Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? d’Avery Flynn

New romance – Livre sorti le 2 octobre 2019

Editions Harlequin – Collection &H

Service Presse NetGalley

Ma note : 3/5 mention « déception »

 

Résumé : Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle… 

 

L’avis de #Lilie : A la lecture du résumé, j’ai placé beaucoup d’espoir dans cette histoire. En effet, même si on rencontre souvent des romans où les héroïnes ont un complexe physiques (mais d’un autre côté, ne sommes-nous pas toutes complexées par une partie de notre corps ?), j’ai senti qu’une grande originalité pouvait être exploitée ici… Pourtant, je suis désappointée à la fin de ma lecture car ce roman ne m’a pas du tout emmenée là où je pensais aller…. et j’ai été déçue !

En effet, dès le début, on rencontre les deux protagonistes qui se retrouvent dans une situation embarrassante. Gina, organisatrice de mariage, a installé une kiss-cam lors de la réception d’un couple de jeunes mariés. Malheureusement, elle s’arrête sur elle et un jeune policier. Mal à l’aise, ils finissent par échanger un baiser qui va les chambouler tous les deux. Pourtant, la jeune femme va refuser d’assumer cette attirance en repoussant Ford. Par un coup du sort, le jeune policier va réussir à retrouver Gina et il va tout faire pour essayer de gagner sa confiance. Mais ses intentions sont-elles bonnes ? Pourra-t-il aller au-delà du physique de Gina ? Et cette dernière est-elle prête à laisser tomber ses barrières ?

Gina est membre d’une famille d’origine italienne liée à la mafia. Ses deux frères trempent dans des histoires troubles et sa rencontre avec Ford va lui faire craindre pour eux. Complexée par son nez qui la dévisage, elle a longtemps souffert de cette difformité. Néanmoins, elle ne veut pas changer et espère trouver quelqu’un qui l’acceptera comme elle est. Je l’ai trouvée très paradoxale car, dans ses paroles, elle semble s’assumer totalement. Pourtant, au niveau des actes, elle fuit souvent les situations embarrassantes et ne peut s’empêcher de tout remettre en cause à la moindre contrariété. Il est normal qu’elle se protège mais je n’ai trouvé l’héroïne aussi forte que le bandeau sur la couverture le laisse penser.

Ford est policier, contrairement à tous les autres hommes de sa famille qui sont tous… pompiers ! Il passe un peu pour le vilain petit canard de la tribu en préférant les forces de l’ordre aux soldats du feu. C’est un homme plein de principes, qui respecte les règles et qui n’aime pas faire souffrir ceux qu’il apprécie. Avec Gina, il va de suite sentir une connexion spéciale avec elle. Pourtant, cela ne va pas l’empêcher de lui mentir, par omission. Néanmoins, il ne sera pas rebuté par son apparence physique et aura bien du mal à la convaincre du bien fondé de sa démarche… La relation entre les deux protagonistes avance sur « courant alternatif », c’est-à-dire que par moment, c’est tout feu, tout flamme et ensuite, c’est lent, un peu trop lent… Je suis mitigée sur leur couple car je n’ai pas toujours compris leurs réactions, leurs attentes, et j’en suis très frustrée…

Concernant l’autrice et sa plume, j’ai apprécié sa plume, que j’ai trouvé fluide et agréable à lire. Le fait d’utiliser un double narrateur, qui passe de l’un à l’autre nous permet d’avoir tous les éléments mais se révèle aussi, par moment, très frustrant. C’est une histoire qui se lit facilement mais qui a un petit goût d’inachevé pour moi.

Pour conclure, je suis un peu désappointée en tournant la dernière page de ce roman qui s’annonçait prometteur. La romance décomplexée annoncée n’était pas au rendez-vous et j’ai eu bien du mal à m’attacher à l’héroïne qui m’a, finalement, plus exaspérée qu’autre chose. Une pointe de déception persiste malgré la fluidité de la plume et un Ford sexy à souhait.

 

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

 

pro_reader_120    favorited_reviews_120  reviews_50_120    netgalley_challenge_2018_120    netgalley_challenge_2019_120

Between Breaths, Tome 2 : Before you break de Christina Lee

before you break

New Romance – livre sorti le 7 février 2018

Editions BMR

Service Presse

Ma note : 4/5

 

Je remercie les éditions BMR qui, via la plateforme NetGalley, m’ont confié ce roman en service presse.

Résumé : Elle : Profondément marquée par le décès de son frère et incapable de se libérer de l’emprise de son petit ami volage, Ella noie sa souffrance dans ses études de psychologie. Bénévole pour une hotline  de soutien psychologique sous le nom de Gabriella, elle se met à recevoir des appels réguliers d’un certain Daniel rongé par des idées suicidaires.

Lui : Quinn, bad boy sexy au cœur tendre, a un lourd secret à cacher et cherche à expier ses fautes. Sous le pseudonyme de Daniel, c’est lui qui appelle souvent Gabriella, en qui il trouve une oreille attentive et une voix rassurante pour remonter la pente.

Eux : Au fil de leurs échanges, une complicité plus qu’amicale se développe entre Gabriella et Daniel, alors même qu’ils ne se reconnaissent pas quand ils se rencontrent «  en vrai  »…

 

Mon avis : Deuxième tome de la série, c’est le troisième que je lis et je crois que c’est, pour le moment, celui que j’ai préféré !

Quinn et Ella sont deux personnages marqués par la vie. Ella a perdu son frère qui s’est suicidé quelques années auparavant. Bien décidée à remonter la pente, elle a pris sa vie en main et compte également sur le soutien d’Avery, sa meilleure amie, pour profiter de sa jeunesse. En couple avec Joël depuis de nombreuses années, elle ne se sent plus en phase avec lui. Lorsqu’elle rencontre Quinn, une alchimie évidente semble les relier mais osera-t-elle quitter Joël ? Quand à Quinn, tourmenté par son passé, il semble penser qu’Ella n’est pas digne de lui. Osera-t-il se confier à elle pour avancer enfin dans sa vie ?

Ella a été marquée par le suicide de son frère et a, pendant longtemps, ressenti une grande culpabilité. Pour essayer d’aider d’autres personnes mais aussi pour se sentir utile, Ella travaille, quelques soirs par semaine, dans une hotline de soutien psychologique, en utilisant son prénom complet Gabriella, où elle essaie d’aider, du mieux qu’elle peut, tous ceux qui appellent. Ella est une jeune femme forte, sous son aspect fragile, car elle a réussi à remonter la pente et prend peu à peu confiance en elle afin de la mener là où elle en a envie. Pendant son travail, elle reçoit plusieurs fois des appels d’un certain Daniel qui la touchent et dont le témoignage lui va droit au cœur. De son côté, Daniel se prend d’affection pour cette Gabriella qui l’écoute et le conseille si bien. Sauf que Daniel n’est autre que Quinn, car il utilise lui son premier prénom pour appeler. Il est donc très touchant, mais aussi très étonnant, de voir Quinn se rapprocher d’Ella et Daniel se prendre d’affection pour Gabriella… même si c’est très surprenant, car aucun des deux ne fait le rapprochement, cela rajoute une petite pointe de piquant à l’intrigue. Quinn est un jeune homme qui culpabilise beaucoup par rapport à la mort de son meilleur ami quelques années auparavant, étouffé par une famille qui veut donner l’image de la famille parfaite, alors que lui veut juste se passionner pour la mécanique. Avec Ella, ils forment un couple un peu torturé mais surtout touchant et passionné.

Encore une fois, la plume de l’autrice fait des miracles. C’est une lecture facile, rapide et je me suis vraiment régalée. J’ai trouvé ce tome plus abouti que le premier « all of you » car les personnages sont beaucoup plus travaillés tant au niveau psychologique que de leur histoire qui prend le temps de se construire. On aimerait presque que cela aille plus vite entre eux mais c’est aussi plaisant de voir des personnages qui prennent leur temps pour faire les choses bien. Il y a peu de scènes de sexe mais elles font très rapidement monter la température tant l’alchimie entre les protagonistes est évidente !

En bref, je recommande chaudement ce tome 2 de la série « Between Breaths ». C’est une new romance sympathique qui, sous des airs de légèreté, met en lumière la thématique du suicide et de la culpabilité. Venez passer un bon moment avec Quinn et Ella, passionnez-vous pour ce couple tellement attachant ! Pour ma part, il me reste le dernier tome de la série à découvrir et j’appréhende déjà de quitter cette petite bande d’étudiants sympathiques.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici ma chronique pour le tome 1 « All of you »
Retrouvez ici ma chronique pour le tome 4 « Promise Me This »
Retrouvez ce roman sur le site des éditions BMR

 

Virgin mojito de Chrys Galia

virgin-mojito-perso.jpg

New romance – Roman sorti le 6 septembre 2018

Editions Elixyria

Service presse

Ma note : 5/5 mention « coup de coeur » et « incontournable »

 

Je remercie le site Babelio.com ainsi que les éditions Elixyria qui m’ont permis de découvrir ce roman grâce à l’opération Masse Critique.

Résumé : La vie est comme un océan, parfois mer d’huile, sous un soleil radieux, parfois raz de marée, tsunami, sous la colère de la tempête.

En vrai surfeur, j’ai passé des années à me mesurer à ces déferlantes implacables, j’ai tenté d’échapper à leur morsure. Des lames de fond, vicieuses, invisibles, m’ont pourtant entraîné très loin vers les profondeurs.

Quand deux êtres que tout oppose se rencontrent, peuvent-ils croire que tout est possible ?

 

Mon avis : Chrys Gallia est une autrice dont j’avais beaucoup entendu parler mais dont je n’avais jamais lu de romans. Le quatrième de couverture ne dévoile pas grand-chose et c’est tant mieux…. Mais si je peux vous révéler un secret, ce livre est un gros coup de cœur !!

Dans ce roman, nous faisons connaissance avec Maeva, une jeune doctoresse qui va s’installer en dans la région bordelaise pour quitter le cocon familial. En arrivant, elle rencontre Gianni, un surfeur aussi beau que désagréable, et Benjamin, le médecin dont elle récupère le cabinet. Très rapidement, la vie de Maeva va prendre un tournant totalement inattendu.

Maeva est une jeune femme sûre d’elle. Elle n’est jamais tombée amoureuse et débarque avec beaucoup d’envie et d’impatience dans sa nouvelle vie. Elle est passionnée et croque la vie à pleine dents. Elle va être déstabilisée par sa rencontre avec Gianni qui se montre très froid et distant avec elle lors de leurs premières rencontres. Pourtant, derrière cette façade se cache un jeune homme blessé. En effet, sa petite amie Lydia a eu un accident de voiture six ans auparavant et depuis, elle est clouée au lit, reliée à la vie grâce à diverses machines. Se sentant coupable de cet accident, il se dévoue corps et âmes pour elle et ne peut entendre qu’elle ne supporte plus cette vie. Amoureux, sincère et droit dans ses bottes, Gianni est l’homme parfait que l’on rêve toutes de rencontrer…. Pour ne rien gâcher, il surfe régulièrement et est patron de son bar. Pourtant, sa rencontre avec Maeva va tout changer, le troubler et, d’une certaine manière, le ramener à la vie. Il se sentira coupable de ressentir de nouveaux des émotions sans Lydia mais pourtant, il ne pourra nier l’attraction qu’il ressent pour Maeva. Néanmoins, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et pour tous les deux, le bonheur n’est peut-être pas là où on l’attend.

Dès les premières pages, j’ai été happée par ce roman. Chrys Gallia est une magicienne des mots et elle vous emporte dans des vagues d’émotions incroyables. En effet, ce livre est une suite de rebondissements où vous n’aurez que peu de moments pour reprendre votre souffle. De la tristesse à la joie, il n’y a qu’un pas et en l’espace de quelques paragraphes, on passe du sourire aux larmes. Jusqu’au bout, on est surpris et on croise les doigts pour nos deux protagonistes. Néanmoins, cette romance a le mérite de soulever la problématique de l’euthanasie, sujet de société qui pose beaucoup de questions éthiques.

Pour conclure, ce roman est un gros coup de cœur qui m’a laissé sans voix. J’ai ressenti des émotions très fortes tout au long de ma lecture et ai d’ailleurs un peu de mal à m’en remettre. L’histoire de Maeva et Gianni est incroyable, une histoire pleine de passions mais aussi d’interdits et de non-dits. Je recommande chaudement cette lecture à tous les amateurs de new-romance mais surtout à tous ceux qui aiment les belles histoires d’amour !

image-principale-page-liens-utiles

Pour retrouver ce roman sur le site des éditions Elixyria, c’est par ici!
Retrouvez également ce roman sur Amazon, c’est par là !

PROJET FRIENDZONE, tome 1 de Margot D. Bortoli.

51+077O62yL

 

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2018]

Editions BMR

 

 

Format numérique (469 pages) : 9.99€

Ma note : 3/5

 

 

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Samuel Craven est l’objet de tous mes fantasmes depuis que j’ai treize ans. Sauf qu’à cette époque j’avais un appareil dentaire, au moins quinze kilos en trop  et une estime personnelle en dessous du niveau de l’océan. Lui ? La vingtaine, du style et le monde à ses pieds – surtout des filles !
Outre ces différences fondamentales, Samuel est aussi le meilleur ami de mon grand frère. En clair :  pas dans ma catégorie.

Dix ans plus tard, rien n’a changé, enfin si,  moi  j’ai changé. Mais, clairement, lui  me considère toujours comme la petite sœur rigolote de son pote.
Enfin… jusqu’à ce qu’une nuit bien arrosée fasse vaciller mes certitudes.  Et si Monsieur n’était pas indifférent ?
Il n’y a qu’un moyen de le savoir : lancer le « Projet Friendzone », ou comment passer d’une  gentille amitié à une passion débridée !  Au programme : me transformer en femme fatale pour  que Sam succombe enfin…

 


 

Mon avis :

 

Il était une fois une ado, Grace, follement amoureuse du meilleur pote de son frère. A 13 ans, pas facile de se faire remarquer par ce garçon bien plus âgé. Boulotte et mal dans sa peau, Grace en rêve tous les jours. Prince Charmant dans toute sa splendeur, Samuel la regarde comme étant uniquement la petite sœur de Damien. Impossible pour lui d’imaginer quoi que ce soit d’autre. Abattue mais pas résignée, elle grandit en pensant que peut être un de ces jours elle sera vu autrement.

 

Le petit crapaud a bien grandi et s’est transformé en une belle princesse. Malgré tout, Grace a toujours, d’elle même, une image négative : ses formes tentatrices, sa maladresse qui lui ont valu quelque sobriquet pendant son adolescence planent encore autour d’elle. Elle se sent toujours rabaissée provoquant ainsi un grand malaise. Avec sa meilleure amie, Jane, elles forment un duo décapant et prêtent à surmonter les épreuves. Fou rire et engueulades mémorables, rien de mieux pour fortifier une amitié de tonnerre.

 

Grace n’a pas beaucoup d’objectif dans sa vie. Elle se laisse vivre le long d’un grand fleuve tranquille. Elle habite toujours chez ses parents et croque la vie sans se soucier de rien. Lorsqu’elle hérite de l’appartement de sa grande tante adorée, sa vie prend un tournant radical.

 

Grace est un personnage totalement fantasque. Comédienne dans sa plus grande mansuétude et combinée à sa maladresse légendaire et maladive, elle offre à son public de grands moments de solitudes où l’hilarité prend par surprise. Cascade en tout genre, situation palpitante, réplique fondante et piquante, tu ne peux absolument pas t’ennuyer à ses côtés. Une fois désinhibée, personne ne la tient et offre souvent un spectacle de toute beauté. Le ridicule ne tuant pas, elle s’adapte à toutes les situations dans lesquelles elle s’entraine elle-même. J’adore la manière dont elle rebondit. Attachante dans ses grands moments de solitude, j’en suis arrivée à avoir pitié d’elle. Sa forte personnalité la rend combative. Elle est souvent dépassée par ses émotions. D’ailleurs elle a vraiment du mal à les gérer. Rigolote, adorable, gentillette, elle charme tout le monde. Seule ombre au tableau : sa non relation avec Samuel. Recroisé depuis, au mariage de Damien où elle a fini nue dans son lit et qui est loin d’assumer. Sentiment d’échec total, elle le maudit d’autant qu’elle n’a aucun souvenir de cette nuit.

 

Recroisé quelques mois plus tard, dans les rues de Washington, les amis de Grace décident d’opter pour le projet friendzone qui consiste à le séduire en mode « femme fatale » sans trop en faire et surtout lui montrer qu’elle peut très bien se passer de lui. Projet aussi hilarant que loufoque qui va mettre à mal nos deux héros.

 

Sans vouloir spolier, tu devines quelque peu les tenants et les aboutissants. Cette histoire mêle quiproquo et maladresse. Elle va te faire fondre, je n’en doute pas.

 

L’histoire se veut simple, pas de rebondissement grandiose. La trame se déroule en toute quiétude sans effet de surprise. Si le personnage de Grace est non conventionnel et à croquer, celui de Samuel m’a fait hérisser les poils. Il faut dire que Monsieur Sexy ne jure que par son caleçon, enfin ce qui s’y cache. Obnubilé par la poitrine généreuse de Madame, le « mini-Sam » ( dixit l’auteur) n’arrive pas en tenir en place. Il doit au petit déjeuner et peut être aux autres repas se nourrir exclusivement de Viagra. Ses réparties sont la plupart du temps crues. Sa personnalité est juste effleurée et même si le dernier chapitre est entièrement consacré à son point de vue, je ne lui ai rien trouvé d’extraordinaire. J’avoue c’est en grande partie à cause de lui, que la mayonnaise n’a pas pris.

 

C’est extrêmement ennuyeux ce sentiment de désolation et qui m’a carrément fait passer à côté d’une super lecture. Cela reste une très belle histoire d’amour mais il y a à mon gout trop d’éléments surfaits et clichés.

 

Je ne pense pas m’atteler à la suite des aventures de Grace. J’ai trop peur que cela soit du même acabit. A ma part si on me convainc du contraire.

 

En bref : un romance exaltante combinant à merveille chick-lit et érotisme.

 

 


 

 

Je remercies les éditions BMR pour leur confiance via la plateforme Netgalley.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR pour tout savoir !

 

Screenshot_2018-09-04 Personnalisez LE TEMPS D_UNE ILE de Thierry Clech

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et tout a basculé, livre 2 : Si tu savais de Caroline Sam’s

si tu savais

New romance – livre sorti le 10 aout 2018

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Caroline Sam’s pour sa confiance et pour m’avoir permis de lire en avant-première ce tome 2.

Résumé : Alors que je profitais de mon séjour à Rome avec Matteo, j’ai découvert un mystérieux carton qui lui était destiné. Il est question d’un club.

Il y a ces cinq années de séparation, dont j’ignore tout, qui continuent de nous éloigner à cause des conséquences qu’elles ont sur notre relation.

Je refuse de croire qu’il puisse me cacher des choses alors que nous avons traversé tant d’épreuves. Pourtant, plus je découvre ce que ce club signifie, plus le chemin que je croyais tracé s’efface sous mes pieds.

J’ai peur, parce que ce secret risque de tout remettre en question, y compris mon amour pour lui.

 

Mon avis : Quelle joie de retrouver Sophie et Matteo !! J’avais eu la chance de découvrir la plume de Caroline Sam’s lors de la sortie du tome 1 et j’attendais avec impatience de voir quel sort était réservé à nos amoureux. Et bien autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas été déçue !!

Nous retrouvons donc Sophie et Matteo à Rome. Ils se sont retrouvés lors du mariage d’Alessandro et Giulia et rien ne semble s’opposer à leur bonheur. Pourtant, lorsque Sophie découvre dans la poche de son compagnon une curieuse invitation, elle se rend compte qu’elle ne sait pas tout de celui qu’elle aime. L’amour que se portent Sophie et Matteo sera-t-il plus fort que tout ? Arriveront-ils enfin à être heureux et à trouver leur équilibre ?

Sophie est devenue, depuis le tome 1, beaucoup plus sûre d’elle. Elle sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. Par amour, elle est prête à tout mais maintenant, elle essaie de faire ce qu’il y a de mieux pour elle. Professionnellement, elle continue d’évoluer et est toujours une experte dans son domaine. Pétillante, résolument amoureuse, ayant horreur du mensonge, elle est une héroïne forte malgré toutes les épreuves auxquelles elle est confrontée. Concernant Matteo, il est toujours aussi charmant et mystérieux….et c’est très frustrant !! En effet, quand il est avec Sophie, on le sent sincère, plein d’amour et prêt à tout pour elle. Pourtant, on se rend compte au fil des pages qu’il cache des secrets et je regrette de ne pas en savoir plus. Le roman étant écrit quasi-exclusivement du point de vue de Sophie, on ne connait pas les motivations de Matteo et à certains moments clés de leur relation, cela m’a un peu manqué. Enfin, on retrouve également dans ce tome Demetrio, un coéquipier et ami de Matteo, toujours aussi charmant qui va s’avérer être un soutien inattendu pour Sophie.

Ce deuxième tome a été un véritable coup de cœur pour moi. Comme lors de la lecture du premier, la magie a opéré et je n’ai pas pu lâcher le roman avant de l’avoir terminé. Une nouvelle fois, l’auteure arrive à nous embarquer dans des montagnes russes émotionnelles et je dois avouer que c’est le cœur lourd que je suis arrivée au terme de ce tome 2. Les scènes de sexe font clairement monter la température et sont bien dosées, c’est à dire qu’elles amènent du piquant sans pour autant empiéter sur l’histoire de nos deux protagonistes. Mention spéciale à l’ambiance du roman. En effet, une grande partie de l’intrigue se déroule à Rome et j’avais l’impression d’être dans les rues de la « ville éternelle » et  de sentir les odeurs des fours à pizza et des pâtes fraichement préparées.

Pour conclure, je recommande ce roman à tous ceux qui ont déjà lu le tome 1 et qui souhaitent connaitre la suite des aventures de Sophie et Matteo. Pour ceux qui n’ont pas encore succombé à sa plume, j’ai envie de vous demander « mais qu’attendez-vous ?? » Amoureux d’histoire d’amour piquantes et pleines d’émotions, laissez-vous emporter par cette new-romance qui saura, sans nul doute, vous toucher en plein cœur.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici la chronique du livre 1 « Si j’avais su »

Retrouvez ici la chronique du spin-off « Sa douce séduction »

Retrouvez ici tout l’univers de Caroline Sam’s

Pour vous procurer le livre sur Amazon, c’est ici !

IMG_20180426_160220_117                  TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

La promesse de Mia Sheridan

20180727_183808

New romance – livre sorti le 13 avril 2017

Hugo et Compagnie

Lecture personnelle

 

Résumé : Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle.

Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira. Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre. Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

 

Mon avis : J’avais eu l’occasion de découvrir la plume de Mia Sheridan lors de la sortie d’Archer’s Voice, il y a deux ans. Touchée par un déluge émotionnel, j’ai longtemps hésité avant de retenter l’expérience…en effet, on a toujours peur que la magie n’opère pas de nouveau, et du coup on repousse sans cesse la lecture. Maintenant je peux l’avouer, quelle erreur !!!

Kira croise par hasard Grayson à la banque. Comprenant qu’il a besoin d’argent, et elle aussi, elle va le trouver le lendemain pour lui proposer un arrangement incroyable : elle pourra toucher l’héritage de sa grand-mère en cas de mariage. L’arrangement est donc simple : ils se marient, ils restent ensemble quelques mois en faisant croire à leur idylle puis ils divorcent en se partageant l’argent. Simple sur le papier, cette cohabitation ne va pas se passer si facilement. Et si finalement, l’argent faisait le bonheur ?

Nous faisons donc connaissance avec Kira, une jeune femme à la personnalité complexe. Fille d’un homme politique en vue, elle fuit cette vie guindée et souhaite se détacher de l’influence de son père. Echaudée par sa précédente relation, elle ne souhaite plus s’attacher car elle ne veut plus souffrir. Elle a aussi un tempérament de feu, sait ce qu’elle veut, et ne veut plus. Elle a également le cœur sur la main et utilise son temps libre pour être bénévole dans un centre d’accueil.  J’ai adoré ce personnage qui ne se laisse pas faire et qui essaie toujours de faire au mieux. Surnommée « la petite sorcière » par Grayson, va-t-elle réussir à l’ensorceler ?

Grayson a repris l’exploitation viticole de son père, au bord de la faillite, et souhaite la sauver pour le rendre fier. La proposition de Kira va le déstabiliser mais sa volonté de remettre sur pied le domaine va le décider. Lui aussi, il souffre d’un manque de confiance en lui et a toujours manqué d’affections. Pourtant, la petite sorcière va peu à peu toucher son petit cœur et transpercer la carapace de « dragon » qu’il s’est construit. Tous les deux, ils vont emprunter un chemin qui leur fera découvrir de nouvelles perspectives et d’en apprendre beaucoup sur leurs propres histoires.

Pour la deuxième fois, j’ai été envoutée par la plume de Mia Sheridan. Ses romans jouent beaucoup sur la corde sensible et si vous n’aimez pas ressentir un déluge émotionnel, passez votre chemin. On passe de la stupéfaction à l’attente, de la tristesse à la joie, de l’amour à la colère sans aucun préavis. Les scènes de sexe sont peu nombreuses mais sont intenses. L’écriture à double point de vue est toujours une excellente idée et permet d’avoir une vision d’ensemble de la situation et de connaitre tous les tenants et les aboutissants. Sous couvert d’une romance, l’auteure aborde des thèmes sensibles comme celui des relations familiales ou des pressions subies par les proches. Encore une fois, elle arrive à faire passer son message avec délicatesse.

Pour conclure, ce roman est un coup de cœur de l’été.  Une nouvelle fois, Mia Sheridan prouve qu’elle est une magicienne des mots et qu’elle arrive à nous amener là où elle veut. Amateurs de new romance fortes en émotion, n’hésitez pas à vous lancer.  Laissez-vous envouter par la petite sorcière et le dragon de Californie !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site d’Hugo et Compagnie

Retrouvez-le également sur Amazon

Nos petites inconséquences d’Alix Marin

nos petites inconséquences poche

Romance contemporaine – format poche sorti le 2 mai 2018

Editions Harlequin – Collection &H

Service presse

Je remercie les Editions Harlequin pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Résumé : France est la reine de l’anticipation, de la prévision et du contrôle. Sauf qu’elle n’avait pas prévu que le jour où elle se déciderait à dévoiler enfin ses sentiments à Jules, son meilleur ami, ce dernier la prendrait de vitesse en annonçant son mariage. Ce qu’elle n’avait pas prévu non plus, c’est qu’à son retour à Paris, Jules enverrait Émile, le meilleur ami de la future mariée, pour l’accueillir à l’aéroport. Résultat, elle se retrouve coincée avec ce rugbyman tout en muscles et en tatouages pour rejoindre en 4L le lieu de la cérémonie, à Bordeaux. Un long, très long voyage qui va vite se révéler plus plaisant qu’elle ne l’imaginait. Car Émile est vraiment charmant et… imprévisible !

 

Mon avis : Road-trip, personnages que tout oppose, un rugbyman comme héros masculin, tous les ingrédients étaient réunis pour que ce roman me touche en plein cœur…. Et je vous assure qu’en refermant le roman, je me demande pourquoi j’ai autant attendu avant de me lancer dans cette romance !!

Nous faisons ici connaissance avec France, une jeune femme qui ne laisse aucune place à la spontanéité dans sa vie. Après quelques années passées aux USA, elle revient en France pour annoncer à Jules, son meilleur ami, qu’elle est amoureuse de lui. Malheureusement pour elle, non seulement ce dernier lui annonce qu’il va se marier avec Cécile, une jeune femme rencontrée quelques semaines plus tôt, mais en plus, il charge Emile, le meilleur ami de Cécile, de venir la chercher à l’aéroport. Ce dernier semble impressionnant mais cache sous son physique de rugbyman un cœur sensible… D’ailleurs, il accueille France chez lui quand elle se retrouve à la rue et propose de l’amener à Bordeaux pour qu’elle retrouve son meilleur ami plus tôt. Mais bien sûr, le voyage ne se passera pas sans péripéties et ne sera pas de tout repos.

France revient vivre dans l’hexagone car elle a obtenu la présentation d’une émission de télévision pour la rentrée. Elle aime l’organisation, tout anticiper et ne laisse que peu de place à l’imprévu. Au fil des pages, on en découvre plus sur le passé de la jeune femme et ses failles la rendent attachante. Même si parfois, elle peut agacer, France va se transformer au contact d’Emile et je l’ai trouvée amusante et persévérante. Quand à Emile, c’est un rugbyman dans le physique mais pas du tout dans le caractère. En effet, il est tendre, attentionné, ordonné et romantique. Attention, il a quand même un côté « bête de sexe » qui fait monter la température et il aime l’imprévu. Très vite, il va se sentir « responsable » de France et il va tenter, peu à peu, de l’apprivoiser. Les deux protagonistes ont des échanges hilarants, mais aussi touchants, et ils vont se nourrir l’un de l’autre.

Je ne connaissais pas du tout la plume de l’auteure mais j’ai été complètement conquise. En effet, les chapitres sont cours, alternent avec le point de vue de l’un et de l’autre et cela donne du rythme à la lecture. Les émotions des personnages sont bien retranscrites et on ne peut s’empêcher de s’attacher à eux. Je n’ai ressenti aucun moment de flottement et les situations s’enchainent avec efficacité. On ne peut pas lâcher le livre avant de l’avoir terminé et il me tarde de lire le prochain roman de l’auteure. Petite remarque sur la couverture de l’édition poche, que je trouve géniale. En effet, avec ses couleurs vives et la présence de la 4L, elle est parfaitement représentative du roman mais pour savoir pourquoi, il faut le lire !!

Pour conclure, je dois avouer que ce roman est encore une belle surprise de l’été. Cette romance contemporaine a tous les ingrédients réunis pour vous faire passer un bon moment, si vous amateur du genre : de l’humour, des personnages avec de la personnalité, des rebondissements et des scènes de sexe qui pimentent le tout. Je recommande également la plume de l’auteure qui est addictive et efficace et dont on entendra encore parler, j’en suis sûre.

 

image-principale-page-liens-utiles

Découvrez la page Facebook de l’auteure ici

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Trouvez également ce roman sur Amazon