TON ÂME SOEUR (OU PRESQUE) de Kristan Higgins.

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie Lauzeral

Éditions HARPER COLLINS Poche

Tome 5/5 Saga Blue Heron

400 pages

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

Lien Kindle

 
Le résumé :
Vous souvenez-vous de Colleen et Connor, les jumeaux O’Rourke, et de leur pub, l’adresse incontournable, la plus sympa et la plus cosy de tout Manningsport ?
Les revoici… sauf que cette fois, Connor tient la vedette. Lui et son amour de jeunesse, la belle et torturée Jessica. Il est beau-brillant-gâté par la vie, elle est belle-brillante et affronte une série de drames depuis sa naissance. Ils s’aiment comme des Roméo et Juliette contre lesquels le destin semble s’acharner. Alors que leur vie professionnelle est à un point d’acmé, Connor demande Jess en mariage. Le « non » est retentissant… mais est-il pour autant définitif ?
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Une fois n’est pas coutume, je découvre cette saga par le dernier tome. Heureusement pour moi, cinq tomes différents avec pour personnages principaux cinq couples distincts. Aucun problème de compréhension à l’horizon même si je pense que ce dernier tome clôt les quatre autres histoires.

 

Connor est tombé amoureux alors qu’il n’avait que 12 ans par un terrible concours de circonstances. Un accident devant le parc de mobile-homes, dont il en ressort avec des blessures de guère, et les étoiles plein les yeux, Jessica la belle et intrépide qui ne se laisse guère approcher. Jessica a grandi dans la pauvreté aux cotés de parents alcooliques et une jeune frère différent. Jessica prend de nombreuses responsabilités alors qu’elle n’est qu’une jeune adolescente. Elle apprend très jeune la débrouillardise et la valeur des choses. Elle se forge un caractère assez tonitruant. Elle sait très vite ce qu’elle veut quitte à échanger son corps contre certaine faveur. Les rumeurs à son encontre vont bon train mais malheureusement elle n’a guère de possibilités pour procéder autrement. Jessica est une personne généreuse et empathique. C’est une fonceuse qui aime se surmener pour surmonter les différentes difficultés. Son frère différent est le centre de son monde. Alors quand Connor débarque dans sa vie de manière fortuite, malgré son attirance, elle ne veut pas porter de faux espoirs. Les histoires romantiques et fleur bleu, elle n’y croit pas et d’ailleurs elle ne veut pas se confronter à une quelconque liaison. Jessica est un électron libre qui cherche encore la femme qu’elle est. Pourtant peu à peu Connor va abattre ses doutes mais un seul persiste et celui ci va lui donner du fil à retordre. Connor est un créatif, il aime sublimer les aliments. Chef cuisiner, il monte avec sa sœur jumelle un restaurant où il met la cuisine familial à l’honneur. Connor est un gentil garçon. Il respire la tranquillité, la zen attitude et la beauté. Ce n’est pas un fougueux, il est extrêmement patient surtout en ce qui concerne la belle Jessica. C’est un bon vivant qui aime sa famille et qui se plierait en deux pour sa sœur. Il est confiant quant à ce qu’il fait, même si parfois le bourdon le saisit et qu’il envoie tout balader. Il transpire la sérénité et son côté protecteur est charmant. Il ne manque pas d’idées pour mettre en confiance sa belle, parfois quitte à se brûler les ailes.

 

Ces deux âmes sœurs prennent le temps de se découvrir, de se déchirer , de s’aimer, de se haïr et de se reconquérir. A force de tenter le diable, ils risquent de tout perdre et si ce « non » signait l’arrêt définitif de cette belle histoire d’amour de ces deux tourtereaux, quelle serait leur vie ?

 

Kristan Higgins m’a totalement charmée avec son histoire. J’ai beaucoup aimé la manière dont elle l’a agencée. Partir d’un point clef de l’histoire, retourner dans le passé et la continuer dans le futur. J’ai pu ainsi discerner les histoires respectives des deux apprentis héros et celles qu’ils ont en commun. J’ai pu découvrir l’aspect intime de leurs pensées et de leurs doutes et surtout les voir évoluer. C’est une belle histoire emportée par une plume douce et emplie d’émotions. Par moment c’est une histoire douloureuse et tragique. La plume sensible de Kristan Higgins m’a beaucoup émue et également m’a fait sourire. C’est une histoire simple et honnête sans superflu ou surjoué et emprunte d’un tourbillon de sentiments. La famille, l’amitié et l’amour sont tout autant de sujets que l’autrice aime confrontés et sublimés.

 

J’ose penser que ce dernier tome clôt à merveille cette saga. Si vous connaissez l’autrice et son univers vous serez ravies de retrouver toute la famille de Blue Heron. Pour ma part j’ai découvert une autrice qui m’a transportée au cœur de cette romance contemporaine. Je ne pense m’arrêter à ce roman et me note sur ma wish-list les titres précédents ce tome.

 

Une belle histoire à découvrir cet été, je suis sûre que vous serez ravies !

 

Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… Le site des éditions Harper Collins Poche.

… le site de Kristan Higgins.

Publicités

L’ÉTOFFE DES JOURS de Mireille Pluchard.

20180721_165828

 

 

[LITTÉRATURE RÉGIONALE – Réédition poche 2018]
Éditions De Borée – Collection Terre de Poche

 

Format numérique (684 pages) : 4.99€
Poche : 9.50€
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

 


 

Le résumé :

 

Fils de riches commerçants en tissu, Paul-Marie n’a d’yeux que pour la belle et audacieuse Amandine. Le coup de foudre est réciproque mais les parents n’ont-ils pas d’autres projets pour leurs enfants ? Et la France ne va-t-elle pas se réveiller un matin d’août 1914, au son de la mobilisation générale ? Les élégances, toutes les élégances, celles qui s’exposent et parachèvent la femme et celles silencieuses et bouleversantes du coeur, se révéleront dans la générosité, l’amitié, l’amour et dans la souffrance quand arriveront les sinistres télégrammes du front. Mais Amandine est riche d’idées novatrices et souhaite créer un rayon de prêt-à-porter au sein de la boutique familiale.

 


 

Mon avis :

 

Ce roman est une véritable pépite. Il ouvre une fenêtre très intéressante et témoigne sur le passé, une période douloureuse : la première guerre mondiale.

 

Fort généreuse de sa plume Mireille Pluchard décrit la vie des petits gens, des aristocrates et des artisans avant, pendant et après la guerre. Les nombreuses descriptions sont très précieuses et plongent le lecteur, finalement, dans une époque oubliée et dont on ne comprend plus forcément les us et coutumes.

 

L’auteur m’a immergée dans le quotidien de la ville d’Alais, connu actuellement sous le nom d’Alès (nom réattribué en 1926 suite aux nombreuses contestations). Non loin de Montpellier et de Marseille, ce village des Cévennes est à l’image de la diversité des mondes : riches commerçants et artisans, bourgeoisies, petits gens aux mains d’or et monde paysan se côtoient en toute simplicité sans vraiment interagir socialement. Il faut dire qu’à l’époque, les « castes » ne se mélangent guère. Les mariages de raisons sont de rigueur. La bru (belle fille) doit avoir une jolie dot et savoir gérer un foyer de bout en bout. D’ailleurs le baccalauréat que passaient les jeunes filles issues de familles aisées se portaient sur la gestion domestique et travaux d’aiguilles et autres. La place de la femme de bon rang est à la maison à élever les enfants. Bref, tout ce qui a plus de révoltant à l’heure actuel !

 

Amandine est issue d’une grande famille de vignerons. Amandine est la petite dernière d’une famille de trois très grands garçons. Ses parents long eu sur le tard, elle a apporté cette fraîcheur de vivre, cette insouciance, la gaîté qui manquaient aux Granges-Brunes. Amandine, en grandissant devient une jeune femme exemplaire. Ses idées bien arrêtées, elle va peu à peu imposer ses choix. Tout d’abord son mari, un mariage d’amour avec Paul-Marie, fils d’un vendeur de tissu. Ils ne sont pas du même monde, mais malgré cela, les parents accepteront leur mariage. Amandine est une jeune femme innovatrice et impose sa présence dans le magasin de son beau père. Elle insuffle une nouvelle dynamique au commerce qui connaît un nouveau souffle. Amandine a l’art et la manière de s’imposer sans aucune force. Elle argumente, elle dirige, elle expérimente, elle de nombreuses idées dans la tête. Une femme moderne à l’époque où elles ne sont pas écoutées. Son expérience s’enrichit de mois en mois et le magasin devient incontournable dans la grande ville d’Alais. Paul-Marie et Amandine sont un couple exemplaire qui s’aiment d’un amour pur et véritable.

 

La guerre va les séparer et de nombreuses familles tombent dans le néant. Les femmes prennent la place de leurs hommes aux champs, dans les ateliers et dans les commerces. Leurs poilus sur le front, la société se transforme.

 

J’aime beaucoup ce genre de lecture qui s’inscrit dans le partage des mémoires, des souvenirs. Les éléments relatés sont nombreux : la vie de l’époque, les us, les coutumes, sans oublier la vie au front, Les Poilus, les Gueules Cassées, le travail des femmes et leur place. Une époque où le féminisme se fait doucement attendre, où les mœurs évoluent, et où les femmes osent montrer leurs chevilles, où les femmes osent s’imposer. Ce roman est poignant et touchant : la vie de ses familles endeuillées est bouleversante et terrifiante. Les femmes seules ou avec enfants doivent se battre pou survivre, mettant tout leurs espoirs dans cette nouvelle génération qui relèvera de nouveaux défis, conduiront des automobiles, moderniseront les champs et leurs commerces. La passation des savoirs et des souvenirs est omniprésente aux seins de ces familles unies et c’est en cela que le roman tire sa force. Ce roman se lit avec délice. Malgré son volume non négligeable, j’ai de suite adhéré au style de l’auteure et à l’histoire qu’elle narre avec talent et brio. Les personnages sont attachants et leurs aventure émouvantes. Elle a su toucher une corde sensible. J’ai adoré cette forme de respect et ces mots courtois qui sont de nos jours mises aux oubliettes. J’ai apprécie toutes les informations délivrées au fil des chapitres qui confèrent au roman une dimension « documentaire » très intéressante. Une fiction où se mêle un brin de réalité, donne à la lecture une dimension passionnante.

 

Si comme moi, tu apprécies la littérature régionale relatant des histoires touchantes et vibrantes, alors L’ETOFFE DES JOURS te charmera certainement.

 

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞
Amandine était tout cela : irritante, prodigieuse et incroyablement finaude.
– Voulez-vous faire quelques pas avec moi, mademoiselle ? Je crois que mon frère et votre amie ont… des choses à se dire.
Coralie regarda Amandine. Les yeux de cette dernière manifestaient son approbation.
Paul-Marie attendit que le jeune couple fût à  bonne distance et vint s’asseoir tout près d’Amandine. Il lui prit la main.
– Je vous ai dit mon nom, jolie demoiselle, mais je ne connais pas le vôtre.
– Amadine. Amandine Malauthier.
– Amandine ! C’est beau comme une friandise, c’est à croquer. Comme vous.
– Je ne me laisse pas croquer par un inconnu, monsieur. Par personne, d’ailleurs !

Je remercie les éditions De Borée pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions De Borée, pour tout savoir !

Focus sur Mireille Pluchard !

 

 

Les sorties de Juin : épisode # 1. La Collection MAGNETIC !

ea6038a4e766dcd5f66dd14b14647a21

 

 

En ce 1er juin sonne les quatre premières sorties de la collection Magnetic. Quatre romans tout beaux, aux couvertures flashy et quatre romances palpitantes.

Te laisseras tu tenter ?

 

 

 

 

Screenshot-2018-5-29 Magnetic

 

 

 

 

« Pendant sept jours, tu m’appartiendras. »
Libby est sous le choc : ainsi, la collaboration que lui propose Alex Lancaster ne sera pas uniquement professionnelle… En acceptant, elle aurait certes le privilège de côtoyer l’homme d’affaires le plus influent de Grande-Bretagne, mais elle pressent immédiatement les dangers d’un tel accord. Car, si ces sept jours – et sept nuits – avec Alex promettent d’être un véritable délice, ne risque-t-elle pas de lui abandonner bien plus que son corps ?

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

 

Sa mission : marier un homme… dont elle est tombée amoureuse.
Kate est aux anges : c’est à elle que les souverains d’Evendale ont fait appel pour trouver une épouse pour leur fils, le prince Nikolaï Lorentz. Lorsqu’elle aura rempli sa mission – ce dont elle ne doute pas –, les clients se bousculeront pour recourir à ses services ! Mais c’est compter sans la réticence de Nikolaï, dont la réputation de play-boy n’a d’égale que sa beauté. Et ses regards appuyés qui, Libby le sait, finiront par avoir raison d’elle…

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

 

« Tu ne me résisteras pas. »
Un businessman sans âme, doublé d’un séducteur adepte des conquêtes faciles : voilà ce que pense Abby de Tanner King, son nouveau patron. Mais, surtout, il est si sexy qu’elle craint de ne plus être capable de faire preuve du professionnalisme sans faille qui fait sa réputation. Or, l’audace et l’insolence de Tanner à son égard ne laissent planer aucun doute : il ne reculera devant rien pour la conquérir…

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

 

 

 

 Série Legal Lovers – Tome 1/4

« Je te mettrai à nu. »
Simon n’en croit pas ses yeux. Bette Monroe, sa sensuelle secrétaire, serait le traître qui lui dérobe des informations confidentielles ? Pour quelle autre raison aurait-il surpris la jeune femme dans son bureau, tard dans la nuit ? Pour en avoir le cœur net, il n’a qu’une solution : la séduire afin de la pousser à se confesser. Mais ce que Simon n’avait pas prévu, c’est le plaisir que semble prendre Bette à ce petit jeu de séduction…

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3