AKALIE O’LYS, tome 3 : La Gardienne des Clefs de Jupiter Phaeton.

 

[ URBAN FANTASY / YA – Nouveauté 2019 ]

(Premier arc) Tome 3/3

444 pages

ma note : 5/5 mention « à découvrir absolument »

Line Kindle

Lu dans le cadre du rdv #MonMarathonIndé de juin

 
Le résumé :
Je vais être responsable d’un patricide, c’est certain. À chaque fois que Negarath ouvre la bouche, j’ai envie de lui trancher la tête. Lui, mon père ? Sérieusement ? À quel moment ma mère s’est-elle dit qu’un idiot doublé d’un égoïste serait idéal pour partager le reste de sa vie ?
Heureusement qu’Alvyn est de retour, un peu plus et j’attrapais ce qu’il restait de l’obélisque de Washington pour le balancer dans le crâne de Negarath. Non pas que j’en sois capable, hein. Mais si je l’avais été, je l’aurais certainement fait.
Pendant qu’il a décidé de récupérer son trône elfique, nous voilà face à un sérieux problème : les portails sont ouverts. Tous. La bonne nouvelle c’est que Mélinda, la reine des fées, va me foutre la paix et rentrer chez elle. La mauvaise, c’est que nous allons faire face à une nouvelle invasion de gobelins et de trolls. C’est tout juste si on vient de se débarrasser de leur sale odeur dans la ville, voilà qu’on est de nouveau bon pour se les coltiner. Et bien sûr, n’oublions pas les dieux et leurs jeux dangereux.
Quand est-ce que je vais dormir, moi ?
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Il était une fois, une jeune femme qui se prénommait Akalie. Elle adorait le chocolat chaud à s’en faire des crises de foie, elle faisait joujou avec une panthère pas commode du tout, se prenait le chou avec un père sorcier et un père biologique qui n’avait malheureusement pas les lumières à touts les balcons. Faisant fi d’une reine des fées un peu trop collante, d’un elfe apprenti gardien qui ne savait pas se coiffer, de vampires assoiffés de sang et un chouia accaparant, de portails ouverts, d’un chevalier séquestré, d’elfes rancuniers, de dieux aussi matures que des enfants de trois ans et d’une gardienne des clefs bien cachée, sa vie serait un véritable paradis où les grasses et grosses matinées seraient  imposées. Bref, cela aurait été sa vie, si elle n’était pas un quart déesse, un quart elfe, un quart prêtresse et un quart humaine.

 

Ce troisième et dernier tome (de cet arc comme le précise Jupiter Phaeton) conclut à merveille cette fabuleuse aventure qui a eu le mérite de me faire passer par toutes les émotions. Jupiter Phaeton m’a catapultée dans un univers riche où elle impose ses propres règles. Elle a réussi le pari, surtout oser, de réunir tout ce qu’il se fait de mieux en fantastique : chanceling, vampire, fée, dieu, sorcier, prêtresse, elfe, chevalier. Un univers cohérent où tout se monde s’aime pour le meilleur ou le pire. Les personnages créent certaines affinités au fur et à mesure des tomes. Le personnage de Akalie est un sacré phénomène : une personnalité forte, sarcastique et de mauvaise foi, elle illumine par sa présence et son esprit ses compagnons. Elle a l’aura des Grandes qui réussissent à rassembler et à soulever les montagnes.

 

Ce dernier tome n’échappe pas la règle : actions, rebondissements, révélations, secrets, passion, amitiés, doutes, colère, honneur, respect et alliances… 444 pages de pur bonheur que j’ai dévoré d’une traite. Une plume qui m’a envouté en un tour de main.

 

Cet avis est un peu court à mon goût, mais j’ai trop peur de vous en révéler trop. Je n’ai qu’un mot : foncez !

 

#Esméralda

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le monde déjanté de Jupiter Phaeton !

… mes avis sur ses autres romans !

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

IMG_20180426_160220_117

Publicités

AKALIE O’LYS, Tome 2 : La reines des elfes de Jupiter Phaeton.

 
[ URBAN FANTASY – Nouveauté 2019]
Tome 2/6
390 pages
Ma note : 5/5 mention « à croquer »
Lien Kindle
Lu dans le cadre du Rdv #MonMarathonIndé de mai
 
Le résumé :
Je suis de mauvaise humeur, c’est peu dire. Mon père est enfermé derrière des protections magiques infranchissables, Ezra n’a toujours pas pointé le bout de son nez et les elfes ont entamé une guerre civile pour savoir si je serai leur reine ou si je devais mourir d’un carreau d’arbalète dans le cœur. Pour l’instant, je constate que la deuxième hypothèse est la mieux partie, vu le nombre de tentatives d’assassinat dont je suis la cible. Nischar, le gamin-garde-du-corps-elfique-aux-cheveux-plein-de-gel, me colle aux basques pendant que Mélinda, la reine des fées, choisit toujours le meilleur moment pour apparaître et me réclamer sa faveur.
Puis il y a eu un attentat.
À Washington.
Et le portail des dieux a été ouvert.
Autant dire que je ne suis pas près de dormir…
 
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Zou et rezou. Belote et rebelote. Jupiter fait un nouveau carton avec le tome 2 de sa saga Akalie O’Lys. Plus rien n’arrête l’imagination de Jupiter. Fan de fantasy et de fantastique, c’est impossible de ne pas être et devenir accro. Shootée au chocolat chaud et autres douceurs sucrées non identifiées, Jupiter a décidé de nous en mettre plein les yeux. Et le pire (ou pas), c’est que ça marche du feu de dieu !

 

Akalie est (un peu) maudite de la vie. Il faut dire qu’être 1/4 déesse, 1/4 elfe, 1/4 prêtresse et 1/4 humaine, elle ne peut s’attirer que des tas d’ennuis. Style la reine des fées qui la colle au basket pour une fichue faveur. Un vieux elfe qui insiste pour quelle dirige la communauté. Un elfe ado garde du corps choupinou mais efficace. Des tentatives d’assassinats. L’obélisque de Washington qui se retrouve coupée en deux. Un chevalier taciturne et au bord de la crise de nerf. Un roi des voleurs bien trop mystérieux. Des vampires pas cool du tout. Une bande de loup garou qui, eux ont les idées claires. Un père (sorcier) enfermée dans une bulle magique indestructible. Un père (Dieu); oui-elle-a-deux-pères ; trouillard et lâcheur en prime. Et Ezra, la belle panthère (c’est un monsieur) un brin protectrice, jalouse et hargneuse, qui souhaite tenter sa chance avec elle. Rien ne va plus dans sa vie. Elle voudrait dormir, boire une tonne de chocolat chaud et surtout ne pas devenir reine, tant qu’à faire. Les responsabilités s’accumulent sur ses épaules et les emmerdes se rappellent à son bon souvenir. Quitte à être insupportable, imbuvable et hargneuse autant qu’elle le fasse de la meilleure des façons en se battant convenablement. Et puis ces satanés portails qui s’ouvrent partout n’ont qu’à bien se tenir. Aurait-elle oublié la fameuse prophétie ?

 

Jupiter Phaeton a décidé de nous faire devenir chèvre atteinte de rage avec la bave qui coule et tout et tout. Bon j’exagère mais juste à peine, promis !
Addictif : check
Rebondissements à gogo : check
De l’actions à vous donner le tournis : check
Une héroïne insupportable : check
Un amoureux transi refoulé mais pour la bonne cause : check
Un univers multi-dimensionnel hallucinant : check
Un suspense incroyable : check
Vous ne savez plus où donner de la tête : check
 
Vous l’aurez certainement compris, il est IMPOSSIBLE de s’ennuyer. Une plume frénétique, incisive et qui ne manque pas d’humour. Un univers complexe où se livre un combat dont je ne mesure pas encore les conséquences et les aboutissants. Effectivement Jupiter Phaeton cultive avec malice les secrets, même si peu à peu elle lève les voiles. Je ne suis pas au bout des surprises. J’ai découvert une nouvelle facette de la personnalité d’Akalie (cette jeune femme forte, courageuse et volontaire), son côté teigneux est exploité à fond, cela ne rend son personnage que davantage attachant.

 

Si vous n’avez pas encore succombé, c’est le moment de foncer ! Je ne pense pas que vous seriez déçus. 😉

 

#Esméralda

 
Je remercie infiniment Jupi pour sa confiance.

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… le monde déjanté de Jupiter Phaeton.

mes avis sur ses autres romans !

 

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3IMG_20180426_160220_117

RYVENN, tome 3 : La bataille de New-York de Jupiter Phaeton.

 
[ URBAN FANTASY / YOUNG ADULT- Nouveauté 2019 ]
Tome 3/4
310 pages
Ma note : 4,5/5 mention « à découvrir »
Lien Kindle
Lu dans le cadre de Mon Marathon Indé d’avril.
 

 

Le résumé :
Catherine règne sur New York.
La cité qui ne dort jamais est tombée entre ses mains. En fuite, Ryvenn et ses alliés doivent trouver un refuge pour regrouper leurs forces. La grand-mère de Ryvenn les accueille froidement, bien décidée à les voir repartir immédiatement. C’était sans compter sur l’arrivée d’Ulrich, un magicien dont le nom est toujours prononcé avec peur et appréhension. Qui est-il ? Pourquoi est-il si craint ? Atypique, il est pourtant leur meilleur atout pour sauver New York.
S’il est encore possible de reprendre la cité…
 
Résultat de recherche d'images pour "mon avis image"
 
Rien de va plus à New-York. Les habitants fuient la cité à feu et à sang, les ruines s’amoncellent, les magiciens qui ont prêté allégeance à Catherine font régner la terreur par la violence.

 

Ryvenn, la guerrière, n’est plus au bout des innombrables surprises qui rythment son quotidien. Complots, voitures qui explosent, manipulations, enlèvements, magiciens peu scrupuleux, amitiés, loups garous fous furieux, pouvoirs, entrainements, secrets, une grand-mère inconnue au bataillon, le début d’une idylle et Ulrich. La jeune lycéenne n’aurait pu croire que sa vie aller devenir une course effrénée où la liberté serait au cœur de tout. Ryvenn se pose de nombreuses questions sur le bienfondé de ce nouveau combat, sur elle et sur le monde qui l’entoure. J’ai découvert une jeune fille curieuse, attentive à tous et bienveillante. Malgré les personnes qu’il l’entoure et sa famille aimante et soudée, elle peine à trouver une véritable place au milieu de tout ce monde. Elle oscille entre la hargne, la colère et ce besoin de paix.

 

Un nouveau personnage apparait dans ce nouveau. Ulrich est un jeune homme pas comme les autres. Certes, il est magicien mais très atypique et très attachant. Il se cache en lui quelque chose d’insoupçonné et de puissant. Quelque chose dont il est impossible d’appréhendé et de concevoir. Si Ulrich a le rôle de catalyseur et d’amplificateur, j’espère qu’il aura un rôle clé dans la suite et le final.

 

Ce troisième tome est une grande surprise à nouveau. Un sacré page turner. Impossible de lâcher le livre tant il est addictif. De nouveaux personnages, de nouveaux enjeux et une héroïne qui en a dans la tête. La magie crépite autour d’eux et explose dans un feu d’artifice. Des méchants qui le sont vraiment. Pas de faux semblants pour accéder au pouvoir. Les rebondissements s’enchainent à une vitesse folle amenant à un final à se tirer les cheveux. Oui vous savez le style de cliffhanger qui vous donne envie d’étriper l’auteur et de crier de frustration.

 

RYVENN est une saga juste formidable à découvrir, cet avant dernier tome laisse présager un final à la hauteur de mes espérances et j’espère avec de nombreuses surprises. Jupiter Phaeton a de l’imagination à revendre et une plume qui sait envouter. Du pur urban fantasy qui en jette grave !

 

Si vous ne l’avez pas encore découvert, jetez vous littéralement sur le premier tome et accrochez bien votre cœur, il va chavirer.

 

#Esméralda

 

 

Je remercie infiniment Jupiter Phaeton pour sa confiance.

 

Résultat de recherche d'images pour "à découvrir"

… l’interview de Jupiter Phaeton

… le site de Jupiter Phaeton.

… un autre saga de Jupiter Phaeton « AKALIE O’LYS »

 

Mes avis sur le tome 1 et 2 de la saga RYVENN (clique sur les couvertures):

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

DIS-MOI QUELLE AUTRICE INDEE ES-TU JUPITER PHAETON ?

J’ai découvert l’univers de Jupiter Phaeton par un heureux hasard sur Twitter et depuis je ne la quitte plus ! Il faut dire qu’elle s’est donnée cette année comme objectif de publier un roman par mois et jusque là c’est un sans faute ! C’est juste incroyablement dingue !

 

Jupiter Phaeton adore mélanger les univers : urban fantasy, fantastique, bit-lit … Bref une fois immergée dans son monde, impossible de s’en échapper ! C’est une véritable drogue à laquelle de nombreux lecteurs ont succombé.

 

Je m’apprête à lire le troisième tome de la saga Ryvenn qui en compte quatre.

 

Place maintenant au portrait de Jupiter Phaeton que je remercie pour temps qu’elle m’a accordé !

 
  • Que genre d’autrice es-tu ?
Le genre qui croit que les licornes boivent du chocolat chaud, qui abrite douze personnes dans son crâne (enfin plus que onze maintenant que l’un d’entre eux a rendu l’âme), qui a trois chiens dont elle est gaga, qui songe à vivre en Alaska parce que la densité de population est de 0,43 hab/km² et que les gens quand même, ça fait peur.

 

  • Un livre préféré ?
La trilogie des Etoiles, d’Erik L’Homme. C’est en lisant ce livre que je me suis dit « bon sang moi aussi je veux devenir écrivain » et encore plus après avoir rencontré l’auteur.

 

  • Un livre que tu n’as jamais pu finir ?
Je suis bornée et butée, même quand je n’aime pas, je vais au bout ! Il n’y en a qu’un seul que je n’ai pas fini mais par égards pour l’auteur, je préfère ne pas mentionner le titre 😊.

 

  • Des petites manies quand tu écris ?
Je bois, enfin je buvais, du chocolat chaud. Maintenant que ma vésicule biliaire n’est plus d’accord avec ce mode de vie, j’ai dû changer. J’allume une bougie à côté de mon ordinateur et je me fais une tisane. Je mets de la musique aussi, souvent du Lindsey Stirling.

 

  • Plume ou ordinateur ?
Ordinateur.

 

  • Plutôt jour ou nuit ?
Jour. Définitivement jour. À l’aube si possible.

 

  • Auto édition par conviction ?
Maintenant oui, au tout début je dois dire que c’était plutôt un essai tout simplement.

 

  • Ton pire défaut ?
Je suis têtue. Très têtue. Autant qu’Akalie.

 

  • Ta plus grande qualité ?
Je suis ouverte d’esprit.

 

  • Passionnée ou persévérante ?
Persévérante.

 

  • Tu écris … ?
De la fantasy et de l’urban fantasy.

 

  • Ton rêve le plus fou ?
Qu’un de mes romans soit adapté au cinéma (aaaah tu m’as dit « fou » moi je suis rentrée à fond dans la question !)

 

  • Décris en trois adjectifs ton roman que je m’apprête à lire :
Magie, aventure, amitié (aaaaah mais c’est dur comme exercice !!).

 

Le site de Jupiter est en maintenance : mais je vous donne le lien vous pouvez toujours l’enregistrer et revenir plus tard pour découvrir son univers pittoresque et fou ! (Jupiter Phateon )

 

 


La bataille de New York (Ryvenn t. 3) par [Phaeton, Jupiter]
Ma prochaine lecture !

IMG_20180426_160220_117

LES CLANS-UNIS : Lutèce au Crépuscule de Naëlle Burgonde.

 
[ FANTASTIQUE – BIT-LIT / 2018]
LIBRINOVA
236 pages
Ma note : 3,5/5
Lien Kindle
Lu dans le cadre de MON MARATHON INDE de Janvier.

 
Le résumé :

 

Une agression, une nuit, à la sortie de la Pyramide, nouvelle boîte de nuit Lutécienne, et Thémis se retrouve plongée dans un univers aussi étrange qu’inquiétant.
Cette nuit-là, Thémis découvre que le petit ami de son jumeau, Sam, est un vampire – et que son vampirisme n’a rien à voir avec les vampires du cinéma – que les pouvoirs paranormaux qu’elle possède depuis sa naissance ont une origine surprenante et que les chevaliers sauveurs de damoiselles en détresse ne sont pas toujours charmants.
Toutefois, poussée par la curiosité, Thémis se familiarise doucement avec ce monde et ses coutumes.
Jusqu’au jour où Sam disparaît. Soudain, son monde vole en éclat et tout s’accélère.

 
Mon avis :

 

Sam et Thèmis sont des jumeaux inséparables. Des jumeaux fusionnels et taquins, qui n’en manquent pas une. Thèmis est créatrice de bijoux alors que Sam est détective privé. Ils vaquent à leurs occupations tout en profitant de leurs vies trépidantes. Mais ces jumeaux ont quelques choses d’exceptionnels : une marque qui scelle leurs destins et des dons puissants. Alors que la disparation de la meilleure amie de Thèmis, les inquiètent, les problèmes ne vont pas tarder à chambouler leur monde.

 

Naëlle Burgonde remodèle le plus vieux mythe de la littérature : les vampires, et le résultat est tout à fait à la hauteur. Malgré un début bancal, l’auteure a su créer un univers aux codes exigeants menait par des créatures ténébreuses et cruelles. Un monde dans un monde où il ne fait pas bon de s’y promener seul. Quand ce monde caché se confronte à la réalité, alors, prépare-toi car les étincelles ne sont pas loin de provoquer un cataclysme. Si Thèmis est ébahie par les révélations de son frère, elle n’en reste pas moins têtue et hargneuse. Thèmis est une meneuse, une tête-brulée qu’il ne faut pas chatouiller au risque de se prendre du 2000 Watts dans les gencives. Elle ne démord rarement face à ses interlocuteurs. Elle aime foncé dans le tas ! Et un gros tas lui pose un certain nombre de soucis : Taïga, un vampire-tigre alpha ! Ce dernier est un grand solitaire jamais très loquace. Il se bat quotidiennement contre sa colère légendaire et ses souvenirs d’un autre âge. Guerrier aguerri, ilmène le combat pour un monde meilleur. Sa rencontre avec la belle Thèmis est un étrange tournant dans sa vie et pour ainsi dire une gentille épine dans son pieds. Sans compter sur la présence de Sam, le cachotier et l’intriguant, qui réussit non sans mal à se fourrer dans des histoires hasardeuses et dangereuses. Son compagnon Wolf, le gentil vampire-loup, sait à quoi s’en tenir quand il disparaît.

 

Naëlle Burgonde a su totalement me transporter dans son univers aux côtés de personnages aux traits de caractères bien prononcés. Si le début est mal engagé, très vite les rebondissements s’enchainent. J’ai retenu souvent mon souffle. Cet univers est intransigeant et violent quelquefois émerveillé par des petits moments romantiques. De l’action à gogo, du suspense, du sang, des combats et des bisous, des ingrédients parfaits pour une lecture addictive. J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure a intégré le monde des vampires et ses aspects dans son histoire. Bon parfois, c’est tiré par les cheveux, mais ce n’est pas grave, cela n’enlève rien à l’histoire elle même. Ses personnages dégagent une force et une aura impressionnantes. Je me suis très vite attachée à eux et à leurs mauvais caractères.

 

Tu l’auras compris LES CLANS-UNIS est une très belle découverte. Je ne suis pas une adepte des histoires de vampires, mais celle-ci a su me faire passer de très belles heures de lectures.

 

#Esméralda

 
Je remercie Lucas des éditions Librinova pour sa confiance et sa patience.
 
image-principale-page-liens-utiles

 

Vers le site de Librinova pour tout savoir.

Vers le site de Naëlle Burgonde pour découvrir son univers.

 

 

IMG_20180426_160220_117

RYVENN, tome 2 : Le loup de Stony Point de Jupiter Phaeton.

 
[ URBAN FANTASY / YOUNG ADULT – 2018 ]
Tome 2/?
Auto-édition
311 pages
Ma note : 5/5 mention « coup de cœur »
Lu dans le cadre de MON PETIT MARATHON SPÉCIAL « INDE » de DÉCEMBRE.
Lien Kindle

 
Le résumé :

 

Deux mois.
Deux mois depuis que Catherine et ses acolytes ont mené une attaque de grande ampleur sur New York.
Deux mois depuis que le président a fait son coming-out.
Deux mois depuis qu’Ari a demandé Ryvenn en mariage.
Deux mois depuis qu’elle sait que son père était un loup-garou.
Intégrée à la meute de Stony Point, Ryvenn a peur que chaque nouveau jour soit celui de sa transformation. Que se passera-t-il alors ? Perdra-t-elle le contrôle ? Deviendra-t-elle un danger pour sa famille et ses amis ? Et si elle n’avait que ça en tête… Car Ryvenn enquête également avec son alpha, Greg, sur une série de kidnappings de magiciens parfaitement orchestrés.
À ce rythme-là, l’empathe en vient à se demander si elle retrouvera un jour la vie paisible qui était la sienne… Car décidément, les ennuis ne font que la trouve

Mon avis :

 

Deux mois que Ryvenn tente de reprendre en main sa vie et surtout un semblant de tranquillité. Pas évident pour Ryvenn qui après de nombreuses déconvenues et une bataille acharnée découvre qu’elle est à moitié loup-garou et que sa transformation peut se survenir à tout moment. Intégrer la meute de Stony Point la rassure sur un point c’est que le jour de sa transformation elle ne dévorera pas sa famille et ses amis. Un poids considérable allégé mais qui toutefois ne l’apaise pas. Grâce à la meute, elle intègre un nouveau groupuscule (non associé au gouvernement) qui intervient dans des missions risquées et les dernières se portent essentiellement sur des kidnapping d’enfants. La résolution de ces faits est un vrai casse tête même pour les plus aguerris.
Ryvenn est ce genre de personnage plus têtue qu’une mule, déterminée, enragée. Elle a l’allure d’un chef, mais à 16 ans personne d’entend véritablement ses arguments. Ryvenn prend davantage d’assurance et arrive désormais à régir ses émotions. Son pouvoir d’empathe a pris de l’ampleur et elle le maitrise de mieux en mieux. Ryvenn a du prendre des choix de grandes envergures dans le but de protéger son entourage. Sa complicité avec ses frères et sœurs et sa mère est renforcée. Sa meilleure amie dévoile une nouvelle facette de sa personnalité. Et son amitié (avec +++) grandissante pour Ari est mise à rude épreuve. Alors qu’un nouveau jeune homme rentre dans le cercle proche de Ryvenn, ce jeune loup-garou autoritaire, sème quelque peu la pagaille et cache de biens sombres secrets.

 

Alors que les péripéties s’intensifient et s’enchainent, Ryvenn doit se remettre au combat, doit braver le danger, doit se dépêtrer de situations cauchemardesques. Et surtout elle va devoir se confronter à elle même. Ses craintes seront-elles justifiées ?

 

Il n’y a pas à dire quand tu lis du Jupiter Phaeton t’es sûre à 200% de passer un super moment de lecture. Une plongée dans un univers régit par les codes de l’urban fantasy où incontestablement tu ne peux que devenir accro. Une plume si addictive que t’avales les chapitre d’une traite. Les personnages de Jupiter Phaeton ont ce quelque chose qui interpelle : une héroïne qui n’a pas froid aux yeux avec un certain mordant et qui évolue tout le temps. Des personnages secondaires qui ont une place capitale dans l’histoire et qui posent leurs pierres à l’édifice pour une trame sensationnelle. Des nouveaux personnages qui sèment le doute. Des nouveaux rebondissements avec d’autant plus d’enjeux qu’il n’y paraît. Une succession d’actions qui ne laisse aucun répit aux lecteurs et surtout Jupiter Phaeton égrène ici et là des éléments qui ne sont pas encore élucidés. Du suspens, de l’action, des petites amourettes, des incertitudes, de la vengeance, des surprises, voilà le combo gagnant pour un second tome qui ne peut que te tenir en haleine.

 

Une virée sensationnelle dans un univers où magiciens, normaux et loups-garous vivent une aventure où complots, machinations, vengeance, manipulations et secrets ne leur laisseront aucun répit et aucune chance !

 

Je ne sais pas quoi m’attendre au prochain tome, mais là j’avoue je n’ai qu’une hâte c’est qu’il sorte !

 

#Esméralda

 
Je remercie Jupiter Phaeton pour sa confiance.
 

image-principale-page-liens-utiles

 

 

Découvre mon avis sur le tome 1 : « LA DERNIÈRE EMPATHE ».

Découvre l’univers sensationnel de Jupiter Phaeton sur son site.

Découvre mon avis sur un autre roman de Jupiter Phaeton : « LA CLEF DES PORTAILS, tome 1 : Akalie O’Lys ».

 

 

IMG_20180426_160220_117

TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3

LA CLEF DES PORTAILS, tome 1 : Akalie O’Lys de Jupiter Phaeton.

La clef des portails (Akalie t. 1) par [Phaeton, Jupiter]

 

 

[ URBAN FANTASY / YA – Nouveauté 2018]

Auto-édition

 

 

 

Format numérique (318 pages) : 5.99€

Broché : 15.90€

Ma note : 5/5 mention « méga coup de coeur »

Lien Amazon

 

 

 

 


 

Le résumé :

 

Je m’appelle Anna et je vis depuis 4 ans dans le village de Sona, sûrement le plus calme et tranquille du monde depuis l’ouverture des portails. Enfin, ça c’était jusqu’à ce que Vlad, un fichu chevalier – oui, je les déteste – décide de venir mourir sur mon pas de porte. Bien sûr que je n’ai pas pu le laisser rendre son dernier souffle. Mais peut être aurais-je mieux fait ? Avec lui, les ennuis ont débarqué : en plus d’avoir des mercenaires aux fesses, Ersera, la servante des dieux, ne me lâche plus. Je n’ai plus le choix, je dois retourner à Washington. Si j’avais su que fuir cette ville m’aurait ramené à elle dix ans plus tard…
Fichu karma.
Fichu passé.
Une héroïne sarcastique, de l’action, de la magie : en bref, un roman d’urban fantasy où l’ennui n’a pas sa place !

 


 

Mon avis :

 

Aujourd’hui je te parle de mon dernier méga coup de cœur. Avec son second roman, Jupiter Phaeton nous propose un urban fantasy exceptionnel !

 

Troll, fées, sorciers, servante des Dieux, chevalier, chancelings, elfes, prêtresses, vampires et autres petite bêbêtes aussi impressionnantes sont au rendez-vous pour une aventure sensationnelle. Une héroïne de la trempe des Braves, au caractère corsé avec un gros cœur, c’est Anna. Un véritable bout de femme qui sait manier l’épée et maitrise la magie. Anna est auréolée de mystère. Elle cherche à tout prix à fuir son passé. A sept ans, elle s’enfuit seule de Washington et trouve refuge auprès d’un vieux sorcier au milieu de la forêt. Ce dernier va la protéger et lui apprendre les rudiments de la magie, de la défense et de la persévérance. On découvre au fil des chapitres qu’Anna détient un très grand pouvoir inconnu jusqu’à présent. Anna aime la solitude, elle y trouve un certain réconfort. D’une grande empathie, elle aide sans compter son prochain sans rien attendre en retour. Partie, elle s’installe dans un paisible village sous le couvert de guérisseuse et d’herboriste. Elle n’est pas du genre à s’attacher à quiconque et refuse ces liens d’amitiés sous peine de souffrir si elle devait partir précipitamment. Anna est courageuse, têtue, bourrique, insensée, provoquante, nerveuse. Elle pette le feu. Ses répliques sans filtre la mettent souvent dans le pétrin, c’est sa manière à elle d’être authentique et honnête. D’une combativité extrême, l’honneur, la justice sont des valeurs essentielles à ses yeux. Sa seule et unique faille : le lait chaud ! Anna a une personnalité de tonnerre faisant d’elle un personnage totalement attachant. Les épreuves qu’elle va devoir affronter font d’elle une héroïne sensationnelle.

 

Ces épreuves débarquent en même temps que Vlad, Chevalier de l’Ordre qu’elle déteste le plus au monde sur sa liste des 10 principaux. Vlad frappe deux fois à sa porte à l’article de la mort. Requinqué par Anna, cette dernière le prend sous sa protection. Sur les routes, des mercenaires les prennent en chasse. C’est ainsi que les très gros ennuis débutent. La paix du monde se trouve entre leurs mains, le combat sera rude. Vlad est un chevalier tout mignon, tout gentil. On est loin de l’image valeureux et tombeur du chevalier. Il est la plupart du temps comateux à cause de ses vilaines blessures. Heureusement qu’un autre personnage vient contrecarré cette image. La valeureuse panthère noire, Erza, mâle alpha des chancelings. J’ai complétement craqué pour lui, voilà tu sais tout. Erza est Erza : une montagne de muscles, une autorité naturelle, de la bienveillance, de la férocité… Erza n’est pas du tout tombé amoureux de moi, mais plutôt d’une certaine héroïne aussi aveugle qu’un aveugle. Anna se retrouve entre Vlad et Erza, un petit trio amoureux.

 

Pour en revenir à mon ressenti, est bien c’est tout simple : de l’action à gogo, des rebondissements, du suspense, des secrets, une course contre la mort, des révélations, de l’amitié, de l’amour (un peu). Concrètement cela donne  : wouah !, noooonnnn !, bordel, nom de dieu, ahhhhhhh, oufffffff, vas y déf(biiiip) le!. Voilà je me suis régalée du début à la fin. Une sacré histoire racontée par une auteur au talent qui n’est plus à prouver. Une histoire hyper addictive avec des personnages tout aussi atypiques les uns des autres, des enjeux cruciaux et des destins mis à rude épreuve.

 

J’attends la suite avec impatience et j’espère de tout cœur de t’avoir convaincu.

 

 

 


 

Je remercie chaleureusement Jupiter Phaeton pour sa confiance.

 

image-principale-page-liens-utiles

 

Retrouvez mon avis sur un autre roman de Jupiter Phaeton : « LA DERNIÈRE EMPATHE, tome 1 : Ryvenn ».

Découvre l’univers de Jupiter Phaeton sur son site !

 

IMG_20180426_160220_117TAMPON_A_SUIVRE__4b9e4da25e7b3