OLYA de Michel Louyot.

[ LITTÉRATURE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
ATELIERS HENRY DOUGIER – Collection Littérature
221 pages
Ma note : 3/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Une quête entre Orient et Occident
 » À elle seule, elle est la revenante, l’initiatrice, le rêve, le cauchemar, la trame de l’histoire, l’Eurasie, Éros et Agapé réconciliés. « 
Yoshi san est en révolte contre son père, un haut dignitaire japonais. Alors qu’il sombre dans la marginalité, il se perd dans les quartiers de plaisir d’une grande ville du sud-ouest du Japon où il rencontre une hôtesse de bar, Olya. D’origine russe, cette jeune femme à la fois sensuelle et énigmatique va bouleverser sa vie et l’entraîner dans une quête haletante des origines entre la Corée, la Chine, la Russie et la France.
Un roman initiatique, une méditation politique sur les rapports passionnels entre l’Orient et l’Occident
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

Blanches les chevilles, je ne vois qu’elles, souples, déliées, quand elle danse seule et quasi nue dans le bar, deux ailes de papillon qui flottent et volent devant moi comme pour me guider, m’entraîner vers la chambre.

 

Marqué au fer rouge, par un père indifférent et une mère partie bien trop tôt, Yoshi san grandit dans un monde où sa présence est manifestement qu’une erreur. Un père bien trop stricte qui l’oblige à suivre une ligne de conduite toute autant rigoureuse et une grand-mère qui lui apprend à s’écouter à travers le monde qu’il l’entoure. Yoshi san rêve et est attiré par un monde aux antipodes de son éducation. La Russie et le communisme, deux mots à bannir de ses ambitions. Yoshi san, homme dénaturé, voguant sur les affres d’un mal-être grandissant et accaparant cette volonté qui fait marcher tout un peuple à la baguette. Sombrant davantage dans un monde décrépi, fade, où ses chimères l’emprisonnent et l’empoissonnent. Vie hachée et désordonnée, Yoshi san se cherche, se trouve et se perd. Pourtant, un soir, un mystérieux papillon se prénommant Olya va le prendre sous son aile.

 

Sublime voyage désordonné, Yoshi san m’a transportée dans cette vie qui se joue sur de nombreux tableaux : le Japon, la Corée, la Russie et Paris. Cette quête toute aussi initiatique que révélatrice pousse les confins d’un homme perdu. Mirages, chimères ou rêves, ternis par de sombres pensées. Esclave des non-dits et des secrets et emmuré dans ce silence morbide, Yoshi san se révèle aux côtés de cette beauté énigmatique.

 

Si j’ai été impressionnée par la force que dégage la plume de Michel Louyot, j’ai cependant été perturbée par les premiers chapitres. En effet, les changements de lieux et de temps sont nombreux et nécessite une concentration que je n’avais malheureusement pas. Je suis passée à côté de nombreux points cruciaux et je n’ai pas réussi à m’imprégner de l’atmosphère que dégage le roman dans sa première partie. Pourtant la littérature blanche est un genre que j’affectionne particulièrement pour les envolées lyriques, métaphores et bien autres effets de style.

 

OLYA est une ode puissante et ténébreuse où les femmes ont un rôle mystique. Un homme fragile qui suit les pas d’un passé révolu mais ouvert sur son futur dont il aura la force de s’octroyer.

 

Une chronique de #Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… les site des Ateliers Henry Dougier.

Publicités

Une proposition inattendue de Léane Coste

une-proposition-inattendue-perso.jpg

Littérature sentimentale – Livre papier sorti le 1er octobre 2018

Editions Harlequin

Service presse

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance et plus particulièrement Mélanie qui m’a permis de découvrir ce roman en service presse.

Résumé : Anna n’en revient pas ! D’abord, il y a eu cette rencontre avec Hugh Evans, riche homme d’affaires américain dont le garde du corps a violemment bousculé Anna alors qu’elle se promenait avec ses deux enfants. Ensuite, cette invitation à l’hôtel luxueux de M. Evans, avec piscine pour les enfants et examen médical pour elle-même. Et enfin, cette proposition, inattendue, insolite, incroyable. Jouer le rôle de la compagne officielle de Hugh durant l’été. Une proposition qui séduit particulièrement Anna. Après tout, ses enfants seront en vacances chez son ex-mari, et accompagner le bel homme d’affaires à des soirées et des galas, le tout en étant payée, paraît être un moyen très agréable d’occuper le temps. Et si elle se laissait tenter ?

 

Mon avis : Une couverture aux couleurs chaudes, un résumé alléchant, il ne m’en fallait pas plus pour attirer mon attention. Avec le début de la fraicheur, une romance à savourer sous le plaid s’imposait !

Nous faisons ici connaissance avec Anna, mère de famille divorcée, enseignante, qui s’apprête à passer un été toute seule puisque ses enfants s’envolent pour la Réunion en compagnie de leur père. Au détour d’une ballade sur les Champs-Elysées, elle se fait bousculer par un garde du corps de Hugh Evans, homme d’affaire américain de passage à Paris. Voulant se lancer en politique, il cherche une « compagne » pour gagner une part de l’électorat et sa rencontre avec Anna est une évidence : elle est celle qu’il lui faut ! Il va donc lui proposer de jouer le rôle de sa compagne pendant deux mois. Pourtant, arriveront-ils à s’en tenir aux termes du contrat ou la complicité qui va se développer entre eux va tout bouleverser ?

Anna est une jeune femme moderne : divorcée, elle équilibre sa vie entre le travail, ses enfants et un « plan cul », en attendant de pouvoir retrouver celui à qui elle pourra faire de nouveau confiance. C’est un personnage qui m’a beaucoup plu car elle est pragmatique mais aussi très romantique et entière dans tout ce qu’elle fait. Quand à Hugh, il a tout pour plaire : homme d’affaire divorcé, il a la garde de son fils pour qui il ferait tout. Blessé en amour, il a peur de refaire confiance et cache ses failles derrière son statut d’homme public. Avec Anna, ils forment un duo qui se complète et ensemble, ils vont évoluer et peut-être, enfin, retrouver le bonheur. J’ai apprécié de voir des personnages avec des fêlures et qui ne réfléchissent pas qu’avec leur corps. L’accent étant mis sur l’aspect sentimental, c’est rafraichissant de lire une histoire d’amour qui ne se construit pas qu’autour de scènes de sexe répétées.

Ce roman sentimental est exactement ce dont j’avais besoin, une bouffée d’air frais qui donne le sourire et plein d’optimisme. La plume de l’auteure est efficace, le narrateur suit en alternance les deux protagonistes ce qui donne une vue complète de l’histoire. Vous le savez, j’aime quand le lecteur a toutes les cartes en main et je me suis donc régalée. J’ai eu un peu peur, au début, de retomber sur du déjà-vu, l’histoire me faisant penser à « Pretty Wife » de Cécile Chomin mais aussi à « 50 nuances de Grey » d’EL James. Néanmoins, l’auteure arrive à nous surprendre et à nous emmener là où elle en a envie. Jusqu’au bout, on est surpris et on tremble de voir l’histoire ne pas se terminer comme on l’espère.

Pour conclure, ce livre est une belle découverte et je me laisserai volontiers tentée par un prochain roman de l’auteure. C’est une romance sans prise de tête, qui fait du bien au cœur et au moral et qui redonne envie de croire en l’amour. À tous les adeptes de romans sentimentaux, n’hésitez pas à vous laisser tenter par cette « proposition inattendue » qui vous permettra, le temps de sa lecture, de vous enfermer dans une bulle d’optimisme hors du temps.

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Retrouvez également ce roman sur Amazon