Encore une nuit, tome 3 de Lauren Blakely.

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017]

Éditions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

LA SUITE ET FIN DE NUIT APRÈS NUIT et APRÈS CETTE NUIT...

Libérée de ses dettes, Julia peut enfin prendre un nouveau départ. Et quoi de mieux qu’un week-end en amoureux à Las Vegas pour profiter de la vie et du plaisir de jouer  ? D’autant plus que Clay, décidé à demander celle qu’il aime en mariage, lui a réservé de nombreuses surprises.
Malheureusement, à peine commencé, le week-end de rêve vire au cauchemar… Clay est obligé de s’absenter, laissant Julia seule dans la Ville du Péché, où les apparences sont souvent trompeuses, où les arnaqueurs se cachent derrière des sourires affables. Et dans les recoins de l’hôtel, une ombre guette Julia, suit chacun de ses gestes…
Clay rentrera-t-il à temps pour sauver Julia et la tenir encore une nuit entre ses bras  ?

 


 

Mon avis :

Une belle conclusion pour cette romance qui m’a fait vivre de belles montagnes russes émotionnelles. J’avais adoré le premier tome et étais déçue par le second, le troisième remonte dans mon estime.

Après des péripéties rocambolesques tout au long des deux premiers volets et une rencontre chaleureuse et émouvante, j’ai retrouvé avec un certain plaisir Clay et Julia, direction la ville des péchés et où tout est permis, Las Vegas. Julia n’a plus aucun lien avec la mafia, son affaire au bar roule à merveille et son amour pour Clay est au sommet de tout.

Mais voilà rien ne se déroule comme prévu ! Et oui le passé refait surface lorsque tout  semblent éloignés. De nouveaux rebondissements viennent rythmer l’histoire. Mais le romantisme a tout de même une place primordiale. Le côté chevalier de Clay est plus prononcé et on l’aime davantage pour toutes ses attentions, ses mots et sa tendresse. C’est un vrai bourreau des cœurs car il a ce magnétisme indéniable qui fait fondre le cœur des femmes. Julia est de plus en plus épanouie et retrouve le goût au jeu sans que cela ne l’empêche de prendre du plaisir. Leur couple resplendit et je l’adore pour ce qu’il en dégage.

J’ai retrouvé le plaisir que m’offrait l’auteure dans le premier tome. Toutes en sensibilité et en force, elle nous immerge dans cette relation assez mouvementée par les éléments extérieurs. La fluidité est de nouveau au rendez-vous (malgré quelques couacs qui m’ont fait grincer des dents).

Une très belle finalité pour l’histoire de ce couple atypique et où l’amour contrecarre les tribulations de la vie !

 

 

liens-utiles

 

41-7NDR7u5L

 

 

Mon avis sur le premier tome !

 

 

 

 

415z2vWjN9L

Mon avis sur le second tome !

 

 

 

 

Vers le site des éditions BMR !

Vers le site officiel de Lauren Blakely !

 

 

 

Publicités

Hate To Love de Penelope Douglas.

 

[NEW ADULT – Nouveauté 2017]

Éditions Harlequin – Collection &H

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute  : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

 


 

Mon avis :

Avant de débuter ce nouveau roman, je me permet de vous donner quelques conseils qui vous seront bien utiles et surtout évitera de méchamment vous frustrer :

  1. Prendre sa journée : posez un RTT ou un congé (il sera bien compensé) ;
  2. Préparez-vous une tonne d’encas avec une bonne réserve de cafés, thés ou autres (ça vous évitera de vous lever inutilement) ;
  3. Installez-vous confortablement sur quelque chose de moelleux (ça serait dommage que votre popotin souffre) ;
  4. Bannissez toutes choses nuisibles qui viendraient vous enquiquinez toutes les 5 minutes ;
  5. et surtout n’oubliez pas les papiers mouchoirs (oui oui vos larmes vont surgir).

Et bien voilà vous êtes parées pour débuter votre lecture !

 

Nous nous sommes toutes dites au moins une fois dans sa vie que les relations au lycée fussent toujours compliquées : faisiez vous parties de ces filles idolâtrées ou bien celles qui s’effaçaient et essayaient de passer inaperçu ? Cool ou losers ? Méchantes ou souffres douleurs ?

Pour certaines ce roman fera resurgir de bons ou mauvais souvenirs. Et c’est dans cet état qu’excelle le nouveau roman de Pénélope Douglas : la beauté, l’arrogance sont-elles préférables à la gentillesse ? En quoi le jugement cruel et méchant peut détruire la vie d’un jeune ? Comment se faire accepter dans cette société de jeunes aux codes bien établis ?

Ryen est la fille vénérée par son lycée, pom-pom girl, magnifique, intelligente mais pas trop, elle surplombe tout le monde par son arrogance et son aplomb à vous faire ravaler votre sourire en moins d’une seconde. Populaire, elle entretient son personnage en la compagnie de jeunes amis qui semblent la mettre sur un piédestal. Fourbe et cruelle, elle n’hésite pas à rabaisser les plus faibles. L’image de soi a toute son importance et si la méchanceté est de mise c’est pour une bonne raison. Car Ryen petite était exclue de ce milieu, seule ou très peu accompagnée, elle s’admonestait de ce manque d’attention. Et cela la pesait tant, la rendant triste. C’est par ce manque de reconnaissance qu’elle décida de mettre tout en œuvre pour séduire les filles populaires et dénigrer les autres. Mais ses choix auront des conséquences plutôt inattendues car se cacher sous des couches de mesquinerie peuvent détruire l’essence même de soi. Ryen est détestable aux premiers abords mais on comprend vite les enjeux et surtout ses craintes. Et on les perçoit nettement dans cette correspondance qui débuta sept années plus tôt avec Misha. Ce jeune homme est le mouton noir de la famille. Éduqué par son père célibataire, suite à la fuite de sa mère, il ne veut absolument pas rentrer dans les cases confortables que son père lui impose. Issu d’une bonne famille,  ce jeune hipster ne ménage pas son paternel quitte à ce que les relations deviennent conflictuels. Misha est un poète dans l’âme, un romantique incontournable. Il a cette âme généreuse et tourmentée. Son plus grand plaisir sont de chanter et surtout d’écrire des textes magnifiques et percutants. Son inspiration, il l’a trouve dans les lettres de Ryen. Une jeune fille qu’il admire au plus au point. Il ressent sa sensibilité, son altruisme et son désarroi. Ces lettres ouvertes auront un effet indéniable. Elles leur permettent de survivre face aux tourments des jeunes adolescents. Ils grandissent ensemble et se portent mutuellement vers un avenir plus serein. Mais les mots perceront leurs cœurs à tout jamais car ils seront leurs uniques amours.

Ils s’étaient promis de ne jamais se rencontrer. Mais parfois ces dernières sont faites pour être trahies. Misha la rencontre à tout hasard lors de son dernier concert. Elle, ne sait pas qui il est. Elle le fascine mais il n’aurait jamais pensé que la vérité le blesserait autant. Mais la vie a ses imprévus et tragiques rebondissements, Misha parti dans sa quête de vengeance va tenter de découvrir la fille qui faisait palpiter son cœur dans ses lettres.

Penelope Douglas nous offre un nouveau roman étonnant et 200% addictif. Sa plume est un pur ravissement : fluide à volonté, elle apporte ce côté frais avec une note acidulé et nous fais vivre un panel d’émotions intransigeants. Il ressort de ses personnages une authenticité et une sensibilité à toute épreuve. Elle change les codes en nous proposant une héroïne atypique et un héros non conventionnel. J’ai adoré suivre leurs évolutions, leur rencontre, leur découverte et leur apprivoisement. C’est une sorte de jeu « attrape moi si tu peux » ou « si tu me veux viens me chercher ».

Ce fut une lecture magnifiquement intense et incontournable. Un livre qui touche à l’amitié, à l’estime de soi, à la cellule familial. Les enjeux sont considérables. Penelope Douglas a cette facilité de nous émouvoir et de nous surprendre de pages en pages. J’avais adoré « Dark Romance » mais « Hate to Love » est vraiment un cran au dessus.

 

Je contemple le mur à mon tour. Je l’ai recouvert de peinture ardoise noire il y a un an et, depuis, je m’en sers pour gribouiller, dessiner et écrire. Il est parsemé des paroles de chansons de Misha, et de mes propres pensées aussi.
Il y a des photos, des posters et beaucoup de mots. Chacun a une signification spéciale à mes yeux. Toute ma chambre est comme ça, et je l’adore. Je n’y invite jamais personne, surtout pas mes amis. Je sais qu’ils se moqueraient de mes dessins (que j’adore en dépit de mon absence de talent), et des mots de Misha et moi.
J’ai compris il y a longtemps que ce n’était pas nécessaire de se dévoiler entièrement aux personnes qui nous entourent. Les gens aiment juger, et je préfère éviter de leur en donner l’occasion. C’est pour ça que certaines choses restent cachées.

 

 

liens-utiles

 

Vers le site officiel de Penelope Douglas !

Vers le site des éditions Harlequin !

Mon avis sur « Dark Romance », un autre roman de Penelope Douglas !

 

I hate u love me – tome 3 de Tessa Wolf

I hate u love me 3

New romance – Date parution : 29/09/17

Editions BMR

Service Presse

 

Je remercie les éditions BMR, via la plateforme NetGalley, de m’avoir confié ce roman en service presse.

 

Résumé : Voilà deux ans que j’ai dit adieu à Fares. Deux ans que je vis dans l’illusion d’être heureuse. Mais j’ai découvert sa lettre, des mots d’amour qu’il m’avait écrits il y a plusieurs années, et mon cœur s’est mis à battre de nouveau. Plus fort et plus désordonné. J’étais en vie mais, sans lui, je mourais à petit feu.

Sur un coup de tête, je prends ma décision, et elle pourrait bien tout changer. Je dois le revoir, lui parler. Pour cela, je suis prête à parcourir des milliers de kilomètres, à me perdre dans un désert de sable.
En m’envolant pour le pays des mille et une nuits, je rêvais de nos retrouvailles autant que je les craignais. En atterrissant, je réalise que je n’avais pas envisagé le pire : l’homme qui me fait face n’a plus rien de celui dont je suis tombée amoureuse… Les ombres qui l’entourent sont celles d’un être brisé.
Si j’avais eu un aperçu des facettes les plus sombres de Fares, je réalise que le noir de ces ténèbres a aujourd’hui des nuances cruelles.

Et je me demande si notre amour peut vraiment survivre à tout…

 

Mon avis : Dans la lignée du tome 2, ce tome 3 des aventures d’Elena et Fares vous frappe au cœur tel un boulet de canon. On pouvait craindre un essoufflement de l’intrigue et une lassitude dans le jeu de séduction entre nos deux protagonistes, je vous préviens tout de suite, il n’en est rien !

Au début de ce roman, Elena a décidé de rejoindre Fares dans son pays, où il est retourné depuis deux ans maintenant. Elle ne sait pas trop à quoi s’attendre là-bas mais elle est sûre d’une chose : elle veut absolument le retrouver pour le reconquérir !! En arrivant dans ce pays lointain, elle va vite se rendre compte qu’elle n’est pas la bienvenue et que l’homme qu’elle aime n’est plus le même. Un amour entre eux est-il toujours possible ?

Dans la lignée du tome 2, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Elena dans ce nouvel épisode. Déterminée, sûre de ses sentiments et prête à tout pour le reconquérir, elle va faire preuve d’une impressionnante force de caractère. Sa fragilité est toujours là mais les épreuves subies l’ont rendue beaucoup plus forte. Dans ce pays aux traditions si différentes, Elena va tout mettre en œuvre pour retrouver le grand amour de sa vie.

Concernant Fares, je retombe dans mes « travers » du tome 1, c’est à dire qu’il m’a profondément énervé !!!! Il a énormément changé depuis son retour au pays et on comprend, même si on n’a pas tous les détails, qu’il a fait beaucoup de choses dont il n’est pas fier. Cependant, il va souffler le chaud et le froid avec Elena et j’avoue ne pas avoir adhérée à nombre de ses actions. On se doute qu’il est toujours très attaché à elle mais ses actions contradictoires m’ont déstabilisée.

Ce tome est également l’occasion d’en apprendre un peu plus sur Claire, la cousine de Fares que l’on avait déjà croisé dans les tomes précédents. Malgré un caractère fantasque, on découvre une jeune femme compliquée et qui cache des blessures en jouant de sa légèreté. De nouveaux personnages sont introduits, notamment Leila et Naïma, qui travaillent au palais de la famille de Fares et qui vont être des alliées de taille pour Elena.

Ce troisième épisode de « I hate u love me » n’est pas un coup de cœur mais on n’en est pas loin. La plume de l’auteure nous emporte au cœur d’un décor digne des milles et une nuit et dans une civilisation un peu méconnue par les occidentaux. Pour ma part, il m’a permis de retrouver des paysages ou des « us et coutumes » que j’ai pu observer lors de mon voyage en Ouzbekistan cet été, c’est-à-dire avec une architecture très orientale et un pays où la femme n’a pas les mêmes droits que chez nous. Ce nouveau tome est écrit quasi-exclusivement du point de vue d’Elena et il est dommage que l’on n’en apprenne pas plus sur Fares et sur son état d’esprit. Le roman nous tient en haleine jusqu’au bout et se termine encore une fois sur un cliffhanger insupportable pour nous lecteur. J’attends donc avec impatience de retrouver nos protagonistes pour voir comment vont évoluer leurs rapports vu les bouleversements découverts à la fin de cet épisode.

Si vous n’avez pas encore succombé à l’histoire en dents de scie d’Elena et Fares, j’ai envie de vous dire « n’hésitez plus et foncez », cette new romance est pleine de rebondissements et vous passerez un agréable moment de lecture en leurs compagnies.

 

liens-utiles

Retrouvez ma chronique de I hate u love me – tome 1 ici

Retrouvez ma chronique de I hate u love me – tome 2 ici

Retrouvez I hate u love me 3 sur le site des éditions BMR

 

pro_reader_120                    favorited_reviews_120                    reviews_10_120

 

 

Toi. Moi. Et les étoiles #1 de Nelly Weaver.

 

[NEW ROMANCE / NEW ADULT – Nouveauté 2017]

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Nelly Weaver pour sa confiance.

 


 

Résumé :

À 17 ans, Livie a tout quitté. Sa vie, sa famille, ses amis pour se construire une nouvelle vie. Elle n’a donné aucune explication à son geste et n’a laissé aucune adresse. 3 ans plus tard, quand elle croise un fantôme de son passé, ses angoisses ressurgissent. Alors qu’elle tente désespérément de ne pas rouvrir d’anciennes blessures, Ethan va s’y engouffrer et demandera des explications. Pourquoi la seule fille qu’il ait aimée l’a-t-elle abandonné de la sorte? Qu’a-t-elle tenté de fuir, et pourquoi ? Tant de questions restées sans réponses, qu’il compte bien percer à jour.

 


 

Mon avis :

L’enfance est synonyme de pureté, de joies et d’amusements. Une vie libre de toutes contraintes d’adultes. Une vie où les seule préoccupations sont de choisir quels gâteaux on se goinfre et quelles blagues on peut faire. Livie et Ethan, la leur est bien différente malgré les apparences. Ils sont voisins. Lui, le placard est son refuge, le ventre gargouillant du dernier repas trop lointain, fuyant la violence de sa mère. Elle, à son jeune âge, ne peut pas encore décrire ce qu’il se passe. Il a dix ans. Elle a sept ans. Deux innocents que la vie n’a pas épargnés.

Ethan a fait la rencontre de Livie et de sa mère, Samantha, alors qu’il s’apprêtait à voler les poires fraichement tombeés. Et depuis ce jour là et après quelques appréhensions vite oubliées, il ne les a plus quittés. Devenant pour ainsi dire un membre à part entière de cette famille accueillante et gentille. Ils ont grandi ensemble au milieu des chamailleries, des blagues, des disputes, des rires, des gâteaux. Une vie merveilleuse où les regards ont changé au fil du temps et où les sourires deviennent timides et où les joues rosissent. L’innocence envolée fait place à l’insouciance des jeunes adultes. Si seulement les voiles pouvaient disparaître aussi facilement. Livie s’enfuit avec son secret trop lourd et compliqué laissant derrière elle son père, son frère, Greg et Ethan. Tous les trois anéantis. Mais Greg et Ethan ne l’oublient pas et partent à sa recherche. Trois longues années d’errance à fouiller, trois longues années avant de la recroiser par inadvertance et par hasard. Les retrouvailles vont-elles bien se dérouler ? Quels secrets l’ont poussée à s’enfuir ? Que cache-t-elle ? De quoi se protège t-elle ?

Ce premier tome est un condensé d’émotions. La narration alterne le point de vue d’Ethan et de Livie et par moment se glisse celui de Greg. On navigue également entre le présent et le passé qui s’écoule sur les années de leur rencontre à celle de la fuite de Livie.  J’ai beaucoup apprécié ces divers points de vue : ce qui permet plus facilement de comprendre le comportement de chaque protagoniste. On y découvre leurs traits de caractère. Pour dériver faire un final totalement inattendu et déchirant. Ethan et Livie se sont toujours aimés, malgré les difficultés et les non-dits et les cachotteries. Ils se portent mutuellement un amour puissant et vrai. La tendresse est omniprésente entre eux même si quelques clashs sont là pour pimenter leur histoire. J’ai vraiment été attendrie par ce couple qui va devoir surmonter l’enfer ensemble. Nelly Weaver explore à merveille le thème des âmes sœurs en y ajoutant beaucoup de rebondissements.

Ce premier tome est très émouvant et déchirant. La plume de Nelly Weaver est efficace à 100% : addictive, fluide et intransigeante. Elle nous fait vivre une multitude d’émotions sous couvert de moments hyper romantique et poétique. Elle aborde également un sujet (que je vous laisse découvrir) sensible mais qui fait de plus en plus sa place dans les romances actuelles. Ses personnages sont très attachants et elle leur a conféré une force phénoménale afin qu’ils puissent surmonter tous ces secrets.

Une nouvelle fois, ce roman est une merveilleuse découverte. Et encore une fois je soutien que l’auto-édition réserve de jolies surprises.

Hâte de voir ce que me réserve le second tome !

 

 

liens-utiles

 

Vers la page Facebook de Nelly Weaver !

 

64391-episode

Sex, Love in the ring, tome 2 de Blandine C.

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Lips & Roll Editions

tome 2/2

Lecture personnelle.

 


 

Résumé :

« Un jour, une personne te serrera si fort dans ses bras que tous les morceaux brisés de ton cœur se recolleront. « 

Sierra a finalement l’existence qu’elle a toujours voulue : un fiancé parfait, un travail captivant, un quotidien bien rangé.

Mais lorsqu’un événement dramatique survient et remet tout en question, c’est sa vie entière qui s’écroule.

Et comme un malheur ne vient jamais seul, elle fait la rencontre de Kayden Williams. Mec à problèmes, bagarreur et tatoué, il participe à des combats de boxe clandestins et cache de lourds secrets.

Elle le trouve insupportable, pourtant il est l’unique personne en mesure de l’aider. Décidés à se venger, ils vont s’allier. Et pour cela, ils ont le plan parfait. Mais que se passe-t-il lorsque l’amour s’immisce entre eux ?

Quand le feu et la glace se rencontrent, elle fond…


Mon avis :

Malgré un premier tome hyper court, j’avais adoré me lancer dans cette lecture et le deuxième tome vient confirmer mon ressenti.

Ce second volume se veut beaucoup plus sombre. C’est avec plaisir que je retrouve Sierra et Kayden pour des rebondissements encore plus intenses et trépidants.

Sierra et Kayden approfondissent leur relation. Après de longs jours d’attente, ils finissent par se jeter dans les bras de l’un et de l’autre. Pour notre plus grand plaisir car cette dernière était une véritable torture surtout quand on est témoins de l’attirance et des sentiments qui s’intensifient. Ainsi débute leur relation très mouvementée. Je vous rappelle que Kayden participe à des combats clandestins et donc illégaux. La finale se rapproche à grand pas et il doit absolument être prêt à affronter son grand rival, Jaxon, l’ex petit ami de Sierra. L’atmosphère devient de plus en plus tendue. La vengeance orchestrée par Sierra prend une place toxique dans leur relation. On découvre au fil des pages le passé de Kayden qui est vraiment atroce. La psychologie des personnages est époustouflante. L’auteure approfondit à merveille tous leurs traits de caractères, rendant les personnages hyper attachant ou au contraire hyper détestable. Les personnages secondaires sont juste extraordinaires et viennent apporter une certaine brise de légèreté parmi tous ces drames. L’auteure approfondit également le contexte familial que ce soit du côté de Sierra ou de Kayden.

Ce second tome s’inscrit dans le dévoilement des secrets et des vérités. Entre empathie, jalousie, amour, haine, doutes et espoirs on ne sait plus où donner de la tête. Une plume qui s’affirme davantage et qui nous fait vivre mille supplices comme mille délices. Addiction et frissons garantis dans ce milieu où la confiance à un coût et où les poings ont plus de force que les mots.

Je me suis régalée tout au long de cette lecture, enchainant les pages à une vitesse folle. Je regrette juste que le roman soit scindé en deux parties.

« Sex, Love in the ring » est un vrai régal combinant boxe, combats illégaux, haine, vengeance, amour, tatouage et reconquête !

Bref tout ce que j’adore !

liens-utiles

Mon avis sur le tome 1 : par ICI !

Cœur itinérant tome 1 : Hors de portée de Jane Harvey-Berrick

 

HARVEY-BERRICK-Jane-coeur-itin--rant-1

New romance – livre sorti le 12 avril 2017

MxM BookMark

Service Presse

 

Je remercie MxM BookMark via la plateforme NetGalley pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Aimee assiste pour la première fois à une fête foraine à l’âge de 10 ans quand celle-ci passe deux semaines dans sa ville. Elle y rencontre Kes, un garçon de son âge qui y travaille, et une amitié rare et touchante se construit entre eux.

Chaque année, ils se retrouvent pour deux semaines qui illuminent leur vie.

Et alors que leur amitié d’enfance se développe en amour, une fois adultes, les choix deviennent difficiles à faire et tous les deux comprennent que deux semaines par an ne seront jamais suffisantes.

 

Mon avis : Aimee et Kes n’ont rien en commun. Et pourtant, dès leur première rencontre, une alchimie entre eux va apparaître et un lien invisible va les connecter.

Aimee est une petite fille sans histoire, qui vit dans une petite ville américaine et qui se réjouit de l’arrivée de la fête foraine dans le champ voisin. Pour son anniversaire, elle ne veut qu’un cadeau : pouvoir aller faire un tour à cette fête. Même s’ils ne sont pas emballés, ses parents lui accordent cette faveur et l’accompagnent. Au détour d’une allée, elle fait la connaissance de Kes, un jeune forain. Tout de suite, le courant passe entre eux et une complicité évidente apparait. Pourtant, quand ses parents la retrouvent, c’est la douche froide : Aimee se fait gronder et Kes se fait frapper par son grand-père. Cependant, rien ne va pas empêcher les enfants de se retrouver fréquemment et les deux semaines de fête foraine vont devenir, pour eux, une bulle hors du temps. En grandissant, ils vont se perdre de vue….puis se retrouver ! Mais comment concilier amour de jeunesse avec les priorités qui apparaissent quand on devient « adulte » ?

Aimee est une jeune fille qui a la tête sur les épaules et qui est constamment tiraillée entre passion et raison. Trop gentille, elle a peu d’amis et elle est la tête de turc des filles de son collège. Introvertie, elle n’arrive à être elle-même qu’avec les membres de la fête foraine. Passionnée de lecture, elle va essayer d’initier Kes à son amour des livres. Devenue adulte, elle a réalisé son rêve : devenir institutrice spécialisée pour les enfants en difficultés, souffrant notamment de dyslexie. Kes, de son côté, est un garçon qui a grandi dans l’univers de son grand-père, dans la grande famille de la fête foraine. Il n’a pas connu une enfance facile mais il s’est épanoui avec les forains. Il participe tous les jours au spectacle de la fête et il en est la star. En grandissant, il ne se voit pas évoluer ailleurs que dans ce milieu.

L’originalité de ce roman est qu’il se situe dans l’univers de la fête foraine. Elle est au centre de cette histoire et on comprend un peu mieux son fonctionnement. Malgré cette originalité, je n’ai pas réussi à être embarquée dans cette histoire. Écrite du point de vue d’Aimee, on souffre à ses côtés lorsqu’elle se sent abandonnée par Kes, on s’enthousiasme lors de leurs retrouvailles et on se questionne avec elle quant à son avenir. Cependant, il m’a manqué quelque chose pour être complètement convaincue ; Aimee ne va avoir de cesse d’hésiter entre passion et raison , même si ses sentiments pour Kes sont très forts. Quand elle va le retrouver à l’âge adulte, elle va se rendre compte que ses sentiments pour lui ne sont pas morts et leurs retrouvailles vont s’avérer très très chaudes…. Pourtant, leurs disputes, leurs côtés bornés et leurs réconciliations sous la couette m’ont un peu lassée.

Vu la fin du tome, une suite est indispensable. Je me laisserai sûrement tenter car beaucoup de questions restent sans réponses mais j’espère, cette fois-ci, m’immerger complètement dans l’histoire de ce couple atypique et tomber enfin sous leurs charmes.

 

liens-utiles

 

Retrouvez ce roman sur le site de MxM Bookmark

Retrouvez également Hors de portée sur Amazon

 

pro_reader_120                    reviews_10_120                         favorited_reviews_120

64391-episode

Après cette nuit, tome 2 de Lauren Blakely.

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017]

Éditions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

LA SUITE DE NUIT APRÈS NUIT
Depuis le soir où ils se sont rencontrés, Clay et Julia ont vécu une passion dévorante, jusqu’à ce que les secrets de la jeune femme les rattrapent et les séparent. Julia s’est enfuie, refusant d’entraîner Clay dans son monde de violence et de paris truqués.
Pourtant ni l’un ni l’autre n’arrivent à oublier les week-ends passées ensemble, les étreintes enflammées, les moments partagés, et Clay se lance à la reconquête de la jeune femme. Il le sent, après cette nuit, tout est possible… à condition de jouer cartes sur table.

 


 

Mon avis :

J’ai frôlé le coup de cœur avec le premier tome, mais le second ne m’a pas tout autant enthousiasmée !

Clay et Julia, à eux deux, leur attirance est torride, sensuelle et passionnée. Mais la vie et les secrets ne font pas bon ménage et amène inexorablement à une séparation déchirante et désastreuse. Le manque de l’un devient insupportable. Les nuits endiablées leur manque. Les caresses, les sensations, leurs respirations, leurs regards, leurs espoirs. Mais quand la reconquête est en marche tout devient possible.

Le second tome se veut beaucoup plus lent que le premier. On n’est pas dans l’explosion due à la découverte des premiers émois. Ici Clay et Julia apprennent à ce connaitre, échangeant de longues heures par téléphone. Bien évidemment quelques scènes épicées viennent endiablées cette relation longue distance. Ils se découvrent et amorcent une relation où la confiance se fait une place de plus en plus importante. C’est lors du mariage de Mckenna, la sœur de Julia, où les retrouvailles font permettre de faire table rase du passé (Julia va avouer ses tourments) et ainsi ,débuter une histoire sérieuse.

Clay est toujours aussi fougueux et dans sa débâcle de ses sentiments, il fera une erreur qui remettra tout en cause. Julia est toujours aussi déterminée et tient toujours autant à son indépendance, peut-être qu’elle devrait lâcher prise par moment, ça lui éviterait une prise de tête carabinée.

Les traits de caractère des personnages sont approfondis, le lecteur les découvre davantage. Le scénario est dans la continuité du premier volet : Julia est toujours au prise d’un mafieux. Ses exigences sont de plus en plus pesantes et oppressantes. Elle ne sait pas si elle va pouvoir sans sortir ! La relation de Clay et de Julia prend un nouveau sens !

Cette romance à tout pour plaire ! Tout y est palpitant, des scènes romanesques à couper le souffle, leur amour est si débordant qu’il fait palpiter notre cœur ! Les scènes de sexe ne tombent pas dans la lubricité ou le vulgaire, mais ont tout de même le mérite de mettre les papillons dans le ventre.

Je me suis posée toute la journée la question : mais qu’est ce qui a pu me déranger pendant cette lecture ? Peut-être que ce n’était pas le bon moment pour aborder cette lecture ? Quelques passages dans la traduction m’ont refroidi, amenant à caser mon rythme de croisière ! J’ai quand même trouvé que certains passages auraient pu être mieux développer et amener davantage de rebondissements. Parfois je suis exigeante dans mes lectures, mais voilà ce second tome a un sacré potentiel qui malheureusement ne m’a pas convaincue ! J’espère que le troisième tome, fraichement sorti aujourd’hui, relèvera mon niveau d’appréciation.

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome « Nuit après nuit ».

Vers le site des éditions BMR !

Vers le site officiel de Blakely Lauren !

 

64391-episode