Disturb you, tome 1 d’Allison Riley

Disturb-You-tome-1

Romance érotique  – sortie le 21 février 2017

Something Else Editions

Service presse

Je remercie les éditions Something Else Editions de m’avoir confié ce livre en service presse.

 Présentation de l’éditeur : Que feriez-vous si vous appreniez que votre ex est bien plus proche que vous ne le croyez ? Peu probable ?

C’est pourtant ce qui arrive à Thaïs, photographe indépendante à Las Vegas.

Quand elle rencontre Ryan, c’est le coup de foudre. Au point d’en oublier presque Hayden, le seul homme qu’elle n’ait jamais aimé et qui lui a brisé le cœur.

Mais celui-ci revient par une immense coïncidence, replongeant Thaïs dans ses souvenirs d’adolescence épouvantables.

Le passé peut-il se mêler au présent ? Et si la vérité n’était pas celle que l’on croit ?

Et si entre Hayden et la jeune femme, l’étincelle passionnelle qui les animait autrefois n’était finalement pas totalement éteinte ?

Le couple de Thaïs et Ryan survivra-t-il à ce chaos sentimental ?

Mon avis : dans ce livre, nous assistons à un triangle amoureux entre Thaïs, Ryan et Hayden. Thaïs est une jeune photographe folle amoureuse de Ryan, son banquier. Après huit mois de relation, Ryan décide de lui présenter ses parents. Ils quittent donc Las Vegas pour le Texas et là, surprise !! Le frère de Ryan vient les chercher à l’aéroport et ce frère est….. l’ex de Thaïs !!! En effet, ils se sont connus au lycée, elle l’a aimé et leurs chemins se sont séparés. Or pour Thaïs, la cicatrice n’est pas refermée et les dégâts ne font que commencer….

Je dois avouer que Thaïs m’a beaucoup énervée. C’est typiquement le genre d’héroïne qui « suit » son cœur mais ensuite, elle n’assume pas ce qu’elle fait. Elle se cache derrière des excuses pour jouer sur les deux tableaux avec les deux frères. En parlant d’eux, il est clair que l’auteur a mis l’accent sur Hayden. Du coup, on a tendance à le prendre un peu en pitié. Mais que s’est-il passé au lycée pour qu’il brise ainsi le cœur de Thaïs ? Et pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Ces questions sont le cœur, pour moi, du roman. Je me suis attachée à lui. Mais parlons de lui un peu ! En plus d’être le frère de Ryan, il était donc en dernière année au lycée quand Thaïs était en première année. Il était LE sportif dont toutes les filles étaient amoureuses et pourtant, c’est avec Thaïs qu’il se rend au bal de fin d’année….avant de lui briser le cœur. On le retrouve quelques années plus tard comme propriétaire d’une boite à Las Vegas et il semble toujours tenir à sa nouvelle « belle-sœur ». Pourquoi ? Enfin Ryan, l’amoureux, le banquier, qui semble bien sous tout rapport. Il est un peu mis de côté par rapport à son frère. Cependant, l’auteur nous laisse des indices pouvant nous laisser penser qu’il n’est peut-être pas le gendre idéal, contrairement à ce que l’on pourrait penser au départ. Ce personnage m’a laissée sceptique une bonne partie du roman mais je pense qu’on en apprendra plus dans la suite…. En revanche, j’ai adoré Lya, la meilleure amie de Thaïs qui est le genre de meilleure amie qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui a un peu ce rôle de bonne conscience. Elle est là pour soutenir son amie mais aussi pour lui mettre des coups de pied aux fesses si besoin… bref, une amie comme on les aime. Un spin-off avec elle serait une super idée (je dis ça comme ça, en passant…)

Ce roman est écrit principalement du point de vue de Thaïs. Néanmoins, à la fin, nous avons également le point de vue d’Hayden et c’est l’occasion d’avoir les réponses à pas mal de questions que l’on se pose tout au long du roman. La plume d’Allison Riley est fluide et elle nous embarque dans cette histoire…. Pour ma part, il m’a été impossible de lâcher le livre avant de l’avoir terminé et cette lecture m’a fait bondir, m’a émue….. et m’a transportée !

Pour conclure, j’ai trouvé cette lecture plaisante et attends la suite avec impatience. J’espère cependant que Thaïs va « se prendre en main » et faire ses choix. Le tome se termine sur une grosse interrogation qui nous donne envie de savoir comment Thaïs va s’en sortir avec ses hommes.

Retrouvez Disturb you tome 1 sur le site de SEE!

« L’homme parfait n’existe pas » de Wendy Donella

lhomme-parfait-nexiste-pas

Romance – sortie le 25 janvier 2017

Something Else Editions

Service presse

Je remercie Mandy de Something Else Editions de m’avoir confié ce livre en service presse.

Résumé : L’homme parfait: mythe ou réalité? Lexie, jeune étudiante en médecine, sait exactement ce qu’elle veut, un être singulièrement beau gentil et honnête, respirant la sexytude. Et contre toute attente, tout semble indiquer qu’Alex incarne cet idéal, son premier amour, attentif et idyllique.

Pourtant… une rencontre va TOUT changer, Logan.

Son magnétisme oblige Lexie à tout remettre en question, ses critères de perfection, sa quête de l’homme parfait, et même son propre avenir.

Qui choisir? Alex ou Logan? L’un parfait gentleman, l’autre mauvais garçon. La mesure et la retenue contre la fiévreuse tentation.

Et si la perfection n’était finalement pas quantifiable…

Mon avis : je cherchais encore mon premier coup de cœur de l’année 2017….. et bien je l’ai trouvé dans ce sublime roman de Wendy Donella. Nous faisons la rencontre de Lexie, jeune étudiante en chirurgie passionnée de photographie, dont la vie amoureuse est…… un désastre ! Elle enchaîne les rendez-vous ratés et après une soirée bien arrosée avec sa colocataire Julie, elle décide d’établir une liste de critères afin de trouver « l’homme idéal ». Le lendemain, elles décident de sortir en boite de nuit et là, Lexie tombe sur Logan, qui, malgré un physique plus qu’avantageux, se trouve être le stéréotype du « connard » (on le connait toutes n’est-ce pas ? Ce beau mec, qui se sait beau et qui nous regarde comme si nous étions la seule sur terre mais qui, à peine on a le dos tourné, va draguer sans se gêner…). La connexion entre eux est particulière, la tension palpable et pourtant, ils ne peuvent s’empêcher de s’envoyer bouler….

Quelques jours plus tard, Lexie, poussée par la tornade Julie, se rend à une soirée d’anciens du lycée. A cette occasion, elle recroise son premier amour Alex, qui a tout de l’homme parfait et qui semble toujours sous son charme. Elle se rend également compte qu’Alex est le meilleur ami de Logan. A partir de là, Lexie va se retrouver prise entre plusieurs feux : doit-elle écouter la passion ou la raison ? Lequel de ces deux hommes est, pour elle, son homme parfait ?

Comme je l’ai déjà dit, j’ai adoré ce roman…. Impossible de le lâcher avant de l’avoir terminé !!! Le personnage de Lexie m’a beaucoup fait rire (j’adore Lexie bis, autrement dit sa conscience, qui intervient assez régulièrement pour donner son avis) mais elle m’a aussi émue ! Elle pose également une vraie question : l’homme parfait existe-t-il ? Après cette lecture, cela me conforte dans l’idée que nous avons chacune un homme « parfait », disons plutôt un homme qui nous correspond.

J’ai également adoré tous les autres personnages du roman : Julie, la meilleure amie et colocataire de Lexie, est complètement « délurée ». Néanmoins, c’est une amie fidèle et protectrice envers Lexie, ce qui la rend très attachante. Logan, autrement appelé « Monsieur Connard », est coach sportif. Il est beau gosse, toujours entouré de poules (vous aussi, vous les connaissez ces filles qui gloussent et qui partent à la chasse tous les week-ends) et tombe un jour sur Lexie en boite de nuit… entre eux, l’alchimie est immédiate mais leur côté tête de mule va empêcher leur relation d’évoluer pendant un temps. Enfin, Alex, l’amour de jeunesse, qui semble être l’homme parfait mais qui semble trop propre sur lui pour être vrai…..

Wendy Donella a une plume addictive et on s’attache rapidement à tous ces personnages. L’histoire défile sous nos yeux et on ne peut pas s’empêcher de tourner les pages pour savoir ce que devient Lexie. Beaucoup de rebondissements rythment les chapitres et à la fin, beaucoup de questions restent en suspens… Si vous voulez une jolie romance, un peu épicée, qui vous prendra aux tripes et qui vous fera passer par toute la palette des émotions possibles, je n’ai qu’une chose à vous dire : foncez lire ce magnifique roman !!

Pour conclure, j’ai envie de demander à Wendy Donella : à quand la suite ?

Pour tout savoir sur Something Else Editions, c’est par ici!

Entre nous, tome 1 : Indomptable de Julie Carpi

entre-nous

Romance new adult – sortie le 11 janvier 2017

Something Else Editions

Service presse

 

Je remercie les éditions Something Else Editions de m’avoir confié ce livre en service presse.

– Présentation de l’éditeur : Toutes les femmes rêvent du grand amour, d’un homme sur qui elles peuvent compter, de bras où se réfugier, mais pas Nella.  Non, elle est persuadée d’être assez forte pour tout affronter toute seule. Elle ne fait pas confiance aux hommes et n’en laissera aucun ravir son coeur.  Pourtant, un séjour en Ardèche auprès de ses amis pourrait ébranler ses certitudes. Parmi eux, il y a Brice, devenu footballeur professionnel, avec qui elle a noué une amitié explosive durant l’enfance.  Et ce dernier est bien décidé à briser les défenses qu’elle a forgées…

– Mon avis : dans ce livre, nous faisons connaissance avec Nella, une jeune femme qui réalise son rêve d’intégrer une école d’éditrice. Nous découvrons également sa meilleure amie Laurie, ses sœurs Eryn, Emily et Lucie ainsi que Nathan et Brice, deux jeunes joueurs qui évoluent dans le club de football dont le père de Laurie est entraineur. Brice et Nella ont une relation qui semble ambiguë et au cours d’une soirée, ils s’embrassent. Nella est déstabilisée par ce baiser, d’autant plus qu’elle aperçoit quelques minutes après Brice en compagnie d’une très jolie jeune femme.

Ils se retrouvent cinq ans plus tard au cours d’un séjour en Ardèche qui sera le théâtre du mariage de Nathan et Emily. Brice et Nella ne se sont pas revus depuis le « fameux » baiser. Nella appréhende ces retrouvailles. Depuis cette soirée, elle a brillamment réussi ses études et est devenue éditrice à Paris. Brice, pour sa part, joue au football en Angleterre en compagnie de Nathan et il est devenu une super star du ballon rond. Ces retrouvailles s’annoncent agitées et palpitantes surtout qu’ils vont devoir se côtoyer durant une semaine, les mariés ayant insisté pour que tous leurs amis et proches se retrouvent entre eux afin de terminer ensemble les préparatifs et fêter la fin de leurs vies de célibataires.

J’ai adoré ce roman et je remercie encore une fois Something Else Editions de m’avoir permis de le découvrir. Nella est une jeune femme moderne comme on les aime : forte, indépendante et qui a les épaules assez larges pour mener ses combats seule. Elle s’est forgé ce caractère suite à un drame vécu dans sa jeunesse et qui l’a rendue méfiante vis-à-vis de l’amour. Suite à ce drame, elle a grandi avec sa grand-mère Nana et son frère, qui est maintenant dans l’armée.

Sa relation particulière avec Brice est touchante car ce dernier va tout faire pour la rassurer et tout tenter pour la conquérir. Je ne veux pas vous spoiler donc je n’irai pas plus loin dans les détails mais ce que je peux vous dire, c’est que ce livre vous embarquera dans une farandole d’émotions qui ne peuvent pas vous laisser insensible. En arrivant à la fin, on n’a qu’une hâte, découvrir la suite des aventures de Nella et Brice !

Pour tout savoir sur Something Else Editions, c’est par ici!

Max, La désirer de G.H. David.

51dq4qf5ypl-_sy346_

 

[ ROMANCE EROTIQUE – NOUVEAUTE 2017 ]

SOMETHING ELSE EDITIONS

SERVICE PRESSE

 

 

Je remercie Mandy pour ce service presse.

 

Résumé :

Maximilien Ricci est un jeune homme plein de promesses. Charismatique, intelligent, sexy, il a tout pour séduire. Mais confronté à l’horreur suite au drame qui a bouleversé sa vie et sa perception des relations humaines, l’amour est pour lui un concept parfaitement étranger. Jusqu’au soir où sa route croise celle d’Elisabeth Ribes. La jeune femme, aussi belle que mystérieuse, le captive et le fascine à l’excès. Succombera-t-il aux affres du désir ? Rien n’est moins sûr : celle qui peu à peu l’obsède est aussi la petite amie d’un homme obscur et dangereux, avec qui elle forme un couple instable et sulfureux. Peut-on braver tous les obstacles, quand on est soumis à une passion dévorante ? Et surtout, a-t-on vraiment le choix…


Mon avis :

Comment ne pas fondre devant cette couverture visant la perfection et nous mettant résolument l’eau à la bouche.

« Max, la désirer » est un spin-off de la sulfureuse série « Liz ». Ce qui signifie que même si vous n’avez pas lu le premier tome de la série « Liz » vous pouvez y plonger les yeux fermés sans aucun apriori. Ce qui est presque mon cas, car je n’ai pas lu la nouvelle version … je ne connais que celle mise en ligne sur Wattpad.

Donc c’est dans une confiance absolue que je me précipite dans les pages.

Je fais la connaissance de Max, un soupirant de l’énigmatique Liz. On y découvre un homme d’une carrure imposante. Comme si la nature avait résolument caché sous cette apparence toutes les souffrances, les peines et les cauchemars de ce dernier. C’est un être troublé par un passé tourmenté qui a fait à jamais de sa conscience, une prisonnière des ténèbres. Mais parmi elles se trouvent La lumière qui les chassera au bout de batailles personnelles incommensurables.

La plume de G.H David est fluide à souhait et nous plonge dans des scènes remplies de douleurs, de haines, de peines et d’extases. Elle connaît parfaitement son sujet et malgré nous, nous amène dans des abysses. J’ai frémi, j’ai tressailli et j’ai pleuré face à tout ceci. Une lecture juste…wow !

J’ai adoré ouvrir cette fenêtre sur ce personnage à la fois hermétique et obscur. Un spin off où mes attentes ont été entièrement satisfaites. Que demander de plus, à part que l’auteure continue de nous faire rêver à travers son univers sombre à souhait.


Retrouvez prochainement l’avis de Lilie sur la série « Liz ».

 

Pour tout savoir sur GH David et SEE : c’est par ICI !

On Fire, tome 1 : Always and Forever de Faustine M.G

41nppblftml-_sy346_

 

[ ROMANCE SUSPENSE – DÉCEMBRE 2016]

SOMETHING ELSE EDITIONS

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Mandy pour ce service presse.

 

Résumé :

Issue d’une famille italienne mafieuse, Mia Milano tente à sa manière de vivre normalement à l’écart des manigances. Elle tient un restaurant sur Menton, loin des armes, des trafics et de l’ombre de son père.

Elle est célibataire et tient à le rester. Le seul homme qui avait réussi à abattre ses défenses a disparu de son existence depuis longtemps, laissant un trou béant dans sa poitrine. Mais lorsqu’un soir il ressurgit, brisant instantanément les remparts qui servaient à la protéger, elle ressent immédiatement l’attraction troublante et itinérante à sa présence.

Toutefois, leur relation va vite tourner au cauchemar car Victor Milano veille dans l’ombre. Le sang pourrait bien venir entacher leur existence…


 

Mon avis :

Je suis mi-figue mi raisin. Cette lecture m’a laissée un petit arrière goût : autant j’ai adoré la relation sulfureuse des personnages, autant le côté suspense m’a déçue. Mais ceci est certainement dû aux exigences que je m’impose lors de mes lectures.

Mya et Dylan sont sans aucun doute le duo parfait. Leur histoire est pimentée par leurs dialogues acerbes et leurs pics incessants. Cette relation à la fois conflictuelle et charnelle donne un rythme soutenue et rend les rebondissements encore plus intéressants. Ils nous offrent des scènes torrides ( mesdames prévoyez un bon rafraîchissement ou bien ouvrez grand vos fenêtres) et sexy où les tabous n’existent plus. J’ai apprécié ce côté familial, que l’on ne retrouve pas toujours les romances actuelles. Bien évidemment l’action du livre ne se focalise pas uniquement sur cette liaison sulfureuse, nos deux personnages doivent faire face à un père, mafieux qui plus est. J’aurai apprécié en connaître plus sur ce Victor Milano et sur ses motivations. Tout au long des pages viennent se greffer des personnages qui enrichissement parfaitement l’univers de l’auteure et donnent le ton.

La plume de l’auteure met parfaitement en valeur les émotions des personnages les rendant ainsi attachant, et que nous ressentons allégrement, pour notre plus grand bonheur.

Je ne termine pas cet article sans évoquer la fin. Une comme je les adore : sur le fil du rasoir nous laissant totalement pantois et frustré. Bien évidemment j’ai hâte de voir ce que nous a réservé Faustine M.G.


 

Pour tout savoir sur Faustine M.G et Something Else Editions : c’est par ICI !

 

 

Les royaumes de Calia, livre 1 : Dorina d’Amélie Raulin

ob_a79428_15578700-349265842121528-6591460804844

Romance fantastique – sortie le 27 décembre 2016

Something Else Editions

Service presse

 

Je remercie les éditions Something Else Editions de m’avoir confié ce livre en service presse.

Présentation de l’éditeur : « Nous avions d’ailleurs reçu la semaine précédente le courrier confirmant notre intégration à l’Académie Militaire de Darminh. »

Aux Royaumes de Calia, Elina découvre la vie dans cet établissement. Entre entraînements, apprentissages et missions, la vie ne sera pas simple au quotidien. Il faudra également qu’elle éclaircisse les zones d’ombres de sa vie et apprenne à surmonter les problèmes qui se dresseront sur son chemin. Amitié, amour, courage, peine… Des sentiments naturels au sein d’un monde surnaturel… Bienvenue dans le monde de Calia !

Mon avis : Le monde où nous sommes plongés est divisé en 4 royaumes menacés par la secte de Silith qui maitrise la magie noire et qui souhaite prendre le pouvoir. Des jeunes sont recrutés par l’armée afin de les former à combattre la magie noire et à maitriser la magie curative.

Nous faisons donc la rencontre d’Elina, une jeune fille amnésique qui a oublié les dix premières années de sa vie. Tout juste âgée de 18 ans et accompagnée de ses deux meilleurs amis, Annah et Nicks, elle va intégrer l’école militaire de Darminh. A leur arrivée, les étudiants sont répartis par équipe de 4. Elina et ses amis se retrouvent ensemble avec Dahn, un jeune homme mystérieux mais qui semble familier à Elina. Ce jeune homme va-t-il l’aider à retrouver des éléments de son passé ? Et pourquoi se sent-elle irrémédiablement attirée par le bel Ethan, le beau gosse de 2ème année ? A quels dangers vont-ils se retrouver confrontés ?

Ce roman, comme je l’ai déjà mentionné, nous plonge dans un monde fantastique et magique. L’auteur décrit avec précisions cet univers surnaturel et nous permet ainsi de nous le représenter mentalement et de nous l’approprier. Même si je ne suis pas familière des romans fantastiques, j’ai été embarquée par la plume de l’auteur.

Concernant les personnages, ils ont tous une particularité ou une sensibilité propre qui nous permet d’avoir de l’empathie pour eux et de s’identifier ou identifier des proches à chacun d’entre eux. Ils sont tous complémentaires et très attachants.

Le rythme du roman est soutenu. On a peu de temps morts, les situations s’enchainent de manière fluide et l’histoire avance rapidement. Cet univers magique nous semble ainsi à portée de main et on s’enthousiasme, puis on tremble, en compagnie d’Elina et ses amis.

Ce tome se termine sur une situation non résolue. Du coup, vivement le tome 2 pour connaitre la suite !!

Pour tout savoir sur Something Else Editions, c’est par ici!

Les SEE’auteurs se livrent.

 

Les SEE’auteurs se sont livrés et prêtés au jeu. Je les en remercie, ce fut une superbe expérience.

Ils ont répondu à une seule et unique question :

QUE REPRESENTE POUR VOUS Something Else Editions ? 

 

Voici leurs réponses :

 

Alex et Maxence D 

« En fait SEE est une nouvelle structure et c’est d’autant plus excitant de commencer à être édité dans une structure qui démarre. Mandy nous a encouragé à titre personnel dès notre premier tome sorti en auto-édition et on lui fait entièrement confiance. On est un petit peu à part puisque nos romans sont beaucoup plus orientés sur l’érotisme que sur le romantisme mais quelque part, ça fera la force de SEE, de proposer des contenus divers et variés et on pense sincèrement que cette ME a un gros potentiel. »


Wendy Donella

15873334_436111590111647_4549813359621258743_n

« Something Else éditions représentent pour moi bien plus qu’une maison d’éditions, c’est une famille de cœur avec laquelle je vais pouvoir réaliser un rêve. SEE vous mets des étoiles pleins les yeux et vous bombarde le cœur de paillettes… »


Léticia Joguin-Rouxelle

51dhfmedzl-_sy346_

 

« Je voulais dédier ces quelques lignes a Mandy pour la remercier encore de m’avoir permise de faire partie de cette belle famille, d’avoir cru suffisamment en moi pour me permettre de réaliser ce rêve qui me tient tellement à cœur… ensemble nous allons réussir je le sais … je crois en nous toutes… »


Laura Wendy

13934627_1116163785103990_7260548416662832697_n

« SEE pour moi, c’est une maison d’éditions du tonnerre, avec une éditrice de choc qui envoie des paillettes de partout tellement elle est merveilleuse. SEE est créatrice de rêve, aussi bien pour les lecteurs avec les romances fabuleuses qu’elle réserve que pour les auteurs, car grâce à SEE, nos rêves sont convertis en réalité. SEE va faire des étincelles, c’est certain ! »


GH David

15936681_1433818866919595_6434840527204192097_o15135830_1427568317544650_6176612727122401080_n

 » J’ai rencontré Mandy sur un groupe Facebook. On a plaisanté sur nos manières d’écrire et sur notre goût pour le suspense. On s’entendait bien, le courant est passé tout de suite. Du coup, j’ai apprécié la personne avant l’éditrice. Un jour elle m’a dit « t’écris quoi toi ? », je lui ai passé le lien. Deux jours après elle m’envoyait un message, emballée. Cette fois, en tant qu’éditrice, j’ai rigolé et je lui ai répondu : « Tu veux LIZ ? Elle est à toi ! »

C’était un cri du cœur. La fille était sympa, l’auteure partageait mes idées, la chef d’entreprise avait du talent… la ME avait donc de l’avenir. Chacune dans son domaine on avait tout à prouver. Alors comme la ligne éditoriale de SEE me plaisait, pourquoi hésiter ?

J’aime cette aventure parce qu’elle me ressemble. Et j’apprécie Mandy parce qu’elle possède une qualité rare : elle est authentique, elle ne triche pas. »


Oceane Pozzan

15894317_1409079769110556_1261203462271719811_n

« SEE, c’est une grande famille avec des personnes formidables avec qui on peut discuter, délirer et exprimer nos craintes. SEE est comme le père noël mais sans la barbe et le gros bidon ! En réalité, SEE vous offre la possibilité de réaliser votre rêve de pouvoir un jour tenir le Graal dans vos mains. Un énorme merci à toute l’équipe 💋 #SEEtropgénial »


Abby Soffer

51yqsiglkil-_sy346_ 51bat1lawrl-_sy346_

« Pour moi la See c’est avant toute chose : la concrétisation d’un rêve. Et là, je ne parle pas seulement du mien ! Toutes les personnes qui gravitent autour de cette petite maison d’éditions, autant les professionnels de l’équipe éditoriale, que les lectrices fidèles et dévouées du comité de lecture sont avec nous dans l’aventure parce qu’elles y croient ! Notre directrice éditoriale est la plus rêveuse d’entre nous et la plus courageuse aussi. Elle porte le projet à la seule force de sa volonté. Et selon vous qu’est la plus belle source de motivation ? Moi je l’ai découvert à la SEE. Toujours croire qu’à force de volonté on peut abattre une montagne !! »


Ludi Delaune Leclerc

 

 

« J’ai trouvé en SEE bien plus qu’une maison d’éditions. En plus de réaliser mon rêve, Mandy est un vrai pilier. C’est une personne en or, disponible, honnête, compréhensive. Elle prend soin de nous, de nos bébés littéraires. SEE c’est aussi des sœurs de plume avec qui tout est naturel, nous nous parlons tous les jours, de tout, sans jalousie, ni jugement. Pour moi SEE ce n’est pas un choix c’est une évidence ! »


Coralie Chamand

 

51wgvzb7cyl

« Pour moi, SEE représente avant tout une famille. Nous sommes toutes unies, il n’y a aucune trace de quelconque forme de jalousie entre nous. L’affection et la solidarité sont notre marque de fabrique. Chez SEE, nous avons la chance de pouvoir vivre notre rêve avec une équipe merveilleuse à nos côtés. »


Julia McGregor

13925333_508970525972885_2879753114088438477_n

« Alors, tout d’abord, mon nom de plume est Julia MacGregor et pour ce que SEE représente pour moi (ça va être très dur de résumer ça en trois lignes) je vais répondre tout simplement par :

Un rêve devenu réalité.

Des sœurs de plume uniques qui font partie de ma vie à présent.

Et surtout, une éditrice génialissime qui croit en moi (sans oublier Sophie qui m’est d’une aide précieuse 😉 »


M-Joy Fleur

14102569_324185684592754_480706399208547612_n

 

« SEE pour moi c’est la chance de réaliser mon rêve

Partager ma passion avec des personnes qui aiment la littérature autant que moi

C’est la chance d’avoir une deuxième famille avec qui on s’entend bien et avec qui on est solidaire. »


Lili Sky

51z11mfha-l-_sy346_

« Quand je pense à SEE, je l’imagine comme une grande maison remplie de strass et de paillettes. Où règnent joie et bonne humeur. Et Mandy est comme notre bonne fée, prête à tout pour nous aider à réaliser notre rêve. »


Faustine M.G

On Fire, tome 1 : Always and forever par [M.G, Faustine]

« Something Else est une étoile filante qui nous entraîne sur son passage. C’est un rêve éveillé ! Une grande famille, de superbes personnes et une myriade d’émotions plus intenses les unes que les autres. »


Delinda Dane

Tempting Love, tome 1 : My Only Exception par [Dane, Delinda]

« Pour moi SEE, c’est une équipe exceptionnelle, une éditrice extraordinaire, des soeurs de plumes toutes absolument plus géniales les unes que les autres mais avant tout SEE c’est une famille!
Une belle et grande famille qui se soutient, qui est solidaire. SEE c’est tellement plus qu’une maison d’édition, je n’aurais pas pu rêver mieux que la #SEEFamily! »


Marie Luny

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et texte

« Pour moi SEE c’est avant tout une magnifique opportunité. Mandy a créé un endroit, même s’il est virtuel, où nous autres auteurs avec un grain de folie, nous nous sentons chez nous, écoutés et protégés . See c’est avant tout une famille rassemblée autour d’une même passion : l’écriture. »


Oriane

« Quand on SEE, on ne compte pas.

On ne compte pas les fois où on a essuyé des refus injustifiés, des contrats foireux et des déSEEptions, alors que nos lecteurs sont impatients de nous acheter.

On ne compte plus non plus les jours paSEE à attendre des réponses de ME qui n’arrivent qu’au bout de deux ans, des éditeurs dont on ne voit jamais la tête, dont un n’a pas le facebook, le twitter, le mail direct, si veut SEExpliquer.

On rechercher de l’humain derrière la vente, des émotions gratuites, des échanges amitieux, SEE tellement mieux quand l’éditeur est soucieux des volontés de SEE auteurs.

Grâce à Mandy, Sophie, et ses amis (OUI-OUIII…) mon rêve peut se réaliSEE. Je peux au moins dire que ça y est, je suis lanSEE. La vertu de Something Else Edition, SEE de prendre sous son aile des auteurs sans SEE-V, sans réseaux d’amis litté, du moment que la plume est bonne.

Trop souvent, les éditeurs prennent des livres sans tenir compte des retours positifs des lecteurs sur les réseaux multimédias. SEE n’est pas de ceux-là. Eux seront à la traîne quand cette ME ira de l’avant.

Et puis, SEE respecte la belgitude de ma plume, sans la traiter de sous-langue à mi-mots, sans se dire que la Belgique pfff, trop petit pour être cool à viSEE.

SEE, c’est ma porte d’entrée vers un public franco-belge diversifié. Une ME qui fait ce qu’elle peut et SEE ce qu’elle fait !

Merci pour votre ravissement et votre accueil chaleureux, les SEEsters et brothers ! Et à ma « marraine » Mandy qui me flatte si bien la plume ! SEE magique ! SEE you later, SEE you lovers !


Julie Carpi

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte et plein air

« Something Else Editions représentent beaucoup de chose pour moi, mais en priorité, je dirais une seconde chance (comprendra qui pourra 😉 ) de réaliser mon rêve d’être publier et le rêve deviendra réalité en 2017. Somethting Else c’est une équipe du tonnerre avec à sa tête une éditrice sympathique, toujours à l’écoute, très disponible, de la rencontrer en vrai, m’a conforté mon choix. Je ne la remercierais jamais assez de m’offrir ma chance et quand elle me dit « peu importe les choix que tu fais, je te suis », alors là je fonce. Something Else, c’est aussi une famille avec des personnes formidables, rigolotes, des « seesters  » Aujourd’hui, je me sens heureuse de mes choix et après mes déboires éditoriaux récents, je ne pensais plus ça possible. »


 

 

Montages photos pris sur Facebook ( crédit Charlène Munier et Isabelle White ), si soucis merci de me prévenir.