SIX, tome 2 : A nos cœurs tourmentés de Max L. Telliac.


« Ma vie a dérapé quand le pouvoir que je croyais détenir m’a échappé. Les petits cons dans son genre… je les bouffe au petit-déj’, normalement. Maintenant, je vais devoir rattraper le coup… »
Marc Tillard, tourmenté.
« Si on m’avait prédit l’enfer qu’il me ferait vivre, je l’aurais fui comme la peste. Mais, c’est fini. Pour faire table rase du passé, je ne m’encombre plus de casseroles – aussi sexy soient-elles ! »
Simon Fauquet, désabusé.
« Rencontrer ce British a été une succession de montagnes russes, et mon petit doigt me dit que les manèges à sensation, c’est pas fini ! À moi de prouver que j’ai le cœur bien accroché ! »
Louise Dario, déterminée.
« La vie est étrange. Mais maintenant que je suis suspendu sur le fil, je mesure sa fragilité. Suis-je capable de tout pour revoir ces yeux bleus ? Absolutely !»
Adam Jameson, en mauvaise posture.
« J’avais promis de vous dévoiler mes démons si vous étiez sages, mais aujourd’hui, je n’ai pas d’autre choix que les affronter. Comment bien choisir mes alliés ? »
Eva Tentiller, terrorisée.
« Où est passé le mec drôle, insouciant et qui ne prenait rien au sérieux ? Aux oubliettes. Je suis démoli, et je n’ai plus qu’à composer avec cet autre homme qui prend de plus en plus de place… »
Alex Azarov, blessé.
Six cœurs tourmentés, autant de corps enchaînés.

 
 
Rien ne va plus au sein de la bande des Six. Tourments, doutes, questions et peur se mêlent pour une histoire très tourmentée c’est le cas de le dire.
Marc ne sait plus où donner de la tête. Aussi prétentieux, arrogant et pète-sec qu’il est, le petit blond a foutu un sacré bordel dans sa vie bien réglée. Okay, il a peut être abusé et surtout pousser le bouchon un peu trop loin. Le petit blond est une énigme à part entière et il éveille en lui des sentiments qu’il avait oubliés et remisés. Bref, maintenant c’est la pagaille intersidérale dans sa foutue vie et il n’arrive pas à s’éloigner de lui. Sous couvert de son boulot et de son enquête, il peut encore sauver la mise. Enfin ça serait facile si Simon ne le refoulait pas à chaque occasion.

 

Simon en a ras la casquette de ce flic merdeux qui se croit tout permis. En même temps comment lui résister, non c’est bien trop difficile. Et pourtant il se le doit car il n’est pas sa chose. Malgré toutes les emmerdes qui lui tombent sur le nez, il ne peut pas lui faire confiance et encore moins lui confier toutes ses erreurs. Il doit se concentrer sur sa meilleure amie et sur ses photos. Oui mais cela serait tellement plus simple si le flic sexy ne lui collait pas les baskets.

 

Le jour où elle l’a rencontré, elle aurait du se casser le pied ou même un ongle aurait suffi. Une rencontre totalement irréaliste qui l’a portée dans les bras d’un homme ingérable et prit dans ses démons. Mais ça, c’est parce que vous n’avez jamais croisé son regard et tendu l’oreille pour écouter son accent so british. Mouise pour mouise, autant continuer à s’y empêtrer. Pas sûr qu’il apprécie la décision qu’elle a prise mais par amour on est prêts à tout. N’est ce pas ? Non ?

 

Louise est comme un bonbon acidulé qu’il aime tant croqué et très amer parfois. Sa décision le rebute et pourtant il va bien falloir qu’il y fasse avec. Après tout que risque t’il ? Pas grand chose ? Pas sûr ! Car elle est tenace la petite. Allez c’est juste l’histoire de quelques jours et puis ça fera peut-être de très bons souvenirs ! Enfin Adam est mis devant le fait accompli soit il s’y pli soit il la perd !

 

Eva est tiraillée par son passé et ses secrets. La peur au ventre lui fait perdre tout son bon sens. Et les deux Azarov n’y vont pas de main morte. Leur combat de coq, elle n’en peut plus. Si juste elle pouvait se recentrer sur elle et prendre enfin la bonne décision. Un peu de douceur dans son monde serait la bienvenue.

 

Alex jette l’éponge. Eva est tel un boomerang et le retour le laisse K.O.  Il a été patient, à l’écoute, attentif, doux et avenant, mais apparemment rien n’y fait, car elle est partie. Il en perd son sang froid et commet bourdes sur bourdes. Quelle galère ! Et s’il tentait de crier sur les toits son amour pour elle, est ce qu’elle reviendrait ?

 

Après un premier tome explosif qui se concentrait sur la mise en place des personnages et de l’intrigue principale, ce second tome se veut très différent. Max L Telliac a décidé de se monopoliser sur les tourments de chaque personnages. Des tourments, bien évidemment, qui se croisent et se mêlent et parfois se démêlent. L’auteur avec une certaine facilité a réussi à créer une atmosphère sombre et asphyxiante dans laquelle il est difficile d’en apercevoir un bout de chemin menant vers la sortie. Personne n’y échappe. Tourments, cœurs blessés, questions et doutes assaillent les personnages qui vont tenter, par de nombreux chemins, de trouver une issue favorable à leurs situations. Un long parcours chaotique et sinueux qui va mettre à l’épreuve nos apprentis amoureux. Pour le coup j’ai un peu moins apprécié ce deuxième tome, heureusement les dernières pages rehaussent mon point de vue. Une second volet beaucoup plus lent à mon goût malgré certaines scènes sulfureuses. Un récit nettement plus mélodramatique et mélancolique avec parfois des passages longs où les émotions et les sentiments sont redondants. Explorer la face sombre de chaque personnage m’a quelque peu essoufflée. Toutefois il a suffi du final tonitruant pour me redonner espoir quant à la résultante finale de cette trilogie. Six est l’histoire déjantée de femmes et d’hommes aussi déjantés les uns des autres où l’amour sème une zizanie infernale.

 

A très vite pour le dernier épisode, je croise fort les doigts pour être surprise à nouveau !

 

Une chronique de #Esméralda

… Lien Kindle

… le site de Black Ink éditions

… mon avis sur le premier tome (clique sur la photo pour le lire)

SIX, tome 1 : A nos destins mêlés de Max L Telliac.


« Faut se présenter ? Pfff. Marc Tillard. Flic. Râleur. Taciturne. Métro, boulot, dodo… et sexe, évidemment. Ma vie était réglée jusqu’à ce qu’un petit con aux yeux émeraude se pointe. »
« On parle de moi ? Simon Fauquet. Fun, insouciant et trop mignon. Ma vie rime avec soirées et vodka, jamais sans ma coloc’ et meilleure amie. Entre nous, c’est à la vie à la mort, jusque dans les ennuis que j’attire comme un aimant. »

« La best-friend en question c’est moi. Louise Dario. Coriace sous mes airs de poupée Barbie, et déterminée à percer dans le monde de la mode. Ce milieu est rempli de requins, mais qu’importe ! »
« Je suis le plus dangereux des squales, of course. Adam Jameson. Mannequin britannique au physique de rêve, au regard polaire énigmatique, prêt à rendre folles toutes les femmes de la capitale, voire au-delà. »
« Eva Tentiller. Journaliste, féministe, indépendante, discrète mais aussi sauvage et mystérieuse. Ma seule ligne de conduite : zéro attache. Mes démons sont loin derrière moi désormais, mais si vous êtes sages, peut-être que je vous en parlerai. »
« Et la boucle est bouclée avec la crème de la crème. Moi ! Alex Azarov, pour vous servir. Flic de mon état et coéquipier de cette brute de Tillard. Je ne me prends jamais la tête, sauf quand on décide de me mettre sur la route d’une sulfureuse brune. »
Six destins entremêlés. Autant de possibilités…

 
Craquage en règle pour cette romance stupéfiante, surprenante et pimentée. Un roman choral tout en couleur comme je les aime. Six personnages, six destins entremêlés et un auteur zélé qui n’a pas fini de vous faire tourner la tête.
Rien ne prédestiner ces six personnes à se croiser de près ou de loin ! Comme quoi un seul événement, une seule action peuvent interférer dans le quotidien de leurs vies. Six destins délivrant au compte goutte leurs histoires.

 

Marc Tillard, flic bourru, orgueilleux et hautain. Se mêler à la populace très peu pour lui. Lui ce qu’il aime : tirer la gueule à longueur de journée, gueuler sur à peu près tout ce qui bouge, son collègue (son meilleur pote mais se l’avouer serait trop), s’envoyer à l’air quand l’envie s’en ressent et surtout boire beaucoup de jus de fruit et de café à l’occasion. Marc, le bad boy justicier et ténébreux qui ne laisse aucun répit à sa proie.

 

Sa proie, un certain Simon Fauquet, fils du procureur de Paris, fils à papa avec un passe droit valable partout. Simon a la fâcheuse habitude de se fourrer dans des situations difficiles. Il est du genre à foncer la tête la première et à réfléchir après. Blondinet aux yeux émeraude, il n’a qu’une seule règle : vivre sa vie à fond. Mais que serait-elle sans sa meilleure amie de colocataire ? Un vrai bazar sans aucun doute. Partager des bons moments, leur passion, leurs peurs et leurs amours, pour rien au monde il  voudrait se séparer de sa best.

 

Amoureuse de mode, fashionista accomplie, Louise Dario ne rêve que de podiums, de haute couture et de créations. La mode est toute sa vie. Des rêves pleins la tête, ce milieu là est pire que de se trouver aux milieu des requins. Hypocrisie, coup bas, tout est permis dans ce monde. Mais Louise n’est pas le genre de nana à baisser les bras. Battante, elle n’aime pas se faire humilier devant les foules et encore moins par ce prétentieux de mannequin anglais qui se croit tout permis.

 

Lui, Adam Jameson, icône de la mode, Dieu vénéré des podiums, il aime ce pouvoir qu’il a sur les gens. Adam est un roi solitaire aux prises avec l’alcool et la drogue. Alors que cette fille un brin top prétentieuse, emmerdante, rentre dans sa vie, le roi découvre un sentiment précieux.

 

Eva Tentiller aime foulée les tapis rouges et se rendre aux galas de charité. Son métier, journaliste, informer les gens est un véritable honneur pour elle. Femme moderne et working-girl acharnée, l’amour elle le laisse pour les autres. Relation sans attache est son mantra qui cache bien plus que vous ne pourrez le croire. Et ce n’est pas Alex, alias Thor, qui découvrira ses sombres secrets.

 

Alex Azarov, flic et collègue de l’insupportable Marc est le mec le plus stable de la bande. Cool et beau gosse rien ne peut le perturber. Ça, c’était avant l’arrivé fracassante dans sa vie d’une certaine Eva, la brune incendiaire.

 

Ce premier tome est une sacrée surprise. En commençant la lecture, je ne me suis doutée à aucune seconde de l’aventure qui se profilait à l’horizon. J’aime penser dire que c’est une incroyable romance, un condensé d’histoire d’amour, celles qui font vibrer. Si vous avez bien suivi depuis le début et que vous n’avez pas encore abandonné la lecture vous avez certainement compris que des couples font se former et si vous regardez de plus près il y a 2 femmes pour 4 hommes ! Wouaip ! Je vois vos yeux s’illuminer !

 

Cette lecture ne se résume pas qu’à des surprises. J’aime beaucoup l’audace de l’auteur notamment dans la construction de son récit. Cette romance choral met en avant, tour à tour, tous les personnages dans leurs situations propres. Un exercice totalement maîtrisé et qui fait son charme, indéniablement. Cette manière de procéder permet à l’auteur d’approfondir chaque facette des personnalités de ses personnages. Rien n’est laisser au hasard. Max égrène au fil des chapitres ces petits détails sans rien laisser paraître de crucial. Max est un sacré malicieux, voire sournois, car il nous laisse espérer à chaque fois. J’ai beaucoup apprécié aussi le fait que Max prenne le soin de « personnaliser » sa plume au fil des changements des personnages.

 

Une lecture à laquelle il est très facile d’accrocher. Je me suis laissée entraîner dans cette romance en un clin d’œil, savourant tout. Je n’ai pas de préférence pour un des personnages. Je les adore tous, leurs qualités comme leurs défauts.

 

Une chouette romance où les surprises abondent à toutes les pages et la cerise sur le gâteau et bien …. je la dégusterai à la sortie du tome 2 qui promet monts et merveilles ! Vilain Max.

 

Une chronique de #Esméralda