Mad about you, tome 2 : Violetta de Iris Hellen.

[ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

Editions Harlequin – Collection HQN

Lecture personnelle

 


 

Résumé :

Jusqu’où iriez-vous par amour ?

Par amour, Mina s’est condamnée à une douleur inqualifiable. Par amour, elle s’est sacrifiée. Désormais, seules ses études lui permettent de ne pas sombrer complètement. Ses amis, aussi, forment un précieux rempart contre ses démons intérieurs. Des amis proches qui ont toujours été là pour elle, et d’autres, inattendus. Comme Mark Sonderberg, par exemple, ancien client et célébrité du monde de l’art à la réputation très sulfureuse et avec qui elle a toujours eu un lien unique, profond et intense. Et si l’artiste torturé pouvait aider l’escort girl blessée  ?

 


 

Mon avis :

Le premier tome m’avait laissée sur ma faim, bon une petite faim. Parce que sinon le premier tome est génial. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce que le second tome me bouleverse autant.

Mina doit faire face maintenant au choix douloureux qu’elle a du faire, non pas par son bon vouloir, mais par la force saugrenue de certains personnages malfaisants. C’est irrémédiablement la descente au enfer ! Elle s’autodétruit. Elle plonge dans la déprime noyant son immense chagrin dans le café, la cigarette et ses études. Elle n’est qu’à un pas du précipice. Heureusement la bande de copines n’est jamais loin et qui, petit à petit par leur bonne humeur et leur présence bienfaitrice, rend sa vie moins triste. Elle va renaitre de ses cendres et retrouver un certain équilibre qui malgré tout reste fragile. Cette renaissance on la doit aussi grâce à un homme, Mark Sodenberg, l’artiste maudit. Ce personnage était déjà présent dans le premier tome. Un homme obscur avec ses démons. Un homme avec une forte personnalité et une sensibilité extrême. Un homme mystérieux. Il est très difficile de mettre des mots sur Mark. Car il n’est pas un bad boy à proprement parlé, ni le boss hyper sexy. Il est vraiment à part. Un artiste mélancolique amoureux des jolis mots mais qui garde tous ses sentiments profondément enfouis. Mark va reprendre contact avec Mina et leur rencontre rallume la petite flamme qui sommeille. Une belle idylle va débuter.

J’ai beaucoup apprécié ce second tome. Il s’inscrit dans la continuité du premier et dans un registre beaucoup plus sombre, mélo dramatique. Mina et Mark sont dans une phase de reconstruction. Elle va amener ses lots de joies et de douleurs, de rechutes et d’euphories, de bien être et de questionnements. J’adore quant les personnages s’immergent, dans ce que j’appelle, « la relation pansement ». Ils s’aident mutuellement à relever la tête. C’est une relation qui s’inscrit dans le temps qui a une place immense dans cette histoire. Ils réapprennent à vivre l’amour par le toucher, les mots, les images, le gout. Cette rééducation est suave et tendre. L’auteur ne fait pas tomber ses personnages dans une relation malsaine où, l’un et l’autre, ne deviennent qu’objet de désir pour combler la frustration et le mal être. Une relation où les sentiments s’intensifient, fusionnent et explosent. Les scènes de corps à corps viennent apaiser leurs douleurs. La petite touche BDSM est un pur ravissement.

Le personnage de Mina a changé du tout au tout. On ne retrouve pas cette fille un peu mièvre du premier tome. Elle est beaucoup plus mature, plus combative. Elle est une femme blessée et meurtrie. Elle garde toujours cette part d’innocence. Elle a évolué et c’est un vrai plaisir de la voir tel quelle.

La bande de joyeuses copines est toujours présente et apporte cette touche de gaieté et de folie qui manque à Mina. On suit également leurs déboires et leurs joies.

Outre cette histoire d’amour j’adore tous les clins d’œil que l’auteure fait au monde des arts : musicien, écrivain, peintre, opéra…Ce roman niche dans ses lignes une culture immense !

Ce second tome est un véritable coup de cœur. La plume de Iris Hellen fait des merveilles et nous plonge dans un bouillon d’émotions qui nous transpercent et nous filent les frisons. Les chapitres s’enchainent aisément et nous rendent complétement addictes aux personnages. Iris Hellen nous transporte dans ce dédale de sentiments et nous fait chavirer avec un final TOTALEMENT inattendu qui aura eu le mérite de me faire pleurer à 23h !

 

liens-utiles

Mon avis sur le premier tome « Cinderella » !

Page Facebook de Iris Hellen !

Vers le site des éditions Harlequin !

64391-episode

 

 

Publicités

Nuit après nuit de Lauren Blakely.

Nuit après nuit par [Blakely, Lauren]

 

 

 

[ ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

(Réédition)

Editions BMR

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme Netgalley.

 


 

Résumé :

À San Francisco, Julia Bell est la dynamique gérante d’un bar-club. Joueuse de poker particulièrement douée et créatrice de cocktails hors-pair, elle cache derrière son aplomb et sa longue chevelure auburn de sombres secrets… qu’elle compte bien ne révéler à personne. Après tout, un mensonge parfait n’égale-t-il pas une vérité parfaite ? Mais Clay Nichols, avocat déroutant, ne l’entend pas de cette oreille. La nuit où Julia laisse Clay entrer dans sa vie, elle réalise qu’il représente à la fois tout ce qu’elle désire et tout ce qu’elle redoute. Quand elle se rend compte qu’il n’a pas seulement pris possession de son corps mais occupe chacune de ses pensées, Julia s’enfuit. C’est sans compter sur la résolution de Clay de la faire sienne, nuit après nuit, peu importe ce qu’il lui en coûtera…

 


 

Mon avis :

Voici une romance qui a le mérite de ne ressembler à aucune autre que j’ai pu lire jusqu’à présent ! Qu’est ce que c’est agréable !

J’adore la force que dégage les personnages, tout autant que leurs faiblesses. Ce mélange les rend extrêmement attachants.

Julia Bell est une femme indépendante. Elle cogère son club avec Kim, une de ses amies proches. Innovante dans son boulot, elle ne cesse que de s’améliorer, notamment dans la création de cocktails. Exigeante dans le regard qu’elle pose sur les hommes les sondant avec finesse. Elle sait ce qu’elle veut et certainement pas d’un homme qui boit des cocktails roses ! Julia est l’image même de la working girl ! Sans attache, elle s’offre les petits plaisirs de la vie. Les idées bien arrêtées, la tête sur les épaules et droite sur ses talons de dix centimètre. Elle est une guerrière qui derrière son armure d’amazone, souffre de son passé. Elle paye tous les jours sa stupidité. Et ne veut surtout pas partager ses douleurs, craintes et effrois avec les gens qui lui tiennent à cœur. Notamment sa sœur, pimpante et énergique et paradoxalement sa meilleure amie.

Il est vrai que le début est rapide et sulfureux. Coup de cœur physique, attirance charnelle , caresses suaves débouchant sur une scène torride. La rapidité dans laquelle l’auteure nous met face, m’a surprise et je me suis dit : bon ok ca va être une histoire d’amour style gnangnan ! Mais voilà Lauren Blakely ne l’attend pas de cette oreille et nous offre une romance ponctuée par des rebondissements et des émotions incessantes !

Cette rencontre ne serait rien si le sexy avocat Clay Nichols ne rentrait pas en scène. Clay est la copie conforme de Julia, bien évidemment en masculin ! Un fort caractère, un homme avec un grand magnétisme et une dépendance à son boulot.

Nous sommes loin du cliché : les opposés s’attirent. Mais plutôt : ce qui se ressemble s’assemble !

J’ai vraiment été éblouie par les personnages. Ils dirigent tous les deux leurs propres entreprises. Niveau personnalité, ils ont du mal à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent. Outre l’attirance physique, une pseudo relation se met en place et leur noue leurs ventres. Un début d’idylle qui ressemble fortement au premier grand amour, celui qui chamboule tout et qui remet tout en cause, celui où on serait prêt à se jeter d’une falaise pour le sauver. Du coup l’histoire est rythmée de scènes torrides où Julia ou Clay sont à la fois dominant ou dominé ! Et ceci est le point fort de cette romance. Julia et Clay sont sur le même pied d’égalité (niveau sexe), chacun tient les rênes à son bon vouloir ! L’histoire vogue entre ces scènes et ces petits moments où Julia et Clay se dévoilent et apprennent à se découvrir. Mais le passé n’est jamais bien loin et vient pointer son nez toujours au mauvais moment !

La plume de Lauren Blakely nous plonge dans une romance qui bouleverse et qui file les frissons. Elle nous tient en haleine pendant plus de deux cent pages, nous donnant au compte goutte les éléments qui viendront perturber le final.

Je frôle le coup de cœur ! A découvrir absolument une romance qui change !

 

 

liens-utiles

 

 

 

Dans ton regard (intégrale) de Isabella Mikaelson.

2017-07-19_11.28.16

 

 

[ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

Editions PANDORICA

Service presse

 

 

 

Je remercie les éditions Pandorica pour ce service presse.

 


 

Résumé :

Depuis l’accident qui a coûté la vie à son mari et à son fils, Kacey se retrouve seule pour gérer le country club. Alors que la saison touristique va commencer, son barman se retrouve cloué au lit, pour plusieurs mois, par un accident. Il propose son cousin en remplacement pour le poste, le temps de son absence. Au pied du mur, Kacey le prend dans son équipe. Elle est alors loin de se douter que d’un seul regard, Aiden va ranimer la flamme qu’elle pensait avoir perdue. L’attirance de Kacey pour Aiden ne fait que croître. Elle n’a pas été le sujet de ce genre d’attention depuis si longtemps que les baisers échangés, la nuit passée ensemble, mettent ses sentiments à fleur de peau. Malgré tout, Kacey ne se sent pas prête : son corps a été marqué par l’accident, des cicatrices qu’elle préfère cacher. Elle manque de confiance. Les démons du passé viennent également hanter Aiden qui rencontre, par hasard, une journaliste qu’il a connu lorsqu’il était capitaine d’une équipe de hockey canadienne. Il suffit pourtant du regard plein de désir d’Aiden pour libérer Kacey de ses peurs et s’abandonner à lui dans une nuit passionnée.

 


 

Mon avis :

Voici une romance qui plaira au plus grand nombre d’entre vous, mais à laquelle malheureusement je n’ai pas accroché. C’est toujours très difficile d’expliquer ses raisons. Pourtant le potentiel est présent, la plume est merveilleuse et les idées exploitées ont tout pour faire une romance qui vous mettra des étoiles dans les yeux. Je pense que je deviens difficile en matière de romance.

Petit nota bene avant de débuter : mon avis concerne l’intégralité, hors vous ne trouverez sur les plateformes que les quatre épisodes. D’ailleurs je souligne, c’est une bonne idée de lire le premier épisode pour se faire une idée !

Kacey est une jeune femme anéantie par son passé : la mort de son mari et de son petit garçon dans un accident de voiture qu’elle se juge responsable. Elle s’est enfermée dans son cocon de souffrance et ne se donne qu’à corps perdu dans son activité professionnelle qui n’est qu’autre la gestion de son country club. Elle ne vie plus. Plus aucun plaisir. Dévotion totale à son boulot. Carapace infranchissable sauf pour son nouveau barman séduisant, mystérieux et bien bâti, Aiden. Aiden est québécois. Sportif de haut niveau qui grâce à son sport favoris, le hockey sur glace vit dans l’opulence. Femmes canons à ses bras, soirées arrosées, quotidien assumé et voulu. Mais les yeux de la belle Kacey va changer la donne.

Personnages monnaie courante dans la romance contemporaine : cœurs inaccessibles, moult questions existentielles, mensonges, haine, désespoir, tristesse, trahison, espoir…. Plusieurs rebondissements viennent rythmées le fil de l’histoire qui a tout de même le mérite d’être ponctué par des scènes torrides où Kacey et Aiden se donnent corps et âmes. Malgré quelques répétitions surtout dans l’évocation des sentiments alourdissent à mon sens la romance. J’aurai voulu beaucoup plus de hargne venant de Aiden, il s’enlise dans son monde, il ne se bat plus, il subit. Kacey m’a fait trop subir ces montagnes russes émotionnelles. Et baisse trop souvent les bras.

C’est une romance qui plaira à bon nombre d’entre vous car tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un super moment de lecture : scènes hyper romantiques garanties (diner sur la plage, feu de cheminée…). Mais pour ma part je n’ai pas eu cette étincelle faisant battre mon cœur à cent à l’heure ou me filant les frissons. Je n’ai pas eu ce petit plus, cette petite chose exceptionnelle. Je ne remet pas en cause la plume de Isabella Mikaelson qui a tout le potentiel pour vous faire vivre mille et une émotions.

Amoureuses de romance, laissez vous tenter !

 

liens-utiles

Lien Amazon !

Page facebook de Isabella Mikaelson.

 

Temptation, tome 2 : Believe me de Gina Gordon.

 

 

[NEW ROMANCE – Nouveauté 2017 ]

Editions HARLEQUIN – Collection &H

Service presse

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse via Netgalley et pour leur confiance.

 


 

Résumé :

Grace le jour, Jade la nuit. Pendant trois ans, Grace a mené une double vie, à la fois brillante étudiante en gestion et escort de luxe. Mais, aujourd’hui, cette existence est derrière elle : désormais à la tête de sa propre entreprise, Grace a tout ce dont elle rêvait. Il ne lui manque plus que l’amour. Car, oui, on peut avoir vu le pire aspect des hommes et croire encore au prince charmant. La seule difficulté, ça va être de se convaincre que Ben Lockwood ne peut pas être cet homme-là. Il est trop lié à son sulfureux passé, trop abîmé par la vie. Entre eux, il ne peut s’agir que de sexe – brûlant, bouleversant, tumultueux, mais rien d’autre que du sexe…

 


 

Mon avis :

Après les frasques de Max et d’Everly, ce second tome est concentré sur celles de Grace, la meilleure amie d’Everly et de Ben, le frère de cœur de Max.

Grace est à l’image, à mes yeux, de ces femmes combatives, droites dans leurs bottes et qui ont des principes mais qui savent prendre du bon temps. J’ai fait la connaissance de Grace dans le premier volume : étudiante, elle est également dans l’ombre de la nuit, escort girl. Pas par pur plaisir, mais par nécessité  pour payer ses études et subvenir aux besoins de ses parents. Ces trois années tumultueuses ne sont plus qu’un souvenir qui pèse malgré tout dans le quotidien de cette nouvelle chef d’entreprise. Etudes finies, elle a pu ouvrir sa propre boîte de conseils en entreprises. Son engouement et son sérieux sont très vite remarqués, ce qui lui permet de signer quelques contrats. Jusqu’au jour où le passé vient frapper à sa fenêtre.

Ben Lockwood est le mâle égoïste dans toute sa splendeur. Profitant des bons plaisirs de la vie et surtout des femmes. Il est celui sur qui on se retourne et qui nous file les frisons en un seul regard. L’archétype même de l’homme que nous voulons toutes dans nos romances. Depuis le départ de Max de la direction de l’entreprise de son père, c’est Ben qui a repris, à son grand étonnement, ce poste.

Depuis leur première rencontre, ces deux là s’ont dans la peau. Mais c’est un vrai parcours du combattant pour qu’ils se l’avouent et surtout qu’ils se l’admettent. Je ne vais pas rentrer dans les détails, je vous laisse juste en imaginer quelques scènes : un producteur de film X qui plus et est caméraman et une ancienne escort girl !! D’un coup la température a le mérite de monter d’un certain cran!!

Gina Gordon nous plonge une nouvelle fois dans le monde de la pornographie, tout en restant subjective et ouverte d’esprit. Rien n’est fait pour nous choquer, mais plutôt pour nous poser de réelles questions sur ce  monde où les préjugés sont coriaces. De combiner ces deux aspects des vies personnelles de Grace et de Ben est un réel point positif à cette romance qui m’a fait tourner en bourrique. Plusieurs rebondissements viennent rythmer, mettant en péril une liaison qui ne tient qu’à un fil. Les personnages se livrent sur leurs tourments du passé. La plume acérée et non vulgaire de Gina Gordon m’a littéralement fait dévorer le roman entre des dialogues et des scènes pimentés. C’est un condensé d’émotions.

« Temptation » a cette originalité de traiter des thèmes forts au travers de ces histoires d’amour où les opposés s’attirent et de ces personnages hauts en couleur que la vie n’a pas gâtés.

« Believe me » et « Seduce me » sont mes petits coup de cœur de cet été !

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome : « SEDUCE ME »

Vers le site des éditions Harlequin !

Ma soumission de Eva Adams.

41vfh-Ke3DL

 

 

 

[ ROMANCE EROTIQUE/BDSM – Nouveauté 2017]

EVIDENCE EDITIONS

Service presse

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Evidence pour ce service presse.

 

Résumé :

Quand Madlyne se retrouva sur les pavés de Baker Street, un soir de novembre sous la pluie battante, à attendre un inconnu, elle se demanda ce qui l’attendait.

« Tu seras une bonne soumise, ma Madlyne » lui avait-il soufflé à l’oreille.

« Je ferai de mon mieux » pensa-t-elle, mais elle répondit « Bien sûr Maître ».

Comment en serait-il autrement ? Il avait tellement confiance en elle et elle avait tellement d’amour pour lui. Elle sera parfaite, docile et à l‘écoute. Il sera fier d’elle et leurs liens n’en seront que plus forts.

 

66112426

 

Mon avis :

Une nouvelle fois Eva Adams nous offre un moment de lecture complétement abasourdissant. Il est vrai que c’est une auteure que j’apprécie et peut être que je ne suis plus tout a fais objective mais en toute honnêteté si ses écrits me décevraient je lui en ferais part. Une fois n’est pas coutume Eva Adams a su me toucher en plein cœur.

Avant toute chose, cet écrit s’adresse à un public averti ou désireux de découvrir ce monde de l’ombre. Si vous avez des aprioris, ca ne sert à rien de vous y plonger.

Cette romance BDSM nous ouvre les portes de ces soumises qui se donnent corps et âmes à leurs maîtres. C’est une histoire dans une histoire. On y découvre le parcours d’une femme qui se cherche et qui finalement va se découvrir réellement dans la soumission. On pourrait s’attendre à des mots durs, rigoureux, scabreux,  ou autres, mais j’y ai trouvé beaucoup de tendresse, de respect, de douceur, d’amour et de tolérance. C’est étrange en effet ! Quelques phrases sans ambiguïté, viennent s’immiscer dans la narration, faisant bouillir le sang dans mes veines. Une initiation qui met vos sens sans dessus-dessous. Je pense que cette dernière est d’une véracité sans être romancée à outrance. Avec Eva Adams, il n’y a pas ce juste milieux : on aime ou on aime pas. Sa plume est franche, directe sans filtre. Si elle désire vous choquer, elle le fera sans aucun remord. Ses mots sont emprunts de beaucoup de force qui amènent de nombreuses réflexions.

J’aurais aimé que cette histoire ne soit pas aussi courte. J’aurai été curieuse de savoir la suite, me contenter que de cette soirée a été une vraie torture. J’en aurais voulu tellement plus. (Elle aime quant on la supplie).

A mon gout c’est une histoire assez soft qui pourrait peut être éveiller la curiosité de certaine lectrice. Le format qui se veut être une novella ne donne qu’un aperçu assez restreint de l’univers d’Eva Adams.

Alors, qui ne tente à rien n’a rien !!

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

 

La Muse de Sara Agnès L.

la muse

 

[ ROMANCE ÉROTIQUE ]

ÉDITIONS FRANCE LOISIRS

LECTURE PERSONNELLE

 

Résumé :

Écrivain en deuil, Jack n’est plus que l’ombre de lui-même depuis que sa femme et son fils sont décédés. Il est éberlué lorsque Lily, débarque chez lui pour l’aider à boucler son roman. Qui est donc cette femme, surgie de nulle part pour lui ordonner de se ressaisir et d’écrire pendant qu’elle s’occupe de remettre de l’ordre dans sa vie en répondant à tous ses besoins ? Une assistante ? Une prostituée ? Jusqu’où Lily sera-t-elle prête à aller pour le satisfaire ? Et pourquoi refuse-t-elle de lui dévoiler quoi que ce soit à son propos ?

stickers-frise-florale

Mon avis :

Depuis ce début d’année, je me suis réabonnée à France Loisirs. Je les avais abandonnés il y a quelques années de ça et je suis bien heureuse de voir que la ligne éditorial et tout ce qui a autour de cette maison d’éditions a su se mettre dans l’air du temps. Donc voilà « La Muse » est ma première lecture de ma toute nouvelle énorme PAL spéciale France Loisirs.

Etant une grande adepte du genre romance érotique, ce livre ne pouvait que me plaire surtout au vu de la quatrième de couverture. Une auteure que je ne connais pas mais dont j’ai entendu du plus grand bien. Tout y est tentant !

Je découvre un plume fluide et hyper addictive. Les personnages authentiques nous font vibrer et nous plongeons auprès de leurs tourments. Lily est une femme mystérieuse qui a pour mission de remettre sur patte Jack, écrivain renommé en deuil. J’ai apprécié ce jeu du chat et de la souris qui tient en haleine les deux tiers du livre. Quelques éléments sont égrenés au fil des pages et entretiennent ce côté suspense. Même si cette première partie m’a laissée perplexe ( à mon goût trop de longueur) j’ai vraiment adoré la dernière partie où les scènes sont moins répétitives et où l’action est au centre de notre attention. Les chapitres sont nettement plus rythmés et on rentre dans le vif du sujet : la découverte de la vérité.

Incapable de détourner mon regard de ce corps détendu, je reste là, à observer Lily qui revient à elle et qui se redresse lentement devant moi. Ses yeux sont brillants, et elle semble toujours sous l’effet bienfaisant de l’orgasme. Petit à petit, elle retrouve contact avec la réalité, et son sourire s’étire.

– C’était…

Pendant qu’elle cherche ses mots, je propose, taquin :

– Sale ?

– Délicieux ! me contredit-elle dans un rire.

Sa bonne humeur fait plaisir à voir et j’y assiste avec un sourire en coin. Je n’ai pas perdu la main. Ni mon petit coup de langue.

Pour une fois, Lily ne cherche pas à s’éloigner de moi, elle me fixe, dans l’attente. De quoi ? Espère-t-elle que j’exige quelque chose ? Probablement. Et même si j’en crève d’envie, je me défends de le faire. Son imbécile de mari l’avait programmée, et moi, j’ai l’intention de changer les choses. Comment ? Je n’en suis pas encore certain, mais pour l’instant, je suis plutôt satisfait de ma première idée.

– Bien, je vais me remettre à mon roman.

Sa consternation s’affiche, et elle tente de me retenir pendant que je me redresse, la queue raide, et bien en évidence, même sous ce peignoir. Sans surprise, Lily le remarque, puis relève de grands yeux clairs vers moi.

« La Muse » est idéale pour s’initier à la romance érotique, les scènes sont provocatrices mais pas obscènes. Un livre voluptueux qui vous entrainera dans les méandres de la conscience d’un écrivain hanté par une femme magnifique et luxurieuse et les remords. Ce livre est un condensé d’émotions !

Que je l’envie de ne songer à rien, sauf à tout ce bonheur que nous vivons ! Pourquoi ai-je toujours eu peur que tout me glisse entre les doigts à chaque instant ?

A découvrir !

– C’est là où je t’envie. Moi je pense souvent à la tuile qui va forcément me tomber dessus. Tu comprends, je n’ai pas eu beaucoup de chance, avant, alors…

stickers-frise-florale

pour tout savoir sur Sara Agnès L et France Loisirs : c’est par ICI !

Girly Cole, saison 2 , tome 1 : Love and Domination de Méli DL-Mychels.

41QNy5LQSOL

[ ROMANCE ÉROTIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

AUTO-ÉDITION

SERVICE PRESSE

Je remercie Mély pour sa confiance.

Résumé :

Depuis plusieurs mois, Izia a quitté Julian et a déménagé à New York pour commencer une nouvelle vie. Elle a banni « Amanda » : son alter ego, a repris le contrôle de sa vie et tente de se persuader que c’est mieux ainsi. En apparence, elle est heureuse.
Cependant une question se pose : l’est-elle vraiment ?

De son côté, Julian n’a rien changé, son amour pour Izia est incommensurable et il est toujours aussi déterminé à l’avoir… Peut être même plus, maintenant. Il est prêt à tout pour cela.
Jalousie, intensité et manigances seront ses alliées.
Mais cela sera-t-il suffisant pour obtenir ce qu’il veut ?

Le destin sera-t-il avec ou contre eux ?

stickers-frise-florale

Mon avis :

Je craque complétement pour cette saga ! C’est totalement addictif !!

Une nouvelle saison qui nous permet de mieux comprendre les caractères des personnages et notamment celui d’Izia. La tornade Izia avec son fort caractère qui ne mâche pas ses mots et qui en tant que bonne dominatrice, domine du bout de sa cravache. Pour les moins téméraires, sachez que Méli DL-Mychels reste quand même plutôt sage et ni choquante !

Ah sacré Izia, j’en soupire tellement c’est une femme complexe qui n’assume pas du tout mais pas du tout, tous ses sentiments. Les enfouir n’est pas un bonne chose mais elle les extériorise pendant ses séances dans sa « Pink room ». Oui oui vous avez bien lu l’auteure a osé créer une « Pink Room ». Imaginer mon fou rire à la lecture de ces mots : j’étais dans un état de stupéfaction totale. Du rose partout partout et avec les accessoires qu’il faut évidemment cela va de soi ! Il est également question du torride Julian qui ne sait plus où donner de la tête face à cette Izia totalement insensible.

Cette nouvelle saison est axée sur les tourments des personnages, leurs doutes, leurs espoirs et ce qui les anime au fond d’eux même. On apprend à les connaitre davantage. C’est un point que n’avait pas trop soulevé l »auteure dans ces deux premiers tomes et c’est vrai que ça manquait et donne ainsi une nouvelle dimension à la saga. Il y a un  peu moins d’action et de sexe, mais je pense que l’auteur nous prépare à une suite beaucoup plus explosive. Cela n’exclue pas la continuité du suspense mise en place depuis le premier tome et prend également un nouveau chemin. L’auteure nous étonne tout de même par des rebondissements que je ne m’attendais pas du tout à voir et ça ne rend la lecture qu’encore plus délicieuse.

La plume de l’auteure s’affirme de plus en plus et nous envoute agréablement. C’est une lecture savoureuse en tout point et c’est un énorme gros coup de cœur !!!

stickers-frise-florale

Mon avis sur le tome 1 de Girly Cole, saison 1 : c’est par ICI !

Mon avis sur le tome 1 de Girly Cole, saison 2 : c’est par ICI !

Lien Amazon