Le doux parfum des marguerites d’Amélie B.

ledouxparfum_couv69_vok_vol.jpg

Romance contemporaine – livre sorti le 17 mai 2019

Auto-édition

Service presse

Ma note : 3,5/5

 

Je remercie Amélie B pour sa confiance et pour m’avoir confié son cinquième roman en service presse.

Résumé : Hannah a tout pour être heureuse : un père bienveillant, une grand-mère aimante, un amie pétillante, un quotidien confortable à Saint-Tropez, et une passion dévorante : le surf. Seul l’amour manque à ce tableau presque parfait… jusqu’à ce qu’elle rencontre Mathias, jeune trentenaire récemment installé en ville. Sous des airs durs et une humeur changeante, il cache une gentillesse qui séduit immédiatement la jeune fille. Mais… Mathias est-il aussi sincère qu’il le prétend ? Lors d’un voyage en amoureux, Hannah va découvrir avec horreur ses véritables intentions…

 

Mon avis : Grande fan de la plume d’Amélie B, j’attendais avec impatience son nouveau roman. Quelle nouvelle surprise nous réservait-elle ? Dans quel univers allait-elle nous emmener ? Je peux d’ores et déjà vous dire que ce cinquième opus est plus sombre que ses précédents car c’est un romantic suspense. En effet, on a  une intrigue qui nous tient en haleine pendant une bonne partie de l’histoire, repoussant, au final, la romance au second plan. Ce changement ne m’a pas déstabilisée, j’ai même trouvé cela très intéressant.

On fait ici la rencontre d’Hannah. C’est une jeune fille aisée, qui vit sur un yacht à St Tropez. Avec son amie Jessica, elles profitent de la vie. Un jour, Hannah tombe sur Mathias et le coup de foudre est au rendez-vous. Pourtant, le jeune homme semble bien trop lisse et ses excès d’humeur vont vite nous interroger. Que cache-t-il ? Quelles sont ses intentions vis-à-vis d’Hannah ?

Hannah a souffert, dans sa jeunesse, du manque d’attention de sa mère. Elle a en revanche une belle relation avec son père et sa grand-mère maternelle. Elle profite du luxe, dont elle a toujours eu l’habitude, mais je l’ai trouvée moins « pimbêche » que sa copine Jessica. En effet, même si elle sait profiter des avantages procurés grâce à l’argent, elle n’en joue pas pour l’exposer à tout va aux yeux de tous. Je l’ai trouvée très touchante dans sa quête et très altruiste avec Manuel, ce jeune espagnol qu’elle rencontre à Ibiza. Quand à Matthias, je l’ai trouvé détestable. Dès le début, c’est un protagoniste qui m’a mise mal à l’aise et qui va vous faire vivre d’intenses émotions. Au fil des pages, un véritable mystère se tisse autour de lui et on va de surprise en surprise. Je ne peux pas vous en dire plus sous peine de gâcher une bonne partie de l’intrigue…

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Comme toujours, la plume de l’autrice nous entraine là où on ne s’y attend pas. Contrairement à ses autres livres, elle explore ici le thème du romantic suspense autour de la relation entre Hannah et Mathias et tout ce qui en découle. J’ai été agréablement surprise par ce changement de style et surtout par l’ambiance oppressante que l’autrice a su créer. Comme toujours, sa plume est fluide et addictive ; on a envie d’aider Hannah à en savoir plus et enfin à y voir plus clair. D’Ibiza à New-York, on voyage en sa compagnie, on souffre, on espère et on se réjouit à ses côtés. Si je devais mettre un bémol, je dirais que je reste assez mitigée sur la fin que je ne voyais pas comme cela et qui ne me satisfait pas totalement car je n’ai pas les réponses à toutes mes questions. Mais l’autrice nous réserve peut-être de nouvelles surprises ?

Pour conclure, j’ai, encore une fois, passé un bon moment en compagnie du nouveau roman d’Amélie B. En explorant un nouveau genre, elle sait nous surprendre et nous entraine dans une folle histoire qui vous emmènera aux quatre coins du monde. Ce roman est une belle lecture d’été qui saura vous faire passer un bon moment et vous étonnera jusqu’à la dernière page !

 

liens utiles

Envie d’en savoir plus sur l’univers d’Amélie B. Rendez-vous ici !
Retrouvez ici le lien Amazon
Publicités

AMOUR, FLINGUES ET MACARONIS de Anna Triss.

 

[ ROMANTIC SUSPENSE / FEEL-GOOD BOOK – Nouveauté 2019 ]

Tome 2/2

BLACK INK Editions

430 pages

Ma note : 5/5 mention « à croquer »

Lien Kindle

 
Le résumé :
Ne me jugez pas trop vite. Ne me détestez pas.
Sept années de passion, de bonheur et de sexe torride pour en arriver là aujourd’hui…
Il y a six ans, à Florence, après moult mésaventures rocambolesques, moi, Robyn, j’ai épousé Valentino Massari, l’amour de ma vie. Mon Échelon Cinq est devenu le père d’adoption de ma fille.
Nous étions heureux tous les trois. Une famille épanouie.
Jusqu’à récemment, j’étais persuadée d’avoir déniché la perle rare avec mon macaroni.
J’étais convaincue que ma poisse légendaire s’était envolée.
Mais quelque chose de terrible s’est passé…
Détrompez-vous, le prince charmant n’existe pas.
L’homme que je prenais pour mon prince charmant est italien, tueur à gages… et je l’ai quitté.
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Nous sommes toutes  d’accord qu’à l’annonce de la sortie de cette suite et au vu du résumé,  nous avons hurlé notre désarroi et lorsque le book-trailer a fait son apparition, nous avons (enfin moi plutôt) meuglé telles des vaches en furie prêtes à démolir quiconque, (oui, oui …. quiconque) se mettrait au milieu de notre route. En mode grognasse avec plein de points d’interrogations qui clignotent de toutes les couleurs. Digne d’un super GIF.

 

Mon état d’esprit était digne d’un mélodrame : blagues douteuses, explosions de slip à tête de mort, une mythomane qui se la joue à la Bonnie. J’étais bien partie pour un very bad trip où je prenais le flingue pour estriper (expression de vers chez moi!) le macaroni. Pôvre Robyn ! Je vais éviter de m’égarer ! Je reviens donc à nos mouton, enfin plutôt, à nos macaronis et à nos flingues, et pour l’amour je verrais plus tard.

 

Saut dans le futur, 7 années se sont écoulées depuis le mariage tout mimi de nos  tourtereaux : le prince charmant (accessoirement tueur à gages) et la pulpeuse pin-up.  7 années de pur bonheur où Valentino devient restaurateur et Robyn ouvre enfin son salon de tatouages. Je vous épargne les corps suants s’entremêlant dans un sorte de ballet érotique et sensuel. (En gros, ils ont b******** comme des lapins ! Et tant mieux pour eux). Valentino respire la sérénité. Il ne tâtonne plus de la gâchette. Mais se reposant trop sur ses acquis, il a oublié deux choses cruciales : une promesse et une dette ne s’effacent pas avec le temps et quand Robyn pète un câble, elle prend la tangente quitte à fracasser bien des cœurs. Et qui s’est qui rame comme un forcené dans la semoule et bien c’est bibi le macaroni. Un qui ne manque pas de ressources et quitte à se ridiculiser (enfin c’est un grand mot) autant le faire avec les formes ! Et puis le mafieux sur sa colline il n’a qu’attendre pour régler les comptes.

 

Anna Triss met la gomme pour ce second (et dernier) tome. Une suite toutefois bien différente notamment dans le ton que l’autrice emploie. Une histoire bien plus sombre voire mélancolique où les personnages déchirés entre amour et haine ne savent plus où donner de la tête. Tout part en cacahuète. Et c’est un vrai crève-cœur ! Robyn perd de son ardeur et retrouve son éternelle compagne « la maladroite ». Elle tente malgré sa déprime soignée à coup de bonbons, de dépasser touts les derniers événements de sa vie et d’aller surtout de l’avant. Anna Triss met parfaitement en avant les fêlures des ces personnages fétiches. Assaillis de question et de doutes, les remises en questions sont persistantes alimentant un combat où reconquérir le cœur de l’autre est une joute pleine de surprises.

 

Une nouvelle fois je me suis laissée embarquer dans cette aventure totalement hallucinante où j’ai pu découvrir de nouvelles facettes des personnages principaux et vivre une aventure où ce trio explosif (amour, flingues et macaronis) défie tous les statistiques. Cerise sur la gâteau, pour la gourmande que je suis, les nouveaux points de vus sont judicieux et apportent un nouveau rythme, pour ne pas dire, un nouveau coup de folie. La plume de Anna Triss est alléchante et gourmande. Un brin plus érotique que dans le tome précédent et surtout tout aussi addictive et carrément barré. Et j’adore ce dernier. La légèreté côtoie la déprime. Le sérieux, l’innocence. L’amour, la mort. La folie, la joie. Difficile de résister à tout cela !

 

Je persiste et je signe (avec le diable tant pis pour moi), je veux un prince-charmant-tueur-à-gages-spécial-macaroni pour noël !

 

#Esméralda

Je remercie Black Ink Editions pour leur confiance.

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Black Ink Editions

… le site de Anna Triss.

Mon avis sur le premier tome (clique sur la couverture pour le découvrir).

 

Le book-trailer !

S.W.A.T., tome 2 : Absolution de Manon Donaldson.

 

[ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2019 ]

Tome 2/2

BLACK INK Éditions

342 pages

Ma note : 5/5 mention « à croquer »

Lien Kindle

 
Le résumé :
Comme un miroir qui vole en éclats, les convictions d’Alyssa et de Hardy ne sont plus que des fragments d’incertitudes.
Dans l’étroite frontière qui sépare le vrai du faux, la confiance qu’ils se portent est ébréchée. Pendant ce temps, leurs ennemis gagnent en puissance, et la menace qui pèse sur eux est assortie d’une dette colossale.
Alyssa et Hardy, deux âmes opposées, mais contraintes de s’allier, doivent affronter un destin parsemé d’embûches et de trahisons.
Et si le danger prenait sa source là où ils s’y attendent le moins ?
Sauront-ils se battre ensemble ou capituleront-ils, précipitant l’autre dans les abysses de leurs peurs les plus profondes ?
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Entre crush, passion, haine et colère, Alyssa et Hardy c’est je t’aime moi non plus, puissance 1000.

 

Un regard, des paroles cachées, un ordre, un corps et du sang, Alyssa perd rapidement pied. Elle a osé le geste qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir accomplir. La vengeance est un plat qui se mange froid mais il a un goût amer et nauséabond. Alyssa s’est mise à nouveau dans les emmerdes profondes. Maintenant, elle est redevable (à vie) à un mafieux aussi sournois qu’intelligent. Sacré pétrin dans lequel elle va devoir ramer pour ne pas mourir. Hardy en tant que chevalier sur son cheval d’infortune se doit de protéger sa belle guerrière pour le pire et le pire. Une alliance silencieuse où les non-dits flottent. Les secrets n’ont jamais rien apporté de bon et ils vont en pâtir tous les deux.

 

La colère s’infiltre dans leur relation, les cris fusent, les mots blessent et l’abandon est meurtrier. Alyssa et Hardy s’éloignent l’un de l’autre pour tenter l’inconcevable. Le mystère autour d’eux s’effiloche et laisse apparaître peu à peu la vérité. Le mal rôde sournoisement autour d’eux. N’ayant plus rien à craindre, se jeter dans la gueule du lion semble digne de l’acte héroïque ou suicidaire.

 

Amour, passion, secrets, trahison, honneur, respect, ténacité, manipulations, complots, un combo explosif pour une histoire poignante, déchirante et totalement sensationnelle.

 

Manon Donaldson signe un second opus complétement dingue. Si pour le premier, elle avait pris son temps pour mettre en place son histoire et son intrigue, ici, il n’en est plus question. Manon attaque dès les premières lignes pour ne plus nous lâcher jusqu’au point final. Ce second tome met la baraque en dessus-dessous. De l’action à profusion sans oublier tout de même de développer le côté psychologique des personnages. Les sentiments dégoulinent sous des attitudes parfois contradictoires. Et puis dessous tout cet amas totalement désespérant, se cache l’espoir. Celui qui va permettre l’impensable. Celui qui va faire avancer, pas à pas, nos héros. Celui qui transcende. 

 

Manon Donaldson ne lésine pas à la tâche. Une plume nerveuse, addictive où se croise toute une panoplie de sentiments douloureux et passionnels. A la fois intransigeante, elle n’hésite pas à malmener ses personnages. Il s’en dégage une émotion puissante rendant les personnages hyper attachants. Et que dire de ce final. Juste un gros WOUUUUAAAAAAHHHH ! J’adore quand un auteur prend des risques et que jusqu’au point final tout est là, sans emphase, sans promesse, sans dinguerie. Les mots justes, la scène adéquate ne me laissant que les larmes pour admirer et savourer.

 

S.W.A.T est une sacrée histoire. C’est se fourvoyer dans un jeu où les règles bougent continuellement, où l’amour a tout à prouver, où une seule et unique promesse peut en cacher un tas d’autres dont le pardon. Un sublime romantic suspense à croquer, à dévorer avec hargne !

 

#Esméralda

Je remercie Black Ink Éditions pour leur confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Black Ink Editions.

Mon avis sur le tome 1 (clique sur la couverture pour le découvrir)

Le book-trailer de S.W.A.T.

AMOUREUSE DU DIABLE de Alexandra Lanoix.

 
[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2019]
424 pages
Ma note : 5/5 mention « à croquer »
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Rdv Mon Marathon Indé de mai.
 
Le résumé :
Lilly s’octroie quelques jours de congé bien mérités à Monaco. Elle a économisé plusieurs mois sur son salaire de caissière pour s’offrir ce voyage : un break avec sa vie actuelle et… sa vie d’avant. Durant son séjour, elle croise la route de l’homme d’affaires Léo Watts, mais cette rencontre va lui valoir toute l’attention d’Interpol, qui lui demande d’infiltrer le cercle très fermé du richissime businessman. Acceptera-t-elle de jouer les taupes auprès de cet homme qui est loin d’être un ange
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
La nouvelle romance d’Alexandra Lanoix est un sacré bijoux. Bien plus que ça, c’est démentiel, enivrant, entrainant, bouleversant et captivant. Une romance double effet Kiss Cool garanti !

 

Lilly a connu un monde où célébrité, adrénaline et effusion étaient au centre de sa vie. Lilly a éprouvé l’euphorie, l’insouciance et  l’insolence. La liberté avec un grand L, celle qui donne des frissons, celle qui envoûte en un tour de main, celle au travers de laquelle elle se sentait vivre. Mais du jour au lendemain, en un claquement de doigts, Lilly doit faire face à l’enfer. Une descente vertigineuse qui ne lui laissera aucun répit mais beaucoup de cicatrices. Retour à la case départ. Pour faire face, elle enfile le costume de caissière et tente malgré tout de joindre les deux bouts pour elle et sa mère, malade. Lilly depuis deux ans a mis de côté des économies pour se payer le voyage de ses rêves : se retrouver dans un grand palace à Monaco avec vue directe sur la mer. Un break bien mérité. Une semaine de fainéantise !

 

Lilly est un sacré bout de femme : déterminée, entêtée, revancharde, imposante, mystérieuse, courageuse, téméraire, fonceuse. Un sacré caractère auquel il faut mieux éviter de se frotter. Et Léo Watts va s’y piquer et devenir accro. Une rencontre fortuite, une détermination à tout épreuve, un enjeu secret et une alchimie explosive : voilà l’effet Léo-Lilly. Léo est un homme d’affaires mystérieux, possédant une aura magnétique et attractive. Léo Watts aime tout maitriser. Avoir un coup d’avances dans ses affaires est primordiale. Il n’avait aucune faiblesse jusqu’à présent. Lilly représente à ses yeux l’amour inaccessible, le bonheur, la sérénité. A ces côtés, c’est un autre monde qui s’ouvre devant lui.

 

Mais le mal rôde, prêt à jaillir de nulle part pour abattre ces cartes et détrôner le roi. Une aventure exquise où le bien et le mal n’a plus de limite ! Seriez-vous prêtes à vous y lancer corps et âme ?

 

Alexandra Lanoix signe une  nouvelle romance exceptionnelle ! De suite, j’ai été embarquée dans cette aventure. Une héroïne qui en jette, un héros mystérieux et une alchimie foudroyante. Pourtant les secrets virevoltent entre eux et les choix qui doivent être pris sont cruciaux et vitaux. Alexandra Lanoix adore titiller notre curiosité et pousser nos limites. Du danger, de la passion, des enjeux, de l’amour, le bien, le mal, un cocktail savoureux et généreux. En effet, Alexandra n’hésite pas entre rebondissements, actions, mensonges et complots à nous rendre véritablement accro. C’est juste dingue ! Incroyablement dingue !

 

Et cette fin ! Mais quelle fin ! Alexandra ose quelque chose de détonnant et je ne peux qu’adorer. Une fin pas facile mais qui colle tellement et magnifiquement bien à toute son histoire.

 

AMOUREUSE DU DIABLE c’est un shoot puissant d’adrénaline, un cocktail dangereux où amour et trahison se côtoient, une romance palpitante, passionnante et rocambolesque, et, des personnages puissants et attachants. Une histoire prenante, poignante, redoutable et addictive où le suspense m’a collé des frissons.

 

A découvrir absolument et à croquer sans modération 😉

 

#Esméralda

 
Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance.

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… l’interview de Alexandra Lanoix.

…Le site officiel d’Alexandra Lanoix.

 

Mes avis sur ses précédentes romances (clic sur la couverture)

Protection Très Rapprochée
Shape of You
The Korsican
Music & Love (Tome 1)
Music & Love (Tome 2)

IMG_20180426_160220_117

S.W.A.T., tome 1 : Dualité de Manon Donaldson.

 

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2019 ]
Tome 1/?
BLACK INK Editions
363 pages
Ma note : 4,5/5
Lien Kindle

 

 

Le résumé :

 

Le bonheur est un but utopique qu’Alyssa a passé sa vie à essayer d’atteindre.
Malgré tous ses efforts, le destin s’acharne et la place au cœur du danger, mettant sur sa route le ténébreux Hardy, agent du S.W.A.T.
Un passé mystérieux, une rencontre électrisante, une organisation mortellement dangereuse, le tout multiplié par des décision hasardeuses changeront la donne.
Et si il y avait un véritable fossé entre ce qu’elle veut et ce dont elle a besoin ?
Et si cet agent du S.W.A.T, agressif, colérique et glacial, aux antipodes du mec de ses rêves, mais tellement protecteur lui faisait entrevoir un tout autre avenir ?
Quand deux êtres que tout oppose luttent contre les mêmes ténèbres, est-il possible qu’ils trouvent l’un auprès de l’autre le chemin de la rédemption ?

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

 

Il était une fois une autrice qui avait une idée bien précise et le plan adéquat pour faire mourir de frustration ses lectrices !

 

Je ne vais pas me plonger dans les affres d’écrire le parfait manifeste où l’objet serait ma colère envers Manon Donaldson. Quoique…. j’ai les arguments pour, surtout pour soulever un mouvement de contestations. Mesdames, prenez stylo et marqueurs, le support que vous souhaitez (tee-shirt, banderoles…) et exprimez-vous ! Mon message serait dans le style : A BATS LES AUTRICES QUI NOUS FONT BAVER !

 

Okayyy, t’es derrière ton écran et tu dis « elle a le cerveau qui a certainement cramé ! »

 

Maiiiiiis c’est le caaaaaaasssss !

 

Objection N°1
Il ne devrait pas exister d’hommes comme Hardy ! Grand, beau, fort, un sex-appeal au top de la forme, ténébreux, les yeux qui tuent, la carrure qui te fait fondre. En fait, tout est fait pour que tu tombes dans ses filets en moins de trois secondes top chrono. T’as déjà fondu, j’en suis sûre ! Accroche-toi bien, car Hardy n’est pas le genre d’homme qui sait se laisser aller à une quelconque relation. Les coups d’un soir ok ! Mais l’amour, la passion, la fusion, le romantique, tout ça n’est vraiment pas fait pour lui. Il se contente du service minimum et puis basta ! Il n’est pas spécialement bavard mais adepte du grognement qu’il faut déchiffrer tantôt selon la situation tantôt selon son humeur ! Moi je dis adopte un mec qui grogne et t’as gagné le jackpot ! Mon beau Hardy, mais que caches-tu derrière cette froideur extrême, derrière cette allure glaciale alors qu’une étincelle et te voilà que tu brules ? Dis-moi ? Dis-nous ? Qui es-tu vraiment ? Pourquoi es-tu si protecteur envers cette Alyssa d’enfer ?

 

Objection N°2
Pas facile de faire le poids devant cette Alyssa. Petit bout de femme qui n’a jamais semble-t-il toucher du bout du doigt le paradis. Élevée dans un des quartiers les plus pauvres de la ville : drogues, alcool et magouilles, le combo parfait pour développer un instinct de survie exceptionnel. Oui Alyssa survit depuis de nombreuses années. Si la fuite de tous ces problèmes étaient l’unique solution, la voici qui remet les deux pieds en plein dedans. Alyssa est une petite chose aussi déterminée que fragile. Elle dégage une certaine force certes contenues, mais aussi un entêtement hors norme. Hardy et Alyssa c’est le Ying et le Yang. C’est explosif. C’est inéluctable. C’est évident. C’est l’essence même.

 

Objection N°3
Alors que tout aurait pu être simple tout est compliqué. Une dualité à toute épreuve. Un combat silencieux où les personnalités s’affrontent. Leurs propres démons en prennent également un sacré coup. Chaque acte, chaque parole, chaque mot, chaque regard, chaque caresse devient autant d’épées Damoclès. C’est un véritable enfer !

 

Objection N°4
Manon Donaldson adore prendre son temps. La température monte crescendo. L’autrice met parfaitement en exergue les personnalités entières et divergentes de ses personnages. Elle prend le temps de les décrire dans des situations plus ou moins cocasses. Donaldson adore nous faire languir. Et moi aussi. Les affrontements sont nombreux, entrecoupés de rebondissements saisissants. L’intrigue se met en place lentement mais surement, mais c’est pour mieux nous surprendre sur les dernières pages. Et là tu n’en croiras pas tes yeux de dévoreuse de pages.

 

Objection N°5
T’as cru que j’ai détesté…. au contraire, bien au contraire, j’ai complétement craqué pour ce romantic suspense. Une romance qui a du caractère, du peps, de l’actions, de l’émotion, des sentiments, des cris, des pleurs, des doutes, de la passion et des complots. La plume de Donaldson est entrainante et rythmée. J’aime beaucoup qu’elle prenne ce temps et qu’elle joue avec. Je n’ai en aucun cas eu le temps de m’ennuyer. Au contraire je me suis délectée de tous ces moments, d’apprendre à connaître chaque personnage et de savourer les petits détails comme les grands. Alors oui j’ai été grandement frustrée, prête même à traverser l’Atlantique, pour crier MAIIIISSSSS NOOOOOOON ! Mais quand on est lectrices, ce jeu fait partie du contrat tacite que l’on signe en ouvrant un roman.

 

Ce premier tome est sensationnel, génialissime, prenant et explosif ! J’ai craqué, j’ai succombé, j’ai crié, j’ai pleuré …. Mais qu’est-ce que c’était bon !

 

#Esméralda

 

 
Je remercie Black Ink Éditions pour leur confiance

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site de Black Ink Editions.

… l’avis de Mya des Étoiles des bibliothèques.

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

HUNGRY WOLVES, tome 1 : Ragdoll de Caro Lyne.

 

 
[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2019 ]
SOMETHING ELSE Editions- Collection Something Blunt
Ma note : 3/5
Lien Kindle

 

 

Le résumé :

 

Il attend sa rédemption. Elle est son purgatoire.
Elle a connu l’enfer. Il fera tout pour lui offrir le paradis.
Deux âmes perdues qui n’auraient jamais dû se rencontrer.
Arriveront-ils à combattre les démons de leur passé ?

 

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

 

Le résumé aussi succinct qu’il est, m’a attirée de suite. Je ne cache pas que la couverture aussi !

 

Eryn a soif de liberté, mais elle en paye très vite le prix fort. A 19 ans, elle est contrainte à vendre son corps drogué aux bikers du club. Tombée rapidement sous le charme du dirigeant des bikers, elle va apprendre à ses dépens que rien n’est beau au sein du gang : vices, manipulations, violences, coups et bien d’autre encore. Mais Eryn veut toujours goûter à la liberté, portée et soutenue par ses compagnes d’infortune, elles prennent la fuite. Peur et course poursuite, un shoot d’adrénaline qui se clôt malheureusement par du sang et des cris. Recueillie, par un gang rival, sa vie va changer du tout au tout. Sous cette nouvelle protection Eryn est enfin sereine et son protecteur attitré, Darden, en est certainement pour quelque chose.

 

Darden est le sauvageon du gang des Hungry Wolves. Impulsif, la moindre goutte de sang qui coule, est de sa main. Bien placé au sein du gang, il est leur main vengeresse et qui règle les comptes. Peu bavard mais efficace au cœur de l’action, Darden est un spécimen à part entière. Il n’aime pas le contact et prendre sous son aile  l’intrigante Eryn, il n’aime pas du tout, mais pas du tout. Pourtant une alchimie va naître, mais jusqu’à quel point font-ils s’apprivoiser ? Qui du loup ou de l’agneau arrivera à dompter l’autre ?

 

Ce romantic suspense est étonnant et stupéfiant. Je ne cache pas que j’adore l’atmosphère qui se dégage des gangs. (C’est mon côté rebelle enfoui qui parle !). La confrontation entre les gentils et les méchants est au cœur de cette histoire avec pour trophée la belle Eryn. Ce premier tome est malheureusement trop court pour l’intrépide lectrice que je suis. Le dialogue est omniprésent au détriment des descriptions. Bien trop rares, les traits psychologiques des personnages ne sont pas assez développés. Pour le coup, je suis confrontée directement à l’essentiel. Si je puis dire, il n’y a pas d’enrobage, d’approfondissement, de réflexions. Bref, c’est bien trop rapide pour l’exigeante que je suis. Pourtant l’essentiel est là : la trame est hyper intéressante, les rebondissements nombreux, l’intrigue qui fait l’effet d’une bombe. Du coup les dialogues ne mettent pas spécifiquement en avant le talent de l’autrice et sa plume (les bikers ont plutôt un langage fleuri et tumultueux et non convenant).

 

RAGDOLL aurait pu une être une superbe lecture, si ces quelques points négatifs faisaient ne pas pencher la balance du mauvais côté. Je ne lâche pas l’affaire pour autant et je lirai avec envie le second tome.

 

Si vous êtes en recherche d’une lecture simple et rapide, alors pourquoi pas !

 

#Esméralda

 


 

Je remercie Something Else Editions pour leur confiance.

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

HELL RIDERS : Ayden de Stéphanie Jean-Louis

[ ROMANTIC SUSPENSE – Nouveauté 2018]
Evidence Editions – Collection Venus Dark
Spin off de la trilogie Rebel Bikers
216 pages
Ma note : 4/5
Lien : Kindle

 

 


 
Le résumé :
À tout juste 22 ans, Ayden a connu des moments difficiles. Son père, T.J, chef de gang de motards corrompus, lui a mené la vie dure. Après la mort de celui-ci, Ayden se doit de reprendre les rênes des Hell Riders. Aucune place pour la pitié, il va devoir faire ses preuves dans un univers sombre, dangereux ou règne le chaos. Mais lorsque l’on a plus rien à perdre et que la rancœur nous submerge, peut-on vraiment être sauvé ?

 


 
Mon avis :

 

Ayden est un des personnages secondaires de la trilogie Rebel Bikers. Ce spin off lui est entièrement consacré pour la plus grande joie des fans de l’auteur.

 

Ayden, outre l’apparence du bikers qui ne faut pas chatouiller, est remarquable par sa gentillesse et sa prévenance. Certes protecteur, il aspire à une vie loin de tout soucis. Aimant envers sa famille et ses amis, la violence ne l’attire pas plus que ça. Seulement la vie a sonné le glas et le jugement finalement n’a rien de glamour et d’héroïque.

 

Suite au décès de son père, il reprend les rênes du gang de motards. L’immersion dans ce monde fait de violence et de manipulation, le bel agneau va transformer en loup teigneux et hargneux. Ayden va être confronter à la pire cruauté. Il n’y a aucune place pour les faibles, la colère l’envahit peu à peu. Une colère sournoise qui fait ressortir son côté dangereux. Les péripéties s’enchainent, la passion se meurt, le cœur se désagrège, il ne lui reste plus que ses yeux pour apercevoir un monde qui ne lui correspond pas.

 

 
Stéphanie Jean-Louis frappe une nouvelle fois très fort. Au travers d’Ayden, personnage charismatique et attachant, elle me fait vivre des situations intransigeantes où la violence et la cruauté règnent en maitresse. Une atmosphère sombre et glaçante imprègnent les lieux qui n’ont rien d’idyllique mais sont plutôt  nauséabonds. La peur, la colère, la haine suintent de toute part. Elles transforment un Ayden en une personne méconnaissable. Luttant pour une survie vaine, il s’accroche à une paire d’yeux qui n’on égal son salut. Son paradis, sa repentance, son pardon. Ayden bousculé, balancé dans un monde où le sang coule sans cesse.

 

Mes émotions ont été bousculées. Je ne pouvais pas mieux rêver qu’à ce final qu’accorde Stéphanie J-L à son Ayden. Un final où les mots ne peuvent pas exprimer cet amalgame de soulagement et de pénitence. Seul le silence ne peut lui rendre honneur.

 

Je recommande vivement de lire la trilogie avant de t’attaquer à ce spin-off afin de mieux le savourer. De plus il a été annoncé un prochain spin off courant 2019 sur les héros principaux de cette dernière.

 

 

 


 

 

Je remercie Evidence Editions pour leur confiance.

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur REBEL BIKERS, tome 1.

Mon avis sur DANGEROUS BIKERS, tome 2.

Mon avis sur BIKERS FOREVER, tome 3.

Vers le site d’Evidence Editions, pour en savoir davantage.