Timothy Blake : la mort en héritage de Bridget Page.

 

[THRILLER – Nouveauté 2017]

Auto-édition

Service presse

 


 

Résumé :

Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe.

C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs.

Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans.

Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation…

Timothy Blake nous entraîne au cœur de sa sordide passion, tandis que Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie.

Privé de ses aptitudes si particulières, hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise La Rochelle.

Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement personnel irréversible dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.

 


 

Mon avis :

Il n’y a pas à dire mais Bridget page a un talent fou ! Une fois de plus elle m’aura transportée dans son univers sombre fait de dédales impénétrables et où l’âme humaine devient diabolique.

Timothy Blake est l’homme bien sous tout rapport, empathique dans son boulot, mari aimant, le sourire plaqué sur son visage sibyllin. Rien ne laisse paraitre sa folle existence. Celle qui se déroule à la dérobée de tous dans un lieu sacro-saint inaccessible au commun des mortels.

Gildas Gabin super flic téméraire, mentaliste aux dons paranormaux. Il est l’homme des situations périlleuses. Père et mari aimant, il voue sa vie à résoudre les affaires criminelles les plus ardues.

J’adore les personnages. Ils ont cette aura à la fois dérangeante mais sympathique. Je les associe au yin et au yang, l’eau et le feu. Ils nous offrent une confrontation du feu de dieu et on assiste à une chasse des plus excitantes. Les regards échangés, les sous-entendus, les menaces silencieuses conférent une atmosphére lugubre qui s’accentue tout au long des pages. L’auteure nous livre les pensées morbides, les doutes, les espoirs des deux protagonistes. Les rebondissements incessants, le suspense, les intrigues rendent le roman hyper addictif. On n’a qu’une envie celle de connaître la fin. L’auteure de nous épargne pas les scènes morbides et nous expose parfaitement au travers des mots de son personnage le procédé et l’objectif qu’il souhaite obtenir, la reconnaissance !

La psychologie des personnages est hyper bien maitrisée. D’ailleurs je ne peux m’empêcher de trouver sympathique ce Timothy Blake alors que je devrais le détester. Mais sa façon d’expliquer son ressenti et sa capacité à émouvoir sont totalement hallucinantes. L’auteure arrive à inverser les rôles sans problème : le gentil devient méchant et le méchant devient gentil. C’est totalement dément ! D’ailleurs le rythme s’intensifie au moment où les deux protagonistes arrivent à se défaire des chaines les tenant respectivement à leurs passés. Et là c’est l’explosion !!! On grimpe davantage dans la violence verbale et le déchainement des actes perpétués. C’est de la folie pure et simple. J’ai eu les frissons tout au long des 400 pages.

Bridget Page a le don de vous tenir par l’effroi et le doute. Vous tournez les pages et vous ne savez pas du tout à quoi vous attendre. Le surprises arrivent les unes après les autres, à la fois heureuses et à la fois morbides. Tim n’est pas de ces criminels qui adorent le sang ou qui trouve la jouissance dans la souillure des corps, mais il a ce côté artistique qui rend ses victimes telle une œuvre d’art. Les symboles sont très puissants notamment ceux qui m’ont le plus espanté l’eau qui symbolise la pureté et la renaissance dans un autre monde et ces bateaux qui mènent vers la voie de l’éternité.

Ce roman est un mélange entre « Dexter » de Jeff Lindsay aux touches dramatiques de Karine Giebel et policière de Franck Thilliez ! Un thriller qui détonne !

Une histoire qui a le mérite de continuer à vous coller à la peau une fois terminée !

 

liens-utiles

 

Lien vers la page Facebook de l’auteure !

 

Publicités

Rêver de Franck Thilliez.

 

 

 

[ THRILLER POLICIER – 2016]

Éditions Fleuve noir

Lecture personnelle

 

 

 

 

 

 


 

Résumé :

 » Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. « 

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

 


 

Mon avis :

La réputation de Franck Thilliez n’est  plus à faire. Grand nom de la scène littéraire française, chaque année son livre est très attendu autant par les fans que par les critiques. J’ai découvert cet auteur avec ces deux one shot : « Vertiges » et « Puzzle ». Bien évidemment j’ai découvert plus tard la série policière avec Sharko. Mais bon cœur balance pour les deux premiers ci dessus cités. Je suis super heureuse que son avant dernier roman ne rentre pas dans la série Sharko et c’est avec un grand enthousiasme que cet été je me suis plongée dans « Rêver ».

Un personnage de la grande fabrique Thilliez : mélodramatique, névrosé, déprimé, meurtri, désillusionné, hargneux, suspicieux, farfelu…Pour ne citer que le plus élogieux. Tous ces traits de caractères se retrouvent au sein d’un seul et unique personnage, il s’agit de Abigaël, jeune femme psychologue et nommée experte au sein de la police nationale. Mais là où a fait fort cette fois ci Thilliez c’est sur ce point là : Abigaël est atteinte de narcolepsie. Un mot hyper barbare pour signifier qu’elle présente des troubles du sommeil assez grave (condition neurologique caractérisée par des épisodes irrésistibles de sommeil et un désordre du sommeil général). Thilliez est un vrai génie qui m’a fait plonger dans l’univers du rêve. Outre son personnage qui présente de vrais troubles, il nous immerge dans un roman déstructuré par la mise en scène. Il confère à son roman une dimension onirique chamboulant le fil conducteur. Il se joue de nous, nous obligeant une gymnastique cérébrale et en nous obligeant d’être acteur quant au déroulement de l’intrigue. J’aime beaucoup ce procédé. C’est assez novateur et surtout hyper bien maitrisé.

Franck Thilliez mène d’une main de fer son orchestre : une intrigue mordante et décousue qui nous donne du fil à retordre. Un contexte alambiqué par le réel et l’irréel.

Cet avant dernier roman est vraiment atypique et déroutant par tout ce côté théâtral et les personnages touchants. Il se dénote carrément de sa série policière et c’est une pure bouffée d’air frais lorsqu’on a tout lu ou presque de cet auteur. Beaucoup on décrit comme le meilleur de ses romans, mais personnellement il me manque ce petit quelque chose et puis on reste toujours dans le même registre. J’aimerai voir un peu de renouveau !

Franck Thilliez reste tout de même le maître français du thriller sombre !

Vous passerez toujours un super moment de lecture avec ses romans !

 

liens-utiles

 

Lien Amazon.

Vers le site des éditions Fleuve noir.

Vers le site officiel de franck Thilliez.

L’auto-édition à l’honneur en Juin

auto editions juin

Un nouveau RDV qui promet d’être riche en découvertes. Des lectures de tout horizon nous attendent pour notre plus grand bonheur et votre plaisir. En espérant que nos avis vous aiguilleront dans vos choix.

Nous remercions chaleureusement tous les auteures et auteurs qui nous ont gentiment confiés leurs bébés via différentes plateformes.

Retrouvez dans cet article tous les romans entre nos mains !

NOTRE PAL SPECIALE AUTO EDITION

 

« BLEEDING HEART » de Nikki Jenkins

Bleeding Heart par [Jenkins, Nikki]

 

Résumé :

Émilia Stark a enfin réussi à obtenir ce qu’elle voulait au plus profond d’elle : William Portman. Mais après quatre ans de bonheur, voilà que Will s’éloigne soudainement d’elle, sans aucune explication.

Pourquoi ce changement d’attitude ?

Au détour des interrogations de Mia, pénétrez dans ses souvenirs. Celui d’un premier amour, inconditionnel et unique, qui vous plonge brusquement dans le monde des adultes.

Lien Amazon.

 

 

 


« LA CLÉ DU BONHEUR » de Séverine Vialon

 

La clé du bonheur par [VIALON, Severine]

 

Résumé :

Le bonheur ? Qui est-il ? Comment le trouver ? Est-on sûr de l’avoir atteint ?
Virginie, jeune bibliothécaire, a pour seule passion de tenir compagnie aux vieilles dames de son village, six compagnonnes qu’elle rejoint tous les soirs.
Pourtant, une rencontre va perturber cet équilibre qu’elle croit être son bonheur.
Pourquoi l’oblige-t-on à remettre toute sa vie en question ?

Lien Amazon


 

« SUR LA LIGNE, tome 3 : Sur l’autre rive » de Bridget Page

Sur la ligne...: Tome 3 : Sur l'autre rive par [Page, Bridget]

Résumé :

Pour Emma Adam comme pour Constant Marceau, il y a un avant et un après.

Rien ne sera jamais plus pareil désormais. Il faut faire le deuil définitif de ce qui a été et accepter de risquer un pas vers un avenir encore bien incertain.

C’est le difficile travail sur eux-mêmes que vont mener nos deux héros, en s’isolant loin de tout et de tous, en quête d’une dernière chance.

Loin des lourds traitements thérapeutiques imposés à Emma, simplement armés de leur amour, ils tenteront de faire face au démon, soudés, indissociables.

Constamment sur le fil du rasoir, Emma livrera un courageux combat pour sa survie, mais également pour son nouveau couple. Car, elle en est certaine, Constant est son avenir. Pour lui, elle affrontera son pire cauchemar : le diable en personne, Stanislas Collignon.

Entre désespoir et passion, ce dernier tome nous entraîne dans la spirale d’un pari amoureux insensé : transcender le mal lui-même.

Lien Amazon


« ZEPHYRIA, tome 1 : épisode 1 » de Anaïs Guilmet

Résumé :

Après avoir échappé à la mort, Jessyca se retrouve confrontée à une toute autre réalité que la nôtre. Le ciel lui a fait cadeau d’une seconde nature pour l’empêcher de périr entre les mains d’un homme qui cherche à l’éliminer depuis sa naissance. Pour la protéger, son Ange Gardien doit l’emmener vers son nouveau foyer : une dimension peuplée de créatures ailées. Pendant que Jessyca sème son grain de sel parmi les Anges, une tempête se prépare. Un danger approche, pas seulement pour elle, mais aussi pour l’ensemble du peuple angélique.

Et si l’homme qui avait tenté de la tuer était revenu ?

A paraître le 2 juin.


« VAMPYRE MAIS PAS TROP : A fleur de sang » de Audrey Lardy

Vampyre mais pas trop: à fleur de sang par [Lardy, Audrey]

Résumé :

Rose quitte le château familial avec l’espoir de mener une vie plus normale .
Mais entre vampires (bons et mauvais), complots et rebondissements, elle aura du mal à échapper à son destin…
La Voix sera peut-être sa meilleure alliée …

La jeune femme fera-t-elle confiance à ses sentiments? Et surtout, l’amour peut-il survivre à tout dans cette vie ou dans une autre?

Lien Amazon


« ORAGE A L’OYAT DES DUNES » de Isabelle Bergi

Résumé :

Ronchon par nature, Antoine n’a pas les vacances dont il a rêvé. Est-ce une raison pour gâcher celle de sa femme et de ses amis? Au vu des caractères très hétéroclites des protagonistes, leur escapade finistérienne risque de devenir orageuse. Des conflits vont inévitablement surgir et les secrets éclater au grand jour… Un roman roman facile à lire qui vous garde en haleine et une question qui reste en suspend: l’amour et l’amitié peuvent-ils survivre à toutes les épreuves?

Lien Amazon


« AMISSEUM : les terres inconnues » de Maes Larson

Amisseum: Les Terres Inconnues par [Larson, Maes]

Résumé :

La « Sordide Guerre » est certes terminée, mais la paix n’a jamais été aussi instable pour les cinq Grands Royaumes:

Au royaume d’Elmeria, le souverain Klausmery reçoit des rapports sans équivoque : une menace plane au-dessus des couronnes, les alliances se délient et les complots se mettent en place.

La reine Astrid dans sa forteresse d’Heldgard compte bien profiter de la situation pour contester les forces dominantes et redorer le blason de sa famille.

Dans le même temps à Mirabilis, un obscur Osydian sème la mort et le chaos sur son passage. Le Roi Garamei garant de la paix et de la prospérité est pour la première fois sujet au doute. Pourra-t-il encore une fois maintenir ce fragile équilibre ? Et à quel prix ?

Dans ces moments de conspiration, de haine retrouvée et d’alliances guerrières, ce qui est un espoir pour les uns, peut être un malheur pour les autres. Et l’apparition soudaine de trois garçons, Adam, Isaac et Ryan ne fait que confirmer qu’un événement aux conséquences irréversibles est sur le point d’éclater.
Loin de leurs familles et de leurs proches, les trois héros s’interrogent : comment en sont-ils arrivés là ? Comment rentrer chez eux ? Et surtout pourquoi leur accorde-t-on tant d’intérêt ?

Embarqués dans une quête incroyable malgré eux, les trois garçons devront se montrer courageux et patients pour survivre à cette périlleuse aventure afin de trouver les réponses à leurs  questions.

Un aller qui pourrait bien être sans retour…

Lien Amazon


« EXILIUM, tome 1 : l’internat » de Frédéric Bellec

Exilium - Livre 1 : L'Internat: Oubliez tout ! Réapprenez tout ! par [Bellec, Frédéric]

Résumé :

« Cette semaine-là, une tempête de neige exigea la fermeture du lycée où je travaillais comme « pion », mais le maintien de l’internat permit l’hébergement des élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

Sauf que nous n’étions pas seuls !

Au début, j’expliquais aux internes effrayés que le vent et le froid étaient responsables des bruits étranges. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

Après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France. Mais j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand décrivit comme une contrée « où se passaient des choses étranges » ! »

Lien Amazon


« LUCKY BOUNCE » de Lola Berelle

Résumé :

Ève ne vient que très rarement chez ses parents. Elle a fuit la maison familiale en espérant que cela l’aiderait à prendre sa vie en main. Mais elle va de déconvenue en déconvenue. Son retour ne dérogera pas à la règle, surtout lorsqu’elle va croiser la route de Bastien son amour secret de jeunesse.

A PARAITRE LE 10 JUIN.

 


 

« CHRONIQUE D’UNE PRINCESSE MACHIAVÉLIQUE, tome 1 » de Lily B. Francis

Chroniques d'une princesse machiavélique Tomi 1: Tome 1 - Sans Valentin par [B. Francis, Lily]

Résumé :

Agnès n’en revient pas !
Le voile du déni vient de se lever et elle réalise qu’elle est toujours amoureuse de son meilleur ami, le magnifique Phoebus Rolland.
Ce serait le début d’une superbe histoire d’amour s’il n’était pas en couple depuis 7 ans !
Tant pis, Agnès tente le tout pour le tout.
C’est fun, c’est frais, c’est fou, sauf qu’elle oublie complètement que si elle sème le vent, elle récoltera la tempête !

Lien Amazon


« DIARY OF REBIRTH, tome 3 : Résister » de Bridget Page

Diary of Rebirth Tome 3: Résister par [Page, Bridget]

Résumé :

Annabelle et Greg découvrent la complicité et goûtent au bonheur simple de s’aimer au grand jour et de bâtir de doux projets d’avenir…

Mais la destinée ne semble pas disposée à leur faire de cadeau et un drame effroyable va tout remettre en question : la confiance, l’amour, l’espoir de voir leur histoire se clôturer sur un happy end.

La haine, la vengeance et la folie font irruption dans leur existence sans y être invitées et brouillent les cartes.

Qui est cette femme qui, au mépris de la vie, mettra tout en œuvre pour saccager leur amour ?

Le désir quasi obsessionnel de Greg d’assurer la sécurité de sa belle va se retourner contre lui de la plus douloureuse des manières.

Annabelle et Greg vont devoir affronter des défis dont ils pourraient bien ne pas sortir indemnes, des chagrins qui vont les déchirer et des dangers auxquels ils devront faire face.

Le bonheur a un prix et il se paie cash.

Lien Amazon


« TE RETROUVER » de Melody Gasnier

Te Retrouver par [Gasnier, Melody]

Résumé :

« Je pensais ne jamais te revoir. Que tu avais disparu pour toujours de ma vie, que tu m’avais rayé de la tienne. Mais tu es là, devant moi, et je ne sais pas comment réagir. Après toutes ces années, tu veux me parler, t’excuser. Mais moi j’ai avancer sans toi, et je ne suis pas certaine de vouloir t’écouter. Pourtant, il y a une chose que je sais : malgré tous ces jours sans toi, je n’ai jamais cessé de t’aimer. »

Camille ne pensait jamais revoir Lucas. Elle était certaine d’avoir tournée la page, à tout jamais. Mais maintenant, il est là devant elle, et malgré sa colère, elle ne sait pas si elle doit ou non l’écouter. Et si elle le faisait, que se passerait-il ?

lien Amazon


« LOVE IN LIVE » de Carine C.

Love In Live par [C., Carine]

Résumé :

Ferny a eu un drôle de cadeau pour ses 30 ans : une invitation pour un week-end rencontre en Gironde organisé par le site de rencontres Love In Live. Elle décide de tenter l’aventure sans vraiment croire que l’Amour sera au rendez-vous.
Jusqu’à sa rencontre avec David, le propriétaire des lieux…

lien Amazon

 

 


Résultat de recherche d'images pour "fleche vers le bas"

Retrouvez ICI les autoédités mis à l’honneur en février.

Retrouvez ICI les autoédités mis à l’honneur en avril.

Résultat de recherche d'images pour "bonne lecture"

 

 

 

Il reste la poussière de Sandrine Collette.

51-lTQwerAL._SX341_BO1,204,203,200_

 

[ THRILLER – 2016 ]

ÉDITIONS DENOEL

LECTURE PERSONNELLE

 

 

Résumé :

Argentine, plateaux de la Patagonie. Une steppe infinie, balayée par des vents glacés. C’est là que Rafael, dix ans, grandit dans une famille haineuse. Sa mère s’est endurcie autour d’un secret qu’elle a su garder mais qui l’a dévorée de l’intérieur : une nuit, elle a tué leur ivrogne de père et a coulé son cadavre dans les marais. Depuis, elle fait croire que son mari les a abandonnés, et mène son maigre élevage de moutons et de boeufs d’une main inflexible, écrasant ses quatre garçons de sa dureté et de son indifférence. Mais depuis, aussi, les aînés détestent leur plus jeune frère, né après la disparition du père, et en ont fait la cible de leurs jeux brutaux. Alors Rafael, seul au monde, ne vit que pour son cheval et son chien. Voilà longtemps qu’il a compris combien il était inutile de quémander ailleurs un geste d’affection. Dans ce monde qui meurt, car les petits élevages sont peu à peu remplacés par d’immenses domaines, la révolte est impossible. Et pourtant, un jour, le jour le plus sauvage et le plus douloureux de la vie de Rafael, quelque chose va changer. Le jeune garçon parviendra-t-il à faire sauter l’étau de terreur et de violence qui le condamne à cette famille ? Avec ce roman sombre, planté dans une nature hostile et sublime, Sandrine Collette explore les relations familiales impossibles, et la rédemption, ou non, d’un petit garçon qui a gardé son humanité.

stickers-frise-florale

Mon avis :

C’est avec « Il reste la poussière » que je découvre l’univers spécial de Sandrine Colette. Mon tout premier et les premières fois sont toujours étranges : j’hésite face à  cette écriture particulière et surtout le thème abordé qui est en lui même terrible. Une fois mes hésitations vaincues, il se trouve que je me suis laissée porter dans ce tourbillon d’émotions sombres.

La rudesse des mots est à l’image de celle du désert de Patagonie et de cette famille qui sous couvert de l’isolement vie une tragédie. Cette dureté vous transperce littéralement et vous oppresse. Certaines scènes sont un épreuve sans nom, pour nous simple lecteur. L’immersion au sein de cette famille est fatale : ces quatre garçons qui subissent le courroux de la vie et de leur mère sont un vrai supplice. Tout y est dur dans cette ferme du bout du monde.

L’auteure explore à la perfection tous les tourments de cette famille : les mensonges, la haine, la jalousie, les rixes, les espoirs, les rêves, l’alcool, l’argent. Des sentiments étranges et destructifs.

L’écriture de l’auteure a cette particularité d’assombrir à merveille son roman : entre un champs lexical utilisé à bon escient et cette façon d’alterner un langage normal au langage plus que familier (dans les dialogues) confère une atmosphère lugubre tout au long de la lecture. Ce procédé renforce le sentiment que nous sommes observateurs et que nous jouons le rôle du narrateur et que nous sommes interrompus par les pensées intimes des personnages. Etrange, n’est ce pas ?

Une véritable découverte et je ne tarderai pas à découvrir ses autres romans.

stickers-frise-florale

Disponible en poche : Lien Amazon.

 

 

 

La fille d’avant de JP Delaney.

41gn8uq8pyL

 

[THRILLER PSYCHOLOGIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS MAZARINE

SERVICE PRESSE

 

Je remercie les éditions Mazarine pour cette merveilleuse découverte via Netgalley.

 

Résumé :

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

stickers-frise-florale

Mon avis :

Un thriller déconcertant, intimiste et bouleversant du début à la fin.

Ce roman est tout à fait étonnant dans sa présentation et j’avoue que ceci joue un rôle favorable dans l’ambiance qui se veut sombre, mélancolique et déstabilisante. Le texte est scindé en deux narrations, quoique on ne retrouve pas de différences au niveau du style de l’écriture, c’est pour ceci que je n’évoque pas la mention « à deux voix ». Car toute la subtilité de ce livre ce trouve dans la manière d’alterner entre le passé et le présent qui au fur et à mesure des pages interagissent. C’est assez troublant cette façon de faire et c’est ce qui m’a charmée avant tout.

Le passé c’est Emma, l’ancienne locataire de cet appartement atypique au style minimaliste, une mode de vivre avec le strict minimum. Elle est décédée dans d’étranges circonstances et se sont ces dernières que Jane, la nouvelle locataire, va essayer de résoudre. Tout ce côté enquête et suspense prennent une bonne partie du livre. Tout y est tellement bien maîtrisé que je ne m’attendais absolument pas à la révélation. Si l’intrigue est parfaite, les personnages le sont tout autant. Des protagonistes haut en couleur : des personnalités fortes, des inquiétudes, des espoirs, des doutes, des mensonge, des vérités. Ce panel de facettes vastes anime parfaitement cette aventure.

Je reviens à la mise en page ou forme du livre qui je pense amène le véritable cachet à cette histoire. Ce changement perpétuel entre le passé et le présent m’a happée. Tout s’imbrique mélodieusement et les questions trouvent des réponses dans un autres espace temporel. C’est déstabilisant mais confère un rythme effréné. J’ai apprécié également ces bouts de questionnaires qui apparaissent régulièrement auxquels on se prête au jeux d’y répondre et qui débouchent sur des indices sur l’état d’esprit des différents personnages.

J’ai pris beaucoup de plaisir à m’immerger dans cette lecture auprès de ces personnages complexes. La plume est simple, minimaliste et envoutante. Elle ne s’encombre pas de descriptions inutiles  et tout en finesse vous amène vers une fin qui malgré tout m’a laissée perplexe et avec beaucoup d’interrogations. Du moins je n’ai peut être pas compris la subtilité qu’elle cachait.

« La fille d’avant » est énigmatique et sublime !

stickers-frise-florale

Pour tout savoir sur JP Delaney et les éditions Mazarine : c’est par ICI !

 

 

 

Je suis celui qui suit de Cédric Gorré.

 

[ THRILLER – NOUVEAUTE 2017 ]

EDITIONS VENTS SALES

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Cédric Gorré de m’avoir accordée sa confiance.

 

Résumé :

Carl Stemsein hante la maison de campagne de ses défunts grands-parents. Suspecté d’avoir massacré sa femme et sa fille, il s’est fait avaler par l’alcool, les drogues et les médicaments. Bien qu’innocenté par la justice, sa raison est chaque jour mise à l’épreuve, entre un cauchemar récurrent qui lui fait revivre les meurtres, et ses crises de somnambulisme durant lesquelles il peint ce qui semble être des souvenirs refoulés. Quel événement a brisé sa mémoire à ce point ? Quel drame s’est déroulé en Asie, dix ans plus tôt ? D’où vient cette phrase, Je Suis Celui Qui Suit, qu’il aurait tracée avec le sang de ses femmes, après leur avoir tranché les membres et les avoir recousus à l’envers ? Il a pourtant une certitude : il se trouvait dans une autre pièce, les mains clouées au sol, quelques minutes avant de découvrir les corps …

stickers-frise-floraleMon avis :

Une lecture surprise à laquelle j’ai succombée.

Carl est un homme désespéré, traumatisé et déprimé par ce qu’il a vécu : la mort de sa femme et de sa fille. La seule solution à ses yeux l’autodestruction qui s’inflige pour se punir. L’alcool et la drogue sont devenus la réponse à ses maux plus que de raisons. Une petite mort douloureuse nécessaire à des fins nobles et souhaitables. Carl est hanté. Il devient associable et se retranche dans ses derniers quartiers, son dernier espoir afin de comprendre : la maison de ses aïeuls. Ainsi débute une retraite loin d’être reposante mais à ses yeux bénéfique.

Cédric Gorré au travers de sa plume nous fait frôler la crise cardiaque. Entre tristesse, désespoir, euphorie, déprime, espoir : tout un coktail détonnant rendant la lecture de son roman sombre, inquiétante, effrayante, suspicieuse. Tout devient troublant et tout se mélange tel l’esprit de Carl : une limite du réel floutée entre l’iréel, le spiritisme ou spiritualité , le passé, le présent et le futur. Ce dernier est l’objectif acharné, le leitmotiv pour donner une raison à cette utopique folie. On s’attache au personnage de Carl, on ne peut que vouloir l’aider, le soutenir dans cette quête de vérité et dans cette mission incroyable. L’aliénation omniprésente renforce cette atmosphère lourde, elle nous coupe le souffle et nous force à fermer les yeux de peur de voir ces fantômes nous atteindre. L’auteur dépeint parfaitement tous les sentiments et les émotions de cet étrange protagoniste. Une note d’humour et d’ironie vient détendre la situation grave.

La lecture nous amène rapidement vers le dénouement que je ne peux que qualifier d’explosif : tout y est remis en cause et nous déstabilise. Il m’a fallu plusieurs secondes pour me convaincre que je n’en saurais davantage, à mon plus grand désarroi les pages suivantes ne m’apprendrais rien. ( Je me permet de vous maudire !)

Que dire de cette lecture : j’ai adoré. Que ce soit au niveau du personnage et de sa psychologie, de l’atmosphère sombre et surnaturelle, de l’écriture et de ce qu’il nous fait ressentir.

« Je suis celui qui suit » est à l’image d’un homme perdu qui part à la quête de lui même d’une manière peut conventionnelle.

stickers-frise-florale

Pour tout savoir sur Cédric Gorré et les éditions Vents Salés : c’est par ICI !

Sur la ligne, tome 2 : Au bord du précipice de Bridget Page.

51Wu-2-R-WL

[THRILLER – 2016 ]

AUTO-EDITION

SERVICE PRESSE

 

Je remercie Bridget Page pour sa confiance.

 

Résumé :

Dans chaque tragédie, quelle qu’elle soit, il y a un avant et un après.

En toute logique, on espère que l’après sera empreint de consolation, d’apaisement, chassant le pire pour tendre vers le meilleur.

Mais les choses ne se passent pas toujours ainsi.

Pour Emma, l’après banque pourrait se révéler un voyage aux portes de l’enfer, un précipice dans lequel on tombe sans espoir de retour.

Stan n’est pas mort. Du moins, pas pour Emma. Plus présent que jamais, il la pousse inexorablement vers sa perte. À moins que Constant ne l’en empêche.

Mais peut-on réellement revenir au monde des vivants lorsque le démon lui-même vous entraine vers les abysses ?

stickers-frise-florale

Mon avis :

Personnellement j’avais succombé au premier tome, mais alors là c’est du lourd. J’adore l’univers de Bridget Page : il est tourmenté, sombre, désespéré et le plus troublant rempli d’espoir. Sa plume m’a littéralement transportée dans les méandres psychologiques de ses personnages, surtout de Emma, survivante de la prise d’otage.

Emma est à bout de souffle : son corps lâche et son esprit est traumatisé laissant à son subconscient le plaisir de lui insuffler des scènes totalement obscènes, inimaginables et d’une violence insupportable. On est complétement plongées dans un cercle vicieux où la torture (physique et psychologique) est omniprésente. Un combat sans fin entre la raison et la folie et entre la vie et la mort. Il est bien question dans ce tome ci de la reconstruction d’une vie après l’innommable : comment s’affronter et de ne pas se résigner alors que le bord du précipice est ci proche et si tentant ? Pourquoi vivre ? Que nous offre la vie sans celui que l’on chérit ? Tout autant de questions capitales pour la survie. Emma m’a terriblement affligée, j’ai eu beaucoup de peine pour elle. Elle qui se retient désespéramment à Constant, son sauveur. Ce dernier m’a énervée. Son attitude est déplorable : des bonnes claques se sont perdues. Je lui en veux terriblement pour cette lâcheté. Et un final, certes attendu, mais qui ouvre plein de possibilités sur la suite que j’ai hâte de lire.

Ce livre est un véritable enfer où toutes les sensations sont démultipliés rendant la souffrance insupportable. Mais j’ai tellement adoré, c’est un livre qui paradoxalement se dévore et vous immerge auprès des personnages. Tout est s’y bien décrit : wow wow et rewow.

Voila, s’il existe un autre mot supérieur à COUP DE COEUR, je l’utiliserai volontiers et à profusion.

stickers-frise-florale

Mon avis sur le premier tome : c’est par ICI !

Lien Amazon.