CE QUI NOUS OPPOSE CE QUI NOUS UNIT de Nina Frey.

51BzAf0v-cL._SY346_

 

 

[ ROMANCE – Nouveauté 2018]

Editions Harlequin – Collection HQN

Service presse

 

 

Format numérique (386 pages) : 5.99€

Ma note : 4/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 

 


 

Le résumé :

 

La vie, les autres, le monde qui l’entoure… Sixtine sait que tout peut s’effondrer en un instant. Alors, pour survivre, elle n’a trouvé qu’une solution : oublier qui elle était. Désormais, elle, c’est Tina, cette fille aux collants troués, aux bottines cloutées et à la mèche de cheveux rose bonbon. Cette fille qui attire l’œil parce qu’elle ne respecte pas les codes, qui vit dans un squat où se côtoient ceux qui ne trouvent pas leur place. Et elle a l’habitude de provoquer, qu’on la dévisage, voire qu’on la juge. Mais ce soir-là, quand elle croise Max, il y a quelque chose de différent. La colère noire dans son regard, les cicatrices sur son visage et même le mépris qu’il lui témoigne… Tout cela, loin de la repousser, l’attire. Car Tina comprend qu’elle vient de rencontrer quelqu’un qui n’a pas été épargné par la vie. Quelqu’un comme elle.

 


 

Mon avis :

 

Si t’es du genre habituée aux romances avec en rôle principal : le beau mâle alpha les pépètes plein les poches et accessoirement conducteur d’un bolide à deux ou quatre roues et de la sexy blonde, brune, rousse bien roulée qui fait craquer le beau mâle en rut en moins de deux secondes top chrono. Et bien ici je t’arrête de suite et c’est en ça qu’excelle cette topissime romance : un contexte et un décor bien loin de ceux que t’as l’habitude de croiser dans les livres.

 

A quoi tu dois t’attendre ? Une rue sombre, un immeuble délabré, un appartement squatté (raccordé illégalement au réseau électrique), une famille ou plutôt une coloc déjantée et surtout ravagée par la vie. Ce squat, Tina y vit depuis quelques mois. Elle a sombré suite au décès accidentel de sa sœur qu’elle chérissait plus que tout. Issue d’une famille (qui a des pépètes) de Versailles, elle a fui l’image parfaite qui ne l’était plus vraiment. Vivre sa vie comme elle l’entend avec ses propres codes, ses propres délires, ses espoirs, sa haine et ses craintes, sans attache, sans lien qui pourrait l’anéantir de nouveau. Bienvenue dans le monde de Tina. Sexe, drogue, alcool (attention l’abus est dangereux pour la santé !). Un monde underground, grunch, rock’n roll, gothique, cuir, clou, Doc Martens, bas résille, maquillage sombre, tatouage, musique à fond. Tina survit dans son monde, se forge un avenir peu probable mais qui lui ressemble. Un futur loin d’être idyllique. Un présent qui annihile sa souffrance sourde, qui la rend plus forte. Un présent dangereux mais vivifiant ! Tina n’est pas la fille paumée. Elle continue ses études de sociologie. Vivote de petits boulots. La défonce et les sorties font certes partis de son quotidien, mais derrière cette apparence de fille inattaquable, se trouve une fille fragile, inquiète, soucieuse, amicale, généreuse et prête à tout pour protéger ceux qu’elle chérit. Une fille formidable qui n’a pas sa langue dans sa poche. Une fille qui garde le sourire malgré tout. Un fille charismatique. Lorsqu’elle rencontre Max dans un bar c’est directement le clash ! Une phrase bien sentie, grossière, enflammée. Un connard de première mais malgré cette grossièreté elle ne peut s’empêcher de croire que cet homme n’est pas ce qu’il laisse paraître.
Max est un blessé de la vie. Ces cicatrices sur son corps lui rappellent sans cesse son passé. Il n’est plus l’homme enjoué et dragueur qu’il était. Il est devenu taciturne, colérique, incontrôlable, impulsif. Il perd pied dans son quotidien bordélique. Sous morphine (pour raison médicale), il tente tant bien que mal de remonter la pente. Quand il la voit, il la déteste de suite. Une sorte de haine viscérale. Une première rencontre foudroyante et malsaine. La première avant une flopée d’autres.

 

Une rencontre fracassante qui laissera bien des séquelles. Même si leur monde s’oppose, d’autres éléments les unis. Les blessures de la vie font s’apaiser dans leur bras et les rendre plus fort. Malgré leurs faiblesses, leur histoire les unira pour le meilleur et surtout le pire. Une histoire bouleversante, une histoire sans pitié, sans faux semblants. Une histoire de leurs vies tragiques ! Ce n’est pas forcément une histoire mélodramatique à la Shakespeare, mais force est de constater que c’est une histoire qui ne peut que te toucher en plein cœur. Tu ne peux qu’être sensible !
Ce n’est sans compter sur la présence des amis de Tina et Max qui viennent semer un semblant de pagaille à la hauteur de leur monde respectif.

 

C’est une lecture totalement dingue ! J’ai beaucoup apprécié ce côté décalé des personnages et surtout l’univers dans lequel ils évoluent. L’auteur a une parfaite maitrise de la psychologie de ses protagonistes, ne cessant de les faire réagir au quart du tour ou les mettant dans des situations pittoresques. L’intensité des mots et des émotions est omniprésente. Leurs états d’âmes, leurs sensibilités et leurs courages les rendent manifestement attachants.

 

Sans ménagement, une lecture à laquelle j’ai succombé !

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Nina Frey, pour suivre son actualité !

 

Publicités

les Sorties de mai chez Harlequin : épisode #5 – La Collection &H.

maj_enmai_final

 

 

Pour finir en beauté ce mois rempli de surprises, voici des sorties poches qui une fois de plus vont vous enthousiasmer !

 

 

 

 

 

∞∞ Collection &H ∞∞

 

 

 

Le résumé :

Série Les parisiennes – Tome 3

Attention : un homme peut en cacher un autre

Un goujat égocentrique ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l’écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n’est pas très reluisante. Après tout, s’il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n’a qu’à pas les lire ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d’août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d’Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard…

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

Le résumé :

Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). En cloque (j’ai donc officiellement le droit d’être grosse). Et complètement larguée.

Vous y croyez ? Moi, Lola, je vais me marier. Et pas avec le premier venu, non, avec mon Sexy-Fossettes rien qu’à moi, l’homme le plus hot de toute la planète. Comme je ne fais rien comme tout le monde, j’ai décidé d’ajouter à la préparation de notre mariage : un déménagement de New York à Montpellier, un bébé qui me transforme en grosse baleine et… la rencontre officielle de Jerry et de mes parents. N’importe quel homme normalement constitué se tirerait en vitesse pour échapper à tout ça – et surtout à ma famille de dingues –, mais, heureusement, mon futur mari est tout sauf un homme comme les autres ! De toute façon, s’il lui prenait l’envie de s’éloigner, il aurait intérêt à courir vite. Très, très vite…

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

 

 

Le résumé :

Série Coup de foudre à Manhattan – Tome 2/3

Si c’est l’amour inconditionnel que tu cherches, adopte un chien.

Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour : ce n’est pas pour elle. La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.

Clic ICI pour en savoir davantage !

 

BAD #1 : Amour interdit de Jay Crownover.

20180524_192730

 

[ROMANTIC SUSPENSE – 2017 – édition poche ]
Éditions Harlequin – Collection &H
Traduction : Arnold Petit
Lecture personnelle

 

Format numérique (384 pages) : 6.99€
Broché : 14.90 €
Poche : 7.50€
Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »

 

 

 

Le résumé :
Seul l’amour pourra les sauver…
Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années  ; 1  826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.
Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1  : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2  : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3  : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres  : Bax.

 


 

 

Mon avis :

 

Comme il n’est jamais trop tard, je me suis plongée dans la saga BAD. Un univers davantage sombre que celui des MARKED MEN ou de CLASH. Une fois n’est pas coutume, j’ai tellement adoré. Et je dirais même que j’ai une nette préférence pour cette saga.

 

Crownover te plonge dans l’univers de la rue, celui où il ne fait pas bon de trainer tard la nuit. Une rue avec ses propres lois, codes et où le sens de l’honneur est à toute épreuve. Cette rue où les coups de poings tombent, où les détonations résonnent et où le sang coulent. Trafic, guerre de territoire et bien d’autres aspects font de cette rue un environnement hostile. Bax connait les méandres de ce quartier comme sa poche. Bax n’a rien a gagné et tout à prouver. Il est l’incarnation de la violence, de la luxure et de biens d’autres choses inavouables. La violence transparait sur ses traits. Il la respire, dort avec, il ne peut pas s’en défaire. Elle est lui, lui est elle. Un duo inséparable, fraternel, inéluctable. Bax est enfin libre. Cinq années dans un cage, à réfléchir, à s’endurcir et à préparer sa sortie. Exiger des réponses lui devient très vite primordial. Et le seul qui les détient est Race, son meilleur ami. Race est malheureusement introuvable. Il se cache depuis de nombreux mois. Sa quête va le mettre sur le chemin d’une jolie jeune femme rousse, Dovie. Elle est la sœur de Race et le cherche aussi. Bras dessus, bras dessous, les voici partis tous les deux à dénicher ce fameux Race. Mais dans la rue, la vie n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Les histoire de vengeance vont venir semer la pagaille. En plus de se rapprocher inexorablement, et sentimentalement parlant, les problèmes troublent cette relation toute fraîche. Arriveront-ils à les surmonter ?

 

 

Je dois dire que les personnages sont justes hyper honnêtes et surtout très attachants. Crownover joue toujours avec « les opposés s’attirent ». La belle et douce jeune femme attirer par le véritable bad boy qui dort avec une arme sous l’oreiller. Les situations te font parfois flipper car les réactions des personnages sont surdimensionnées, inappropriées et intenses. Les scènes te prennent à la gorge. En fait, tu es loin de l’histoire fleur bleu où tout est beau ! Non, non ! C’est une histoire où les personnages doivent survivre et apprendre à composer avec la violence, le sang et la peur. L’amour en pâtit et est souvent mis à l’épreuve. C’est une histoire où l’homme tel une bête sauvage, est prêt à défendre son territoire pour les beaux yeux de sa belle.

 

Ce premier tome de la saga BAD est juste sensationnel ! J’accroche toujours autant avec la plume de Crownover. Personnellement je suis en osmose total avec l’univers de BAD. On flirte avec le romantic suspense et là c’est carrément le pied !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site officiel de Jay Crownover, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

CLASH #2 : Passion coupable de Jay Crownover.

20180514_163159.jpg

 

 

 

[NEW ROMANCE – 2017]
réédition – 2018 – format poche
Editions Harlequin – Collection&H
Service presse

 

Format numérique (369 pages) : 9.99€
Broché : 15.90€
Poche : 7.50€
Ma note : 5/5 mention « à dévorer »

 

 

Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance.

 


Le résumé :

 

Le désir n’obéit à aucune loi
Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…

 


 

Mon avis :

 

Si tu suis activement le blog, tu sais d’ores et déjà que je porte une admiration sans faille aux talents de Jay Crownover. Un nouveau roman qui a une nouvelle fois fais chavirer mon petit cœur de romantique et de fleur bleue. Je ne me lasse pas de retrouver son univers où les opposés s’attirent, où l’amour triomphe malgré les péripéties, où le meilleur triomphe sur les catastrophes. Une plume fluide addictive, extraordinaire et envoutante. Bref quand t’as un roman de Jay Crownover dans les mains, je t’assure tu ne le lâches plus d’une semelle. Il est là, il te colle, il te poursuit et il envahit ta vie jusqu’au point final. Dément, non ?! Si t’es pas encore accro, t’inquiètes ça va venir, il te suffit de lire une seule page !  😉

 

 

Contexte

 

Avett, c’est le jeune fille aux cheveux roses qui se met perpétuellement dans des galères pas possible. Un aimant à problème, des relations chaotiques. Elle attire le pire, pour le meilleur. D’ailleurs sa dernière frasque l’a envoyée à la case prison. Pas terrible n’est ce pas ! Avett est la fille du biker qui a vendu son bar à Rome et Asa ( voir saga Marked Men). Avett est fille unique et donc dorlotée et choyée par un père qui ne voit que par elle. Elle a été élevée aux sons des Harley Davidson et à la bonne cuisine de sa mère. Avett est une fille sensible qui cherche toujours les ennuis là où il n’y en a pas. Garçon manqué, elle n’hésite pas à se jeter dans la gueule du loup. Fille téméraire, joyeuse, insouciante, cascadeuse, boudeuse, têtue, casse pieds, aucun filtre verbal et j’en passe. C’est la fille qui se donne une image de « bad girl » pour de mauvaises raisons dont le traumatisme qui l’a fait tombé silencieusement dans l’auto destruction. Donc voilà, case prison pour Avett, la tenue orange ne lui convient pas mais surtout elle sait qu’elle a franchi la ligne rouge et que de nombreuses personnes, dont son père, vont être déçues. Mais la famille d’Avett, sa grande famille, est toujours présente à ses côtés, au point d’embaucher le meilleur pénaliste de la ville, Quaid Jackson.
Lui c’est le beau gosse. Costume cravate. Des yeux à te faire fondre la banquise et une prestance qui met à mal la gente féminine. Quaid, c’est le pénaliste qui ne fait qu’une bouchée des jurés. C’est le meilleur. Quaid, sous ses airs charmants, est une personne têtue, caractérielle, mais passionnée, perfectionniste, ambitieuse. Quaid cache en lui beaucoup d’éléments, dont sa jeunesse dans les montagnes. Anéanti par un divorce difficile, remonter la pente lui est assez difficile. D’ailleurs les femmes ne sont là que pour son bon plaisir. Les sentiments et les relations, il n’en veut plus.
Lorsque la tornade aux cheveux roses rencontre l’homme aux yeux bleus, les étincelles jaillissent, les joutes verbales éclatent et les cœurs s’ouvrent, s’épanouissent pour ne plus jamais tomber dans la noirceur.

 

 

1,2,3… je me lance !

 

Ce second tome est totalement démentiel. Les personnages hauts en couleur, ne peuvent pas te laisser indifférents. Tu t’attaches à eux. Tu vis leurs chamboulements, leurs peurs, leurs espoirs et leurs envies, puissance mille ! Tu ressens tout un tas d’émotions qui soit te fais pleurer ou rire aux éclats, soit te peines ou t’exploses de bonheur, soit te fais frissonner ou te donnes un coup de chaleur. Une nouvelle fois, Crownover explore l’amour, avec ces deux personnes opposées par leurs vies, leurs caractères, mais qui au final s’attirent. Et elle y arrive à la perfection ! J’ai été surprise par le scénario. Elle donne une place importante à tout ce qui se rapproche à l’esprit de famille, avec ce lien incommensurable qui unis les membres entre eux. D’ailleurs la famille d’Avett est omniprésente. Il ne me semble pas avoir trouvé cet aspect là dans ses autres romans, du moins pas autant. Ce dernier donne une nouvelle dimension à l’histoire, toute autant appréciable. De nombreuses péripéties viennent mettre à mal ce tout nouveau couple. Leur relation va en souffrir mais ils en ressortent plus fort.

 

Une nouvelle fois j’adore !! Lorsque j’ouvre un roman de Jay Crownover, je sais que je vais m’éclater !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Mon avis sur le premier tome : « Passion brûlante » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

Vers le site de Jay Crownover, pour suivre son actualité !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

HUNT dans l’univers de l’Organisation de Lindsey T.

51+CX+zsp8L._SY346_

 

 

[ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]

Éditions BMR

Service presse

 

Format numérique (589 pages) : 9.99€

Broché : 18.00€

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « à dévorer »

 

 

 

 

Je remercie les éditions BMR pour ce service presse via la plateforme NetGalley !

 


 

Le résumé :
Hunt est un colosse. Hunt dirige, menace, tue. Hunt ne s’attache à personne. Il est le chef de l’Organisation.
Lorsqu’il échappe de justesse à un attentat qui aurait dû lui coûter la vie, Hunt n’a qu’une pensée : Ava. Ava, douce, sensuelle, vulnérable, qui soigne et qui guérit. Celle qu’il a un jour sauvée et n’a jamais oubliée.
Mais se réfugier chez la jeune femme, c’est risquer de la mettre en danger, voire de s’affaiblir lui-même.
Hunt doit trancher. Ava est-elle sa faiblesse ou la plus inattendue de ses forces ?

 


 

 

Mon avis :

 

Quand Lindsey m’a appris qu’elle était en pleine écriture du quatrième volet, je me souviens avoir sauter de joie. Je suis totalement fan de Lindsey T, de sa plume, de son univers et la manière dont elle joue avec les émotions de ses lecteurs et surtout de ses protagonistes. La plume de Lindsey T est d’un pur régal. Au fil de ses histoires, elle maitrise à la perfection tous ces petits détails, comme les gros, qui te fais frissonner. N’ais pas peur du gros pavé devant toi (un très bon 500 pages), tu vas littéralement le dévorer !

 

Hunt est là depuis le premier tome de L’ORGANISATION (voir liens à la fin de l’article). Présence silencieuse mais imposante. Hunt, je l’ai toujours imaginé avec la sculpture de Dwayne Jonhson et le charisme de Clint Eastwood. Sacré mélange n’est ce pas ! Hunt c’est le gars que tu évites de chatouiller ou de lui tirer un sourire avec une vanne bien poisseuse. Hunt c’est le gars solide comme un roc. C’est une force de la nature, intimidante, féroce. Commander, ordonner, décider, autant d’actions qu’il maitrise à la perfection. Il est à la tête de l’Organisation, groupe privé, qui intervient dans des situations délicates. Un peu comme la série Scorpion, si tu regardes la télévision, mais version musclée et sexy. Hunt, c’est un peu le paternel autoritaire qui régie son monde. Il donne l’impression d’avoir un cœur de glace. Malgré ses trois mariages, il ne donne pas l’impression de s’attacher sentimentalement. Hunt est insondable, mutique, colérique. Il dégage à la fois une certaine attraction comme il peut te désarmer par sa prestance bien trop imposante.
C’est ce qu’Ava à éprouver lors de sa toute première rencontre. Il venait de la sauver d’un enlèvement orchestré par la mafia, c’était il y a quatre ans. Quand elle a plongé ses yeux dans ceux d’un gris orage, elle a su de suite qu’elle serait toute aussi effrayée qu’attirée. Elle a su qu’il ferait d’elle ce qu’il voudrait. Mais elle n’a jamais su le pouvoir qu’elle a eu sur lui : la faiblesse de Hunt. Il était à ce moment là, à la tête d’un commando de trois soldats, missionné à tuer le parrain de la mafia. Mais les événements ne sont pas déroulés comme il se doit, notamment la présence d’Ava à bouleverser le timing. Echappés de justesse, ils se réfugient dans la jungle. Loin d’être le paradis, Ava et Hunt font très vite être submergés par une flopée d’émotions et céder à la tentation, devient vite vital, comme si il en dépendait de leur survie. Ava est une jeune femme médecin remarquable, insouciante. Elle apporte cette touche de bonté, de fraîcheur, d’amour dans ce monde cruel. Intelligente de surcroit, elle est vite intimidée face à ce colosse. Bafouiller devient rapidement une réaction incontrôlable. Mais ça la rend tellement plus humaine, plus réelle, plus tout… Et puis il y a cette franchisse, tellement mignonne. Et puis il y a ces regards de Hunt, où elle y voit tellement de sentiments, d’émotions refoulées. Ces yeux gris d’orage ! Ces yeux tumultueux, intransigeants…Mais si beaux ! Leur histoire débutera sous les eaux claires d’une cascade pour se terminer dans les cris, la douleur et le sang.

 

 

Une nouvelle fois Lindsey T signe un romantic suspense de tonnerre. C’est juste sensationnel, intense, improbable, magnifique. C’est un roman que tu dévores. Tu veux juste qu’on te laisse tranquille tant que tu n’es pas arrivée au point final. Un roman parfaitement maitrisé, tant par les rebondissements, les flash back, les surprises que part la personnalité de Hunt et Ava. Cette fois ci Lindsey T vogue sur une romance improbable menant à mal nos deux amoureux qui malgré leur attirance, s’attacher est une épreuve difficile, voire impossible. Meurtris chacun par un passé douloureux, cette nouvelle aventure va les confronter. Les révélations, les mensonges, les quiproquo, les dangers, la vengeance, la haine rythment le roman tout au long des chapitres. Tu retrouves l’univers de l’Organisation avec la présence bienveillante des membres découverts lors des trois premiers tomes. Même si tu ne les as jamais lu, tu ne te perdras pas. Une nouvelle fois, je suis juste charmée ! Tu trouveras autant de scènes romantiques, que croustillantes, des scènes douloureuses que passionnelles. Un nouveau sans faute pour Lindsey T !

 

 

HUNT, c’est scandaleusement addictif !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome : « Piégée » !

Mon avis sur le second tome : « Traquée » !

Mon avis sur le troisième tome : « Traquée » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions BMR, pour tout savoir !

Vers la page Facebook de Lindsey T. , pour suivre son actualité !

 

 

Screenshot-2018-2-20 L_Organisation, tome 3 Révoltée de Lindsey T

OBSESSION DANGEREUSE #1 : Nouveau départ de Lily Bloom.

51uKYPjrfJL

 

[NEW ROMANCE – 2017]

Evidence Editions – Collection Vénus Rouge

Service presse

 

Format numérique (384 pages) : 7.99€

Broché : 18.00€

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

 

 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 


 

Le résumé :
On oublie jamais celui qu’on aime !
Zoey Wayatt est une jeune avocate franco-américaine commençant à se rendre compte que la vie qu’elle mène à Nice n’est pas celle qui la rend heureuse. Un évènement malheureux survenant quelques jours avant son mariage la bouleverse profondément. Cette tragédie lui ouvre les yeux, elle quitte alors Ben son futur mari, le laissant devant l’autel. Puis elle décide de repartir vivre à New York pour échapper à la possessivité malsaine de son père. Mais ce départ pour la « Grosse Pomme » cache un autre but que de s’affranchir de son géniteur : Jake, le seul qu’elle a toujours aimé. Les retrouvailles ne seront pas une partie de plaisir, mais plutôt un jeu dangereux. Entre manipulations et trahisons, Zoey et Jake sauront-ils garder la tête froide ?

 


Mon avis :

 

Voici une belle histoire d’amour. Simple et délicieuse, cette romance te fera vivre au rythme des aventures de Zoey et Jake.

 

Zoey est fille unique. Sa mère, médecin, et son père, avocat renommé sont l’unique attache familiale. Son père a tout du bourreau autoritaire et manipulateur. Il règle au centimètre près la vie de Zoey, telle qui l’a prévu. Zoey semble heureuse sous son masque serein, mais elle ne l’a jamais oublié, son premier grand amour, celui qui fait vibrer son cœur et son corps à l’unisson. Malgré le mariage prévu avec Ben, un collègue avocat du cabinet de son père, elle ne se sent pas en accord avec ses sentiments, et l’image de Jake la hante toujours autant. Elle décide donc de tout laisser, annuler le mariage et se rendre à New York, pour fuir sa vie, tenter de se reconstruire et surtout retrouver Jake. New York est loin d’être une ville inconnue pour Zoey. Elle y a fait ses études d’avocat. C’est donc dans les bras de sa meilleure amie et de son meilleur copain qu’elle tombe. Les liens d’amitié sont toujours aussi présent ce qui va lui permettre de reprendre pied dans cette nouvelle vie. Elle trouve très vite un boulot dans un cabinet d’associés tenu par trois hommes. Elle continue ses recherches sur Jake et cette quête semble plus corser que ce qu’elle pensait. Les semaines s’écoulent sans aucun résultat. Et c’est par un heureux hasard, une soirée entre collègues, qu’elle croise sa route. Mais seulement Jake est fiancé à une magnifique créature qui n’a pas l’air commode. Zoey et Jake, c’est fulgurant ! Les émotions et les sentiments surgissent comme au premier jour. Mais les enjeux vont mener à mal cette relation inespérée. Leur amour va t-il survivre à cette unique chance ?

 

Je dois dire que j’ai très vite été emballée par cette histoire. La magie s’est opérée dès les premières pages. La plume de Lily Bloom est fluide, addictive et cette simplicité m’a de suite charmée. La trame est sensationnelle et les rebondissements présents donnent du piment à l’histoire. Lily Bloom mêle avec brio l’audace, la passion, l’amour et le suspense. Cette touche de dangerosité est parfaitement maitrisée sans tomber sur du lourd dingue ou de l’improbable. La personnalité des personnages est honnête sans tomber dans le caricatural. Zoey est une femme épanouie, intelligente, mais qui perd vite pied face à ses émotions et arrive souvent à se mettre dans des situations très inconfortables. Jake reste un homme mystérieux qui est tiraillé par son but, ses émotions et sa conscience. Les personnages secondaires apportent tour à tour légèreté, amitié, passion et protection.

 

Lily Bloom t’emporte sur les rives de l’amour et de la passion. Une flopée d’émotions te saisis tout au long des pages. T’es vite envouté et il ne te tarde qu’une chose c’est de découvrir tous les tenants et les aboutissants. L’auteur a eu le choix judicieux de faire parler ces deux protagonistes et te fais plongé également dans leurs souvenirs.

 

Obsession dangereuse : c’est frais, c’est dynamique ! C’est surtout fais pour toi qui aimes les belles histoires d’amour où tout est possible.

 

 

Et le comble, le tome 2 est déjà sorti : pas besoin d’attendre pour les impatientes !

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Evidence Editions, pour tout savoir !

 

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

COEURS ECORCHES #1 de Stéphanie Jean-Louis.

51DfL1fzDML._SY400_

 

 

[ NEW ROMANCE – Nouveauté 2018]

EVIDENCE EDITIONS – Collection Vénus Rouge

Service presse

 

Format numérique (312 pages) : 7.99€

Broché : 16.00€

Ma note : 3/5

 

 

 

 

Je remercie les Evidence Editions pour leur confiance.

 


 

Le résumé :
Lexie et Cameron sont amis depuis l’enfance. Mais alors qu’ils entrent à l’université, leurs chemins se séparent. Cameron fait face à une terrible tragédie et rejette sa meilleure amie.
Meurtrie et secrètement amoureuse de lui, elle prend la décision de s’en aller pour l’oublier.
Mais trois ans plus tard, alors que Lexie mène une vie bien rangée, Cameron refait surface par le plus grand des hasards.
Quand deux cœurs se rencontrent à nouveau, mais que l’un est en mille morceaux et l’autre est plus rigide que la pierre, peuvent-ils espérer battre à l’unisson ?

 


 

 

Mon avis :

 

J’ai découvert la plume de Stéphanie Jean-Louis avec sa trilogie « Rebel Biker », un romantic suspense qui avait su me conquérir. Lorsque j’ai vu son nouveau roman disponible, j’étais toute heureuse, en plus les extraits étaient alléchants et l’enthousiasmes des autres lectrices encore plus convaincants. Donc ce fut plein d’entrain que je me suis attaquée à « Cœurs écorchés ». Mais voilà j’ai vite déjanté ! Alors bien évidement j’émet beaucoup de réserves, car j’ai eu la même impression pour le premier volet de « Rebel Biker » et la suite m’avait laissé sans voix. Donc je croise très fort les doigts pour la suite qui j’espère m’enchantera davantage.

 

Contexte

 

Lexie et Cameron se connaissent depuis l’adolescence. Voisin, ils sont inséparables : escapades, coups fourrés, bêtises en tout genre, ils grandissent ensemble. Cameron devient un beau jeune homme qui fait chaviré le cœur de plus d’une et Lexie devient une jeune fille remarquable mais qui reste toujours aux yeux de son ami, la petite sœur qu’il n’a jamais eu. Lexie a de plus en plus de mal à maitriser ses sentiments envers lui, et la jalousie s’invite de plus en plus dans leur relation amicale. Si Cameron n’a jamais rien entrepris avec elle, c’est qu’il pense qu’il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Son foyer renferme des secrets qui le rongent petit à petit et le font tomber dans un enfer qu’ignore Lexie. La fin du lycée sera l’ultime période qui anéantira leur relation. Des non-dits, des mensonges vont écorchés leur cœur.
Lexie part à New York pour se reconstruire loin de lui, elle deviendra une adulte responsable et mature. Engagée dans son boulot et auprès d’un mari qui lui apporte tout ce qu’elle souhaite. Son mariage arrive à grand pas, mais son passé ne cesse de la hanter et s’invite même dans son présent, sous forme de vision. Son pressentiment se révèle juste, quand Cameron surgit à l’église. Comment va t-elle gérer le retour de Cameron ? Va t-elle lui résister ? Est-il honnête ? Joue t-il un rôle ? Va t-il la délivrer de son quotidien ? Car en effet, la bague passée, le mari se révèle sous son vrai jour : un mari autoritaire, manipulateur et violent.
Cameron est le mec très mystérieux. Un gars sur de lui (un peu trop tout de même), attirant, manipulateur, baragouineur, un peu salaud sur les bords. Bref, il n’a eu à aucun moment ma confiance. Tu ne sais pas sur quels pieds danser avec lui : un coup, tu le sens honnête, et un autre, tu doutes. C’est vraiment le gars pas instable du tout et qui te fais tourner en bourrique à chaque instant.
Eux deux, c’est l’attraction immédiate, mais qui cache un double jeu très malsain.

 

1,2,3….je me lance !

 

Malgré que la trame de l’histoire soit intéressante, malgré que les personnages soient à peu près correctes, je n’ai malheureusement pas accroché. Alors oui, ça se lit très vite, mais par ce qu’en fait j’ai toujours été à l’affut du moment qui te fais dire : « oui ça déchire quand même » ! Que nenni, il ne sait pas présenté (peut être au second tome). Ce que je reproche : c’est trop rapide, alors que certain moment devrait être davantage approfondi ne l’est pas ; il y a beaucoup de zones floues où je n’ai pas trop compris le pourquoi du comment ; la tournure de certains événements m’ont apparu surfaite ; les traits de caractère des personnages m’ont semblé contradictoires ; en résumé c’est un méli mélo de supers idées qui n’ont, peut être, pas été apportées d’un façon adéquate. J’ai le sentiment que l’histoire a été écrite sur le qui vive (les idées au fur et à mesure) ; du coup la fluidité en pâtit par moment. Encore une fois y a le potentiel, mais l’idée n’est pas très bien maitrisée. Maintenant que je me suis attirée les foudres de Stéphanie Jean-Louis, j’attend avec impatience le second tome pour apprécier l’évolution de cette relation interdite entre Lexie et Cameron.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Lien Amazon !

Vers le site de Evidence éditions, pour tout savoir !

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3