les plaies de la vie. Aiden en a fait sa raison de vivre. Il ne fait qu’un avec et cela semble si magique quand tu les contemples. Une osmose et une communion parfaites. Aiden est un joyeux luron qui croque la vie à pleine dent. Cohabiter avec ses amis de toujours au bord de l’eau est une évidence. Nate, Reese et Don sont ses piliers, ses délires, ses frères d’armes. Pour rien au monde leur amitié pourrait être détruite mais cela n’empêche pas quelques gros coups de gueule. Je te laisse imaginer quatre mecs célibataires dans une maison ! Malgré leurs déboires, le respect et l’entraide restent essentiels à leur yeux. Donc quand Leslie débarque chez eux par ce que son appartement est sous l’eau, accompagnée de Lina et Lilly, rien ne va plus et tout part en cacahouète.

 

Lina est la colocataire de Leslie (la sœur de Reese). Lina est très secrète, intrigante, sensible, courageuse et brave. Lilly est le plus merveilleux des cadeaux qu’elle a pu avoir et elle le préserve jalousement. Protectrice, elle ne peut pas se confronter à quelconque danger ou sentiment. La survie et le bonheur de Lilly sont ainsi son ultime but. Lina n’aime pas être vu comme un boulet ou comme une opportuniste. Elle se débrouille depuis longtemps seule. Lorsqu’elle se retrouve chez Aidan et sa bande de potes, elle ne se sent pas du tout à sa place. Pourtant elle est accueillie à bras ouvert. Et surtout, elle n’aurait jamais pensé que sa vie allait prendre un tournant radical et découvrir que l’océan recèle des merveilles.

 

Nelly Weaver signe une nouvelle romance de toute beauté. Une apnée sensuelle, romantique et bouleversante au cœur d’âmes blessées et meurtries par les turpitudes de la vie. Addictive, cette romance est une balade émouvante et accaparante. Les chapitres s’enchainent à une vitesse folle. Les points de vue alternent. Le passé et le présent se confrontent. Nelly met un accent particulier sur la psychologie des personnages. Il est agréable de suivre l’évolution des personnages tels qu’Aiden et Lina. Pour autant Nelly ne joue pas dans le dramatique pur et dur. Lilly et Cal portent un élan de fraicheur et d’euphorie.

 

EMMENE-MOI  A L’OCEAN est grisant et magnifique. Une belle romance qui a déchiré mon cœur. A découvrir !

 

#Esméralda

Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance et sa patience.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… l’univers de Nelly Weaver.

… le portrait de Nelly Weaver.

IMG_20180426_160220_117

Publicités

Toi pour moi, moi pour toi de Nathalie Charlier

20190302_131406

New-Adult – Livre sorti le 6 février 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les éditions Harlequin, et plus particulièrement Mélanie, pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Elle seule peut le libérer… ou le détruire

Lorsqu’il a accepté d’emménager chez Mika en tant que colocataire, Yann était bien loin d’imaginer que son quotidien se transformerait en calvaire. Car Mika n’est pas seulement belle, brillante, étourdissante et follement sensuelle, non : elle sait également exprimer très clairement ses envies. Et ce qu’elle veut, c’est lui. Et lui aussi la désire. Mais il ne doit surtout pas craquer. Parce que Mika est journaliste et que, c’est bien connu, les journalistes ne peuvent pas s’empêcher de fouiner dans le passé de leurs proches. Or Yann refuse qu’elle déterre le sien ; ce qu’elle trouverait pourrait détruire l’avenir de son frère Nathan, footballeur de renom, et sa propre vie, qu’il tente de reconstruire. Alors, il va rester à distance de Mika. En tout cas, il va essayer.

 

Mon avis : Lors de la sortie en septembre dernier de « Ton arrogance, mon insolence », j’avais été transportée par la plume de Nathalie Charlier et par l’histoire entre Ella et Nathan. Lorsque j’ai appris qu’elle nous proposait maintenant l’histoire de Mickaëlla, surnommée Mika, et de Yann, j’ai littéralement sauté au plafond !! Je me suis alors plongée sans attendre dans cette histoire qui s’annonçait prometteuse.

Mika est la jumelle d’Ella. Journaliste sportive pour BFM, elle profite de la vie et des opportunités qui lui sont offertes. Alors qu’elle a accepté d’interviewer Nathan Leray, à ce moment-là séparé de sa sœur, elle fait la rencontre de Yann. Ce dernier est le grand frère de Nathan et semble avoir un passé douloureux. Mika apprend par Ella que Yann a fait de la prison. Pourtant, l’attirance qu’elle ressent pour lui est indescriptible et incomparable avec tout ce qu’elle a pu vivre auparavant. Troublée par l’insistance de son ex Enrique, elle demande alors à Yann de venir s’installer en colocation chez elle. Pourront-ils résister à l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre ? Pourquoi Yann est-il si fermé à propos de son passé ? Et si le passé n’était finalement pas si évident qu’il n’y parait ?

On avait déjà aperçu Mika dans le tome précédent et le moins qu’on puisse dire, c’est que la jeune femme ne manque pas de caractère !! Têtue, obstinée, passionnée, elle souffre malgré tout d’un complexe d’infériorité vis-à-vis de sa « talentueuse » sœur. Son père a d’ailleurs du mal à accepter son mode de vie et son choix de devenir journaliste sportive. Néanmoins, Mika commence elle aussi à se poser des questions sur sa vie et sur sa manière de travailler. En effet, interviewer des sportifs tous les week-ends, c’est bien mais cela commence à la lasser. Elle décide alors de se lancer dans le journalisme d’investigation en voulant en savoir plus sur l’histoire de Yann. Et ce qu’elle va découvrir va tout bousculer. Non seulement, le début de relation qu’elle a construit avec lui va se retrouver fragiliser mais en plus, elle va se rendre compte que la condamnation de Yann n’était peut-être pas juste…. Ce dernier souffre de son passé. En effet, il a  honte d’avoir fait de la prison, d’avoir abandonné les siens et il a maintenant peur que cette histoire éclabousse son jeune et talentueux frère. Protecteur et passionné, Yann se débat avec son histoire et va devoir faire un gros travail sur lui afin de pouvoir avancer.

Cette romance répond aux codes habituels, c’est à dire une rencontre entre deux personnages que rien ne semblait pouvoir réunir, un début d’histoire passionné, des protagonistes attachants et des scènes de sexe présentes, mais pas trop, et bien décrites. En choisissant de basculer, sur la deuxième partie du roman, sur une enquête dans le passé de Yann, l’autrice prend le parti pris de l’originalité et marque aussi sa différence avec le tome différent. Encore une fois, Nathalie Charlier a réussi à m’attraper et à m’entrainer dans son univers. Sa plume est toujours aussi efficace et addictive et on est tenu en haleine jusqu’au bout de l’histoire. Ce roman permet également de soulever les thèmes de l’erreur judiciaire, des « flics véreux » et permet aussi d’en apprendre plus sur le journalisme d’investigation. En bref, sous couvert d’une histoire « légère », des thèmes assez durs sont ici abordés et mis en lumière, ce qui me parait être une très bonne chose.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce nouveau livre de Nathalie Charlier. J’en ai découvert plus sur Mika et Yann et j’ai retrouvé avec plaisir Ella et Nathan, qui sont présents tout au long de l’intrigue. Cette romance originale ne peut néanmoins s’apprécier, je pense, que si on a lu auparavant « ton arrogance, mon insolence ». Si vous aimez les belles histoires d’amour avec des protagonistes au caractère bien trempé, foncez-vous procurer cette duologie qui vous satisfera pleinement !!

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique sur « Ton arrogance, mon insolence » paru en septembre dernier
Retrouvez ici tout l’univers de Nathalie Charlier
Retrouvez ce roman sur le site des éditions Harlequin
Retrouvez également ce roman sur Amazon

DRIVE ME TO LOVE de N.C. Bastian.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE / New Adult – Nouveauté 2019]
Éditions HARLEQUIN – Collection &H
378 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle

 
Le résumé :

 

Avec lui, elle va repousser ses limites
Avec elle, il va ouvrir son cœur
Noah est la parfaite incarnation de tout ce que Mélissa déteste. Les étudiants ultra-populaires qui enchaînent les filles comme les soirées  ? Très peu pour elle, merci. D’autant que Noah ne se contente pas de la panoplie typique du bad boy du campus ― non,  ce serait trop classique  ! ―, il donne aussi dans l’illégalité en faisant des courses de voitures dangereuses et stupides. Clairement, il n’est pas son genre et elle est très, très loin de ressembler aux filles qu’il fréquente en général  ; pourtant, Noah s’est mis en tête d’«  apprendre à la connaître  ». Et il n’a pas l’habitude qu’on lui dise non.

 
Mon avis :

 

Je découvre pour la toute première l’univers et la plume de N.C. Bastian. J’ai enfin sauté le pas depuis le temps ! J’avoue que j’ai refermé ce roman avec des étoiles pleins les yeux sans toutefois avoir versée quelques larmes le long de ma lecture.

 

DRIVE ME TO LOVE est un de ces romans percutant où les mots et la douleur de l’âme humaine se mêlent pour donner un résultat époustouflant.

 

Noah avait tout pour réussir : une famille aimante, des amis soudés, intelligent et beau à croquer. Mais cela c’était avant que tout son monde s’écroule en un claquement de doigts. L’amertume, la colère et la haine ont pris le dessus. Sa vie est devenue un combat silencieux qu’il s’évertue de risquer dans des courses illégales. Il devient vite un gars hautain qu’il ne vaut pas mieux chatouiller. Rien ne lui résiste.

 

Et pourtant, il ne s’attendait pas qu’un petit bout de femme vient contrecarrer ses plans. Elle, c’est Mélissa. C’est une jeune femme qui en a bavé tout le long de sa vie. Les expériences de la vie lui ont forgé une carapace blindée. Ce n’est pas le genre de fille qui s’épanche et se confie. Elle doit d’abord analyser, étudier, trouver une échappatoire dans les relations qu’elle peut envisager. Introvertie, mal dans sa peau, elle doit batailler durement. Cependant derrière cette façade qu’offre sa timidité, se cache une fille qui n’a pas la langue dans sa poche, une fille qui va oser braver le maître des lieux.

 

Leur première rencontre est idyllique, pareil à cet instant capturé par une photo : elle, en arrière plan admirant la nature, lui accouder à sa rutilante voiture, émerveillé par cette silhouette apaisante mais aussi tracassé par ce sentiment de colère. Le bad boy au cœur tendre va pendre la situation en main et quelques semaines plus tard, débutera un périple loin d’être  reposant. La belle Mélissa ne veut pas se laisser attendrir par l’air angélique du bad boy et tomber dans ses filets machiavéliques. Loin de se décourager, ce dernier tente l’impossible, imagine des scénario improbables pour la faire sortir de sa réserve et la séduire. C’est alors que j’ai découvert un homme attentif, protecteur, romantiquement fou et passionné. Son côté dangereux cache de nombreuses qualités qui peu à peu font faire fondre la glace qui entoure le cœur et la raison de Mélissa.

 

Cette alchimie est incroyablement fondante surtout dans le monde dans lequel évolue Noah. Ce monde de pari, d’illégalité, d’adrénaline et de manipulation. Un duo explosif pour une histoire d’amour naissante.

 

N.C. Bastian offre au travers de ses deux héros, des péripéties, des rebondissements, de la passion, de la haine, de l’amour et de la folie, un récit émouvant et addictif. Une histoire sensible où le deuil et l’abandon ont une place prépondérante. Une histoire où les secondes chances existent. Une histoire où j’ai senti, j’ai vécu, un panel d’émotions allant de la plus douce à la plus effroyable.

 

Les amoureuses de romance seront complètement sous le charme de DRIVE ME TO LOVE. Une histoire palpitante et douce où les protagonistes avec leurs fêlures doivent se battre pour trouver enfin le véritable amour.
 
#Esméralda

Je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour sa confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir.

TOI. MOI. ET LES ÉTOILES #4 de Nelly Weaver.

 
[ ROMANCE NEW ADULT – 2017]
Tome 4/6
Auto édition
368 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
Lu dans le cadre de mon RDV « Mon petit marathon spécial « indé » de novembre ».


 
Le résumé :

Elle a bravé la tempête.
Il pensait avoir échappé à la sienne.
Aujourd’hui, les rôles s’inversent.
Ethan et Livie, ensemble, se lancent dans une nouvelle quête du passé.
Mais sera-t-il prêt à l’accepter ?

 
Mon avis :

 

Vous êtes nombreuses à adorer les aventure d’Ethan et de Livie et vous avez beaucoup de raisons et de très bonnes raisons. Nelly Weaver assure avec cette saga qui ne peux que te charmer !

 

Livie est une jeune femme qui a du se reconstruire suite à une enfance traumatisante, déchirante et humiliante. Livie représente à elle même la fragilité et la force. Son caractère et ses peurs la rendent littéralement attachante. Je ne peux qu’approuver sa force de caractère et ses faiblesses. Son optimisme déborde de partout alors que le mal règne encore autour d’elle. Livie s’épanouit davantage dans ce tome. Elle est bien dans sa peau et le fait savoir. Elle s’impose dans son entourage et n’hésite pas à pousser de sa voix pour faire entendre son opinion. Elle est loin de la petite chose fragile du premier tome. Je l’adore dans sa combativité, dans sa persévérance et dans son humilité. Elle franchit un nouveau cap dans sa guérison celui d’accepter et de partager sa douleur.

 

Ethan est toujours fidèle à lui même : beau gosse, charmeur, un brin taquineur et séducteur. Il est fou amoureux de Livie, il ne peut plus se passer d’elle. En grand protecteur qu’il est, il la couve, la chérit, l’idolatre. Un amour pur et unique où le passé a toujours une place importante et qui définit la relation sublime entre Livie et Ethan.

 

Le passé est toujours omniprésent et délivre au cours du roman de nouvelles réponses sur le début difficile et chaotique de cet amour invraisemblable.

 

Le frère de Livie, Greg, a une place un peu plus importante. On découvre un homme avec de grandes blessures qui guérissent doucement, mais aussi un homme perturbé par la belle rousse de ce groupe d’amis.

 

Nelly Weaver distille dans ce nouveau tome beaucoup d’éléments de réponse qui forment le fil conducteur de cette belle romance. Elle approfondit avec audace et pertinence l’évolution des personnages et quant aux suspense et rebondissements, elles sèment de nouvelles graines. Le passé des protagonistes viennent troubler cette apparente tranquillité. Il faudrait de peu pour que l’étincelle produise un sacré feu d’artifices.

 

La plume de Nelly Weaver partage une nouvelle fois beaucoup d’émotions. Ce tome ci est à mon sens le plus abouti (sans compter les deux derniers tomes que je n’ai pas encore lu !).

 

J’ai hâte de découvrir les deux derniers tomes et surtout curieuse de connaître l’évolution des aventures de Livie et d’Ethan. A vrai dire je m’attends au pire quant aux rebondissements, surtout que le final de ce tome ne laisse présager rien de bon. J’espère que Nelly Weaver sera gentille avec eux !

 

Découvre à la fin de l’article, mes avis sur les trois premiers tomes. La saga étant terminée, tu peux te lancer dans cette romance : les étoiles sont à portée de tes mains 😉

 


 
Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance et sa patience.

image-principale-page-liens-utiles

Mon avis sur le tome 1.

Mon avis sur le tome 2.

Mon avis sur le tome 3.

Vers le site de Nelly Weaver pour tout découvrir.

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

LE ROMAN DE ROMY, livre 1 de Lou Marceau.

le roman de Romy par [Marceau, Lou]

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE / NEW ADULT – Rentrée littéraire 2018]

Éditions BMR

 

 

 

Format numérique (498 pages) : 9.99€

Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

La vie de Romy n’est clairement pas un long fleuve tranquille. Côté boulot, elle est avocate et aussi prof de yoga. Côté cœur, c’est le calme après la tempête  : à la suite d’une histoire douloureuse, elle a enchaîné les relations sans lendemain… et finalement opté pour l’abstinence  !
Aujourd’hui, direction la salle de sport pour un cours d’initiation à la boxe. Mais Romy a à peine le temps d’apprendre quelques coups qu’elle est mise KO debout. Vaincue par un seul regard. Sous le choc face à l’homme le plus canon qu’elle ait jamais vu.
Raphaël, lui, n’obéit qu’à une règle  : tout oser sans se restreindre  ! Il est aussi déterminé à séduire Romy que celle-ci l’est à lui résister. Du chat ou de la souris, lequel cédera le premier  ?

 


 

Mon avis :

 

LE ROMAN DE ROMY est juste irrésistiblement addictif !

 

Romy n’a rien d’une bimbo écervelée ou ayant un passé traumatisant. Romy est l’icône même du mouv’ naturel ! Romy est aussi extravagante qu’un nounours de guimauve ou bien aussi incisive qu’une bande dépilation. L’honnêteté est son leitmotiv. Le filtre, elle ne connaît pas forcément et souvent les conséquences sont aussi inattendues que savoureuses. J’adore Romy pour son langage fleuri et ses pensées philosophiques qui ne tiennent pas forcément dans la durée et/ou la route mais qui s’effondrent à la moindre occasion. Romy est charmante dans sa négligence et touchante dans ses principes qui donnent l’image qu’elle est coincée du c.. (pip pip pip). Working girl moderne et adepte de la position du lotus (idéal selon Raphaël pour les positions du Kamasutra), elle a une vie bien remplie sauf côté sentimental où c’est le désert (très très aride).  Romy attend juste le bon bonhomme (où le super dessert qui la fera fondre) qui remplira toute les qualités requises. De ce côté là, j’avoue elle est terriblement exigeante qu’elle compense par des tonnes de tablettes au chocolat.

 

Raphaël part du principe qu’il faut tester la marchandise avant tout. Salle goujat ! Raphaël aurait pu être une icône de la mode, mais il s’est dirigé vers un métier honorable. Pour lui une relation durable n’est absolument pas envisageable. Les rencontres intimistes d’un soir sont son dada. Baragouineur, charmeur, dandy, romantique, tout est bon pour que Romy tombe dans ses filets. Mais la belle a plus d’un tour dans son sac. Elle le fait languir des plus belles des manières, en ne s’offrant pas à lui. Le jeu du chat et de la souris est lancé. Pour le plus grand bonheur et malheur des deux protagonistes. Je ne suis pas sure qu’il est un vainqueur au final.

 

La plume de Lou Marceau a tout pour plaire : pétillante, une verbe addictive et usuelle pour parfaire des situations aussi cocasses que romantiques. C’est un pur régal que de découvrir cette lecture. Les personnages sont d’un magnétisme assez impressionnant. L’auteur a choisi de cultiver le mystère autour du personnage de Raphaël alors que Romy est au cœur de l’histoire. Le lecteur découvre toutes ses pensées, ses envies, ses craintes, ses doutes, ses espoirs, sa douce folie et son optimisme teintée parfois de négativité. Je vois Romy comme une fleur qui s’épanouit. Au côté de Raphaël, elle se trouve en tant que femme. Malgré ses attentes, elle arrive à dépasser sa rigidité émotionnelle.

 

J’ai pris énormément de plaisir à découvrir cette romance. C’est à la fois léger, intriguant, addictif, touchant et les personnages sont aussi désespérants qu’attachants. Une romance pétillante et fraîche, idéale pour attaquer l’automne. Je recommande vivement !

 

 


 

Je remercie les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

 

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry ClechTAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

SCANDALOUS de L.J Shen (tome 3 de la série Sinners of saints).

 

 

[ROMANCE ÉROTIQUE / NEW ADULT – Nouveauté 2018]

Tome 3/4

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduction (Anglais – États-Unis) : Tiphaine Ducellier

 

Format numérique (448 pages) : 9.99€

Broché :15.90€

Ma note : 5/5 mention « coup de coeur »

 

 

 


 

Le résumé :

 

Le tome 3 de la série SINNERS.
L’interdit n’a jamais été aussi irrésistible.
Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.

 


Mon avis :

 

Je ne crie plus mon admiration sans faille pour cette auteur et pour les romans qu’elle propose. La Série Sinners a eu raison de moi. Addicte jusqu’au bout de la nuit (disons même blanche, la nuit) !

 

Un nouveau opus, une nouvelle histoire d’un des quatre Hot Heroes. Trent a toujours éveillè ma curiosité. Toujours un peu en retrait, silencieux. Il semble observateur de son environnement, mais par contre quand il a gros sur la patate, tu l’entends. Rappelles-toi, suite à un accident qui avait tout du sabotage, sa carrière sportive a été reléguée aux oubliettes. Et puis dans le second tome, si tu te souviens, il est parti en catastrophe car sa copine avait laissée sa fille Luna, seule dans l’appartement. Quelques années plus tard, quand les hot hereos décident de s’installer sur la côte ouest, je retrouve tout ce beau monde peinard avec femmes et enfants. Trent fait figure d’ovni dans la bande à Bono, père célibataire endurci qui n’hésite pas à prendre du bon temps quand ça lui chante. Trent est métisse, bâti comme un dieu grec et des yeux à damner n’importe quelle jouvencelle. Trent est têtu, coriace, malin, manipulateur… Il dispose de nombreuses cordes à son arc. Parmi ses potes, je trouve qu’il est le plus réfléchi et pieds à terre. En tout cas, il ne se laisse aucunement influencer. Jusqu’au jour où sa rencontre avec Edie, fille de son pire ennemi et tout juste dix huit ans, va bousculer le bel abruti qu’il est.

 

Une attirance foudroyante, irréelle et surtout irresponsable. Le jeu du chat et de la souris n’a jamais été aussi malsain et si irrésistible. Edie, fille de riche, mais qui assume totalement son côté borderline et surfeuse. Edie n’a jamais eu la vie facile. Confrontée très jeune à l’exclusion et aux tourments familiaux, elle grandit très vite et à 18 ans fait preuve d’une très grande maturité. elle place son combat au centre de ses intérêts et ne démords aucunement. Elle se bat bec et ongle pour s’offrir un avenir serein et loin d’un père manipulateur et narcissique. Pour cela elle emprunte des chemins chaotiques : le vol et le chantage font partis courante de son quotidien. Elle ne roule pas dans une voiture clinquante, ne porte pas de vêtements de marques et ne mange pas dans les restaurants de luxe. Elle est habitée par la rancœur et la haine. Un moteur essentiel quand elle est jetée dans le bassin aux requins. Edie est une rebelle animée par de nobles intentions.

 

Cette rencontre de deux forts caractères donne à cette romance une dynamique explosive. Des dialogues épicées au sous entendus déchirants. Et des enjeux douloureux, car au centre de ce duo inédit, se trouve une petite fille repliée sur elle même. Elle n’use plus de sa parole pour se faire comprendre et ses barrières font peu à peu s’étioler au contact d’Edie.

 

Une nouvelle fois L.J Shen a su créer une nouvelle atmosphére avec de nouveaux enjeux. Même si la romance reste le moteur central de l’histoire, le fait d’inclure l’histoire de la petite Luna intensifie toutes les émotions que j’ai pu ressentir tout au long de ma lecture. Le petit côté suspense donne une nouvelle dimension à l’histoire.

 

Que te dire de plus : je suis juste charmée par cette saga. L’auteur se renouvelle d’un tome à l’autre et  offre à ses lectrices de nouvelles perspectives tout en restant dans l’histoire d’amour pimentée. Sa narration a tout pour plaire et ses personnages sont à la fois attachants et détestables. Chaque rencontre apporte son lot de conflits mais se finit sur une touche romanesque.

 

C’est divinement sexy !
C’est divinement so cute !
C’est divinement happy !
C’est divinement bouleversant !

 

 

Laisses toi convaincre et rejoins vite les fans des Hot Hereos !

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : « VICIOUS »

Mon avis sur le second tome : « DEVIOUS »

Mon avis sur le préquel de la saga : « SULFUROUS »

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de L.J Shen, pour suivre son actualité !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

 

 

 

Les Renegades, tome 1 : Wilder de Rebecca Yarros

Wilder perso

New adult – Livre sorti le 20 juin 2017

Editions Harlequin – Collection &H

Lecture personnelle

 

Résumé : Ensemble, ils vont repousser leurs limites.

Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…

Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails.

 

 

Mon avis : La saga des Renegades a fait beaucoup de vagues lors de sa sortie. J’ai attendu que ce tome 1 soit édité en poche afin de me lancer. Sans rien dévoiler de la suite de ma chronique, je peux vous dire que j’ai été embarquée dans une histoire d’amour qui va à toute vitesse et qui ne laisse aucun répit au lecteur.

Nous faisons ici connaissance avec Leah, qui embarque pour un an sur un paquebot afin de suivre son année universitaire de manière un peu particulière. En effet, au lieu d’aller étudier sur un campus traditionnel, la voilà sur un bateau à sillonner les mers et océans du monde entier. Etant donné que ce programme coûte cher, Leah a accepté d’être la tutrice d’un étudiant afin de pouvoir financer ce voyage. Cependant, arrivée à bord, rien ne va se passer comme prévu. Leah se retrouve dans une cabine de luxe, juste à côté de celle de son élève qui n’est autre que Paxton Wilder, un cascadeur célèbre, casse-cou et peu enclin à étudier. Pourtant, il est obligé de valider son année afin que son père continue de financer ses cascades et son film en préparation. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que sa rencontre avec Leah va le changer mais également qu’un traitre se trouve au sein de son équipe.

Leah est une étudiante brillante qui a connu un drame. Du coup, elle vit sans risques et dans l’ombre de son amie Rachel. Pourtant, cette dernière ne pouvant l’accompagner au début de la croisière, Leah va devoir se prendre en main. Elle va être surprise de découvrir son élève, d’autant plus qu’elle ne connait pas ses activités « périscolaires ». Studieuse, sérieuse, elle a du mal à se lâcher et va profiter de cette croisière pour s’épanouir et vivre, tout simplement. Dès sa rencontre avec son élève, elle ressent une attirance et un lien se créer entre eux. Quand à Paxton, quand il fait connaissance avec Leah, il se sent irrémédiablement attiré par elle. Très vite, il va tout faire pour passer du temps avec elle et il va peu à peu mettre de côté son costume de coureur de jupons pour devenir quelqu’un de meilleur. Pourtant, il n’hésite pas à lui cacher de nombreuses choses sur son passé, quitte à mettre en péril la relation de confiance qui se tisse peu à peu. Ensemble, Leah et Paxton vont évoluer, se dévoiler et partir à la découverte de sentiments qu’ils pensaient, tous les deux, impossibles de ressentir.

A noter que l’on fait la connaissance dans ce tome de Nova et Rebel, qui sont les héros des deux tomes suivants de la saga des Renegades. Avec Wilder, ils forment une famille unie et ont tous les trois l’adrénaline et une pointe de folie en commun.

Je dois dire que ce premier tome m’a grandement enthousiasmé. En effet, Rebecca Yarros a une écriture efficace, qui donne envie d’en savoir toujours plus. J’ai trouvé très intéressant de mêler à la romance une pointe de suspense. En effet, au-delà de la relation entre Wilder et Leah, la recherche du traitre qui trafique le matériel de Paxton amène une touche de piment supplémentaire et ajoute à l’intérêt de cette histoire. L’auteure a également fait le choix d’écrire du point de vue des deux héros, afin que nous ayons tous les tenants et aboutissants des différentes actions. Enfin, j’ai beaucoup aimé découvrir, dans le dernier quart du roman, un trait d’union entre ce tome et le tome 2. Ainsi, on est quasi-obligé de foncer et de poursuivre les aventures des Renegades. J’ai trouvé cela très malin de la part de l’auteure.

Pour conclure, cette lecture de « Wilder » est une belle découverte. J’ai passé un très bon moment à suivre les cascades de Paxton et est tremblée aux côtés de Leah. L’alliance entre la romance et le suspense amène une touche d’originalité qui a sans doute contribué au succès de cette saga. Je recommande donc ce roman à tous les amateurs de littérature new adult ainsi qu’à tous les lecteurs qui n’ont pas froid aux yeux et qui ont une âme de casse-cou.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequins

Retrouvez-le également sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3