La PAL « vacances en Croatie » de #Lilie

20190717_094801Contrairement à #Esméralda, je ne vous présenterai pas ma PAL de l’été en vidéo. Comme je me sens plus à l’aise derrière mon clavier, je viens donc vous présenter, dans cet article, ma sélection de livres pour mes 11 jours de séjour en Croatie. Certains penseront que je suis optimiste de prendre tout ça…. J’ai envie de vous dire, quand je pars en vacances, j’aime avoir le choix dans mes lectures et en plus, j’ai tendance à avaler les livres, que ce soit sur la plage ou sur un transat après une journée de visite ! De plus, je n’aime pas prendre ma liseuse car j’ai toujours peur de l’abimer ou de l’oublier quelques part…. donc je remplis mon sac à dos de livres de poche qui m’ont fait de l’œil pendant toute l’année 🙂

 

Voici donc ma sélection :

Les romances :

après toi« Après toi » de Jojo Moyes, éditions Milady. Pendant longtemps, j’ai refusé de lire ce roman car « Avant toi » m’avait tellement bouleversé que je ne voulais pas connaître l’après. Finalement, ma curiosité a fini par reprendre le dessus lors d’un revisionnage du film, il y a quelques semaines. Voici le résumé : Un an et demi après avoir exaucé le vœu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie.

 

l'honneur de Preston« L’honneur de Preston » de Mia Sheridan, éditions Hugo Poche. Mia fait partie des autrices que j’aime lire l’été. Ses romances sont souvent magnifiques, bouleversantes et assez addictives. Je continue donc ma découverte de son univers avec celui-ci, qui s’annonce très prenant ! Résumé : Peut-on jamais guérir des blessures du passé ?

Annalia Del Valle rentre chez elle, elle semble torturée sans qu’on en connaisse encore la raison. Elle arrive en ville remplie d’appréhension et se retrouve en face de Preston Sawyer, un des deux jumeaux qu’elle a aimé pendant son adolescence.
Preston est le frère responsable qui se fait un point d’honneur de respecter la promesse qu’il a faite à son frère jumeau : celle d’oublier le profond amour qu’il ressent pour Annalia. Mais une nuit, le cours de leur vie est bouleversé.Leur sera-t-il possible de revenir en arrière ?
 » Ils étaient deux frères – jumeaux – je les aimais tous les deux, mais mon âme n’appartenait qu’à l’un d’entre eux. « 

 

7 bonnes raisons de rester célib« 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) » de Cécile Chomin, éditions J’ai lu, collection « j’ai lu pour elle ». La nouvelle comédie romantique de cette autrice est parfaite comme lecture d’été car je suis quasi-sûre de passer, une nouvelle fois, un moment rafraichissant avec ce livre. J’ai eu l’occasion de lui acheter lors du salon du livre de Limoges, il me tarde de pouvoir enfin lui donner mon avis !! Résumé : Elles sont sept, sept filles qui se connaissent depuis la fac et qui partent en Italie pour enterrer la vie de jeune fille de l’une d entre elles, Juliette. Après quelques couacs dans l’organisation du voyage, elles posent enfin leurs valises dans un hôtel au bord du lac de Côme. Alors que le séjour débute sous les meilleurs auspices, Juliette disparaît. Coup de tête, coup de foudre ? Elles ne seront pas trop de six pour élucider le mystère ! Entre road movie déjanté et roman initiatique, Cécile Chomin nous offre une comédie jubilatoire, un hymne à l’amitié plein de finesse et de bienveillance.

 

rencontre ds l'upper east side« Rencontre dans l’Upper East-Side » de Sarah Morgan, éditions Harlequin, collection &H. Sarah Morgan fait partie également de ces autrices avec qui on sait qu’on va passer un bon moment ! Ce tome 1 de la saga « From New-York with love » s’annonce savoureux ! Résumé : Voici Molly. Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien.
Et voici Daniel. Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien…
Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

 

 La sélection « Nord-Américaine » grâce au Picabo River Book Club :

mon désir le plus ardent« Mon désir le plus ardent » de Pete Fromm, traduit par Juliane Nivelt. Le Picabo River Book Club est un groupe sur Facebook d’amoureux de la littérature nord américaine et tous les mois, Léa nous propose des livres du mois en partenariat avec des éditeurs. Comme je suis dépassée par toutes mes lectures, je lis donc maintenant un des romans proposés pour les poches du mois de mai. Résumé : Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Et puis elle rencontre Dalt, et plus rien ne compte. A vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour absolue et explosive. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, ils vivent leur passion à cent à l’heure et partent créer leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Très vite, ils décident de fonder une famille. Mais l’enfant qu’ils désirent de tout leur coeur tarde à venir. Un jour, alors que Dalt est en expédition en Mongolie, Maddy apprend une nouvelle qui bouleverse son existence.

 

nous irons tous au paradis« Nous irons tous au paradis » de Fannie Flagg, traduit par Jean-Luc Piningre, éditions Pocket. J’ai enfin pu découvrir cette autrice grâce à un partenariat organisé par le Picabo River Book Club. Je poursuis donc ma découverte avec ce roman qui s’annonce très sympa. Résumé : Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l’échelle. À l’hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage vite dans la communauté. Tous ou presque évoquent cette femme d’un incroyable optimisme, toujours prête à rendre service. Son décès brutal pousse également ses proches à s’interroger sur le sens de la vie en général, et de la leur en particulier. C’est peut-être Elner elle-même qui, contre toute attente, détient les réponses à leurs questions. Revenue inopinément d’entre les morts, à la grande surprise des médecins et de sa famille, elle rapporte en effet des souvenirs de son bref passage dans l’au-delà. Ceux-ci vont bouleverser l’existence de cette petite ville jusqu’ici bien tranquille.

 

Lectures d’été, qui donnent envie de voyager :

il est grand temps de rallumer les étoiles pox« Il est grand temps de rallumer les étoiles » de Virginie Grimaldi, éditions le livre de Poche. Virginie Grimaldi est une autrice dont j’ai découvert la plume l’été dernier et depuis, j’ai eu la chance de la rencontrer à deux reprises. Ses romans sont savoureux, positifs, donc parfaits pour m’accompagner dans mon road-trip Croate. Résumé : Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

 

cartes postales de Grèce« Cartes postales de Grèce » de Victoria Hislop, éditions le livre de Poche. J’ai connu Victoria Hislop il y a quelques années, avec son premier roman « l’île des oubliés« , qui se passait sur l’île de Spinalonga. Ses romans ont toujours à la fois un cadre historique réel et passé et au niveau géographique, un cadre méditerranéen. J’ai beaucoup aimé ses trois premiers romans mais n’ai pas réussi à entrer dans son quatrième… Je retente ma chance avec ce roman se déroulant en Grèce, comme ses premiers, en espérant qu’il m’embarque dans une folle histoire. Résumé : Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d’une simple initiale : A. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l’expéditeur ? Portant l’éclat du ciel grec et l’eau cristalline de la mer, ces cartes sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, les envois cessent cependant. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d’oxygène qui la faisait voyager. Elle prend alors une décision : découvrir la Grèce par elle-même. Le matin de son départ, elle reçoit un carnet par la poste. Le parcours du fameux A. y est raconté. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses anecdotes se dessine le portrait d’un homme blessé.

 

Alors, en avez-vous déjà lu certains d’entre eux ? Comment êtes-vous quand vous partez en vacances ? Plutôt liseuse ou livre papier ? Grosse PAL ou pas le temps de lire pendant vos séjours? Je veux tout savoir et je vous donne rendez-vous à mon retour pour vous rendre compte de mes lectures !

Publicités

Lucky Luce, tome 1 de Vanessa Furchert

lucky Luce 1

Romance – livre sorti le 31 mai 2019

Editions BMR

Service presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie les éditions BMR qui m’ont permis, via la plateforme NetGalley, de découvrir ce roman.

Résumé : La reine des gaffes, c’est moi. Une catastrophe à l’horizon ? Vous pouvez être sûrs que je serai dans le coup.

Alors quand je me retrouve aux urgences au milieu de la nuit, c’est forcément pour une histoire si ridicule qu’elle ferait rougir de honte n’importe qui. D’autant plus que le médecin chargé de m’aider est le cliché sur pattes de l’homme parfait en blouse blanche !

Et lorsque, quelques jours plus tard, je recroise docteur Beau-Gosse dans une situation encore plus embarrassante (si, si, c’est possible), je n’ai qu’une envie, devenir invisible. C’est officiel, le destin adore se payer ma tête.

Ce titre a déjà paru sous le titre  Les Pérégrinations d’une gourde, aux éditions Erato.

 

Mon avis : En lisant le quatrième de couverture, j’ai tout de suite été séduite par le côté « miss catastrophe » de l’héroïne. Et pourtant, j’étais loin de penser qu’une maladresse pareille pouvait exister !!

Nous faisons ici connaissance avec Lucie, assistante de direction maladroite, complexée par ses kilos en trop mais aimant trop manger pour essayer d’y remédier. Après une soirée catastrophe, elle termine aux urgences et rencontre Noah, un docteur charmant qui ne la laisse pas insensible. Lorsqu’elle le recroise à plusieurs reprises, elle ne peut s’empêcher qu’il s’agit d’un signe du destin. Mais Noah est-il celui qu’il lui faut ?

J’ai beaucoup aimé le personnage de Lucie. En effet, cela fait du bien de voir une héroïne avec des défauts physiques mais aussi un caractère imparfait. Elle n’aime pas sa silhouette mais n’aime pas se priver des bonnes choses…. Honnêtement, ne sommes-nous pas nombreuses à agir de même ? Pour son côté maladroit, il est parfois poussé à l’extrême mais cela la rend également attachante. Malgré tout, Lucie est une jeune femme rigolote, sérieuse dans son travail et qui enchaine les histoires qui ne mènent nulle part. Justement, quand elle rencontre Noah, elle pense avoir décroché « le gros lot ». Imaginez un instant : un interne sexy, gentil, bourré d’humour, attentionné et qui s’intéresse à vous, il n’y a pas à hésiter, il faut foncer !! Néanmoins, j’ai trouvé ce personnage un peu lisse, trop conventionnel et je sens qu’il nous réserve des surprises…. Peut-être est-ce mon côté désabusé qui parle ? Le tome 2 répondra sûrement à cette réponse ! Dans tous les cas, j’ai trouvé ce couple assez atypique et j’attends de savoir quel sort l’autrice compte leur réserver car contrairement aux apparences, tout n’est pas si rose entre eux…

Je dois avouer que je ne savais pas que ce roman était un tome 1. Arrivé au bout, je suis restée bête car la fin appelle à une suite qui, je l’avoue, s’annonce compliquée pour notre héroïne. J’ai passé un bon moment car la protagoniste est attachante et drôle. La plume de l’autrice est fluide, facile à lire et entrainante. Les chapitres courts dynamisent notre lecture. Si je devais mettre un petit bémol, ce serait sur le narrateur qui se concentre uniquement sur Lucie, et laisse donc planer des zones d’ombres sur les autres personnages. De plus, j’ai trouvé que par moment, l’action avançait un peu trop vite, j’aurais aimé approfondir notamment le passage de la croisière. Néanmoins, cela reste un roman très agréable, parfait pour une lecture détente.

Pour conclure, je recommande le tome 1 de « Lucky Luce » pour tous les amateurs de romance qui cherchent une héroïne attachante, entière et drôle. Cette histoire vous fera, sans nul doute, passer un bon moment et vous permettra, le temps de quelques pages, de sourire et de vous évader de votre quotidien.

 

liens utiles

Retrouvez ce roman sur le site des éditions BMR
Retrouvez également ce roman sur amazon

 

pro_reader_120     favorited_reviews_120     reviews_50_120     netgalley_challenge_2018_120     netgalley_challenge_2019_120

MINUTHE de Elline Baudry.

 

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]

Éditions LIBRINOVA

313 pages

Ma note : 4/5

Lien Kindle

Lu dans le cadre du rdv #MonMarathonIndé de Juin.

 
Le résumé :
Prenez un séduisant boulanger-pâtissier rencontrant la ravissante propriétaire d’un salon de thé.
Ajoutez-y un éclat de coup de foudre, un bouquet d’émotions inédites pulvérisé par un navrant malentendu.
Remuez doucement.
Incorporez à la préparation une mesure de concurrence et un zeste d’orgueil. Additionnez d’une vieille rancune de voisinage.
Tournez délicatement, puis parsemez de quelques pépites de provocations impertinentes.
Saupoudrez d’une pincée de compétition, d’un soupçon d’audace et délayez avec une âme canine espiègle et un petit village pittoresque vendéen à la population truculente.
Épicez de quelques traits d’humour et d’amour à volonté.
Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une petite comédie romantique, divertissante et gourmande qui ne mange pas d’pain !

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Amély a toujours cru en ses rêves. Elle a eu le courage de prendre sa vie en main et pu affronter la dure vie d’une entrepreneuse. Son rêve le plus cher, ouvrir un salon de thé où convivialité, échanges et gourmandises s’allieraient avec la volupté de sa boisson préférée. Pari risqué mais pari réussi. Amély s’installe à Montsablé, petit village vendéen, dans le local sous l’appartement d’une grand-mère bienveillante et curieuse. Les premiers temps sont difficiles. La gentillesse d’Amély, son dévouement, sa perspicacité et son écoute ont comblé les premiers clients. Amély s’épanouit dans sa nouvelle activité qui accapare tout son temps et son esprit. Soucieuse du détail, elle propose des pâtisseries à déguster : moelleux aux chocolat et autres mignardises et le gâteau régional, le minuthé. Amély est ravie et est aux anges. Ses efforts sont enfin récompensés.

 

Le bouche à oreille fonctionne à merveille et les curieux se faufilent dans son salon de thé. L’un d’entre eux est quelque peu agacé lorsqu’il constate que son gâteau fétiche est proposé. Alexis l’artisan boulanger-pâtissier du village a bien peur pour sa boutique. Si seulement la belle Amély ne lui avait pas tapé dans l’œil.

 

Entre passion, espièglerie, quiproquo, manipulation, secrets et envie, nos deux apprentis amoureux vont devoir soulever des montagnes pour surpasser tout cet imbroglio. Est-ce que l’amour arrivera-t-il à les réunir ?

 

Elline Baudry signe une quatrième romance toute en finesse et avec gourmandise. Une comédie romantique où les petits détails vont mettre la zizanie au sein d’un couple qui se recherche, se perd et se trouve. Une longue et cruelle route où certaines médisances et anciennes querelles vont semer le doute et la colère. Amély est un personnage admirable par son côté créatif, son empathie et sa force de caractère. Aussi têtu l’un que l’autre, Alexis se montre jaloux et envieux. Si, elle, elle incarne la patience, lui est caractérisé par la fougue et l’impulsivité.

 

Dans un cadre romantique, la plume bucolique d’Elline Baudry m’a baladée dans un décor merveilleux invitant à la flânerie. Un brin d’humour et des personnages cocasses apportent légèreté et frivolité. Des chapitres cours et l’alternance des points de vue confèrent un joli rythme à une histoire qui se veut attendrissante, passionnante et drôle. Le malentendu offre à la trame de jolis rebondissements. Peut-être manque-t-il quelques développements car j’ai eu le sentiment que l’histoire se déroulait bien trop rapidement ? Mais en même temps, elle est si délicieuse que je ne peux en vouloir à l’autrice d’avoir été à l’essentiel.

 

MINUTHE est à déguster sans modération. Un décor qui ne pourra que vous séduire, des personnages attendrissants, une histoire magnifiquement menée et des gourmandises à chaque page.

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… l’interview de Elline Baudry.

Mes avis sur ses premières romances (clique sur la couverture pour les découvrir).

 

IMG_20180426_160220_117

TOY BOYS de Laëtitia de Zelles.

 

[ ROMANCE SEXY – Nouveauté 2019 ]

Tome 1/3

CITY Editions – Collection Eden

352 pages

Ma note : 4,5/5 mention « à croquer »

Lien Kindle

 
Le résumé :
La vie d’Eléa est réglée au millimètre. Elle passe ses journées à la fac, son temps libre avec sa meilleure amie et ses nuits avec un homme chaque fois différent, son toy boy du moment. Mais sa vie est sur le point de prendre un nouveau tournant.
Lors d’une soirée, la jeune femme rencontre Milan, qu’elle trouve à son goût. Elle fait son jeu de la séduction habituel auquel il reste complètement insensible. Hors de question pour lui d’être un nom supplémentaire sur un tableau de chasse… même s’il apprécie la jeune femme.
Eléa n’est pas habituée aux refus et devient littéralement obsédée par Milan. Sept ans plus tôt, elle s’était fait une promesse : s’interdire tout vrai sentiment après avoir vécu un drame. Elle a toujours respecté cette promesse. Mais jusqu’à quand ?
 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Ne vous fiez pas au titre de cette romance sexy qui pourrait prêter à confusion, aucun petit canard n’a participé de près ou de loin à ce scénario (okay, vous ne voyez pas, pas grave !). Pour le coup aucun d’homme n’a été maltraité et a fait l’objet de convoitise non consentie.

 

Sur cette note d’humour qui n’a fait sourire que moi et avant que je ne m’éloigne de mon objectif du jour : vous parler du premier roman sexy de Laëtitia de Zelles.

 

Eléa est une jeune femme plein d’entrain. Boulimique de la vie, elle la croque sans commune mesure avec force et détermination. Eléa, étudiante en biologie, est installée sur Bordeaux avec sa meilleur amie Clarisse Une colocation digne du yin et du yang. Alors que Clarisse a la tête sur les épaules, Eléa se laisse vivre au jour le jour. Cette amitié remonte au lycée. Depuis le premier jour et le premier regard, elles ne se sont plus quittées. Une belle amitié, solide comme un roc où chacune est présente pour l’autre dans les pires comme les meilleurs moments. Eléa, belle plante brune est à ses heures perdues et quand l’envie s’en fait ressentir, une croqueuse d’hommes. Elle ne va pas s’embarrasser d’une quelconque liaison, l’amour , le véritable celui qui fait décoller et met plein d’étoiles dans les yeux, elle n’y croit pas. Elle se contente alors de s’amuser. Des relations libres, sans lendemain et sans prise de tête. Elle choisit, elle s’amuse et elle jette. Bien évidemment sa réputation n’est pas à faire, mais c’est son choix et elle s’en accommode et l’assume sans aucune honte. Consciente de son charme, elle en abuse et le déploie quand bon lui semble. Eléa est accro au sexe. Elle se sent libre, heureuse et surtout elle oublie. Elle oublie cette terrible tragédie qui, du jour au lendemain, a changé la jeune femme qu’elle devenait. Ce « traitement » est bien plus efficace qu’un anxiolytique, mais à présent que l’irrésistible Milan est rentré dans sa vie d’une manière inédite et fracassante, peut être qu’elle devra revoir sa manière de vivre.

 

Milan est cadre dans une entreprise. Ses pouvoirs : authenticité, l’honnêteté, le franc parler et l’empathie. Il va croiser la belle des bois, lors du mariage de son boss. Interloqué par la manière dont Eléa l’aborde, il va gentiment lui souffler un joli vent qui aura le mérite de mettre hors d’elle la belle Eléa.

 

Si on fait l’amour ce soir, demain tu me diras probablement merci à la prochaine…
 
Mais Milan a tout simplement craqué. Il a ni l’intention de s’amuser ni de faire souffrir la belle Eléa. Milan va mettre son grain de sable dans la vie trépidante d’Eléa et bouleverser la manière dont elle se complaisait dans cette auto destruction jouissive. 

 

Ce premier tome met l’accent sur les émotions des personnages notamment celles d’Eléa. J’ai découvert une jeune femme fragile sous cette allure avenante et conquérante. Alors qu’elle croit ses blessures pansées, au contraire Milan va les mettre bien en évidence. J’ai donc suivi le retour aux source d’Eléa avec curiosité et appréhension. Que cache donc son passé ? L’inquiétude et la tristesse m’ont vite submergée face à la révélation de ces secrets. Le soulagement qu’enfin Eléa tire du courage et de la force de son passé m’a accaparée. Laëtitia de Zelles offre une romance sexy de toute beauté où l’héroïne est loin d’être farouche et mignonnette mais qui a contrario cache de nombreuses fêlures. Pour une fois c’est le héros qui va être le moteur de la reconstruction. Ce changement de rôle n’est pas pour me déplaire, cela est bien trop souvent l’inverse. Une particularité embellie par une plume fluide et addictive qui met parfaitement en exergue les émotions, les sentiments, les envies, les doutes et les questions de ses personnages. Pimenté par quelques scènes sexy, le roman s’ancre dans une histoire passionnelle, mais aussi déchirante et bouleversante. Et le final, encore pour mon plus grand des plaisirs, prend une tournure totalement inattendue ! WTF ? What’s else ? Mais c’est quoi ce bin’s ?

 

TOY BOYS est une belle romance sexy, pleine de surprises et de rebondissements. Des personnages à croquer auxquels je me suis attachée sans préjugé. Des personnages blessés mais qui trouvent dans l’autre une certaine forme de rédemption. TOY BOYS est une belle gourmandise à découvrir cet été.
 
Le repas est savoureux et l’ambiance à notre table oscille entre attirance irrésistible et franche rigolade. Et tout ceci de manière parfaitement naturelle. Il a très vite remarqué les lignes noires sur mon poignet et m’a félicitée pour le choix du dessin.  sa manière de me regarder, mélange d’admiration et de fierté, il est évident qu’il a compris sa signification. Certes, je l’ai fait pour moi, ce tatouage, mais c’est grâce à lui que je peux lui donner du sens.
 
#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de la Collection Eden.

… le site de Laëtitia de Zelles.

SI CUPIDON SAVAIT VISER de Alice Hérisson et James Harrington.

[ COMÉDIE ROMANTIQUE – Nouveauté 2019 ]

DE SAXUS Éditions

317 pages

Ma note : 5/5 mentions « coup de cœur » et « incontournable 2019 »

Lien Kindle

 
Le résumé :
Un chassé-croisé amoureux drôle et émouvant pour la comédie romantique de l’année !
Elle, c’est Alice.
Illustratrice dans une agence de publicité le jour et dessinatrice de BD la nuit, elle est heureuse et épanouie dans son couple… jusqu’au jour où elle se fait larguer.
Lui, c’est James.
Il s’ennuie comme conseiller client dans un centre d’appels et doit vivre avec une peur contraignante : l’anglophobie. Il ne supporte pas le moindre mot en anglais. Célibataire depuis trop longtemps, il veut trouver l’amour.
Ce livre, c’est leur histoire. À travers le regard de chacun, vous allez vivre leur quête de l’âme sœur. Des sites de rencontres aux soirées speed dating, en passant par un chassé-croisé dans un labyrinthe ou un séminaire surréaliste, ils vont se chercher, mais surtout se rater.
De Paris à Londres, embarquez dans une aventure pleine de rebondissements, de quiproquos et de rencontres improbables !
On tente, on cherche, on veut tous y croire, mais on se rend compte, souvent, que ce satané Cupidon devrait apprendre à viser !
Deux points de vue, une expérience de lecture unique pour une comédie romantique pétillante et décalée écrite à quatre mains !
Inclus : le quiz Loose & Love. Des questions pour rire, se découvrir et savoir de quel côté bat votre cœur !

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Il est temps aujourd’hui de vous parler de mon dernier coup de cœur pour cette comédie romantique.

 

SI CUPIDON SAVAIT VISER est une histoire drôle, émouvante, passionnante et irrésistible. Cupidon, petit ange joufflu qui a la dure responsabilité d’unir de sa flèche hommes et femmes, en a ras la casquette qu’on lui reproche plein de choses, de banques route et  de déboires. Il fait ce qu’il peut surtout quand ces terriens n’y mettent pas du leur et qu’ils attendent patiemment que l’amour leur tombe dans les bras. Cupidon ne connaît pas les 35h, les RTT et les congés payés, il trime tous les jours à toute heure pour nous satisfaire. Lassé de son boulot, il pense sérieusement se mettre en grève ! Aussi bienveillant qu’il est, il ne râle que pour sa bonne cause, surtout qu’il garde espoir pour ces deux zigotos, Alice et James, et que naisse une idylle.

 

Alice, artiste dans l’âme, est illustratrice dans une grande société le jour et créatrice de bandes dessinées la nuit. Tout roule pour Alice ! Un amoureux, des projets et un largage en bonne et due forme ! Alice vit sa première expérience de rupture. Descente en enfer et apocalypse ! Rien ne va plus pour la belle Alice ! Alice est une passionnée, une éternelle optimiste qui ne voit en l’échec qu’une manière originale de rebondir. Disparus les reniflements et les mouchoirs entassés, elle décide de prendre sa vie en main. Le célibat est peut être la meilleure chose qui lui soit arrivée pour concrétiser son projet. Entraînée par une meilleure amie légèrement déjantée et limite borderline, elle tente les soirées en tout genre, les speed-dating, Meetic, un parcours dans un labyrinthe et le pompon sur le chapeau , un séjour dans un château perdu au fin fond de la campagne et dirigé par un gourou zélé qui a la quéquette qui démange. Forte de toutes ses expériences Alice ne croit plus en l’amour et surtout elle a l’impression que ces hommes qu’elle rencontre sont d’un autre monde. Pourtant Alice n’a pas prêté attention, car un homme a souvent rencontré son chemin mais dans des circonstances incongrues.

 

James, le fils à sa maman, un peu lord pantouflard, anglophobe, mélomane et doux rêveur n’a jamais connu le grand amour. Il est vrai que devant ces belles dames, il perd tous ses moyens et n’arrive guère à produire des phrases intelligibles et qui ont un sens. Le manuel du séducteur, il ne connaît pas. Ce grand timide pourtant a dans sa botte des talents cachés, son humour, son authenticité et son empathie. Mais son envie de changer et d’ouvrir son monde à ses dames devient pressant et il décide de changer et de tenter quelques expériences. Un tournant qui ravit sa mère qui l’embrigade avec ses meilleures copines du troisième âge, dans une journée shopping où son relookage est au centre de toutes les attentions ! Une première étape où il frise l’apoplexie. Mais cette initiation est loin d’être close. Son meilleur pote, la quarantaine bien tassé qui ne pense qu’à la prochaine minette qu’il va soulever et d’un humour grivois qui fait grincer les dents, le pousse à sortir et tenter différentes expériences : Meetic, sorties déjantées, boîtes en tout genre, un labyrinthe diabolique, speed-dating catastrophique et un séjour dans un château perdu au fin fond de la campagne en compagnie d’un zoulou bien trop zélé. James n’en peut plus et baisse les bras, pourtant son chemin a rencontré celui d’une autre !

 

Vous l’aurez compris, cette comédie romantique est un chassé croisé rocambolesque et épique. A tour de rôle, nos deux protagonistes, apprentis amoureux, livrent leur émois, leurs doutes, leurs rancœurs, leurs espérances, leurs interrogations et leurs vies. A la fois attendrissant et touchant, James et Alice, nous embarquent dans leurs vies quelque peu chaotiques. Situations et rebondissements hilarants ; quiproquo à la chaîne, il m’a été impossible de ne pas être insensible à cette quête de l’amour. Irrésistible, cette comédie est juste poilante. Les auteurs mettent en évidence les incohérences de la vie, les rendez-vous ratés, les clins d’yeux non perçus, les aléas. Plein d’espoir, les auteurs ne se privent pas entre clichés et caricatures, l’ambiance bon enfant est un pur régal.

 

Un coup de cœur pour ce début d’été : Un quatre mains à la plume légère qui m’a envoûtée dès les premières pages. Une aventure livresque qui a eu le mérite de me coller le smille pendant quelques jours et rien que pour ça, SI CUPIDON SAVAIT VISER mérite toute votre attention !

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… sur le site Lecteurs.com

LORD OF EGYPT : Le ciel de Nout de Ena Fitzbel.

[ ROMANCE HISTORIQUE ÉROTIQUE – Nouveauté 2019 ]

Éditions ALBIN MICHEL – Collection MA NEXT ROMANCE

306 pages

Ma note : 4/5

Lien Kindle

 
Le résumé :
Ariane Cravendish n’est plus la discrète et flegmatique aristocrate anglaise que Lord Timothy Fentington a connue. Travestie en homme, bravant les interdits que cette fin de XIXe siècle lui impose, elle débarque en Égypte pour rapatrier son frère Adonis, un archéologue très gravement malade. C’est alors qu’elle retrouve Timothy, égyptologue et séducteur toujours aussi peu soucieux des conventions.
Submergée d’émotions contradictoires, la belle rousse de 29 ans découvre tout à la fois les mystères de l’Égypte et les plaisirs sensuels avec celui dont elle fera son amant. Pendant ce temps, Nout, la nymphe de l’ancienne Égypte, et son scarabée bleu défient les lois du temps et envoûtent les hommes ! Adonis est l’une de ses proies. Parviendra-t-il à comprendre ce qu’elle cherche ? Sa survie en dépend.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Direction l’Égypte, fin du XIXe siècle, où cet ancien pays majestueux révèle peu à peu ses secrets. Pays en ébullition où archéologues de toutes nationalités ne rechignent pas à la tâche de trouver des trésors. Roches, sables et soleil, un cocktail éprouvant où la folie et la convoitise gagnent peu à peu les hommes.

 

En ces temps perdus où les femmes issues de la haute société anglaise ne pouvaient pas quitter leur foyer pour une escapade en solitaire, Ariane Cravendish n’a que faire des ragots qui fleurissent ici et là. Femme célibataire (une aberration à cette époque), gère toute seule le domaine anglais appartenant à son père. Suite à de mauvaises nouvelles, elle décide de braver tous les aprioris et de prendre la mer pour rejoindre son frère en Égypte. Pantalon, chemisier, cheveux remontés et cachés par un chapeau, la voici déguisée en homme par obligation. Point de remontrances, de regards outrés et des visages interloqués, ce déguisement lui permet de voyager aisément. Ce long périple, se terminant, elle découvre un lieu intrigant et chargé de mystère : une pyramide au loin, un port où règne une ambiance démesurée et un grand bateau. Ravie enfin de retrouver son grand frère pour lui faire entendre raison, elle rencontre un homme amoindri tenant le lit et le séducteur de ces dames, Timothy Fentington. Vieille connaissance qui ne lui a pas laissé un bon souvenir, elle s’accommode de cet homme impossible.

 

Rien ne prédestiner Ariane à vivre une telle aventure. Mystère, secret, magie, amour et passion seront au rendez-vous, pour un périple qui révélera la femme qui se cache en elle.

 

Ena Fitzbel signe une romance historique et érotique de toute beauté. J’ai beaucoup apprécié la force que dégage Ariane. Une héroïne qui ne fait pas cas de la condition féminine voulue par les hommes. Même si elle craint les qu’en-dira-t-on, elle ose ce que peu n’oserait. Une volonté farouche à détruire cette ignominie et à vivre une aventure hors du commun. Instruite et intelligente, elle aura l’occasion à de nombreuses reprises de montrer son véritable potentiel. Maligne et sournoise, elle sait mener son monde par le nez. Ariane est une héroïne précieuse. Son image casse de nombreux codes établis par une société patriarcale anglaise. D’ailleurs, elle va découvrir que le peuple de l’ancienne Égypte ne portait pas du tout ses valeurs. Timothy est un homme arrogant, séducteur, machiste ; la caricature parfaite du Lord anglais qui ne se refuse rien. La venue d’Ariane va contrarier son quotidien pour le pire et surtout le meilleur.

 

Ena Fitzbel m’a plongée dans une romance pimentée où les découvertes archéologiques côtoient les charnelles. Ce brin de passion apporte un côté romantique à une histoire trépidante.

 

La plume d’Ena Fitzbel est envoûtante, passionnante et addictive. Le choix de narration à trois voix est judicieux où le point de vue de chaque narrateur apporte les éléments cruciaux à ma connaissance. Cette romance est un mélange de ce que j’apprécie lors de mes lectures : une intrigue où l’Histoire se mêle à la magie, des héros qui au départ ne s’apprécient guère, une osmose naissante, de la passion et une héroïne qui a du caractère. J’ai passé un excellent moment en compagnie de cette lecture. Quoi demander de plus !?

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de MA NEXT ROMANCE

Le book-trailer

Mon Marathon Indé de Juin.

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Le dernier lundi du mois pointe le bout de son nez, c’est donc l’heure de vous annoncer le programme du rdv mensuel #MonMarathonIndé de juin.
Ce mois ci place à la fantasy, à la romance contemporaine et érotique et au témoignage.
Découvrez dès à présent mes lectures prévues. Si vous avez craqué pour un des livres présentés, n’hésitez pas à cliquer sur la couverture pour en savoir davantage.
Dés demain, retrouvez pendant les trois prochains jours, les interviews de Elline Baudry, Aude Félix et Rui Chan et dès que possible mes avis.
Bonne découverte !
#Esméralda

Témoignage
Librinova
243 pages


Le résumé :
Michel Lombard, vieil universitaire niçois cabossé, retrouve dans un tiroir, 37 ans après, une photo prise à Iéna, en RDA, en 1981, au cours d’une de ses missions d’enseignement. Remonte alors, violent, amusé, amer et éblouissant le souvenir de ses pittoresques voyages de l’autre côté du rideau de fer, au temps de la guerre froide. Il est tombé à la fois sous le charme inattendu d’un pays rébarbatif, de ses étudiants enthousiastes et des beaux yeux noirs de Mélodie. Petit flirt d’été ? En fait, amour fou de haut péril, plein de ravissements, de mélancolies et d’orages, qui lui rappelle son premier amour de seize ans. Et cet amour, nourri de chimérique, persistera dans l’attente et le rêve, malgré les obstacles et les absences, jusqu’à la chute du Mur et au-delà. Il sera sauvé par l’écriture. Double expérience amoureuse et politique, intense et vibrante, vécue à cinquante ans avec un coeur de seize ans, confrontée à l’usure des coeurs, du Temps et de l’Histoire.
Romance contemporaine
Librinova
313 pages


Le résumé :
Prenez un séduisant boulanger-pâtissier rencontrant la ravissante propriétaire d’un salon de thé.
Ajoutez-y un éclat de coup de foudre, un bouquet d’émotions inédites pulvérisé par un navrant malentendu.
Remuez doucement.
Incorporez à la préparation une mesure de concurrence et un zeste d’orgueil. Additionnez d’une vieille rancune de voisinage.
Tournez délicatement, puis parsemez de quelques pépites de provocations impertinentes.
Saupoudrez d’une pincée de compétition, d’un soupçon d’audace et délayez avec une âme canine espiègle et un petit village pittoresque vendéen à la population truculente.
Épicez de quelques traits d’humour et d’amour à volonté.
Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une petite comédie romantique, divertissante et gourmande qui ne mange pas d’pain !
Romance fantasy érotique
228 pages
Tome 2


Le résumé :
Lors d’un voyage en mer plein de surprises, mené dans le but de trouver de légendaires pur-sang dorés, Calh et Eléa prennent part à une Cérémonie des Sens…

Le Maistre Ecuyer Royal et le Prince Héritier d’Argalh partent à la recherche des légendaires pur-sang dorés de la Province du Guépard Blanc. Tout au long de leur voyage, Calh continue d’initier Eléa aux mystères de Maïa. Ils participent à une Cérémonie des Sens et l’Etoile Cerclée est tatouée à l’intérieur du poignet de la jeune femme.
Grâce aux révélations du Maistre Fauconnier du château d’Adhaïa, les deux amants n’ont jamais été aussi proches de trouver les Chevaux des Dieux. Mais une tempête se prépare…
Venez découvrir avec Eléa un nouveau duché du Royaume d’Argalh, et rencontrer le mystérieux Grand Amiral de la flotte des corsaires des Iles du Levant.

Suivez les deux amants dans ce second volet d’une aventure fantastique empreinte d’érotisme, fait de traversées en mer trépidantes et de découvertes inattendues !
Fantasy
Tome 1
Iggybook
631 pages


Le résumé :
Maladroite et un peu fofolle, Mia Fayet possède un sacré crochet du droit dont elle aime abuser. C’est dans le sud de la France qu’elle a repris la boutique d’antiquités de son oncle. Sa vie se résume à un petit cercle d’amis, une mère insupportable et un ex fiancé potentiellement cancérigène. Jusqu’au jour où elle découvre dans l’un de ses tiroirs, une tablette en or gravé d’un langage aussi vieux que l’humanité. Une tablette au pouvoir étrange qui réveille ses intuitions depuis longtemps assoupies et des souvenirs oubliés. Sans compter sa rencontre fortuite avec Matteo Scalabrino, un italien au passé sombre qui suscite en elle une vague impression de déjà-vu et une bonne dose d’exaspération. Coïncidence ou simple hasard, le moment est venu de partir en quête de la vérité et découvrir bien plus que ce qu’elle cherche.
Nouvelle romance F/F
48 pages



Le résumé :
Entre regret et nostalgie, une femme nous entraîne dans ses souvenirs d’une époque pas si lointaine où l’homosexualité était illégale.
Fantasy
Tome 3
444 pages


Le résumé :
Je vais être responsable d’un patricide, c’est certain. À chaque fois que Negarath ouvre la bouche, j’ai envie de lui trancher la tête. Lui, mon père ? Sérieusement ? À quel moment ma mère s’est-elle dit qu’un idiot doublé d’un égoïste serait idéal pour partager le reste de sa vie ?
Heureusement qu’Alvyn est de retour, un peu plus et j’attrapais ce qu’il restait de l’obélisque de Washington pour le balancer dans le crâne de Negarath. Non pas que j’en sois capable, hein. Mais si je l’avais été, je l’aurais certainement fait.
Pendant qu’il a décidé de récupérer son trône elfique, nous voilà face à un sérieux problème : les portails sont ouverts. Tous. La bonne nouvelle c’est que Mélinda, la reine des fées, va me foutre la paix et rentrer chez elle. La mauvaise, c’est que nous allons faire face à une nouvelle invasion de gobelins et de trolls. C’est tout juste si on vient de se débarrasser de leur sale odeur dans la ville, voilà qu’on est de nouveau bon pour se les coltiner. Et bien sûr, n’oublions pas les dieux et leurs jeux dangereux.
Quand est-ce que je vais dormir, moi ?

IMG_20180426_160220_117