#2 Les sorties HQN.

 

 

La collection HQN se pare de ses plus beaux atouts et voici les sorties du jours ! Et il y en aura pour tous les goûts en matière de romance.

Résultat de recherche d'images pour "gif noel"

 

 


 

STAY, tome 2 : POUR QUE TU REVIENNES

de N.C. Bastian

Vous avez adoré et dévoré « Avant que tu partes » de N.C Bastian ? Alors ne manquez surtout pas la suite de la série Stay !

***ATTENTION SPOILER – NE LISEZ PAS LE RÉSUME SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE TOME 1***

 

Résumé :

Ce qu’elle redoutait le plus vient d’arriver : Kylian l’a quittée. Gaby ne comprend toujours pas ce qui s’est passé. Leur histoire lui semblait pourtant si intense et si sincère. Pourquoi l’a-t-il abandonnée sans prévenir et, surtout, sans lui donner aucune explication ? Il a beau tout faire pour l’éviter et lui répéter qu’ils ne peuvent pas être ensemble, ses yeux le trahissent : dès que Gaby se laisse approcher par Junior, nouvelle star de l’équipe de basket et dragueur hors pair, elle sent le regard furieux de son ex peser sur elle. Kylian peut bien la repousser autant qu’il veut, Gaby sait que leur histoire n’est pas terminée. Ce qu’elle ne sait pas encore en revanche, c’est comment le faire revenir…

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

LA CAPTIVE DE L’ÉCOSSAIS

De Laura Black

 

Envie de voyager sur les terres des Highlanders ? Plongez vite dans la superbe romance historique

 

Résumé :

En rejoignant le clan des Mac Cleod pour fuir le mariage forcé auquel son père, le laird des Mac Dougall, veut la soumettre, Énéa n’avait qu’une idée en tête : retrouver sa mère, dont on lui a toujours caché l’identité. Elle n’imaginait pas une seconde que leur chef, le charismatique Calum, désireux de provoquer ses ennemis, ferait d’elle sa prisonnière… et sa maîtresse. Est-elle condamnée à n’être qu’un objet de représailles entre les deux clans ? Heureusement, au lieu du guerrier brutal qu’elle redoutait, c’est un homme doux et attentif qu’elle découvre dans sa couche. Un homme qu’elle n’a bientôt plus envie de quitter, même si, elle le sait, celui-ci est promis à une autre…

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

 

QUI A EMBRASSE LE PÈRE NOËL ?!

De Louisa Méonis

 

Vous voulez terminer cette année par une comédie romantique digne de ce nom ? Alors « Qui a embrassé le Père Noël ?! » de Louisa Méonis est la lecture qu’il vous faut : C’est drôle, léger… bref, les fans de la plume de l’auteure adoreront à coup sûr !

 

Résumé :

Cette fois-ci, c’en est trop ! Gwenlan veut bien faire un effort, mais il devrait y avoir des limites à la torture quand même. C’est une chose qu’Étienne, son ex-mari, l’ait quittée il y a deux ans pour se mettre en couple avec son collègue et meilleur ami, mais voilà qu’elle doit maintenant assister à leur mariage qui aura lieu… la veille de Noël ! Autant dire qu’elle se serait volontiers passée de ce cadeau. D’autant plus que, pour faire bonne figure, Gwenlan va devoir trouver quelqu’un pour l’accompagner et, même si elle a cédé à la pression de son entourage en s’inscrivant sur un site de rencontres, c’est loin, très loin d’être gagné. Mais tout n’est pas encore perdu : peut-être que le père Noël pensera à elle cette année ?

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 


 

 

NOS PETITES INCONSÉQUENCES

De Alix Marin

 

Et enfin si vous avez envie d’évasion, d’ambiance un peu road-trip entremêlée d’une belle histoire d’amour, « Nos petites inconséquences » de Alix Marin – lauréate du concours d’écriture « Ma vie est un roman » – est faite pour vous !

 

Résumé :

France est la reine de l’anticipation, de la prévision et du contrôle. Sauf qu’elle n’avait pas prévu que le jour où elle se déciderait à dévoiler enfin ses sentiments à Jules, son meilleur ami, ce dernier la prendrait de vitesse en annonçant son mariage. Ce qu’elle n’avait pas prévu non plus, c’est qu’à son retour à Paris, Jules enverrait Émile, le meilleur ami de la future mariée, pour l’accueillir à l’aéroport. Résultat, elle se retrouve coincée avec ce rugbyman tout en muscles et en tatouages pour rejoindre en 4L le lieu de la cérémonie, à Bordeaux. Un long, très long voyage qui va vite se révéler plus plaisant qu’elle ne l’imaginait. Car Émile est vraiment charmant et… imprévisible !

 

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 



 

QUE DE BELLES LECTURES EN PRÉVISION AU COIN DE LA CHEMINÉE !

 

Résultat de recherche d'images pour "gif noel"

Publicités

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi de Juliette Bonte

mon ex sa copine

Romance – Edition poche sortie le 2 novembre 2017

Editions Harlequin – Collection HQN

Service Presse

 

Je remercie les éditions Harlequin, via la plateforme NetGalley, de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Chloé Martin est la « pire conseillère en voyages du monde ». Gaffeuse et malchanceuse chronique, elle reste cependant une optimiste invétérée. Pourtant, lorsque son patron lui « offre » un séjour professionnel en Savoie, les choses ne s’annoncent pas sous les meilleurs auspices : hôtel miteux, verglas, et surtout rencontre avec son ex qui lui annonce qu’il est fiancé à la bombe atomique avec qui il l’a trompée. Pour ne rien arranger, Chloé est désormais complètement dépendante du bon vouloir du passager avec qui elle a failli se battre dans le train, Nick, qui a ensuite eu la gentillesse – ou la cruauté ? – de la sortir d’une situation très gênante avec son ex en se faisant passer pour son compagnon. En théorie, ce séjour commence donc plutôt mal. Mais en pratique, lorsque, comme Chloé, on sait voir le verre (de bière) à moitié plein, l’horizon finit toujours par se dégager. Et il se pourrait même que l’amour fasse partie du voyage.

 

Mon avis : Ce roman est exactement ce dont j’avais besoin, c’est à dire une romance de Noël qui fait du bien. Chloé est une jeune femme qui travaille dans une agence de voyage. Incapable d’être à l’heure le matin, gourmande, gaffeuse, elle n’a pas vraiment le profil de l’employée parfaite. Pourtant, au cours de la réunion mensuelle des employés, elle apprend qu’elle a « gagné » un voyage pour tester un nouveau partenaire de l’agence. Elle se met à rêver de destinations lointaines et exotiques….. pourtant, c’est en Savoie qu’elle va être envoyée !! Loin de se laisser abattre, Chloé essaie de voir dans ce voyage un signe du destin. Toujours positive, elle arrive conquérante dans la station savoyarde avant de se rendre compte que son hôtel n’est pas le meilleur du coin et que son ex, Valentin, est toujours avec celle pour qui il l’a quittée. Ne voulant pas passer pour la fille qui n’arrive pas à tourner la page, elle s’invente un petit ami imaginaire que Valentin et sa fiancée vont vouloir rencontrer. C’est alors que Nick entre en piste. Entre Chloé et lui, c’est loin d’être une évidence mais pourtant, ne dit-on pas que les opposés s’attirent ?

Chloé m’a fait mourir de rire. C’est une jeune femme pleine de bonne volonté, optimiste mais qui n’arrive pas à tenir ses résolutions. Elle n’a pas la taille mannequin mais elle n’hésite pas à s’arrêter à la boulangerie pour acheter des chocolatines ou une tarte au citron. Elle s’est fait larguer par Valentin après qu’il l’ait trompée ? Ce n’est pas grave, elle garde le secret espoir de le reconquérir. Elle ne sait absolument pas tenir ni sur des skis ni sur un snowboard ? Tant pis, elle prend des leçons et tente sa chance sur les pistes, quitte à faire quelques dommages collatéraux. Chloé est un personnage qui m’a beaucoup plu car elle se moque du qu’en dira-t-on et surtout, elle essaie de rester droite dans ses convictions. Derrière cette façade maladroite se cache une jeune femme sensible qui a souffert et pour qui j’ai eu, par moment, de la compassion.

Parlons maintenant de Nick. Alors lui, c’est le personnage masculin énigmatique comme on les aime. On ne sait jamais trop sur quel pied danser avec lui mais plus on avance dans l’histoire, plus on a envie de percer sa carapace. Quand à Valentin et sa fiancée, ils sont…..particuliers ! Je ne veux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler mais ils m’ont bien énervée tous les deux !!

Ce roman est une bonne surprise pour moi. C’est un cocktail de bonne humeur dont on ne peut pas se séparer avant de l’avoir terminé. Alors oui, il y a des situations rocambolesques, improbables mais c’est un livre qui fait du bien et qui colle parfaitement avec la période. Le livre est écrit du point de vue de Chloé et je dois avouer que je me suis reconnue dans nombre de ses remarques. Je ne connaissais pas du tout cette auteure mais je pense que je me laisserai retenter par sa plume si l’occasion se présente. Ce roman léger est le remède idéal contre le blues hivernal !

 

liens-utiles

Retrouvez ce roman sur le site des Editions Harlequin

Retrouvez également ce roman sur Amazon

 

pro_reader_120               reviews_10_120               favorited_reviews_120

Entre les notes de Eric Bioret.

 

[LITTÉRATURE FRANÇAISE – Nouveauté 2017]

Librinova – auto-édition

Service presse.

 

Je remercie Eric Bioret pour sa confiance.

 


 

Résumé :

Barthélémy a 50 ans, il va se marier, enfin, se remarier. À 15 jours de la cérémonie, il devrait être bien occupé. Il lui reste d’ailleurs un costume à essayer, du champagne à acheter, un DJ à rencontrer. Eva, sa future femme, le comble au-delà de ses espérances. Il a enfin mis un voile sur ses rêves de succès, elle a soigné ses désillusions.
Il est aujourd’hui apaisé. Alors, pourquoi se trouve-t-il, en pleine journée, dans le couloir blême d’une maison de repos, la main crispée sur une poignée glacée sans oser entrer ? Serait-ce cette petite musique qui le hante et ne l’a jamais quitté. La douceur d’une voix, celle de Chloé ?

 


 

Mon avis :

« La véritable musique est le silence, et toutes les notes ne font qu’encadrer ce silence ».

Miles Davis

Qu’il est merveilleux de se laisser porter par ce roman, par ces émotions qui en ressortent et se mêlent allégrement à la musicalité des mots. Du bout de sa plume talentueuse, Eric Bioret nous offre un roman passionnant et dramatique.

Barthélémy, dit Bart, est un musicien dans l’âme et dans le cœur. Un musicien accompli et doué, saxophoniste et passionné de Jazz, il ne rêve que de scènes, de tournées, de succès. Vivotant de ses tournées de club, il devient par la force du pistonnage, documentaliste à la bibliothèque universitaire. Ainsi va t-il jongler entre le monde sulfureux de la nuit et celui placide du jour. Bart est d’une banalité quelconque, ce n’est pas un tombeur, un peu farfelu, timide, peu bavard. C’est un jeune homme simple qui ne rêve que de célébrité et de reconnaissance. Et depuis peu, il ne pense qu’à elle, Chloé. Belle, souriante, lumineuse, palpitante et intelligente. Elle a fait chaviré son cœur en un clin d’œil. Mais elle est fiancée et ses principes elle y tient mordicus ! S’installe une complicité amicale résistante à toutes les épreuves. Les œillades explicites, les accolades prolongées, les mots doux ne les feront pas tomber dans les bras de l’un et de l’autre. Et pourtant …! Tout est merveilleux quand ils sont réunis. Affligé par ce manque d’attention, Chloé devient la muse de Bart et la vie finit par les séparer. Jusqu’au jour, trente ans après, le pire les réunit à nouveau pour le meilleur !

Le récit est orchestré d’une main de maitre. Il alterne sur deux temps : le passée, l’année 1983 et le présent, l’année 2013. Les souvenirs bouleversants alternent avec les réflexions actuelles. Ce voyage temporel renforce ce sentiment que Bart se raccroche avec force à ses souvenirs. Bart a tout vécu en trente ans : la réussite, une vie de débauche à Londres, la rencontre passionnelle, l’abandon, la paternité, le retour à l’anonymat, la débrouillardise, être père célibataire, la re-passion, une nouvelle rencontre, de nouveau projet et le mariage. Et des rencontres sporadiques avec sa muse, sa belle Chloé où le temps invariablement les éloigne, telle une note piquée qui apporte cette joie éphémère parmi cette mélodie pathétique de sa vie.

Il est vrai que la première partie de l’histoire est un peu lente à mon goût, jusqu’au moment où l’auteur nous déballe tout et nous annonce clairement de quoi il en retourne. Et à partir de ce point précis, tout devient magique et inoubliable. Et quoi de mieux que d’associer les souvenirs avec la maladie d’Alzheimer. (Et là je ne dit plus rien sinon je vous dévoile tout !!!)

« Entre les notes » c’est : la passion, l’amour éternel, le coup de cœur, l’âme sœur, le temps, l’éloignement, le désespoir, la mélancolie, la douleur, le silence tragique, l’incompréhension, la maladie, la présence silencieuse, l’attente, l’agonie… C’est un peu tout ça qu’exprime Eric Bioret au travers de son histoire terriblement émouvante, prenante et entêtante. Le silence de ces trente années n’a pas détruit cet amour inconcevable au contraire il a permis d’écrire leur histoire d’amour où les souvenirs auraient été leurs notes éperdument joyeuses !

 

liens-utiles

 

Pour tout savoir sur Eric Bioret et Librinova !

Vers la page Facebook de Eric Bioret !

De Terre et de Racines de Oriane.

 

 

[SCIENCE-FICTION, jeunesse – Nouveauté 2017 ]

Auto-édition

Service presse

 

Je remercie Oriane pour sa confiance.

 


 

Résumé :

Où se cache notre identité ? Sur nos terres, dans nos racines… ailleurs ?
Au Grand Terrier, Gareth subit le rejet quotidien. Il ne s’imaginait pas sauver Corène, quitter son pays ou encore affronter les meurtriers « respectables » de son père.
Pourtant, même loin des siens, il protégera Corène. Parce que sa culture et ses différences le fascinent et le troublent à la fois. L’alchimie se crée et il est bien décidé à comprendre…

Pourquoi des gardiens terrons pourchassent-ils une jeune Silverine ?

Exil, manipulation, mort ; le pire les menace. Hélas, plus question de reculer : il leur faut éclairer le passé pour enfin se définir.

Découvrez une romance pleine de questionnements, d’innocence et de légèreté, quand deux héros venus de pays différents voient leurs repères chamboulés et l’ombre du passé les poursuivre.

A leur âge, on ne devrait pas s’inquiéter de demain.
Mais plus encore, ressentir un tel amour.

Comment vont-ils y survivre ?

 


 

Mon avis :

Ce livre est assez étonnant par sa singularité. On vogue dans un univers inconnu aux côtés de deux jeunes adolescents qui outre leurs péripéties vont découvrir les prémices de l’amour. Science fiction et romance se rejoignent pour former une lecture plutôt agréable.

Corène est une jeune métisse qui vit dans un monde, La Silvérie, petit paradis couvé sous cette impressionnante cloche. Couche protectrice et bienfaitrice. Corène est une enfant adoptée qui vit dans un foyer auprès d’autres jeunes sous la tutelle de Jasson et Mierco. Deux personnages secondaires importants qui font figure d’autorité. Corène se retrouve kidnappée par des gardiens Terron qui veulent desservir des desseins sombres.

Gareth, jeune patriote terron, est une jeune homme avec beaucoup de valeurs et de respects pour ces dernières. C’est un adolescent exemplaire mais qui aime également bien s’amuser quand ça lui est permis. Fils d’un prétendu traitre à la nation, sa vie est loin d’être facile pourtant sa mère fait tout pour lui rendre facile. Gareth se retrouve mêler à ce traquenard et complot visant Corène. Ensemble il font tenter de déjouer les mauvais tours de leur ennemis et de vivre pleinement les quelques jours de liberté avant d’autres bien plus funestes. Leur relation tout d’abord amicale va prendre un tour beaucoup plus romantique.

Je vais commencer par le petit point qui me dérange personnellement : je trouve à mon gout que le côté science-fiction n’est pas assez exploité. J’aurai voulu plus de précisions sur l’état de cet univers. Je ne suis pas arrivée à saisir si l’histoire se déroule sur une même terre commune ou si les deux, La Silvèrie et le Grand Terrier, étaient séparés dans l’espace. Ce manque d’informations m’a dérangée. Autant La Silvérie et Le Grand Terrier sont aux antipodes et les descriptions m’ont permis de me faire une idée nette du décor. Les us et coutumes sont emprunts de petites touches de nos quotidiens. Du coup si ce petit point m’a gêné, la romance et les nombreuses péripéties  ont rapidement occulté ce petit soucis. Les deux jeunes gens se voient embarquées dans une course poursuite contre la mort où l’amour et l’amitié viennent s’infiltrer pour notre plus grand plaisir, et passé, présent et futur sont la clef à leurs réponses. Oriane n’hésite pas à employer tout ce qui attrait aux symboles tel que la force de l’amitié, le sens de la famille, les symboles représentants les deux nations … Et de ce côté ci , c’est une pure merveille.

Oriane a cette plume franche et bravade emprunt d’une innocence due aux personnages. Elle n’hésite pas à utiliser un langage familier pour les dialogues alors que les longues réflexions sont beaucoup plus posées.

C’est une histoire qui s’avale d’un trait : les personnages sont sincères, les péripéties sont incessantes et l’intrigue bien ficelée. Du coup le mélange des genres donne une dimension intéressante à l’ensemble du roman !

 

liens-utiles

 

La page Facebook de Oriane !

Sans toi – tome 1 : l’envol d’Amélie B

sans toi l'envol

Romance – Paru le 5 septembre 2016

Autoédition

Service presse

 

Je remercie Amélie B de m’avoir confié ce roman en service presse, via la plateforme Simplement Pro.

Résumé : Vous rêvez d’un roman feel good ? N’hésitez plus ! Emotion, voyage, suspense, le tout sur fond de romance…

« À 28 ans, Béatrice a tout pour être heureuse, mais sa vie est loin de celle dont elle rêvait. Fatiguée par la monotonie de son quotidien et par la futilité de son boulot, elle pourrait se reposer sur Maxime, son compagnon. Mais ce dernier multiplie mensonges et attitudes suspectes. Même ses amies, pourtant si pétillantes, n’arrivent plus à lui remonter le moral…

Lors d’un week-end à Lisbonne avec Max, un appel va bouleverser son existence et la plonger dans une succession d’aventures inattendues… »

Dans ce premier volet d’une trilogie peu commune, Amélie B. réussit à nous captiver en mêlant romance, suspense et rebondissements. En jonglant avec des personnages attachants et des paysages authentiques, elle nous transporte dès les premiers mots….

 

Mon avis : J’ai été bouleversée par cette lecture. Ce premier tome de la trilogie « sans toi » est une romance qui ne ressemble à aucune autre et qui vous prend aux tripes. Impossible de s’arrêter une fois qu’on a fait la rencontre de Béatrice et Maxime.

Béatrice est une jeune femme de 28 ans qui vivote ; elle a un boulot dans lequel elle ne s’épanouit pas du tout, des amies qui ont une vie trépidante comparée à la sienne et un compagnon, Maxime, mystérieux et absent. Lorsqu’elle perd un pilier de son existence, elle plaque tout et disparait du jour au lendemain. Max se retrouve alors désemparé, ne comprenant pas cette disparition soudaine. Il va alors remuer ciel et terre pour retrouver sa Béa, sans qui sa vie n’a plus d’intérêt.

Béa est une jeune femme qui ne s’épanouit pas dans sa vie. On comprend rapidement qu’elle aurait envie que sa vie change et pourtant, on ne peut s’empêcher de s’étonner de sa disparition, et surtout du timing choisi. Quand à Max, au départ, il peut sembler très étrange. Etant donné ses secrets et ses absences à répétition, on est en droit de douter de lui. Et pourtant, avec la disparition de Béatrice, on va découvrir un homme blessé, amoureux et en quête de sa chère et tendre. On dit souvent « un être vous manque et tout est dépeuplé ». Cette citation correspond tout à fait à la vie de Max après le départ de Béatrice. Il va se lancer dans une quête folle pour la retrouver et enfin obtenir des réponses à ses questions.

Le roman est surtout centré sur ces deux personnages même si Sam, le beau-père de Béa, Léonie, la mère de Béa et Clara, la meilleure amie de Béa sont assez présents. Néanmoins, on sent que l’auteure a voulu se centrer sur ses deux protagonistes afin que l’on fasse un bout de chemin avec eux. L’histoire est découpée en trois : une première partie centrée sur Béa, une deuxième sur Max et la troisième sur les deux. J’ai trouvé cela intéressant car cela nous permettait de mieux faire connaissance avec eux et, à la fin, d’avoir les réponses à nos questions.

Vous l’aurez compris, j’ai été conquise par la plume d’Amélie B. J’ai la chance d’avoir ses deux autres tomes à lire, mes avis ne sauraient tarder ! Cette histoire est une histoire de vie, une histoire qui pourrait arriver à chacun(e) d’entre nous et surtout, elle ne devrait pas vous laisser de marbre. Amour, douleur, espoir, la palette des sentiments est largement explorée et vous serez embarqués dans un tourbillon d’émotions qui nous pourra que vous prendre aux tripes.

 

liens-utiles

Retrouvez Sans toi tome 1, l’envol sur Amazon

 

Mad about you, tome 2 : Violetta de Iris Hellen.

[ROMANCE EROTIQUE – Nouveauté 2017]

Editions Harlequin – Collection HQN

Lecture personnelle

 


 

Résumé :

Jusqu’où iriez-vous par amour ?

Par amour, Mina s’est condamnée à une douleur inqualifiable. Par amour, elle s’est sacrifiée. Désormais, seules ses études lui permettent de ne pas sombrer complètement. Ses amis, aussi, forment un précieux rempart contre ses démons intérieurs. Des amis proches qui ont toujours été là pour elle, et d’autres, inattendus. Comme Mark Sonderberg, par exemple, ancien client et célébrité du monde de l’art à la réputation très sulfureuse et avec qui elle a toujours eu un lien unique, profond et intense. Et si l’artiste torturé pouvait aider l’escort girl blessée  ?

 


 

Mon avis :

Le premier tome m’avait laissée sur ma faim, bon une petite faim. Parce que sinon le premier tome est génial. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce que le second tome me bouleverse autant.

Mina doit faire face maintenant au choix douloureux qu’elle a du faire, non pas par son bon vouloir, mais par la force saugrenue de certains personnages malfaisants. C’est irrémédiablement la descente au enfer ! Elle s’autodétruit. Elle plonge dans la déprime noyant son immense chagrin dans le café, la cigarette et ses études. Elle n’est qu’à un pas du précipice. Heureusement la bande de copines n’est jamais loin et qui, petit à petit par leur bonne humeur et leur présence bienfaitrice, rend sa vie moins triste. Elle va renaitre de ses cendres et retrouver un certain équilibre qui malgré tout reste fragile. Cette renaissance on la doit aussi grâce à un homme, Mark Sodenberg, l’artiste maudit. Ce personnage était déjà présent dans le premier tome. Un homme obscur avec ses démons. Un homme avec une forte personnalité et une sensibilité extrême. Un homme mystérieux. Il est très difficile de mettre des mots sur Mark. Car il n’est pas un bad boy à proprement parlé, ni le boss hyper sexy. Il est vraiment à part. Un artiste mélancolique amoureux des jolis mots mais qui garde tous ses sentiments profondément enfouis. Mark va reprendre contact avec Mina et leur rencontre rallume la petite flamme qui sommeille. Une belle idylle va débuter.

J’ai beaucoup apprécié ce second tome. Il s’inscrit dans la continuité du premier et dans un registre beaucoup plus sombre, mélo dramatique. Mina et Mark sont dans une phase de reconstruction. Elle va amener ses lots de joies et de douleurs, de rechutes et d’euphories, de bien être et de questionnements. J’adore quant les personnages s’immergent, dans ce que j’appelle, « la relation pansement ». Ils s’aident mutuellement à relever la tête. C’est une relation qui s’inscrit dans le temps qui a une place immense dans cette histoire. Ils réapprennent à vivre l’amour par le toucher, les mots, les images, le gout. Cette rééducation est suave et tendre. L’auteur ne fait pas tomber ses personnages dans une relation malsaine où, l’un et l’autre, ne deviennent qu’objet de désir pour combler la frustration et le mal être. Une relation où les sentiments s’intensifient, fusionnent et explosent. Les scènes de corps à corps viennent apaiser leurs douleurs. La petite touche BDSM est un pur ravissement.

Le personnage de Mina a changé du tout au tout. On ne retrouve pas cette fille un peu mièvre du premier tome. Elle est beaucoup plus mature, plus combative. Elle est une femme blessée et meurtrie. Elle garde toujours cette part d’innocence. Elle a évolué et c’est un vrai plaisir de la voir tel quelle.

La bande de joyeuses copines est toujours présente et apporte cette touche de gaieté et de folie qui manque à Mina. On suit également leurs déboires et leurs joies.

Outre cette histoire d’amour j’adore tous les clins d’œil que l’auteure fait au monde des arts : musicien, écrivain, peintre, opéra…Ce roman niche dans ses lignes une culture immense !

Ce second tome est un véritable coup de cœur. La plume de Iris Hellen fait des merveilles et nous plonge dans un bouillon d’émotions qui nous transpercent et nous filent les frisons. Les chapitres s’enchainent aisément et nous rendent complétement addictes aux personnages. Iris Hellen nous transporte dans ce dédale de sentiments et nous fait chavirer avec un final TOTALEMENT inattendu qui aura eu le mérite de me faire pleurer à 23h !

 

liens-utiles

Mon avis sur le premier tome « Cinderella » !

Page Facebook de Iris Hellen !

Vers le site des éditions Harlequin !

64391-episode

 

 

Immoralité tome 2 de Shana Keers

immoralité tome 2

 

Romance new adult – Réédition le 17 aout 2017

Autoédition

Service Presse

 

Je remercie très chaleureusement Shana Keers pour sa confiance et pour m’avoir confié ce deuxième tome d’Immoralité en service presse.

Résumé : Avez-vous déjà lutté contre des pensées immorales qui vous rongent et vous entraînent au bord de folie ?

Victoire Levigan, petite bourgeoise égoïste et capricieuse, n’imaginait pas un seul instant devoir faire face à ce problème. Menant secrètement une vie dissolue, elle espérait profiter largement de ses vacances estivales. Mais c’était sans compter l’arrivée d’un mail fracassant : non seulement elle y découvre qu’elle a un demi-frère, mais également que celui-ci doit séjourner chez elle pendant plusieurs semaines.

C’est la douche froide, car son statut de fille unique et son existence débridée sont en péril.
Entre elle et Maximilien, jeune rebelle romantique, la guerre est déclarée, d’autant que, très vite, une lutte acharnée contre des pulsions sexuelles réciproques et inconcevables s’engage.

Vibrez au rythme de leurs attaques et de leur désir.

Marchez avec eux sur le fil fragile de leur conscience indécente.

Entre rêve et cauchemar,

Confiance et trahison,

Haine et passion,

Jusqu’où les mènera leur attirance mutuelle ?

Feront-ils abstraction de la Raison et de la Morale pour assouvir leur soif de l’autre ?
Leur existence va-t-elle basculer, l’espace d’un été ?

————————————————————————————————————————————–

Mon avis : Le tome 1 m’avait laissé sans voix…. Il en est de même pour ce tome 2 !! Immoralité est une duologie que j’ai adoré et je vais maintenant vous expliquer pourquoi !

A la fin du tome 1, Victoire et Maximilien avaient eu une longue conversation avec leur père concernant leurs passés et le futur. Victoire était effondrée à la suite de toutes les révélations qui lui ont été faites ainsi que par le départ à venir de Maximilien. Non seulement, elle ressentait toujours une attraction immorale pour lui mais il voulait l’abandonner comme ça ? Impensable pour Victoire, qui obtient toujours tout ce qu’elle veut !

On ne va pas se mentir, la tension sexuelle entre Maximilien et Victoire est suffocante. La question qui nous tient en haleine est : vont-ils succomber et laisser de côté la morale ? Comment vont-ils vivre leur cohabitation ?

J’ai adoré l’évolution des personnages. On en apprend beaucoup sur Maximilien, sa jeunesse, les épreuves qu’il a traversé et qui l’ont amené à se créer une carapace et une double personnalite : une allure de bad-boy avec un cœur et une âme de grand romantique. Malgré tout, il conserve un fort caractère et une résolution à toute épreuve. Quand à Victoire, la petite bourgeoise du premier tome se transforme et se découvre une sensibilité. Malgré sa volonté de préserver les apparences, elle va peu à peu faire tomber toutes les barrières et va même arriver à nous émouvoir. Louise et Alan, la meilleure amie de Victoire et le meilleur ami de Max, sont toujours là et sont parfaits dans le rôle de meilleurs amis. Ils vont accompagner, encourager et supporter nos deux protagonistes qui vivent un vrai dilemme moral.

Ce deuxième tome est encore plus haletant et chaud que le premier. Les scènes de sexe vous donneront des suées et font monter la température à vitesse grand V. Shana Keers a une plume envoutante qui vous embarque dans un monde totalement immoral et pourtant totalement addictif. Je ne pensais vraiment pas prendre autant de plaisir à lire ce roman. La plus grande force de ce dernier est de toujours être dans l’incertitude de la suite : que va-t-il se passer ? Quelles réactions vont adopter nos héros ? La fin est complètement inattendue pour moi. On va de surprises en surprises et rien ne vous sera épargné. Préparez-vous à un grand huit émotionnel car ce roman ne peut vous laisser de marbre ! Laissez-vous tenter et succombez à la tentation « Immoralité ».

 

liens-utiles

Retrouvez Immoralité tome 2 sur Amazon

Retrouvez ici ma chronique pour le tome 1 d’Immoralité de Shana Keers