Sa douce séduction de Caroline Sam’s

sa douce séduction 2

 

New romance – A paraitre

Service Presse

 

Je remercie Caroline Sam’s pour sa confiance en me permettant de découvrir cette nouvelle en avant-première.

Mon résumé : quand Alessandro, jeune homme d’affaire diablement sexy, rencontre Giulia, les certitudes qui guidaient sa vie sont remises en cause. Mais pourquoi cette demoiselle refuse-t-elle qu’il l’approche ?

Une nouvelle surprenante qui vous transportera sous le soleil italien.

Mon avis : J’avais adoré la plume de Caroline Sam’s dans son premier roman « Si j’avais su ». En attendant la sortie de la suite, je suis ravie de replonger dans son univers grâce à Alessandro et Giulia, deux personnages que l’on aperçoit dans « Si j’avais su » et qui sont la cause du voyage de Sophie en Italie.

                Alessandro est un jeune homme qui a perdu tôt son père. Il se retrouve jeune chef d’entreprise et gère son entreprise du mieux qu’il peut. Sentimentalement, il ne s’attache pas aux demoiselles qu’il rencontre…. Et pourtant, sa rencontre avec Giulia va tout changer…. Mais au-delà de cette conquête amoureuse, un scandale menace son entreprise. Qui veut lui nuire ?

                Alessandro, sous ses airs de play-boy, est attachant. Travailleur, respectueux des femmes, c’est le jeune homme parfait. J’ai aimé le voir batailler pour attirer l’attention de Giulia. Encore une fois, Caroline Sam’s me fait craquer pour un de ses héros…. Quant à Giulia, sous un premier abord froid, on rencontre une jeune femme pleine de doute, qui n’a juste pas envie de souffrir.

                J’ai adoré cette nouvelle qui est beaucoup trop courte !!! On aimerait passer plus de temps avec Giulia et Alessandro. L’écriture à deux voix est agréable car on se rend bien compte à quels points ces deux personnages sont des cérébraux !! De la sensualité, de la tendresse et une pointe d’intrigue sont présents afin de rendre cette lecture si prenante. J’ai également beaucoup apprécié de retrouver quelques instants Sophie et Mattéo, les héros de « Si j’avais su ».

                Pour conclure, si vous avez aimé « SI j’avais su », n’hésitez pas à précommander et à vous lancer dans la lecture de « Sa douce séduction » qui saura, sans aucun doute, vous séduire !

 

liens-utiles

Retrouvez l’univers de Caroline Sam’s ici

 

Confess de Colleen Hoover

confess

 

Romance – Sortie en poche le 27 avril 2017

Editions Pocket

Lecture Personnelle

 

Résumé : Auburn Reed a des plans très précis pour l’avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin! Mais lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’Art à Dallas pour un entretien qui la pousse vers Owen Gentry. L’énigmatique artiste semble avoir beaucoup de choses à cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne le pensait.

Pour se construire, chacun devra tout confesser. Mais parfois, la vérité est plus douloureuse que le silence…

Mon avis : A la lecture du quatrième de couverture, j’étais un peu sceptique. Cependant, connaissant la plume de Colleen Hoover, je me suis finalement laissée tenter….. De plus, avec la sortie de l’adaptation en série aux Etats-Unis, je me suis dit que c’était le moment de me lancer.

            Au départ, nous rencontrons Auburn, une jeune femme qui semble avoir plein de problèmes et, de ce fait, une vie très compliquée. Un soir, elle accepte de faire un extra dans la galerie d’Owen Gentry. Tout de suite, une attraction est palpable entre les deux. Mais leur relation est-elle raisonnable ? Que cache Owen ? Que doit faire Auburn pour assurer son avenir auprès de son fils ?

            Auburn, malgré sa situation difficile, est une jeune femme avec une force de caractère extraordinaire. Tous ses gestes et actions sont dirigés dans un seul et unique but : protéger son fils et rester à ses côtés. Owen, quand à lui, est un artiste qui se sert des confessions déposées par des anonymes pour peindre des toiles. Cependant, il semble avoir un lourd passé et toutes ses actions vis-à-vis d’Auburn ne sont pas toujours compréhensible de prime abord. Mais, je doute que votre petit cœur résiste à ce charmant jeune homme…. qui m’a fait fondre. Concernant les personnages secondaires, j’ai détesté Lydia, la belle-mère d’Auburn et Trey, le beau-frère d’Auburn, qui va tout faire pour l’attirer dans ses filets.

            Encore une fois, la plume de Colleen Hoover fait des miracles. Elle aborde des thèmes compliqués, la pression familiale, les difficultés des jeunes mères célibataires, mais nous transporte également grâce à un tourbillon d’émotions, l’amour, la tristesse et le sens du devoir. Lors de cette lecture, je n’ai pas réussi, encore une fois, à retenir mes larmes. J’ai souffert au côté d’Owen et Auburn et me suis pendant longtemps demandée si un « happy end » était possible…. Les évènements s’enchainent sans qu’aucune lassitude n’apparaisse. Je recommande donc cette lecture à tous les amoureux de jolies histoires qui font vibrer. Ce roman est une pépite émotionnelle à sortir de vos PAL sans attendre !

 

liens-utiles

 

Retrouvez Confess sur le site des Editions Pocket

Immoralité tome 1 de Shana Keers

juiimmoralité

Romance new adult – Réédition le 14 juillet 2017

Autoédition

Service Presse

 

Je remercie Shana Keers pour sa confiance en me permettant de découvrir la réédition d’Immortalité tome 1. Merci pour ce service presse.

Résumé : Avez-vous déjà lutté contre des pensées immorales qui vous rongent et vous entraînent au bord de folie ? Victoire Levigan, petite bourgeoise égoïste et capricieuse, n’imaginait pas un seul instant devoir faire face à ce problème. Menant secrètement une vie dissolue, elle espérait profiter largement de ses vacances estivales. Mais c’était sans compter l’arrivée d’un mail fracassant : non seulement elle y découvre qu’elle a un demi-frère, mais également que celui-ci doit séjourner chez elle pendant plusieurs semaines. C’est la douche froide, car son statut de fille unique et son existence débridée sont en péril.  Entre elle et Maximilien, jeune rebelle romantique, la guerre est déclarée, d’autant que, très vite, une lutte acharnée contre des pulsions sexuelles réciproques et inconcevables s’engage. Vibrez au rythme de leurs attaques et de leur désir. Marchez avec eux sur le fil fragile de leur conscience indécente. Entre rêve et cauchemar,

Confiance et trahison,

Haine et passion,

Jusqu’où les mènera leur attirance mutuelle ?

Feront-ils abstraction de la Raison et de la Morale pour assouvir leur soif de l’autre ? Leur existence va-t-elle basculer, l’espace d’un été ?

Mon avis : Pour être honnête, j’ai accepté ce service presse car j’avais déjà eu de très bons échos sur l’écriture de Shana Keers. Cependant, le thème de ce livre me faisait un peu peur. Une jeune femme attirée par son demi-frère (et inversement) ? J’avais peur de tomber dans une histoire malsaine. Autant vous le dire dès maintenant, j’aurais eu tort de refuser ce livre par scrupules car c’est une merveille !! Impossible d’éteindre ma liseuse avant de l’avoir terminé !!

Nous faisons ici la rencontre avec Victoire, une bourgeoise capricieuse et égoïste qui est en vacances chez son père à Nice. Victoire a un comportement de diva. Cependant, sous ses aspects de petite fille riche, elle a une vie cachée ; en effet, elle aime le sexe, n’hésite pas à multiplier les partenaires malgré qu’elle soit en couple et, un soir par semaine, elle danse dans un club de striptease, masquée et sous une fausse identité. Un matin, elle apprend par mail l’existence d’un demi-frère…..dont elle n’a jamais entendu parler !! Ni une, ni deux, notre capricieuse décide de mener la vie dure à ce frère qui vient perturber son confort, surtout que son père est appelé au même moment aux USA pour résoudre un problème lié à son travail. Du coup, elle se retrouve seule pour l’accueillir et faire connaissance….

Néanmoins, rien ne va se passer comme prévu car à son arrivée, Maximilien, son frère est diablement sexy !! Musclé, tatoué, percé, un peu mauvais garçon, bref, tout ce qui plait à Victoire ! Au départ, les rapports entre les deux sont tendus et une tension sexuelle fait rapidement son apparition. L’auteure a la bonne idée de nous faire partager les deux points de vue grâce à un texte écrit  à deux voix, ce qui permet de comprendre leurs cheminements, leurs doutes et l’évolution de leurs pensées. On comprend également rapidement que Maximilien est comme sa sœur, c’est à dire qu’il a une personnalité « publique », celle du mauvais garçon, et une personnalité plus réservée, qui cache un jeune homme qui souffre et qui doute.

J’ai adoré Maximilien, j’ai eu un vrai coup de cœur littéraire pour lui. Quand à Victoire, il est intéressant de voir son évolution tout au long du roman. Sa double identité (Victoire et celle de stripteaseuse) va lui jouer des tours et va l’obliger à s’enfoncer dans le mensonge. Les personnages secondaires sont également étudiés et ont un rôle à part entière dans l’évolution de la relation entre Victoire et Maximilien : il y a tout d’abord Louise, la meilleure amie de Victoire, au caractère aussi déjanté qu’elle ; nous croisons ensuite Luna, l’ex d’Alan devenu le plan cul de Maximilien ; puis nous faisons connaissance avec Vincent, le meilleur ami de Maximilien, mais qui connait, d’une certaine manière Victoire ; et enfin, Alan, le pote un peu lourd de Maximilien.

Le gros point fort de ce roman, c’est justement la tension sexuelle qui va crescendo entre Victoire et Maximilien. En tant que lecteur, on se retrouve également dans ce dilemme : doivent-ils céder à leurs pulsions ou la raison doit-elle être la plus forte ? Cette tension est insoutenable et très bien décrite par Shana Keers. A tout moment, on se dit qu’on va assister à un retournement de situation et le suspense est maintenu jusqu’au dernier chapitre… J’ai terminé à regret ce livre qui m’a transporté dans un univers auquel je ne pensais pas être sensible. Il me tarde donc de plonger dans le tome 2, à paraitre dans les jours qui viennent. !

 

liens-utiles

Retrouvez Immoralité Tome 1 sur Amazon

64391-episode

Raphaëla de Nessa.

 

 

[ NOUVELLE ROMANCE – Réédition 2017 ]

ÉDITIONS DREAMCATCHER

SERVICE PRESSE

 

 

 

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour ce service presse.

 

Résumé :

Vous voyez la jeune femme assise là-bas, près du bar ? Vous vous demandez sûrement ce qu’elle attend, ou plutôt… qui ? Allez lui demander, elle vous racontera peut-être son histoire, celle d’une rencontre destructrice qui a changé sa vie

 

66112426

 

Mon avis :

Une nouvelle qui vous emporte littéralement, comme quoi la longueur d’une histoire ne fait pas forcément sa force. J’ai découvert la plume de Nessa dans une autre de ses nouvelles « le constat » (une romance F/F). Ici je retrouve une plume tout aussi fluide et délicate. Elle dépeint à merveille l’état psychologique de son personnage. Cette jeune femme, Raphaëla va vivre ce que l’on appelle communément, le coup de cœur. Une danse et un regard après, le désir s’insinue.

Cette lecture m’a beaucoup chamboulée. Les non-dits et les mots sont blessants. Une belle histoire d’amour dont le final vient nous surprendre. C’est un condensé d’émotions à la fois plaisante et destructrice.

J’adore ce genre de format : assez court pour se détendre dans les transports en commune ou entre deux lectures et surtout si vous avez des enfants vous êtes certaine de finir la lecture.

Certes mon avis est assez court, mais il bien difficile ici d’en dire beaucoup au risque de vous spolier.

Les seuls mots d’ordre : amour et larmes !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Vers le site de la maison d’éditions.

 

 

Te retrouver de Mélody Gasnier

te retrouver

 

Romance – Paru le 24 mai 2017

Auto-édition

Service Presse

 

Je remercie Mélody Gasnier et la plateforme Simplement de m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : « Je pensais ne jamais te revoir. Que tu avais disparu pour toujours de ma vie, que tu m’avais rayé de la tienne. Mais tu es là, devant moi, et je ne sais pas comment réagir. Après toutes ces années, tu veux me parler, t’excuser. Mais moi j’ai avancé sans toi, et je ne suis pas certaine de vouloir t’écouter. Pourtant, il y a une chose que je sais : malgré tous ces jours sans toi, je n’ai jamais cessé de t’aimer. » Camille ne pensait jamais revoir Lucas. Elle était certaine d’avoir tourné la page, à tout jamais. Mais maintenant, il est là devant elle, et malgré sa colère, elle ne sait pas si elle doit ou non l’écouter. Et si elle le faisait, que se passerait-il ?

Mon avis : je dois avouer que ce genre de lecture rentre totalement dans mes critères de lecture. Une histoire romantique, une histoire d’amour non résolue ? Ni une, ni deux, j’ai foncé !

Nous faisons ici la connaissance de Camille. C’est une jeune bloggeuse qui a grandi « à la campagne » et qui, une fois le bas en poche, est partie vivre à Paris pour fuir. Fuir ? Oui, fuir son passé, fuir ce village où les commérages sont permanents et où elle ne supporte plus le harcèlement de certaines de ces camarades. Elle fait donc sa vie à Paris où elle tient un blog de lecture (tiens donc ?). Cette activité lui permet de s’épanouir professionnellement et d’allier travail et plaisir. Elle fait la connaissance de Geoffrey, un homme issu d’une bonne famille et qui, un an après leur rencontre, la demande en mariage. Cependant, Camille n’a aucune certitude et décide de partir une semaine chez ses parents pour se ressourcer et pour faire le point. Néanmoins, ces vacances ne vont pas être de tout repos lorsqu’elle va recroiser Elise, une copine de lycée qui l’a si souvent embêtée, et Lucas, son amour de jeunesse qui l’a abandonnée du jour au lendemain.

Tout le livre est écrit du point de vue de Camille. C’est intéressant car on suit avec elle ses questionnements et les nombreux flashbacks nous aident à comprendre son ressenti et ses interrogations. Camille a tout de la gentille fille. Elle était la tête de turc au lycée, a accepté la demande en mariage de son fiancé même si elle n’est pas convaincue que ce soit une bonne idée…. Mais au fil du roman, on la voit évoluer et faire face à son passé…..et prendre en main son futur ! De l’autre côté, nous avons Lucas, l’amour de jeunesse revenu au village après le décès de sa grand-mère, devenu écrivain et qui ne semble pas avoir tiré un trait sur Camille. Mais cette dernière, sera-t-elle prête à lui pardonner ?

J’ai trouvé ce livre léger et très prenant. Il se lit très facilement et nous embarque dans un tourbillon d’émotions. Avec délicatesse, il permet d’aborder les thèmes suivants : les préjugés persistants dans notre société, la violence familiale et les attendus liés à la position sociale. Ce livre ne peut pas vous laisser insensible si vous êtes fleur bleue comme moi. Allez retrouver Camille, Lucas et Geoffrey et laissez-vous emporter par cette jolie histoire.

liens-utiles

 

Pour vous procurer « Te retrouver » sur Amazon, c’est par là!

 

Sur la Ligne… tome 3 : Sur l’autre rive de Bridget Page.

51+iVtaxVbL

 

 

 

[ ROMANCE SUSPENSE – 2016]

AUTO-ÉDITION

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

Je remercie Bridget Page pour sa confiance.

 

66112426

 

Résumé :

Pour Emma Adam comme pour Constant Marceau, il y a un avant et un après. Rien ne sera jamais plus pareil désormais. Il faut faire le deuil définitif de ce qui a été et accepter de risquer un pas vers un avenir encore bien incertain. C’est le difficile travail sur eux-mêmes que vont mener nos deux héros, en s’isolant loin de tout et de tous, en quête d’une dernière chance. Loin des lourds traitements thérapeutiques imposés à Emma, simplement armés de leur amour, ils tenteront de faire face au démon, soudés, indissociables. Constamment sur le fil du rasoir, Emma livrera un courageux combat pour sa survie, mais également pour son nouveau couple. Car, elle en est certaine, Constant est son avenir. Pour lui, elle affrontera son pire cauchemar : le diable en personne, Stanislas Collignon.

Entre désespoir et passion, ce dernier tome nous entraîne dans la spirale d’un pari amoureux insensé : transcender le mal lui-même.

 

66112426

 

Mon avis :

Ce troisième volet s’inscrit dans une logique de reconstruction, de souhait de vivre et d’espoir. Après un deuxième volet totalement déstabilisant et sombre, Bridget Page nous offre un final où le changement va être salutaire. Un changement orchestré dans la douleur et l’impuissance mais où la volonté est l’élément clé. C’est bien connu la lumière est au bout du tunnel. C’est dans cette douce et éphémère atmosphère que le combat s’engage. Une guerre où les batailles s’enchainent, certaines se perdent et d’autres sont à l’image de ses petites graines victorieuses semées d’où vont germer des parcelles de bonheur. A chaque étape, son lot de rires et également de désillusions.

Les personnages sont en osmose totale : leurs traits psychologiques sont durs et sévères. L’incompréhension fait barrage à la parole et les mots deviennent des armes d’une puissance remarquable et efficace. Car même si la lutte est grave, l’amour se trouve être l’ancre délétère.

Encore une fois Bridget Page a su me subjuguer. Sa plume est d’une fluidité incroyable, elle vous plonge dans son univers voguant entre romance, suspense et horreur d’un tour de maître. Elle a cette sensibilité qui vous transperce littéralement. Elle sait nous mettre à fleur de peau et nous fait ressentir milles émotions à la fois douloureuses, romantiques et apaisantes. Ces trois tomes sont un feu d’artifice exceptionnel pendant lequel on s’extasie. Bouche bée et mains moites, elle m’a conquise par la force de son esprit.

Bridget Page est ma révélation de cette année, une auteure au talent inouï et que je vous invite à découvrir. Vous ne serez pas déçus.

 

 

liens-utiles

 

Mon avis sur le premier tome !

Mon avis sur le second tome !

Lien Amazon, tome 3

Lien Amazon, l’intégrale

Page Facebook de l’auteure

 

 

 

Chroniques d’une Princesse machiavélique, tome 1 : sans Valentin de Lily B Francis.

2017-06-29_17.47.48

 

 

[ COMÉDIE ROMANTIQUE – 2016 ]

AUTO-ÉDITION via BOD

SERVICE PRESSE

 

 

 

 

 

Je remercie Lily B Francis pour ce service presse via Simplement Pro.

 

Résumé :

Agnès n’en revient pas !
Le voile du déni vient de se lever et elle réalise qu’elle est toujours amoureuse de son meilleur ami, le magnifique Phoebus Rolland.
Ce serait le début d’une superbe histoire d’amour s’il n’était pas en couple depuis 7 ans !
Tant pis, Agnès tente le tout pour le tout.
C’est fun, c’est frais, c’est fou, sauf qu’elle oublie complètement que si elle sème le vent, elle récoltera la tempête !

66112426

 

Mon avis :

Une histoire de cœur peu commune mais tellement courante dans la vie de tout les jours, du moins c’est ce qui me semble. Une histoire de cœur virevoltante qui nous transporte entre peines et joies. Une histoire de cœur d’une héroïne totalement atypique : d’ailleurs il m’a été difficile de la portée dans mon cœur cette Agnès. Et c’est ce point ci qui rend cette lecture incroyable irrésistible .

Agnès du jour au lendemain et après des péripéties plus ou moins douteuses décide ou se rend compte que l’homme de ca vie c’est lui, Phoebus. L’homme parfait, intelligent, bien dans ses baskets et super sexy. Malheureusement pour Agnès, ce dernier n’a d’yeux que pour la belle Esmeralda ( ca fait tout drôle de retrouver son pseudo dans une histoire). Vous voyez le contexte et bien ceci promet des étincelles tout au long de la lecture. Et vous avez vu le clin d’œil : eh oui un petit remake de la fabuleuse histoire d’amour de « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo, remastérisée à la sauce « soap opéra ». Mais quel programme : les actions s’enchainent vous laissant euphorique ou en pleine crise de larmes ou suspicieuse ou haineuse. Tout un méli mélo d’émotions intenses qui ne m’ont pas laissée insensible.

Les personnages secondaires ne sont pas reste et viennent ajouter ce surplus agréable à l’ambiance totalement catastrophique.

L’auteure a décidé d’écrire son histoire à la troisième personne du singulier et je l’en remercie car l’effet voulu renforce ce scénario digne de « Dallas ». Elle nous fait naviguer entre présent et passé avec application, nous dévoilant les éléments nécessaires à la compréhension de ce soudain revirement de situation.

Agnès a tout pour elle, sauf l’homme qu’elle chérit en cachette depuis de nombreuses années. C’est une fille plein de malice mais qui s’attire facilement les foudres de son entourage. Dire qu’elle est têtue est un euphémisme : elle fonce tête baissée pour les conséquences, elle verra plus tard. En vérité, Agnès n’est pas ma plus grande copine et d’ailleurs je ne l’ai pas soutenue tout au long de son périple. Je l’ai détestée, haïe et je lui en ai voulu énormément. Point de compassion pour Agnès ! Et c’est en cela que j’ai aimé cette lecture : une héroïne que je déteste et c’est la première fois. Allons donc ! Heureusement les personnages secondaires sont là pour m’aider à la supporter. Que dire sur Phoebus, il est juste un mec génialissime : la tête sur les épaules, fonceur, ingénieux, la main sur le cœur, d’une fidélité à toute épreuve et un sens de l’amitié innée. Aux antipodes d’Agnès, le noir et le blanc.

En bref, c’est une histoire avec beaucoup de surprises, de rebondissements inattendus, des scènes hilarantes et des émotions qui vous touchent en plein cœur.

Ce fut presque un coup de cœur, peut être à la lecture du prochain tome !

« Chroniques d’une princesse machiavélique » est atypique en tout point !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Le site de Lily B Francis

 

64391-episode