EN CHUTE LIBRE de Jay Crownover.

[ ROMANCE CONTEMPORAINE – Nouveauté 2019 ]
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Suzy Borello
Éditions HARLEQUIN – Collection &H
278 pages
Ma note : 4/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
 
Le résumé :
Elle va lui donner une raison de se battre.
Il va lui apprendre à affronter ses peurs.
Solomon Sanders n’a pas de temps à perdre avec les sentiments. Depuis toujours, la violence fait partie de son monde, de son ADN. Il se bat pour ce qu’il croit juste, pour les personnes auxquelles il tient, pour sauver les quelques graines de bonté qui subsistent dans le désert aride qu’est la ville de The Point. Alors, quand il tombe sur une jeune mère célibataire et sa fille en train de se faire agresser dans une ruelle sombre, il réveille la bête  ; celle qui le transforme en monstre tatoué, en montagne de muscles et de rage. Sa mission accomplie et les damoiselles sauvées, Solomon est bien déterminé à oublier cette rencontre et à reprendre son quotidien. Mais, lorsqu’il découvre qu’Orley et sa fille, Noble, sont ses nouvelles voisines, il pressent que sa vie ne sera plus jamais la même…
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Je porte un amour inconditionnel à Jay Crownover, et le pire, c’est qu’à chaque fois je craque ! Jay Crownover, quelque soit l’histoire qu’elle a envie de vous raconter, vous embarque dès les premiers mots. La magie opère à chaque fois et à chaque fois je referme son roman pantelante.

 

Direction The Point, la ville de non droit où alcool, sexe, drogue et autre vices se côtoient pour le pire. Ville très peu accueillante, quartiers malfamés, il ne faut mieux pas se promener seule la nuit tombée et encore moins avec un petit bout de chou dans les bras. Pourtant Orley n’a pas eu le choix. Si une bonne raison l’a poussé ici dans cette rue glauque, elle aurait souhaité passer au travers des embrouilles et compagnie. Malgré sa hargne, elle ne veut pas se faire repérer, elle veut à tout prix éviter les ennuis. Orley, jeune maman célibataire d’une adorable petit fille, Noble, se démène de mille façons pour subvenir à leurs besoins et pour donner un cadre de vie honorable à son petit ange. Elle dénote dans son quartier : la rousse incendiaire au manière de bonne famille et bien fringuée fait un certain effet. Orley représente la ténacité, le courage, la volonté, la fougue et l’obstination. Sous cette carapace infranchissable se cache une jeune femme avide de protection, d’écoute et de soutien.

 

Les frissons parcourent son corps, la panique la gagne quand une silhouette menaçante s’approche. La peur prend possession d’elle, les mots n’éloignent pas son agresseur et elle pense de suite au pire. Alors qu’elle se résigne, une voix gronde derrière elle, une voix puissante, une aura impressionnante se dégage de son bon samaritain. Prenant la poudre d’escampette, elle en oublie de remercier cet homme, son sauveur. Alors qu’elle pensait ne jamais le revoir, le voici face à elle. Il s’appelle Solomon Sanders, Solo pour les intimes et une chose dont elle est sûre c’est qu’elle va avoir du mal à résister.

 

Solo aurait pu être un vilain méchant. Mais il a choisi la voie de la sagesse, enfin toute relative la voie. Solo est le gardien du quartier faisant respecter quelques lois essentielles pour un minimum de paix. Il a grandit ici, il connaît tout le monde et tout le monde le respecte. Fils unique, sa mère malade est son unique monde. Son quotidien : il trime le jour dans un garage automobile et la nuit il se sert de ses poings dans le cercle. Aussi prévenant et attentionné qu’il peut être, il peut se révéler être un véritable pitbull lorsque ses amis proches, ses voisins sont attaqués. Solo est charismatique. Un charisme impressionnant. Lorsqu’il croise Orley et Noble, il est loin de penser que son quotidien va être bouleversé.

 

Aussi longue que va être leur chute, ils s’en relèveront bien plus fort !

 

EN CHUTE LIBRE se veut être le spin off de la saga BAD (4 tomes). Jay Crownover fait les choses bien car son histoire se veut totalement indépendante de sa saga. Je n’avais lu que le tome 1 et je n’ai aucunement été biaisée. Donc vous pouvez foncer sans aucun problème !

 

Une nouvelle fois Jay Crownover met la barre très haute. Une histoire émouvante et captivante ayant pour héros deux personnages que tout oppose et ayant pour décor une ville sombre. Les émotions claquent dans un méli mélo de suspense. Le passé vient interférer dans cette idylle difficile. Les personnages sont extrêmement attachants. Alors oui, j’avoue, c’est toujours la même chose : des personnages différents qui craquent, des tatouages, un suspense pas si surprenant, du noir, du blanc et une explosion d’émotions ; mais je ne sais pas pourquoi la magie opère à chaque fois. Je pourrais m’en lasser et dire stop, mais je ne peux pas. Impossible de ne pas lire une de ses nouveautés. Accro ? Je le suis certainement et mon jugement en pâtit – peut être ! Bref, je trouve quand même pour celui ci qu’il manque quelques développements pour compléter cette histoire que j’ai trouvée trop rapide.

 

EN CHUTE LIBRE est une romance magnifique qui met en valeur le Bien dans un monde trop noir.

 

A découvrir et à croquer !

 

-Non. Je veux un baiser. Je sais que c’est idiot, et j’essaie de m’en dissuader depuis des semaines, mais impossible de l’oublier. Je n’arrête pas de me demander si t’embrasser aura un goût d’interdit par ce que tu n’appartiens pas à mon monde, ou si je me sentirai chez moi. Il y a quelque chose chez toi, et chez ta gamine, qui me touche profondément, Orley. J’essaie encore de comprendre comment tu as fait pour entrer aussi facilement dans mon cœur.
Je m’étais glissée par l’ouverture qu’il m’avait offerte dès qu’il m’avait sauvée du dealer flippant. Il nous protégeait, Noble et moi, alors que personne d’autre de notre connaissance ne s’était donné cette peine. Depuis, je n’avais pas entendu la moindre sonnette d’alarme. Je préférais ne pas tenir compte de celles qui venaient de se déclencher dans ma tête.
Je posai une main sur son épaule et me dressai sur la pointe des pieds jusqu’à ce que ma bouche se trouve au même niveau que la sienne. J’aimais avoir l’impression d’être entourée par sa puissance. J’avais le sentiment de me tenir derrière un bouclier de protection richement décoré, sauf que cette ligne de défense était dotée d’un cœur et d’une âme.
 
Une chronique de #Esméralda.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le site des éditions HARLEQUIN.

…L’univers de The Point (clique sur les images pour découvrir mon avis).