L’usurpateur d’Elise Picker

Romantic-suspense – Livre sorti le 22 juillet 2020

Editions Edelweiss

Lecture personnelle

Ma note : 4.5/5 mention « à découvrir »

 

Résumé : Lorsque Zacharie revient à Toulouse, il est déterminé à mettre la main sur ce qui lui appartient. En marge des siens et de la société depuis des années, il veut repartir de zéro, seul, et ailleurs.

C’est sans compter sur sa propension à attirer les problèmes… Comme s’introduire dans le cabinet de son frère jumeau et se faire surprendre par l’une de ses patientes. Une rencontre fortuite qui s’ajoute à la longue liste de ses ennuis.

Pour fuir au soleil, Zach devra ruser et contourner tous les obstacles sur son chemin. Un pari risqué quand on a un passé chaotique et un talent inné pour prendre les mauvaises décisions.

 

L’avis de  #Lilie : J’ai connu la plume d’Elise Picker à l’occasion de la sortie de son précédent roman aux éditions Plumes du Web. Quand j’ai appris qu’elle sortait un romantic-suspense, qui, en plus a pour décor Toulouse, je n’ai pas hésité longtemps ! Je me suis lancée dans cette lecture avec entrain et je n’ai pas été déçue par cette nouvelle découverte.

Zacharie revient à Toulouse pour de mauvaises raisons. Tout d’abord, il veut fuir Paris et un ancien partenaire d’affaires avec qui il semble avoir un lourd contentieux. Ensuite, il souhaite monter une escroquerie pour récupérer sa part d’héritage, par anticipation. Pour cela, il a besoin de s’immiscer dans la vie de son jumeau, sans que ce dernier ne s’en rende compte. Pourtant, il se fait surprendre par une patiente de ce dernier et pris dans un engrenage sans fin, Zach aura bien du mal à s’en tenir à son plan. Mais finalement, les choses se passent-elles toujours comme elles le devraient ? Quel impact la rencontre avec Maud va-t-elle avoir sur les projets de Zach ? Que cache-t-il ? Et elle, quelle est son histoire ?

Zacharie n’envisage pas la vie comme une partie de plaisir. Mis à la marge de sa famille après la mort de son père, il s’est toujours senti comme le « vilain petit canard », en comparaison de son jumeau, Louis, toujours propre sur lui et parfait en toutes conditions. Très tôt, notre héros a appris à se débrouiller tout seul. Malheureusement pour lui, il ne fait pas toujours les bons choix et se retrouve mêlé à des combines qui le dépassent souvent. Concernant Maud, elle prend peu à peu sa place dans l’intrigue, en se confiant à Zach, qu’elle pense être Louis, puis à notre héros, qui la tire de quelques faux pas. Entre eux, une relation étrange va apparaître. Ils seront comme une bouée de sauvetage l’un pour l’autre et j’ai beaucoup aimé la manière dont ils se sont rapprochés, entre apprivoisement et mise en confiance mutuelle. J’ai adoré ces personnages qui s’apparentent presque à des anti-héros tant ils ont galéré dans leur passé et ne rentrent pas dans les cases des personnes à qui tout réussi. Leurs fêlures les rend plus authentique même s’il faut reconnaître que Zach a une incroyable propension à se mettre dans des situations inextricables !! Néanmoins, sous son apparente arrogance, on découvre des fragilités et des aspects de sa personnalité qui ont fait fondre mon petit cœur.

Il n’a pas manqué grand chose pour que ce roman soit un coup de cœur. En effet, j’ai été happée par l’intrigue originale et le côté non lisse des protagonistes. La mise en place est un petit peu longue, le temps de bien poser les bases, mais après, grâce à un page-turner efficace, on est complètement embarqué ! De plus, le fait que l’action se situe à Toulouse m’a aidé à visualiser les différentes scènes, même si l’autrice nous donne de nombreuses descriptions de la ville rose. Sa plume est visuelle et émotionnellement prenante. On tremble, on sourit, on a même le souffle coupé lorsque notre héros se retrouve en position inconfortable. La force de cette histoire est de mettre en avant le côté suspense, en laissant une grande place à Zach et ses combines. La romance est ici mise au second plan, et parfois, ça fait du bien ! 

Pour conclure,à tous les amateurs de romantic-suspense, laissez-vous tenter par « L’usurpateur » d’Elise PickerMention spéciale à la nouvelle maison d’édition Edelweiss, dont ce titre est la première parution. Bravo pour l’audace de nous proposer une romance qui sort des sentiers battus, avec des protagonistes abîmés par la vie mais plein de ressources et qui sauront, sans nul doute, vous surprendre !

 

Retrouvez l’univers de l’autrice ici
Retrouvez ce roman sur le site des Editions Edelweiss

Ahriman de Gwenn Aël.

ahriman

[ THRILLER FANTASTIQUE – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS LUNE ÉCARLATE – COLLECTION ÉCLAT DE LUNE

SERVICE PRESSE.

 

Je remercie les éditions Lune Ecarlate pour ce ténébreux service presse.

 

Résumé :

Alors que Toulouse sombre dans un déferlement d’intempéries inexplicables, le lieutenant Éliot Bénin est confronté à la plus sordide affaire de sa carrière. Des meurtriers aussi déterminés que sanguinaires s’inspirent des méthodes de l’Inquisition et de la mise à mort du Christ pour assassiner des hommes. Bénin ressent immédiatement le caractère hors norme de cette enquête qui le mènera, deux millénaires en arrière, au jour lointain où tout a réellement commencé : en l’an 33 après J-C…


 

Mon avis :

Ahriman, Ahriman… ce nom vous évoque t-il des souvenirs ? Pour moi oui : nous le retrouvons essentiellement dans les jeux vidéos mais également dans la littérature et ma seule référence est la saga A.N.G.E. de Anne Robillard.

Ahriman est entouré d’une aura mystique et religieuse, ce qui offre aux écrivains un large champ pour leurs imaginations fertiles. Et je dois bien avouer que Gwenn Aël, dans son livre a exploité le sujet d’un tour de main majestueux.

Elle nous plonge dans un monde aux bords de l’apocalypse où tout ce qui semble de plus normal va s’effondrer. Des meurtres d’une violence extrême vont devenir le quotidien de ce lieutenant de police, Eliot Bénin qui est vite dépassé par les événements de plus en plus sordides. Les questionnements incessants envahissent ses pensées. Des amitiés défaites et perdues à jamais vont le chambouler irrémédiablement. Dans ce monde inconnu qui lui saute au visage, sera t-il prendre la bonne décision, celle de sauver l’humanité ? Ses actions représenteront-elles le Bien contre le Mal ? ( Petit clin d’œil au patronyme du lieutenant). Voici le fil rouge de toute l’histoire.

L’auteure nous projette aussitôt, les premières pages tournées, auprès des différents protagonistes, dont l’un reste une énigme jusqu’à la fin, même si j’ai des soupçons à partir des deux tiers du roman. Tel un journaliste nous suivons les pensées des différents personnages et leurs ressentis pour nous concentrer au fil des chapitres uniquement sur le lieutenant et la personne mystérieuse. J’ai beaucoup apprécié cette alternance de point de vue qui donne un charme (sans jeu de mot) indéniable à la lecture.

Grâce à la plume fluide de l’auteur et à ses descriptions d’un réalisme, je suis prise à mon propre jeu et devient actrice de cette enquête. Je ponctue ma lecture de :  » ah non c’est pas lui…mais si c’est lui…attend mais non ca peut pas être lui… dépêche toi elle va se faire massacrer… mais si c’est lui ça veut dire que c’est lui le méchant… ». Vous voyez le raisonnement ….!

Chers lecteurs et chères lectrices, adeptes de thriller fantastique et gothique, de magie noire sur fond de religion, vous trouverez dans cette lecture un mélange explosif mêlant enquête policière, suspicion, cadavres mutilés, beaucoup de sang, une atmosphère étouffante et sordide, des personnages attachants mais également perdus et remplis d’une quête spirituelle et mystique. Des scènes à en perdre haleine et à vous étourdir, des rebondissements inimaginables et une fin à la hauteur de mes espérances.

Une lecture haletante et tourmentée. A quand la suite ?

 

 


 

Pour tout savoir sur Gwenn Aël et sur les édition Lune Ecarlate : c’est par ICI !