L’un ou l’autre de Ludivine Lanoy

l'un ou l'autre

 

Nouvelle – Sortie le 20 avril 2017

Bookless Editions

Service Presse

 

Je remercie Bookless Editions via la plateforme « Simplement Pro » de m’avoir confié cette nouvelle en service presse.

Résumé : Le harcèlement, on en parle, tout le monde en parle. C’est du moins ce que l’on croit. Baptiste, lui, il se tait.

Baptiste a dû déménager et n’a donc pu faire sa première rentrée au collège dans un milieu connu, avec ses copains. Il ne connaît personne et devient rapidement le bouc émissaire des gros durs de la classe, celui à qui on adresse toutes les insultes possibles et que l’on frappe sur le chemin du retour à la maison. Il a choisi de se taire. Personne ne peut l’aider. Personne ne l’aidera.

Mon avis : cette nouvelle m’a touchée. Dès la lecture du résumé, je me suis dit « moi, professeur des écoles, je ne peux pas laisser passer cette nouvelle ». J’ai eu l’occasion, que ce soit dans le cadre de ma formation ou pour mon enrichissement personnel de lire de nombreux ouvrages sur ce thème ou de regarder des reportages illustrant ce phénomène terrible. Contrairement aux idées reçues, le harcèlement fait des ravages chez les enfants et chez les adolescents. C’est une vraie souffrance pour les uns, un jeu pour les autres.

Ici, nous faisons la connaissance de Baptiste. Sa famille a dû déménager peu de temps avant son entrée au collège. Il arrive dans ce nouvel établissement et rapidement, il se fait prendre en grippe par des « caïds » du collège. Comme toujours, la loi du silence prévaut et Baptiste va en baver.

Cette nouvelle est certes courte mais elle permet de prendre la mesure de la souffrance que représente de nos jours le harcèlement. Même si le thème n’est pas gai, j’ai été emportée dans cette histoire tellement touchante, qui vous prend aux tripes. Pour les curieux, ou ceux qui douteraient encore de la réalité du harcèlement, je vous conseille également sur ce thème « Marion, 13 ans pour toujours ». Dans les deux cas, une histoire qui prend au tripes. Néanmoins, je tiens à vous prévenir d’avance, les deux histoires ne se terminent pas de la même manière….

liens-utiles

Retrouvez Ludivine Lanoy sur le site de Bookless Editions

A pas de Loup de Mylène Ormerod.

51ZBR6hJ25L._SX311_BO1,204,203,200_

[ NOUVELLE FANTASTIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS DREELUNE

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Mylène et les éditions Dreelune pour ce service presse.

 

Résumé :

Guerrier est une bête, un monstre de muscles et de puissance. Il est le danger. Un seul regard de sa part et vous frémissez. Le mystère de cette créature attire et passionne. Quelle est-elle ? Un chien ? Un loup ? Ou bien plus…

stickers-frise-florale

Mon avis :

J’ai découvert la plume de Mylène Ormerod dans « les écailles de l’âme ». J’avais été séduite dès le départ et c’est pour cela que je me suis littéralement jetée sur sa nouvelle. Et la choc ! Ah non ne croyez pas que j’ai été déçue, loin de là, cette nouvelle est une pure merveille et elle m’en a mis une nouvelle fois plein les yeux. L’univers est différent de son précédent roman et je vous assure qu’ici elle assure également. Cette histoire est axée sur le fantastique avec principal héros un loup. Et là je ne vous raconte rien de plus, sinon je fais spoiler.

L’univers est totalement maitrisé, tout comme les différents personnages. C’est une histoire sombre et violente qui vous file les frissons à plusieurs occasions. Les éléments sont égrenés au fil des pages pour un dénouement en apothéose.

Je dois bien vous avouer que j’ai râlé à la fin, et oui j’en voulais plus et que cette histoire continue. Car oui cette dernière a un énorme potentiel ( petit message subliminal pour Mylène : si l’océan nous ne séparait pas, je serais venue houspiller devant ta porte).

« A pas de Loup » est juste sensationnel. Il vous en met plein les yeux et il va faire bondir votre cœur.

Une histoire à découvrir sans faute. Une auteure talentueuse à découvrir et à suivre.

J’en suis sûre que vous allez succomber !!!

stickers-frise-florale

 

 

 

 

Reflet d’encre, saison 1 : épisode 3 de Lucille Rybacki.

51v080dxpSL._SY346_

 

[ NOUVELLE FANTASTIQUE – 2016 ]

ÉDITIONS NUTTY SHEEP

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Nutty Sheep pour ce service presse.

 

Résumé :

Cassandra est assaillie de doutes au sujet de Daniel et de Nabil. Et si, depuis le début, aucun de ces deux hommes ne comptait vraiment l’aider ? En fuite, la jeune femme décide pourtant de rejoindre Daniel pour qu’il la protège. Elle est consciente que son pouvoir a changé, qu’il s’est amplifié, et elle ne se sent pas capable de surmonter ça seule, quitte à prendre des risques. À son grand désarroi, son désir pour le jeune homme se faisant de plus en plus pressant…

stickers-frise-floraleMon avis :

La saison se termine sur cet épisode avec un super rebondissement auquel je n’étais pas du tout préparée. On y découvre les tenants et les aboutissants. Les scènes sont plus charnelles et hyper torrides. On y apprend la signification de ces merveilleux tatouages.

La plume de Lucille Rybacki est fluide ce qui rend la lecture hyper addictive. Bon j’avoue que c’est trop court à mon gout ( en même temps j’ai l’habitude de lire beaucoup). Cette mini saga est superbe, idéale à lire dans les transports en commun et pour s’initier à la romance fantastique.

Il me semble avoir lu sur les réseaux sociaux que la saison 2 est en cour d’écriture et je n’ai vraiment qu’une hâte : bien évidemment de connaître la suite des aventures de Cassandra, maintenant qu’on sait ce qu’elle devenue…

Affaire à suivre !

stickers-frise-florale

Mon avis sur l’épisode 1 : c’est ICI !

Mon avis sur l’épisode 2 : c’est ICI !

Pour tout savoir sur Lucille Rybacki et les éditions Nutty Sheep : c’est par ICI !

 

 

 

Reflet d’encre, saison 1 : épisode 2 de Lucille Rybacki.

51HFye4yRtL

 

[ NOUVELLE FANTASTIQUE – 2016]

ÉDITIONS NUTTY SHEEP

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Nutty Sheep pour ce service presse.

 

Résumé :

Cassandra a peut-être une chance de se débarrasser de ce terrible pouvoir, de reprendre une vie normale. Que ne donnerait-elle pas pour cela ? La compagnie de Daniel la motivant plus que jamais, elle fait donc confiance à son étrange tatoueur et lui accorde une soirée pour l’aider. Mais si celui-ci n’avait aucune intention de lui retirer son don ? Les tatouages feraient-ils entièrement partie d’elle ? Après tout, Daniel en semble persuadé, et plus qu’intéressé… Peut-être même trop…

stickers-frise-florale

Mon avis :

Ce deuxième épisode nous plonge dans l’univers sombre de ce tatouer énigmatique. Nous naviguons aux abords de la magie vaudou sous fond de Bayou. Ce qu’elle espérait de cette rencontre ne va pas prendre la direction voulue. Ces questions restent éternellement sans réponse.

Egalement Cassandra retrouve Daniel lors d’un tête en tête. Nous voyons naître une alchimie entre ces de là.

Un deuxième épisode obscur où les personnages se dévoilent. Un suspense incroyable qui nous tient en haleine et dès la lecture finit il nous tarde qu’une chose savoir la suite.

stickers-frise-florale

Pour tout savoir sur Lucille Rybacki et Nutty Sheep : c’est par ICI !

Mon avis sur le premier épisode : c’est ICI !

La Clé du camp de Jérémie Lebrunet.

 

[ CONTE DE DARK FANTASY, Nouvelle – 2016]

AUTO-ÉDITION

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Jérémie Lebrunet pour sa confiance.

 

Résumé :

Elsa, treize ans, et son petit frère Isaac sont séparés de leur mère à la descente du train, lorsqu’ils arrivent au camp des Ogres. Dans leur dortoir, ils rencontrent Gilbert, un petit gitan plein de ressources. Ressources d’autant plus précieuses que des camions viennent livrer aux Ogres de mystérieux produits…

stickers-frise-florale

Mon avis :

Parfois il suffit d’un texte court pour vous faire ressentir toutes sortes d’émotions. Je me dois de souligner l’ingéniosité de l’auteur à faire d’une période terrible de l’Histoire, un moment égayé par l’espoir et l’imagination de jeunes enfants. La première de couverture ne peut que vous donner un indice sur cette période : celle des camps de concentrations et d’exterminations. Un sujet ici revisité avec une certaine note d’humour dans les personnages représentant les monstres et une sorte de magnificence et de pureté projetées sur ces enfants conduits dans les couloirs de la terreur.

Une plume à la fois sobre et amusante sachant vous faire frémir et vous redonner espoir. J’ai vraiment été subjuguée par cette façon de traiter ce sujet. Il y a ce truc que je n’arrive pas à nommer qui vous ébahi : une épopée douloureuse adoucie par une note de conte de fées de notre jeunesse ; tout un renouveau pour notre plus grand plaisir ; un mélange de styles qui fallait osé ; une ode à l’évasion et à la liberté ; une nouvelle métaphorique ; une histoire douloureuse, illuminée par cette clé ! Peut être tout ces ingrédients pour que je clame haut et fort : c’est un vrai coup de cœur !

Quand l’Histoire rencontre l’imaginaire et les contes de fées, ca donne :  « la Clé du camp ».

Et vous, que feriez-vous avec cette Clé ?

stickers-frise-florale

Lien amazon

Pour tout savoir sur Jérémie Lebrunet et ses ouvrages : c’est par ICI !

 

 

 

 

L’atelier du peintre de Mag Meld.

51ELjiDfRuL

 

[ NOUVELLE BDSM – 2017]

EVIDENCE EDITIONS – Collection Indécente

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Eva et les Evidence Editions pour ce service presse.

 

Résumé :

Un couple aimant : ils s’aiment et leur complicité est infaillible. Ayant rejoint la communauté BDSM depuis déjà quelques années, ils ont pris sous leur aile la petite Claire. Encore à la Fac, cette dernière pourrait être leur fille mais ce matin est une journée particulière : Madame mérite une punition et le Maître décide qu’il est grand temps pour leur protégée, de passer un cap. Claire doit prendre son envol et passer à l’étape supérieure.

La séance va donc avoir une tournure inhabituelle et Valérie se trouvera dans l’obligation de subir les assauts des deux protagonistes lourdement équipés pour son plus grand plaisir.

stickers-frise-florale

Mon avis :

J’ai découvert la plume de l’auteur dans sa première nouvelle ( voir lien à la fin de l’article) et ce fut un véritable coup de coeur. Ici, toujours dans le même univers Bdsm, Mag Meld nous offre une séance punitive en directe.

Aux premiers abords ceci pourrait nous rebuter, du moins ceux et celles qui ne font pas partis de cette communauté. L’ignorance est souvent un obstacle. « L’atelier du peintre » vous ouvre sur une fenêtre dissimulée sur ce monde. Le mari en tant que dominateur est à la fois cruel, sauvage, barbare, terrifiant mais également tendre et attentionné. L’épouse, la soumise, est magnifique dans son plus simple habit. Certes la souffrance vient habiter ce corps mais pour son plus grand plaisir. La troisième personne est leur protégée en apprentissage. Au cour de cette séance, cette jeune femme s’affirme et trouve une place sans équivoque au sein de ce trio.

Une lecture passionnante et déchirante où se mêlent avec frénésie douleur et plaisir. Des personnages entiers et véritables qui dégagent une certaine sensualité. Une séance cauchemardesque d’où un certain romantisme en émane.

Petits mots pour la fin à caractère d’avertissement : on ne se lance pas dans cette lecture, sans y être intéressée.

stickers-frise-florale

Autre écrit de Mag Meld « La vie est belle vue d’en haut »

Pour tout savoir sur Mag Meld et Evidence Editions : c’est par ICI !

 

 

 

L’Anarchiste et l’Étudiant de Jeanne Malysa.

51gxo7dyyl-_sy346_

 

 

[ NOUVELLE – ROMANCE M/M – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS DREAMCATCHER

SERVICE PRESSE

 

 

Résumé :

Quand un anarchiste rangé des manifs rencontre un étudiant fauché et que le coup de foudre tombe au milieu de ces deux-là, voici ce qui arrive…

… enfin, selon moi.

Vous les avez aimés dans « la Parisienne et le Highlander », venez découvrir l’histoire de Marcel et Benjamin.

 

stickers-frise-florale

Mon avis :

J’adore les spin-off. J’apprécie ces petites parenthèses ouvertes pour notre plus grand plaisir. Jeanne Malysa jette son dévolu d’auteure de talent sur ses deux personnages  les plus choupinous, amoureux et comiques présents dans la duologie « la Parisienne et Le Highlander ». J’ai nommé Marcel, l’anarchiste et Benjamin, l’étudiant.

Une nouvelle qui nous plonge dans les affres de couple à la veille d’un jour spécial et unique. Entre questionnement et flash back, nous découvrons les facettes de ces deux hommes qui deviennent irrémédiablement attachants. Leur passé est émouvant. Nous rigolons et nous pleurons et nous ne pouvons qu’admirer que l’amour quelque qui soit, est inconditionnel.

Nous y retrouvons, pour notre plus grand bonheur, Iain et Anais, toujours aussi fou et amoureux qu’au début. Une Anaïs qui n’en rate pas une : mettre son nez dans les affaires qui ne la regardent pas … quoique c’est son plus grand charme.

A découvrir pour celles conquissent auparavant par Jeanne Malysa ou bien à lire pour se donner une idée de ce que vous pourrez bien avoir envie de lire prochainement.

 

stickers-frise-florale

 

Mon avis sur le tome 1 de « La Parisienne et le Highlander »

Mon avis sur le tome 2 de « La Parisienne et le Highlander »

Pour tout savoir sur Jeanne Malysa et les éditions Dreamcatcher : c’est par ICI !