LEGAL LOVERS, #4 : Duel sensuel de Lisa Childs.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – 2018]
Éditions HARLEQUIN – Collection MAGNETIC
Tome 4/4
256 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle

 

 

 

Le résumé :

 

« Tu n’en sortiras pas indemne. »
Trevor est persuadé d’avoir découvert l’identité du traître qui dérobe des informations confidentielles au cabinet d’avocats pour lequel il travaille. À n’en pas douter, il s’agit d’Allison McCann, sa collègue aussi sexy que mystérieuse. Mais, avant de la dénoncer, Trevor doit faire en sorte de la prendre sur le fait. Aussi décide-t-il de se rapprocher de la jeune femme et – pourquoi pas – de pousser le vice jusqu’à la séduire…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 

 

Suite et fin de la saga LEGAL LOVERS. Une saga très très sympathique avec des personnages haut en couleur et une enquête qui se déroule sur les quatre tomes.

 

LEGAL LOVERS s’est l’histoire de quatre mecs qui se sont connus dans la rue et qui ont monté leur cabinet d’avocats. Chacun se spécialisant dans un domaine particulier, ils sont redoutés et adoubés. Il va de soi que les femmes tombent à leurs pieds comme des mouches. Le prestige, le luxe et leur allure de play boy n’arrangent en rien à leur prestance. Chaque tome est consacré à un des quatre. J’ai découvert des hommes marqués par leur passé respectif et surtout qu’il leur est impossible de s’attacher sentimentalement. Mais ça s’était avant de rencontrer la femme qui va abattre chaque mur au point que l’amour devient un merveilleux leitmotiv. 

 

Le dernier a passé à la casserole est Trevor. Furieux que la taupe ne soit toujours pas débusquée, il porte ses soupçons sur Allison McCann, leur agent de communication. Elle est surnommée la reine des glaces, mais Trevor n’a pas peur de se frotter à cette femme. Sous cette allure glaciale, Trevor pense trouver une femme remarquable. Il est sous charme depuis tant d’années qu’il ne peut que sauter sur l’occasion pour la séduire et ainsi lui tirer les vers du nez. Il compte bien sur son jeu de séduction pour faire capituler la belle. Débute alors un étrange ballet où Trevor et Allison s’affrontent, se découvrent, s’apprivoisent, s’aiment et se détestent. Les soupçons qui pèsent entre eux ne facilitent en rien leur pseudo liaison. J’ai découvert deux personnes blessées par un entourage négligeant et intransigeant. Ils se sont construits des personnalités austères qui ne laissent pas place aux sentiments.

 

Lisa Childs clôt à merveille sa saga. Une nouvelle fois, mystère et séduction fusionnent pour une romance sexy et épicée. J’ai suivi avec frénésie l’aventure trépidante de Trevor et d’Allison. Outre le fait que l’histoire se veut simple, j’ai vite été embarquée par l’ambiance, par les enjeux, par l’osmose que dégage Trevor et Allison et pour finir sur un dénouement rocambolesque.

 

Une romance légère et sexy, que demander de plus pour un moment simple de lecture !
 
#Esméralda

 
Je remercie Mélanie pour sa confiance.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

 

… mon avis sur le tome 1 : « Au jeu du désir ».

… mon avis sur le tome 2 : « Dangereuse attirance ».

… mon avis sur le tome 3 :  » Le pari de la séduction ».

… le site des éditions Harlequin.

… l’univers de Lisa Childs

Publicités

LEGAL LOVER, #3 : Le pari de la séduction de Lisa Childs.

20181021_155818

 

[ ROMANCE ÉROTIQUE – Nouveauté 2018]
Éditions Harlequin – Collection MAGNETIC
Tome 3/4
Traduit par Juliette Fuhs
Titre original : Legal Passion, 2018

 

Format numérique (256 pages) : 4.99€
Broché : 4.99€
Ma note : 4/5

 


 

Le résumé :

 

Ennemis jurés… et amants passionnés !
Stone Michaelsen ne perd jamais aucun procès, et ce n’est certainement pas Hillary Bellows qui lui prouvera le contraire ! Pourtant, l’avocate – et sa plus grande rivale en affaires – s’est donné pour objectif de lui voler la vedette lors du procès qui les opposera prochainement. Un défi que Stone a hâte de relever, tout comme celui de mettre la belle Hillary dans son lit, une fois, deux fois…

 


 

Mon avis :

 

La lecture du second tome m’avait beaucoup déçue et je redoutais à l’ouverture de ce nouveau opus qu’il en soit de même.

 

Heureusement, non ! Quel soulagement !

 

Lisa Childs nous offre dans cette suite ( qui malgré tout peut se lire indépendamment) une histoire qui tient la route et surtout des personnages crédibles. Une histoire, certes, rapide mais qui m’a fait passé un super moment de lecture détente comme je les aime.

 

Retour dans notre cabinet d’avocats, où ces 4 derniers vivent des histoires trépidantes, romanesques et quelque peu ubuesques.

 

Stone est le plus tranquille de la bande : pas de déboires sentimentaux où situations catastrophiques dont il fait la une. Le droit pénal est toute sa vie relié à un sentiment d’injustice lié à son enfance. Pour ne pas déroger à la règle, Stone est sexy à souhait, un peu machiavélique, fin manipulateur, intelligent, charmeur et autre. En résumé il a la parfaite panoplie des héros sexy et charmants qu’on adore retrouver dans les romances. Sans oublier, effectivement, le passé secret et tumultueux qu’il l’a rendu tel quel.

 

Hillary est la jeune assistante du procureur. Intelligente, bien fichue, belle, hyper canon, une répartie bien acidulée, un brin téméraire et malheureuse en amour. Également retranchée derrière un passé peu glamour et rose, elle se protège à l’aide d’une carapace bien solide et impénétrable.

 

Eux deux, n’aurait jamais du commencer. Il se déteste cordialement et ces sentiments incessants de jalousie et d’envie, font écho dans leur relation. Ennemis jurés au barreau, les confrontations dans les salles d’audience sont fréquentes. Voilà qu’une affaire va les rapprocher sans équivoque. Seront-ils prêts à assumer les conséquences ?

 

Je n’oublie pas de mentionner que l’intrigue du départ se prolonge dans ce tome, sans réponse et sans dénouement. j’espère de tout cœur qu’elle ne sera pas oubliée dans le dernier tome.

 

Lisa Childs remonte dans mon estime et répare parfaitement les pots cassés du précédent roman. Une histoire rapide mais qui tient la route, avec beaucoup de rebondissements logiques. Des personnages attachants et complets qui vraiment sont loin d’être farfelus. Une histoire d’amour simple avec quelques scènes alléchantes et pimentées.

 

Rien d’extravagant, d’hallucinant avec de méga surprises. Cela reste une histoire d’amour fraiche, passionnelle et passionnante. Le genre de livre que j’aime ouvrir entre deux lectures bien plus impressionnantes.

 

Hâte de découvrir le dénouement le 1er décembre prochain.

 

 

 


 

Je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour sa confiance.
image-principale-page-liens-utiles

Mon avis sur le tome 1 : « Au jeu du désir ».

Mon avis sur le tome 2 : « Dangereuse attirance ».

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

 

LEGAL LOVERS, #2 : Dangereuse attirance de Lisa Childs.

20180808_192305

 

 

 

[ ROMANCE ÉROTIQUE – Nouveauté 2018]
Tome 2/4
Éditions Harlequin – Collection Magnetic
Traduction : Hélène Arnaud
Titre original : LEGAL ATTRACTION
Format numérique (272 pages) : 5.99€
Broché : 6.90€
Ma note : 2/5

 

 


 

Le résumé :

 

Il est à sa merci.
Que diable lui arrive-t-il ? Chaque fois que Ronan croise Muriel Sanz, une vague de chaleur s’empare de son corps. Pourtant, il a toutes les raisons de se méfier de la belle top-modèle… Car, depuis qu’il a ruiné sa réputation au cours d’un procès houleux, il est persuadé qu’elle fera tout pour se venger de lui. Mais, à en juger par les regards brûlants dont Muriel le couve, sa sentence pourrait être bien plus agréable que prévu…

 


 

Mon avis :

 

Pour une fois la mayonnaise n’a pas du tout pris. Le premier tome de la saga est plutôt sympathique, mais la pour moi c’est la catastrophe.

 

Je retrouve le même fil conducteur, qui je pense est commun aux quatre tomes, quant à savoir qui est la taupe qui vend des informations aux concurrents.

 

Ce tome ci est consacré à Ronan, spécialiste des divorces, et la plantureuse Muriel, top model la plus sexy du monde et meilleure amie de Bette (voir tome 1). Ils se haïssent éperdument pour tout un tas de raisons judicieuses qui vont rapidement s’effriter pour laisser place à une attraction incontrôlable.

 

Leur première rencontre dans un lieu clos, un ascenseur, se solde par le constat qu’ils ne peuvent pas se résister. Alors s’enchainent des rencontres sur fond de manipulations égoïstes, qui se finissent toujours au 7eme ciel.

 

Muriel est un personnage authentique au fort caractère. Elle déteste mentir et privilège l’honnêteté. Elle ne désire qu’une seule chose que Ronan avoue que c’est lui qui a solliciter l’intervention d’un cabinet de communication pour salir son nom. A contrario, Ronan la séduit pour qu’elle avoue qu’elle a falsifié des documents dans le but de détruire sa carrière. Tout au long du roman j’assiste à des imbroglio rocambolesques et des scènes qui prennent des tournures de vendetta. Entre chien et chat rien n’est facile !

 

Ronan est un personnage extrêmement pernicieux et suspicieux envers le gent féminine. D’ailleurs il ne s’est jamais engagé envers elle. Célibataire endurci et queutard sans limite. Ses raisons ne tiennent pas forcément la route.

 

A eux deux ce sont les feux d’artifices. Une osmose parfaite de leurs deux corps. C’est si évident qu’ils sont fait l’un pour l’autre.

 

Malheureusement la mayonnaise n’a pas pris. Les personnages sont trop justes. Il y a tellement matière à explorer que l’auteur n’effleure que du doigt le principal. D’ailleurs, tout m’a semblé superficiel et sans grand intérêt. Ca reste tout de même un lecture simple et agréable entre deux lectures plus conséquentes c’est l’idéal pour le moment détente. Ce n’est pas grandiose et exceptionnelle. Une histoire d’amour qui démarre sur les chapeaux de roue pour finir avec de grands engagements.

 

Je continue la saga en espérant que les deux prochains tomes soient plus attrayants !

 

 

∞∞ EXTRAIT ∞∞
Un frisson de malaise le parcourut soudain. Ce n’était pas à cause des transcriptions, non. Quelqu’un se tenait dans l’embrasure de la porte de son bureau. Il leva les yeux vers la silhouette et découvrit avec stupeur que c’était Muriel. Appuyée contre le montant de la porte, elle le dévisageait en silence.
Comment avait-elle réussi à passer devant Miguel, leur réceptionniste, sans se faire intercepter ? Ronan se rappela alors qu’on était dimanche. Miguel ne travaillait jamais le dimanche. Personne ne venait au cabinet, à part Roman et ses associés. D’ailleurs, Stone était là, préparant son procès pour meurtre, et Trev était également venu travailler un dossier. Seul Simon n’était pas au bureau _ sans doute parce qu’il était encore au lit avec Bette.
Ronan aussi aurait préféré faire la grasse matinée… avec Muriel. Il n’aurait pas dû la laisser seule, vendredi soir. D’ailleurs, en la regardant, si belle dans son jean aux déchirures artistiques et son pull qui laissait ses épaules dénudées, il ne savait plus pourquoi il était parti de chez elle, la laissant allongée nue sur les draps froissés de son grand lit.
Elle était si fascinante, encore tout essoufflée de leurs ébats. Le simple fait de se souvenir de son corps parfait et de peau veloutée réveilla ses désirs. Il avait encore envie d’elle. Malgré tout…
Il la contempla un moment. Elle était particulièrement sexy dans cette position, adossée au chambranle comme si elle posait pour un photo de mode. Soudain, elle s’approcha, souple comme un félin qui chasse.

 

pages 124 – 125

 

 


 

Je remercie les éditions Harlequin pour le service presse et leur confiance.

 

 

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Mon avis sur le 1er tome : « Au jeu du désir » !

Lien Amazon !

Vers le site des éditions Harlequin, pour tout savoir !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3