Café-in – partie 2 de Sophie Santoromito Pierucci

café in 2

 

New romance – Sortie le 3 juin 2017

Editions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : Kim a perdu foi en l’amour, mais pas en l’avenir ! Ambitieuse et impulsive, elle profite de la vie sans rien se refuser, prend son pied avec des inconnus et dirige, avec ses deux meilleures amies – et dans la plus grande discrétion ! –, une entreprise, un peu particulière, qu’elles ont montée de toute pièce.

Oui, sa vie était parfaitement rodée… avant ce café. Avant Max, qui s’entête à vouloir la connaître, lui réapprend à aimer et chamboule son monde.

Quel monde ? Celui où s’envoyer en l’air n’est pas un tabou et où aucun sentiment n’est admis… a priori.

 

Mon avis : alors le résumé ne dévoile rien car je viens de voir…… que c’est le même que celui de la partie 1….. mais je vais vous en dire plus, je ne vous inquiétez pas ! Nous retrouvons Kim et Max là où nous les avions laissé, c’est à dire à la soirée d’anniversaire de Kim lorsque cette dernière surprend Max en compagnie de son ex. Bouleversée, Kim quitte la boîte de nuit en pleurs et pars dans la nuit. Je vous rassure, les hauts et les bas entre nos deux protagonistes sont loin d’être finis !!

Dans cette deuxième partie, nous retrouvons Kim, plus fragile que jamais malgré son caractère de cochon. Elle a toujours peur de se dévoiler complètement à Max car elle craint de souffrir de nouveau. Quand à Max, on le retrouve plus protecteur et plus colérique que jamais. Néanmoins, il va faire un mauvais choix qui va impacter sa vie….et celle de Kim !! L’évolution de leur couple est intéressante car au fil des chapitres, on doute vraiment de la manière dont va se terminer leur histoire. La seule chose que je peux vous dire, c’est que leur couple ne va rien faire simplement.

 J’ai retrouvé avec joie Carry et Kate, les copines de Kim même si par moment, elles vont devoir lui dire des vérités qui font mal. Quand à Richard, le frère de Kim, mes craintes se sont envolées. Il va se révéler être un allié précieux pour nos deux protagonistes.

C’est avec joie que je me suis plongée dans la suite de Café-in et que je me suis replongée dans l’écriture de Sophie Santoromito-Pierruci. Toujours aussi fluide et addictive, sa plume est magique et nous empêche de fermer la liseuse tant que le livre n’est pas terminée. Ici, rien n’est prévisible. Au fil de ce récit à deux voix, nous voyons nos personnages s’aimer, s’interroger, souffrir… et, à titre personnel, il m’a été impossible de rester insensible à ce tourbillon d’émotions. Aucune lassitude non plus lors de cette lecture même si j’ai eu envie, lors d’un passage du livre, de les prendre tous les deux et de les secouer pour leur remettre les idées en place.

Pour conclure, cette duologie est incontestablement mon coup de cœur de cet été. J’ai aimé cette histoire d’amour qui n’était pas cousue de fil blanc. Tous les ingrédients d’un bon roman sont, pour moi, réunis : de l’amour, des secrets, des drames familiaux et des personnages avec des fêlures. Je ne peux que vous conseiller de profiter de l’été pour découvrir ces deux romans magnifiques qui ne pourront pas vous laisser de marbre. Prévoyez le ventilateur et les glaçons car la température risque de grimper lors de votre lecture.

 

liens-utiles

 

Pour acheter Café-in partie 2 sur Amazon, c’est par là!

Retrouvez ma chonique pour Café-in – partie 1 de Sophie Santoromito Pierucci ici!

Mes pas de velours de Karine Vitelli

mes pas de velours

Romance contemporaine – sortie le 17 mai 2017

Something Else Editions

Service Presse

 

Je remercie Something Else Editions de m’avoir permis de découvrir ce roman et de me l’avoir confié en service presse.

Résumé : Valentina rêve de faire carrière dans la danse et, pour financer son projet, enchaîne plusieurs emplois, dont celui de danseuse dans un night-club.

Orpheline, elle a beaucoup de mal à faire confiance et ne veut pas s’attacher. Les barrières qu’elle s’est dressées la protègent mais la détruisent aussi. Son caractère entier va lui valoir de nombreuses péripéties dans le monde mafieux de la nuit. La rencontre avec le ténébreux Hent et l’impitoyable Still font basculer sa paisible existence.

Elle est loin de se douter que ces deux hommes vont la changer à jamais.

Va-t-elle se brûler les ailes à tout jamais, sans pouvoir revenir en arrière ?

 

Mon avis : La thématique du roman tout comme la couverture m’ont de suite plu. Passionnée de danse depuis le plus jeune âge, je ne pouvais pas passer à côté !

On rencontre donc ici Valentina, une jeune femme fragile mais ambitieuse. En effet, orpheline, elle vit chez Yvette, une dame âgée qui l’héberge en échange de petites tâches de la vie quotidienne. En plus de ce travail « d’aide à domicile », elle occupe un emploi de serveuse deux soirs par semaine et danseuse dans un cabaret quatre soirs par semaine. Passionnée de danse, Valentina a pour objectif de monter un cabaret et de vivre de sa passion. Elle est déterminée et c’est grâce, ou à cause, de ce trait de caractère, qu’elle va rencontrer Oliver Hent. Arrêté en double file, il bloque le passage du bus qui permet à Valentina de rejoindre son travail. Agacée, elle ne va pas hésiter à lui dire sa manière de penser…… avant de constater quelques minutes plus tard qu’il est le grand patron de son cabaret. Valentina n’est pas au bout de ses surprises et les rebondissements qui lui seront réservés sont nombreux.

Valentina est une jeune femme comme on les aime : simple, déterminée, travailleuse et qui veut toujours faire au mieux. Parfois, elle peut paraitre un peu bornée mais j’ai beaucoup aimé son caractère et me suis beaucoup reconnue dans sa manière d’agir. Concernant Oliver Hent, j’ai envie de dire « chaud devant » ou « alerte !! Patron sexy !! » Au départ, il peut paraitre hautain et arrogant. Pourtant, il va développer une relation avec Valentina qui va nous permettre d’en apprendre plus sur lui. Cependant, par moment, son côté un peu secret et surprotecteur est un peu agaçant. Néanmoins, il reste très touchant et j’avoue que j’aimerais bien avoir un patron aussi sexy ^^

Les personnages secondaires sont intéressants et attachants : tout d’abord Mat, qui vit également chez Mme Yvette et qui est, pendant longtemps, le plan-cul de Valentina. Au départ, il sera jaloux d’Oliver mais très vite, il va s’avérer être un très bon ami pour le couple. Mme Yvette a également son importance car elle va beaucoup aider, rassurer Valentina et jouer un peu le rôle de parent pour elle. Enfin, on peut noter la présence d’Elsa, la copine déjantée, qui est également un vrai soutien pour Valentina.

Vous l’aurez compris, je me suis laissée emporter par ce roman de Karine Vitelli. J’ai beaucoup aimé l’univers du cabaret, qui ne m’est pas trop familier. J’ai trouvé original le fait que la romance ne coule pas de source et qu’une pointe de suspense, avec la présence de Hent soit ajoutée par l’auteure. Bref, je ne me suis pas ennuyée une minute à la lecture de ce roman et espère qu’il saura trouver son public. Un spin-off est prévu pour septembre ; j’espère pouvoir le lire pour retrouver avec joie la plume de Karine Vitelli et l’ambiance « cabaret » qui  me manque déjà.

 

liens-utiles

 

Retrouvez Karine Vitelli sur le site de Something Else Editions

Retrouvez mes pas de velours sur Amazon

Ne me quitte pas, partie 2 de Mia Djey

 

 

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Éditions BMR

Service presse

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 


 

Résumé :

Colin est reparti à l’armée en emportant le cœur brisé de Mia. Sans lui, elle n’a plus goût à rien et s’efforce en vain de tourner la page, jusqu’au jour où elle apprend que Colin est de retour à New York…

 


 

Mon avis :

Alors il est vrai et à mon grand étonnement je ne m’attendais pas une suite telle quelle (oui je n’avais pas lu le résumé, mea culpa). La fin de la partie une se suffisait à elle même et j’eu mon petit cœur tellement déchiré que retrouver à nouveau Mia et Colin, je n’y étais pas préparée.

Branle bas de combat, je ressors mouchoirs et compagnie pour m’aider à affronter une suite qui se voudra mémorable. Je pense que c’est bien la première fois qu’une romance me touche à ce point et qui m’a faite autant pleurer. Oui pleurer à chaudes larmes, je fus une vraie fontaine intarissable.

Mia Djey a cette plume sensationnelle qui vous file les frissons. Elle vous transforme en une sorte d’éponge prête à absorber tout ce qu’elle vous donnera. C’est une histoire d’amour, d’un premier amour, celui qui vous fait gravir les montagnes et où tous les obstacles deviennent surmontables. La passion est déchirante et émouvante. Elle vous vrille l’estomac jusqu’au soupir final. Tout y est à la fois magnifique, rude, angoissant et …je peine à trouver mes mots : c’est juste une histoire merveilleuse !

Cette deuxième partie est le véritable prolongement de la première. Mia et Colin se dévoilent enfin et nous connaissons pour le coup les raisons véritables du comportement agaçant de Colin. Les personnages deviennent pour le coup, beaucoup plus accessibles et leurs motivations prennent une nouvelle dimension. Les personnages secondaires agrémentent joliment cette histoire torturée et deviennent des épaules de confiance sur lesquelles Mia pourra se reposer. On découvre l’univers de Colin qui je vous rappelle est soldat.

Mon avis est assez court au risque de trop vous en dévoiler et mes larmes viennent à nouveau me submerger.

« Ne me quitte pas » restera à jamais gravé dans mon cœur, il fait parti désormais de ces livres que je classe dans les mémorables.

« Ne me quitte pas » est un livre exceptionnel en soit.

Mots d’ordre : accrochez votre cœur !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur la première partie : c’est par ICI !

Vers le site éditions BMR (tout beau, tout neuf) : c’est par ICI !!

Lien Amazon (partie 1)

 

I hate u love me – tome 1 de Tessa Wolf

I hate u love me

 

New romance – Sortie le 21 avril 2017

Editions BMR

Service Presse

 

Je remercie les éditions BMR via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : À 18 ans, ma vie est toute tracée. Raisonnable, réfléchie et ambitieuse, je me prépare à intégrer une des plus prestigieuses universités de Paris. Raisonnable… Je l’étais avant de le rencontrer. Fares. Ce garçon intimidant, intrigant, différent des autres qui va tout remettre en question. Bouleverser mon monde parfait, juste avant de disparaître. Laissant derrière lui une histoire d’amour explosée en plein envol.

Cette rupture m’a changée à jamais.

Trois ans plus tard, le destin met à nouveau Fares sur mon chemin. Lui a refait sa vie, pas moi et son indifférence va achever de me détruire. Quand plus rien n’atteint celui qu’on aime et que la haine prend le dessus, la vengeance n’est-elle pas la plus douce des thérapies ?

Mon avis : dans ce roman, nous retrouvons tous les ingrédients de la romance contemporaine : deux jeunes lycéens, le coup de foudre, un amour impossible, des scènes de sexe torride…. Bref, tous les éléments sont bien là. Et pourtant, en refermant le livre, je n’arrive pas à savoir si j’ai aimé ou non.

Tout d’abord, je n’ai pas spécialement apprécié les héros. Eléna, l’héroïne est, au début du roman, une lycéenne fiancée dont la vie semble toute tracée. Cependant, elle rencontre Farès et entre eux, l’alchimie est belle et bien présente. Ils vont vivre une histoire qui va la transformer car ce dernier disparait du jour au lendemain. Trois ans plus tard, Elena est une étudiante qui a plus ou moins réussie à tourner la page et elle recroise Farès. Que faire ? Se venger ? Lui pardonner ?

Ce qui m’a dérangé avec Elena, c’est que je la trouve faible. Autant, elle est une étudiante brillante et débrouillarde, elle enchaine les petits boulots pour financer ses études, autant, c’est une femme faible, incapable de résister à Farès dès qu’il est dans les parages. Certes, elle va connaitre des épreuves dans ce premier tome mais je trouve qu’elle pardonne trop facilement. Surtout que concernant Farès, on en sait peu sur lui. Etudiant originaire d’une riche famille de Dubaï, il cache une grande part d’ombre. Peu à peu, on en apprend un peu plus sur lui mais je dois avouer que ce côté mystérieux m’a dérangée. Les mystères, c’est sexy mais là,  c’est trop ! J’ai trouvé Farès très pénible, surprotecteur avec Eléna et excessif dans ses réactions.

En revanche, j’ai été emballée par la plume de Tessa Wolf. Son écriture est fluide et le fait d’écrire à deux voix est une réelle force car cela nous permet d’entrer un peu plus dans l’intimité de chacun. De plus, j’ai adoré les personnages secondaires : Luc, le cousin de Farès, Katy et Julia, les amies d’Elena. Ils sont toujours présents pour Elena et la soutiennent dans toutes les épreuves qu’elle va traverser. De plus, même s’ils sont parfois rocambolesques, les nombreux rebondissements nous entrainent dans un tourbillon d’émotions telles que la frustration, l’enchantement ou la passion. Ce livre permet également d’aborder des thèmes de société tels que la place des traditions dans notre société moderne, les agressions envers les femmes et le délit de faciès. De ce point de vue, j’ai trouvé intéressant que Tessa Wolf mette l’accent sur ces phénomènes de société.

Pour conclure, j’ai trouvé ce livre intéressant au niveau de l’écriture, pas du tout monotone et très prenant. En revanche, je n’ai pas réussi à m’attacher aux deux protagonistes qui m’ont souvent exaspérée. Néanmoins, je vais bien entendu poursuivre cette saga car ce premier tome nous laisse en plan et je veux savoir comment vont évoluer Eléna et Farès. A suivre donc….

 

liens-utiles

Retrouvez I Hate U Love Me tome 1 sur le site des éditions BMR

Retrouvez I Hate U Love Me tome 1 sur Amazon

 

pro_reader_120                                                                                                     64391-episode

 

Café-in – partie 1 de Sophie Santoromito Pierucci

café in

 

New romance – Sortie le 14 avril 2017

Editions BMR

Service presse

 

Je remercie les éditions BMR via la plateforme NetGalley de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : Kim a perdu foi en l’amour, mais pas en l’avenir ! Ambitieuse et impulsive, elle profite de la vie sans rien se refuser, prend son pied avec des inconnus et dirige, avec ses deux meilleures amies – et dans la plus grande discrétion ! –, une entreprise, un peu particulière, qu’elles ont montée de toute pièce.

Oui, sa vie était parfaitement rodée… avant ce café. Avant Max, qui s’entête à vouloir la connaître, lui réapprend à aimer et chamboule son monde.

Quel monde ? Celui où s’envoyer en l’air n’est pas un tabou et où aucun sentiment n’est admis… a priori.

Mon avis : Je vous préviens, ce roman est une bombe !! Une romance comme je les aime où se mêlent secrets de famille, vengeance et des personnages hauts en couleur.

Kim est donc une jeune femme qui vit sa vie comme elle l’entend. Très professionnelle, elle gère d’une main de maitre sa carrière, qu’elle n’ébruite pas trop car elle est l’héritière d’une grosse famille d’industriels. Indépendante, elle ne s’attache plus aux hommes qu’elle rencontre suite à une grosse déception amoureuse. Un jour, elle renverse son café sur Max, un bel inconnu, brun et très mystérieux. Ce dernier va user de subterfuges pour revoir Kim et irrémédiablement, ils vont être attirés l’un par l’autre…..

L’un des points forts de ce roman est que les personnages ne tombent pas amoureux dès le chapitre 3, pour se déchirer au chapitre 10 puis se réconcilier au chapitre 18. Je caricature ? Pas sûre…. Malheureusement, le schéma des romances actuelles est souvent le même. Mais pas ici ! Même si l’attraction entre Kim et Max est de suite présente, leur histoire va se construire peu à peu. Nous découvrons également au fur et à mesure des pans de leurs passés qui expliquent en partie ce qu’ils sont devenus.

Kim est une héroïne féminine que j’ai adorée. Elle est indépendante, fière, elle sait ce qu’elle veut et elle s’assume. Femme d’affaire intransigeante, elle est aussi une femme qui a des doutes et qui, par moment, doute d’elle-même dans sa vie privée. Du coté de Max, on a un jeune homme très mystérieux qui, au départ, se dévoile peu. C’est un homme d’affaire redoutable mais qui a été blessé par la vie. Mais son attachement à Kim va l’obliger à s’ouvrir.

Au niveau des personnages secondaires, j’ai adoré les copines de Kim, Carry et Kate qui, malgré les secrets qu’elles cachent, sont de vraies amies pour Kim. J’ai plus de mal avec Richard, le frère de Kim qui a encore des parts d’ombre pour moi. Quand à Steve, l’ex de Kim, il est détestable. En effet, il représente pour moi tout ce qu’on peut détester chez un homme : imbus de lui-même, macho, menteur, manipulateur….. bref, détestable !

Vous l’aurez compris, j’ai adoré la première partie de Café-In (je ne vous expliquerai pas le pourquoi de ce titre…. Je vous laisse le découvrir mais je le trouve très bien choisi !). Je me demande pourquoi j’ai attendu avant de me lancer et enchaine pour la peine avec le tome 2 qui m’a généreusement été confié par les éditions BMR via la plateforme NetGalley. Je vous donne donc rendez-vous très bientôt pour la chronique de la partie 2 🙂

 

liens-utiles

Retrouvez Café-In partie 1 sur le site des éditions BMR

Lien Amazon

pro_reader_120                                                                                                     64391-episode

Not easy, tome 2 : Help Me de Pascale Stephens.

513nIm2HvML

 

 

[ NEW ROMANCE – NOUVEAUTE 2017]

Éditions BMR

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via Netgalley.

 

Résumé :

Pour se changer les idées et oublier que la jolie Mina lui a préféré Connor, son meilleur pote, James décide de passer une soirée tranquille entre amis. Sa rencontre avec Louise, une petite fée rousse, va changer tous ses plans. Eux deux, c’est une évidence : ils sont faits l’un pour l’autre. Pourtant, malgré une courte aventure pleine de passion, la jeune femme s’enfuit. Elle a peur. Peur d’avoir à nouveau le cœur brisé. Peur que son passé la rattrape. Peur de se livrer. Mais en refusant de lui faire confiance, Louise ne risque-t-elle pas de laisser James lui filer entre les doigts ? Tout en le tenant à distance, Louise a peur de le voir s’éloigner pour de bon, et ne se résout pas à une option plus qu’à une autre…

 

66112426

 

Mon avis :

J’avais apprécié le premier tome, mais cette nouvelle lecture est un véritable coup de cœur. Après l’histoire rocambolesque de Mina et Connor, me voici plongée dans celle de Louise et de James.

J’ai fait la connaissance de James dans le premier opus « Show me ». Sans trop nous en dévoiler, l’auteure avait su éveiller ma curiosité.

James est un homme droit dans ses bottes, talentueux, audacieux, séduisant et énigmatique. Tout son personnage m’a séduite. Il dégage une aura dont on veut tout connaître. C’est un homme entier avec ses défauts, ses qualités, ses peines et ses rêves. Il est à la fois attendrissant et coléreux, magnifique et charmant, touchant et bouleversant. Son franc parler et ses hésitations sont tout à son honneur. La déception de son amour pour Mina qu’il considère maintenant comme sa propre sœur (étant fils unique) va l’emmener vers un futur rempli de surprises. Et étonnamment c’est la belle Louise qui va être le détonateur.

Louise est une combattante, une guerrière, une femme qui a souffert et qui ne le souhaite plus. Sa fuite a été sa seule rédemption. Elle vie recluse se contentant de sortir travailler pour subvenir à ses besoins vitaux. Une héroïne des temps modernes, une rebelle. Sa timidité est le seul rempart, la protégeant des hommes. Mais ce n’est sans compter sur une amie qui l’a prise sous son aile qui est tout à son opposé et exubérante. Une virée plus tard voici Louise dans les bras de James et son amie dans ceux de Vale (le sexy tatoué). S’en suit les prémices d’un amour qui vaincra tous les obstacles sur leur passage.

C’est une histoire d’amour attendrissante et incroyable. Celle que j’aime qui vous en met plein les yeux et qui deux minutes après sont noyés par nos larmes. L’auteure nous entraine dans une romance rythmée par de nombreux rebondissements où les vérités camouflées vont être débusquées et affrontés. La plume de l’auteure s’affirme et nos fais vivre milles sensations. J’ai tout aimé dans ma lecture par la façon dont les éléments s’enchainent. C’est une véritable tornade ! Ho et puis il y a un passage qui carrément m’a fait rire aux larmes en pleine nuit ! Quand je vous dit que c’est un coup de cœur.

Ce tome peut se lire indépendamment du premier même si l’auteure a eu la judicieuse idée d’imbriquer les deux aventures dans le temps et l’espace par des clins d’œil ceci n’empêche pas de l’apprécier tout autant.

A découvrir !

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le tome 1 : SHOW ME.

Lien Amazon.

Vers le site tout beau de BMR.

 

Saga Taddeuz Miller, tome 1 : Kamikaze de Eva Davios.

51kiODZxuyL

 

 

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS REINES-BEAUX

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

 

 

Je remercie Eva Davios et les éditions Reines-Beaux pour leur confiance.

 

66112426

 

Résumé :

Clara Cardigans voit sa paisible vie d’étudiante chamboulée par l’arrivée d’un jeune homme étrange. Et bien que Taddeuz Miller ne cesse de souffler le chaud et le froid, Clara ne peut s’empêcher d’être attirée par lui et va tout faire pour en savoir un peu plus sur ce garçon si différent des autres.

Mais lorsqu’ils se retrouvent isolés au cours d’une soirée un peu trop arrosée, Taddeuz tente de l’assassiner au moment où ils échangent un baiser. Pourtant, il n’arrive pas à aller au bout de sa basse besogne et s’enfuit dans la nuit, disparaissant brutalement.

Cinq ans plus tard, tandis qu’elle travaille sur une thèse concernant la régénérescence cellulaire Clara est victime d’inquiétantes agressions. Et alors qu’elle se retrouve complètement seule, l’énigmatique Taddeuz Miller réapparaît dans sa vie pour lui révéler un secret qui va tout changer.

 

66112426

 

Mon avis :

Une nouvelle découverte extraordinaire !

Une couverture alléchante et un synopsis intriguant en voilà assez pour me jeter sur ce roman. Surtout qu’après lecture et bien, j’ai été loin à m’attendre à ceci.

Une belle surprise, une énorme surprise !

Allez, je crache le mot : c’est un coup de cœur ! Il va s’en dire qu’aux premiers abords, l’histoire semble banale, une histoire d’amour comme les autres avec quelques méchants pour semer la zizanie… Et bien non, re non et re non ! Certes il y a une romance extrêmement compliquée à vous filez des cheveux blancs avant l’heure, mais c’est sans compter sur l’imagination débordante de l’auteure qui nous aspire dans un scénario alambiqué par des rebondissements incessants. Le point fort de cette romance est les différents genres qui viennent se greffer : on retrouve de la science-fiction, de l’espionnage et de l’action. Une lecture où l’ennui ne vous accapare à aucun moment. La plume fluide l’auteure m’a envoutée littéralement et m’a fait enchainer les pages sans aucun point mort. On frôle la crise cardiaque au cours de plusieurs scènes. Elle arrive avec subtilité à nous faire ressentir toutes sortes d’émotions entre la peur, la haine, l’amour, le désespoir, l’envie et la hargne. Dans tous les cas, c’est explosif, un arc en ciel de sensations qui ont fait palpiter mon petit cœur.

Si le livre débute alors que Clara a 18 ans. Sachez que l’action se déroule sur plusieurs années. Ce que j’apprécie énormément est que cette dernière ne soit pas figée dans un temps restreint. C’est plutôt un bon point et donne un mouvement intéressant à la lecture. Clara est une jeune femme studieuse, intelligent, pas spécialement sociable : elle s’entoure de quelques amis qui lui sont chères. Elle a un sacré tempérament et ne prend pas des gants quant elle doit dire la vérité entre quatre yeux. C’est un personnage qui détonne et assez têtu. Mais sa vie est loin d’être de tout repos. Des tuiles vont lui tomber sur la tête et l’entraîner dans une aventure où sa vie sera en péril. Beaucoup d’interrogations vont la submerger. Elle va vivre des moments de plénitudes tout autant désastreux. Et tout ceci grâce à deux homme énigmatiques et super séduisants dont l’un deux n’est autre que le fameux Taddeuz Miller. Ce dernier est difficilement cernable, on ne sait pas sur quel pied danser. On aurait tendance à lui faire confiance, mais plusieurs points le remettent trop en cause.

Tous ces ingrédients réunis en font une lecture fougueuse. Sans vergogne, on tourne les pages et le final a fini de m’achever.

Une lecture au rythme effarant, avec beaucoup d’embuches, de l’amour à profusion et un scénario abasourdissant.

J’ai hâte que le tome 2 sorte !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon

Lien vers les éditions Reines-Beaux

 

64391-episode