ADDICT LOVER de Iris Hellen.

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
CITY ÉDITIONS – Collection Eden
368 pages
Ma note : 4/5
Lien Kindle
 
Le résumé :
Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s’est réfugiée dans l’alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l’informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L’homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme… mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s’enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l’amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement…

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 

Une nouvelle fois Iris Hellen ne déroge pas à sa règle et fait tout simplement des merveilles. Sa cinquième romance est poignante et émouvante.

 

Cheyenne est l’une de filles de la famille Winter. Ballotée, élevée à la dure, son enfance laisse des traces et des valeurs morales bien ancrées. Entre une maman, témoin de Jéhovah, et un papa qui a sombré dans l’alcoolisme, Cheyenne tente, tant bien que mal, de surpasser toutes les déconvenues familiales. L’air du fin fond de Mississippi a tendance à rendre la vie dure et de bâtir des hommes et des femmes aux idées et principes bien arrêtés. Cheyenne voit la vie sous un autre œil et la musique country est son unique moyen de casser tous ces aprioris et de faire passer des messages. La tolérance, le respect, l’honneur, l’amour et la discrimination sont ses sujets favoris qu’elle aime exploiter et mettre en valeur. Cheyenne est une éternelle romantique qui voit dans l’amour une beauté unique où les sentiments sont un bouquet de mille et une senteurs. Adepte des poèmes d’Emily Dickinson, elle les chante en grattant sa guitare. C’est sa manière à elle d’occire le mal qui l’entoure. Fleur bleue dans l’âme et porteuse de l’anneau de pureté, Cheyenne se réserve pour le seul et unique qui bientôt l’accueillera au pied de l’autel. Alors que le fameux « oui » est prêt à raisonner dans la bâtisse, la trahison et l’humiliation la saisissent. Seule et dépitée, elle consacre son temps à la réalisation et à l’écriture de son prochain album. La Vierge du Mississippi est très attendue. Mais les déconvenues s’accumulent et le moral dégringole. De plus les confidences de son grand frère ne tardent pas à l’achever. Elle plonge directement dans l’alcool et ses frasques anéantissent son image jusqu’au point de non-retour : elle s’écroule sur scène. Son manager ne fait pas dans l’auto-apitoiement et l’envoie directement dans une clinique friquée pour qu’elle se requinque.

 

Elle voit du mauvais œil cette obligation même si elle a bien compris que son attitude et sa déprime n’ont plus le droit de la bouffer. La solitude, le calme, les ateliers et un compagnon d’infortune vont devenir son quotidien pendant quelques semaines. Creed, le bienheureux et accessoirement compagnon d’infortune, est la caricature parfaite de l’arrogance, de l’égocentrique et de l’homme qui en a plein les poches. Vaniteux et présomptueux, Creed est le jeune homme qui a réussi à monter son entreprise dans sa chambre et à devenir par l’occasion multimillionnaire. Cette ascension, il ne la doit qu’à lui-même. Ce véritable geek, raide dingue de jeux vidéo, se plonge frénétiquement dans son monde pour oublier ses difficultés personnelles et une famille qui ne lui a pas forcément consacré beaucoup de temps. Ce grand solitaire est entouré par son meilleur et son grand frère neuroatypique. Les femmes, les croqueuses de diamants et tout autre femme de cette espèce, s’agglutinent autour de l’irrésistible Creed. Mais sous cet apparence de play boy, se cache un homme brisé par la vie et qui pour tenir s’enfile des cachetons. Une dépendance qui l’envoie directement contre un arbre à vive allure.

 

Cette clinique va être le témoin de quelque chose de merveilleux : l’émergence d’une osmose fragile mais sereine, des regards langoureux et des caresses affamées. A eux deux, il forme cette sorte de bulle cocooning où leurs sentiments, où leurs mots trouveront échos dans leurs propres blessures et douleurs. Il en faut peu pour que ce rêve se brise. Mais lorsqu’on est accro, on est prêt à tout pour retrouver sa came préférée, quitte à se mettre dans des situations inenvisageables !

 

Iris Hellen fait une nouvelle fois un carton plein avec ADDICT LOVER. Des personnages avec beaucoup de caractères et aux fêlures importantes, des caractères opposés et surtout des mondes incompatibles (San Francisco et un bled paumé au fin fond du Mississippi, qui voudrait croire que ça pourrait marcher ?). La plume exquise d’Iris Hellen m’a fait vivre une aventure où il est impossible de s’ennuyer. Les confrontations sont nombreuses mais les moments romantiques et érotiques ont leur place aussi. Ce n’est pas qu’une histoire d’amour, elle met en avant aussi les travers du monde. Son personnage Cheyenne, est à l’image de ces femmes fortes qui puissent leur énergie dans leur passion dans le but de faire évoluer les idées préconçues et décousues. 

 

ADDICT LOVER est une histoire de seconde chance. C’est une histoire où chaque victoire est menée avec rage. C’est une histoire où la passion a le dessus sur les déconvenues. C’est une histoire où chaque pas se gagne. C’est une histoire qui m’a fait vibrée car l’amour se tape l’incruste et tel un boulet va tout démolir pour mieux s’épanouir.

 

#Esméralda

 


 
Je remercie Iris Hellen pour sa confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… le site officiel d’Iris Hellen.

… le site de la Collection Eden.

… Mes avis sur toutes les romances d’Iris Hellen. (clic sur la couverture)

Tell Me You Love Me (HQN)
Mad About You, Tome 1 : Cinderella Song
Mad About You, Tome 2 : Violetta Song
Mad About You, Tome 3 : Missia Song
Publicités

WILL de Emma Landas.

 

 
[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019]
Spin off de « Chirurgicalement Vôtre » paru en 2017
BLACK INK Éditions
298 pages
Ma note : 5/5 « à croquer »
Lien Kindle

 

 

 

Le résumé :

 

Dire que William Auguste n’a pas toujours fait les bons choix, c’est l’euphémisme du siècle !
Pour fuir cette part sombre qu’il a eu du mal à assumer, il s’est exilé à Chicago, où il exerce son activité de chirurgien.
Mais rien ne sert d’aller si loin, Will ! Car le passé finit toujours par nous rattraper, et nous oblige un jour ou l’autre à affronter nos démons, même les plus anciens…
Comme par exemple, durant un vol Chicago-Bordeaux, un matin de juillet, en choisissant de mettre sur ta route ton tout premier amour. Tu sais, cette fille, celle que tu appelais « Miss Baskets » en fac de médecine ?
Montez vous aussi à bord de cet avion, et voyagez entre le passé et le présent de ce cher William Auguste. Il n’a pas fini de vous surprendre…

 

 

Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"

 
Mesdames, Mesdemoiselles, veuillez attacher correctement votre ceinture, zone de turbulences en vue !
 
Oui, oui vous avez bien lu ! Croyez-vous que la vie a ce petit « je ne sais quoi » et qu’elle peut mettre sur ta route une personne ? Moi j’y crois fortement. Un peu comme si le destin ou le karma ou les étoiles (bonnes ou mauvaises) ou le bon Dieu décidaient de te tendre un bout de ficelle qui serait facile à tisser à l’image de cette seconde chance qu’on t’offre. Chose pas si facile que ça, surtout quand les aléas viennent entacher la situation.
 
Will a carrément bousillé mon cœur. Mille fracas pour mille morceaux ! Je l’ai détesté pour tout ce qu’il est mais je l’ai adoré pour ce qu’il est devenu. Deux émotions contradictoires qui bourlinguent mon cœur et mes émotions. Je dois dire que c’est une sacrée torture. Pour te tirer son portrait : Will c’est le preux chevalier sur son cheval blanc qui au lieu de te sauver de ta tour, il tergiverse, promet et t’oublie.
 
Vol direct : retour dans le passé !
 
Will est un sacré charmeur, dragueur invétéré, fêtard, queutard … bref tu peux rajouter tout autant d’adjectifs que tu tomberas dans le mille. Étudiant en médecine, il vogue entre plaisirs, études et examens. C’est le portrait craché d’un séducteur sur pattes qui a du mal à tenir en laisse ce qu’il a entre les jambes. Il attire autant qu’il rebute. Tu sais à quoi t’attendre si tu tombes dans ses filets : à rien ( à part du plaisir, à ce niveau là, il est au top. Il s’est beaucoup, beaucoup exercé !) Voilà qui est Will. Un espèce de mirage qui une fois t’as eu, disparaît. Et qui dit Will, dit Terence. Son acolyte de toujours depuis les couches. Eux deux, ce sont des sangsues. Impossible de les séparer. L’un entraine l’autre dans toutes sortes de débauches. Deux vrais pots de colle ! C’est dingue deux mecs collés comme ça ! Je me suis même posée la question s’ils fricotaient pas ensemble (enfin dans une certaine mesure si !). Il y a cette espèce de lien fort, bien plus que fraternel qui engendre un certain malaise, voire de la jalousie. C’est très flippant ! Mais revenons à notre joli mouton qu’on a juste envie d’étriper (promis juré aucun animal n’a été maltraité). Will… Will… mais que faire de toi ? Te zigouiller pour ton attitude de salaud ? Te crucifier pour ta mauvaise foi ? Te dépecer pour ton attitude abjecte ? Te congeler pour te faire vivre mille douleurs ? Voilà à quoi tu m’as réduite : à être obligée d’imaginer tout un tas de scenario où ta souffrance serait ma délivrance !
 
Malgré tout Will tu n’es pas le centre du monde ! Ben oui ! Parlons de la jolie « Miss Basket », Célia. Elle est la douceur incarnée. La pureté même ! Elle est jolie comme un cœur sans aucun artifice. Intelligente, passionnée, têtue, persévérante, c’est une jeune femme entière qui a la tête sur les épaules et les idées bien placées. Elle se méfie carrément des types comme toi, William Auguste. Elle les déteste pour de très bonnes raisons. Plus jamais elle ne veut avoir à faire à ce genre de gars. Mais Will est carrément hyper sexy. Il hante ses rêves, ses fantasmes, au point d’imaginer les sensations qu’elle pourrait ressentir dans ses bras. Elle fait une sacrée fixette sur lui, mais se garde bien de l’approcher.
 
Alors que les vacances sont entamées, cette rencontre providentielle va ouvrir une page de leur vie. Une page indélébile, tatouée à jamais dans leur cœur. Si l’amour met les paillettes dans les yeux, la haine peut vite tout détruire.
 
Et la vengeance est un plat qui se mange froid. Dans cet avion qui les mène tous deux à Bordeaux, les souvenirs resurgissent, mordent les âmes et meurtrissent les cœurs.  
 
Entre l’amour et la vengeance qui sera le véritable gagnant ?
 
Je sors maintenant les trompettes pour féliciter Emma Landas. Grâce à elle j’ai passé une nuit blanche. Quand on est veille comme moi, dur dur dur le lendemain pour aller au boulot. Je n’ai pas eu l’occasion de lire « Chirurgicalement vôtre » avant de débuter ce spin-off. Point de problème de compréhension et ça c’est génial. Du coup, dès que j’aurais un peu plus de temps, je saurais quoi lire ! La plume d’Emma Landas est incroyablement addictive, envoutante et fluide. Une fois que j’ai trouvé le bon rythme de croisière, zou j’y étais à fond ! Elle a su créer une atmosphère à la fois romantique et anxiogène. J’ai été à l’affut du couperet qui signait le point de non retour. Je me suis accrochée désespérément à tous ces petits moments merveilleux. Et quand le malheur tombe, ouchhh ! T’as juste envie de sortir la hache de guerre ! Elle a crée une magnifique osmose entre Will et Célia. C’est magique, trépidant et merveilleux. Je ne sais pas vous, mais pour moi du moment ou j’arrive à faire partie « corps et âme » d’un roman, alors c’est le grand jackpot !
 
Will est à croquer sans modération ! Une romance virevoltante où l’amour n’a que pour compagne la haine. Une histoire sublime qui fait vivre une multitude d’émotions. Prévois juste un parachute si tu veux survivre au crash !
 
#Esméralda

Je remercie Black Ink éditions pour leur confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

 

… le site de Black Ink Editions.

… l’avis de Marlène du blog Le Monde Enchanté de Mes Lectures.

Le projet phénix – tome 1,5 : Max de G.H. David

Max

Romantic suspense – livre sorti le 20 novembre 2017

Editions Dreamcatcher

Service presse

 

Je remercie les éditions Dreamcatcher pour leur confiance et pour m’avoir confié ce roman en service presse.

Résumé : Max est un jeune homme intelligent, populaire, plein d’ambition.

Des amours ordinaires, des amitiés de circonstance et une famille aisée.

Ainsi vont les apparences.

Max est insensible, hermétique au désir.

Il est foncièrement solitaire et entretient une rancœur tenace envers son père dont les erreurs, ont brisé sa vie.

Ainsi va la réalité.

Pourtant, son quotidien va être bouleversé.

Sa rencontre avec la mystérieuse Élisabeth Ribes va tout changer.

Entre sombres révélations et obscure dépendance…

Ainsi va le destin…

 

Mon avis : Ce tome 1,5 est un spin-off de la saga « le Projet Phénix », c’est à dire qu’il se passe en parallèle du tome 1 et se termine au début du tome 2. Il me tardait de découvrir ce tome car il est vrai que le personnage de Max m’a beaucoup perturbée lors de ma lecture de Liz. Il est mystérieux, gentil et semble tellement parfait qu’on est en droit de se demander s’il est réel ou s’il cache son jeu….

Max est un ami d’Alex….enfin, un ami, c’est un bien grand mot quand on les voit discuter tous les deux mais c’est grâce à Alex que Liz va faire connaissance avec lui. Tout de suite, Max va se rendre compte que Liz n’est pas une fille comme les autres mais une écorchée comme lui. Rapidement, elle va devenir une obsession pour lui car il se sent irrémédiablement attirée par elle.

Comme le roman est centré sur lui, on en apprend beaucoup plus sur sa personnalité. Contrairement à ce qu’on peut penser au premier abord, Max a lui aussi une personnalité complexe. Marqué par la vie, lié à Alex, il souffre de désirer autant Liz. Lui qui ne ressent jamais rien, le voilà pris d’un désir fou pour la femme d’une autre. Au fil des pages, on suit son « addiction » grandissante pour Liz et on se rend compte à quel point il souffre. D’un autre coté, on constate également à quel point ses sentiments sont entiers et purs. Il a trouvé son âme sœur…malheureusement, elle n’est pas libre pour le moment.

Je n’avais pas lu la première version de Max donc ce tome a été une véritable découverte pour moi. Et en refermant ce roman, je n’ai qu’un mot à la bouche : « waouh !! ». Ecrit par une femme, ce tome est écrit d’un point de vue masculin et je dois dire que G.H David réussit un véritable tour de force car je me suis à de nombreuses reprises demandées si elle n’avait pas demandé à un ami d’écrire…. En effet, on a véritablement l’impression d’être dans la tête d’un homme, avec leurs pensées un peu « primaires », pour nous les filles.  Je me suis régalée lors de cette lecture et je me suis encore plus attachée à Max. Il me tarde maintenant de continuer la saga du projet phénix afin de savoir comment leur relation va évoluer car je pense que Liz et Max ensemble, ça peut faire des étincelles !! Comme toujours, la plume de l’auteure est addictive, fluide et nous entraine dans un tourbillon d’émotions que l’on ne peut retenir. En effet, on rit, on pleure, on souffre aux côtés des différents personnages et surtout, on est pressé de découvrir la suite de leurs aventures !!

Pour conclure, je recommande ce spin-off à tous ceux qui ont d’ores et déjà succombé à la plume de G.H. David. Ne passez pas à côté lors de la lecture du Projet Phénix car ce tome vous apporte un nouvel éclairage sur le personnage de Max mais vous en apprend également sur Alex. Pour ceux qui ne se sont pas encore laissés tenter par la saga, n’attendez plus !!  «Le Projet Phénix » est une « romantic suspense » qui mêle amour,  suspense et psychologie mais surtout, c’est un roman qui ne ressemble à aucun autre et qui ne vous laissera sûrement pas indifférent !

 

image-principale-page-liens-utiles

Retrouvez ma chronique de « Le Projet Phénix – tome 1 : Liz » de G.H. David ici

Retrouvez tout l’univers du projet phénix sur le site des éditions Dreamcatcher

Retrouvez Max sur Amazon

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

L’Anarchiste et l’Étudiant de Jeanne Malysa.

51gxo7dyyl-_sy346_

 

 

[ NOUVELLE – ROMANCE M/M – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS DREAMCATCHER

SERVICE PRESSE

 

 

Résumé :

Quand un anarchiste rangé des manifs rencontre un étudiant fauché et que le coup de foudre tombe au milieu de ces deux-là, voici ce qui arrive…

… enfin, selon moi.

Vous les avez aimés dans « la Parisienne et le Highlander », venez découvrir l’histoire de Marcel et Benjamin.

 

stickers-frise-florale

Mon avis :

J’adore les spin-off. J’apprécie ces petites parenthèses ouvertes pour notre plus grand plaisir. Jeanne Malysa jette son dévolu d’auteure de talent sur ses deux personnages  les plus choupinous, amoureux et comiques présents dans la duologie « la Parisienne et Le Highlander ». J’ai nommé Marcel, l’anarchiste et Benjamin, l’étudiant.

Une nouvelle qui nous plonge dans les affres de couple à la veille d’un jour spécial et unique. Entre questionnement et flash back, nous découvrons les facettes de ces deux hommes qui deviennent irrémédiablement attachants. Leur passé est émouvant. Nous rigolons et nous pleurons et nous ne pouvons qu’admirer que l’amour quelque qui soit, est inconditionnel.

Nous y retrouvons, pour notre plus grand bonheur, Iain et Anais, toujours aussi fou et amoureux qu’au début. Une Anaïs qui n’en rate pas une : mettre son nez dans les affaires qui ne la regardent pas … quoique c’est son plus grand charme.

A découvrir pour celles conquissent auparavant par Jeanne Malysa ou bien à lire pour se donner une idée de ce que vous pourrez bien avoir envie de lire prochainement.

 

stickers-frise-florale

 

Mon avis sur le tome 1 de « La Parisienne et le Highlander »

Mon avis sur le tome 2 de « La Parisienne et le Highlander »

Pour tout savoir sur Jeanne Malysa et les éditions Dreamcatcher : c’est par ICI !

 

 

 

 

 

 

Max, La désirer de G.H. David.

51dq4qf5ypl-_sy346_

 

[ ROMANCE EROTIQUE – NOUVEAUTE 2017 ]

SOMETHING ELSE EDITIONS

SERVICE PRESSE

 

 

Je remercie Mandy pour ce service presse.

 

Résumé :

Maximilien Ricci est un jeune homme plein de promesses. Charismatique, intelligent, sexy, il a tout pour séduire. Mais confronté à l’horreur suite au drame qui a bouleversé sa vie et sa perception des relations humaines, l’amour est pour lui un concept parfaitement étranger. Jusqu’au soir où sa route croise celle d’Elisabeth Ribes. La jeune femme, aussi belle que mystérieuse, le captive et le fascine à l’excès. Succombera-t-il aux affres du désir ? Rien n’est moins sûr : celle qui peu à peu l’obsède est aussi la petite amie d’un homme obscur et dangereux, avec qui elle forme un couple instable et sulfureux. Peut-on braver tous les obstacles, quand on est soumis à une passion dévorante ? Et surtout, a-t-on vraiment le choix…


Mon avis :

Comment ne pas fondre devant cette couverture visant la perfection et nous mettant résolument l’eau à la bouche.

« Max, la désirer » est un spin-off de la sulfureuse série « Liz ». Ce qui signifie que même si vous n’avez pas lu le premier tome de la série « Liz » vous pouvez y plonger les yeux fermés sans aucun apriori. Ce qui est presque mon cas, car je n’ai pas lu la nouvelle version … je ne connais que celle mise en ligne sur Wattpad.

Donc c’est dans une confiance absolue que je me précipite dans les pages.

Je fais la connaissance de Max, un soupirant de l’énigmatique Liz. On y découvre un homme d’une carrure imposante. Comme si la nature avait résolument caché sous cette apparence toutes les souffrances, les peines et les cauchemars de ce dernier. C’est un être troublé par un passé tourmenté qui a fait à jamais de sa conscience, une prisonnière des ténèbres. Mais parmi elles se trouvent La lumière qui les chassera au bout de batailles personnelles incommensurables.

La plume de G.H David est fluide à souhait et nous plonge dans des scènes remplies de douleurs, de haines, de peines et d’extases. Elle connaît parfaitement son sujet et malgré nous, nous amène dans des abysses. J’ai frémi, j’ai tressailli et j’ai pleuré face à tout ceci. Une lecture juste…wow !

J’ai adoré ouvrir cette fenêtre sur ce personnage à la fois hermétique et obscur. Un spin off où mes attentes ont été entièrement satisfaites. Que demander de plus, à part que l’auteure continue de nous faire rêver à travers son univers sombre à souhait.


Retrouvez prochainement l’avis de Lilie sur la série « Liz ».

 

Pour tout savoir sur GH David et SEE : c’est par ICI !