Rêves sur mesure de Nùria Pradas

Littérature espagnole – Livre sorti le 21 aout 2019

Editions l’Archipoche

Service presse – Opération Masse Critique

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions l’Archipoche ainsi que Babelio qui, grâce à l’opération Masse Critique, m’ont permis de découvrir ce roman.

Résumé : Barcelone, 1917. Antonio Molins, le fondateur de Santa Eulalia, boutique de luxe et atelier de création, vient de rendre l’âme.
A 22 ans, Andres, son fils aîné, reprend le flambeau, avec pour objectif de transformer l’entreprise familiale en une prestigieuse maison de haute couture, a l’égal de Chanel.
Pour l’épauler dans cette aventure, Fernando, styliste de génie, mais aussi grand séducteur… N’a-t-il pas épousé Rosa, la sœur de Fernando ? Et ravi le cœur de Laura, d’origine plus modeste ?
Alors que Santa Eulalia prospère et prépare le premier défilé de mode du pays, la rivalité amoureuse entre les deux femmes et les soubresauts de l’Histoire pourraient balayer bien des rêves…

 

L’avis de #Lilie : « Rêves sur mesure » nous entraine dans le Barcelone du début du 20ème siècle, à une époque riche en transformation. Nous suivons le destin de plusieurs protagonistes qui évoluent dans le milieu de la mode barcelonaise. Il y a tout d’abord Laura, jeune femme d’origine modeste, avec des rêves plein la tête et qui pense que le monde est à sa portée. Il y a ensuite son amie Rosa, fille d’un propriétaire d’un grand magasin barcelonais, qui a bien du mal à trouver sa place. Et enfin, il y a Fernando, le beau vendeur, devenu styliste, bourreau des cœurs et difficilement saisissable.
Pour moi, Laura occupe une grande place dans l’intrigue et j’ai eu un peu de mal avec son caractère un peu difficile. Issue d’un milieu défavorisé, elle a réussi à percer et pourtant, elle semble toujours penser que tout lui est acquis…. J’ai trouvé ça un peu dommage car son côté capricieux m’a dérangé.
Concernant l’intrigue, j’ai été emballée dans un tourbillon de tissus et d’évènements tragiques. En effet, avec beaucoup de malice et de réussite, l’auteur arrive à allier l’évolution du magasin avec les changements politiques qu’ont connu l’Espagne et Barcelone dans les années 1920. J’ai appris beaucoup de choses car j’avoue peu connaitre  l’histoire espagnole.
La plume de l’autrice est très vive, efficace, et elle a fait le choix de mettre en lumière, dans chaque chapitre, un protagoniste différent. C’est un choix audacieux car cela permet de mieux comprendre l’évolution de chacun et en même temps, c’est un peu déstabilisant de ne pas suivre toujours les mêmes personnages.
Pour conclure, « Rêves sur mesure » est un roman qui m’a fait passer un excellent moment de lecture même si le fait de ne pas avoir réussi à m’attacher aux personnages est un petit bémol pour moi. Néanmoins, je guetterai les prochaines sorties de l’autrice car sa plume vive et visuelle m’a beaucoup plu.

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Archipoche

Cinquante nuances de bleu de Camille Lacourt

CINQUANTE_NUANCES_DE_BLEU_hd

Autobiographie – livre sorti le 28 février 2019

Editions Michel Lafon

Service presse

Ma note : 4/5

 

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon et Babelio pour m’avoir permis de découvrir cette autobiographie grâce à l’opération Masse Critique.

Résumé :  » Je n’ai jamais parlé de cette étrange déception à personne. La mélancolie du vainqueur. Un phénomène de descente, de décompression, peut-être, comme lorsque tu remontes trop vite des profondeurs. « 

Des efforts surhumains, des compétitions à suspense, du cérémonial, de la déconne et de la grandeur : ce livre nous entraîne dans les coulisses du sport de haut niveau. Mais il y a aussi l’argent, les sponsors, la jeunesse, les filles, la femme… et la gloire. Avec une liberté totale, Camille Lacourt raconte cette incroyable épopée mais également ses côtés sombres : rivalités, coups bas et amour impossible. Un regard lucide et sans concession sur une incroyable aventure intime et collective.

 

Mon avis : Adepte des biographies de sportifs, j’étais entre appréhension et excitation avant de commencer celle-ci. Camille Lacourt est un champion de natation français, rendu célèbre suite à ses titres de champion d’Europe en 2010 mais également grâce, ou à cause, de sa « belle gueule » et de son mariage avec l’ex miss France Valérie Bègue.

Camille Lacourt a fait le choix de nous parler longuement de son enfance puis de son parcours qui l’a emmené au Cercle des Nageurs de Marseille. On le sent attaché à ses racines et que toutes ses décisions ont toujours été prises en adéquation avec les valeurs que ses parents lui ont inculqué. Il nous décrit longuement ses questionnements, tout le processus de préparation et comment il est devenu une « star » en 2010 après ses titres à Budapest.

Il fait une large place également à l’après, quand il est devenu un personnage médiatique, mais aussi à son début d’histoire avec Valérie Bègue. Mon regret est qu’après l’ascension de 2010, l’aspect sportif est un peu mis de côté au profit du côté people et l’intervalle 2010-2017 est plié en quelques chapitres. Amoureuse de sport, je regrette un peu ce choix même si je peux comprendre le parti-pris.

Le point fort de ce livre est le fait que Camille Lacourt nous ouvre son intimité et nous parle sans tabou de ses (rares) travers (conquêtes féminines, soirées avec les copains un peu arrosées). En effet, tous ses entraineurs sont mis en lumière et il n’hésite pas à mentionner tous ceux qui l’ont marqué dans son parcours. Il en profite également pour « dénoncer » le star-system et les dérives qu’il peut entrainer. J’ai trouvé cela très intéressant mais aussi assez hallucinant !!

Au niveau de l’écriture, c’est un livre qui se lit bien même si j’ai regretté, à certains moments, les familiarités de langage. Néanmoins, on ne peut douter que le sportif se soit longuement impliqué dans cette autobiographie vu le nombre d’anecdotes ou expressions personnelles qui sont disséminées au fil des pages.

En bref, pour tous les amoureux de sport, n’hésitez pas à vous lancer dans la biographie de Camille Lacourt. Vous en saurez plus sur l’ascension de ce champion à qui il n’a manqué qu’une chose, réussir des olympiades pour avoir un palmarès parfait. En revanche, si vous n’aimez pas la natation, ne vous plongez pas dans ce livre car, malgré tout, ce sport est longuement mis en avant. En tout cas, moi, je me suis régalée !

 

image-principale-page-liens-utiles

Vous souhaitez vous procurer cette biographie ? Rendez-vous sur le site des Editions Michel Lafon
Retrouvez-la aussi sur Amazon en cliquant ici

Virgin mojito de Chrys Galia

virgin-mojito-perso.jpg

New romance – Roman sorti le 6 septembre 2018

Editions Elixyria

Service presse

Ma note : 5/5 mention « coup de coeur » et « incontournable »

 

Je remercie le site Babelio.com ainsi que les éditions Elixyria qui m’ont permis de découvrir ce roman grâce à l’opération Masse Critique.

Résumé : La vie est comme un océan, parfois mer d’huile, sous un soleil radieux, parfois raz de marée, tsunami, sous la colère de la tempête.

En vrai surfeur, j’ai passé des années à me mesurer à ces déferlantes implacables, j’ai tenté d’échapper à leur morsure. Des lames de fond, vicieuses, invisibles, m’ont pourtant entraîné très loin vers les profondeurs.

Quand deux êtres que tout oppose se rencontrent, peuvent-ils croire que tout est possible ?

 

Mon avis : Chrys Gallia est une autrice dont j’avais beaucoup entendu parler mais dont je n’avais jamais lu de romans. Le quatrième de couverture ne dévoile pas grand-chose et c’est tant mieux…. Mais si je peux vous révéler un secret, ce livre est un gros coup de cœur !!

Dans ce roman, nous faisons connaissance avec Maeva, une jeune doctoresse qui va s’installer en dans la région bordelaise pour quitter le cocon familial. En arrivant, elle rencontre Gianni, un surfeur aussi beau que désagréable, et Benjamin, le médecin dont elle récupère le cabinet. Très rapidement, la vie de Maeva va prendre un tournant totalement inattendu.

Maeva est une jeune femme sûre d’elle. Elle n’est jamais tombée amoureuse et débarque avec beaucoup d’envie et d’impatience dans sa nouvelle vie. Elle est passionnée et croque la vie à pleine dents. Elle va être déstabilisée par sa rencontre avec Gianni qui se montre très froid et distant avec elle lors de leurs premières rencontres. Pourtant, derrière cette façade se cache un jeune homme blessé. En effet, sa petite amie Lydia a eu un accident de voiture six ans auparavant et depuis, elle est clouée au lit, reliée à la vie grâce à diverses machines. Se sentant coupable de cet accident, il se dévoue corps et âmes pour elle et ne peut entendre qu’elle ne supporte plus cette vie. Amoureux, sincère et droit dans ses bottes, Gianni est l’homme parfait que l’on rêve toutes de rencontrer…. Pour ne rien gâcher, il surfe régulièrement et est patron de son bar. Pourtant, sa rencontre avec Maeva va tout changer, le troubler et, d’une certaine manière, le ramener à la vie. Il se sentira coupable de ressentir de nouveaux des émotions sans Lydia mais pourtant, il ne pourra nier l’attraction qu’il ressent pour Maeva. Néanmoins, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et pour tous les deux, le bonheur n’est peut-être pas là où on l’attend.

Dès les premières pages, j’ai été happée par ce roman. Chrys Gallia est une magicienne des mots et elle vous emporte dans des vagues d’émotions incroyables. En effet, ce livre est une suite de rebondissements où vous n’aurez que peu de moments pour reprendre votre souffle. De la tristesse à la joie, il n’y a qu’un pas et en l’espace de quelques paragraphes, on passe du sourire aux larmes. Jusqu’au bout, on est surpris et on croise les doigts pour nos deux protagonistes. Néanmoins, cette romance a le mérite de soulever la problématique de l’euthanasie, sujet de société qui pose beaucoup de questions éthiques.

Pour conclure, ce roman est un gros coup de cœur qui m’a laissé sans voix. J’ai ressenti des émotions très fortes tout au long de ma lecture et ai d’ailleurs un peu de mal à m’en remettre. L’histoire de Maeva et Gianni est incroyable, une histoire pleine de passions mais aussi d’interdits et de non-dits. Je recommande chaudement cette lecture à tous les amateurs de new-romance mais surtout à tous ceux qui aiment les belles histoires d’amour !

image-principale-page-liens-utiles

Pour retrouver ce roman sur le site des éditions Elixyria, c’est par ici!
Retrouvez également ce roman sur Amazon, c’est par là !

Un gentleman dans l’étang de Christy Saubesty

gentleman-perso.jpg

Littérature française – Livre paru le 23 mai 2018

Editions Pygmalion – Collection « Il est une fois »

Masse Critique Babelio

 

 

Je remercie les éditions Pygmalion et le site Babelio.com pour m’avoir permis d’obtenir ce roman grâce à l’opération Masse Critique.

Résumé : «Marie épousseta son pantacourt, puis contourna l’arbre pour s’approcher de l’étang. Elle s’accroupit en grommelant, effleura la surface saumâtre de l’eau et lâcha une nouvelle bordée de jurons.
— Si je peux me permettre…, commença Mathieu.

— C’est gentil, mais non, le coupa aussitôt la jeune femme en se relevant. Il n’y a plus rien à faire.

Mon collier est tombé dans l’eau. C’est un bijou auquel je tiens énormément et… Mathieu posa son journal, retira sa veste et commença à rouler ses manches.»

Marie se sent enfin prête à prendre la vie à bras le corps et à s’autoriser à être elle-même. La tâche serait toutefois plus simple si elle n’avait pas la fâcheuse habitude de se mettre dans des situations délicates. Gérer le Tutti-Fleuri pendant le congé maternité de sa sœur ne faisait pas partie de ses rêves de petite fille, surtout quand, comme elle, l’action passe avant la réflexion.

Sa récente rencontre avec l’irritant Mathieu, gentleman barboteur et sauveteur en titre des causes perdues, va cependant changer la donne…

 

Mon avis : Intriguée, c’est le qualificatif qui convient le mieux pour définir mon état d’esprit après la première lecture du quatrième de couverture. Conquise, c’est définitivement mon état maintenant que j’ai refermé ce roman.

Nous faisons ici connaissance avec Marie, une jeune fleuriste qui gère une boutique avec sa sœur Céline, enceinte de jumeaux. La grossesse de cette dernière ne se passant pas très bien, Marie se retrouve seule aux commandes. Un après-midi, alors qu’elle joue au parc avec son neveu, elle rencontre Mathieu, un jeune avocat séduisant qui va la séduire….et l’effrayer. En effet, Marie ne se sent pas prête à retomber amoureuse….. Mathieu, quand à lui, a du mal à faire confiance à la gente féminine…. Entre ces deux âmes cabossées, un futur est-il envisageable ?

Marie gère le magasin de fleurs avec sa sœur Céline depuis le décès de leurs parents. Peu sûre d’elle, elle se repose beaucoup sur Céline et quand elle apprend qu’elle va devoir faire tourner la boutique seule, Marie angoisse. Maladroite, habituée à la poisse, elle a beaucoup de fêlures et a du mal à se faire confiance. Quand à Mathieu, c’est un papa divorcé qui a mal vécu la trahison de son ex-épouse et qui supporte difficilement d’être séparé de sa fille. Sa rencontre avec Marie va l’enchanter mais aussi le déstabiliser car elle ne ressemble en rien aux femmes qu’il côtoie habituellement. Tous les deux, ils vont devoir apprendre à faire avec les blessures qui n’ont pas cicatrisé mais ils vont surtout devoir réapprendre à faire confiance…. Leur évolution à tous les deux est le cœur du roman et s’avèrera très intéressante.

Ce roman est une réécriture moderne du conte des frères Grimm « la fille du roi et la grenouille ». la rencontre entre les deux protagonistes est également le point de départ de départ du conte et je dois avouer que j’ai beaucoup ri de voir Mathieu se lancer dans l’opération « sauvetage du collier de Marie » en même temps qu’une tentative de séduction un peu maladroite. Les deux protagonistes ont été abimés par la vie et vont pas mal s’égarer avant de trouver le droit chemin. Néanmoins, j’ai pris du plaisir à les suivre et à les voir évoluer. La plume de l’auteure est fluide et habile. En effet, une fois que vous commencez cette lecture, les pages se tournent et les chapitres défilent avec une rapidité assez incroyable. Le roman est écrit d’un point de vue externe mais les deux protagonistes sont alternativement mis en lumière. C’est une technique de narration qui me plait et qui permet de comprendre au mieux, selon moi, l’évolution et les interrogations des protagonistes. Enfin, je voudrais souligner que je trouve la couverture magnifique et originale. C’est typiquement le genre de couverture qui m’interpelle et qui me donne envie de retourner le livre pour lire le résumé.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec « un gentleman dans l’étang ». Cette réécriture moderne d’un conte traditionnel est très originale et je pense me laisser tenter, à l’occasion, par un autre roman de cette collection. Amateurs de comédies romantiques, n’hésitez pas à vous lancer dans cette lecture qui fait du bien et que vous tiendra en haleine jusqu’au tout dernier chapitre !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ici tout l’univers de Christy Saubesty

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Pygmalion

Retrouvez également ce roman sur Amazon

Shadows of the past – tome 1: Delayed love de Laura Black

shadows of the past tome 1

Romance contemporaine – Sortie le 12 décembre 2017

Sharon Kena Editions

Opération masse critique

 

Je remercie les éditions Sharon Kena qui, via l’opération masse critique organisée par le site Babelio, m’ont permis de découvrir ce roman.

Résumé : Les Strawford…

Ils sont riches, intelligents et bénis des Dieux. Pourtant, derrière les faux-semblants, ils cachent une blessure que rien ne parvient à effacer…

Vingt-deux ans plus tôt, suite à l’enlèvement de la plus jeune des sœurs, la famille a sombré dans le chaos. Du jour au lendemain, la mère a disparu, abandonnant ses sept enfants, et le père s’est transformé en un tyran acariâtre.

Samantha Strawford, étouffée par un père abusif, a fini par fuir sa famille. Le malaise cardiaque de son père l’incitera-t-elle à rentrer à Houston ? Pourquoi craint-elle de croiser le chemin de Léo Stavros, le fils de sa belle-mère ? Osera-t-elle reprendre l’enquête concernant la disparition de sa jumelle ?

Blake Strawford, lui, est un séducteur invétéré qui se perd en relations amoureuses sans lendemain. Une seule femme l’a jamais obsédé, mais il la méprise pour son attitude légère. Pourtant, lorsqu’il croise de nouveau Prue Deeppers, il perd pied…

Malgré les ombres du passé, les Strawford accéderont-ils enfin au bonheur ?…

 

Mon avis : Ce roman a un parfum des « feux de l’amour ». Je m’explique : on se retrouve plongé au cœur de la famille Strawford qui possède une entreprise de maroquinerie et de joaillerie de luxe. En apparence, c’est une famille recomposée avec de banales histoires de famille. Quand on met son nez dans leur histoire, on se rend vite compte que c’est plus complexe que ça.

Caleb, le patriarche, a été marié à Molly pendant des années et il a eu, avec elle, 6 enfants : Wade, Blake, Brody, Cheyanne, Elisha et Samantha. Elisha et Samantha étaient jumelles et ont été kidnappées à l’âge de sept ans. Seule Samantha a pu s’échapper et la disparition d’Elisha a fait exploser le couple Molly/Caleb. Ce dernier s’est remarié avec Erika avec qui il a eu deux enfants : River et Kennedy. Tout ce beau monde ne vit pas dans une parfaite harmonie et surtout, ils doivent vivre sous la coupe d’un patriarche autoritaire, échaudé par l’enlèvement de ses filles, et qui souhaite donc tout contrôler.

Quand j’ai vu le nombre de personnages, je me suis dit que ça n’allait pas être simple de s’y retrouver. Et pourtant, Laura Black nous les amène au fur et à mesure ce qui fait qu’on ne s’y perd pas. Dans ce tome, nous suivons un peu plus Samantha et Blake. Samantha est donc la jumelle qui est revenue et suite à cela, son père a tenté de contrôler tous les pans de sa vie. Un jour, elle décide de partir pour vivre sa vie. Quand elle apprend que son père a fait une attaque cardiaque, elle revient à Houston et présente à tous sa fille Emma, née peu de temps après son départ. Samantha est une jeune femme écorchée par la disparition de sa sœur qui souhaiterait tout faire pour savoir ce qui s’est passé. On la sent courageuse, déterminée à se prendre en main et très fleur bleue avec Léo, le fils de sa belle-mère.

Quand à Blake, il a vu le mariage de ses parents se désintégrer au moment du « drame des jumelles ». Il n’accorde donc aucun crédit à l’amour et il enchaine donc les aventures sans lendemain. Pourtant, la meilleure amie de sa sœur, Prue, ne le laisse pas indifférent et pourrait faire voler en éclat toutes ses certitudes…. Professionnellement, suite à l’attaque de son père, il va devenir le nouveau PDG de l’entreprise familiale et il va tenter de moderniser l’image de l’entreprise en s’appuyant sur la confiance et les compétences de ses frères et sœurs. Personnage sombre et énigmatique, il est pourtant très attachant car on sent chez lui une volonté de faire au mieux.

Ce roman se lit très bien et on est embarqué au cœur de la famille Strawford. La romance fait partie intégrante de l’histoire mais elle n’écrase pas la partie « suspense » liée à la disparition d’Elisha mais aussi à la reconquête de la société par les enfants Strawford. Tout au long du roman, on alterne les instants romantiques et les moments où on est plus dans la tension. J’ai trouvé cela très intéressant et très prenant. Le seul bémol pour moi est d’arriver à se situer dans le temps. En effet, il se passe beaucoup de chose au fil des pages et on ne sait pas toujours, temporellement parlant, où on en est.

Néanmoins, je viens de voir que le tome 2 est prévu pour le mois de mars. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’il fera partie de ma liste de lecture car je pense qu’on est loin d’avoir découvert tous les secrets de la famille Strawford et surtout, le mystère entourant la disparition d’Elisha est toujours entier.

Pour conclure, je recommande cette lecture à tous les amateurs d’histoires de famille teintées de romantisme et d’une pointe d’intrigue. Laissez-vous embarquer par la famille Strawford et venez percer tous les mystères qui les entourent.

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman ainsi que tout l’univers de Laura Black sur le site des éditions Sharon Kena ici

Retrouvez ce roman sur Amazon

64391-episode