Parier mais pas jouer, tome 2 de Chrys Galia.

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017]

Éditions BMR

Service presse

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme Netgalley.

 


 

Résumé :

Le pari est fini ! Stephen et Liv peuvent enfin profiter de quelques jours en amoureux.
Du moins, c’est ce qu’ils croient…
Car le passé, lui, n’est pas prêt à les laisser tranquilles. La confiance et la famille que Liv et Stephen commencent à construire, ce sont des trésors fragiles.
Il suffirait d’un rien pour que tout s’effondre…

 


 

Mon avis :

Voici une suite inattendue, imprévisible et stupéfiante.

J’étais loin de me douter de ce revirement de situation. Un rebondissement déchirant et qui m’a collé les frissons jusqu’au dénouement de ce tome ci. Et pour le coup c’est vraiment difficile de vous en parler, car vite j’en viendrai à vous spolier.

Liv n’est pas au bout de ses surprises, jusqu’ici merveilleuses, elles vont prendre un tournant tragique. Son passé est toujours de rigueur et il va prendre une place des plus importantes. Liv insouciante et heureuse d’avoir retrouver son petit garçon, va devenir une femme torturée, blessée et meurtrie. Tout est chaos mais son amour pour Stephen sera la seule ancre dans ce nouveau monde cloitré par les ténèbres.

L’auteure joue toujours avec nous en utilisant ses personnages pour nous interpeller personnellement. Sa plume a emprunté un chemin plus sombre et ce n’est pas pour me déplaire. Ce deuxième tome est tournée vers Liv. Les personnages ont évolué bien évidemment côté psychologique qui j’avoue à le mérite d’être honnête et de rendre justice à l’histoire. Exit les personnages frivoles du départ. Ils sont tellement plus attachants et matures. L’entourage prend de plus en plus de place et quelques rebondissements originaux viennent égayer la fin notamment par les agissement de la sœur de Liv et des meilleurs amis de Stephen.

Pour le coup, ce deuxième tome m’a interpellé. Autant le premier m’a laissé sur ma faim autant avec celui ci j’ai été surprise par ce côté impertinent et osé.

Ce deuxième tome nous plonge dans les profondeurs sombres et dégénérés de l’être humain. Il nous renvoi à ce que l’homme a de plus monstrueux. Mais il y a également cette phase d’après, pleine d’espoir, mais qui est teintée par des faits et des gestes imprévisibles mais qui agissent tels que des pansements.

Je ne sais pas ce que réserve la suite, mais mon petit cœur de lectrice commence à bondir !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 !

Lien vers le site des éditions BMR !

Lien vers la page Facebook de l’auteure !

 

I hate u love me – tome 2 de Tessa Wolf

I hate u love me 2

 

New Romance  – Sortie le 9 juin 2017

Editions BMR

Service Presse

 

Je remercie les éditions BMR via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : « Bien sûr, je l’ai oublié. Fares… » Serait-ce une litanie que je récite sans cesse pour me convaincre que c’est possible ? Suis-je faible au point de prier de toutes mes forces pour effacer de ma mémoire notre histoire, son visage et ses mots ? Tout doit s’évaporer dans les méandres et les failles de mes souvenirs. Il en va de l’équilibre du bonheur insufflé par mon mari. Oui, je voulais à tout prix l’oublier mais il a resurgi dans ma vie. Empoignant mon cœur, torturant ma raison, alors même qu’il me rappelle qu’un homme comme lui ne s’oublie jamais.

 

Mon avis : Autant le premier tome m’avait laissé sceptique, notamment à cause du caractère des principaux protagonistes, Elena et Farès…… autant là, je suis frustrée d’être arrivée au bout de ce tome 2 !!! Pour moi, rien à voir avec le premier. Les personnages ont muri et j’ai aimé les voir évoluer et se débattre avec leurs sentiments.

                On retrouve Elena, au début de ce tome 2, mariée à Eric. Vivant dans une belle maison, avec un mari aimant, Elena a tout pour être heureuse. Et pourtant…. Son bonheur semble incomplet et recroiser Farès va mettre la pagaille dans sa tête.

                J’ai beaucoup aimé Elena dans ce tome. Je l’ai trouvée beaucoup plus réfléchie et capable de prendre son destin en main. Un gros chamboulement l’attend également et j’ai aimé sa manière de faire pour se réapproprier sa vie. Quant à Farès, il a également beaucoup changé. Toujours tête brûlée, toujours autant amoureux d’Elena, il met tout en œuvre pour elle tout en essayant de respecter ses choix. Il m’a vraiment touchée dans ce tome et j’ai ressenti sa peine tout comme son amour en plein cœur. En revanche, j’ai détesté Eric, le mari d’Elena. Je sentais bien que quelque chose n’était pas net chez lui, j’en ai eu la confirmation.

                La plume de Tessa Wolf fait, encore une fois, des ravages. Son écriture est fluide et addictive. Encore une fois, on n’a pas le temps de s’ennuyer et on ne voit pas les pages défiler. L’écriture à plusieurs voix donne du rythme et permet de voir l’état d’esprit des uns et des autres tout au long du roman. J’ai beaucoup aimé LE rebondissement de ce tome, qui remet tout en question et qui nous permet de nous rendre compte que le cœur a ses raisons que la raison ignore ! Les scènes de sexe sont à la fois torride et tout en délicatesse, empreintes de bons sentiments. Je tire également mon chapeau à l’auteure qui, une fois de plus, aborde des sujets sensibles tels que les violences conjugales.

                J’ai donc été transportée par ce deuxième tome et je peux dire que ça y’est, moi aussi j’ai succombé à Farès. Il me tarde vraiment de le retrouver prochainement avec Elena dans le tome 3 afin de découvrir s’ils vont enfin pouvoir avoir un avenir ensemble, plus serein et surtout rempli d’amour.

liens-utiles

 

Retrouvez I hate u love me – tome 2 sur le site des éditions BMR

Retrouvez I hate u love me – tome 2 sur Amazon

Retrouvez ici ma chronique pour I hate u love me – tome 1 de Tessa Wolf

 

pro_reader_120                                    favorited_reviews_120                                     64391-episode

Temptation, tome 1 : Seduce Me de Gina Gordon.

 

 

[ROMANCE ÉROTIQUE – Nouveauté 2017]

Éditions HARLEQUIN – Collection &H

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est richissime et bien trop sûr de lui. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « sortir avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. »

 


 

Mon avis :

Je ne connaissais absolument pas cette auteure avant de commencer cette nouvelle lecture. Les premières fois sont toujours émouvantes : soit on accroche ou soit pas du tout. En attendant le synopsis et la première couverture sont attrayants et ont su piquer ma curiosité.

L’auteur nous invite dans un monde quelque peu banal, certainement ce dernier dès son nom prononcé met mal à l’aise. Son personnage masculin , Max Levin est le directeur adjoint d’une boite de productions de films pour adulte. Vous avez bien lu et il s’agit bien de pornographie. Alors je vous vois faire de gros yeux ! Mais sachez que les descriptions attenantes à ce milieu sont élégantes et classes (ce n’est pas sale). Rien de scabreux et ni de dérangeant. C’est une immersion plaisante avec quelques anecdotes qui donnent le sourire et des situations qui donnent chaud, très chaud ! Max Levin est par définition, l’homme prétentieux, sûr de lui, égoïste, perfectionniste, ambitieux, beau comme un Dieu, attachant, humble, passionnant, amical, chaleureux et doté d’un humour ravageur. C’est un homme qui sous sa carapace mérite le coup d’œil. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie, mais à quel point ?

Everly est une jeune femme soucieuse de son avenir. L’obtention de son diplôme de droit est le but ultime de sa vie qui se définit entre ses cours et ses cours. L’intrépidité et l’insouciance ne sont pas ses mots d’ordre. C’est une fille gentille, peu expansive et maladroite. Nous voyons bien qu’elle n’est pas à l’aise en société et surtout qu’un homme bien charmant va prendre une place impromptue dans sa vie.

Leur aventure débute suite à cette liste de 10 points laissée par sa grand-mère qu’elle affectionnait plus que tout. C’était son pilier et son rocher sur lesquels elle se reposait volontiers mais la mort l’a prise bien trop tôt. En tant que lecteur, on s’aperçoit rapidement que ces dernières volontés ont un but bien précis. Mais la question qui demeure : est ce que le but sera atteint ?

Toute l’histoire tourne autour de cette fameuse liste. S’enchainent rapidement des rebondissements qui amèneront vers un final inattendu et explosif.

J’ai adoré voir évoluer Everly et Max qui vont prendre conscience que la vie n’est pas celle que les autres souhaitent pour eux. Ils deviennent beaucoup plus mature, s’apprivoisent et s’auto-guérissent. Leur liaison, sans ambiguïté, est quelque peu paradoxale et attendrissante.

Gina Gordon sait très bien s’amuser avec nos nerfs. Elle fait monter progressivement la tension et la température. Elle a su me mettre à l’aise par rapport au milieu où évolue Max. Elle nous en offre une autre vision et essaye de vaincre ces préjugés vieux comme le monde. Outre ce point, elle a eu la facilité de me plonger dans la bulle qu’elle a créée pour ses personnages. Je me suis sentie proche de ces derniers et j’ai eu l’envie de me battre avec eux contre le reste du monde. Tout ceci est rendu possible grâce à la plume parfaite de Gina Gordon. Elle l’a manipule parfaitement rendant les émotions intenses.

Une lecture  que j’ai littéralement dévorée. J’ai souffert autant que Everly et Max, j’ai eu beaucoup de peines, de doutes, d’attentes interminables et j’ai eu très chaud !

Je frôle le coup de cœur : il me manque ce petit quelque chose qui aurait fait exploser mon cœur. Le deuxième tome « Believe me » est dans les starting block et je n’ai qu’une hâte m’y plongée à nouveau.

« Seduce me » est palpitant, bousculant et fiévreux ! La séduction n’a pas de limite !

 

 

liens-utiles

 

Vers le site des éditions Harlequin

Vers le site officiel de l’auteure !

 

 

 

Sex, love in the Ring, tome 1 de Blandine C.

 

 

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Éditions LIPS & ROLL

Lecture personnelle

 


 

Résumé :

« Un jour, une personne te serrera si fort dans ses bras que tous les morceaux brisés de ton cœur se recolleront. « 

Sierra a finalement l’existence qu’elle a toujours voulue : un fiancé parfait, un travail captivant, un quotidien bien rangé.

Mais lorsqu’un événement dramatique survient et remet tout en question, c’est sa vie entière qui s’écroule.

Et comme un malheur ne vient jamais seul, elle fait la rencontre de Kayden Williams. Mec à problèmes, bagarreur et tatoué, il participe à des combats de boxe clandestins et cache de lourds secrets.

Elle le trouve insupportable, pourtant il est l’unique personne en mesure de l’aider. Décidés à se venger, ils vont s’allier. Et pour cela, ils ont le plan parfait. Mais que se passe-t-il lorsque l’amour s’immisce entre eux ?

Quand le feu et la glace se rencontrent, elle fond..

 


 

Mon avis :

Ma lecture plaisir du mois de juillet que j’ai beaucoup adoré. Un univers loin des licornes à paillettes. Un univers où les combats sont plus de raisons.

Sierra est la petite amie bien sous tout rapport et même trop au point que ses œillères deviennent trop opaques. Elle vit dans son monde idéal jusqu’au jour où l’impensable et l’inévitable se produisent. La fuite est sa seule échappatoire. Un vrai supplice rempli de profonds tourments. Son monde s’écroule et ce n’est sans compter sur la rencontre de Kayden, le terrible bad boy tatoué et boxeur. Autant vous dire de suite c’est le genre de personnage que j’affectionne particulièrement : sombre, ténébreux, tatoué, méfiant, sur la défensive, colérique, instable et séduisant à se damner. Un mélange d’ingrédients qui fait son charme et qui m’a conquise indéniablement. Sierra est au début la gentille fille qui finit pas s’enhardir et se forger un caractère prêt à supporter toutes les épreuves. Elle est têtue et revancharde. Elle se cloisonne dans ce sentiment de vengeance.

Cette histoire ne serait pas remarquable, s’il n’y avait pas ce jeu de séduction et ce domptage mutuel. La naissance d’une passion irraisonnée et  tumultueuse. Deux esprits et deux corps attirées pour notre plus grand plaisir.

Je découvre pour la première fois la plume de Blandine C. Elle est simple et raffinée et transmet agréablement bien toutes les émotions que ressentent ses personnages. J’ai trouvé regrettable que le tome 1 soit aussi court (lu en une soirée), heureusement que pour me consoler la suite sort aujourd’hui !

« Sex, love in the ring » se savoure, mojito à la main pour refroidir les ardeurs 😉

 

 

liens-utiles

Pour tout savoir sur Les éditions Lips&Roll

 

 

 

Parier mais pas jouer, tome 1 de Chrys Galia.

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2017]

Éditions BMR

Service presse

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme Netgalley.

 


 

Résumé :

Tout réussit à Stephen Atkins. Excellent au travail comme dans sa vie privée, il ne connaît pas l’échec. Jusqu’au soir où Liv, serveuse dans son bar préféré, résiste à ses avances. Cette fille serait-elle hermétique à ses charmes ? Pourtant aucune femme ne dit non à Stephen Atkins…
Mis au défi par ses amis, il a trente jours pour la séduire. Facile ! Ou pas… car la jeune femme a un caractère bien trempé. Sans le savoir, Stephen va se trouver pris à son propre piège…

 


 

Mon avis :

Stephen Atkins est par définition : l’homme alpha, égoïste, égocentrique qui fait valoir sa position sociale par son arrogance, sa situation financière aisée, son statut de dirigeant de son entreprise et par son excentricité. Un homme de pouvoir qui a pour habitude d’avoir tout son petit monde à ses pieds au moindre caprices de sa majesté. D’ailleurs il ne se prive absolument pas et le revendique haut et fort : « je suis le Roi ». On connait ce genre de personnage, on le rencontre souvent dans ces nouvelles romances, donc ici rien de nouveau. Jusqu’à cette rencontre fortuite avec Liv, serveuse dans ce bar ou Stephen et sa clique d’amis prennent du bon temps. Liv est une jeune femme avec un fort tempérament. Sa verbe a l’audace de refroidir notre monseigneur d’où le pari improbable de la séduire. De vous à moi, on sait parfaitement dans quel genre de situation ce Stephen s’est mis et aux conséquences dont il devra faire face.

De ce premier tome, il ne ressort rien de nouveau en rapport aux autres romances. Pour ma part ce n’est pas du déjà vu, mais le thème abordé n’innove pas. Pourtant je décèle beaucoup de potentiel (peut être que les deux tomes suivant me donneront raison). J’ai beaucoup apprécié la narration de l’histoire : Stephen Atkins en est le principal comédien et a l’audace de s’adresser à nous, nous obligeant à prendre une certaine position et peut être à s’apitoyer sur son pauvre sort. Mise en part ce point-ci fort intéressant, ce qui m’a le plus bouleversée c’est l’histoire ou plutôt le vécu de Liv. C’est dérangeant, touchant et triste. C’est un personnage extrêmement attachant, on a envie d’être auprès d’elle pour la consoler. On a pitié d’elle et du coup on l’encourage mentalement à ne pas s’effondrer et de qu’elle se fasse aider dans son combat acharné. Les personnages évoluent tout au long dès chapitre et ce n’est qu’encourageant.

C’est une lecture que j’ai lu de but en blanc, sans m’arrêter (c’est assez court pour passer une soirée agréable). On a vite envie de découvrir ce qu’il en retourne et entre moult péripéties, passion et trahison , on ne s’ennuie nullement. La plume de Chrys Galia est pétillante et donne du relief à une histoire quelque peu banale. Elle joue avec ses personnages telle qu’une partie de poker : on allonge ou on se couche.

En bref « Parier mais pas jouer » n’est pas une histoire transcendante mais je relève de nombreux points positifs. Le second tome (en attente) saura me séduire, peut être, davantage.

 

 

liens-utiles

 

Lien vers le site des éditions BMR !

La page Facebook de Chrys Galia !

 

 

 

 

Ne me quitte pas, partie 2 de Mia Djey

 

 

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Éditions BMR

Service presse

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Colin est reparti à l’armée en emportant le cœur brisé de Mia. Sans lui, elle n’a plus goût à rien et s’efforce en vain de tourner la page, jusqu’au jour où elle apprend que Colin est de retour à New York…

 


 

Mon avis :

Alors il est vrai et à mon grand étonnement je ne m’attendais pas une suite telle quelle (oui je n’avais pas lu le résumé, mea culpa). La fin de la partie une se suffisait à elle même et j’eu mon petit cœur tellement déchiré que retrouver à nouveau Mia et Colin, je n’y étais pas préparée.

Branle bas de combat, je ressors mouchoirs et compagnie pour m’aider à affronter une suite qui se voudra mémorable. Je pense que c’est bien la première fois qu’une romance me touche à ce point et qui m’a faite autant pleurer. Oui pleurer à chaudes larmes, je fus une vraie fontaine intarissable.

Mia Djey a cette plume sensationnelle qui vous file les frissons. Elle vous transforme en une sorte d’éponge prête à absorber tout ce qu’elle vous donnera. C’est une histoire d’amour, d’un premier amour, celui qui vous fait gravir les montagnes et où tous les obstacles deviennent surmontables. La passion est déchirante et émouvante. Elle vous vrille l’estomac jusqu’au soupir final. Tout y est à la fois magnifique, rude, angoissant et …je peine à trouver mes mots : c’est juste une histoire merveilleuse !

Cette deuxième partie est le véritable prolongement de la première. Mia et Colin se dévoilent enfin et nous connaissons pour le coup les raisons véritables du comportement agaçant de Colin. Les personnages deviennent pour le coup, beaucoup plus accessibles et leurs motivations prennent une nouvelle dimension. Les personnages secondaires agrémentent joliment cette histoire torturée et deviennent des épaules de confiance sur lesquelles Mia pourra se reposer. On découvre l’univers de Colin qui je vous rappelle est soldat.

Mon avis est assez court au risque de trop vous en dévoiler et mes larmes viennent à nouveau me submerger.

« Ne me quitte pas » restera à jamais gravé dans mon cœur, il fait parti désormais de ces livres que je classe dans les mémorables.

« Ne me quitte pas » est un livre exceptionnel en soit.

Mots d’ordre : accrochez votre cœur !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur la première partie : c’est par ICI !

Vers le site éditions BMR (tout beau, tout neuf) : c’est par ICI !!

Lien Amazon (partie 1)

 

Not easy, tome 2 : Help Me de Pascale Stephens.

513nIm2HvML

 

 

[ NEW ROMANCE – NOUVEAUTE 2017]

Éditions BMR

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 

Résumé :

Pour se changer les idées et oublier que la jolie Mina lui a préféré Connor, son meilleur pote, James décide de passer une soirée tranquille entre amis. Sa rencontre avec Louise, une petite fée rousse, va changer tous ses plans. Eux deux, c’est une évidence : ils sont faits l’un pour l’autre. Pourtant, malgré une courte aventure pleine de passion, la jeune femme s’enfuit. Elle a peur. Peur d’avoir à nouveau le cœur brisé. Peur que son passé la rattrape. Peur de se livrer. Mais en refusant de lui faire confiance, Louise ne risque-t-elle pas de laisser James lui filer entre les doigts ? Tout en le tenant à distance, Louise a peur de le voir s’éloigner pour de bon, et ne se résout pas à une option plus qu’à une autre…

 

66112426

 

Mon avis :

J’avais apprécié le premier tome, mais cette nouvelle lecture est un véritable coup de cœur. Après l’histoire rocambolesque de Mina et Connor, me voici plongée dans celle de Louise et de James.

J’ai fait la connaissance de James dans le premier opus « Show me ». Sans trop nous en dévoiler, l’auteure avait su éveiller ma curiosité.

James est un homme droit dans ses bottes, talentueux, audacieux, séduisant et énigmatique. Tout son personnage m’a séduite. Il dégage une aura dont on veut tout connaître. C’est un homme entier avec ses défauts, ses qualités, ses peines et ses rêves. Il est à la fois attendrissant et coléreux, magnifique et charmant, touchant et bouleversant. Son franc parler et ses hésitations sont tout à son honneur. La déception de son amour pour Mina qu’il considère maintenant comme sa propre sœur (étant fils unique) va l’emmener vers un futur rempli de surprises. Et étonnamment c’est la belle Louise qui va être le détonateur.

Louise est une combattante, une guerrière, une femme qui a souffert et qui ne le souhaite plus. Sa fuite a été sa seule rédemption. Elle vie recluse se contentant de sortir travailler pour subvenir à ses besoins vitaux. Une héroïne des temps modernes, une rebelle. Sa timidité est le seul rempart, la protégeant des hommes. Mais ce n’est sans compter sur une amie qui l’a prise sous son aile qui est tout à son opposé et exubérante. Une virée plus tard voici Louise dans les bras de James et son amie dans ceux de Vale (le sexy tatoué). S’en suit les prémices d’un amour qui vaincra tous les obstacles sur leur passage.

C’est une histoire d’amour attendrissante et incroyable. Celle que j’aime qui vous en met plein les yeux et qui deux minutes après sont noyés par nos larmes. L’auteure nous entraine dans une romance rythmée par de nombreux rebondissements où les vérités camouflées vont être débusquées et affrontés. La plume de l’auteure s’affirme et nos fais vivre milles sensations. J’ai tout aimé dans ma lecture par la façon dont les éléments s’enchainent. C’est une véritable tornade ! Ho et puis il y a un passage qui carrément m’a fait rire aux larmes en pleine nuit ! Quand je vous dit que c’est un coup de cœur.

Ce tome peut se lire indépendamment du premier même si l’auteure a eu la judicieuse idée d’imbriquer les deux aventures dans le temps et l’espace par des clins d’œil ceci n’empêche pas de l’apprécier tout autant.

A découvrir !

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : SHOW ME.

Lien Amazon.

Vers le site tout beau de BMR.